PRIX DU PÉTROLE

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 20 Fév 2008 - 21:56

Voila le Lien: Portnawak
Le pétrole, victime collatérale de la fragilité des Bourses


NEW YORK - Fuyant l'instabilité des places boursières en proie aux incertitudes sur la croissance économique mondiale, les fonds spéculatifs investissent en masse dans le pétrole au point de bouleverser le fonctionnement traditionnel du marché, s'inquiètent les analystes.
Pour la deuxième fois en moins de deux mois, le prix du baril de pétrole a dépassé le seuil symbolique des 100 dollars, montant jusqu'à 101,32 dollars mercredi, un record absolu, avant de clôturer à 100,74 dollars. Il s'est apprécié de plus de 70% par rapport à un an plus tôt.
Cette escalade du coût de l'or noir est due à des "achats spéculatifs" et ce "mouvement est similaire" à celui observé lors de la première flambée des prix début janvier (100,09 dollars le 3 janvier), explique Mike Fitzpatrick, analyste chez MF Global. Pour lui, "il est clair que les fondamentaux de l'offre et de la demande n'ont pas été pris en compte".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Canis Lupus le Jeu 21 Fév 2008 - 7:58

C'est tout de suite plus clair : il y a deux semaines, le baril était à $88, les fonds spéculatifs se sont ramenés sur le marché et hop - abracadabra - un saut à $101. Merci !
Depuis, les investisseurs ne cessent de procéder à des achats massifs
de pétrole, faisant fi des mises en garde des analystes, qui estiment
que l'offre de brut est en train de se reconstituer.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEuNn le Ven 29 Fév 2008 - 4:16

AFP le 28/02/2008 23h22
Le prix du pétrole flambe à coups de dollars

Le pétrole a fait exploser jeudi tous ses records, gagnant trois dollars en une seule journée, pour flirter avec les 103 dollars le baril, alors qu'il se situait déjà à ses plus hauts niveaux historiques.
Après avoir clôturé à un niveau jamais vu (102,59 dollars), le baril de "light sweet crude" pour livraison en avril, coté à New York, est monté à 102,97 dollars, lors des échanges électroniques d'après séance, ce qui fait un gain d'environ 3,50 dollars par rapport à mercredi où il avait déjà fini à 99,64 dollars.
Cette euphorie a été identique à Londres, où le baril de pétrole Brent, moins léger que celui vendu à New York, a dépassé pour la première fois le niveau historique des 101 dollars, en s'établissant à 101,27 dollars.
Il a également clôturé au niveau record de 100,90 dollars, une progression d'environ trois dollars sur une seule séance.
En l'espace d'une semaine, les cours de l'or noir ont franchi successivement les caps de 101 dollars, 102 dollars et frappent désormais fortement à la porte des 103 dollars à New York.
Traditionnellement alimentée par des craintes sur le niveau jugé mince des réserves pétrolières face à une demande sans cesse croissante, l'envolée des cours du brut jeudi a cette fois été due à l'effondrement du dollar, monnaie dans laquelle il est vendu, avancent les analystes.
Le billet vert a multiplié jeudi les glissades, descendant à 1,5229 dollar pour un euro, une première depuis le lancement de la monnaie unique européenne en 1999.
Favorisée par les garanties de nouvelle baisse des taux d'intérêt aux Etats-Unis au vu de la détérioration de la croissance, cette chute de la devise américaine, par rapport aux principales monnaies, rend moins cher le pétrole pour les investisseurs possédant d'autres devises.
"Le pétrole est devenu un instrument financier dont usent les investisseurs pour se prémunir de la chute du dollar, car baisse du dollar égale inflation", estime Ben Tscocanos, analyste à la Standard and Poor's. Selon lui, "ce que le dollar a perdu, le pétrole l'a gagné".
En outre, cet affaiblissement du dollar a attiré des fonds spéculatifs en quête de placements sûrs, ce qu'offrent le pétrole et les autres matières premières contre la volatilité des places boursières, souligne Eric Wittenauer (A.G Edwards).
Dans ce contexte, les rumeurs sur une interruption de 50.000 à 80.000 barils de brut dans l'une des zones de la région pétrolière du Delta du Niger au Nigeria et des perturbations sur les livraisons de brut en provenance de Kirkouk dans le nord de l'Irak ont consolidé la "psychologie déjà haussière" des investisseurs, affirme Mike Fitzpatrick (MF Global).
Premier producteur d'or noir africain, le Nigeria a perdu un quart de sa production, aujourd'hui de l'ordre de 2,1 millions de barils par jour (mbj), depuis plus d'un an, en raison de violences.
Par ailleurs, "des rumeurs circulant sur les marchés pétroliers, indiquent que l'Arabie saoudite", premier producteur de pétrole mondial, "et l'Iran pourraient réduire leur niveau de production pour maintenir les prix fermes afin de faire face à des menaces persistantes de ralentissement de la croissance", a affirmé M. Fitzpatrick.
Pour Ben Tscocanos, il n'est pas à exclure une montée des prix aux alentours des 105 dollars le baril dans les prochains jours, tant "les investisseurs ont le vent en poupe et rien ne semble pouvoir les arrêter".
"Même une reconstitution des réserves pétrolières américaines les laisse de marbre", conclut-il.

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEuNn le Sam 1 Mar 2008 - 15:25

Et ça continu : le dollar n'est plus en odeurs de sainteté.

La Russie commence à vendre son pétrole en Roubles (VO)

29 février 2008


La force du dollar provient en partie de son rôle sur le marché de l’énergie. Les pays importateurs, contraints de se procurer cette devise, soutiennent ainsi son cours. L’Iran a déjà commencé à remettre en cause ce monopole. La Russie, deuxième exportateur de brut derrière l’Arabie Saoudite, décide à son tour de se saisir de l’opportunité offerte par la déstabilisation de la devise US pour modifier à son profit les règles du jeu.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par jeanfrancoism le Mer 12 Mar 2008 - 19:51

Le prix du
pétrole brut a dépassé mercredi le seuil de 110 dollars le baril pour
la première fois, en grimpant jusqu'à 110,20 dollars, un nouveau record
historique.

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 12 Mar 2008 - 20:55

Décidement Eric Laurent avait parfaitement anticipé le situation présente.
Je conseil à ceux qui ne l'on pas lut, cet ouvrage.
Je doit dire, que l'équation de l'auteur est Mathématiquement bonne, vu que le prix du Brut à ce jour correspond, à ses projections.
A lire, (ceci n'est pas une pub, mais un outil de reflection).
Ou l'on comprend également à quel point le sujet du "Peak Oil" est Tabou, dans le monde merveilleux de la finance, et que l'on préférera dans un premier temps évoquer, la spéculation, le probléme structurel économique, plutot que d'avouer...que les champs s'épuisent, et que les stocks à disposition sont surestimés (volontairement).
Bref un avenir radieux pour les adorateurs du salon de l'automobile mrsgreen mrsgreen

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEuNn le Jeu 13 Mar 2008 - 4:22

Pétrole : Mauvaises nouvelles à la pompe (VO)


12 mars 2008 13:43 Le franchissement récent de la barre symbolique des 100 dollars le baril signale pour Michael T. Klare le début d’une nouvelle ère. Contrairement aux deux précédents chocs pétroliers, les conditions actuelles ne permettent plus de ramener les prix à la baisse. La compétition entre pays développés et pays émergents, l’incapacité des pays producteurs à augmenter l’offre et l’instabilité régnant dans des zones majeures de production sonnent le glas de l’énergie à bon marché.
Lire.... »

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par jeanfrancoism le Jeu 13 Mar 2008 - 14:18

le baril
s'établit fermement au-dessus des 110$.. tandis que l'Or vient de
s'inscrire à 13H30 pour la 1ère fois de son histoire à 1.000 l'once.

+16% sur le blé en 3 jours

et rumeurs sur un champignon qui attaquerais le blé qui s'est dévelopé en affrique et qui menace bientot l'asie et
les grandes nations productices de blé en asie centrale comme le kasakstan

info a verifier

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Rammstein le Jeu 13 Mar 2008 - 14:55

Un peu HS, mais bon... La rumeur du champignon tueur semble confirmée.

Rammstein

***

Un dangereux champignon se propage d'Afrique de l'Est au Moyen-Orient (05/03/08)

Un nouveau champignon virulent s'attaquant au blé s'est propagé d'Afrique de l'Est et du Yémen vers les principales régions céréalières d'Iran, a mis en garde la FAO aujourd'hui. Le champignon peut causer de lourdes pertes en détruisant des champs entiers. Les pays à l'est de l'Iran tels l'Afghanistan, l'Inde, le Pakistan, le Turkménistan, l'Ouzbékistan et le Kazakhstan, tous grands producteurs de blé, sont les plus menacés par le parasite et doivent être en état d'alerte, selon la FAO. On estime que jusqu'à 80 pour cent de toutes les variétés de blé semées en Asie et en Afrique sont susceptibles d'être victimes de la rouille des tiges du blé (Puccinia graminis). Les spores sont essentiellement véhiculées par le vent sur de longues distances et à travers les continents. “Le champignon, qui se propage rapidement, pourrait fortement compromettre la production de blé dans les pays à risque. Les pays concernés et la communauté internationale doivent veiller à endiguer la diffusion de la maladie afin de réduire le risque pour des pays déjà aux prises avec la flambée des prix alimentaires.” L'Iran a informé la FAO que le champignon a été détecté dans certaines localités de l'ouest du pays; les tests de laboratoire en ont confirmé la présence. L'Iran a annoncé qu'il renforcerait ses capacités de recherche pour affronter la nouvelle infection et mettre au point de nouvelles variétés de blé résistantes à la maladie.

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Ven 14 Mar 2008 - 4:06

les gouvernements ne maîtrisent plus grand chose à la situation financière de la planète. Les spéculateurs (ceux qui ont du blé par millions lourds) n'investissent plus dans l'immobilier ni dans la bourse classique (ils ont tout massacré par cupidité) ; de plus, les capitaux US et étrangers désertent le navire-USA pour cause de crise grave. TOUS les investissements spéculatifs s'orientent vers les matières premières (or, pétrole, blé, lait,...), ce qui fait grimper les prix. Il est même probable que la production de la plupart de ses matières premières soit au max (RC + surpopulation+surconsommation)
Ceux qui tirent les ficelles depuis quelques années, ce ne sont plus les politiques mais les riches, les multinationnales.
C'est plutôt une question de répartition des richesses dans les pays développés, d'une part et entre le nord/sud (pays pauvres/riches) d'autre part.

Toutes les révolutions et les guerres qui ont éclatées dans le passé ont un point commun plus ou moins caché : mauvaise répartition des richesses ; accaparement des richesses par les puissants sur le dos de la majorité. La crise grave, voir la révolution, voir même un conflit généralisé ne sont plus très loin... Il y a de plus en plus de gens qui n'ont rien a perdre.

Voir aussi : GRIP

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par vigo le Ven 14 Mar 2008 - 6:50

La spéculation sur les matières premières, répond à une logique de profit maximum, on est loin des profits ''raisonnés'' des anciens patrons.
A mon avis pour le pétrole nous avons aussi un problème de sous capacité de raffinage, ce qui crée une nouvelle ''bulle financière''.Pour faire simple,
Pour spéculer, il suffit de mettre une trés grosse somme d'argent sur quelque chose (de virtuel ou de réel ) et, par effet offre - demande ( les autres font penser faire une bonne affaire et acheter la mêmes chose , les cours s'envolent, on se fixe un seuil, et on vend, la bulle se dégonfle, et ceux qui n'ont pas pu vendre se font avoir.
Les gains sont proportionnels aux pertes....ENORMES....puis on recommence avec autre chose.
Ce qui est intéressant ...Hélas ...ici, c'est qu'on est passé du virtuel ( subprimes ) au concret, ...matières premières,
donc les espoirs de hausse sembles plus stables.( les matières premières étant par définition en quantités limités.
A un moment donné les spéculateurs vont vendre..pour réaliser leurs profits, si en face il n'y a pas preneur pour la même quantité, les cours vont baisser.
Par contre si les matières premières sont toujours aussi recherchées ( croissance..) le risque de hausse va s'accentuer.
Avant l'euro, les spéculateurs jouaient sur la parité monnaitaire en attaquant le Franc,(George Soros) ou le Deutch Mark.
Maintenant avec l'euro les sommes nécessaires pour influer artificiellement les cours, sont trop importantes. Donc on joue sur autre chose.
De toute façon, on est dans la panade, mais leur petit jeu amplifie le mouvement, et met à genoux les gars comme nous.


Dernière édition par vigo le Ven 14 Mar 2008 - 12:08, édité 1 fois

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Ven 14 Mar 2008 - 8:31

D'accord avec toi vigo,
je rajouterai qu'il n'y a même pas besoin de mettre une grosse somme pour spéculer ; Ils utilisent se qu'on appelle l'effet de levier : si tu veux investir ponctuellement 10 millions pendant quelques jours ou heures (voir même quelques minutes sur Internet par les sites de bourses en ligne) il te suffit juste de quoi avancer quelques pourcentages de la somme globale.
Ceci dit, la spéculation en cours sur le pétrole semble tenir trop longtemps ; c'est bizarre ; même pour l'or...

Attention de ne pas louper ce lien dès le 15/03/08
europe2020 est vraiment un des meilleurs sites pour cette crise.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Ven 14 Mar 2008 - 18:26

Je pense qu'il ne faut plus prévenir quand le pétrole augmente car c'est tous les jours qu'il bat un record...
Si je le vois baisser, j'vous préviens ... ce sera un scoop mrsgreen

Idem pour le dollar... jusqu'à la chute finale...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Sam 15 Mar 2008 - 12:35

Voici le graphique de la production mondial de Brut.

Ou l'on voit bien qu'elle plafonne, alors que la demande s'accroit.
Ceci explique cela.

-Au derniéres nouvelles, le prix du diesel va rejoindre celui de l'essence...a suivre mrsgreen
le prix du litre de gazole a bondi de 4,8 % en moyenne, alors que celui du litre d’essence n’a augmenté « que » de 1,3 %. (ECHOS, TRIBUNE 13/3/08)

PARIS - La différence entre le prix de l'essence et celui du gazole, qui vient d'atteindre un nouveau record, s'amenuise sous l'effet d'une forte demande, un paradoxe car les véhicules diesel, les préférés des Français, sont surtout choisis en raison de leur moindre coût à la pompe.
Le litre de gazole a atteint le record de 1,256 euro en moyenne, selon un relevé hebdomadaire effectué vendredi et mis en ligne mardi sur le site de l'Union française de l'industrie pétrolière (Ufip).
Soit à peine onze centimes de moins que le litre de super sans plomb 95 qui était toujours très élevé à 1,3677 euro, mais en dessous de son record du 22 février à 1,3795 euro.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Lun 17 Mar 2008 - 9:27

Cette semaine va étre déterminante:
Le dollar plonge.
Le petrole s'envole. 111 dollars 86...nouveau record
Le CAC ouvre en Baisse de 2,26 %

Sur le qui vive !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par KrAvEuNn le Mer 9 Avr 2008 - 1:27

Total s'attend à voir le prix du baril monter encore

PARIS (Reuters) - Les cours du brut vont probablement continuer de monter en raison des tensions existantes sur l'offre, a prévenu Christophe de Margerie, directeur général de Total.
"Aujourd'hui, l'Opep ne peut pas augmenter la production. Tout est produit. Il n'y a personne qui garde du pétrole de côté", a-t-il déclaré à Reuters en marge d'une présentation à Paris.
Prié de dire si à ses yeux les cours du brut allaient encore monter, le patron de la quatrième compagnie pétrolière occidentale a répondu: "Je pense que oui, même si je ne le souhaite pas car il n'est pas bon d'avoir des prix du pétrole élevés".

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 9 Avr 2008 - 19:16

PETROLE/Nouveaux records: 112 dollars à New York, 109 dollars à Londres


New York (AWP/AFX) - Le prix du baril de pétrole a dépassé pour la première fois les seuils des 112 dollars à New York et 109 dollars à Londres mercredi, dopé par une chute inattendue des stocks pétroliers aux Etats-Unis et un nouveau glissement du dollar, monnaie dans laquelle est vendu le brut.
afx/rp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mar 15 Avr 2008 - 14:08

Bientot 114 dollars
ALERTE - Le pétrole au-desssus de 113 dollars le baril à New York


LONDRES - Le light sweet crude, le brut échangé à New York, a dépassé mardi 113 dollars le baril pour la première fois, cotant 113,53 dollars à 12H00 GMT.
(©AFP / 15 avril 2008 14h00)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par jeanfrancoism le Mer 16 Avr 2008 - 1:36

114.08 record battu Smile

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Mer 16 Avr 2008 - 18:17

A LA SURPRISE GENERALE

New York (AWP/AFX) - Les stocks américains de brut ont chuté à la surprise générale la semaine dernière, propulsant les prix du baril de pétrole à des niveaux historiques aussi bien à New York qu'à Londres.
Le baril de pétrole est monté à 114,95 dollars à New York, peu après la publication du rapport hebdomadaire du département américain à l'Energie (DoE), faisant le point sur l'état..............blablablabla

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par jeanfrancoism le Mer 16 Avr 2008 - 22:33

115,07 nouveau record !

jeanfrancoism
Membre

Masculin Nombre de messages : 74
Age : 35
Localisation : marseille
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.reopen911.info/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Le_Celte le Ven 18 Avr 2008 - 11:02

Entendu hier sur france-info....baril a 155 dollars...erreur du journaliste, mais moi je rentrai de voyage et y ai cru... Embarassed

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Armageddon974 le Ven 18 Avr 2008 - 19:36

Je sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve un truc bizarre...

Partout, sur Internet, on nous dit que le prix du pétrole monte un peu chaque jour, en fonction de la valeur du dollar qui baisse un peu plus chaque jour (même s'il y a de temps en temps des paliers ou même des mini chutes).
Cependant, le prix était de 75$ en octobre dernier et il est aujourd'hui de 116$ ; on est plus très loin des 50% d'augmentation en 6 mois, ce qui n'est pas le cas du $ (de 1.4 à 1.58 , soit environ 12%).
Soit "ils" veulent nous cacher la déplétion effective et à mon sens bien entammée du pétrole, soit "ils" sont dans l'ignorance de l'ampleur du problème. Je choisis cette dernière option car je suis encore naïf malgré mes 45ans bien sonnés... Je pense qu'on est dirigé par des ignares et des incompétants.
On devrait tous être en train de préparer l'après pétrole, et on a un gouvernement qui n'autorise toujour pas de rouler à l'huile de friture usagée et filtrée à 8 microns...
Tous nos scientifiques, toutes nos ressources financières et toute nos énergies intellectuelles devraient être tournées vers CE problème majeur, et on en est encore à parler de jeux olympic en Chine, des derniers résultats des matchs de foot ou de ce qu'on va pouvoir "piquer" aux familles comme alloc et aux fonctionnaires comme avantages...
La recherche d'énergie alternative et la remise en cause de notre "façon de vivre" dans l'adiction à la consommation devraient être mises au rang de "causes nationales"... On perd un temps fou qu'on va regretter... d'où ma présence sur ce site pour apprendre et me débrouiller tout seul.

Amicalement à tous
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Ven 18 Avr 2008 - 21:22

Il y a tellement d'avis divergents, sur la question.
Un forum comme Oléocéne avec des sujets comme "ca Monte, Ca descend" avec du Blablablablablabla sans fin sur le sujet.

Ca devient "Masturbatoire"scratch intellectuellement parlant.

En tout cas une chose est sur, c'est la fin du pétrole bon marché.
Pour le reste:

Le pétrole touche les 117 dollars le baril pour la 1ère fois à New York


NEW YORK - Le prix du baril de pétrole a touché pour la première fois le seuil des 117 dollars vendredi à New York, à la suite de nouvelles perturbations de la production au Nigeria, premier producteur africain d'or noir.
Le baril de "light sweet crude" est monté à 117,00 dollars vers 18H50 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), avant de se replier par la suite à 116,81 dollars.
Le pétrole Brent de la Mer du Nord, plus lourd et plus soufré, a lui aussi battu un nouveau record à Londres, en dépassant les 114 dollars à 114,22 dollars.
Cette nouvelle flambée des prix est due, selon les analystes, aux sabotages d'un oléoduc, exploité par une filiale du groupe pétrolier Shell, dans la région pétrolière du delta du Niger, au sud du Nigeria.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PRIX DU PÉTROLE

Message par Invité le Ven 18 Avr 2008 - 21:29

Armageddon,

Tu fais erreur il ne sont pas ignorants...le troupeau doit rester "Kroupir"!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum