[Nucléaire] - incidents & accidents

Page 30 sur 33 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Wanamingo le Sam 2 Avr 2016 - 16:00

http://www.leparisien.fr/faits-divers/seine-maritime-soudain-la-chaudiere-de-la-centrale-nucleaire-bascule-02-04-2016-5681203.php
Le Parisien a écrit:
Seine-Maritime : soudain, la chaudière de la centrale nucléaire bascule.

Jeudi, un générateur de vapeur usé de la centrale nucléaire de Paluel (Seine-Maritime), haut de 22 m et pesant 500 t, a basculé alors qu'il était en train d'être sorti du réacteur n° 2 pour maintenance. [...] Un employé a été légèrement blessé au thorax, deux autres choqués alors que 34 personnes étaient à ce moment dans le réacteur à l'arrêt. La chute de cette gigantesque chaudière, qui pèse l'équivalent d'un TGV Atlantique, a provoqué l'inquiétude des antinucléaire. [...] Après le choc, la question la plus sensible est celle du « radier », l'imposant support de béton sous le réacteur. A-t-il été fissuré ? Si oui, en cas de fuite radioactive, il ne pourrait plus assurer son rôle de barrage

avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1308
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par albertspetz le Jeu 21 Avr 2016 - 10:07

Et pourtant. Jeudi 31 mars, un générateur de vapeur usagé de la centrale nucléaire de Paluel, en Seine-Maritime, a basculé pendant sa manutention, au cours d'une opération de maintenance. Haut de 22 mètres et pesant 500 tonnes, le générateur a terminé sa chute en position horizontale, "en partie sur le béton du bâtiment du réacteur, et en partie sur les plateaux de protection de la piscine du bâtiment qui ont pour certains été endommagés", précise l'Autorité de sécurité nucléaire (ASN).
.../...
Fâcheux, très fâcheux tout de même, quand on sait qu'EDF n'avait pas jugé bon de considérer ce risque comme plausible au moment de la conception de ce site nucléaire. "Lors de la conception des réacteurs, dans les années 1990, l’IRSN a souhaité que le scénario de la chute d’un générateur de vapeur soit explicitement pris en compte afin de démontrer que cela n’aurait pas de conséquences sur le bâtiment, rappelle au JDD Jacques Repussard, directeur général de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (ISRN). Mais EDF n'a pas donné suite, considérant qu'un tel scenario était impossible, les matériels de manutention étant justement conçus pour qu'un tel événement n'arrive jamais".

.../...
Source : http://www.marianne.net/incident-nucleaire-paluel-ce-qui-n-aurait-pas-du-arriver-arriva-100241718.html

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Catharing le Mar 3 Mai 2016 - 18:33

Salut,

Un audit mené par Areva dans son usine du Creusot a révélé des anomalies dans le processus de fabrication de pièces de centrales. Selon le journal Les Echos, certains dossiers auraient pu être falsifiés.

Areva a-t-elle modifié des dossiers pour dissimuler des écarts sur des pièces entre les normes imposées dans le nucléaire et la réalité des mesures prises au cours et en fin de leur fabrication ?
Selon Les Echos, des anomalies ont été détectées à l'usine Areva du Creusot. Selon Les Echos, environ 400 dossiers de fabrication de l'usine du Creusot sont concernés par des "incohérences", sur environ 10.000 contrôles.
L'usine du Creusot fabrique des viroles, des calottes, des fonds de générateur de vapeur. Des éléments de plusieurs dizaines de tonnes chacun, qui sont ensuite assemblés pour fonctionner dans des réacteurs nucléaires.
La cuve de l'EPR de Flamanville y a notamment été fabriquée. Son acier présente un défaut de composition.
Falsifications ou erreurs ?  
Pour l'instant, le directeur de la division fabrication d’Areva Nuclear Power, David Emond, ne tranche pas et reste extrêmement prudent.
"Nous n'excluons, ni ne confirmons rien", a-t-il réagi sur Europe 1."Un travail nous permettra de comprendre ce qu'il s'est passé mais à ce stade nous n'avons rien vu qui peut remettre en question la sûreté ou l'intégrité des pièces du parc nucléaire", ajoute-t-il.
En effet, l’audit n’est pas terminé.
L’Autorité de sûreté nucléaire a donné jusqu'à la fin du mois à Areva pour évaluer l’impact de ces "anomalies" sur la sûreté des pièces fournies à ses clients.
Seule certitude aujourd'hui : les pièces en question ont bel et bien été livrées et sont en service dans des centrales nucléaires en activité.

________________________________________________________
« Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui avant ne pouvaient parler qu’au bar, après un verre de vin, sans conséquence pour la collectivité. On les faisait se taire tout de suite, tandis que maintenant ils ont le même droit de parole qu’un Prix Nobel. » Umberto Eco
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4305
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Lun 9 Mai 2016 - 9:16

albertspetz a écrit:Et pourtant. Jeudi 31 mars, un générateur de vapeur usagé de la centrale nucléaire de Paluel, en Seine-Maritime, a basculé pendant sa manutention, au cours d'une opération de maintenance. Haut de 22 mètres et pesant 500 tonnes, le générateur a terminé sa chute en position horizontale, "en partie sur le béton du bâtiment du réacteur, et en partie sur les plateaux de protection de la piscine du bâtiment qui ont pour certains été endommagés", précise l'Autorité de sécurité nucléaire (ASN).
.../...
Fâcheux, très fâcheux tout de même, quand on sait qu'EDF n'avait pas jugé bon de considérer ce risque comme plausible au moment de la conception de ce site nucléaire. "Lors de la conception des réacteurs, dans les années 1990, l’IRSN a souhaité que le scénario de la chute d’un générateur de vapeur soit explicitement pris en compte afin de démontrer que cela n’aurait pas de conséquences sur le bâtiment, rappelle au JDD Jacques Repussard, directeur général de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (ISRN). Mais EDF n'a pas donné suite, considérant qu'un tel scenario était impossible, les matériels de manutention étant justement conçus pour qu'un tel événement n'arrive jamais".

.../...
Source : http://www.marianne.net/incident-nucleaire-paluel-ce-qui-n-aurait-pas-du-arriver-arriva-100241718.html

Selon Sortir du Nucléaire :




« Jusqu'ici, tout va bien ».

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
avatar
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1825
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 24 Mar 2017 - 13:18

Petite actu du jour :

http://www.europe1.fr/societe/nucleaire-letat-enterine-la-fermeture-de-fessenheim-3152660

Où l'on peut lire que pour lancer la fermeture de Fessenheim, EDF à NÉGOCIÉ avec l'ETAT FRANCAIS un délai pour l'EPR de FLamanville et la reouverture du reacteur N°2 de PALUEL... Ca devient cocasse, la fermeture d'un reacteur en fin de vie est négociable...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 24 Mar 2017 - 13:38

A propos des fonds de cuve avec % de C élevé, voici les 4 présentations faite en décembre à la haute autorité de sûreté nucléaire (la partie publique du moins)

AREVA :http://www.hctisn.fr/IMG/pdf/1-b-AREVA_NP_GV_segreges_V2_cle02e428.pdf

EDF : http://www.hctisn.fr/IMG/pdf/1-c-EDF_GV_segreges_cle81e32a.pdf

ASN : http://www.hctisn.fr/IMG/pdf/1-d-ASN_GV_segreges_cle8468b1.pdf

IRSN : http://www.hctisn.fr/IMG/pdf/1-e-IRSN_GV_segreges_V2_cle88ec38.pdf

On note une confiance qui décroit quand on les lit dans cet ordre...

Mais bon, l'ASN a fini par autoriser les redémarrages, "le coefficient de sécurité étant supérieur à 1" pour les fonds de cuve. Comme à Fukushima, ce sont exactement ces éléments qui ont cédé et laissé passé le maximum de matière radioactive, on comprend tout a fait la décision de l'ASN et de la Haute Autorité... le sacrifice des citoyens sur l'autel de l'argent est consommé. Et si un jour il advient un incident a cause de ce défaut, les responsabilités seront tellement diluées que ce ne sera la faute a personne...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Ven 24 Mar 2017 - 14:34

Salut,

EDF a obtenu vendredi l'autorisation de poursuivre la construction de son réacteur EPR à Flamanville, dans la Manche, une des conditions posées par l'électricien public pour enclencher la demande de fermeture de la centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin.
[...]
La loi sur la transition énergétique plafonne les capacités de production nucléaire de la France à leur niveau actuel de 63,2 gigawatts, ce qui implique de devoir fermer une installation nucléaire lors de la mise en service de l'EPR de Flamanville.

Là où cela devient croustillant, c'est que la cuve de 500 tonnes de l'EPR en cours de construction est elle même touchée par l'anomalie du taux de carbone et n'était pas conforme aux réglementations. Le souci étant que la cuve est maintenant intégrée et soudée. Donc soit il fallait tout reconstruire, soit on décrète que tout est bon pour tenir les soixante prochaines années... fouet

M'enfin bon, c'est maintenant le problème du gouvernement et de ses électeurs clind'oeil

http://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/2017-lannee-demantelement-dAreva-2017-03-01-1200828593


2017, l’année du démantèlement d’Areva : Le groupe va être restructuré en deux sociétés. L’activité réacteurs est vendue à EDF.

L’éclatement du groupe

Il n’y aura plus une entreprise Areva, mais deux. Avec d’abord Areva SA, une coquille juridique où seront logés une partie de la dette ainsi que les actifs à problème, comme le chantier de l’EPR finlandais (OL3) où les risques liés à la série d’anomalies de fabrication qui a été découverte dans l’usine du Creusot.
Cette structure de défaisance sera contrôlée à 100 % par l’État, après le retrait d’Areva de la bourse et le rachat des minoritaires, le fonds souverain koweïtien KIA. Areva sera recapitalisé de deux milliards d’euros. En contrepartie, la dette obligataire du groupe, soit 4,9 milliards d’euros, et un emprunt de 600 millions vont être transférés dans l’autre groupe Areva, appelé pour l’instant Newco.

L’ex-Cogema indépendante

Ce qui reste des activités d’Areva se trouve désormais dans Newco. Il s’agit de l’amont du cycle (les mines d’uranium, l’enrichissement) et l’aval (le retraitement des déchets). Il s’agit, peu ou prou du périmètre de l’ex-Cogema, avant la création d’Areva en 2000.

Newco sera recapitalisé à hauteur de 2,5 milliards par l’État et pour 500 millions par le consortium japonais (Mitsubishi et JNFL) qui aura 10 % des parts. L’État aura en direct 50 % de Newco et 40 %, via Areva SA.

L’ex-Framatome cédé à EDF

Reste New NP, la société qui rassemble les activités de construction et de maintenance des réacteurs nucléaires. C’est l’ex-Framatome, qui va être cédé à EDF, pour 2,5 milliards d’euros.
À elle seule, elle représentait plus d’un tiers du chiffre d’affaires d’Areva avant la restructuration.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8308
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 24 Mar 2017 - 15:10

Et pendant ce temps, l'ancienne patronne d'Areva profite des millions quelle a touché pour avoir détruit ce fleuron de notre industrie et préside a moult conseils d'administration où elle applique encore et encore les concepts désastreux qui ont conduit (entre autre) au rachat d'URAMIN et au fiasco économique des EPR.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Cyrus_Smith le Ven 24 Mar 2017 - 18:11

Salut!
Kyraly a écrit:A propos des fonds de cuve (...) à Fukushima, ce sont exactement ces éléments qui ont cédé
As-tu des sources fiables indiquant que les fonds des cuves ont cédé, et qui plus est selon ce mode (par opposition à une rupture à cause de la chaleur et/ou des passages d'instrumentation)? scratch

________________________________________________________
(...) car seuls l'art et la science peuvent élever les hommes au niveau des dieux.   --Ludwig van Beethoven, 1812
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2208
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par albertspetz le Ven 24 Mar 2017 - 20:48

Salut

Attention à ne pas écrire sans sourcer.
TEPCO aimerait bien savoir dans quel état sont les fonds de cuve, aimerait bien savoir dans quel état et où se trouve le corium. Les robots ne tiennent pas le choc en face de la puissance des radiations. Des doses d'un niveau jamais vues !...
Bien faire la différence, entre ce qui est certain (donc sourcé parce que personne s'exprimant ici, n'est sur place) et les opinions et sentiments qui n'apportent rien à la culture du factuel d'Oldu

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Ven 24 Mar 2017 - 23:10

Cyrus_Smith a écrit:Salut!
Kyraly a écrit:A propos des fonds de cuve (...) à Fukushima, ce sont exactement ces éléments qui ont cédé
As-tu des sources fiables indiquant que les fonds des cuves ont cédé, et qui plus est selon ce mode (par opposition à une rupture à cause de la chaleur et/ou des passages d'instrumentation)? scratch

Salut

Je me suis basé sur ces documents :

http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/IRSN_Seisme-Japon_Point-situation-25032011-08h.pdf

où il est indiqué que Une des hypothèses examinée par 3/3 l’IRSN concerne l’éventualité d’une rupture de la cuve suivie d’une interaction entre le corium (mélange de combustible et de métaux fondus) et le béton au fond de l’enceinte de confinement.
Nous serions dans le cas d'une rupture sous un effet thermo-mécanique (pression des gaz a haute température).

http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/accident-fukushima-2011/fukushima-2016/Documents/IRSN_Fukushima_surete-point_installations_201603.pdf
"Du fait de l’inétanchéité des cuves et des enceintes de confinement"

et
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/crise-nucleaire-au-japon/accident-de-fukushima-les-questions-clefs_6512

Ce combustible fondu, que l'on appelle corium, tombe en fond de cuve. C'est probablement ce qui s'est passé sur les réacteurs 1, 2 et 3 de Fukushima-Daiichi. Ensuite, le problème est de savoir si la cuve va tenir le coup. Lors de l'accident à la centrale de Three Mile Island aux États-Unis en 1976, où le cœur du réacteur a fondu, la cuve a résisté. Cependant, a priori, les cuves des années 70 ne sont pas dimensionnées pour tenir : c'est une question d'épaisseur mais aussi de possibilité de refroidissement du matériau. [...] Sur l'EPR il y a un système de sûreté qui, si la cuve cède, récupère le corium, le mélange à du béton boré et de l'eau vient noyer le tout. 


Enfin il y a ceci :
http://www.fukushima-blog.com/2017/02/du-nouveau-au-reacteur-2-de-fukushima-daiichi.html
Qui montre où en sont les investigations de TEPCO et les photos prises par les robots.

Veuillez m'excuser, j'avais répondu sans citer ces sources. Je pense qu'elles sont fiables, même si elle ne se recoupent pas entre elles a 100%
a ce jour, il est vrai qu'il n'y a aucune certitude, juste des hypothèses mises en avant par des spécialistes. Je n'en fait pas parti, j'essaye juste d’agréger un maximum d'info, de les partager et parfois d'essayer d'utiliser l'ensemble pour en tirer des conclusions (basées sur des faits susceptibles d'évoluer, certes, j'en conviens aisément).

La rupture des certaines cuves ne semble plus faire de doute a cette heure, les raisons profondes de cette rupture reste surement a expliciter en détail.

De fait, l'IRSN travaille sur le projet ICE : http://www.irsn.fr/FR/Larecherche/Organisation/Programmes/projet-ICE/Pages/projet-ICE.aspx#.WNWbffnhDDc  
Contexte du projet
 L’un des risques importants lors d’un accident de fusion du cœur est l’interaction explosive entre le corium (mélange de combustible et de matériaux de structure en fusion) et l’eau présente, pouvant survenir lors d’un accident de fusion de cœur tel que survenu en 2011 dans trois réacteurs de la centrale de Fukushima. Une telle interaction, dite explosion de vapeur, est similaire à une détonation et l’énergie dégagée pourrait être suffisante pour dégrader l’enceinte de confinement.


Exemple mis en avant :



Encore une fois, toutes mes excuses de ne pas avoir pris le temps de sourcer. 
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Cyrus_Smith le Sam 25 Mar 2017 - 7:40

Merci pour ces documents! Smile

Je ne suis pas sûr cependant que l'on puisse en tirer les conclusions que tu indiques. L'inétanchéité des cuves c'est une chose, mais cela n'implique pas forcément la rupture de la cuve elle-même: elle peut venir du circuit d'eau, des passages d'instrumentation, etc. La photo d'un fond "normal" pour ces modèles de réacteur sur l'un des liens que tu indiques est d'ailleurs éloquente (même s'il y a normalement les barres de contrôle qui "bouchent" ces trous):
Par comparaison, celui de l'EPR:

Ensuite, je ne vois pas d'élément qui indique que si rupture il y a, celle-ci ait eu lieu à cause d'un excès de pression: dans le cas où le corium tombe au fond, il me semble que le risque est principalement que la cuve fonde --la pression joue alors aussi un rôle, mais n'est pas l'élément principal et n'a pas besoin d'être anormale-- (et pour en revenir au point de départ, la teneur en carbone ne doit alors pas y changer grand chose), et que le corium creuse un trou jusqu'... (cf. le syndrome chinois).

La réaction corium/béton implique que le corium soit déjà au moins en partie en dehors de la cuve; tu noteras d'ailleurs que ce que tu cites sur le projet ICE parle d'enceinte de confinement, ce qui se réfère a priori au bâtiment réacteur, pas à la cuve (ce document me semble d'ailleurs étrange: les dégagements qui ont eu lieu à Fukushima et ont provoqué des explosions sont des dégagements d'hydrogène; il n'y a pas eu d'explosion de vapeur notable que je sache - ou celle dans le bâtiment du réacteur 4 est-elle confirmée comme explosion de vapeur?).

Encore une fois, toutes mes excuses de ne pas avoir pris le temps de sourcer.
Pas de problème. Smile Si on source tout, ça devient vite illisible aussi (je me souviens d'articles scientifiques avec des phrases où chaque mot a une note qui renvoie vers des sources...) L'important c'est de pouvoir en donner si besoin, c'est ce qui permet de discuter de manière concrète pour essayer de distinguer les faits avérés des hypothèses et interprétations.

________________________________________________________
(...) car seuls l'art et la science peuvent élever les hommes au niveau des dieux.   --Ludwig van Beethoven, 1812
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2208
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par albertspetz le Sam 25 Mar 2017 - 19:50

A Fukushima TEPCO utilise la technologie BWR ou Réacteur à eau bouillante(REB). Pour mémoire en France EDF exploite des réacteurs à eau pressurisée (REP).

Au Japon, les barres de contrôle sont introduites depuis le dessous de la cuve du cœur du réacteur par l’intermédiaire d’une forte pression hydraulique, une particularité des REB. L'insertion des absorbants dans le cœur en cas d'arrêt d'urgence ne se fait donc pas par gravité (cas des REP français).

Les REB qui n’ont qu’un circuit nécessitent une instrumentation plutôt moins conséquente que celle du REP. Les coûts d’investissements et les délais de construction sont moindres, mais la différence du coût de l’électricité est très faible. Le cœur d’un REB est moins compact que celui d’un REP. Il comporte environ 4 fois plus d'éléments combustibles et d'absorbants de contrôle à puissance égale.

En conclusion, le REB est bon marché, mais la sureté est moindre.
Et surtout pour le même rendement il faut 4 fois plus de combustible que pour le REP (France), ce qui en cas de problème devient catastrophique (A Fukushima avec ce que contenait les piscines de stockage de combustible et les 6 tranches cela représente plus de 1000 tonnes de combustible) Quand il faut refroidir une telle masse de combustible en conditions dégradées comme à Fuku avec la perte des sources électriques principales et de secours, cela se traduit par la perte des pompes de refroidissement et la perte du maintient de la pression hydraulique et donc de la montée des barres de contrôle (ou barres modératrices).
Sources : http://www.laradioactivite.com/site/pages/Reacteurs_REB.htm
http://www.laradioactivite.com/site/pages/reacteursaeaupressurisee.htm
http://www.fukushima-blog.com/article-centrale-nucleaire-de-fukushima-daiichi-toutes-les-donnees-sur-les-reacteurs-et-les-combustibles-74272123.html (tableau n°4)

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Sam 25 Mar 2017 - 21:01

Salut,
Pour mémoire en France EDF exploite des réacteurs à eau pressurisée (REP).
[...] En conclusion, le REB est bon marché, mais la sureté est moindre.

c'est entre autres sur ce point que l'anomalie du taux de carbone des générateurs de vapeur des REP et de la cuve du réacteur de l'EPR prend tout son sens.

La pression primaire de fonctionnement d'un REB est sensiblement moitié moindre que celle d'un REP (typiquement 78 à 80 bar comparé à 155 bar). La température de fonctionnement d'un REB est inférieure de 25 à 30 °C par rapport à celle du REP au niveau du circuit primaire dans son ensemble, et de plus de 50 °C si on compare au pressuriseur. Ce domaine de fonctionnement du REB est plus favorable que celui du REP vis-à-vis de la corrosion des circuits primaires par l'eau déminéralisée.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8308
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par albertspetz le Sam 25 Mar 2017 - 22:16

Entièrement d'accord avec toi Tarso.
Il me semble que lorsque j'ai appris qu'Areva avait falsifié les contrôles sur l'acier des pompes, GV des centrales en exploitation et sur la cuve de l'EPR, j'ai perdu toute confiance dans le nuc francais. il me semble même avoir fait un post à ce sujet sur ce fofo. Je pense même avoir dit que l'EPR ne durerait certainement aussi longtemps que les tranches composant le parc nucléaire actuel.

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Lun 27 Mar 2017 - 15:14

Bonjour

Sur ce lien, vous verrez en dernière page que les mesures de résilience indiquent des résultats bien en deçà des valeurs visées 
http://fr.calameo.com/read/00157497564be881a2893

Par ailleurs, dans le document ci dessous
https://www.asn.fr/Media/Files/Precisions-techniques-sur-les-anomalies-de-fabrication-de-la-cuve-de-l-EPR-de-Flamanville

On peut lire :
Areva a réalisé des essais mécaniques dans des zones représentatives, qui ont donné des valeurs de résilience1 entre 36 J et 64 J, pour une moyenne de 52 J, inférieure à la limite réglementaire (60 J). Areva a également mesuré la teneur en carbone dans une carotte centrale réalisée sur ce couvercle, qui a mis en évidence une teneur en carbone supérieure à celle attendue (0,30 % pour une valeur visée de 0,22 %). 
 La résilience est la capacité d’un matériau à absorber de l’énergie sous l’effet d’un choc. Dans le cas de la cuve d’un réacteur, cette propriété est notamment importante pour la résistance aux chocs thermiques, par exemple suite à une injection d’eau froide dans le circuit primaire du réacteur. 


Cela recoupe les valeurs du premier document et met en avant le risque de céder à la suite d'un choc thermique.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Lun 27 Mar 2017 - 16:04

Pour ceux qui sont intéressés, le lien ci dessous permet de télécharger le rapport complet de l'IAEA (International Atomic Energy Agency)

http://www-pub.iaea.org/books/IAEABooks/10962/The-Fukushima-Daiichi-Accident

La synthèse fait 250 pages (dispo en Francais)
Le rapport est en 5 parties de 250 pages env chacune en Anglais.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mar 11 Avr 2017 - 11:30

avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mer 26 Avr 2017 - 10:59

Bonjour

En quelques jours, c'est 2 incidents se succèdent :

https://www-news.iaea.org/ErfView.aspx?mId=94ed0f49-246f-4a8c-b58d-081981188f88

https://www-news.iaea.org/ErfView.aspx?mId=2e16c964-be4e-4fba-8e69-3b51920e67e2

2 personnes soumises a une surexposition de rayons ionisants.

Cela rappelle douloureusement que ceux qui travaillent près de sources ionisantes, même si dans la plupart des cas les sécurités en place suffisent, prennent un risque qui présente une faible probabilité d'apparition mais avec une sévérité terrible en cas d'incident.

80 mSv reçus par le travailleur Anglais Sad, il a pris en une journée la dose reçue en 6 mois par les spacionautes dans l'ISS... 

31 ans jours pour jours après Tchernobyl, on joue encore a chatouiller la queue du dragon...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mar 2 Mai 2017 - 11:12

Bonjour

Pour ceux qui sont intéressés, parution d'un livre accessible gratuitement sur le site de l'IRSN :

« État des recherches dans le domaine de la sûreté des réacteurs à eau sous pression »


http://passthrough.fw-notify.net/download/469419/http://www.irsn.fr/FR/Larecherche/Actualites_Agenda/Actualites/Documents/RDreacteurs_WEB.pdf

Pour citer la préface :


Salutations et bonne lecture
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Aristote le Mar 2 Mai 2017 - 12:23


________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par albertspetz le Mar 2 Mai 2017 - 12:35

@Kyraly
ou celui là
http://www.irsn.fr/FR/Larecherche/Actualites_Agenda/Actualites/Documents/RDreacteurs_WEB.pdf

Ne pas oublier d'enlever la partie proxy dans vos liens quand vous êtes sur votre lieu de travail


Dernière édition par albertspetz le Mar 2 Mai 2017 - 13:03, édité 1 fois

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1660
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Aristote le Mar 2 Mai 2017 - 12:56


Merci Albertspetz je pense que c'est ton lien qui doit être le bon.  pouce

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3513
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mar 2 Mai 2017 - 13:12

Merci Albertspetz, c'est bien celui là.

C'est bizarre, je n'avait pas le soucis de proxy avant... je ferais attention la prochaine fois.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 593
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par KrAvEuNn le Mar 9 Mai 2017 - 22:25

État d'urgence au complexe nucléaire de Hanford aux États-Unis
L'état d'urgence a été déclaré au complexe nucléaire de Hanford, au centre-sud de l'État de Washington, aux États-Unis, après qu'un tunnel d'entreposage de wagons chargés de déchets nucléaires se soit partiellement effondré.
États-Unis. Possible fuite sur le site du complexe nucléaire de Hanford
Mardi matin, un tunnel s'est effondré sur le site nucléaire de Hanford, dans l'état de Washington. Des centaines de travailleurs sont confinés, selon nos premières informations.
Un message envoyé au personnel du site indique : « sécuriser la ventilation dans votre bâtiment » et « s'abstenir de manger ou de boire ».

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 30 sur 33 Précédent  1 ... 16 ... 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum