D'Espagne en France, un petit air de révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Mer 25 Mai 2011 - 11:46

(titre pris d'un article de Rue89)

A noter donc, le mouvement de contestation en Espagne a pris une ampleur significative (dizaine de milliers de manifestants, village autogéré à Madrid sur la plage Puerta del Sol)

Et en France, à Bastille par exemple, chaque soir depuis quelques jours, certains jeunes (seulement quelques centaines pour le moment) essayent de démarrer un mouvement du même genre.

Le Monde - Espagne : la contestation prend de l'ampleur malgré l'interdiction de manifester
Ouest France - Espagne : Les «Indignés» ont transformé La Puerta del Sol en un nouveau quartier

Rue89 - La "French revolution" qui vient d'Espagne
NouvelObs - #Frenchrevolution, c'est à côté de chez vous
Le Point - Les jeunes Espagnols commencent à essaimer en France
NouvelObs - Paris del Sol : "Yes we Camp" à Bastille
La Croix - Les « Indigné-e-s » français tentent de mobiliser à leur tour
Rue89 - D'Espagne en France, un petit air de révolution social-démocrate

Rue89 a écrit:Vous le sentez, vous, dans l'air, ce petit air de révolution ? Le mouvement qui a pris corps en Espagne, dans des dizaines de villes, avec pour épicentre la Puerta del Sol de Madrid rebaptisé « place de la Solidarité » ne demande qu'à déborder vers d'autres villes européennes.

C'est un mouvement étonnant, comparable à nul autre. S'il en retient l'esprit libérateur, l'odeur de jasmin, il n'a rien à voir avec le printemps tunisien qui visait à renverser un régime dictatorial.

Et s'il s'inspire, par son approche libertaire et bon enfant, de Mai 68, il s'inscrit das un contexte économique bien différent : celui d'une crise marquée par un chômage de 21% – et du double pour les moins de 30 ans.

Enfin, s'il est alimenté par les réflexions des altermondialistes, écologistes, associations pour le droit au logement, il s'en affranchit en portant sa lutte au cœur même de la question démocratique.

Rue89, comme nos riverains l'ont constaté, suit avec attention ce vent frais venu d'Espagne. Avec attention et, disons-le : avec espoir.
La crise économique et financière aurait pu déclencher dans les pays européens de grands changements : on les attend toujours. Pour régénérer nos démocraties, construire un nouveau système politique et économique plus juste, plus respectueux des personnes et de la planète,
il faudra en passer par un rapport de force.

Depuis le 15 mai, les principales villes espagnoles sont occupées par des milliers de manifestants pacifistes. Ils dénoncent un système politique bloqué et réclament une "vraie" démocratie Des dizaines de milliers de personnes occupent la place principale de Madrid
Le Monde a écrit:Les mouvements de protestation qui ont fait irruption en Espagne dimanche 15 mai ont pris une nouvelle ampleur (...) Le ministre de l'intérieur, Alfredo Pérez Rubalcaba, a interrompu vendredi matin ses actes de campagne pour suivre depuis la capitale le déroulement des rassemblements, qui ont été déclarés contraires à la loi par la commission électorale.

Un véritable village autogéré est apparu en moins de cinq jours au cœur de Madrid. La place historique de la Puerta del Sol compte maintenant sur ses propres cantines gratuites, son stand d'information juridique, son infirmerie…
Ouest France a écrit:Qui aurait pu croire il y a une semaine que le premier campement, aussitôt délogé par la police, d'une trentaine de «révoltés» au coeur de Madrid se transformerait si rapidement en village?

La place de la Puerta del Sol offre maintenant tous les services d'un quartier: garderie, restaurant, bibliothèque, atelier d'art, jardin potager, point d'information, etc... Le tout gratuit et autogéré par des
volontaires, chômeurs ou travailleurs qui se relaient jour et nuit. On peut d'ailleurs lire sur l'un des nombreux panneaux revendicatifs qui tapissent la place : «Ici il y a du travail, et il y a de quoi se loger». La République de Sol comme l'ont appelée certains médías compte aussi sur un service de «respect de l'ordre»,

NouvelObs a écrit:En Espagne, les militants de 15-M (15 mai) ayant lancé une contestation de masse dans les grandes villes ont continué les rassemblements sous le terme de "Democracia real" ("Véritable démocratie"), appelant sous l’égide d’aucun groupe, d’aucun parti à une continuité de ce "manifeste démocratique vivant".
Des outils basiques, Twitter, Facebook, des relais blog, tout ce qui a permis les printemps arabes servent aujourd’hui en Europe.

Ainsi, depuis peu, la #frenchrevolution a choisi son point de rencontre. Il s’agit de la place de Bastille, à Paris. Depuis ce jeudi 19 mai, quelques centaines de jeunes se sont rassemblés pour démarrer un processus « de démocratie réelle ». Vaste programme. Mais l’intensité est au rendez-vous.

Le Point a écrit:Le mouvement "Démocratie réelle, maintenant !" estime que la mobilisation citoyenne des jeunes Espagnols, qui occupent depuis le 15 mai des places jour et nuit, concerne tous les Européens, qui doivent devenir "acteurs de cette dynamique de changement."

"La révolte des pays arabes a traversé la Méditerranée. Le réveil du peuple espagnol envoie un message clair à tous les Européens, à nous de saisir cette opportunité" (...)

"Nous sommes pris à la gorge par les plans d'austérité qui se multiplient partout en Europe", ajoute-t-il, estimant que la crise économique et financière "touche tout le monde". "Nous sommes des millions. Le mouvement est suivi dans toute l'Europe avec des manifestations en Grande-Bretagne ou encore en Grèce sous le slogan " People of Europe Rise Up " (Peuples d'Europe, soulevez-vous !), écrit le mouvement dans un communiqué.

Des rassemblements sont prévus d'ici à là un peu partout en France mardi et mercredi, notamment à Lyon, Toulouse, Lille, Nantes, Strasbourg, Nantes ou Bordeaux.



logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par volwest le Mer 25 Mai 2011 - 16:33

Interessant.

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par MonteRosso le Mer 25 Mai 2011 - 16:45

Je ne veux pas faire mon vieux c*n, mais au vu de ce qui se passe ailleurs, on n'est pas si mal ici, non ?

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par grosminet le Ven 27 Mai 2011 - 9:19

ça va faire comme en 1968, les vacances d'été arriveront et les places occupées actuellement se videront.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Mer 19 Oct 2011 - 10:12

Mine de rien, le mouvement des "indignés" ou de ceux du "Occupy Wall Street" continuent à prendre de l'ampleur ..

Les Echos - Le mouvement Occupy Wall Street au centre des attentions
Le mouvement Occupy Street connaît une audience de plus en plus forte au sein des médias internationaux. Véritable porte-voix d'une idéologie progressiste, il se manifeste sous la forme d'un patchwork hétérogène de frustrations, plus que comme un véritable mouvement politique organisé.
Des Moines, Los Angeles, Chicago, Philadelphie, Houston, San Antonio, Austin, Nashville, Portland, Seattle. Depuis le rassemblement initial, le 17 septembre devant la bourse de New York, les rassemblements de militants du mouvement Occupy Wall Street se sont multipliés ces dernières semaines dans les villes américaines. Si les manifestants sont encore peu nombreux, le mouvement a néanmoins rapidement trouvé son audience dans la plupart des médias. Les "indignés" sont au centre de toutes les attentions.
Cri.cn - Le mouvement "Occupy Wall Street" se répand en Europe
Rome a connu samedi une journée tumultueuse lorsque des manifestations sont devenues violentes dans de nombreux coins de la capitale italienne, faisant plus de 70 blessés.
(...)
A Londres, des miliers de manifestants se sont rassemblés près de la cathédrale Saint-Paul, au centre de la capitale britannique, et projetaient de marcher vers la City of Londres pour "occuper" ce quartier Square Mile. Pourtant, la police a immédiatement bloqué toutes les sorties à proximité de la cathédrale, coinçant les manifestants à l'intérieur des "murs de policiers".
(...)
A Berlin, les manifestations ont commencé au centre commercial Alexanderplatz (est) et visé le bureau de la Chancelière et le Parlement fédéral. Des milliers de personnes se sont rassemblés sur la place entre les deux locaux.
Bien que les Pays-Bas aient le taux de chômage le plus bas d'Europe et se portent économiquement bien, près de 1 000 personnes ont "occupé" le centre financier d'Amsterdam.
(...)
Ailleurs en Europe, des manifestations se sont répandues dans des villes de Suède, Finlande, Hongrie, Belgique, Norvège et de Grèce.
A Bruxelles, plus de 6 000 manifestants ont marché depuis la station du nord au parc Cinquantenaire, appelant au changement et à une meilleure vie.
Reuters - Des milliers d'"indignés" se sont mobilisés à travers le monde
Des milliers d'"indignés" se sont mobilisés samedi à travers le monde à l'appel du mouvement Occupy Wall Street pour dénoncer l'impunité dont bénéficient à leurs yeux banques et monde politique face aux sacrifices consentis par les populations pour cause d'austérité.
Inspirés par les révolutions arabes et les "indignados" précurseurs de Madrid, les premiers manifestants ont défilé en Nouvelle-Zélande et dans quelques régions d'Asie, suivis par les Européens, avant de laisser la place aux New-Yorkais.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Da le Mer 19 Oct 2011 - 11:41

Je n'y crois pas... Désolé.

D'abord, les indignés, qui sont-ils ? Ici, à BXL, pour réunir 6000 personnes, ils ont quand même du rabattre sur toute l'Europe...
Des Grecs, des Espagnols, des Allemands... Mais pas beaucoup de Belges (je rappelle quand même qu'il a 10 millions d'habitants en Belgique, et 1,1 millions rien que pour Bxl). A Liège, ils ont essayé de lancer un mouvement étudiant, qui est tombé à l'eau, bien entendu.

Pour la plupart: des bobos, des intermittents du spectacle, qui ont 1000 revendications parfois (souvent) contradictoires. Plus d’État ? Moins d’État ? Plus de dépenses publiques? Moins de Dettes ?
A part en Espagne où le mouvement a pris pas mal d'ampleur, cela reste TRES sporadique partout ailleurs...

"appelant au changement et à une meilleure vie"
C'est quoi une meilleure vie bordel ? Pour que toute la planète vive comme nous, et je ne parle même pas de "vivre mieux", il faudrait 3 ou 4 planètes pour nous fournir les matières premières.
Bien sûr qu'il y en a qui s'en mettent plein les poches, avec des montants faramineux, mais cela ne changera pas le fait que nous vivons au-dessus de nos moyens et que c'est ça qui nous retombe sur le coin de la figure actuellement. Cela fait 35 ans que nos états sont en déficit, cela fait 35 ans que l'on vit à crédit. On n'aura beau blâmer tous les "moody's" du monde, il faudra bien un jour payer.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par serilynpayne le Mer 19 Oct 2011 - 12:27

qu'on y croit ou pas , c'est une réalité ... soit, c'est pas fantastique comme rassemblements , mais c'est peut être le creuset d'une future "révolution" et en tout cas d'une prise de conscience par le peuple que tout ce qu'on essaye de nous vendre aujourd'hui va aux banques et au système financier.

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par grosminet le Mer 19 Oct 2011 - 15:02

je pense que c'est en Grèce que le risque de révolution est le plus imminent, avec les grèves générales à répétition dues aux mesures antisociales que le gouvernement est contraint (par l'europe de la finance) de prendre contre son peuple...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Mer 19 Oct 2011 - 15:32

En parlant de la Grèce, c'est d'ailleurs aujourd'hui que commence la :

Figaro - 19/10/11 - «La mère de toutes les grèves» paralyse la Grèce
Une grève générale de 48 heures a été décrétée par les syndicats. Près de 125.000 personnes défilaient dans les grandes villes contre l'austérité.
Un pays paralysé, une capitale en état de siège. Alors que des millions de Grecs sont appelés à faire grève durant 48 heures, 10 escadrons de police ont dressé des palissades anti-émeutes autour de la place du parlement, au centre d'Athènes. Le mouvement doit être «la mère de toutes les grèves», prévenait mardi le quotidien de gauche Ta Nea.
Près de 70.000 manifestants défilaient ce mercredi dans la capitale, pour converger vers l'emblématique place Syntagma, coeur politique du pays. Des heurts avaient lieu devant le Parlement entre groupes de jeunes et policiers.


Le Monde - 19/10/11 - En Grèce, plus de 120 000 personnes dans les rues contre l'austérité
Vols annulés, musées et écoles fermés, taxis et marins en grève. Mercredi 19 octobre à la mi-journée, au moins 125 000 personnes manifestaient en Grèce selon la police, dont 52 000 regroupées autour du Parlement à Athènes. Des rassemblements importants ont également lieu à Salonique, Héraklion et Patras. Il s'agit de la grève générale la plus suivie depuis que le pays a mis en place des mesures d'austérité draconiennes. Quelques incidents, notamment des jets de cocktails Molotov sur la police, ont été signalés en début d'après-midi aux alentours du Parlement.
Et pendant ce temps : Liberation : L'armée grecque intervient... pour ramasser les poubelles ("déjà deux semaines de grève des éboueurs qui laissent les trottoirs envahis de tonnes d'ordures")

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Da le Mer 19 Oct 2011 - 16:46

qu'on y croit ou pas , c'est une réalité ...
Et bien justement, moi je pense que ce n'est pas une réalité !
C'est quelques centaines de pékins qui jouent du djembé, dont on fait tout un foin parce-qu'ils se font appelé "indiniais" comme dans le bouquin de Hessel... Il y a beaucoup de mouvement qui regroupent quelques centaines ou quelques milliers de personnes sans qu'on en parle autant (en tout cas en France). Rien que les manifs anti aéroport de Notre-Dame-des-Landes, des anti-nucléaires, ou de rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, c'est plusieurs milliers de personnes à chaque fois. Est-ce qu'on en entend parler ? Non. Pas de une de libération, pas d'invitation dans le "grand journal", rien, nada.

My point of view ? Ça occupe la populace, ça fait contestation tout en restant bien gentillet. Au mieux, ils gagneront une ou deux mesures symboliques qui ne changeront rien à la situation, et ce sera tout. Je suis en général sceptique sur les théories du complots, mais ce genre de manipulation des masses me parait du niveau de nos politiques... D'ailleurs, on voit déjà le PS récupérer le mouvement alors qu'ils sont complices de ce système.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par KrAvEuNn le Mer 19 Oct 2011 - 17:54

Salut !

Je ne pense pas à une manipulation des masses Da, je pense plutôt que les médias aiment parler positivement des mouvements et des contestataires (en papier mâché) qui ne remettent pas en question réellement et profondément les choses. On avait vu une semblable attention de leur part pour les altermondialistes. Que sont-ils devenus ? ATAC a perdu une grande partie de ses membres et même la taxe Tobin, réformette bien timide, n'a jamais eut gain de cause. Les acteurs de la contestation, majoritairement, peinent à remettre réellement en question notre modèle de développement et ses mythes : croissance infinie, mondialisme, énergie abondante et abordable, société des loisirs et de la surconsommation, etc. Ceux qui proposent des alternatives profondes sont écartés des médias, ou diabolisés, ou bien ridiculisés ; parfois non sans raison.

Les vraies révolutions - celles qui arrachent le pouvoir des mains des élites en place qui refusent de l'abandonner - ne se font généralement pas sans casse, ni violence, ni soutiens et forces centrifuges de poids (armée, élites, etc).

Les indignés sont un mouvement de protestation inspiré par un livre de Hessel, amha quelque peu naïf et angéliste, qui ne fait absolument pas peur aux élites en place. Pourquoi ? Parce que l'oligarchie, contrairement à l'élite portugaise de la révolution des oeillets, ou celle de la révolution orange en Ukraine, par exemple, n'est pas prête à lâcher les rênes du pouvoir, ni en position de devoir céder, ni intéressée par une réforme des structures du pouvoir, ni prête à une rupture du statu quo (social, politique, etc) actuel qui est à son avantage.
Quand les élites veulent réellement garder le pouvoir, elles le défende chèrement.

Le PS tente en effet de récupérer le truc ; c'est électoraliste;

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Mer 19 Oct 2011 - 18:55

J'ai l'impression d'entendre Paul Aries qui parlait du forum Olduvai, en nous cataloguant sur le nom Olduvai (théorie de cataclysme..) ou encore sur d'autres arguments .. Au moins il a pas dit qu'on jouait tous du djembé clind'oeil clind'oeil

Perso, pas encore d'avis tranché sur "ces" mouvements. Même si il y a surement du vrai dans ce qui est dit plus haut, je suis pas fan de catégoriser tout un ensemble de personnes sur un seul nom, ou dans des cases aussi étroites.

Sur ce sujet, un article pas trop mal je trouve : Le Monde - Occupy Wall Street, Occupy the Media A lire en entier, car il traite les 2 aspects : sur-médiatisation d'un coté, et sentiment d'une montée générale des revendications de l'autre.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Da le Mer 19 Oct 2011 - 19:14

J'ai
l'impression d'entendre Paul Aries qui parlait du forum Olduvai, en
nous cataloguant sur le nom Olduvai (théorie de cataclysme..) ou encore
sur d'autres arguments .. Au moins il a pas dit qu'on jouait tous du
djembé

Tu n'as pas tord, je suis souvent direct et j'aime les discours imagés Very Happy.
Mais je n'écris pas dans un journal, et je sais bien que je ne reflète que mon propre avis. Tu peux me croire, si Oldu était encensé dans Libération et le grand journal, j'y mettrai mon nez de ronchon geek .


Il n'empêche que je me suis un minimum renseigné sur le sujet, j'ai pas mal entendu parlé de Papy Hessel, et je trouve ça en effet naïf et utopiste, donc amha, irréalisable (même sans jouer du djembé Very Happy).
Et il n'empêche aussi que "quelques milliers", c'est nada pour une manif, donc je n'y vois pas de révolution naissante (Or mis Grèce et Espagne).

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Mer 19 Oct 2011 - 20:13

Je taquinais juste un peu amigos clind'oeil Mais no problem, et j'aime bien aussi ceux qui ont leur franc parlé.

Pour le coté revolution, je pense qu'on est tous d'accord, en l'état ca ne risque pas d'arriver avec les mouvements actuels, voir peut etre jamais. Cependant, ca reste intéressant de relever ce qui passe sur le sujet.

Et comme dit par d'autres, on verra pour l'avenir.

Durant les révolutions arabes, de nombreux experts ont dit que c'était impossible que l'Egypte bascule comme la Tunisie, pourtant c'est arrivé.
Pour le mouvement des indignés en Espagne, on a dit que ca allait durer que quelques jours, et pourtant ca continue.
Et surtout pour ce qui nous interesse (anticipation risques), on voit en effet qu'en Grèce, ces manifs commencent à pertuber leur quotidien.
Pour çà que je suis aussi peu fan des certitudes (comme des catégorisations clind'oeil ). Qui vivra verra .. Même si comme argumenté par Krav, ca semble très peu probable que ca bouge en l'état actuel. Après quel sera cet état dans quelques mois, années .. j'en sais rien.

Pour le reste, je préfère éviter de rentrer dans le débat idéologico-polito-machin-bidule. Même si c'est clair qu'on y avoir le droit.
En quelques jours, on a déjà pu lire que ces mouvements étaient financés par Soros, puis que ca arrangait Obama, puis qu'un leader de la révolution Egyptienne conseillait le mouvement. Dans pas longtemps ca va etre un coup des islamistes ou des juifs..
Juste pour çà qu'en lisant tout çà, je rappelle qu'il est dangereux de catégoriser trop vite ces mouvements. C'est souvent plus gris que blanc ou noir.

Et je pense d'ailleurs que la plupart des personnes qui participent à ces mouvements, ne se posent pas toutes ces questions (bouquin de machin, leader bidule), c'est juste un ras le bol qu'ils expriment. A tord ou à raison.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par KrAvEuNn le Jeu 20 Oct 2011 - 12:21

Salut !
logan a écrit:Durant les révolutions arabes, de nombreux experts ont dit que c'était impossible que l'Egypte bascule comme la Tunisie, pourtant c'est arrivé.
Les experts susnommés ont minimisés le rôle de l'armée dans ces révoltes. Comme je l'ai dit plus haut, les peuples en révolte ont besoin de soutiens extérieurs (ex Cuba, ou Vietnam et l'URSS), ou intérieurs (ex Egytpe et l'armée égyptienne), ou des deux, pour tenir face au pouvoir établit.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Ash le Ven 21 Oct 2011 - 21:04

Les experts susnommés ont minimisés le rôle de l'armée dans ces
révoltes. Comme je l'ai dit plus haut, les peuples en révolte ont besoin
de soutiens extérieurs (ex Cuba, ou Vietnam et l'URSS), ou intérieurs
(ex Egytpe et l'armée égyptienne), ou des deux, pour tenir face au
pouvoir établit.

+1, Faut pas oublier que la raison ne suffit pas, il y a besoin d'un catalyseur, histoire que tout le monde soit d'accord sur au moins une base, et d'un vecteur de force, armée, pognon ou autre, plus ou moins direct ou insidieux.

Des joueurs de njembe fumeurs de hash, j'en ai vu un paquet en face du Lycée où j'étais, pendant les cours, en 2002... Pas révoltés pour deux sous, non, juste pour avoir une raison de ne rien faire.
Évidemment, je ne dis pas qu'une majorité d'indi-nié-gné-niais sont dans ce cas, mais de visu, c'est une part non négligeable, les râleurs les utilisant pour leur fond de commerce.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par logan le Lun 15 Juin 2015 - 10:03

LePoint - 13/06/15 - Les "indignés" prennent les mairies de Madrid et Barcelone
Madrid et Barcelone sont passées à gauche samedi avec l'élection de l'ancienne juge Manuela Carmena dans la capitale et d'Ada Colau, une militante anti-expulsions, dans la deuxième ville du pays, portées par le mouvement des "indignés" et Podemos.
Avec Valence et Saragosse, quatre grandes villes sont désormais dirigées par des élus issus de plateformes citoyennes ou proches du mouvement des "indignés" et du parti antilibéral Podemos, à l'approche des élections générales prévues en fin d'année. Ce mouvement est né en 2011 d'un ras-le-bol de la crise, du chômage et de la corruption
(...)
"Beaucoup de gens ont réagi avec sarcasme. Ils ne croyaient pas qu'une initiative comme celle-ci pouvait marcher", a-t-elle ajouté, en référence à la liste "Ahora Madrid" de Manuela Carmena, formée sur la base d'une plateforme citoyenne "Ganemos Madrid" et soutenue par le parti de gauche radicale Podemos, devenu troisième force du pays en un an.
24heures - 13/06/15 - Les Indignés dirigent quatre grandes villes d'Espagne
A Madrid, Manuela Carmena a été élue samedi par le conseil municipal. Elle est devenue la première élue de gauche à diriger la capitale espagnole après 24 années d'administration de la ville par le Parti populaire (PP).
(...)
A Barcelone, Ada Colau, une militante engagée dans la lutte contre les expulsions immobilières, soutenue par Podemos et le PSOE, succède au nationaliste catalan Xavier Trias. Elle devient aussi, à 41 ans, la première femme à la tête de Barcelone, ville d'1,6 million d'habitants, après avoir reçu 21 voix contre 10 pour M. Trias.
(...)
Valence et Saragosse sont également dirigées désormais par des maires proches ou issus du mouvement des Indignés de 2011.
(...)
Ces changements de majorité font suite aux élections municipales et régionales du 24 mai dernier, qui ont tourné au vote sanction contre le PP de Mariano Rajoy, le chef du gouvernement au pouvoir depuis 2011. Les scrutins ont fait voler en éclats le bipartisme qui organisait la vie politique depuis la fin du franquisme.
(...)
Le parti de M. Rajoy a dénoncé la constitution d'un «front anti-PP» et déploré le rôle à ses yeux irresponsable joué par les socialistes du PSOE. Il a accusé l'autre grande formation politique classique du pays d'avoir pris un tournant «extrémiste, populiste et radical». «Ils se sont lancés dans une course effrénée d'accords avec des partis radicaux et extrémistes sans autre but que d'empêcher des gouvernements de candidats du Parti Populaire», a dénoncé le parti dans un communiqué publié vendredi.
ps : titre du post pas vraiment adapté, mais ça évite d'ouvrir un nouveau sujet clind'oeil

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Kerkallog le Lun 15 Juin 2015 - 19:25

...en 4 ans: joli parcours des Espagnols  cheers (idem en Grèce), quant aux "indignés" français!? pschittt!? Sleep

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1309
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par Ash le Lun 15 Juin 2015 - 19:49

quant aux "indignés" français!? pschittt!?
Classés Dieudonistes Soraliens d'exxxxtrème droite la plus brutale et demandant qu'une famille soit composée de deux parents de sexe opposé, ils n'ont pas eu bonne presse et ont presque disparu, même si il y a des résistants qu'on retrouve notamment chez l'UPR, LMPT, l'Action Française même, parfois, sinon chez d'autres pour le coup plus radicaux...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'Espagne en France, un petit air de révolution

Message par albertspetz le Lun 15 Juin 2015 - 20:06

La seule différence entre la Grèce, l'Espagne, l'Italie et nous les français, c'est que ces pays ont encore en mémoire les années où leur pays a été dirigé par un gouvernement fasciste. Et tout naturellement, ces pays se tournent vers l'autre extrême.

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1524
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum