Attaque de chien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Attaque de chien

Message par pibe26 le Lun 20 Juin 2011 - 11:49

Pour résumer les aventures du week end, ma fille de 6 ans s'est fait mordre au bras gauche par un chien que je n'avais jamais vu, qui appartient à un voisin. Elle est passée en courant devant la maison et le chien est sorti subitement en courant lui aussi, droit dans sa direction. Il l'a "intercepté" sans gronder, sans aboyer, sans marquer d'arrêt. Une fois à sa hauteur, ll l'a mordu directement au bras gauche, sans préavis. La rapidité d'action est impressionnante. Comme j'arrivai au pas de course et devant les cris des adultes présents sur place (je ne sais pas si c'est intelligent de crier mais bon....), il a lâché prise, s'est retourné vers moi... J'ai cru qu'il allait me sauter dessus mais il a été rappelé, et récupéré par son propriétaire qui est arrivé "rapidement"... il vidait les courses de sa voiture.

Au final, plus de peur que de mal, juste des hématomes sur chaque côté du bras et des trous dans les vêtements. Je pense que le chien était un Beauceron, qui apparemment vit dans une cour de 10 m²... Mes enfant passent devant 6 fois par jour... et toujours en courant !!! Heureusement que mon autre fille de 4 ans court moins vite, elle n'est pas passée la première, son visage est juste au niveau de la gueule du chien.

Alors se préparer c'est une chose, mais là pour le coup j'ai rien vu venir, j'ai même trouvé mon temps de réaction carrément long !
J'avais une bombe "anti dog" sur moi, mais c'est délicat d'utiliser ça avec des enfants à proximité immédiate. En fait, je ne sais même pas si j'aurai eu le temps de la sortir dans les délais... Ce qui est sûr c'est qu'instinctivement vous courez vers le chien, et que lui se retourne sur vous. Il pourrait fuir, mais non !

Visiblement sur le net, il est recommander d'apprendre aux enfants de se tenir immobile sans crier, les bras le long du corps et sans fixer le chien dans les yeux. Facile à dire quand on a pas la bête directement en face de soi. S'ils sont renversés par terre, de se mettre en boule en protégeant le visage et de ne pas bouger. Autrement dit, la morsure est quasi inévitable mais ça permettrait au chien de ne pas mordre fort, ou plus fort ???

Ma fille n'a pas bougé ou crié, parce qu’elle n'a rien vu venir.

Les stats sont quand même impressionnantes. 57 % des victimes de morsure de chien sont des enfants de moins de 10 ans, dont 40 % ont entre 1 et 4 ans.
40 % des morsures ont lieu au niveau de la face et du cou
et 40 % au niveau des membres. 7 fois sur dix, il s'agit d'un chien "connu", de la famille ou des voisins mais les "attaques" de chiens errants sont relativement rares. 60 % des morsures interviennent à l'intérieur d'un domicile.

Je peux comprendre qu'un chien puisse être surpris, déranger, par un enfant qui court. Mais j'ignore ce qui fait que finalement, le chien quitte son domicile pour poursuivre ou pas (instinct / éducation ?), et ce qui détermine la force de la morsure qui est infligée (mord d'abord doucement puis plus fort ensuite en fonction de la réponse ? ou mord directement à 100 % en fonction de la race ou autre ?).

Dans le cas présent, peut être ne voulait il que "jouer", je ne sais pas. Je vais quand même signaler l'incident à la mairie.


Dernière édition par pibe26 le Lun 20 Juin 2011 - 13:10, édité 2 fois

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par lyam dickinson le Lun 20 Juin 2011 - 14:26

salut,

conseil pénal :
après une morsure, le propriétaire du chien doit présenter son chien au véto trés rapidement.
il doit faire passer trois visites avec un intervalle d'une semaine. à chaque fois, le véto fait une feuille en plusieurs exemplaires, une pour le véto, une pour le service de gendarmerie/police, une pour le propriétaire.
celui-ci peut faire une photocopie pour ton assurance (remboursement des frais soins/vêtements etc..)
cerise sur le gâteau si durant la période de 1 mois, le chien meurt, sa tête est découpé par le véto et envoyé à l'institut pasteur ou école de véto pour analyse.
tous ces examens servent à savoir si le chien n'a pas la rage.... Suspect

si le propriétaire ne fait pas passer une visite au chien, il peut être verbalisé.. (c'est une bonne grosse amende..)

si le chien récidive, il risque d'être piqué la seconde fois...

j'ai été témoin de la chose, présent pour le ramassage du gamin qui s'est fait mordre le visage par un cane corso (qui n'a pas grogné, pas aboyé rien.. juste mordu...)
la première fois, c'était une fille qui a eu la joue emportée....

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par grosminet le Lun 20 Juin 2011 - 14:30

je me répète, mais il y a plusieurs sujets sur ce thème dont un qui est très développé chez DM

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par hildegarde le Lun 20 Juin 2011 - 14:41

En tous cas, il ne faut pas laisser passer, et voir avec la gendarmerie, car c'est peut-être la première fois, mais ce n'est pas la dernière, et qui sait, ce sera peut-être plus grave la prochaine fois pour un autre enfant.

J'ai eu le cas dans ma famille, une chienne mignonne comme tout, Huski. La petite fille de 3 ans environ jouait pas loin de la chienne, mais sans la toucher. Je ne sais pas ce qui c'est passé, un geste furtif ou un regard mal interprété par la chienne, toujours est-il que celle-ci s'est jeté sur la petite et la mordue au visage, sous le regard ébahi et choqué de tous les adultes présents.
Le propriétaire du chien a eu du mal à admettre la gravité de l'acte de sa chienne, mais a fini, sous la pression familiale, par la faire piquer.

Une amie, un jour a été mordu dans les même circonstances que ta fille, en faisant son jogging. Elle n'a pas été voir les gendarmes car le propriétaire lui soutenait que c'était la première fois et que cela ne se reproduirait plus.

Malheureusement, comme tu le dis, on n'est jamais prêt pour ce genre de chose, du coté propriétaire du chien comme du coté des victimes. Les gens oublient trop souvent que les chiens sont des animaux et n'ont pas de raisonnement "humain" malgré le fait qu'on veuille à tout prie les faire vivre comme des humains et les considérer comme tel.

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par tarsonis le Lun 20 Juin 2011 - 19:20

Salut !
On fusionne avec le sujet Re: 30 millions ... d'amis ?
pibe26 a écrit:Il l'a "intercepté" sans gronder, sans aboyer, sans marquer d'arrêt. Une fois à sa hauteur, ll l'a mordu directement au bras gauche, sans préavis.
Cela me rappelle celui qui m'avait mordu étant gamin, presque la même procédure. Il y a eu sur le forum un membre éclairé sur le monde canin qui avait suggéré que cela pouvait être une "attaque de prédation", en attaquant le plus petit du groupe......

Au final, plus de peur que de mal, juste des hématomes sur chaque côté du bras et des trous dans les vêtements.
Pas de plaies ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par pibe26 le Lun 20 Juin 2011 - 20:38

hildegarde a écrit:le propriétaire lui soutenait que c'était la première fois et que cela ne se reproduirait plus.
J'ai eu le même discours, en plus de me faire engueuler parce que j'ai un peu élevé la voix... Les propriétaires sont jeunes, je pense pas qu'ils aient réellement pris conscience du fait qu'une morsure sur un enfant pouvait être dramatique.

tarsonis a écrit:Cela me rappelle celui qui m'avait mordu étant gamin, presque la même procédure. Il y a eu sur le forum un membre éclairé sur le monde canin qui avait suggéré que cela pouvait être une "attaque de prédation", en attaquant le plus petit du groupe......

Dans le cas présent, il n'a pas pu voir le groupe, on était derrière en dehors de son champ de vision. Et elle n'était pas la plus petite du groupe !

tarsonis a écrit:Pas de plaies ?

Non, j'ai bien vérifié. 2 bleus de chaque côté... Il paraît que les chiens mordent du "bout de la gueule" (sans doute pas toutes les races) et qu'il est possible de les entrainer pour obtenir une morsure dite "pleine"... ??? (Aucun intérêt sauf pour des activités illégales ou peut être pour les forces de police ? ou l'armée ?)...

Je n'ai pas fait établir de constat de blessure... c'était dimanche, et je ne voulais pas aller aux urgences pour un truc sans "gravité".
Je vous tiendrai au courant du résultat de mes démarches.

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par Barnabé le Lun 20 Juin 2011 - 22:15

Sortant de chez lui, sans aboyer, en suivant un enfant qui court, c'est typiquement une morsure de prédation. Y'a rien de plus intéressant pour un chien qu'un truc qui court (cf. les chiens qui mordent les pneus de voiture, qui courrent après les vélos qui roulent mais qui renoncent si le vélo s'arrête, idem pour les joggers)...

S'il voulait défendre son territoire il aurait aboyé.

Question : est-ce qu'il a fait tomber ta fille, ou est-ce qu'il l'a bousculée, tirée ou secouée comme s'il cherchait à la faire tomber ?

P.S. : désolé pour la comparaison, mais c'est à cause du même instinct de prédation que les chiens doivent être tenus en laisse dans les parcs naturels ! Je ne sais pas si vous avez déjà été témoin de la scène, mais quand un chien part après un animal sauvage, le chien devient soudain sourd, le maître peut s'époumonner, et sa fierté de maître d'un animal "obéissant" en prend un sacré coup... L'instinct de la prédation est plus fort que tout.

J'ai déjà vu quelqu'un descendre 100 mètres de dénivellé pour attrapper son chien "obéissant" (mais soudainement sourd) qui était occupé à creuser le terrier où il avait vu disparaître une marmotte.


Dernière édition par Barnabé le Lun 20 Juin 2011 - 22:31, édité 1 fois

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par pibe26 le Lun 20 Juin 2011 - 22:28

Barnabé a écrit:Question : est-ce qu'il a fait tomber ta fille, ou est-ce qu'il l'a bousculée, tirée ou secouée comme s'il cherchait à la faire tomber ?
Non, il l'aurait fait tomber sans problème... C'était même l'inverse. J'ai eu plutôt l'impression qu'il l'a maintenait fermement. Elle est tombée quand il a lâché. Mais je pense que c'était plus la surprise que le chien.

La première prise a été la bonne, il a maintenu le bras dans sa gueule jusqu'à ce qu'on s'approche. Ça fait quelle différence ?

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par Barnabé le Lun 20 Juin 2011 - 22:34

pibe26 a écrit:
La première prise a été la bonne, il a maintenu le bras dans sa gueule jusqu'à ce qu'on s'approche. Ça fait quelle différence ?

Je pensais toujours à l'instinct de prédation, où la première morsure sert surtout à faire tomber. Peut-être que attrapper a suffi à lui donner l'impression qu'il avait réussi son coup... Genre "c'est bien, hein, je l'ai eue ?".

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par lyam dickinson le Mar 21 Juin 2011 - 8:54

Barnabé a écrit:
P.S. : désolé pour la comparaison, mais c'est à cause du même instinct de prédation que les chiens doivent être tenus en laisse dans les parcs naturels ! Je ne sais pas si vous avez déjà été témoin de la scène, mais quand un chien part après un animal sauvage, le chien devient soudain sourd, le maître peut s'époumonner, et sa fierté de maître d'un animal "obéissant" en prend un sacré coup... L'instinct de la prédation est plus fort que tout.

J'ai déjà vu quelqu'un descendre 100 mètres de dénivellé pour attrapper son chien "obéissant" (mais soudainement sourd) qui était occupé à creuser le terrier où il avait vu disparaître une marmotte.

salut,
je te crois sur ce point...
je cours avec mon chien assez souvent et lorsque je suis en pleine campagne, je le lâche..et j'ai intérêt à être hyper attentif car au moindre gibier il court dessus sans rien dire et j'ai beau gueuler rien n'y fait.
il a du rappel si il est juste devant moi (5-10 mètres )mais si il court 20 mètres devant c'est rappé...

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par Malus le Mar 21 Juin 2011 - 10:04

Mon père étant dresseur de chien je lui ai demandé son avis sur la signification d'un tel acte de la part du chien.

D'après lui, sil le chien avait réellement voulu mordre ton enfant ce n'est pas deux bleues qu'elle aurait eu mais un bras en moins (les chiens on tendances à mordre fort broyant les os puis secouant vivement la tête pour arracher les morceaux). Pour lui c'est probablement un chien qui fait peu d'activiter physique et qui ce fait chier en attendant un évenement. Voir ta fille courir lui a donné envie de jouer avec elle et la attrappé par le bras pour la faire venir quelque part pour jouer.
Pour lui le soucis c'est que ce genre d'acte risque de ce reproduire régulierement si les maitres ne s'occupe pas plus de lui ce qui à therme risque de rendre tes filles ou d'autres enfants peureux face aux chiens ce qui a mon sens est regretable.

Malus
Membre

Masculin Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 03/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mar 21 Juin 2011 - 17:52

Salut !

Assez d'accord avec Malus : si cela avait été une attaque franche, il y aurait eut plus que des bleus. Un chien reste un chien et la course, surtout lorsque la "cible" est un enfant qui crie, réveil l'instinct de jeu, ou bien, dans le cas d'une attaque, l'instinct de chasse, du chien. A noter qu'un chien qui se sent menacé (surtout s'il est acculé), ou bien qui sent son territoire menacé, peut mordre, ou pincer (sans avoir forcément aboyé avant. Je l'ai vécu).

Précautions à prendre, désormais : expliquer aux enfants qu'il leur faut désormais éviter de courir et de crier en passant devant le territoire du cabot, parce que cela excite ce dernier. Voir essayez, vous les parents, une approche du chien et de son propriétaire, pour vous faire connaître de ce premier et mieux le connaître. Si le chien est cool demeurez toutefois prudents (pas courir, pas crier) ; par contre vous serez plutôt bien fixés sur son caractère habituel, donc sur ses intentions habituelles (pacifiques, ou non). Toutefois, quel que soit son caractère habituel, un chien reste un chien, donc imprévisible et potentiellement changeant (un chien ne se conforme pas à des attentes sociales, à une constance, etc). Il y a une histoire de caractère, d'instinct et d'éducation, dans tout comportement canin.

Pour bien faire il faudrait, amha, que le maître du chien amène ce dernier chez un comportementaliste (pour être certain que l'animal n'a pas de problème de comportement). Mais ça c'est de son seul ressors.
@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par Barnabé le Mar 21 Juin 2011 - 20:13

surtout lorsque la "cible" est un enfant qui crie, réveil l'instinct de jeu, ou bien, dans le cas d'une attaque, l'instinct de chasse, du chien

Jeu et instinct ne sont pas forcément opposés, au contraire.

Chez un animal, le jeu sert notamment à s'entraîner, à répéter les gestes utiles de sa vie. Se battre, courir, attrapper... Donc le jeu est aussi l'expression des instincts de l'animal. Et toute personne qui a déjà joué avec un animal sait que la frontière est parfois ténue et mobile entre jeu et pour de vrai.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mar 21 Juin 2011 - 21:17

Barnabé a écrit:Jeu et instinct ne sont pas forcément opposés, au contraire.
scratch Aurais-je laissé entendre le contraire ? Sinon tafdak avec toi : jouer permet à l'animal de s'entraîner, d'acquérir de l'expérience et de la puissance musculaire, de bons réflexes, etc ; mais aussi des codes sociaux, une inhibition (on ne tue pas son partenaire de jeu, ni ses paires, par jeu ou pour un rien), etc.
toute personne qui a déjà joué avec un animal sait que la frontière est parfois ténue et mobile entre jeu et pour de vrai.
C'est justement pourquoi je parlais d'instinct de jeu et d'instinct de chasse. Dans le jeu l'animal apprend aussi l'inhibition et, notamment, la morsure d'inhibition.

La chienne, apprend à ses chiots la morsure d'inhibition (on ne mords pas pour de vrai) et bien d'autres choses qui socialisent et éduquent ses petits à devenir des chiots équilibrés et aptes à la vie en meute. Dans le cas de la morsure inhibée, par exemple, on rencontre trop souvent, notamment en animalerie (n'achetez jamais un chiot en animalerie ; je suis très sérieux), des animaux sevrés et enlevés à leur mère trop tôt, donc mal élevés et ayant des troubles du comportement.
J'en ai un à la maison ; récupéré à l'âge de deux ans et qui devait être euthanasié pour problèmes comportementaux. Issu d'une usine à chiots tchécoslovaque, arraché à sa mère trop tôt et acheté par un jeune con qui le battait, le maltraitait et qui a fini par l'abandonner, le chien est devenu anxieux, donc "lunatique" (grognements, aboiements compulsifs, sursauts dans son sommeil dès que quelqu'un bouge, etc). Ce chien, lorsqu'il a débarqué à la maison, après un long voyage en voiture (il était anxieux en voiture, suite à un accident de voiture) grognait dans sa cage comme un animal féroce, l'écume à la bouche et se jetait sur les barreaux.
Nous l'avons plus ou moins reconditionné et rééduqué, mais il restera à vie un chien anxieux et difficile.
Ce chien a, avant de nous être confié, été examiné par un comportementaliste qui a autorisé son replacement et annulé l'euthanasie. Tout le monde pensait, à voir sa hargne et sa férocité apparentes, que ce chien était dangereux ; mais ce n'était pas le cas. Ce chien reste anxieux, donc sensible à gérer, mais ce n'est qu'une grande gueule qui teste parfois, mais ne mord jamais ; mais il lui est arrivé de pincer, pour tester, justement, au début.
Ce chien reste donc à surveiller et on ne peut pas avoir une réelle confiance en lui (c'est le cas pour tout chien, au demeurant).
Je donne juste cet exemple pour vous démontrer qu'un chien peut paraître féroce, sans l'être et que l'éducation qu'il a reçu joue énormément sur ce qu'il est devenu ; que certains chiens sont récupérables (en partie, au moins) et que seul un comportementaliste peut juger, de manière objective et professionnelle, d'un cas...et chaque cas est particulier.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par pibe26 le Mar 21 Juin 2011 - 22:26

Malus a écrit:Pour lui c'est probablement un chien qui fait peu d'activiter physique et qui ce fait chier en attendant un événement.
Il y a des chances que ce soit ça, il dispose d'un espace à l'extérieur de 15 m² dans lequel je ne l'ai jamais vu. Il doit tout le temps être enfermé dans la maison je pense. Je ne savais même pas qu'il y avait un chien là, pourtant je passe devant 4 fois par jour.

KrAvEuNn a écrit:seul un comportementaliste peut juger, de manière objective et professionnelle, d'un cas...et chaque cas est particulier
Le chien doit être vu par un vétérinaire désigné sur une liste départementale, c'est obligatoire maintenant dés qu'il mord qqn. Mais je n'aurai pas accès au conclusion je pense, sauf peut être par la mairie. Au moins, ça évite les jugements hâtifs, et si ça peut aider les proprios à mieux s'occuper du chien, tout le monde est gagnant.

Merci pour vos réponses

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par Ash le Mar 21 Juin 2011 - 22:43

Du peu que je peux apporter, j'ai été pincé il n'y a pas très longtemps de la sorte, un chien qui coursait des chats, que j'ai sermonné un paquet de fois et qui s'est planqué dans sa niche en me grognant après...

Resultat des courses, le chien est sorti contre son grès, oui, c'est moi qui dirige, s'est pris une bonne mandale, a grogné deux-trois fois en s'en reprennant une, le chien n'a plus jamais donné de signes de contestation envers un humain par la suite ni d'agressivité quelconque, je ne sais pas si c'est la bonne méthode, mais en tous cas, elle a fonctionné.
Et pour la petite histoire, c'était un beauceron...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mar 21 Juin 2011 - 22:47

J'en ai parlé à ma dame, qui s'y connaît mieux que moi (elle a fait de l'éducation canine pendant des années, avec 4 chiens).
Un chien qui attaque mord franco, ne lâche pas prise et agite la tête violemment et rapidement de droite à gauche (comme les requins) pour déchiqueter les chairs. De préférence, s'il attaque, il sautera au cou de sa victime et la renversera, pour la mettre à mort et ne l'attaquera donc pas aux membres (sauf en meute, sur un gros gibier, pour l'immobiliser et le faire tomber avant de le tuer).
Un chien qui choppe le bras d'un humain (ou la patte d'un autre chien) sans faire de manoeuvre de déchiquetement et sans serrer, ne fait pas preuve d'agressivité réelle, mais de jeu. Jeu simple, ou, si chien de troupeau, par exemple, de jeu de rassemblement de troupeau. Les beaucerons, par exemple, attrapent les moutons par les pattes pour les retenir et ne les lâchent pas tout de suite.

Je rajouterais :
Il arrive que les chiens pincent la peau (dans l'excitation), ou bien choppent le bras en serrant faiblement (morsure d'inhibition) - ça m'arrive régulièrement avec les miens - dans l'excitation du jeu et ça peu laisser des marques (poinçon, bleu, etc) sur un bras d'adulte (donc, sur un bras d'enfant...), notamment à cause des crocs et de la masse de l'animal.
Témoignage presque perso, d'une attaque. Ma belle soeur et ma femme jouaient, toutes gosses, dans la coure de leur immeuble et, sortant de son appartement, avec sa maîtresse (avec une poussette), un berger allemand est allé se jeter directe sur la belle soeur et lui a mordu (pincé fortement) avec les dents (de devant, sûrement) les fesses. La belle soeur est désormais phobique des chiens. Qu'est-ce qu'il s'est passé dans la tête du chien ? On en sait rien ; toutefois ce n'était pas une attaque, puisqu'il n'a pas mordu de parties vitales, ni serré fort, ni insisté. Ce chien n'a apparemment jamais remordu personne.
j'ai bien vérifié. 2 bleus de chaque côté... Il paraît que les chiens mordent du "bout de la gueule" (sans doute pas toutes les races) et qu'il est possible de les entraîner pour obtenir une morsure dite "pleine"... ??? (Aucun intérêt sauf pour des activités illégales ou peut être pour les forces de police ? ou l'armée ?)...
Les chiens mordent avec la mâchoire entière. Le fond de la mâchoire, lui, sert à briser les os, car c'est là que les chiens ont le plus de puissance. Les dents de devant sont coupantes et non déchirantes, comme le sont les dents du fond, ou les crocs. Les crocs, eux, percent et tranchent.
J'ai vu de nombreuses fois mes chiens se battre et je peux t'affirmer qu'ils y mettent toute la gueule et pas seulement les dents de devant ; sauf pour sectionner les oreilles de leur adversaire. mrsgreen Ma chienne a ainsi tranchée le bout de l'oreille de mon anxieux, qui n'avait pas les bons codes canins, pour lui faire comprendre qui était l'alpha.
J'ai vu assez de bagarres de chiens pour affirmer qu'un chien qui attaque ne lâche pas prise, à moins que ce ne soit qu'un combat de mise en garde, ou de remise à l'ordre (histoire de hiérachie). Séparer des chiens qui se battent peut ainsi être très dangereux, car le chien est dans son trip (sa rage) et ne fait plus de différences entre toi et son adversaire.

Pour parler de la victime, quand même - ne l'oublions pas - et de ses parents : c'est toujours traumatisant, et pour l'enfant et pour les parents. Un animal se jette sur votre enfant, vous n'avez pas le temps de réagir, vous voyez arriver le pire, vous culpabilisez de n'avoir rien pu faire, etc. L'enfant peut en garder une peur phobique et les parents une anxiété durable vis-à-vis du sujet canin.
Au sujet de votre fille, étant donné qu'elle sera amenée, incontournablement, dans sa vie, à croiser la route de bien d'autres chiens et si jamais elle développait une anxiété forte, ou une phobie (handicapante), vis-à-vis des chiens, je ne pourrais, alors, que vous conseiller de voir cet éventuel problème avec un psy. Ce n'est pas là une démarche honteuse, ou lourde (l'affaire de quelques séances, si pris assez tôt) ; mais qui pourrait lui éviter une vie de peur (à moins de chercher, continuellement, l'évitement avec les chiens).

Quoiqu'il en soit, si l'affaire est portée à l'attention de la mairie, il y a de grandes chances que le chien soit présenté devant un comportementaliste canin. Là vous serez fixés sur la personnalité du chien. Edit : ok, c'est donc bien ce qui va être fait. Je ne peux donc que vous conseiller de demander le rapport de l'examen.

Bon courage à vous.
je ne sais pas si c'est la bonne méthode
Lol ! Pas vraiment ; mais c'est comme le reste, ce genre de gestion du risque s'apprend sur le terrain (terrain d'éducation canine, avec un chien).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par pibe26 le Mar 21 Juin 2011 - 23:26

KrAvEuNn a écrit:Au sujet de votre fille, étant donné qu'elle sera amenée, incontournablement, dans sa vie, à croiser la route de bien d'autres chiens et si jamais elle développait une anxiété forte, ou une phobie, vis-à-vis des chiens, je ne pourrais, alors, que vous conseiller de voir cet éventuel problème avec un psy. Ce n'est pas là une démarche honteuse, ou lourde (l'affaire de quelques séances, si pris assez tôt) ; mais qui pourrait lui éviter une vie de peur (à moins de chercher, continuellement, l'évitement avec les chiens).

C'est surprenant, mais elle semble ne pas trop en vouloir aux chiens, en général. Par contre, elle m’interroge pour savoir si la police va venir. Dans son esprit, le chien est méchant et la police attrape les méchants, donc la police doit venir et au minimum, ça mérite une punition pour le maitre aussi.

KrAvEuNn a écrit:Il arrive que les chiens pincent la peau (dans l'excitation), ou bien choppent le bras en serrant faiblement (morsure d'inhibition)

Je suis d'accord. J'ai eu un Berger Allemand, un Berger Belge... Mes fesses s'en souviennent. Le problème avec les jeunes enfants, c'est que si le chien rate le bras, il touche le visage. Et se faire "pincer" au visage pour un enfant ça peut finir avec des conséquences esthétiques ou fonctionnelles. Et surtout parfois, le propriétaire "rassure", on sent qu'il maîtrise le chien. Là pour le coup, le propriétaire m'inquiète, on sent que c'est le chien qui le ballade. Ca prête à rire avec un King Charles (quoique) mais avec un jeune Beauceron... j'aimerai autant qu'il se défoule dans un espace approprié.

Au final, ça fait un chien puissant qui ne demande qu'à jouer mais qui se retrouve cloitré dans une maison avec un proprio qui doit être de plus en plus soumis au fur et à mesure que le chien grandit. C'est quand même un mélange particulier.

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mar 21 Juin 2011 - 23:42

pibe26 a écrit:Le problème avec les jeunes enfants, c'est que si le chien rate le bras, il touche le visage. Et se faire "pincer" au visage pour un enfant ça peut finir avec des conséquences esthétiques ou fonctionnelles
C'est clair. Une amie garde une cicatrice (relativement peu voyante, toutefois) d'un coup de croc reçu par son chien (labrador) alors que ce dernier, placé à côté d'elle qui était assise, tourna brusquement la tête, alerté par quelque chose qui se passa dans son environnement. Mais, en effet, cela peut être plus grave encore. Mieux vaut choisir un pinscher nain. mrsgreen
pour le coup, le propriétaire m'inquiète, on sent que c'est le chien qui le ballade. Ça prête à rire avec un King Charles (quoique) mais avec un jeune Beauceron... j'aimerai autant qu'il se défoule dans un espace approprié.

Au final, ça fait un chien puissant qui ne demande qu'à jouer mais qui se retrouve cloîtré dans une maison avec un proprio qui doit être de plus en plus soumis au fur et à mesure que le chien grandit. C'est quand même un mélange particulier.
Si ton constat s'avère exacte (que le chien manque d'activité, d'éducation et de bonnes bases), alors il y a un problème potentiel pour le futur. Pour le chien, car il va en souffrir et/ou éventuellement, si celui-ci tourne mal (ce qui n'est pas certain, toutefois) pour les autres. Problème qui, à la base, vient du maître et, malheureusement, le chien en paie les pots cassés.
C'est surprenant, mais elle semble ne pas trop en vouloir aux chiens, en général.
Ça dépend de comment elle l'a vécu et vous aussi. Ça dépend de comment vous lui avez expliqué ce qui lui est arrivé, de comment vous l'avez écouté (il faut toujours savoir écouter, sans chercher à influencer la parole de l'enfant ou à minorer ce qu'il dit). En tant que parents l'on peut transmettre une angoisse à son enfant ; notamment en soudainement devenant hyper protecteur après un accident, par exemple. Mais si la petite n'est pas traumatisée par les chiens en général, c'est un bon point pour elle, amha. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mer 22 Juin 2011 - 4:29

Salut crapaud !

La phobie des insectes est généralement une peur qui est de nature assez différente de celle portée sur les chiens.
En général la peur phobique des chiens (cynophobie) suit le traumatisme d'une attaque, tandis que celles qui ont pour sujets les insectes (entomophobie), les oiseaux (ornithophobie), les asticots, les épingles et les aiguilles (bénoléphobie), la nudité (koniphobie), etc, sont plus complexes et ne font pas forcément directement suite au traumatisme d'une attaque, d'un accident, etc. Ce sont des phobies qui ont une base totalement irrationnelle ; même si le sujet tente souvent de rationnaliser sa peur, ou de la justifier. C'est en général une phobie de transposition/projection d'une peur, ou d'une angoisse - autre que celle qui fait l'objet de la phobie - sur un objet apparemment inoffensif, ou anodin (oiseaux, espaces vides, araignées, etc).
Par exemple, la peur des oiseaux n'est pas liée au danger que représente l'oiseau en lui-même (ni à cause d'Hitchcock), mais généralement à une peur/angoisse refoulée et concernant un danger qui ne peut pas être abordé tel quel et de front, car culpabilisant, trop effrayant, trop difficile à porter et dont la prise de conscience de sa nature réelle est trop lourde à assumer, etc et, qui sera donc, ensuite, inconsciemment projeté sur les oiseaux.

La peur du vide, par exemple, peut être transmise par des parents qui hurlent et entrent en panique quand leur enfant approche du vide (même si le vide n'est pas énorme et même si le risque est très limité). Cela peut aussi être lié à la peur paralysante de faire quelque chose d'interdit ; comme, par exemple, s'approcher du bord, du vide, etc, monter sur une chaise, etc (là c'est le parent qui transmet l'angoisse et la peur).

En ce sens, confronter le sujet, de force et/ou directement et de front, à sa phobie n'est pas forcément la solution ; d'autant plus que ce premier risque, par ailleurs, alors, de résoudre sa phobie actuelle par la transposition/projection de celle-ci sur un nouvel objet de phobie. AMHA il faut consulter un pédiatre, ou un psy, pour une thérapie comportementale. Rien de lourd, ni de grave, rassurez-vous. Vos enfants phobiques ne sont pas fous. Chaque phobique est un cas particulier et chaque phobie touche un sujet de manière particulière et selon un processus particulier. En cela il est difficile de donner une seule explication pour tenter de lever le mystère sur une phobie et seul un pro peut aider à dénouer le problème.

Au passage un petit article (court) sur l'Inhibition à la Morsure, un autre sur le rôle éducatif des chiens adultes sur les jeunes.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par hildegarde le Mer 22 Juin 2011 - 9:01

Si ta petite, la grenouille, est restée près des abeilles l'an dernier, c'est qu'elle n'est pas phobique.
Je pense que c'est juste une crainte du à son manque d'expérience dans le domaine. Je ne sais pas si c'est son cas, mais j'ai souvent observé ce genre de comportement chez des enfants qui vivent en ville, ou qui, même s'ils habitent à la campagne, ne sont pas souvent dehors, en contact avec la nature.

leur montrer et leur expliquer la vie des insectes est le meilleur moyen d'attenuer leurs craintes, la peur vient souvent du fait qu'ils ne connaissent pas.
Elle peut être du aussi, comme pour les chiens, au sentiment transmis par les parents.
Je connaissais une petite qui paniquait à la vue des insectes, dont la mère elle-même détestait les insectes....

Personnellement, je me mefie beaucoup des chiens, surtout ce que je ne connais pas, et j'ai transmis cette mefiance sous forme d'une crainte à ma fille. Depuis que j'en ai pris conscience, elle a moins peur car je lui ai expliquer pourquoi il fallait se mefier et elle à pu aussi en parler, maintenant, elle ne panique plus lorsqu'elle croise un chien.

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mer 22 Juin 2011 - 10:52

hildegarde a écrit:Si ta petite, la grenouille, est restée près des abeilles l'an dernier, c'est qu'elle n'est pas phobique.
Oui, pas phobique des abeilles, en effet ; mais peut être des araignées (qui sont des arachnides), etc. Là il faut demander précision à la mère et voir avec la fille (quels insectes ?) : lui demander d'exprimer sa peur, sans juger, sans chercher à relativiser et en étant totalement à son écoute... ce qui implique de se taire et de laisser l'enfant s'exprimer en totale liberté (donc D'ECOUTER). A partir de là et seulement de là, tu pourras juger si phobie il y a, ou pas et envers quels sujets (insectes). La phobie étant plus qu'une simple peur éprouvée face à un risque réel, ou un certain dégoût. Il y a phobie lorsqu'il y a peur panique incontrôlable, disproportionnée face au risque réel encouru et irrationnelle. Cela peut être incapacitant et se règle par une méthodologie appropriée (thérapie).

Quoiqu'il en soit, courage au petit bout de choux. clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par MonteRosso le Mer 22 Juin 2011 - 12:56

Hello,

Je suis aussi assez d'accord avec vous tous sur la théorie du "jeu-exitation". Le seul problème sera la suite. Il faut cadrer ce chien lui donner des limites, sinon, il va recommencer avec sans doute plus d'énergie. C'est toujours la même chose lorsqu'un chien de bon gabarit se retrouve dans un mode de vie inadapté à sa race. Qui plus est si j'ai bien lu, soumis journellement à des stimuli. Nous sommes sans doute en train de parler d'un chien "dénaturé" et donc sans doute imprévisible ?
Pour ma part, j'ai été attaqué (sans morsures, cela s'est joué à quelques milimètres) par un snauzer géant et bien qu'habitué aux gros chiens, j'en garde désormais une "appréhension" réelle. Dans mon cas, nous sommes tombés nez-à-nez lors d'une marche en mode discret et avons eu aussi peur l'un que l'autre, sauf que je n'ai pas voulu le mordre moi ! Very Happy
Les images qui me sont restées : trois coups de dents blanches jaillissant d'une masse noire bondissante venue de nulle-part, rapides comme l'éclair, claquant comme un coup de feu et une manche de veste à rapiécer.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par KrAvEuNn le Mer 22 Juin 2011 - 14:11

MonteRosso a écrit:Il faut cadrer ce chien lui donner des limites, sinon, il va recommencer avec sans doute plus d'énergie.
Oui, manifestement ce chien aurait besoin d'être repris en main, mais cela ne se fera pas si le maître, lui-même, ne se reprend pas en main et ne fait pas son taff de maître : éducation correcte + réponse aux besoins essentiels de son chien. Sinon, il n'est pas certain qu'il recommence avec plus d'énergie ; cela dépend de ses problèmes de comportement, de sa personnalité, du contexte, etc. Seul un comportementaliste peut en juger en présence du chien.
"dénaturé" et donc sans doute imprévisible ?
Dénaturé ? Par essence un chien est un animal "dénaturé", c'est-à-dire domestiqué de longue date, dont l'espèce a été sélectionnée à partir d'une vieille race de loup, dont on a atténué certaines caractéristiques et favorisé d'autres (par sélection). Le chien est un animal sélectionné par l'homme et en cela il est "façonné" par l'homme.
Cavernator a écrit:Pour les insectes, si elle en voit un , elle se met a crier pour que quelqu'un vienne tuer la bête. Donc mon job est de lui expliquer que cet insecte est très gentil et ne cherche pas a lui faire du mal, et que l'on ne doit pas le tuer, et qu'on peut simplement le déplacer ou ne plus le regarder; aussi qu'il n'a pas besoin de nous pour vivre, mais que nous humains, on a besoin de lui .
Comme je l'ai déjà écrit, s'il s'agit d'une phobie, sa peur est irrationnelle et ancrée dans le subconscient et tout ceci est sans rapport aucun avec une peur que l'on peut gérer et rationaliser pour la vaincre. La peur de l'insecte n'est pas une peur de l'insecte en lui-même, mais la manifestation d'une angoisse liée à autre chose, qui a été transférée en la représentation de l'insecte. Ces phobies naissent dans l'enfance, à une période de la maturation psychologique où l'enfant n'a pas la même représentation du monde et de la vie que l'adulte (pensée magique, croyances, représentations manichéenne du monde, etc).
Un exemple particulier, pour être plus parlant : un sujet a une peur phobique des asticots, parce que lors de sa prise de conscience (vers 8 ans) de ce qu'est la mort, il a éprouvé une angoisse terrible qui n'a pas pu être exprimée, ou gérée, correctement et cette angoisse s'est incarnée dans l'image de l'asticot qui se nourrit des cadavres. Angoisse de la mort et asticots deviennent inconsciemment liés et la peur panique de la mort devient phobie des asticots. Je prends des raccourcis et je schématise, hein ! En fait la naissance d'une phobie est souvent liée à plusieurs évènements distincts qui viennent renforcer l'angoisse.
Au passage j'ai une amie qui a la phobie des papillons. La vue de l'un de ces insectes la met en panique. Ce n'est pas le papillon en lui-même qui l'effraie ; c'est forcément autre chose que ce papillon incarne bien malgré lui. Et la confronter à des papillons ne résoudra jamais le problème ; puisque c'est d'autre chose qu'elle a une peur panique. J'espère que je suis clair.
Et vous inquiétez pas je la laisse s'exprimer et je lui pose plein de questions; OUI je sais écouter
Je ne remet pas en doute la manière dont vous éduquez vos enfants, hein ! Je soulignais qu'il fallait savoir écouter, parce que c'est très très important avec les enfants (c'est le b.a.-ba) et ce n'est pas du tout évident. clind'oeil
Il n'y a pas de parents parfaits et chacun fait au mieux, selon ses propres ressources et puis il est impossible d'être épargné par la vie. Une phobie peut parfaitement naître malgré la meilleure éducation donnée. Tout ça est tellement complexe. Et, encore une fois, la vie ne laisse personne indemne (on en garde tous des blessures, des traumas, etc). clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Attaque de chien

Message par pibe26 le Mer 22 Juin 2011 - 22:18

Pour vous tenir informé, la police est venue pour avoir un complément d'info sur demande de la mairie.

En faite, ce n'était pas un Beauceron mais un Doberman âgé de 2 ans. Selon les FDO, il manque effectivement d'espace mais d'après leur dire, c'est devenu un sport national sur le secteur: plus la maison est petite, plus le chien est gros. Par contre, ils pensent que le chien est "sain", en se basant sur leur expérience je suppose... Si je veux que soit imposé un diagnostic comportemental, il me demande de porter plainte.

Pour conclure, ils ont organisés une espèce de conciliation avec le propriétaire du chien, qui s'est engagé à faire attention etc... Le chien sortait pas beaucoup, ça va pas s'arranger ! Le proprio a réalisé que la situation aurait pu dégénérer et n'a pas contester la morsure. En partant, je les ai entendu lui dire que si le chien mordait de nouveau un enfant, ça serait l'euthanasie garantie. Je ne sais pas si c'était de l'intox ou non. L'incident est visiblement enregistré avec le numéro de tatouage du chien.

Au final, je trouve l'idée de Kraveun intéressante: J'organiserai peut être un apéro pour que les enfants puissent mieux connaître le chien et vice-versa, ce qui serait aussi l'occasion de dire au proprio qu'un diag comportemental pourrait être judicieux. A voir. Merci pour vos conseils en tout cas.

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum