Revue de presse

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Ash le Dim 6 Nov 2011 - 0:38

Et même pas les témoins de Jeovah?.... Ils ont le boulon qui est monté à l'envers ces journaleux...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par hildegarde le Dim 6 Nov 2011 - 11:03

Citer les témoins de Jéovah, c'est moins vendeur et moins exotique que les mayas, Malachie et le kalacharkra.....et puis la revue parle quand même de l'apocalype de Jean sur lequel s'appuie les dits temoins...

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Invité le Dim 6 Nov 2011 - 11:14

Les témoins de Jéhovah???? Parce qu'il a eu un accident???? Je savais pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Ven 6 Jan 2012 - 16:48

Doit-on suivre l'exemple des survivalistes et se préparer à la fin du monde fin 2012 ?
Ils aménagent leur cave, construisent des bunkers dans leur jardin, font des réserves de nourriture pour plusieurs années, s’entraînent au tir et à l’auto-défense, révisent les bases du système D en matière de santé et de survie en milieu sauvage.

Bref, ils se préparent quotidiennement à une hypothétique fin du monde. Un scenario digne d’un film post-apocalyptique et pourtant, les survivalistes sont bel et bien parmi nous ; et leur communauté ne cesse de croître.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Belenos le Ven 6 Jan 2012 - 17:16

Cool Oldu n'est pas cité Smile par contre y'a 2 autres forums qui doivent mouiller leur culotte et tes potes de terre nouvelle qui doivent faire la gueule Laughing

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Ven 6 Jan 2012 - 17:29

Salut Belenos !
Belenos a écrit:Cool Oldu n'est pas cité Smile
Normal, nous ne sommes pas un forum survivaliste. Par contre certaines remarques de la journalistes semblent s'inspirer de nos commentaires (sur les survivalistes de l'apocalypse et les reportages TV). scratch

Pas mal de vérités (mais aussi de naïveté) dans cet article ; vérités qui seront, AMHA, mal reçues par nombre de survivalistes. dévil Tant pis pour eux. Comme je le dis toujours : le pire ennemi du survivaliste c'est lui même - sa manière de se caricaturer parfois lui-même et la finalité de sa préparation qui devient parfois une fin en soit. Quand aux survivalistes de l'apocalypse de 2012, attendons fin 2012 pour les ramasser à la petite cuillère. Je me demande comment ceux de "Terre Nouvelle", etc, se justifierons d'avoir quelque peu surfé sur la vague 2012.
Heureusement que le ridicule ne tue pas ; sinon certains survivalistes de l'apocalypse auraient pu ne pas survivre à 2012. mrsgreen

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Ven 24 Fév 2012 - 8:48

Salut !



Science & vie junior numéro 270 du mois de février : un article sur "Qui craint le grand méchant risque ? Pas notre cerveau : il nous faire fuir des dangers improbables (requins, araignées)... et nous laisse à la merci des risques quotidiens." "Nous avons plus peur des petits risques que des gros. Et nous nous méfions davantage des dangers les plus lointains que de ceux qui nous guettent au coin de la rue. Une attitude absurde, mais qui s'explique..."

"Comment évaluer les riques ?" "Posez-vous les bonnes questions, documentez-vous, gardez à l'esprit que nous sommes influençables, sachez que les chiffres nous trompent facilement" (développement dans l'article).

Un dossier : Après l’homme, qui dominera la Terre ?
Les rats, l’intelligence sociale

Des rats doivent plonger pour aller chercher de la nourriture.

Les pieuvres, l’apprentissage par l’observation

Une pieuvre apprend à ouvrir une boîte en observant une de ses congénères.

Des expériences sur les pieuvres

Des films sur les capacités de mimétisme et l’utilisation d’outils dans la nature par la pieuvre, ici, ici et encore ici.

Une vidéo sur une pieuvre se déplaçant sur la terre ferme.

blogs.scientificamerican.com/octopus-chronicles/2011/11/24/land-walking-octopus-explained-video/

Les chimpanzés, nos plus proches cousins

Un singe crache de l’eau dans un tube pour faire remonter à la surface une cacahuète.

Les corbeaux, champions de l’innovation

Un corbeau de Nouvelle-Calédonie fabrique un hameçon avec un fil de fer.

D’autres expériences avec le corbeau de Nouvelle-Calédonie: ici et .

Un article sur l’utilisation d’outils dans la nature par le corbeau de Nouvelle-Calédonie.

Les chiens, une attention extrême portée à l’homme

Une vidéo sur Chaser, un border collie qui a appris un très grand nombre de mots :

Les dauphins, l’intelligence de la langue

Un site en français.

Pour ceux qui lisent l’anglais :

Le site de Jack Kassewitz . Sur les recherches de Kassewitz . Sur le langage des dauphins . L’utilisation d’outils par le dauphin
Science & vie junior hors série numéro 92 : "les poisons". Au programe animaux vénimeux, décadence romaine et plomb, gaz de combat, cigarettes et toxicité, poisons pour la chasse, bactéries toxiques, antidotes...



A noter que le prochain numéro de science et vie junior hors série (sortie en avril 2012) portera sur "les grandes catastrophes de l'histoire" (nauffrages, épidémies, incendies, éruptions, grandes famines, séismes...)

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Jeu 26 Avr 2012 - 9:04

Salut !

Sortie de deux dossiers du groupe "science et vie" sur les catastrophes :

Le hors série 93 de SVJ est sorti ! Incendies, crashes aériens, naufrages – celui du Titanic a tout juste un siècle –, ruptures de barrage, fuites de matières chimiques ou radioactives…





Science & vie sort un hors-série sur les catastrophes technologiques - Rupture du barrage Mapasset, explosion de l'usine de Bhopal, naufrage de l'Erika et plus récemment, Fukushima...


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par Ash le Jeu 26 Avr 2012 - 17:58

Ce qui m'énerve chez S&V reste et sera toujours sa partialité, le plus gros naufrage n'est pas le Titanic, loin de là, mais bien le Wilhelm Gustloff wiki ou le Goya wiki.

Un peu trop de mode chez eux à mon goût...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Jeu 26 Avr 2012 - 18:16

Johann a écrit:Ce qui m'énerve chez S&V reste et sera toujours sa partialité, le plus gros naufrage n'est pas le Titanic, loin de là, mais bien le Wilhelm Gustloff wiki ou le Goya wiki
S&V parle du plus fameux (célèbre) naufrage de l'histoire, pas du plus gros. clind'oeil
Sinon oui, S&V est souvent assez partial en ce qui concerne l'avancée de la science et, notamment, le domaine de la futurologie ; le progrès y est toujours décrit comme positif et le futur conjugué à l'indicatif et non au conditionnel. Mais leurs dossiers sont généralement pas trop mal ficelés. La recherche est plus scientifique (plus sceptique et moins scientiste), dans le genre revue scientifique, mais plus ardu pour le néophyte (surtout il y a moins d'images mrsgreen ).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Jeu 19 Sep 2013 - 17:03

Salut !

Science et Vie Junior. Dossier Hors Série. "Aux limites du corps humain."



Au programme un article sur : "survivants, ils ont un secret." " Face au danger de mort et à l'urgence, une tête froide vaut mieux que des gros bras. Car la survie est avant tout une affaire de mental et plus encore, de préparation."

Où l'on apprend que face à la catastrophe le secret est de ne pas rester passif, mais "de penser à l'urgence et d'agir vite." Qu'il n'existe pas de personnalité du survivant. Que les expériences passées renforcent nos capacités à réagir bien. Qu'environ 10% des victimes se prennent en main et se bougent pour s'en sortir ; que 80% d'entre elles, saturées d'info, demeurent incrédules ("syndrome de l'incrédulité") et sont paralysées ("paralysie de l'analyse"), ou continuent leur routine comme si de rien n'était et que 10% font n'importe quoi et paniquent. Que les gens restent fidèles à leur rôle social et professionnel ; les médecins, infirmiers (rôle de secours), personnels, etc, adoptant spontanément le rôle de secouristes et d'organisateurs de la survie, tandis que les clients demeurent majoritairement passifs et suivistes. Que le "drill", ou entrainement répétitif, permet d'acquérir les bons reflexes et les bons comportements en situation de crise. Et que ceux qui s'en sortent le mieux sont ceux qui aident les autres, car ils ont le bon mental pour ne pas baisser les bras et, donc, pour s'en sortir.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Mer 16 Avr 2014 - 11:34

«Il est bon d'avoir quelques réserves à la maison»
Le chef de l'armée suisse se prépare avec soin à faire face à une crise éventuelle. Il a réaffirmé l'importance des réserves de guerre dans une interview du «Schweiz am Sonntag».
Der Armeechef rät der Bevölkerung, Notvorräte anzulegen ("Le chef de l'armée a conseillé aux gens de faire des stocks de fournitures d'urgence").

Traduction imparfaite :
André Blattmann perçoit de nouvelles menaces. Il a même pris des précautions à domicile et stocke 300 litres d'eau minérale.
Notre société est devenue vulnérable et pas vraiment préparée à faire face à de nouveaux risques tels que les cyber-attaques ou les pannes de courant. André Blattmann a lui-même tiré des conclusions : à la maison, il stocke "30 ou 40 packs de six bouteilles d'eau minérale non gazéifiée." Ceci correspond à environ 300 litres d'eau minérale. En outre, le chef de l'armée a une citerne d'eau. L'eau est la chose la plus importante en cas d'urgence, "pour les besoins quotidiens de chacun on a besoin d'au moins huit litres. Pour boire, cuisiner, se laver." Parce que, en cas de panne de courant, le chauffage ne ​​fonctionne plus. André Blattmann a aussi une cheminée avec un stock de bois. Il a commencé à prendre ces mesures de sécurité privées, "il y a deux ou trois ans". Les nouveaux risques et menaces ont fait de moi quelqu'un de plus sensible." Il conseille au public de prendre des précautions ; "peut-être que vous devriez dire aux gens qu'il est bien que vous ayez quelques fournitures pour les urgences à la maison. Des boîtes de conserve aussi. Cela aide pendant quelques jours à combler les besoins jusqu'à ce que le courant soit rétabli normalement."

Dans une interview avec la "Schweiz am Sonntag", le chef de l'armée a déclaré que la situation sécuritaire a changée en Europe à la suite de la crise en Crimée. Il voit la «neutralité de l'armée» renforcée.

André Blattmann : «Ce qui est arrivé en Crimée, montre que nous avons besoin d'améliorer le service de renseignement et la mobilisation. Néanmoins, si cela devait arriver, nous devons être en mesure de répondre. "Il y a deux principaux enseignements à retenir :« D'abord, on ne sait pas ce que l'avenir sera ; nous avons tous été surpris par les évènements. Et, en second lieu, qui ne peut pas se défendre, se voit dicté par l'histoire de ce qu'il a à faire".

André Blattmann, à propos de Gripen, de la crise en Crimée et des menaces émergentes : "la neutralité est crédible si elle est armée".

Sommes nous assis sur des épingles et aiguilles en ce moment ?
André Blattmann : Non Il est bon que les gens votent sur le Gripen et nous pouvons orienter les gens. Nous avons encore un bon mois avant le vote. Nous sommes obligés de l'utiliser. La situation est difficile. l'ambassadeur suédois insulte la politique suisse, le CVP est énervé, la direction de la campagne des roturiers s'entre-déchire de toute évidence ; beaucoup de gens défendent leurs propres intérêts. Cela nuit à la sécurité légitime total des intérêts. Mais je reste convaincu que les gens finiront par se décider pour la sécurité.

Pensez-vous vraiment que ce vote est encore à gagner ?
Une enquête GfS de vendredi montre que 52 pour cent ne se prononcent pas. Je reste convaincu que nous allons gagner ce vote. Nous avons voté sur un certain nombre d'initiatives, depuis que je suis dans le bureau : initiative sur les armes, la conscription. Les gens me posent toujours des questions critiques. A la fin de la journée, ils considèrent très soigneusement s'ils veulent quitter la ligne des centaines d'années de chemin parcouru avec succès. Nous faisons bien, parce que nous sommes préoccupés pour la sécurité. Je ne pense pas que le peuple suisse veulent soudainement se lancer d'une manière opportuniste. Donc, je suis optimiste.

Quel message essayez-vous de passer à propos du stress du mois passé ?
Nous avons des besoins pour notre pays et pour notre sécurité. Cela nécessite l'armée, et l'armée est tout un système qui doit se protéger avec l'aviation de combat aérienne. Qu'avons nous comme garantie que rien ne se passera ? Jusqu'à il y a un mois et demi, beaucoup auraient donné cette garantie. Maintenant, ils ne sont plus sûrs. Voyez l'Ukraine.

Que serait-il arrivé si la Suisse avait soudainement perdu une partie du pays ? Par exemple, le Tessin ?
Aussi longtemps que nous équipons l'armée correctement, cela ne peut pas arriver. En Ukraine, il y avait certainement des cyberattaques. On est allé sur des réseaux ukrainiens, on a voulu savoir qui est où. L'adversaire ne devrait pas être en mesure d'effectuer cela. Il y avait aussi une guerre de l'information. L'info ne pouvait être reçu que de la télévision russe. Il y avait aussi les forces spéciales qui répondent à nos grenadiers et à Isone. Tout a été planifié à la perfection. Modérément par l'état-major général.

Mais, en Suisse, cela ne pourrait-il pas nous arriver?
Nous n'aurions pas attendu. Nous aimerions répondre, nous défendre. La «Süddeutsche Zeitung» titrait: "Attention à l'invasion russe en Ukraine orientale».

La nouvelle guerre froide pour vous est-elle un enjeu stratégique ?
Oui, c'est sûr. Ce qui est arrivé en Crimée, montre que nous devons améliorer les services de renseignement et la mobilisation. Néanmoins, si cela devait arriver, nous devons être en mesure de répondre. Pour moi, il y a deux principaux enseignements. Tout d'abord, on ne sait pas ce que l'avenir sera -on a tous été surpris. Et en second lieu, qui ne peut pas se défendre, se voit dicter par l'histoire de ce qu'il a à faire. Au début vous avez développé un danger et la carte des risques pour l'Europe. Pendant ce temps, beaucoup de choses se sont passées.

Doit-on développer cette carte ?
Je ne pense pas. Les médias m'ont frappé tellement qu'il n'étaient pas favorables à ma santé. mais je trouve cela très instructif. (Définit une carte de l'Europe sur la table.) La Crimée est la moitié de la taille de la Suisse et constitue seulement 2.000 miles. En plus de la Crimée il y a la Roumanie. Cela signifie que le conflit est pratiquement de retour en Europe. L'option politique de puissance est de retour.

Est-ce que dans ce cas la neutralité un avantage ?
la neutralité est crédible et ne sera également acceptée que si elle est armé. Déjà le 10 mai 1940, cela avait été prouvé : la Belgique et la Hollande étaient en effet neutres. Mais ils n'ont pas assez de moyens militaires et ont été soudainement été occupés. La Suisse, cependant, a une vraie neutralité armée et n'a pas un passé colonial, ni conflictuel durant la Seconde Guerre mondiale. Cela en soi est une valeur qui donne de la stabilité, même pour l'Europe. Néanmoins, la Suisse coopère dans l'espace aérien avec ses pays voisins. Le WEF est en Autriche. A Frankofoniegipfel et à la conférence de la Syrie à Montreux, il sera en France. Et à l'automne à Bâle lors du sommet de l'OSCE, il sera en Allemagne et en France. Nous sommes depuis longtemps en paix.

Et en temps de crise ou de conflit ? Qui va venir à la rescousse ?
Ce n'est vraiment pas juste de croire que quelqu'un va se déplacer dans l'espace aérien en toute sécurité dans la riche Suisse. Donc, vous devez vous arrêter. Nous devons examiner la sécurité dans l'espace aérien. C'est pourquoi nous nous devons utiliser le Gripen. Les gars participent guère au vote. Ils ont beaucoup à faire avec eux.

Comment prenez-vous les garçons ?
Les garçons sont le meilleur point jamais vu dans ma vie en tant que chef de l'armée. Les garçons sont vraiment bons. Ils sont fiables, travaillent dur, mais sont aussi critiques et conscients d'eux. Ils sont mieux que nous. Mais cela ne touche qu'une partie des garçons.

Le manque d'engagement de l'autre envers la communauté peut-il affecter l'armée ?
Il s'agit d'un thème de base. La question est : Où est ce qui fonctionne ? Peut-être que vous auriez à poser la question fondamentale : l'état - ou la sécurité - à l'école d'aujourd'hui n'est-il jamais un enjeu ? Nous allons continuer à maintenir l'essence de la milice et l'école doit faire sa part sur le sujet.

Ueli Maurer ministre de la Défense a-t-il fixé 2015 pour rester au pouvoir ?
La Coopération avec Ueli Maurer est excellente. En tant que chef de l'armée, il en est à sa sixième année, et c'est totalement différent dès le départ officiel. Le débat politique et la situation de la sécurité en Europe ont changés. A cette époque, beaucoup de choses semblaient impensables par rapport à ce qui est maintenant arrivé. La sécurité est encore un sujet brûlant. Dans les années à venir, il sera important de réaliser le développement de l'armée. Si nous obtenons grâce à ce projet ce que nous visons, nous avons créé une bonne base pour la prochaine génération. Ensuite, vous pouvez partir avec une conscience claire.

Comment est le calendrier ?
Il devrait être mis en œuvre dès le début 2017 jusqu'à la fin de 2020. Jusque-là, nous serons bien positionnés pour les risques concernant notre sécurité d'aujourd'hui. Un élément clé est l'introduction de la mobilisation du 1er Janvier 2017.

Combien de personnes l'armée peut-elle alors mobiliser ?
Environ 22 000 hommes selon notre variante de planification. Dans l'avenir, nous avons encore 109 bataillons, qui sont de l'ordre de 7 bataillons pour chacune des quatre régions et milices des troupes territoriales avec un haut niveau de préparation - c'est-à bien gérer. Il est donc possible que les gens contractent des armureries, des aérodromes et des casernes. Pas comme autrefois dans les forêts et dans les fermes.

Que faut-il de nos jours, pour effectuer une mobilisation ?
Afin de réagir à des événements inattendus. On utilise la sécurité et la protection civile -, quoi qu'il arrive. Le point important est que l'on puisse mobiliser dans les quatre régions territoriales de la Suisse des forces suffisantes et d' avoir le temps pour aider. Les troupes de sauvetage, le génie, la communication, le médical, l'infanterie, les transports sur le sol et dans l'air, par exemple. Ceci comprend en quelque sorte une réserve, un service d'incendie avec les moyens dont ne dispose pas une armée. lors d'un premier exercice de mobilisation, que nous avons déjà réalisé, ce qui est particulièrement un défi logistique c'est que le matériel doit être au bon moment au bon endroit.

Combien de temps les soldats peuvent être mobilisés ?
Immédiatement. Nous serons en mesure de déclencher une mobilisation en appuyant sur un bouton. Ainsi, la performance sera disponible en quelques heures à quelques jours.

via SMS ?
Nous considérons différentes variantes. Les SMS seraient l'option la plus facile.

Et si les réseaux mobiles ne fonctionnent plus ?
Alors la radio fonctionne encore, à moins que vous pouvez utiliser Internet. Nous allons probablement - comme avant - travailler avec les codes. L'homme est convoqué via certains numéros et sait alors où on a besoin de lui pour se mettre en retrait.

Est-ce que la préparation de l'armée prend aussi en compte une cyber-attaques ?
Ce sont les plus grandes menaces aujourd'hui. Toute panne de courant majeure, par exemple, peut conduire à une opération de l'armée. Le livre "Blackout" de Marc Elsberg me semble être très réaliste: on a besoin de l'armée pour empêcher qu'il y ait des pillages lorsque les guichets automatiques ne fonctionnent plus et qu'il n'y a plus rien à acheter. Notre société est devenue très vulnérable, et nous sommes - je ne parle pas de l'armée - mis face à de nouveaux risques auxquels nous ne sommes pas vraiment préparés.

Combien de ressources en eau avez-vous à la maison ?
Quelques bouteilles d'eau minérale. Pour les besoins quotidiens, tout le monde a besoin d'au moins huit litres d'eau. Pour boire, cuisiner, se laver. Imaginez un instant les besoins d'une famille sur le temps de quelques jours. A la maison je vérifie régulièrement que nous ayons suffisamment de réserves d'eau pour ma femme et moi.

Qu'est-ce que vous avez en stock ?
30 ou 40 packs de six bouteilles d'eau minérale sans acide carbonique. C'est la chose la plus importante. Ensuite, nous avons un réservoir d'eau et une cheminée avec du bois - parce que le chauffage ne ​​fonctionnerait pas lors d'un black-out.

Depuis quand vous effectuez ces arrangements privés ?
Les nouveaux risques et menaces ont fait de moi quelqu'un de sensibilisé, il y a environ deux ou trois ans. Peut-être que vous devriez dire aux gens qu'il est bien d'avoir un peu de fournitures pour les urgences à la maison. Des boîtes aussi. Cela permet de faire face quelques jours, jusqu'à ce que le courant soit rétabli. Nous remarquons: Vous pensez souvent l'impensable. Même avant le déclenchement de la crise euro-Ils ont imaginé des scénarios de troubles en Europe. Dans le cadre de mes fonctions. De tels scénarios ne sont en aucun cas absurdes. J'ai envisagé un concept d'opérations "Blackout".

Supposons qu'il y ait un accident dans une centrale nucléaire dans les pays voisins: Qui apporte aux gens qui ne peuvent pas quitter la maison, de la nourriture ?
Cela ne peut sans doute être que l'armée. Pour des situations qui semblent lointaines, nous sommes là.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par tarsonis le Mar 9 Sep 2014 - 13:03

Salut !
Le Science & Vie de Septembre 2014 propose un dossier d'une vingtaine de pages sur les accidents nucléaires.



Ce sera sans doute un peu léger pour un lecteur du forum qui suit les fils dédiés, mais a le mérite de poser les principales problématiques. clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message par KrAvEuNn le Mer 10 Fév 2016 - 7:46

Naoto Matsumura, le Japonais retourné vivre à Fukushima pour s’occuper des animaux abandonnés
Après la catastrophe nucléaire de Fukushima, Naoto Matsumura, un homme de 55 ans est retourné vivre en zone d’exclusion où il s’occupe depuis trois ans des animaux abandonnés d’urgence lors de l’évacuation des villes environnantes.
Une famille américaine produit 3 tonnes de nourriture dans son jardin
Dans leur jardin de 370 mètres carrés situé à Pasadena en Californie, cette famille américaine arrive à faire pousser 2,7 tonnes de nourriture bio par an !


Que faire après les révélations de « Cash Investigation » sur l’agriculture qui tue ?
Si vous faites partie des téléspectateurs du documentaire de "Cash Investigation" diffusé mardi 2 février sur France 2, vous devez sans doute vous demander comment limiter la quantité d'intrants chimiques dans votre alimentation et votre environnement. Voilà quelques solutions...
Le doc de cash investigation sur l'agriculture qui tue est à voir ici : Produits chimiques : nos enfants en danger ou ci-dessous :


________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum