Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 12:22

ce sont 30 gélules de 130 et pas de 165 mg, pas terrible par rapport au dosage recommandé
Elles sont valables jusqu'en avril 2016, date qui pourra certainement être dépassée d'1 an ou 2 sans souci.
Je pense que vu le prix (19 $ aujourd'hui, mais ça risque de grimper), en ces temps de raréfaction et de pénurie totale en France, c'est correct

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 12:33

grosminet a écrit:
la tenture d'iode à 2% est une chose, la Bétadine en est une autre !
Sur le flacon que j'ai sous les yeux, c'est indiqué : "Providone iodée 4,0 g (+ les excipients) pour 100 ml".
La providone iodée est constituée d'iode et de PVP (poly-vinyl-pyrrolidone), mais je n'ai pas trouvée dans quelles proportions.

je reviens sur ce que j'a écrit, car je n'avais pas précisé qu'il s'agit de la Bétadine ROUGE (4%)
La Bétadine JAUNE est à 10 gr de providone iodée pour 100 ml, soit 10 %


Dernière édition par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 12:34, édité 1 fois

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par zoltan le Ven 18 Mar 2011 - 12:34

Oui 30 gélules pardon j'ai confondu avec les compléments alimentaires ^^' c'est clair que certaines personnes vont s'en mettre plein les fouilles avec cette histoire...

J'avais vu là ici que 130 mg, c'était la dose indiquée, est ce trop peu élever ? Ou bien l'avantage de la 165 mg c'est qu'on peut la prendre maximum 30 minutes avant la contamination ?

zoltan
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Age : 27
Localisation : into the wild
Date d'inscription : 17/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 12:45

aie, c'est moi qui me suis trompé, désolé, j'aurais du relire le tutoriel de fabrication de comprimés d'iode plutot que de me fier à ma mémoire !
C'est bien 130 mg la dose adulte, donc pas de souci avec les gélules américaines (sauf pour ma mémoire Rolling Eyes )

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par Barnabé le Ven 18 Mar 2011 - 13:30

grosminet a écrit:
je reviens sur ce que j'a écrit, car je n'avais pas précisé qu'il s'agit de la Bétadine ROUGE (4%)
La Bétadine JAUNE est à 10 gr de providone iodée pour 100 ml, soit 10 %

Salut,

d'après le doc canadien cité par le toubib de FR2, la bétadine contient en fait 10 % d'iode liée (attachée à la mocule de providone) et 1 % d'iode libre (celui qui est efficace pour son action atiseptique). Au fur et à mesure de l'utilisation/absorbtion de l'iode libre, de l'iode fixée se rétache et devient libre, maintenant la concentration en iode libre quasi-constante. Pour les calculs de dose, il faudrait prendre quelle proportion de l'iode présente ? Considérer que c'est du 1 % (absorption seulement de l'iode libre initial), 10 % (absoption de tout l'iode au fur et à mesure qu'il passe dans le sang), ou quelque part entre les deux ? Sais pas. En tout cas ça craint un peu si on se trompe d'un facteur 10 ! Ceux qui envisagent cette méthode feraient mieux d'acheter plutôt de la teinture d'iode standard, puisque là les dosages sont connus.

J'ai trouvé ce doc en anglais écrit par d'éminents spécialistes :
http://www.who.int/ionizing_radiation/pub_meet/Iodine_Prophylaxis_guide.pdf
Ce doc confirme en partie le discours du toubib de FR2 : ils considèrent que le rapport bénéfice/risque au-delà de 40 ans est négatif, sauf si risque de forte irradiation (5 Gray). Ils citent comme facteurs de risques de complication : "known iodine allergy, present or past thyroid disease of any kind, dermatitis herpetiformis, and hypocomplementaemic vasculitis". Soit l'allergie connue à l'iode, maladies thyroidiennes présentes ou passées, dermatite herpétiforme (c'est pas l'herpès), et "hypocomplementaemic vasculitis", une maladie dont j'ai pâs trouvé le nom français exact mais qui semble atteindre la peau ou les vaisseaux juste sous la peau, que c'est pas beau à voir ! (essayez Google image...) En tout cas ceux qui ont cette maladie savent qu'ils l'ont, ils peuvent pas passer à côté ! Twisted Evil

A noter quand même qu'ils indiquent que le risque de prendre un comprimé pour un adulte est d'autant plus élevé qu'il a été en déficit d'iode (il a plus de risque d'avoir une maladie thyroïdienne). Ca se rencontre dans les pays très pauvres et/ou en zone de montagne, et ils ont donc raison de le mentionner dans un doc international, mais dans nos pays riches, avec le sel iodé et tout, on peut sans doute supposer que les carences en iode sont très rares, donc que le risque pour un adulte qui prend un comprimé d'iodure de potassium est moindre :
Thyroidal side effects may result from stable iodine administration,
especially in iodine deficient regions. There is an increased risk in
connection with thyroid disorders, such as auto-immune thyroiditis,
Graves’ disease and nodular goitre.
The Polish experience, cited above in section 2.3, showed the risk of
severe side effects from single doses of stable iodine to be minimal
(less than 1 in 10 million in children and less than 1 in a million in
adults).
Traduction : D'après l'expérience polonaise, le risque d'effets secondaires graves de la prise d'une dose d'iode stable est minime : 1 sur 10 millions pour les enfants, et 1 sur un million chez les adultes.

D'autres infos par rapport à ce doc : 130 mg de Iodure de potassium (KI) apportent 100 mg d'iode (I). Attention donc à ne pas confondre les deux. Le tableau page 11 donne par exemple les doses en iode en première colonne, en iodure de potassium en seconde colonne.
Concrètement, un comprimé de 130 mg de iodure de potassium correspond donc à la dose recommandée pour un adulte ou ado de plus de 12 ans. 3 à 12 ans, un demi-cachet. 1 mois à 3 ans, un quart de cachet. en-dessous de 1 mois : 1/8 de cachet.
Evidemment, avec des cachets de 65 mg, ça devient 2 cachets adultes ados, 1 cachet enfants, 1/2/ cachet bébés de 1 mois à 3 ans, 1/4 cachet pour les nouveaux-nés.

La fig 1 page 20 est intéressante mais assez complexe à interpréter. En fait c'est l'effet de protection (= la dose d'iode radioactive evitée), en fonction de si l'iode est pris avant ou après une exposition de 4 heures à l'iode radioactif.
Comprimé pris avant l'exposition (le graphe montre jusqu'à 12 heures avant) : 100 % de protection ;
6 heures après : environ 65 % de protection
12 heures après : environ 35 %
24 heures après : environ 10 %.

Dit en clair : une personne qui prendrait un cachet d'iode 24 heures après l'exposition à l'iode radioactif subira 90 % de l'irradiation. Le cachet ne lui permettra d'éviter que 10 % de la dose subie par une personne qui n'a rien pris du tout.

Donc il est très clair qu'il vaut mieux prendre son cachet quelques heures en avance que quelques heures en retard !!!

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 15:56

Barnabé a écrit:J'ai trouvé ce doc en anglais écrit par d'éminents spécialistes :
http://www.who.int/ionizing_radiation/pub_meet/Iodine_Prophylaxis_guide.pdf
Ce doc confirme en partie le discours du toubib de FR2 : ils considèrent que le rapport bénéfice/risque au-delà de 40 ans est négatif, sauf si risque de forte irradiation (5 Gray)

bon, alors, nous autres les vieux, on fait quoi ? on ne prend de l'iode que si l'on est liquidateur ?
Je me dis que j'ai bien fait de ne pas me ruer sur l'iodure de potassium, moi... Laughing

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par Jocelyn le Ven 18 Mar 2011 - 17:12

La pharmacie de l'armée Suisse est d'un autre avis.
J’ai plus de 45 ans et j’ai entendu que je ne devrais pas prendre de comprimés d’iodure de potassium à mon âge. Que dois-je faire ?

L’OMS (Organisations mondiale de la santé, basée à Genève) recommande la mise à disposition préventive de comprimés d’iodure de potassium pour les habitants vivant à proximité d’une centrale nucléaire. La prise de ces comprimés est recommandée par différents experts, y compris pour les personnes de plus de 45 ans, en cas de fuite de substances radioactives pour laquelle on peut s’attendre à une absorption de rayonnement de plus de 1 Gray (Le niveau d’intervention est exprimé en unités de rayonné absorbé, appelées Gray. Selon les recommandations de l’OMS, les valeurs de rayonnement critique sont, pour les jeunes enfants max. 10 mGy (milli-Gray), pour les jeunes adultes 100 mGy et pour les adultes âgés 1000 mGy ou 1 Gy. Un Gray correspond à 100 Rad (radiation absorbed dose)).

Avec l’âge, la thyroïde devient de moins en moins sensible à l'iode radioactif, et le risque de cancer subséquent de la thyroïde diminue d’autant. Les experts estiment qu’une personne de plus de 45 ans court un risque jusqu’à 10 fois moins élevé qu’un jeune adulte. En revanche, le risque d’effets secondaires sous forme d’hyperthyroïdie temporaire augmente avec l’âge, en cas de prise de comprimés d’iodure de potassium. L’apparition de ces effets secondaires est moins probable dans les pays avec une fourniture en iode suffisante (p.ex. sel de cuisine iodé en Suisse). Ce n’est pas le cas dans les pays avec une fourniture en iode insuffisante. Dans ces pays, le risque de développer une hyperthyroïdie est considéré comme important, et on déconseille aux personnes de plus de 45 ans de prendre des comprimés d’iodure de potassium en cas d’accident.

En Suisse, il a été décidé de stocker des comprimés d’iodure de potassium pour tous les habitants.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par Barnabé le Ven 18 Mar 2011 - 17:28

Quand on regarde le détail des raisonnement et arguments, l'avis suisse est cohérent avec ce que dit le World Health Organisation. c'est juste que les experts du WHO sont plus réservés car ils émettent un avis international. Ce qui est vrai en moyenne mondiale n'est plus vrai dans un pays riche comme la Suisse et la France.

Perso j'avais déduit de l'avis du WHO que je prendrais le comprimé en cas de menace nucléaire : pas de carence d'iode, pas de maladie thyroïdienne ni l'une des contrindications listées... Donc ça me paraîssait préférable. En le WHO est obligé d'émettre un avis "mondial", pas de tenir compte de savoir si le pays est riche, s'il y a des carences alimentaires, si le sel iodé est diffusé etc.

L'avis suisse a le mérite d'être clair et de confirmer l'opinion que je m'étais faite. Merci !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 18:42

bon, alors je me prépare à me badigeonner de Bétadine drunken

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par ghp le Ven 18 Mar 2011 - 19:04

grosminet a écrit:bon, alors je me prépare à me badigeonner de Bétadine drunken
A quel dosage ? 8ml sur 2 heures ?

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par grosminet le Ven 18 Mar 2011 - 19:36

ghp a écrit:A quel dosage ? 8ml sur 2 heures ?
honnetement, je m'en fiche un peu.
Si demain (ou dans 8 jours) mon compteur Geiger s'affole, je me mettrais de la Bétadine sur le poitrail, en renouvellant le badigeon toutes les 4 ou 6 heures. et basta. Je ne vais pas mesurer le volume dans une seringue ou une cuiller, je m'en fous.
En fait, ce sera plus pour me rassurer qu'autre chose...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par opaline le Ven 18 Mar 2011 - 21:32

ben vrai va mesure 4 ml ou 8ml quand t'es dans le stress

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par ghp le Ven 18 Mar 2011 - 21:34

opaline a écrit:ben vrai va mesure 4 ml ou 8ml quand t'es dans le stress

Avec une seringue en ml par exemple.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par Wasicun le Ven 25 Mar 2011 - 15:31

Je ne suis pas en France pour le moment mais pour ceux que ca interesse je vais faire fabriquer quelques cachets d ici peu ... Par chez moi il est impossible de se procurer ceux stockes en pharma donc avec un pote pharmacien on pensait en produire quelques milliers ... On pensait egalement adapter la poso car si je me souviens bien les ''officielles'' sont largement surdosees donc peu pratiques lorsque on a des enfants / de memoire ils ne sont pas secables et donc pour un nouveau ne par ex il faudrait au moins les couper en 4 ou en 5 ...
Le principe actif ne coute pas grand chose ... je vous tiendrais au jus !

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par Barnabé le Ven 25 Mar 2011 - 20:34

Les pharmaciens qui décideraient de fabriquer eux-même des comprimés d'iode ont parfaitement raison. Ils pallient à la carence de l'Etat et ils contribuent à protéger la population. Si par la même occasion, ils gagnent de l'argent, eh bien tant mieux pour eux.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5289
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pour un des sujets sur l'iode

Message par Laure le Dim 27 Mar 2011 - 16:38


Laure
Membre

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par tarsonis le Dim 27 Mar 2011 - 17:23

Salut !
On avait abordé l'utilisation des compléments alimentaires dans le cas d'une prise d'iode.
Ici, les ampoules contiennent 100μg d'iode stable, et conditionnées par paquets de 28. Afin d'atteindre une dose minimale de 100mg en cas de prise pré-cata (seulement dans ce cas), il te faudrait 1000 ampoules !

Cependant, comme on l'avait rappelé plus haut, la population française présente de nombreuses carences, dont en iode (dépendamment des régions, bien entendu).
Statut en iode de la population française

- Statut biologique en iode
[...]
La population adulte (<60 ans) est à risque de déficience légère à modérée en iode, les femmes étant plus exposées que les hommes. Les résultats de l’étude SU.VI.MAX (35-60 ans) confirment que la France reste un pays globalement soumis à un risque de déficience légère en iode. Dans aucune région française, la médiane de l’excrétion urinaire en iode n’atteint le seuil de normalité de 10 μg/100 ml.
Les régions continentales sont les plus exposées. La fréquence de goitre est élevée, supérieure à 20 % dans trois régions, et faiblement corrélée aux statuts en iode. Un risque de déficience légère à modérée est de même présent parmi un échantillon de femmes enceintes (18-42 ans) observées dans la région de Toulouse avec une médiane d’iode urinaire de 5,0 μg/100 ml et 5,4 μg/100 ml entre le début et la fin de la grossesse.

Être carencé accentue le risque de métabolisation d'iode radioactif. Cf les enfants de Pripyat, dont l'iode avait été retiré du sel de table quelques années avant Tchernobyl :
Pour le 20e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, l’Unicef déclare que le nombre d’enfants ayant développé des cancers de la thyroïde pourrait être nettement plus bas s’ils avaient consommé du sel iodé dans leur alimentation quotidienne au moment de l’accident.
Donc se tenir à une alimentation équilibrée (réajustée par des compléments si certains aliments en sont insuffisants pourvus) est donc un point positif de prévention

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7992
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par BigBird le Dim 27 Mar 2011 - 22:00

ça tombe bien, j'ai mangé des oursins il n'y a pas longtemps ... j'ai dû avoir ma dose d'iode,
maintenant, je ne sais pas si ce sera suffisant pour mettre ma glande thyroïde à l'abri ... clind'oeil

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les risques liés à la prise de iodure de potassium ?

Message par KrAvEuNn le Lun 28 Mar 2011 - 13:27

Quels sont les dangers de l'iode ?
[L'EXPLICATION] Les comprimés distribués pour prévenir les radiations ont-ils des effets secondaires? Peut-on faire une overdose?
Réponse oui, on peut faire une "overdose", mais les risques sont très faibles. Il faudrait, pour se faire, en avaller plusieurs grammes.Toxicité très relative, donc. Enfin d'après l'article.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum