PRIX DU PÉTROLE

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Jeu 12 Juin 2008 - 17:24

@Remi,

Salut, il faut se rendre compte qu'en "terrorisant" la population sur un éventuel manque, on peut par la même occasion gonfler les prix. Les gens vont se ruer dessus, pour être certain d'en avoir une réserve.

On joue sur les facteurs psychologiques, et cela fonctionne depuis la nuit des temps, la crainte du manque. Et les réactions des grévistes, ou autres protestataires ne font que confirmer l'impression. Donc, on continue à augmenter joyeusement.

Il y a aussi la théorie qui consiste à dire que ces augmentations massives vont permettre de reboucher une grande partie des dégâts causés par la crise des "subprimes".

De toutes façons, le peak oil est un fait avéré, néanmoins, il ne justifie pas à lui tout seul ces énormes augmentations des prix. Il n'y a pas d'énorme manque, plutôt une peur. A mon sens, c'est un tout lié.
avatar
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par remi le Jeu 12 Juin 2008 - 17:48

@ Savage

Bonjour,
J'entend bien ce que tu me dis. Mais à mon sens, certains chiffres sont quand même clairs. La production globale est en baisse depuis janvier 08.
Si ça, ça n'est pas un effet post peak, je suis une guirlande de noël.
Certains disent que la demande a augmentée de façon imprévue, tout en pointant du doigt chinois et indiens. C'est bien joli, mais faut pas pousser mémé dans les orties non plus. La croissance chinoise et indienne ne date pas d'hier. Si, quand j'était en secondaire, soit il y a plus de 10 ans, on nous faisait déjà étudier l'inde et la chine, comme des puissances montantes, c'est que je pense que tout le monde le savait. Ou bien, faut remplacer les experts de l'énergie par ceux de l'éducation.

Le peak n'augmente rien, il n'est même rien. C'est un point fictif sur une courbe fictive inventé par un économiste pour représenter de façon claire le moment dans le temps où la production de brut commence à décliner.

Les augmentations ne sont pas dues au peak, elles sont dues au manque de fournitures d'huile causées par le peak alors que la croissance mondiale demande à continuer sa route putride tel l'ourobouros se mordant la queue. C'est tout ce que je dis.

Mon post n'était pas une vraie question. Je voulais simplement mentionner que l'excuse officielle n'en était pas une car elle validait indirectement la thèse du pic.

Ni plus, ni moins clind'oeil
avatar
remi
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Jeu 12 Juin 2008 - 20:42

J'entend bien ce que tu me dis. Mais à mon sens, certains chiffres sont quand même clairs. La production globale est en baisse depuis janvier 08.

En fait, elle est en légère baisse depuis environ deux ans. Ce n'était jamais arrivé hors conflit géopolitique. C'est un signe que le pic n'est pas loin (devant ou derrière nous). Autre signe, l'Arabie n'a plus les moyens de "détendre" le marché.

Le peak n'augmente rien, il n'est même rien. C'est un point fictif sur une courbe fictive inventé par un économiste pour représenter de façon claire le moment dans le temps où la production de brut commence à décliner.
Les augmentations ne sont pas dues au peak, elles sont dues au manque
de fournitures d'huile causées par le peak alors que la croissance
mondiale demande à continuer sa route putride tel l'ourobouros se
mordant la queue. C'est tout ce que je dis.


En l'occurrence, c'est plutôt un "plateau" qu'un point. Nous sommes sans doute quelque part sur ce plateau. Le peak "augmente" la peur, comme le dit Savage... ça entretien la spéculation. En fait, je pense que l'un n'empêche pas l'autre. La marge de production se réduit ; la demande a continué d'exploser jusqu'à présent, mais la crise économique va faire baisser la demande ; la spéculation surf sur la peur de manquer mais ne représente sans doute pas plus du 1/4 du prix du baril (sans doute beaucoup moins).

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par remi le Ven 13 Juin 2008 - 16:22

Nous sommes d'accord.
A ceci près que, au feeling, j'ai le sentiment ( ainsi que ma femme) que le "peak" soit tombé pour 2005/2006. C'était le plateau depuis, et là je sens doucement l'amorce d'une descente.

Pour illustration, tantôt, sur euronews, je tombe sur une publicité de l'union de compagnies pétrolières de l'UE et le conseil de l'UE. Uni comme deux testicules, ils encouragent à "l'écoconduite" et à une gestion moins vorace de la consomation de carburant.
Rassurez moi, une compagnie pétrolière, son but, c'est de se faire de l'argent, non? Et donc de vendre le plus possible, pas d'encourager à la modération, si?

Ah c'est ça alors. Non, vous allez rire, j'ai cru qu'on était en récession. clind'oeil
avatar
remi
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Atom le Ven 13 Juin 2008 - 16:45

remi a écrit:@ Savage
Le peak n'augmente rien, il n'est même rien. C'est un point fictif sur une courbe fictive inventé par un économiste pour représenter de façon claire le moment dans le temps où la production de brut commence à décliner.
Heu, si tu dis ça chez les peakistes tu vas te faire lincher...
Le pic pétrolier a été "inventé" par un géologue, les économistes quant à eux sont, dans ce contexte, plutôt crédité pour l'idée de la planète aux ressources infinies, voire, sarcastiquement, de la croyance en la terre plate.
avatar
Atom
Membre

Masculin Nombre de messages : 24
Age : 52
Localisation : Bruxelles
Emploi : Annee sabatique
Date d'inscription : 25/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Ven 13 Juin 2008 - 19:38


Heu, si tu dis ça chez les peakistes tu vas te faire lincher...
Le pic pétrolier a été "inventé" par un géologue, les économistes quant à eux sont, dans ce contexte, plutôt crédité pour l'idée de la planète aux ressources infinies, voire, sarcastiquement, de la croyance en la terre plate.

Les économistes ne savent parler que de "croissance" sur une terre infinie (et plate si tu veux) ...
Ils seraient capables de vendre des congélateurs à un esquimau... incroyable, non ?
Quoique... c'est peut-être plus le bon exemple pour "se moquer", maintenant... des congélateurs, y vont peut-être bientôt en avoir besoin...

Sans blague : le peak augmentera bientôt une décroissance forcée... pour la majorité... (y en aura toujours pour qui la croissance sera leur quotidien, et c'est ceux là qu'il faudrait luncher)...

Effectivement le peak est derrière nous (2005) je pense... mais disons "le début du pic"... car vu la complexité des calculs de notre cher Hubert, appliqués sur l'ensemble des puits du monde entier, son hypothèse ne peut pas donner la même forme de courbe (en cloche) que quand les calculs sont appliqués à un seul puits...
D'où la forme de la courbe de production de pétrole du monde entier : une courbe de départ et de fin identique à celle d'un seul puits, mais un sommet en forme d'un plateau.

De plus, ce plateau peut connaitre encore certaines irrégularités par rapport à une consommation plus ou moins forte. Nous entrons depuis juillet 2007, dans une zone de turbulence financière et économique très grave, qui normalement va faire "s'effondrer" la demande de pétrole (plus de crise économique = moins d'achat = moins de fabrication = moins de besoin d'énergie)...
C'est dommage, moi qui rêvais que le monde éconofico-financier s'écroule en même temps que la production de pétrole, histoire de donner du répit à la planète...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par remi le Sam 14 Juin 2008 - 9:11

@ Atom

Salut. Quand je dis que le pic est un point fictif sur une courbe fictive, ça ne signifie pas que je nie ses effets, je dis simplement que la réalité sera différente qu'une simple chute de la production suivie en direct.
(Même si les choses risquent de se passer bien plus mal que ce que la plupart des gens tendaient à penser).
Le pic est un symbole, pas une réalité tangible, c'est tout. Bien entendu, les effets de la fin du pétrole bon marché ( donc du pic dans un certain sens) provoquera la faillite du système à court ou moyen terme.

Pas de quoi me faire lyncher par mes pairs, quoi. clind'oeil
avatar
remi
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Sam 14 Juin 2008 - 15:06

Conséquence:
Les routiers se mobilisent à nouveau lundi sur l'ensemble de la France


Environ 3.000 camions devraient participer à des opérations escargots --bloquant la voie de droite mais laissant libre celle de gauche-- sur les routes les plus fréquentées de leur région, a indiqué la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), la plus grande des organisations du secteur, forte de 12.500 entreprises adhérentes.

Lundi, les ambulanciers privés et les chauffeurs de taxis, tout aussi frappés par la flambée du carburant, vont également manifester à Paris pour les premiers, en province pour les seconds.
(©AFP / 14 juin 2008 14h31)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEuNn le Sam 14 Juin 2008 - 16:36

Juste un petit commentaire à propos des blocages ; j'ai des sources de renseignement issu de chez total...enfin d'un dépôt de carburant total et l'on en parle peu, voir pas du tout aux actualités, mais ça continue de bloquer. Exemple, en limousin, un groupe (une quarantaine de paysans) ont semés la pagaille sur tous les centre commerciaux et les stations essence de la ville de Brive. Renversements de caddies sur les parkings, déversement d'huile de vidange sur les stations, enrubannages, etc. le week end dernier. Brive alimentait Bordeaux paralysé par les manifs, en essence, alors qu’habituellement c’est l’inverse. Les dépôts prennent leurs précautions et stationnent les camions citernes hors des dépôts ; la police surveille les entrées des dépôts et les RG se renseignent. Bref, y'a de l'animation. Ce week end, les camions ne "couchent" pas dans les dépôts, va y avoir de l'animation.

J’ai comme l’impression qe l’on ne rend pas vraiment compte de la situation réelle dans les médias ; mais c’est peut être parce que je les suis peu :-/

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7495
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par phimouk le Sam 14 Juin 2008 - 16:43

Sommes-nous vraiment libres ?

Sommes-nous vraiment en démocratie ?

Les medias sont libres ?

Merci a tous ici de chercher et de nous informer

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE
avatar
phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Telimectar le Sam 14 Juin 2008 - 17:02

lol non non Ô Kraveunn, Les médias zappent entièrement ce souci (je me pose de temps en temps devant les infos pour manger, ça fait du bien un peu d'inepties lol) : misérable épiphénomène d'une crise qui... une crise? où ça une crise? bon le baril monte, mais comme on l'a bien dit ailleur, c'est la fautes aux spéculateurs clind'oeil

(d'ailleur ils ont aussi senti que les temps changent à la télé: ppda parti, notre vie va changer radicalement...)

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine
avatar
Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par remi le Sam 14 Juin 2008 - 18:42

Sommes-nous vraiment libres ?
clind'oeil Un élève de 18 ans pourrait y répondre. Cf Platon "le mythe de la caverne"
Tu y trouveras la réponse cherchée.

Sommes-nous vraiment en démocratie ?
Qu'appelles tu "démocratie"? A Athènes, au 5° siècle avant notre ère (-2500), la démocratie était le système en place. C'est à dire que le "peuple" désignait par vote ses représentants qui décidaient en son nom.
C'est la démocratie représentative. Ca marche tant que les parlementaires représentent effectivement le peuple qui les élit.
Est-ce encore le cas?
En plus, au 5° siècle, seuls les hommes, libres et nés de parents Athéniens étaient autorisés à voter. Ca limite.

Ensuite, l'autre souci est le suivant. C'est bien beau de faire voter tout le monde mais, plus le nombre de votant est grand et moins une voix a d'importance. Donc plus un pays est grand et plus ses citoyens ont de chance d'être mal représentés. Ensuite, plus le pays est grand et plus il est facile de truquer les votes. On considère "démocratie" tous les pays qui autorise le peuple à élire ses représentants.
Chaque pays a ensuite ses particularités, mais d'une façon générale, depuis le 15° siècle (16° chez vous, en France) une certaine partie de la classe bourgeoise (à entendre els habitants du bourg, des villes) a patiemment mis au point un système dont nous risquons d'assister, sous peu, à l'embolie.
Pour répondre à ta question, plus en détail, je vais me lancer dans quelques considérations historiques.

Ainsi, dès le 12° siècle, on assiste à un changement majeur. Nous sortons d'un siècle et demi de féodalité. C'est à dire que les seigneurs, ducs, comptes et autres vassaux des rois (à ce moment quasiment privés de leur pouvoir) font la loi sur leurs terres. Les paysans se décomposant en différentes castes jouissant de plus ou moins de libertés, astreints à plus ou moins d'impôts en compensation au sacrifice des familles nobles, qui payent en sang régulièrement la survie des classes basses. La féodalité est donc basée sur un contrat. Tu m'entretiens, je te protège.
Quoi que l'on en pense, ce système avait au moins pour mérite d'éviter les abus à grande échelle. Chacun avait son poids car les communautés étaient locales.
Le 12° siècle renverse tout ça. C'est l'époque où les moines encouragent la population à défricher, à raser les forêts afin d'étendre les exploitations agricoles. Plus de surface amène plus de nourriture, donc accroissement de la population. L'excédent produit en campagne arrive en ville, les marchés se développent, les villes s'agrandissent, elles attirent plus, hommes et pouvoir. Les villes deviennent reprennent donc leur rôle central, perdu depuis le 4° siècle.
C'est là que va se développer, en argent, pouvoir et influence, une catégorie sociale. Des groupes d'influence se forment et commencent à jalouser le pouvoir de l'église et de la noblesse, qui, pour l'instant sort gagnante de la croissance entamée. Le commerce se développe, l'Europe sort de son autarcie depuis la chute de l'empire romain. Elle commerce de nouveau avec l'ensemble de la méditerranée et de l'Asie mineure, c'est alors que, échanges obligent, de nouvelles maladies arrivent en europe. C'est le début des pestes, dont la plus connue est la peste noire.
Les villes seront très touchées, et le changement en marche va s'arrêter un temps.
Il faut attendre les 15° et 16° siècles pour voir à nouveau se développer le commerce, les villes, les universités. Boostés par l'apparition de la "scienza nuova", la nouvelle science, la bourgeoisie commence à faire vaciller l'Eglise, c'est le début des fameuses "guerres de religions" qui, au fond ne sont qu'une guerre d'influence entre différents groupes. Bourgeois et nobles unis pour se soustraire à l'influence des états pontificaux (les résidences du pape, qui à l'époque possédait armée et pouvoir).
L'humanisme, comme ce courant s'appelle, pose l'homme au dessus de tout dans la nature, et, contrairement à l'église, amène l'idée d'un homme libéré des contraintes religieuses. Il prône une ouverture des frontières afin d'accroître l'ouverture de nouveaux marchés et ouvre la porte au monde actuel.
Mais la noblesse, divisée, refuse de choisir son camp.
C'est pourquoi l'Angleterre règle la question dans une révolution au 17°, la France au 18°, etc...
Les dits, philosophes des lumières, ne sont que les héritiers des humanistes du 16°. Ils s'appuient sur le peuple afin de renverser les nobles. Les révolutions font voter des lois, le peuple se croit libre car il a enfin un moyen de contact avec les dirigeants, mais très vite, les élites mettent des barrières.
En gros, les siècles qui suivent voient un système se complexifie afin de noyer le peuple. Chacun y trouve son compte. Les uns s'enrichissent, les autres s'enrichissent beaucoup plus, et beaucoup plus vite. Le 19° voit un autre pas franchi. La révolution industrielle. C'est la fin des haricots. Les élites bourgeoises et le reste des nobles, devenus les élites politiques, font voter un ensemble de lois que les anglophones appellent "enclosure". D'abord, le vagabondage est interdit et puni de prison, puis de mort. Les terres autour des villes sont réquisitionnées au nom du progrès et de la liberté. Les fermes sont assemblées en coopératives et l'introduction des machines à vapeur agricoles diminue le besoin de main d'oeuvre. Les trois quarts des familles ouvrières agricoles se retrouvent donc sans toit. Et, comme le vagabondage est puni de mort, comme vu au dessus, ces familles viennent s'entasser par milliers dans des bidons villes bâtis à la hâte autour des villes où, pour une bouchée de pain, on fait travailler homme, femme et enfant dans les usines qui conçoivent ces mêmes machines à vapeur, envoyées toujours plus loin dans els campagnes. Ainsi, petit à petit, les états nation étendent un pouvoir absolu sur leur territoire. Même les petits exploitants indépendant qui vivaient en autarcie avec leur clans se voient chassés par les armes, leurs terres confisquées et données aux grands propriétaires terriens.
C'est une partie de l'histoire européenne qui est assez mal racontée en cours d'histoire clind'oeil pour ainsi dire pas du tout.
Le 20° voit les états, motivés par les entreprises encore nationales, s'engager dans d'immenses conflits afin de prendre le pouvoir chez le voisin par la force des armes. Ce sont els deux conflits mondiaux. On essaye de faire croire que les raisons des deux guerres sont : les nationalismes et 2 : le racisme.
C'est entièrement faux. Les entreprises allemandes, leaders dans la chimie rêvent de s'approprier le poumon économique des voisins. La France est alors puissante grâce à l'alsace, la lorraine et le nord pas de calais. La Belgique, grâce au Hainaut est avec l'Angleterre le pays le plus industrialisé d'Europe. De plus, les chimistes belges sont très en avance sur les autres (Solvay) et les allemands aimeraient les avoir dans leur poche. Mais l’Angleterre n’aime pas ce nouvel arriviste qu’est l’industrie allemande. De plus, elle et la France se verraient bien abattre la puissance chimique allemande. C’est la première guerre mondiale. Le jeu des alliance n’est qu’une excuse pour lancer les ouvriers équipés les uns contre les autres pendant qu’on teste ce qui deviendra la base des engrais chimique, le gaz moutarde à Ypres par exemple. Pourtant, les pays sont à genoux après, et les industries encore plus puissantes.
Par hasard, les états unis deviennent un modèle de puissance également et développe ce qu’il a piqué aux vaincus et alliés pendant le conflit. 30 ans plus, tard, on relance la machine. Financé par divers appareils industriels, des ligues fascistes tentent de prendre le pouvoir partout en Europe et aux USA. Ca échouera partout, en tout cas directement. La victoire des ligues est la suivante. Elles font peur. La peur est le meilleur allié des ligues. Paradoxalement, partout en Europe on commence à placer au pouvoir d’autres ligues. Le NSDAP, en Allemagne, est soutenu par IG Farben, le plus puissant conglomérat industriel allemand ( soutenu par les capitaux US, mais ça, c’est secret clind'oeil ), Mussolini est appelé au pouvoir par le roi Victor Emmanuel 2, Franco mène sa guerre financé par les cartels étrangers, etc…
L’échiquier est en place. L’ennemi nazi est créé pour les américains, déçu de n’avoir pu pousser la mise à sac de l’Allemagne plus loin que la Rhénanie (l’extrême ouest du pays) en 18, ils créent un « monstre » en Hitler, encourage le peuple à demander la guerre contre (c’est une première à l’époque) l’Axe Rome- Berlin-Tokyo, surnommé l’axe du mal dans l’espoir d’envahir l’Allemagne, récupérer son avance dans le domaine de la chimie, et accessoirement placer en Europe un allié dans leur vision globalisante. On parle des USA à l’époque comme étant dans une position dite « protectionniste » et pratiquant une politique de « non intervention ». C’est vrai pour leur gouvernement, mais si on se penche sur l’activité internationale de leurs entreprises, et des lobbies comme le groupe Rockefeller, on trouve de quoi se marrer. La suite de l’histoire leur donnera raison à un point comme même eux n’auraient pu imaginer.
Bref. J'ai été très long, mais l'histoire étant mon dada, j'ai du mal à faire des explications en deux lignes, surtout quand il s'agit d'un sujet/problème aussi vaste.
Sommes nous en démocratie? J'ai envie de dire, après lecture de ce que je viens de vous raconter, chacun sera à même d'en décider. mais je considère que non. Pour expliquer le problème actuel, j'emploie souvent l'image suivante. Le peuple est assemblé dans un stade en feu et peut décider de la couleur du ballon. Maintenant, le problème est que ce n'est pas ça qui décidera de l'issue du match, seul réel interêt des élites sur le terrain.

Les medias sont libres ?


Non. Depuis le début ils sont financés par ceux qui ont les moyens. C'est encore plus vrai aujourd'hui. Les chaînes sont liées par contrat avec les entreprises par rapport à la pub. Les chaînes sont sous droit de regard des états liés par contrat avec les multinationales.
Tout ce qui est dit est pesé, contrôlé.
avatar
remi
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par remi le Lun 16 Juin 2008 - 21:00

Le brent a crevé aujourd'hui les 140$
le crude après avoir touché 139,89 s'est retiré doucement.

La prochaine sera la bonne. clind'oeil
avatar
remi
Membre

Masculin Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Lun 16 Juin 2008 - 21:13

Ce qui va surement etre "bonne" c'est notre pôvre Sarkosaurus qui pour fêter "sa" présidence européenne va devoir se coltiner l'organisation des negociations avec la commission pour faire baisser les taxes sur le carburant .

Normalement en France on fait comme çà : on ne touche pas la taxe , çà permet de sauver les apparences . Puis on invente un "machin" fiscal qui permet de detaxer en douce.

Sauf que là çà passe plus . Les pêcheurs comme les agriculteurs veulent du concret, de l'immédiat du simple et du compréhensible.

Evidemment, si l'Europe avait ete conçue pour etre compréhensible, çà se saurait.

Donc notre petit nicolas va devoir convaincre sa chère commission européenne, elle meme de bonne humeur après le referendum irlandais, de lacher vite du lest ( avant les vacances ...)....çà promet des crises de colère mémorables!!

Nul doute qu'Angela va "adorer" assister au spectacle.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Lun 16 Juin 2008 - 21:15

Eh ben, ca promet...
Malgrés l'annonce avec tambours et trompettes de l'arabie Saoudite qui dit vouloir augmenter sa production de pétrole.

Là on est entrain de franchir un cap, les gesticulations, ne pése plus trés lourd façe à la réalité Géologique.

J'ai le sentiment, que tout ça va plus vite que prévue et dans bien des domaines.

va falloir, se réveiller, la Récré est finie!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Lun 16 Juin 2008 - 21:28

Non, la récré commence justement....

Tout le monde a , encore, du pétrole. Simplement il coute beaucoup plus cher.

Donc les modèles economiques sur lesquels l'ultra liberalisme a bati sa suprématie sont en train de s'écrouler.
Pleins de gens ont compris qu'il va falloir revenir à des productions nationales...

Pourquoi pas après tout ?

Et bien parce que ce que permet réellement la mondialisation des echanges c'est une très grande variété de produits.
En vendant au monde entier on peut rentabiliser des chaines de production totalement non rentables à l'echelle nationale ( par exemple le marché des clefs USB )

Si on fait local on produit forcément moins de variétés...( je ne parle pas des fruits et legumes là ! )

Le GROS problème politique c'est que "le peuple" a appris ( merci la pub ) à confondre variété du choix et richesse personnelle : En gros un smicard qui achète ses courses chez Carrouf à l'impression d'etre plus riche que s'il achète les memes produits ( au meme prix ! ) à la superette du coin.
Pourquoi : parce que les rayons de Carrouf ont plus de VARIETES de produits.

Donc si demain on refabrique vraiment des voitures, des tv, des barils de lessives en France, les gens feront la gueule ( mais vraiment beaucoup ) parce qu'ils auront l'impression d'etre plus pauvres!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Lun 16 Juin 2008 - 21:30

La bonne nouvelle c'est que l'on va y venir à la production locale , bon gré mal gré, dans les années à venir.

Et c'est une bonne nouvelle parce que celà va entrainer un rééquilibrage des profits entre le capital et le travail ( oh modeste surtout au début mais c'est toujours çà ....)

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Mar 17 Juin 2008 - 11:56

Je ne sais pas si il pensait au prix du pétrole en déclarant celà mais surement que cette préoccupation n'est pas loin :

"
Nicolas Sarkozy veut "accroître la résilience" de la France, sa capacité à surmonter une crise majeure"

( super j'ai enfin reussi à faire un lien correct du premier coup ..yep!! )

Les mots sont forts : résilience, crise majeure... C'est pas , à priori, les mots attendus sur le livre blanc de la défense qui concerne surtout des economies budgétaires. Meme en tenant compte de la langue de bois habituelle en ces cas.

Ne jamais oublier , concernant notre president blig blig , c'est qu'il ne nous parle pas à "nous" le peuple. Il parle aux "elites" et "autres possédants" de l'industrie, du commerce, de la finance et de la politique.

En s'adressant à ces interlocuteurs là ( eux c'est sur ils pensent au prix du pétrole ....meme en se rasant!!) des mots comme "resilience de la France" vont etre reçus 5/5. J'extrapole peut etre mais j'ai l'impression que Sarko est en train de dire "çà va tanguer. Je conseille aux industriels et aux services de renseignements militaires de travailler ensemble ..."

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mar 17 Juin 2008 - 17:15

@ Trans :

En vendant au monde entier on peut rentabiliser
des chaines de production totalement non rentables à l'echelle
nationale ( par exemple le marché des clefs USB )

C'est quoi le problème avec les clefs USB au niveau rentabilité ?

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Mar 17 Juin 2008 - 20:45

T as vu la variété des modèles ? Comment veux tu rentabiliser un truc aussi complexe si chaque "grand" pays devait fabriquer ses propres puces ?

Les clefs USB, les cartes memoires etc sont l'exemple type du produit qui va probablement etre touchés par les difficultés economiques .

Question rentabilité, à l'époque où les graveurs de DVD de salon commencaient à ceux généraliser, un industriel expliquait que son usine de fabrication ne gagnait plus rien sur un type d'innovation tel que ces graveurs au bout de DEUX ans d'existence de l'innovation. La seule façon de rentabiliser le produit etait de diminuer les couts en vendant en masse au monde entier !

Des tas de "gadgets" technologiques, tous basés sur les processeurs d'un type ou d'un autre, vont vite disparaitre ( ou devenir hors de prix ce qui revient au meme )

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Mer 18 Juin 2008 - 8:54

transhuman a écrit:T as vu la variété des modèles ? Comment veux tu rentabiliser un truc aussi complexe si chaque "grand" pays devait fabriquer ses propres puces ?

Les clefs USB, les cartes memoires etc sont l'exemple type du produit qui va probablement etre touchés par les difficultés economiques .

Question rentabilité, à l'époque où les graveurs de DVD de salon commencaient à ceux généraliser, un industriel expliquait que son usine de fabrication ne gagnait plus rien sur un type d'innovation tel que ces graveurs au bout de DEUX ans d'existence de l'innovation. La seule façon de rentabiliser le produit etait de diminuer les couts en vendant en masse au monde entier !

Des tas de "gadgets" technologiques, tous basés sur les processeurs d'un type ou d'un autre, vont vite disparaitre ( ou devenir hors de prix ce qui revient au meme )

Ton raisonnement se tiens, Trans.
Les processeurs, pour ne citer qu'eux, sont d'une grande complexité à fabriquer. Seuls quelques pays ont les capacités pour.
Cependant, dans ce monde technologique, c'est plutôt cette course à la puissance qui me choque ; a-t-on réellement besoin d'autant de puissance de calcul pour taper un texte sous word (90% du travail des PC) ?
Les usines et les ingénieurs d'aujourd'hui vont te dire qu'il est très difficile de rentabiliser un graveur de salon ou un CPU de dernière génération... qu'il faut pour cela, investir énormément dans l'outil de production ; et cela est vrai... Mais une fois un matériel bien rôdé, aussi bien dans les processus de fabrication que dans l'usage qu'on en fait, il est dépassé technologiquement par un autre matériel qui "fait le café" en plus Smile ; dans ces course à la puissance, il faut à nouveau remodifier en profondeur les processus de fabrication voir même tout jeter et recommencer...
C'est cette course qui coûte chère... C'est cette course qui va s'arrêter ou fortement diminuer. Pas la fabrication d'un CPU bien rôdé et largement suffisant pour faire le travail qu'on lui demande...
Faut quand même dire qu'on utilise la puissance de nos PC et de nos logiciels qu'à même pas 20% en moyenne.
Au boulot, je fais "tourner" mes impressions réseaux sur un serveur composé d'un Pentium 4 de première génération et d'une carte mère agée de 5/6 ans... J'utilise Windows 2000 server qui "date" déjà de 8 ans...
Cette course à la puissance inutile très souvent, est organisée par le réseau commercial... pour faire vendre... Tous les pays industrialisés peuvent fabriquer assez facilement des graveurs de salon ou CPU de génération plus anciennes... Ils seront certes plus chère qu'aujourd'hui... et moins puissants, mais même en cas de PO, l'informatique restera indispensable (1 seul exemple : les centrales nucléaires) et nous travaillerons sur des PC qui évoluerons nettement moins vite... mais qui consommeront certainement beaucoup moins...
La chaine de production de graveur de salon redeviendra rentable quand les modèles cesseront d'évoluer tous les 6 mois...
C'est le "toujours plus rapide", "toujours plus puissant", "toujours plus loin" qui va "mourir"... Les modèles de matériels éprouvés resteront en production et en utilisation plus longtemps...
Par contre, en cas de crash/Guerre mondiale... ??? Vu que les composants sont fabriqués physiquement dans des tas de pays éloignés...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par ipphy le Mer 18 Juin 2008 - 11:22

Bien dit Armageddon!

Le truc c'est qu'on trouve toujours des applications qui feront que notre PC sera has-been au bout de 5 ou 6 ans: la vidéo HD qui demande la puissance pour être lue, le Win. Vista codé avec les pieds qui demande 2 à 3 Go de mémoire vive, le dernier jeu vidéo à la mode, internet (flash, vidéo etc) qui demande de plus en plus de ressources...

En ce sens je trouve l'initiative d'Asus avec son EEE PC très bien! Utiliser un "vieux" processus, des composant miniatures et un linux pour faire marcher l'essentiel en informatique!
Mais windows ne va pas se laisser faire, j'ai lu qu'il va casser le prix de ses licences pour inciter les fabricants à ne pas utiliser de linux pour les mini-pc.
avatar
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Mer 18 Juin 2008 - 11:26

"c'est plutôt cette course à la puissance qui me
choque ; a-t-on réellement besoin d'autant de puissance de calcul pour
taper un texte sous word (90% du travail des PC) ?"

Réponse en deux etapes :

L'utilisateur non bien sur !

Le developpeur ? Oui , enfin surtout son patron !

L'immense accroissement de puissance des processeurs permet de faire tourner sur les PC des applications très gourmandes en ressources variées parce qu'en les réalisant ainsi on economise enormement en temps de realisation .

( detail technique : Les applications modernes sont faites par "empilage" de "classes" d'objet ( ex : Java, .net, ... )

Ces "objets" informatiques ne se "realisent" ne se "concretisent" reellement que lors de l'execution proprement dite ( on parle d'instantiacion ).

(fin detail technique )

Bref la technique moderne c'est de faire travailler chaque PC d'utilisateur pour economiser le plus possible en cout de developpement.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par transhuman le Mer 18 Juin 2008 - 11:27

Par contre pour l'electronique je ne sais pas la logique interne de la production

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par SavageBeast le Jeu 19 Juin 2008 - 12:30

Shell interrompt sa production sur un important champ de pétrole au Nigeria


La compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell a interrompu sa production sur un important puits offshore dans le sud-est du Nigeria à la suite d'une attaque de militants, a annoncé à l'AFP jeudi un porte-parole de la société.

LAGOS (AFP) - 19 juin 2008 | 12H00


"Nous avons stoppé la production du gisement de Bonga à la suite d'une attaque ce matin de militants non identifiés", a déclaré le porte-parole de Shell Precious Okolobo, refusant de préciser la quantité de brut ainsi affectée.

Aucune information quant à d'éventuelles victimes n'était pour l'heure disponible.

Le champ pétrolifère se trouve dans la région du Delta du Niger, où les violences régulières contre les installations pétrolières ont réduit d'un quart la production totale de pétrole du Nigeria depuis janvier 2006.

Le groupe Shell a perdu récemment sa position de premier producteur de pétrole au Nigeria au profit d'ExxonMobil.

Jeudi également, le Mouvement pour la survie du peuple ogoni (Mosop) a affirmé qu'une quantité importante de pétrole s'échappait d'une installation Shell désaffectée, dans la région.

Du pétrole s'est répandu dans des villages de la région du gouvernement local de Gokana, a précisé à l'AFP le porte-parole du Mosop, Bariara Klalap, qui a appelé Shell à contenir cette fuite.

Des violences communautaires engendrées par la pauvreté et la pollution émanant de la production pétrolière ont forcé Shell à cesser ses activités dans l'Ogoniland, dans le Delta du Niger.

Début juin, le président nigérian Umaru Yar'Adua avait annoncé que "d'ici la fin de l'année, un autre opérateur va reprendre les intérêts de Shell Petroleum en Ogoniland".

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais avait prévenu la semaine dernière qu'il ne pourrait pas honorer les contrats de livraison à partir de son terminal de Bonny pour juin et juillet, après le sabotage de ses principaux oléoducs par des militants.

Les sites de Bonny et Forcados east sont les principaux terminaux pour l'exportation de Shell au Nigeria.

La société pétrolière avait déjà déclaré l'état de "force majeure" pour ses livraisons d'avril et de mai à partir de Bonny, après le sabotage de deux pipelines alimentant le terminal, par le Mouvement de l'émancipation du Delta du Niger (MEND), principale organisation armée dans le sud pétrolier.

Le Nigeria, qui était le premier producteur de brut sur le continent africain, est passé au deuxième rang en avril, derrière l'Angola, selon l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
avatar
SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 15 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum