24 heures sans électricité

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Lun 26 Mar 2007 - 15:05

Un petit récapitulatif.

Avant : je n'ai rien préparé, j'avais autre chose a faire, comme profiter d'internet au max Very Happy

Black out +0h : 21h :Tout se coupe (quel surprise clind'oeil ). Bon d'abord de la lumière. Il faut que j'allume ma lampe a huile. J'ai un briquet dans mes affaires de rando, une bougie dans ma chambre, vola le plus dur est fait. La lampe tempete est evidemment vide, qu'est ce que j'ai fait de cette foutu bouteille, ha oui, avec les produits des plantes. On fait le plein et c'est parti, je suis tranquille coté lumière, quelques bougies ajoutée dans les lieux clés (toilettes par exemple).

Bon vu l'heure je sort mes chiens et au lit, j'en profite pour relire Unghalak de Kim Hafez à la lueur de la lampe a huile. La tête encore au Canada je tire la chasse d'eau par réflexe après une pause pipi, dans une situation réelle j'aurai découvert a ce moment la panne d'eau (il me reste une chasse d'eau de secours dans les 2eme wc de la maison). Un quart de litre d'eau restant dans le pichet du diner me suffise pour me laver les mains.

Black out +12h30 : J'ai lu tard et donc ne me lève pas de bonne heure. Je vais prendre mon petit déjeuner, mince pas de pain grillé, ni de radio, les infos et la musique me manquent deja.

Deuxieme probleme majeur, l'eau. Je prend une bouteille 1,5L que je décapite et je nettoie le seau du jardin. Ensuite avec la bouteille je remplie le seau qoi est trop gros pour être plongé dans le filet d'eau.
Un premier voyage, je met de l'eau a purifier (micropur) [par soucis d'economie j'ai echangé mes litres a desinfecté par de l'eau du robinet, ca coute cher les micropur !! Mais j'ai respecte les temps d'attente, etc.].
Et je remplie les gamelles des chiens.

Deuxième voyages pour ma toilette, ma main trempée régulièrement dans le ruisseau me donne une idée de ce qui m'attend, gla gla.
Je puise environ 6L d'eau à 3°C et rentre chez moi. Je prends une baignoire bébé et un grand gobelet et c'est parti. C'est rafraichissant, mais un bon mal de crane plus tard on est propre (moins qu'une douche a grande eau je pense) et la maison a 16° est chaude ! N'empeche que c'est du court terme, pas tant pour la température que pour l'éfficacité.

black out +15h30 : 12h30 départ pour la chaine des puys. le zéro technologie est garantit Very Happy





black out +40h : 12h, je rentre avec ma tendinite du genou, du coup je crains un peu de ballader mon seau d'eau pour reprendre une douche froide et d'allumer un feu pour cuisiner. Après une longue concertation avec...moi même je decide d'arreter. J'ai compris pas mal de chose, c'est deja ça !

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Canis Lupus le Mer 28 Mar 2007 - 0:01

Chapeau bas l'ami !

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Jep le Mer 28 Mar 2007 - 17:31

Bonjour tout le monde,

Je suis de retour sur le site (très bref passage lundi le 26).

J'ai passé la fin de semaine, seul, dans la cabane, sans eau et sans électricité, de toute façon il n'y en a pas. Il restait un bidon d'eau de 4 l. oublié l'automne dernier (gelé) pour boire, un peu de nourriture récupéré à la maison. De la neige à faire fondre pour le reste, ni horloge ni montre. Éclairage aux chandelles; tôt couché, tôt levé. Une toilette à l'extérieur.
J'en ai profité pour couper du bois, lentement, à la main.

QUEL CALME!

Le plus difficile c'est de revenir.

Élections lundi: un gouvernement minoritaire et un parti "populiste" dans l'opposition officielle.
Aux infos tout va mal. Pollution, charbon en rempalcement du pétrole, bio-carburant pour nourrir les bagnoles, manque d'eau, eau polluée, inondation sécheresse...

AU SECOURS, arrêter, je veux descendre.

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par KrAvEuNn le Mer 28 Mar 2007 - 21:37

Salut à tous,

Bon, je vais quand même prendre le temps de rendre compte de mon expérience perso à propos de ces 48 heures sans électricité, ni eau courante, ni gaz, ni téléphone et jsute un peu de voiture (gasoil).

Rammstein a écrit
Combien parmi vous ont pensé à "éteindre" leur montre à quartz ?
Combien parmi vous ont pris en compte le passage à l'heure d'été pour faire effectivement 48 heures sans électricité, et non 47 ?
Hihi, Kraveunn va bien s'amuser quand il faudra régler le magnétoscope, le radio-réveil, la hi-fi... et dégivrer le frigo, le congélo...
Je n'ai pas de montre ni de radio réveil, juste une pendule et un réveil à remontoir ; pas non plus de chaine hi-fi et le magnétoscope est toujours débranché...quand au congel, il est resté bien entendu branché clind'oeil

J'ai donc effectué l'expérience de mercredi 16 h à vendredi 16 h (pas problème de changement d'heure).

Petit résumé (écrit sur papier) :

H+1h30 - 2 premières entorces : je me suis lavé les mains 2 fois (reflexe) au robinet. J'ai rectifié en me les relavants aussitôt dans une bassine d'eau de source galacée pale

H+2h30 - repas : oeufs frais cuits à la poile & petits pois en concerve froids + pain & confiture. Boisson, ayant la flemme d'aller chercher de l'eau potable à la source (500 m), j'entame ma réserve de bierre drunken (je dits à ma femme que c'est pour une expérience) Smile Je n'avais pas pensé au problème de la vaisselle ; je la ferais demain. Je nétoye la poile avec du PQ.

H+3 - Je me lave, tant qu'il fait jour, avec une bassine d'eau de source chauffée à la cuisinière à bois et devant cette dernière pour ne pas me transformer en glaçon. Problème, je n'ai pas pu me rincer convenablement et le savon me colle à la peau.

H+3h14 - Je bénis mes toilettes sêches, seul confort moderne qu'il me reste maintenant avec la cuisinière et la pendule.
Je ne peux pas mettre la bierre au frigo, je doits donc finir la bouteille drunken

H+3h20 - Il fait trop noir pour lire ou écrire ; je m'éclair à la bougie.

H+3h45 - Dodo (fatigue+bierre) Smile

H+14h30 - Levé avec le soleil et petit dej à la chandelle (cake).

H+19h - Suis allez chercher de l'eau à la source et l'ai fait bouillir sur la cuisinière. Ai passé ballet dans la maison.

H+26h30 - Repas : steak (rammené par madame kraveunn) et haricots blancs en conserve + petits gâteaux.
Luxe supprème que je m'étais interdit jusque là : utilisation de mon poste de radio solaire & à dynamo...que du bonheur après plus de 26 heures de silence monacal.

H+27h - Toilette à la bassine et à la chandelle et radio.
tiens, aujourd'hui c'était la journée de l'eau Laughing

H+29h - dodo.

H+37h - réveil avec le levé du soleil ; petit dej' (cake)

H+43h - repas : oeufs & haricots blancs. Vaisselle dans une bassine et avec de l'eau chauffée à la cuisinière (grosse galère pour rincer).

H+48 - Ouf ! c'est fini...j'allume le Net, le front en sueur et les membres tremblants.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Mer 28 Mar 2007 - 23:53

C'est le truc qui m'a le plus surpris, le manque de radio. Je pensais pas qu'on puisse developper une telle dependance au media (on se sent seul sans radio).

Tu devrais investir dans une lampe tempete, ca fournit bien assez de lumiere pour lire.

Veinard, tu t'es lavé a l'eau chaude et a mangé chaud.

Bravo d'avoir été jusqu'au bout.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par KrAvEuNn le Jeu 29 Mar 2007 - 10:26

salut olcos,

C'est vrai, le silence et la solitude (j'étais quasi seul pendant cette période) sont d'autant plus criants lorsque les médias se font la malle ; c'est presque déprimant.
Nous sommes finalement très isolés dans nos existences modernes. Il suffit de couper le Net, la télé et la radio pour nous appercevoir que sans eux, nous n'avons plus personne à écouter et j'irais même plus loin (pour ceux qui ne vivent pas seuls) que nous ne savons plus écouter les autres et communiquer ; bref, que nous sommes devenus un peu otistes et désocialisés peut être.

Tu devrais investir dans une lampe tempete, ca fournit bien assez de lumiere pour lire.
Bonne idée la lampe tempête clind'oeil

Veinard, tu t'es lavé a l'eau chaude et a mangé chaud.
Eh oui, même coupé de tout, le foyer restera toujours le doux foyer (lieu du confort et du réconfort clind'oeil )

Veinard, isolé comme tu l'étais tu n'avais pas la tentation permanente de céder à la facilité clind'oeil
Plus sérieusement, ça n'a pas été facile de mon côté de savoir qu'un simple geste (ouvrir le robiner, allumer la lumière, etc.) pouvait me sortir de l'ornière ; bref, être isolé volontaire et simuler est à mon avis psychologiquement plus "difficile" que de l'être de force (tentation oblige).

Sinon, cette expérience m'aura tout de même appris que je ne suis pas prêt à faire face à une rupture d'eau potable et pourtant je suis entouré de sources d'eau naturelles (puits, sources, ruisseau) ; malheureusement, je ne sais pas si elles sont potables...à vérifier donc.

Le comble de l'histoire, c'est que j'ai réussis à me passer de tout sauf de la bagnole Embarassed , qu'il m'a fallut ammener au...garagiste.

Bravo à toi d'avoir tenu jusqu'au bout aussi, d'autant plus que tes conditions étaient somme toute très difficiles et que tu t'es blessé clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Rammstein le Jeu 29 Mar 2007 - 10:39

Dommage Kraveunn...

C'était l'occasion idéale pour tester ta méthode de distillation du pipi !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par geispe le Jeu 29 Mar 2007 - 10:44

<<< bref, être isolé volontaire et simuler est à mon avis psychologiquement plus "difficile" que de l'être de force (tentation oblige).>>>

tout fait... c'est un peu comme si l'on devait résister à manger la tablette de chocolat posée sur la table...
s'il n'y a définitivement plus de chocolat il est plus facile de s'en passer... il y aura juste une courte période de sevrage :-)

Par contre du point de vue de l'efficacité ce n'est pas du tout pareil : si l'on renonce volontairement on a gagné... si c'est sous la contrainte on retombe dès que l'occasion se présente.
C'est une question que je me pose par exemple pour l'après-pétrole : pour refaire un nouveau monde, il faut avoir volontairement décroché du précédent, sinon on va par tous les moyens essayer de refaire ce qu'on a perdu et à quoi on est accro.

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Petrus16 le Jeu 29 Mar 2007 - 10:48

Rammstein a écrit:Dommage Kraveunn...

C'était l'occasion idéale pour tester ta méthode de distillation du pipi !

Rammstein


ça y est ça recommence! Rolling Eyes

La méthode, la méthode, la méthode... cheers


Petrus16

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par KrAvEuNn le Jeu 29 Mar 2007 - 11:03

Salut à tous,
Rammstein a écrit:C'était l'occasion idéale pour tester ta méthode de distillation du pipi !
Laughing Vu toute la bierre que je m'étais enfilé il y avait matière à distiller, effectivement Very Happy

Geispe à écrit :
tout fait... c'est un peu comme si l'on devait résister à manger la tablette de chocolat posée sur la table...
Tout à fait le genre de comparaison que je me suis faite clind'oeil

Par contre du point de vue de l'efficacité ce n'est pas du tout pareil : si l'on renonce volontairement on a gagné... si c'est sous la contrainte on retombe dès que l'occasion se présente.
C'est une question que je me pose par exemple pour l'après-pétrole : pour refaire un nouveau monde, il faut avoir volontairement décroché du précédent, sinon on va par tous les moyens essayer de refaire ce qu'on a perdu et à quoi on est accro.

Dans le fond, je suis d'accord avec toi ; toutefois, le problème c'est que nous sommes tous dépendants de quelque chose (c'est mon avis) et je ne pense pas que nous puissions nous affranchir d'une dépendance sans tomber aussitôt dans une autre. Pour moi, il n'y a pas de réelle liberté possible ; juste des états de dépendances plus ou moins choisis et assumés.

Mon avis, c'est que pour passer à un autre mode de fonctionnement, il faut bien entendu laisser tomber le premier (condition obligatoire) ; mais il faut aussi avoir une alternative "valable" existente.

J'ai une façon bien personnelle de voir les choses, mais je ne pense pas que l'humanité (tout au moins l'occident) puisse décrocher volontairement du pétrole. Je crois qu'une civilisation agit un peu comme un individu ; elle a ses propres failles et ses propres "névroses" (voir psychoses).

Bref, je pense que pour qu'il y ai changement, il faudrait que notre société puisse prendre du recul par rapport à elle même (par la voie d'un tiers par exemple) et ça, je vois assez mal comment ce serait réalisable.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Hervé le Ven 22 Fév 2008 - 21:44

vendredi 22 février 2008

Vous vous êtes bien amusé sans électricité ???
Je crois que vous perdez votre temps en pensant que l'électricité disparaitra brutalement. Cela commenceras par des coupures tournantes de plus en plus fréquentes, largement de quoi gagner le temps qu'il faudra pour mettre les congélateurs à l'abri, c'est d'ailleurs la première préoccupation des mairies quand il y a des ruptures de lignes edf.

Enfin si cela vous a permis de toucher les problèmes du doigts tant mieux . Par contre moi si j'avais la chance d'habiter à 10 mètres d'un ruisseau et à 300 m d'une rivière, il y a longtemps que j'aurais fait un captage sur le ruisseau pour avoir de l'eau à l'évier, sur la chasse d'eau des chiottes, et un filtre katadyn alimenté en permanence !

De plus à 300 mètre d'une rivière, j'aurais bricolé une roue à aube pour faire tourner la génératrice récupérée sur un groupe electrogène, ainsi plus de souci d'approvisionnement en bougies, pétrole lampant, huile etc ... et j'aurais fait tout mon possible pour récupérer une caisse isotherme déclassée d'un camion frigo pour avoir un stockage alimentaire réfigéré gratos !!

Moi j'habite en ville et la seule simulation utile c'est de me priver de chauffage.
Quelques polaires, gants, bonnets, pantalon de survétement me permette de tenir . Ah j'oubliais le plus important : la combinaison de travail pour entrepot frigorifique avec capuche intégrée, le meilleur investissement que j'ai fait à ce jour, 280 €uros qui m'ont permis d'économiser le chauffage de l'hiver dernier et celui de janvier 2008, c'est à dire 1200 € de fuel pour deux hivers, si je me base sur la consomation, pardon ! le budget du voisin d'en face. Il a le même budget d'année en année !!
Donc un retour d'investissement en trois mois pour une durée de vie d'au moins 5 ans si je compare la qualité de la combine avec celle de la combinaison de ski utilisée les années précédentes. Si vous connaissez plus rentable dites le moi !!

Le bois de chauffage est un problème en ville, il faut une voiture pour le transporter et de la place pour stocker, sans parler de l'odeur sur les vétements surtout si vous bruler du bois de palettes.
En 1996 quand j'ai acheté ce poèle, je me disais que dans le pire des cas je trouverais toujours des palettes pour me chauffer. Là je révais pôôôvre naif que j'étais. D'abord la scierie qui se trouvais dans la ZI à 4 km à disparue, la plus proche est maintenant à 30 km. Ensuite les palettes et emballages perdus deviennent TRES rares, Emmaus se charge de tout ramasser pour alimenter leur broyeur et leur chaudière. Donc en cas de crise majeure le chauffage au bois est une illusion, regardez les arbres et les espaces verts de Sarajevo après quelques hivers . Et dans quelques années rares seront les scieries qui ne fabriqueront pas des granulés de bois avec leurs sciures et leurs déchets, en allemagne les déchets de bois sont passé de 80 € à 260 € la tonne avec l'augmentation du nombres de chaudière collective qui passe du fioul au bois.

La seule option raisonnable si vous ne pouvez pas évacuer la ville est de vous équiper de vétements chauds pendant qu'ils sont encore à un prix abordable. Ma combinaison à 280 € m'a déja permis d'économiser pour au moins 1200 € de fuel. Pour l'hiver prochain je vais renouveler mon stock de Damart et acheter deux sous-combinaison de spéléo sous-glaciaire en polaire, ainsi que des bonnets peruviens qui couvrent bien la nuque et les joues, car il m'a quand même été un peu difficile de rester statique devant l'ordi ou la télé quand il faisait -5° -6° dans l'appart, j'ai d'ailleurs eu le robinet de la cuisine gelé pendant trois jours, va falloir trouver une solutions si l'hiver prochain il commence à geler au 1er décembre sans discontinuer jusqu'au 15 janvier comme c'est déja arrivé il y a quelques années, quand je chauffais !

En cas de bise ou de grosse merde, si vous ne pouvez pas évacuer la ville je vous conseille dès maintenant de trouver une cave sèche, de préférence en maçonnerie, et de prévoir un plan d'occupation et le blindage des accés.
Dans une cave digne de ce nom il fait 11°c en moyenne d'un bout de l'année à l'autre, largement de quoi vivre confortablement avec des vétements ordinaire et des Damarts. Il faudra prévoir le nettoyage de cette cave et un lait de chaux pour badigeonner les murs. La chaux est un désinfectant et sa couleur blanche apporte un petit plus d'éclairage !
Si vous avez un sous sol de pavillon en semi émergeance, je vous conseille de rapporter de la terre pour l'enterrer définitivement, vous diminuerez ainsi les pertes de chaleur et votre facture de chauffage.
De même n'attendez pas pour contruire une serre accolée à votre maison. Si vous ne pouvez pas pour des raisons administratives, rien ne vous empéche d'acheter les profilés d'alu ou d'acier ainsi que le vitrage et de le stocker soigneusement pour le cas où, imaginez les prix de ces fournitures le jour où le pétrole sera à 200, 300, 400 dollars !! Ce jour là le maire comprendra qu'il n'est pas de son intérèts personnel de s'opposer à la survie de ses concitoyens en refusant le permis de construire.
D'ailleurs vous pouvez anticiper la construction de cette serre en installant les point d'ancrages sur les murs de votre maison et en coulant les fondations. Il suffira ensuite le jours venu d'assembler par boulonnages l'armature stockée depuis des années en lieu sur.

Pour en revenir à l'électricité il reste une façon simple de produire un peu de courant pour allumer des leds d'éclairage : un certains nombre de petit moteur électrique utilisé sur les ventilateurs de voiture sont réversible c'est à dire que si vous soufflez l'hélice celle-ci entraine le moteur qui devient une génératrice. J'en connais pas suffisament pour vous faire un cours alors si quelqu'un veut se dévouer.
J'en avais pas vu l'usage jusqu'à maintenant, mais l'apparition des éclairage à leds blanches permet de trouver une utilisation pour recycler ces moteurs qui finissent par milliers dans les casses automobiles .

Hervé
Membre

Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Ven 22 Fév 2008 - 23:38

J'habite en zone pavillonaire, je suis a 15min de la nature, mais il m'est difficile d'envisager d'utiliser le ruisseau sans enfreindre quelques lois.

Pour la production d'electricite on trouve pas mal de tuto pour la fabrication d'eolienne. Mais pour les citadins ca parait delicat.

J'avoue que je n'ai pas envisager de chercher d'alternative pour produire de l'electricite, j'ai plutot cherché des solutions pour m'en passer. Depuis peu je suis quand meme tenté par l'idee de pouvoir alimenter un frigo-congelateur + une lampe.

Sinon tes reflexions sont pleines de bon sens.

A propos des vetements, je ne m'en fais pas, j'ai un manteau qui me permet de descendre bien en dessous de 0 en statique sans souffrir. Les damarts doivent arriver d'un jour a l'autre, j'ai mon stock de polaire, couverture en tout genre. C'est le bas qui blesse. Je dois me trouver quelques pantalons pour le froid et je suis ok.


Reflexe de survivor, je triate par priorité. J'ai de quoi boire pendant un petit moment, maintenant je m'occuppe de rester au chaud. Ensuite vient la bouffe.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Canis Lupus le Sam 23 Fév 2008 - 10:17

Olcos a écrit:C'est le bas qui blesse. Je dois me trouver quelques pantalons pour le froid et je suis ok.
Aaah, les joies du chauffage électrique ! mrsgreen

Que penses-tu de ce modèle de pantalon de chez Snugpak (possibilité de le trouver moins cher en import d'Angleterre) température fabricant -5°C ? De la même marque, une grosse doudoune synthé, température fabricant -10°C.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Sam 23 Fév 2008 - 11:31

Je suis un incompetent notoire en pantalon, a tel point que je me ballade avec un pantalon en coton dans la neige (heureusement que les pertes de chaleur sont surtout le fait du haut du corps). Si je crois ce que dit le fabricant ca a l'air plutot bien. Pour ma part j'etais partie sur une piste classique de multicouche, un sous vetement moulant uiq evacue la transpiration, une couche chaude et une couche exterieur deperlante (le pantalon en lien semble repondre a mes deux derniere attente, reste a le tester). Dans le genre rustique qui a fait ses preuves y'a l'ensemble gorka s spoon de nos amis de la confederation russe. Pour ma part j'ai tendance a etre fidele aux grande enseigne du sport (d4 et go sport essentiellement), il faut reconnaitre qu'ils font un matos assez fiable a des prix imbattables, et dans nos contrés c'est plus discret que le matos mili.

Pour le haut je met t-shirt technique, polaire et pour le grand froid j'ai un manteau decathlon en duvet. celui la.
Si tu guettes les promos tu peux l'avoir a moins de 100€ (j'ai payé le mien 85€) pour un prix normal autour de 180€.
Il est vraiment bien, avec les deux hiver doux qu'on a eu je n'ai pu la tester que de rare fois en sortant mes chiens (en statique), avec des temperature autour de -10°. J'etais en t shirt en dessous, et je n'ai jamais eu froid.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Hervé le Sam 23 Fév 2008 - 12:44

Oui interressant à première vue !!


Mais qu'en est il après plusieurs jours de portage sans discontinuer ??
La chaleur de la doudoune vient de son gonflant et de sa capacité à stocker un volume d'air chauffé par le corps et qui sert d'isolant.

C'est ainsi que se présentait ma combinaison de ski quand je l'ai acheté il y a plusieurs années. Seulement aprés quelques jours d'utilisation permanente, la fibre de rembourrage se tasse, se compacte et perd énormément de son pouvoir isolant.
Ces vétements de piétons sont conçu pour un usage vertical, pas pour être utilisé en intérieur où ils seront une bonne partie du temps comprimé entre le corps du porteur et une chaise, un fauteuil, un canapé.
Quand il fait autour de zéro ° dans l'appartement, vous dormez avec votre équipement, sinon le matin il EST IMPOSSIBLE de sortir du lit .
D'ailleurs le seul moyen de ne pas mourir d'hypothermie en dormant est d'avoir légérement trop chaud pour ne pas vous inciter à vous enfouir sous les couvertures au risque de ne pouvoir en sortir facilement le matin !!

Les leçons que je tire après un deuxième hiver sans chauffage, sont :
--qu'il faut trouver ou concevoir des vétements super isolant sous une faible épaisseur avec des matériaux qui ne perdent pas leur pouvoir d'isolant par compression.
--qu'il faut choisir un habillement multicouches modulaires adapté au travail que vous faites. on peut facilement resté assis devant son ordinateur en étant engoncé dans plusieurs couches de polaires sous une combine, mais on ne peut pas travailler en cuisine sous cette couche.
--les couches successives doivent pouvoir être facilement ajoutée ou retirées, donc les pull-over qui s'enfile par la tête sont utiles comme couche de base, mais par dessus il faut choisir des gilets qui s'ouvre entièrement par une fermeture éclair. A la fois pour réguler facilement le ""chauffage"" et aussi pour faciliter les ajouts ou retrait.
--par dessus cette multi-couche de polaire il faut une combinaison ample qui ne gène pas les mouvements avec une capuche intégrée car 60% du refroidissement se fait par la tête.
--qu'il faut utiliser des bonnets péruviens qui couvrent bien les joues et la nuque, avec si possible une fente pour laisser passer la queue de cheval si avez des cheveux longs.
--qu'il faut avoir plusieurs exemplaires de passe-montagnes, bonnets, gants et mitaines, ainsi qu'une bonne chapka russe pour les froids extrèmes et de quoi couvrir le nez et les joues .

Un projet que je n'ai pas encore tester consiste à fabriquer une grande pélérine avec des matériaux d'isolation pour l'habitat. Il existe aujourd'hui en concurrence à la laine de verre des films isolants constitués de seize couche d'aluminium, de polyhéthilene, de film bulle etc sous une épaisseur d'un ou deux cm, et qui remplace une trentaine de cm de laine de verre. Donc l'idée est de mettre cet isolant entre deux couches de bache, une en tissu solide à l'intérieur et l'autre en bache de camion à l'extérieur, et de lui donner la forme d'une pélerine d'autrefois descendant jusqu'au sol pour jouer la tortue qui porte sa maison ou à Dark Vador.

Un autre projet est de faire une sorte de combinaison ressemblant à un manchot empereur, avec un entrejambe très bas pour pouvoir entrer dedans avec une bonne couche de vétements, le bas des jambes étant coupé sur mesure pour s'adapter au diamètre d'une paire de boite en caoutchouc taille 48 ou 50 si possible, ceci afin de pouvoir les porter soit en gardant des mocassins léger pour l'intérieur soit en utilisant un gros chausson de feutre sur mesure. Le raccord entre la botte et la combinaison se faisant par un systéme fixe et étanche du genre plusieurs tours de toile adhésive extra forte. Le but étant d'avoir une sorte de combinaison spatiale permettant de dormir dans la boue ou une flaque d'eau !

Mais la leçon la plus importante que je tire de ces deux hivers est que vous devez posséder une vraie cave habitable.
Une vraie cave a une température de 11°C environ d'un bout de l'année à l'autre de quoi vous protéger des canicules en été et du gel en hiver et tout cela gratuitement sans dépenser d'énergie pour chauffer ou refroidir !
Si vous êtes propriétaire de votre pavillon et si la nappe phréatique ne vous emmerde pas n'hésitez pas à creuser une deuxième cave SOUS la première, comptez un métre cube par semaine que vous pouvez multiplier par quatre pour connaitre le volume de terre à évacuer discrétement. A vous de jouer la grande évasion pour des raisons évidentes de sécurité future !
Maintenant avec le temps vous pourrez toujour étendre ce réseau troglodytes en profondeur.
http://www.grottesdenaours.com/index.htm
Ce que les anciens ont fait autrefois peut être refait !! et il est possible que vos petit enfants et votre postérité vous bénissent jusqu'à la fin des temps pour avoir commencé le creusement de votre souterrain refuge !!

Hervé
Membre

Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Sam 23 Fév 2008 - 13:47

Pour des temperature autour de 0°, je met un t-shirt, une polaire, une polaire sans manche et un coup vent (en exterieur). Ca me suffit. J'ajoute bonnet, une echarpe et des gants et je n'ai pas vraiment froid. Et encore, je ne fais pas ca tous les jours, c'est donc sans compter sur l'acclimatation.

Je garde la veste en duvet pour des temperature inferieur a -10°. Et encore, si je sais que je vais faire du statique (pas eu l'occasion de tester). Sinon j'ai une veste impermeable et rembourée à 30€ qui me suffit amplement a rester statique entre -10 et 0°.

La seule raison qui pourrait me pousser a dormir avec ma veste en duvet c'est l'absence de couverture et une temperature negative.

Edit : sur les photos qu'on voit page 6, j'avais un t-shirt, une polaire et mon coupe vent. J'ai dormi dans un sac de couchage 0° doublé par un 15°, pour des températures autour -10°. Ca suffit amplement.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Baloo le Lun 25 Fév 2008 - 10:48

De mon expérience de 3 mois sans électricité dans le désert ethiopien, voila se que j'en ai retiré:

Les nuits son magnifiquement étoilée ou l'electricité n'existe pas. (un bon livre sur les étoiles est un bon investissement parcequ'on fini par passer beaucoup de temp à les regarder.)

On lit beaucoup et un systhème de troc se met vite en route.

Il faut se lever tres top pour mettre en route le feu si on veut boire sont café.
Dans le désert l'approvisionnement en bois est difficile, on utilise des petites branches mortes, des andouilles, et de la bouse de châmeau. (sous nos latitude la bouse de vache peu faire l'affaire)

L'eau: l'eau est un réel probleme, et pour cuisiner on en utilise pas mal, sans conter la toilette, et différent nettoyage. Aller au puits est une réèlle corvée, les seau sont lourds, il faut bien entretenir le puit car il peut vite se souiller, il faut penser a descendre au fond au moins deux fois dans l'année pour y retirer tout se qui peut tomber dedant, (Vase,feuilles, branches, petit annimaux...On a même trouver dedant des cornet en plastique et des torchons)
pour laver la vaisselle le sable est un bon compromis et vos casserole brille comme jamais.
Se laver au seau d'eau n'est pas si terrible que ça, on si habitue vite. pour se laver les cheveux parcontre c'est un peu compliquer une bonne bassine fait l'affaire.

Le frigos: on avait un frigos a gas. (chez nous une petite cave brute en profondeur nous donne une température estivale qui dépasse rarement les 10 degré, sa garde le beurres, les légumes, fruits et tout se que l'on peut garder au frigos.
Pour les toilettes on avait des lattrines, un trou dans la terres que l'on refermait avec un couvercle.(pas d'odeur et pas trop de mouches).

Vivre sans électriciter on s'y habitue tres vite, le plus dure reste cuisiner et se fournir en eau, si on a un vrai fourneau a bois et du bois ou de la bouses de vache a disposition. un forrage a proximité avec une bonne pompes, (les indiens sont les meilleures en la matière, leur pompes sont facile a réparer, et un bon artisant peut facilement refaire les pièces cassée.)
Le systhème de pompe peut vous donné une eau casiment potable sans avoir recours au micropur.( tout dépant de la qualiter de la nappe phréatique.)
La vous avez de quoi vivre sans trop vous casser la tête.
Baloo

Baloo
Membre

Féminin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par sarah le Jeu 13 Mar 2008 - 19:31

moi l'idée de"coupure" me tente assez bien! je serai plus partante pour un "24h sans électricité" car je vis pas seule et ma tribue devra suivre!
le plus difficile sera surement de ne pas pouvoir me servir de mon pc!
ya plus qu'à se mettre d'accord:)
sarah

sarah
Membre

Féminin Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par trollinet le Jeu 13 Mar 2008 - 21:43

Baloo a écrit:
Dans le désert l'approvisionnement en bois est difficile, on utilise des petites branches mortes, des andouilles, et de la bouse de châmeau. (sous nos latitude la bouse de vache peu faire l'affaire)


Attention il faut qu'elle soit bien sèche Smile (la bouse de yak fonctionne aussi, j'ai testé au Népal).
De toute façon comme dirait Geispe les vaches sont condamnées dans un scénario à la Olduvaï...

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 185
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Heodez le Jeu 13 Mar 2008 - 21:55

J'aimerais bien tenter l'expérience également (j'ai complètement zappé la première). Vu que ma maison est occupée par... ses proprios (=mes parents) je devrais faire ça dans ma caravane.
D'autres candidats ou ça va être juste moi et Sarah ? (bienvenue au passage !) Enfin on n'est pas obligé de se synchroniser pour le faire...

Heodez
Membre

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 30
Localisation : Mayotte
Date d'inscription : 23/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par sarah le Ven 14 Mar 2008 - 11:29

héodez merci pour ton bienvenue! moi aussi j'aimerai savoir por organiser ca!( faut vider frigo et congèl etc...) c'est vrai que l'on est pas obligé de le faire en mm temps, mais je trouve que ca fera plus symbolique le mm jour!
sarah

sarah
Membre

Féminin Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Olcos le Ven 14 Mar 2008 - 12:02

Je serai partant pour une deuxieme edition, histoire de voir de nouveaux trucs.

Pour la premiere edition on etait finalement parti sur un 48h sans electricite.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par sarah le Ven 14 Mar 2008 - 12:05

48heures sans électricitée totalement c'est arrangeable pour moi et je pense que ce serait mieux un we!?
sarah

sarah
Membre

Féminin Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Rammstein le Ven 14 Mar 2008 - 12:19

N'oubliez pas de couper l'eau ce coup-ci ! clind'oeil

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 24 heures sans électricité

Message par Petrus16 le Ven 14 Mar 2008 - 12:31

sarah a écrit:!( faut vider frigo et congèl etc...)

Tu bloques juste la porte de ton frigo/congèlo avec du scotch, ça ira bien.
MODE PARANO ON:
Pensez bien aussi qu'une crise peut subvenir pendant l'exercice. Prévoyez de quoi revenir à la "civilisation" rapidement et ne tapez pas trop dans vos stocks....
MODE PARANO OFF.

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum