Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par KrAvEuNn le Mar 8 Avr 2014 - 9:49

Salut les geeks !

National géographic initie une nouvelle série de documentaires fictions sur l'apocalypse intitulée "panique sur Terre". Premier numéro : "les zombies".
Décidément, les zombies sont à la mode.  Laughing 

"Des médecins et des biologistes dressent un tableau apocalyptique du futur si l'humanité était touchée par une pandémie mortelle et incurable."


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par Aristote le Mar 8 Avr 2014 - 11:27

Kraveunn a écrit:
Décidément, les zombies sont à la mode.


Je pense que cela peut être une façon de transposer ce que pourrait être une population désœuvrée donc démunie de tout, après une grave crise du système.

Imaginons un arrêt brutal de notre société pour X raisons, plus d’essence plus d’électricité, plus d’approvisionnement.
Au début, la populace reste un tant soit peu civilisée. Mais quand la famine s’étend, le froid, les maladies, manque d’hygiène, les citadins beaucoup plus dépendants et moins préparés finiront par rechercher en masse la nourriture dans les campagnes.
On pourrait assister à des attaques en règle de personnes complètement affamées, décharnées et déshumanisées.

Celles-ci procéderaient en groupe à des pillages avec les abus et la violence que cela pourrait engendrer.
 
C’est intéressant d’analyser le comportement de l’humain quand il est plongé dans cette situation.
L’instinct de survie reprend le dessus et la morale s’étiole très rapidement.

Il faut savoir que par exemple dans les camps de concentration même si certains comportements étaient exemplaires en général et ce que l’on a moins raconté c’est que certains détenus avaient tendance à voler la couverture de l’autre pour se protéger du froid.

Je pense qu’avec les inquiétudes les gens ont besoin d’évacuer leurs démons et il n’y a pas meilleur exemple que la représentation du zombi.  Le pire démon que l’homme puisse craindre c’est bien lui-même.

Je n’affirme rien, c’est juste une petite réflexion personnelle pour essayer d’expliquer cet engouement redevenu à la mode.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3261
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par KrAvEuNn le Mar 8 Avr 2014 - 12:32

Aristote a écrit:Je pense que cela peut être une façon de transposer ce que pourrait être une population désœuvrée donc démunie de tout, après une grave crise du système.
Je suis d'accord avec ça ; toutefois, les zombies sont réellement redevenus à la mode depuis quelques années. C'est notamment, mais probablement pas seulement, dû au phénomène "walking dead".

Pour les fans de la culture Z, in English : "Doc of the Dead "


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par argoth le Mar 8 Avr 2014 - 14:50

KrAvEuNn a écrit:
Aristote a écrit:Je pense que cela peut être une façon de transposer ce que pourrait être une population désœuvrée donc démunie de tout, après une grave crise du système.
Je suis d'accord avec ça ; toutefois, les zombies sont réellement redevenus à la mode depuis quelques années. C'est notamment, mais probablement pas seulement, dû au phénomène "walking dead".

Ça vient par cycle,  les gens se fatigue d'un genre alors on en recycle un vieux.

Tu as eu la période monstre, monstre des marais, kotzila, serpent géant, Franky, ect on nous en ramene un de temps en temps.  Entre deux période.

Tu as eu la période zombie année 60-70

Tu as eu la période vampire

Tu as eu la période loup-garou

Tu as eu la période spirit, esprit meutrier, phantome, miroire ou télé qui tue. ^^

Un genre s'éffloue et s'étient doucement, en générale on le voit plus ou moins au moment ou il humanise/romantise le truc.  On passe souvent du monstre/démon/truc bien méchant, à un truc humain/romantique, monstre qui retrouve sont humanité, qui se pose des question qui tombe amoureux.  Ça c'est énormément fait avec les vampires.  Mais ils si sont essayé avec pratiquement tout les genres avec plus ou moins de succès, suffit de s'intéresser un peu au film pour le voir.

Les gens sont blaser des gentils vampires, accesoirement des méchants aussi, tout comme pour les loups garou et le spirit.  Du coup on revient au zombie, version 2.0 si je puis dire. ^^

Sa vas fini pas s'épuisser doucement, on vas nous resortir entre temps un ou deux truc de monstre, genre pacifi rim et puis ils vont revenir à la charge avec... bas un des genres si haut mentionné.  geek

édit : j'oubliais la section gros méchant E.T. en tout genre qui soit tue les gens dans l'espace soit envahisse la terre (quoi que ca c'est plutôt SF que Horreur mais bon.) On peut faire la même chose qu'avec les zombies, si vous arrivé a vous planquer et a survivre à une invasion E.T. vous pouvez survivre a tout.  Laughing 

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par KrAvEuNn le Mar 8 Avr 2014 - 15:54

argoth a écrit:Un genre s'éffloue et s'étient doucement, en générale on le voit plus ou moins au moment ou il humanise/romantise le truc.
En fait, pour relancer un genre, il faut parfois proposer du neuf et effectuer une relecture du genre. clind'oeil

Anna Rice, dans son cycle des vampires, a abordé le genre horrifique d'une manière singulière, pour l'époque. En faisant des vampires les protagonistes et non plus les antagonistes de son histoire - notamment en les humanisant -, elle les a rendu attachants et a redéfini les codes du genre. Et puis il y a eut "Twilight", qui a achevé l'œuvre de déconstruction entamée par Anna Rice, en faisant du vampire malfaisant et monstrueux une sorte d'immortel sympa, humaniste, enviable et sexy.
D'autres romanciers spécialisés dans les histoires pour ados ont alors tentés de surfer sur la vague et d'appliquer la recette à d'autres créatures de la nuit comme, par exemple, dans le roman "Warm Bodies".
Toutefois, concernant les zombies, la sauce "romantique" n'a pas pris et on est vite retourné aux bons vieux classiques du genre avec "walking dead", "left4dead", etc, dans lesquels les monstres jouent leur éternel et irremplaçable rôle de catalyseur de nos craintes enfouies. Ici, la crainte qu'une foule constituée d'ennemis intérieurs, menaçants, infiltrés parmi nous et pouvant à tout moment nous contaminer - faire de nos proches et amis des ennemis enragés - puisse nous dérober notre part d'humanité.

A travers le personnage du zombie, ou plutôt de la horde de zombies, la "crainte n’est pas celle de mourir ou de souffrir, mais de devenir un autre que soi-même, sans rien n’y pouvoir." Pourquoi les zombies sont-ils si populaires ?

En tout cas, le phénomène zombie actuel dur depuis suffisamment longtemps pour que l'on ne parle plus de simple mode éphémère. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par Rammstein le Mar 8 Avr 2014 - 20:35

Mouai... Cela doit bien faire 30 ans que j'attends le retour de la mode Vixen, immortalisée par Russ Meyer...   Rolling Eyes 



Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par fokeltok le Mar 8 Avr 2014 - 22:41

Pardon, Kraveunn, mais c'est "Anne" Rice et pas "Anna" Rice.
J''étais fan,  avant que la mode vampire ne dégénère...

" />

Désolé Rammstein, question look, c'est pas Vixen, on a la littérature qu'on peut !  Very Happy

Mais quand même, rapprocher Anne Rice et Twilight, c'est faire une passerelle entre Louis Armstrong et Justin Bieber : Bof, c'est des vampires / Bof, c'est de la musique.
(opinion personnelle...)

Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par KrAvEuNn le Mar 8 Avr 2014 - 23:47

fokeltok a écrit:Pardon, Kraveunn, mais c'est "Anne" Rice et pas "Anna" Rice.
Exacte. mea culpa. clind'oeil
fokeltok a écrit:quand même, rapprocher Anne Rice et Twilight, c'est faire une passerelle entre Louis Armstrong et Justin Bieber
Je ne rapproche pas les deux œuvres, ni leurs deux auteures par hasard.

Anne Rice a été la première à faire des vampires les héros/protagonistes de ses romans et à redéfinir les codes du genre ; suscitant, à sa suite, nombre de relectures du mythe. Avant, le vampire - voir le "Dracula" de Bram Stoker, ou les Upirs croates - était forcément un personnage de roman secondaire et maléfique auquel le lecteur n'était pas invité à s'identifier. Son Louis fut le premier vampire à éprouver quelques remords à tuer, le premier à conserver un semblant d'humanité et le premier auquel le lecteur pu s'identifier.

L'œuvre de Stéphenie Meyer s'inscrit dans la lignée de celle d'Anne Rice, dans laquelle elle puise beaucoup. Meyer a poussée la logique encore plus loin dans le sens d'une humanisation/idéalisation du vampire extrême ; au point de créer un nouveau genre de vampire, inspiré par le Louis d'Anne Rice : le vampire "végétarien". Avec Meyer il ne reste plus grand chose du monstre maléfique, cruel et sans âme des origines ; avec elle le vampire est devenu une créature magnifique et humaniste dont le principal attrait est d'être immortel et invulnérable. Toutes les qualités sans les défauts inhérents à sa condition de damné et de revenant en corps. La dérive light du vampire (Les créatures versions "True Blood" et "Twilight" sont l'ombre d'elles-mêmes).

Anne Rice et Stéphenie Meyer partagent donc bien ce point commun d'avoir humanisé les vampires et d'avoir profondément altéré le mythe au point de modifier profondément et durablement les codes du genre. Altération du mythe qui entraine, aujourd'hui, une contre offensive et un retour aux sources avec, par exemple, les très sombres et cruels "Låt den rätte komma in" (John Ajvide Lindqvist) et "The Passage" (Justin Cronin).

Après, pour ce qui est de la qualité de l'œuvre des deux auteures, c'est une autre histoire et je pense que l'on partage un même avis sur la question. clind'oeil

Le zombie, lui, par contre, a su rester à l'abris de toutes ces altérations et adhérer à un certain classicisme. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par lyam dickinson le Dim 13 Avr 2014 - 12:01

woauuahh , l'invasion de mega vixen .. merci Rammstein..

le fil s'est relancé.. interressant.
Tarsonis, Max brook dans son livre parle d'une molécule qui transforme les gens en Zombie. qui permet de diminuer la dégénérescence du corps..
par contre, AMHA, je pense que si il y a une invasion, on se verrait plus comme un "28 jours plus tard" un virus/maladie qui transforme les gens en tueur sanguinaire qui si ils ne mangent pas meurent. (comme on voit à la fin de 28 jours.. désolé du spoiler..)
donc un bon bug in et t'es presque tranquille.
pourquoi une invasion mondiale pourrait arriver, Max brook l'explique très bien dans la première partie de "world war Z" que l'on peut transcrire avec n'importe quelle maladie grave et super contagieuse. comment un état pourrait décider d'éliminer une population contagieuse sans recevoir les foudres des autres..

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zombie Squad, ou la menace zombie comme exercice de style

Message par serilynpayne le Dim 13 Avr 2014 - 20:51

Aristote a écrit:  Le pire démon que l’homme puisse craindre c’est bien lui-même.


Mourir collectivement dans une catastrophe naturelle est intellectuellement acceptable , par contre de manière atroce et inhumaine aux mains d'une bande de tarés , moins !
au passage GRR Martin a écrit un joli livre : riverdream sur les vampires

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum