Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par KrAvEuNn le Jeu 2 Juin 2011 - 20:07

Salut !

On en sait un peu plus sur la bactérie tueuse, issue d'une combinaison (hybride) de gènes jusqu'ici inédite, qui est responsable de 18 décès, notamment autour de la région de Hambourg (Allemagne) foyer de l'épidémie et qui résiste aux antibios. La souche a été identifiée mais demeure inconnue au bataillon bactériologique. Le Service fédéral de renseignement allemand et les services de renseignement occidentaux sont en alarme et envisagent, entre autres possibilités, la piste terroriste.

Bactérie mortelle. Une souche très rare identifiée
La souche de la bactérie qui a tué 18 personnes en Europe est "très rare" et n'avait jamais provoqué d'épidémie jusqu'à présent, a indiqué jeudi l'Organisation mondiale de la santé. "La souche, isolée à partir de cas provenant de l'épidémie en Allemagne, n'a jamais été vue dans une épidémie auparavant", a indiqué un porte-parole de l'OMS à Genève, Gregory Hartl. "Elle a été vue dans des cas sporadiques mais très rares".
Bactérie tueuse : La souche identifiée
l'origine de cette contamination sans précédent proviendrait d'une souche rare d'une bactérie Escherichia coli, « 0104:H4 (Stx2-positive, eae-négative, hly-négative, ESBL, aat, aggR, aap) ».
la bactérie, très rare, n'avait jamais provoqué d'épidémie
Dans les cas les plus graves, l'infection dégénère en syndrome hémolytique et urémique (SHU) qui entraîne une destruction des cellules sanguines et des atteintes rénales.

Rien n'indique à l'heure actuelle que le lait crû ou la viande aient un lien avec l'épidémie.
La bactérie en trois questions Comment se traduit la maladie ? Comment se transmet-elle à l'homme ? Quelles précautions faut-il prendre ? (plus d'infos sur le lien).

Attention ! Info à prendre avec des pincettes et du recul : ECEH: Attaque bactériologique contre l'Allemagne et l'UE?
La bactérie ECEH a-t-elle été volontairement et attentivement disséminée en des endroits bien définis en Europe sur les fruits et les légumes? La BND, le Service fédéral de renseignement allemand, et les services de renseignement occidentaux sont en alarme. L'UE a été alertée et va probablement brandir la question de la sécurité alimentaire pour tous les pays de l'Union.
Il existerait, selon leurs analyses, un vague soupçon que l'agent ECEH du type HUSEC-41 a été volontairement placé dans des lieux de distribution européens en prenant peut-être délibérément pour cible les fruits et les légumes.
Les agences de renseignement occidentales savent depuis 2008 que des groupes islamistes spécifiquement en Algérie et plus généralement en Afrique du Nord possèdent plusieurs laboratoires où ils travaillent sur des souches bactériennes. Elles prétendent également qu'il existe un jihad fécal dans lequel la nourriture des européens serait sali volontairement .
Indépendamment de cela des services de renseignement américains auraient informé le Congrès en 2008 qu'ils s'attendaient avant 2013, aux premières attaques d'armes biologiques sur les populations des pays occidentaux. Par conséquent, les services secrets ont du mal à croire qu'un fermier espagnol aurait involontairement répandu du fumier sur les concombres et autres légumes, qui se trouvent être contaminés massivement par une bactérie de type HUSEC-41 pouvant conduire à une pandémie. Il y a trop de hasards expliquent les services secrets.
Pour les services secrets une chose est déjà claire, l'agent pathogène a été introduit simultanément en différents endroits avec une concentration particulière sur l'Allemagne, l'un des principaux acheteurs de légumes espagnols.
Edit :

Le port de Hambourg reste l'épicentre de la contamination

Bactérie tueuse : une combinaison de gènes jusqu'ici inédite
Elle ressemble à la souche rare de l'Eceh «0104:H4 (Stx2-positive, eae-négative, hly-négative, ESBL, aat, aggR, aap)» que le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) avait identifié jeudi en milieu de journée. Mais elle est «une sorte de clone hybride», selon l'expression employée par le site du magazine allemand «Spiegel». Elle a en effet acquis des gènes d'Escherichia coli d'une autre souche, ce qui pourrait expliquer son agressivité. Le malade produit bien plus de toxines avec cette forme d'Eceh qu'avec les autres agents pathogènes connus jusqu'ici. D'où les graves troubles rénaux dont souffrent les malades atteints du syndrome hémolytique et urémique (SHU).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par volwest le Ven 3 Juin 2011 - 16:33

Salut…


Sans doute une raison de plus de faire pousser sa propre nourriture!

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par KrAvEuNn le Ven 3 Juin 2011 - 21:42

Salut !
volwest a écrit:Sans doute une raison de plus de faire pousser sa propre nourriture!
Oui ; toutefois faire pousser soit-même ses légumes n'est pas, non plus, sans risque aucun. Notez que le bio, par exemple, peut être, par certains côtés (quantité à peu prêt égale au conventionnel en nitrates et supérieure en nitrites cancérigènes, ou en microbes et en bactéries Escherichia Coli, par exemple), moins sûr que le conventionnel. Et c'est un jardinier bio amateur (moi) qui le souligne.
Je ne parlerais même pas des jardiniers du dimanche qui surdosent leurs cultures "conventionnelles" en produits synthétiques (non assimilables par l'organisme et non dégradables par la nature) néfastes pour la nature et pour leur santé.
Le risque zéro n'existe pas et la nature nous joue parfois des tours, quand on ne suit pas les bonnes règles.
Par exemple : un fumier (ou un composte issu de toilettes sèches) mal décomposé (donc non stérilisé par la montée en température) et contaminé par des bactéries nocives, versé sur une culture bio, ou conventionnelle, peut, parfois, devenir le lit de la transmission à l'homme de bactéries pathogènes. Il en va de même pour le manque d'hygiène lorsque l'on manipule de la viande, des légumes, ou des fruits, etc, avec les mains sales.
Dans un premier temps, avant d'être écartée, c'est la piste des concombres andaloux issus de l'agriculture biologique qui fut privilégiée (un peu rapidement il semblerait) : Bactérie: la faute au bio?
A noter que l'eau peut aussi être un vecteur de transmission de l'Escherichia coli : La transmission à l’homme se fait surtout par la consommation d’aliments contaminés, viande hachée crue ou mal cuite et lait cru. La contamination fécale de l’eau et de divers aliments ainsi que la contamination croisée au cours de la préparation (boeuf et autres produits carnés, surfaces et ustensiles de cuisine contaminés) donnent également lieu à une infection.

Edit :

le profil de la bactérie tueuse se précise
La bactérie E.coli impliquée dans l’épidémie allemande serait une souche nouvelle, un hybride encore jamais rencontré, révèlent les premiers résultats du séquençage génétique.
Life Genomics estime également qu’il s’agit d’une souche hybride entre une ECEH et une ECEAgg, une « combinaison unique de différents facteurs de virulence ».

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par grosminet le Sam 4 Juin 2011 - 14:29

concernant l'origine de la contamination, des voix tentent de s'élever pour faire un lien entre le foyer (Hambourg) et les forages de basse Saxe pour l'extraction du gaz de schiste.
Bien entendu, on va les ridiculiser et les traiter de complotistes...(voir le titre de l'article)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par KrAvEuNn le Sam 4 Juin 2011 - 16:44

Salut !
grosminet a écrit:concernant l'origine de la contamination, des voix tentent de s'élever pour faire un lien entre le foyer (Hambourg) et les forages de basse Saxe pour l'extraction du gaz de schiste.
Bien entendu, on va les ridiculiser et les traiter de complotistes...(voir le titre de l'article)
Etre amalgamé au complotisme, c'est ce qui arrive généralement quand on n'apporte aucune preuve sérieuse et résistant à la contre expertise de ce que l'on avance et que l'on présente sa thèse comme La Vérité absolue qui s'oppose au mensonge absolu. Dans le cas que tu cites, il n'y a pas, AMHA, possibilité de suspicion de thèse du complot, puisque rien n'est présenté à l'opinion comme étant une certitude et encore moins comme étant le fruit d'un complot malveillant. Le prof émet une hypothèse qui sera validée ou invalidée, à terme. C'est une démarche scientifique type.
Le titre "la folle hypothèse du gaz de schiste" ne me semble pas malveillant, mais plutôt souligner l'incroyable, ou la surprenante, nature de la thèse proposée. C'est le prof lui-même qui dit de son hypothèse qu'elle parait folle ; le journal ne faisant que répéter ce terme. désolé

Au passage : des rumeurs et autres théories du complot il y a en déjà une flopée sur le web.
Deux rumeurs :
1). "l’émergence de cette nouvelle bactérie résistante aux antibiotiques est la conséquence de l’usage immodéré et irrationnel de ces mêmes antibiotiques dans les élevages industriels."
2). "cette émergence épidémique allemande résulte des pratiques d’une agriculture dite «biologique»; une agriculture qui bannissant la chimie phytosanitaire et les règles hygiéniques pastoriennes conduit à des régressions hygiéniques (épandages, par exemple, de déjections bovines sur des cultures agricoles)."
Une théorie du complot : "le nouveau fléau est d’origine humaine. La nouvelle bactérie ou le nouveau virus ont été construits dans des laboratoires à des fins scientifiques (avant une fuite accidentelle) ou à des fins sciemment criminelles."
Source : E. coli, une bactérie tueuse aux origines incertaines

Tant qu'à faire dans la rumeur, au sujet de Hambourg, on pourrait aussi faire, tant que l'on y est, le lien avec les terroristes du 11 septembre, majoritairement originaires de cette ville. Ça nous avancera à quoi, par ailleurs, de spéculer sur cette voie ? Sauf à propager des rumeurs.
Au passage il y a même une rumeur qui impliquerait la responsabilité de Fukushima (nucléaire).

Certains, plutôt que de se précipiter à échafauder des plans sur la comète, sans en savoir plus et dans la précipitation, feraient mieux, AMHA, de retourner sept fois leur clavier entre leurs mains et de chercher des preuves de ce qu'ils avancent, avant de construire, à la hâte, quelques thèses qui ne reposent que sur de vagues suppositions non étayées par des éléments à charge.

Pour l'instant, malheureusement, il nous faut bien avouer que nous ne savons pas grand chose de cette épidémie et de son vecteur de propagation. point. On émet des hypothèses et on cherche à les invalider, ou pas, sur le terrain, par des méthodes scientifiques d'expertises. Patience, on devrait en savoir plus dans les semaines à venir.

Mes deux zeuros.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par tarsonis le Sam 4 Juin 2011 - 17:23

Salut !
Quelques infos au sujet des moyens de transmission, de la période d'incubation et des symptômes sur France soir :
“Le plus inquiétant, c’est la contamination d’humain à humain”

J. B.-P. A l’heure actuelle, l’épidémie est très localisée. On est donc relativement rassuré pour le moment. La majorité des cas qui ont été détectés à l’étranger sont des personnes qui avaient séjourné dernièrement dans la région de Hambourg. Le problème, c’est que cela n’a pas l’air de s’arrêter. De nouveaux cas se déclarent chaque jour.

Ce qui est le plus inquiétant, ce sont les cas de contamination d’homme à homme, liés au fait que des mesures d’hygiène élémentaires ne sont pas appliquées.[...]

J. B.-P.
Un cas de contamination inter-humaine a déjà été détecté. Il s’agit de personnes qui ont pu être contaminées, sans pour autant tomber malade.
Ils sont porteurs de la bactérie mais n’ont aucun symptôme. La contamination est toujours d’origine fécale-orale. Par exemple, si ces personnes ne se lavent pas bien les mains, elles peuvent contaminer d’autres personnes qui, elles, réagiront différemment.
F.-S. Quels sont les symptômes de cette maladie ?
J. B.-P. Cette souche est très agressive et la période d’incubation est en général de trois à quatre jours. Les premiers symptômes sont la diarrhée, qui devient rapidement hémorragique, ainsi que des vomissements. Et surtout, de façon plus exceptionnelle, des crises nerveuses du type épilepsie.
Il peut y avoir des complications au niveau des reins, nécessitant une dialyse, voire même une greffe pour les cas les plus graves.

F.-S. Qui sont les personnes les plus vulnérables ?
J. B.-P. Les personnes immuno-déprimées sont les plus sensibles. Il s’agit des personnes âgées, des femmes enceintes ou encore des personnes malades. Ce qui est surprenant, c’est que ce genre de bactérie touche habituellement les enfants de moins de 6 ans. Là, ce n’est pas le cas. On observe également plus de cas chez les femmes. Peut-être parce que c’est la période des régimes et qu’ils sont généralement à base de crudités.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7990
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par KrAvEuNn le Ven 1 Juil 2011 - 10:19

Salut !

Apparemment on commence à mieux cerner l'origine du problème : Graines germées et E. coli: la piste remonte jusqu'en Egypte
Précautions à prendre
Un cas isolé de diarrhées sanglantes dû à la même souche O154 :H4 signalé le 28 juin en Suède chez un adulte fait aussi l’objet d’une enquête. Pour l’instant le lien avec la France ou l’Allemagne n’est pas établi.

D’autres cas d’infections pourraient surgir en Europe ou ailleurs. L’ Autorité européenne de sécurité des aliments recommande aux consommateurs de ne pas faire germer eux-mêmes des graines pour leur propre consommation et de ne manger que des pousses ayant été cuites (ou chauffées à la vapeur).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Escherichia coli ECEH - la bactérie tueuse

Message par tarsonis le Ven 1 Juil 2011 - 13:20

Salut !

L’ Autorité européenne de sécurité des aliments recommande aux consommateurs de ne pas faire germer eux-mêmes des graines pour leur propre consommation et de ne manger que des pousses ayant été cuites (ou chauffées à la vapeur).
Je dois avouer que je suis perplexe sur ce communiqué, disponible ici.
Tout ce qu'il contient est ceci :
L’enquête épidémiologique menée dans le cadre des cas groupés de SHU à Bordeaux s’oriente vers la mise en évidence que la consommation de graines germées crues seraient la source de la contamination par l’E. coli O104 :H4. De ce fait, sans préjuger des recommandations qui pourraient être faites au niveau européen, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et la Direction générale de la santé recommandent aux consommateurs, à titre préventif, de ne pas consommer de graines germées crues. Seule la cuisson à haute température permet de tuer les bactéries comme l’E. coli O104 :H4. De plus, la DGCCRF et la DGS recommandent de bien nettoyer après usage les ustensiles utilisés pour la germination des graines ou leur préparation culinaire, et de toujours se laver les mains après avoir manipulé ces graines.

Soit il manque trois chapitres de précisions soit c'est un n-ième communiqué bancal.

Prenons les choses dans l'ordre :
- on parle de E Coli O104 :H4, qui est une souche spéciale ECEH. A relativiser avec les souches que l'on trouve d'ordinaire un peu partout.
-Le communiqué tel quel, et tel qu'il est repris par la presse à coups d'amalgames, laisse penser que c'est la consommation en général de graines germées qui serait à proscrire.
On penserait même que la culture personnelle conduit à la production de cette souche E. Coli.

La part des choses ne me semble pas vraiment faite. Il s'agit avant tout d'une contamination à la source des graines germées. Par exemple, le Fenugrec est largement importé en France depuis l'Égypte. A bien regarder, j'ai même un paquet neuf acheté début février dans mon stock : Lot en provenance d'Égypte, de marque Primé*l, agriculture bio. Cela vaudrait presque le coup que je fasse un test de culture en boite de pétri histoire de vérifier s'il ne serait pas contaminé.

Le communiqué semble cependant faire l'amalgame entre les graines potentiellement contaminées, de provenance plus ou moins localisée, avec tout le reste vendu au consommateur.
Personnellement, et sans doute pour bon nombre de consommateurs de graines germées, je m'approvisionne majoritairement en graines locales (blé, avoine, lin, etc...) à travers une coopérative.

Si je suis les recommandations, je pourrais penser que le fait de cultiver ces graines entraînerait une production de la souche causant des diarrhées hémorragiques....

Je suis donc d'accord pour la méfiance accrue, mais portant avant tout sur des graines dont on ne peut tracer le cheminement ainsi que les différentes transformations (en barquettes en grande surface, au restaurant, etc...)

Ce serait bon aussi de rappeler que la consommation de graines germées cuites à "haute température" relève presque du non sens. On perd quasiment toutes les propriétés intéressantes (vitamines, antioxydants, etc...)

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7990
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum