Une journée d'apprentissage de la survie ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par hildegarde le Ven 22 Juil 2011 - 12:03

Afin de tester diverses techniques de survie, ma fille, ma nièce et moi sommes allées dans une vallée secrète…..

Les filles (deux ados)ont apportées : de l’eau, des sandwichs jambon beurre, des chips et des pommes. (y a des limites à l’aventure hein !!!)

D'habitude, je prend suffisamment d'eau en bouteille et un rechaud à gaz. Là j’ai juste pris un litre d’eau, un briquet, un firesteel, un œuf Manise (coton+vaseline) et mon poncho, un nécessaire de soin (pansements, gel hydro alcoolique ; du coton, compresses) un couteau 108 girodias, un suisse modèle de base, deux sacs ziploc, un mouchoir tissu, des mouchoirs en papiers,une popote, des ciseaux,
Pour le repas : de l’huile de la farine, du sel.

Le temps était très humide (ça fait trois jours qu’il flotte).

Nous avons tout d’abord fait un balade, sur le chemin qui nous a conduit a destination, afin récolter de la nourriture.

J’ai ramassé :orties, épiaires, boutons floraux de chardons marie, pissenlit, menthe sauvage, oseille sauvage, feuilles de ronce et achillée.




Lorsque nous sommes arrivées sur site (un ptit coin sympa au bord d’une rivière) nous avons dégagé une zone et j’ai installé mon poncho sur un tronc d’arbre couché pour que ma nièce puisse s’asseoir…..c’était trempé et ma nièce ne va JAMAIS ni en campagne, ni en forêt. Pour elle ce genre d’activité est déjà un gros choc culturel, il ne fallait pas que je la rebute dès les premières minutes !

J’ai ensuite préparé un ziploc pour filtrer de l’eau pour préparer mon repas.





J’en ai profité au passage pour parler des règles de bases (trois minutes sans intelligence, trois jours sans boire, trois semaines sans manger…..surtout ne pas se refroidir…..etc.)


Ensuite je me suis attelée à la préparation du feu.

J’ai disposé quelques pierres qui ont vite séchées avec le vent et j’ai essayé de trouver du bois sec…..pffff…dur dur avec toute cette flotte !! Les branches au sol étaient pleines comme des éponges et ceux sur pieds encore vertes. J’ai fini par trouver un arbrisseau mort debout, dont l’écorce était trempée sur un centimètre mais qui était sec à l’intérieur. J’ai aussi trouvé un autre arbrisseau mort, un résineux, qui était bien cassant mais dont les branches étaient très dures.

J’ai préparé des copeaux de bois du premier arbre avec mon girodias (un plus long aurait été le bienvenu), puis des brindilles du résineux, quelques feuilles mortes trouvées dans un trou sous un rocher, sorti mon œuf Manise, mon firesteel et hop ! mis le feu à tout ça….mais les branches plus grosses ne s’enflammait pas….j’ai fini par être totalement étourdie à force de soufflée comme une malade sur le foyer (sur-oxygénation).
Le feu c’est finalement éteint.

Après quelques minutes de repos. J’ai recommencé l’opération. Comme je n’avais plus d’œuf Manise, j’ai pris le coton de la trousse d’urgence et mis la dosette de gel hydro alcoolique dessus, mais cela ne me semblait pas être suffisamment humidifié, alors j’ai rajouté de l’huile d’olive. Pour assurer le coup, j’ai aussi enduit un mouchoir à papier d’huile d’olive, j’ai mis le tout en boule et remis le feu, à l’aide du firesteel, à tout ça.
Les filles ayant assisté à mes difficultés précédentes se sont mises à souffler avec moi, et le bois ayant été un peu séché par le premier feu a pris plus facilement.
Ensuite, j’ai préparé mon repas.




préparé la salade (pissenlit, oseille, menthe, huile d'olive, sel)





Fait cuire la soupe (orties, epiaires, chardon marie, sel)


fait revenir la potée (orties et graines de plantain, huile d'olive, sel)





En boisson j'ai fait une infusion de feuilles de ronce et achillée et ensuite préparé quelques chapatis pour amuser les filles.






Avant de quitté les lieux, nous avons bien arrosé le feu et sur le chemin du retour, en guise de dessert nous avons mangé des mûres prises sur les buissons..

Conclusions :

- Les branches du résineux ont dégagées en brûlant une espèce de suie marron collante qui a recouvert ma casserole et c’est super dur à enlever sans savon (j’aurais pu essayer avec du rumex ou de l’oseille, ça marche bien pour le nettoyage des mains mais il n’y en avait pas dans le coin)

- Les filles ont trouvé ça sympa et ont été très intéressées par ce que nous avons fait, même si ma nièce trouve toujours les insectes répugnants et la nature très inquiétante. (C’est pas tout de suite que je pourrais lui faire découvrir la gastronomie des vers de terre !!!)

- Je vais faire évoluer mon paquetage :

- Prendre des ziploc plus grand.
- Prendre plusieurs œufs Manise.
- Hormis pour l’allumage, ne pas utiliser de résineux pour le feu.
-Prendre du savon écolo pour nettoyage des mains et de la popote.
- Prendre du vinaigre pour la désinfection des végétaux à manger en salade, l’assaisonnement et le nettoyage des mains.
- Voir pour m’acheter un couteau plus long.




sujet aussi crée sur le forum vie sauvage et survie

________________________________________________________
clic...clic...clic...
avatar
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3396
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par serilynpayne le Ven 22 Juil 2011 - 12:50

et une côte de boeuf !! wub

bel effort en tout cas, avec les ados c'est le plus dur ... tu mets la barre tout de suite au plus haut .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3189
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par logan le Ven 22 Juil 2011 - 12:55

Merci pour le retour sympa hildegarde et les photos pour illustrer !!

Pour que le bois prenne mieux, tu pourrais le découper en plusieurs plus petits morceaux. Ca permettra qu'il brule mieux et plus vite, et que la partie la plus sèche qui est à l'intérieur, soit en contact direct avec le feu. Sinon avec l'écorse encore apparente, et surement un peu humide, c'est vrai que ce n'est pas évident.

Après c'est sûr qu'il faut aussi avoir un bon couteau pour batonner. Et clair qu'allumer un feu dans la verte reste toujours un job à part entière, qui peut prendre du temps et plusieurs essais.

Pour nettoyer la suie du bois qui s'accroche souvent comme une vacherie sur nos popottes, comme tu disais éviter les résineux et le bois vert. Un peu de sable pour frotter après aussi.
Remettre aussi la popotte sur le feu avant de la nettoyer (la suie accroche très fort si elle est froide, alors que chaude, elle devient cassante et part mieux)
Sinon à la maison si il en reste encore, des produits comme ceux pour nettoyer les fours par exemple.

Elle était bonne la soupe sinon ?
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2445
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par un ptit breton le Ven 22 Juil 2011 - 13:58

C'est déja bien de réussir à faire sortir des ados " anti nature " et en plus avec un temps pareil !!!!
Faudra que j'essaie tes recettes un jour. T'es dans quelle région ?? ( par rapport aux mûres entre autre , déja consommables )

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3827
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par MonteRosso le Ven 22 Juil 2011 - 14:26

pas mal Smile

pour le feu, sans doute prendre plus de temps pour construire la petite pyramide nécessaire à l'allumage et au séchage des brindilles quand le bois n'est pas assez sec

pour le couteau, une machette petit modèle est très utile aussi

quant au "culottage" extérieur des ustensiles... une fois bien teints...


Dernière édition par MonteRosso le Ven 22 Juil 2011 - 14:45, édité 1 fois (Raison : orthographe)

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
avatar
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1568
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par Rammstein le Ven 22 Juil 2011 - 14:33

Je crois me souvenir que pour éviter le goudronnage du fond de la casserole il faut appliquer du savon sur cette dernière avant de la mettre au feu... scratch

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5019
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par argoth le Ven 22 Juil 2011 - 15:33

super, merci pour le retour et pour les photo.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.
avatar
argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par darkfa le Ven 22 Juil 2011 - 15:40

Oui, super, je suis impressionné!

________________________________________________________
Ecoute In girum imus nocte et consumimur igni.
avatar
darkfa
Membre

Masculin Nombre de messages : 109
Age : 45
Localisation : Belgique
Loisirs : Escalade
Date d'inscription : 04/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.darkfa.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par appache le Sam 23 Juil 2011 - 2:00

le feu bien prendre son temps avec des petits morceau le temps qu ils sois bien pris et approché les autres morceau les faire secher.
La vaiselle du sable pour récuré ou encore prendre la cendre rajouté un peu d'eau
Et oui une rumeur dit que savon avant de faire cuire évite la suie mais jamais je ne l'ai testé

appache
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 286
Localisation : Quebec Canada
Emploi : Militaire
Loisirs : chasse, tir , survie , airsoft, lecture...Retourner sur le terrain dans mon métier
Date d'inscription : 02/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par hildegarde le Sam 23 Juil 2011 - 8:37

Merci pour vos conseils, j'essayerai le savon la prochaine fois.

@serilynepayne : c'est ça !!! la côte de boeuf !.....il me semblait bien qu'il me manquait quelque chose... Laughing

@logan : la soupe était trèèèès bonne (c'est fou ce que tout peut sembler excellent quand on a bien faim !^^) le mélange chardon epiaire donne un goût sympa, parfumé, et les morceaux de chardons donne de la richesse au plat, ça à un peu le goût et la consistance des artichauts.

@ptit breton : je suis en Creuse, les mûres ne sont pas encore mûres partout. Je crois qu'on a eu beaucoup de chance de tombé sur un taillis de mûres bien noires.....ailleurs sur le chemin ce n'était pas le cas.


Pour le couteau, c'est sûr que le girodias est trop faible pour le batonnage. J'ai bien une baïonnette de kalach qui pourrait faire l'affaire, mais elle est assez encombrante, Il me faudrait quelque chose d'intermediaire. j'ai vu sur le forum que beaucoup parle du mora, est-ce que ce sera suffisant pour fendre les grosses branches ?

________________________________________________________
clic...clic...clic...
avatar
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3396
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par appache le Sam 23 Juil 2011 - 9:32

le mora de ce que moi jai vu fait le travail tout en étant peu dispendieux. Donc un couteau que l'on a pas peur de battre a la tache et qui reste somme toute léger.. ma copine ne peux supporter mon couteau de choix car le trouve trop pesant et n'est pas a l'aise a travailler avec lui....


Pour la baïonnette de kalash oublie ca comme collectionneur j'en ai plusieurs et aucune ne réussie dans le batonnage..

appache
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 286
Localisation : Quebec Canada
Emploi : Militaire
Loisirs : chasse, tir , survie , airsoft, lecture...Retourner sur le terrain dans mon métier
Date d'inscription : 02/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par seth le Sam 23 Juil 2011 - 14:38

merci du retour et de tous ces details hildegarde

nous allons faire la même experience avec mes ados et mon fiston cet été
je vous ferais un petit compte rendu aprés.

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par MonteRosso le Sam 23 Juil 2011 - 17:49

hildegarde a écrit: mora, est-ce que ce sera suffisant pour fendre...

"certainement pas le meilleur amha, mais ça marche (manche bois) si manche plastique, il sera assez vite abimé..."

tu as plusieurs pistes, soit couteaux de bush, soit pelles à tout faire, jette un oeil aux fils qui existent déjà, tu y liras presque tout ce qu'il y a à dire sur le sujet.

En tout cas, encore bravo pour cette initiative 100% féminine, prochaine étape, le bivouac sur deux jours ?


Dernière édition par MonteRosso le Dim 24 Juil 2011 - 18:14, édité 1 fois (Raison : copier-coller incomplet - réponse mise à jour - merci Jocelyn)

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
avatar
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1568
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par Jocelyn le Dim 24 Juil 2011 - 11:00

MonteRosso a écrit:
hildegarde a écrit: mora, est-ce que ce sera suffisant pour fendre...

certainement pas...
What?
Même le mora de base (mora n°1, le moins cher avec un manche en bois) fonctionne très bien pour batonner. Perso je l'ai testé à plusieurs reprises en sortie en forêt, et également utilisé en stages de survie pour faire du feu (batonnage). Et c'était le couteau le plus représenté, même si d'autres préfèrent emmener leur "précieux" qui coûte le prix d'une rolex moqueurlangue. Notamment, il est plébiscité sur le forum de DM pour cet usage. Il est léger, peu encombrant, et comme il n'est pas cher, on n'a pas peur de le perdre ou de l’abîmer.
OK, ce n'est pas le couteau ultime, il a des défauts, mais il fonctionne. Si on veut mettre les moyens, c'est vrai que d'autres couteaux sont plus efficaces (on gagne un peu de temps, on économise un peu d'énergie), mais c'est plus cher et parfois plus lourds. Celui là, c'est le couteau qu'on peut avoir en plusieurs exemplaires, et laisser sans remord à dormir dans ses kits. Perso j'ai un bowie plus lourd et plus efficace, mais je ne le prends pas à chaque fois. Alors que le mora, c'est le couteau que j'emporte par habitude sans avoir à réfléchir, au même titre qu'on le ferait pour un opinel de poche.

Ensuite je comprends que certains n'aiment pas, mais vu le nombre de personnes qui l'utilisent en pratique pour batonner, il serait difficile de dire que ça ne marche pas. scratch
Enfin c'est juste mon avis. Smile
avatar
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée d'apprentissage de la survie ...

Message par MonteRosso le Dim 24 Juil 2011 - 18:14

ooopps, merci de pointer, mon copier/coller incomplet

"certainement pas le meilleur amha, mais ça marche (manche bois) si manche plastique, il sera assez vite abimé..."


merci Jocelyn, je corrige mon post initial

(ce post à virer par modérateur après quelques jours pour dissiper l'erreur)

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"
avatar
MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1568
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une journée d'apprentissage

Message par Merveilles le Sam 21 Jan 2012 - 22:29

Salut. Je voudrais poster ça :

Les bases de la survie
Une journée d'apprentissage de la survie ...

Merci pour le témoignage.

Tu as raison pour le vinaigre. Sel, poivre en petits sachets , moutarde (récup bien sur). Un carnet ou un carton pour faire éventail et ne pas s'essouffler (une écorce récupérée en chemin peut faire l'affaire)

Tu peux aussi partir avec des œufs et faire une omelette. Dans le sac à dos, en principe ils ne risquent pas grand chose, si on prend les précautions d'usage.
Tout ça pour ta prochaine randonnée pédagogique.

Pour la popote la prèle était utilisée pour frotter les marmites et autres. Elle contient de la silice.
Bien sur on n'en trouve pas partout.
avatar
Merveilles
Membre

Féminin Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 26/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum