[Nucléaire] - incidents & accidents

Page 19 sur 37 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant

Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par seth le Sam 2 Juil 2011 - 20:32

et on nous dit qu'en france tout va bien dans le nucleaire

http://www.france-info.com/france-justice-police-2011-07-02-incendie-maitrise-a-la-centrale-nucleaire-du-tricastin-547781-9-11.html

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
seth
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Lun 4 Juil 2011 - 10:21

Salut !
Enfin quelques reportages sur place :

Et une vue imprenable sur le transformateur électrique :

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8855
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Jeu 7 Juil 2011 - 20:46

Quelques infos et images :

http://www.cartoradiations.fr/Fort_Calhoun.php

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par grosminet le Sam 9 Juil 2011 - 10:25

à la prochaine crue du Rhone, on va serrer les fesses... car les travaux pour protéger le Tricastin (passage de la protection actuelle contre un débit de 10 000 m3/sec à 13 000 m3/sec) ne seront achevés que fin 2014...
grosminet
grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Barnabé le Mar 12 Juil 2011 - 16:58

Très peu d'eau dans les rivières et fleuves français : ça pose quelques problèmes de refroidissement et des centrales doivent être arrêtées. Communiqué du 8 juillet de l'Observatoire du nucléaire (je ne connais pas cette structure et ne peux donc juger de la qualité de l'info).

http://observ.nucleaire.free.fr/alerte-maximale.htm
Barnabé
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5312
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Jocelyn le Mer 13 Juil 2011 - 12:06

De la viande contaminée au césium en circulation sur les marchés japonais

Selon un communiqué officiel publié samedi 9 juillet, de la viande de bœuf destinée à la consommation, a été enlevée du marché après que l'on se soit rendu compte, qu'elle était fortement contaminée au césium, avec des niveaux de radioactivité plus de six fois supérieur aux normes autorisées au Japon.

Cette viande qui avait des valeurs de 1 530 à 3 200 becquerels par kilo alors que la norme limite est de 500 becquerels, fait partie d'un lot de 11 animaux livrés dans le courant du mois à Tokyo en provenance d'une ferme située à proximité de la ville de Minamisoma dans la préfecture de Fukushima.

Cette nouvelle affaire sur des cas de contamination dans l'alimentation révèle que la préfecture de Fukushima qui effectue des tests sur tout le bétail n'avait pas décelé ces niveaux de radioactivité, et que 5 bœufs de la même provenance ont déjà été mis en vente sur le marché de la capitale.

Mais au-delà, cette affaire démontre également que la contamination des territoires par les rejets de la centrale ne se limite pas à la zone interdite des 20 km mais peut sous l'effet de la pluie et des vents pollués des secteurs plus éloignés de manière aléatoire.

On apprend aussi que seules 28 vaches avaient été contrôlées depuis le début de la catastrophe par la préfecture de Fukushima.

Pour faire suite aux découvertes de viande de boeuf contaminée au Césisum, la préfecture de Fukushima a décidé de contrôler tout le bétail. Actuellement, les autorités n'ont pas eu le temps de faire ces tests car elles devaient également contrôler les autres animaux comme les porcs ainsi que les légumes et les fruits. Ainsi seules 28 vaches avaient été contrôlées depuis le début de la catastrophe. Au total, 17 boeufs contaminés ont été vendus sur les marchés dont 6 à Tokyo et Tochigi. Il se peut que d'autres animaux aient également pu éviter les contrôles.
(source)
Jocelyn
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Remédier à la catastrophe de Fukushima prendra plusieurs décennies

Message par ghp le Mer 13 Juil 2011 - 15:57

De : http://catastrophe-de-fukushima.fr/

Alors que les chaudes et ensoleillées journées d’été approchent au Japon, dans la ville de Fukushima les gens évitent autant que possible de sortir de chez eux par crainte d’une trop forte exposition à la radioactivité.

Et les nouvelles déclarations du premier ministre japonais ne sont pas spécialement rassurantes. Celui-ci a en effet déclaré hier à propos de la centrale de Fukushima Daiichi qu’ « il faudra trois, cinq, voire 10 ans pour parvenir à en reprendre le contrôle, et même plusieurs décennies pour remédier aux conséquences de l’accident ». Il a également annoncé que le combustible nucléaire fondu dans les réacteurs devrait être retiré vers 2021.

Cependant d’après le gouvernement et des données récupérées par hélicoptère, le débit de dose a baissé d’environ 20% dans un rayon de 80 kilomètres autour de la centrale de Fukushima Daiichi par rapport à la fin du mois d’avril. Les fortes pluies de ces dernières semaines ont certainement fait tomber un certain nombre de particules radioactives au sol. Rappelons quand même que si plusieurs bilans des dégâts humains et matériels ont été fait dans les alentours de la centrale, aucun bilan sérieux de l’impact qu’a eu la catastrophe sur la nature, l’océan et les animaux n’a eu lieu.

A la centrale de Fukushima Daiichi TEPCO a déclaré qu’il renonçait à ce que la station d’épuration soit opérationnelle à 100% et se contentera de 80%. La question de la solidité de la station se pose aussi car sa mise en place s’était faite dans l’urgence. Pour l’instant environ 15 000 tonnes d’eau ont été traitées. Dans le réacteur n°3 TEPCO laissait entendre le 7 juillet qu’en raison d’un très haut niveau de radioactivité l’injection d’azote (visant à éviter une explosion d’hydrogène) allé être repoussé. Pourtant, le lendemain, l’exploitant décidait d’envoyer des travailleurs dans le bâtiment pour voir si l’installation du système d’injection était possible. Les robots dont dispose TEPCO ne pouvaient pas effectuer cette reconnaissance parcqu’ils étaient bloqués par des débris aux sols.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Point Fukushima 16 juillet 2011

Message par ghp le Sam 16 Juil 2011 - 18:35

De : https://sites.google.com/site/glasnostsurfukushima/home

Extrait
Pannes en cascade sur le système de décontamination d’Areva : les joints en PVC craquent ; ceux en acier sont corrodés ; puis un nouveau joint en PVC éclate. Bref le système est arrêté une nouvelle fois 30 heures, le 13 juillet. Il a fallu remplacer les joints dans un environnement où règne 100 à 150 milli Sievert /h ; ce qui limite les interventions humaines.
Depuis le système tourne à débit réduit (-20%).Trop d’air dans les circuits. Tepco fait appel à de l’eau fraiche : plus de 570 t dans les réservoirs . Ce qui va augmenter le niveau d’eau dans les bâtiments.

Suite à cette cascade de pannes, depuis un mois, Tepco a décidé de remplacer le système Kurion-Areva par un nouveau système proposé par Toshiba , le système SARRY, dont le fonctionnement est prévu en aout. Il s’agit de cylindres de 3,6m de haut, remplis de zéolites et de silicate de titane. Ils doivent normalement assurer les mêmes fonctions, et avoir les mêmes performances (réduction d’un facteur un million, pour 1200 t /jour d’eau traitée).

Contrairement à ce que proclament conjointement le gouvernement et Tepco, la situation n’est absolument pas revenue à un état stable :
- Les réacteurs ne sont toujours pas refroidis en circuit fermé,
- le système de décontamination de l’eau ne remplit pas les objectifs de performance
- l’eau contaminée menace toujours de déborder dans la mer,
- les interventions, encore nombreuses ne peuvent être que de très courtes durée, à cause des radiations
- le bâtiment 4 menace de s’écrouler.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Rammstein le Lun 25 Juil 2011 - 10:56

Quelques nouvelles pas rassurantes...

Fukushima : après le "Melt-through" voilà le "Melt-out"

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5225
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty japon / dosimètre

Message par ghp le Jeu 28 Juil 2011 - 16:40

Dosimètre distribué aux écoliers japonais :
[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Badgej10
Il est gradué jusqu'à 10 000 mSv (10 Sv).
Vous pouvez trouver des informations sur :
http://www.nukepills.com/docs/RADTriage%203.0%20instruction%20manual_web.pdf

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty JApon actu 28/07/11

Message par ghp le Jeu 28 Juil 2011 - 16:44

De : http://www.forum-rpcirkus.com

" Les émissions radioactives de la centrale ont été réduites d’un facteur 2 millions par comparaison avec le pic de mi-mars. Mais ce qui veut dire que de faibles rejets continuent. Un problème apparaît de manière épisodique mais sans raison apparente sur le circuit de refroidissement des réacteurs (1 et 2 de manière sûre).

Le débit d'eau est soumis à d'importante variations. TEPCO a annoncé qu'il allait mettre en place des murs souterrains autour des réacteurs afin d’empêcher toute fuite d’eau contaminée vers la mer. La question est : à quel endroit ? Comment ? Et quels seront les débits de dose ? Le système de traitement de l’eau contaminée a vraiment beaucoup de difficultés à fonctionner correctement. Aujourd'hui TEPCO annonce que 30 000 tonnes d’eau ont été traitées. Il en reste encore au moins 80 000 si ce n'est plus, puisque c'est toujours un système d'injection qui est en circuit ouvert. Sans parler d'autres aléas puisque suite au passage du typhon Ma-on, le niveau d’eau à la base du réacteur n°1 a augmenté de 60cm entre le 19 et le 21 juillet. TEPCO ne craint pas pour l’instant de débordement.

Une société japonaise (Kaneka Corporation), en coopération avec l’institut Kitasato, a développé un matériau à base d’une algue verte capable d’absorber certains matériaux radioactifs en quantités 5 à 20 fois plus élevées que la zéolite. TEPCO a commencé à expérimenter ce matériau.

Des niveaux de radioactivité atteignant 0.5 microSv/h ont été relevés jusqu’à 150km au nord de la centrale, ce qui confirme encore les retombées en taches, de la contamination. Suite à la distribution de viande de bœuf contaminée, le gouvernement a lancé une enquête pour identifier les réseaux de distributions (fourrage en particulier). Il envisage aussi de racheter toute la viande contaminée au-delà des normes. "

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Japon / fukushima / actus 5 aout 2011

Message par ghp le Ven 5 Aoû 2011 - 15:46

De : http://www.total-manga.com/news-japon/tepco-scelle-une-partie-de-la-centrale-de-fukushima-n-5042-2.html

A la suite d'un niveau de radiation potentiellement létal dans une partie de la centrale nucléaire de Fukushima, l'opérateur a décidé de procéder à un scellage. Des radiations excédant 10 Sieverts par heure ont été détectées près d'un conduit relié à une cheminée de ventilation entre deux réacteurs. En comparaison, le taux de radiation naturelle que l'on peut trouver à Paris ou Tôkyô avoisine les 0,00000012 Sieverts par heure. Ceci est un record puisque TEPCO n'avait pas constaté de rayonnements aussi élevés depuis le 3 juin, où trois à quatre sieverts par heure avait été mesurés à l'intérieur du réacteur numéro un.

La radioactivité autour du complexe n'étant pas en hausse, TEPCO explique qu'il n'y a donc pas de fuites. Selon la première hypothèse, du combustible fondu du premier réacteur pourrait s'être accumulé dans le fameux conduit après la fuite de la cuve de confinement au début de la crise.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par tarsonis le Ven 5 Aoû 2011 - 15:48

Salut !
http://www.le-projet-olduvai.com/t403-nucleaire-incidents-accidents
Il va falloir t'y habituer, tu as maintenant les droits pour poster ici clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8855
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par serilynpayne le Dim 7 Aoû 2011 - 18:49

Vendredi 5 août, les consommateurs japonais se ruent sur le riz pour faire des provisions pour l'année prochaine. Ils craignent que le riz nouveau soit contaminé et ils n'ont pas confiance dans les tests annoncés par les autorités. Certains magasins ont tout vendu alors que d'habitude les ventes baissent à cette saison car les consommateurs attendent le riz nouveau. Les vendeurs s'inquiètent de la réaction du public si du césium est dans le riz, même en dessous de la limite.

source

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
serilynpayne
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3240
Age : 56
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Dim 7 Aoû 2011 - 21:02

tarsonis a écrit:Salut !
http://www.le-projet-olduvai.com/t403-nucleaire-incidents-accidents
Il va falloir t'y habituer, tu as maintenant les droits pour poster ici clind'oeil

Ah, cool ! Merci de m'accueillir en votre sein.

Actu du jour (en dehors du stockage de riz évoqué par Serilynpayne) :

[NHK French] L'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi est confronté à de nouveaux dysfonctionnements de son système de filtrage de l'eau contaminée, qui a dû être désactivé ce dimanche.

Peu après 7h00, heure locale, des pompes d'un système américain de décontamination se sont arrêtées et n'ont pu être redémarrées. Ce dispositif sert à l'extraction du césium radioactif. Près d'une heure plus tard, une pompe d'un système français permettant l'introduction de produits chimiques dans l'eau contaminée est également tombée en panne. Enfin, la défaillance d'une pompe de secours a contraint les techniciens à désactiver l'ensemble du système. Tepco a toutefois précisé que le refroidissement des réacteurs avec de l'eau filtrée réfrigérante se poursuivait normalement. L'exploitant de la centrale s'efforce de déterminer les causes de ces incidents et travaille au rétablissement du système.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Rammstein le Dim 7 Aoû 2011 - 21:12

La centrale nucléaire allemande de Brokdorf vient d'être mise à l'arrêt suite à l'avarie des transformateurs la reliant au réseau électrique. La centrale venait d'être remise en service le 20 juillet par l'exploitant EON. Les origines de l'incident ne sont pas connues pour le moment.

Lien en Allemand

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5225
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par ghp le Lun 8 Aoû 2011 - 14:22

Petit point sur les sources d'informations concernant Fukushima. Au fil du temps, la plupart de celles-ci se sont épuisées.

Restent encore actifs (informations quotidiennes ou hebdomadaires) :
- http://www.scoop.it/t/fukushima-informations
- http://www.forum-rpcirkus.com/f11-special-japon
- http://catastrophe-de-fukushima.fr/

Plus marginal (informations peu fréquentes) :
- http://sciencepourvousetmoi.blogs.sciencesetavenir.fr
- http://french.ruvr.ru/search.html?q=fukushima
- http://www.pauljorion.com

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Super Phénix

Message par ghp le Lun 8 Aoû 2011 - 14:47

Petit article du canard enchaîné sur le démantèlement de Super Phénix (bonjour à l'Isère et à la Marne).

Rappel : Superphénix est le réacteur nucléaire de l'ex-centrale nucléaire de Creys-Malville en France. C'est un prototype de réacteur à neutrons rapides à caloporteur sodium faisant suite aux réacteurs nucléaires expérimentaux Phénix et Rapsodie.

Extraits :
"A l'arrêt depuis 1997, EDF dépèce le réacteur depuis 12 ans, pièce par pièce. Alors hauts les coeurs! Plus que vingt petites années pour aller au bout de ce chantier. Dans ce coin de l'Isère, Superphénix à un charme supplémentaire: outre son combustible à base de plutonium, il contient quelques milliers de tonnes de sodium liquide. Ce métal a l'amusante propriété de s'enflammer au contact de l'air et d'exploser au contact de l'eau. Il faut vidanger "doucement, tout doucement ", explique la directrice du site. Véronique Bouilly. En 1994, la vidange du réacteur Rhapsodie, un petit surgénérateur expérimental, a conduit à l'explosion et provoqué la mort d'un technicien.
...
EDF emploie moins de 100 salariés, contre 260 pour la vingtaine de sociétés sous-traitantes.
...
Dix ans que l'on se gratte la tête, à EDF : que faire de ce mélange de plutonium et d'uranium, inutilisable dans les autres réacteurs? Un seul plein de combustible de Superphénix a coûté environ 150 millions d'euros. Ce n'est pas un déchet, (on pourrait le reconditionner et l'utiliser ailleurs assure Alain Enusque, directeur du Ciden,le centre EDF chargé des démantèlements). Sauf que personne n'en veut.
...
En attendant, le plutonium fait trempette et refroidit lentement. Et en toute sécurité, assure Alain Ensuque. En 2006,la piscine s'est juste un peu vidée: un étourdi avait ouvert une vanne. Rebelote en 2007. Encore une vanne oubliée. Incident de niveau 1 sur une échelle de 7, annonce à l'époque l'Autorité de sûreté nucléaire. Trois fois rien?
...
Plus tard, dans quelques années, en combinaison de cosmonaute avec liaison radio, les ouvriers s'attaqueront à la cuve. "On fera ça en dernier, en 2025 ", explique Véronique Bouilly. Aucune raison de se presser: personne ne sait où enfouir ces déchets hautement radioactifs pour des centaines d'années. Le site de Bure, prévu pour jouer les catacombes nucléaires, n'ouvrira pas avant 2025, si tout va bien, ou plutôt si tout se passe comme prévu.
...
La partie la plus folle du chantier est sans aucun doute la vidange du sodium. Les 5 000 tonnes de ce métal sont, depuis treize ans, chauffées en permanence à 180 °C pour être maintenues à l'état liquide. Ce qui coûte une fortune en ... électricité. Et il faut le transformer en soude, au rythme de 5 tonnes par jour environ. Ce réjouissant exercice de chimie devrait durer encore deux ans
..."

Bon, ça m'indique déjà où ne pas déménager !

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Pollution océan pacifique (lien)

Message par ghp le Jeu 11 Aoû 2011 - 15:25

Vous pouvez suivre la pollution du Pacifique par Fukushima sur le lien :
http://www.asrltd.com/japan/plume.html
Vous pouvez "naviguez" sur la carte avec la souris, en faisant pivoter le globe terrestre.

Limites :
- couleurs non légendées.
- c'est une simple modélisation (pas des quantités réellement mesurées).

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty actu japon/fukushima 14/08/11

Message par ghp le Dim 14 Aoû 2011 - 18:38

De NHK :
L'UE préconise des tests de radiation approfondis sur les produits de la mer | NHK
L'Union européenne a conseillé à ses membres de mener des tests de radiation sur les produits de la mer provenant de pays autres que le Japon, dont le littoral borde la mer de Chine méridionale et l'océan Pacifique.
Depuis l'accident nucléaire survenu à la centrale Fukushima Dai-ichi en mars dernier, l'UE vérifie les niveaux de césium et d'iode radioactifs contenus dans les denrées alimentaires provenant du Japon. Des tests sont également réalisés sur des produits de la mer des eaux entourant l'Archipel.
Mais l'UE recommande aussi aux autorités de contrôle de vérifier volontairement les produits de la mer importés d'autres pays. Ces tests concernent les produits de la mer d'une vaste zone s'étendant de la mer de Chine méridionale jusqu'à l'océan Pacifique bordant la côte ouest américaine. Un correspondant de la NHK à Bruxelles a déclaré que si des substances radioactives supérieures à la limite autorisée par la loi sont détectées dans des produits provenant de ces zones, ces pays pourraient réclamer des dommages au Japon. "Aucun produit de la mer contenant des taux de radiation supérieurs aux limites autorisées par la loi n'a été recensé à ce jour" a indiqué l'Union européenne.


________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty actus 16/08/11

Message par ghp le Mar 16 Aoû 2011 - 22:30

Rien de neuf :
[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 GcicyEHiTtjfWJW60Yjmdzl72eJkfbmt4t8yenImKBU8NzMXDbey6A_oozMjJETc

En fait :
http://french.ruvr.ru/2011/08/16/54708677.html
" Fukushima : suspension du système de décontamination des eaux radioactives
L’administration de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima a suspendu mardi le système de décontamination des eaux radioactives qui remplissent les sous-sols de la centrale. Le système sera doté d’une nouvelle composante appelée à améliorer son efficacité. Les tests seront effectués jusqu’au 17 août. L’administration assure que cette mesure ne perturbera pas le refroidissement des trois réacteurs en panne. Le système de décontamination, très sophistiqué et onéreux, a été mis en marche le 17 juin dernier mais a dû être stoppé à plusieurs reprises en raison de nombreuses défaillances, rappelle ITAR-TASS. "

et

http://french.china.org.cn/environment/txt/2011-08/16/content_23222773.htm
" Les eaux bordant la Chine pourraient être contaminées par des matières radioactives émises par la centrale de Fukushima, qui a été gravement endommagée par le séisme qui a frappé le Japon en mars dernier, selon l'organisme de contrôle des océans de Chine. Le département de protection environnementale de l'Administration océanique d'État a déclaré au China Daily que le pays va renforcer ses contrôles sur la présence de substances radioactives dans les eaux à l'est de Fukushima, et dans la mer de Chine orientale. Les experts espèrent ainsi déterminer l'impact de la radioactivité rejetée par la centrale sur l'environnement marin et la sûreté des produits alimentaires marins. Les résultats des derniers contrôles publiés par l'Administration océanique d'État le 29 juillet ont montré que le premier échantillon d'eau prélevé dans cette zone contenait 300 fois le niveau naturel de césium radioactif et 100 fois le niveau de strontium. La qualité de l'eau et de l'air en Chine n'a pour l'instant pas été affectée par la radioactivité, selon le département de protection environnementale. Du 16 juin au 4 juillet, l'organisation a dépêché une équipe de surveillance des matières radioactives à l'est de Fukushima. L'équipe a contrôlé une aire de 252 000 kilomètres carrés en prélevant de grandes quantités d'eau, de particules aériennes et d'organismes marins. L'administration s'est engagée à rendre publics les résultats de ces tests graduellement. Au mois d'avril, le propriétaire de la centrale de Fukushima Daiichi, TEPCO, a annoncé son projet de rejeter environ 11 500 tonnes d'eau faiblement radioactive dans l'océan. 60 000 tonnes d'eau environ ont été utilisées pour abaisser la température des six réacteurs de la centrale. Le séisme du 11 mars et le tsunami qui l'a immédiatement suivi ont provoqué la fusion partielle du cœur de certains réacteurs avec la surchauffe des éléments combustibles, selon le rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique rendu le 11 avril. L'Administration océanique d'État a affirmé que les organismes marins prélevés dans les zones contrôlées ont été contaminés à divers degrés, avec un risque plus élevé pour ceux vivant près de la surface. Le césium-137 et le strontium-90 ont des périodes radioactives de trente ans, ce qui les rend susceptibles de contaminer la chaîne alimentaire avec des conséquences néfastes pour la santé des consommateurs, a indiqué le département de protection environnementale. Le département a assuré que ses chercheurs continueraient à s'efforcer de protéger la santé publique en surveillant et en évaluant les effets des rejets radioactifs sur l'écosystème marin chinois."

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty "Pendant ce temps, à Fukushima" (émission france culture )

Message par ghp le Jeu 18 Aoû 2011 - 20:27

Pendant ce temps, à Fukushima : émission en ligne ici => clic

16.08.2011 - 18:15

« Soyez-en sûrs: il n’y aura jamais plus d’un accident par réacteur tous les cent mille ans. Mieux : pas plus d’un accident tous les millions d’années pour une catastrophe type Tchernobyl ».
Ca ressemble à une mauvaise pub… C’est pourtant l’argument « officiel » qui rendait le risque nucléaire acceptable jusque-là; un moindre mal disait-on eu égard aux avantages de cette source d’énergie : indépendance, petit prix, et faible émission de gaz à effets de serre.

Aujourd’hui en 2011, 14 000 « années-réacteurs » ont déjà passé, rythmées par des explosions, plus ou moins médiatisées. Three Miles Island… Tchernobyl… A Fukushima, l’explosion d’un réacteur, puis d’un second, puis d’un troisième auront été suivies minute par minute sur les télévisions du monde entier; depuis on ne sait plus grand-chose... On ne sait pas non plus quel crédit accorder aux déclarations des autorités japonaises.

Discussion avec Jean-Marie Chevalier, économiste, Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et Daniel de Roulet, écrivain

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Actus fukushima / 23-08-11

Message par ghp le Mar 23 Aoû 2011 - 12:04

Grosse revue de presse de l'été.
Plutôt des sources réputées "sérieuses" (style Le Monde).

Japon : la diffusion des informations sur la radioactivite des aliments reste parcellaire, Le Monde, 27/07/11, 14h52
Philippe Mesmer, Tokyo correspondance


Le flou des informations sur la pollution radioactive de la centrale nucleaire de Fukushima et sur la contamination de la chaine alimentaire accroit les craintes des Japonais. Pour beaucoup, la demande adressee, mardi 26 juillet, par le gouvernement a la filiere bovine d'acheter et d'incinerer la totalite de la viande des animaux ayant consomme de la paille contaminee au cesium arrive bien tard.
L'operation devrait concerner, selon le ministere de l'agriculture, les produits issus de 2 906 betes de 16 prefectures, dont une partie a deja ete mise en vente dans des dizaines de magasins de plusieurs enseignes, comme Aeon.
Le gouvernement evalue son cout a 2 milliards de yens (17,8 millions d'euros). Il va aider les industriels du secteur, mais leur demande de se tourner vers l'exploitant de la centrale, la Compagnie d'electricite de Tokyo, Tepco, pour obtenir le remboursement des frais.
La decision prise suit la decouverte, le 8 juillet, des premiers cas de viande contaminee a des niveaux superieurs a la norme legale de 500 becquerels par kilo (Bq/kg) de cesium originaire de la prefecture de Fukushima. Le 19 juillet, le gouvernement a interdit la vente de betail de cette region. Plusieurs prefectures ont decide de mener des controles systematiques des bovins.
Ces mesures n'ont pas empeche le prix de la viande de s'effondrer de plus de 60 %, preuve de l'inquietude persistante des consommateurs sur la surete des aliments.
Beaucoup refusent depuis le debut de la crise nucleaire en mars d'acheter des produits du Tohoku, le nord-est de l'archipel, qui occupent normalement l'essentiel des etals de l'agglomeration de Tokyo ou vivent 35 millions de personnes.
Sans surprise, les meres de famille sont les plus inquietes. Une enquete realisee en juin par l'hebdomadaire Aera revele que 76 % des meres interrogees a Tokyo font attention aux aliments achetes ; 69 % ne donnent pas d'eau du robinet a leurs enfants.
Ces perceptions mettent en evidence les limites de la politique de controles, non centralisee, et de la responsabilite des prefectures. Depuis le debut de la crise, plusieurs produits ont ete interdits a la vente : epinards, lait, ou encore the.
Decidees au coup par coup et souvent accompagnees de discours evoquant des risques limites, ces interdictions se heurtent parfois a l'hostilite d'elus locaux. A l'instar de Heita Kawakatu, gouverneur de la prefecture de Shizuoka, tres critique de l'interdiction decidee sur le the. Certains professionnels, inquiets pour leurs activites, organisent meme des campagnes de ventes directes appelant au "soutien" de la population.
Des positionnements qui desorientent les citoyens, par ailleurs confrontes a des annonces frequentes de nouveaux dangers potentiels. Mardi, la Societe japonaise d'oceanographie (SJO) a appele le gouvernement a controler de maniere plus stricte la contamination de l'eau de mer.
De faibles quantites de substances radioactives peuvent avoir des consequences graves car, signale l'oceanographe Jota Kanda, certaines especes "peuvent accumuler jusqu'a 100 fois les quantites de polluants de leur environnement". Et la contamination doit se generaliser a l'ensemble de la chaine alimentaire.
A cela s'ajoutent les limites des controles des produits mis en vente. "Les autorites ne font que prelever des echantillons, explique Kazuya Honda, de la mairie de Koriyama, dans la prefecture de Fukushima. Les gens n'ont pas confiance et achetent des produits venus d'ailleurs."
Cet ailleurs, c'est essentiellement l'ouest de l'Archipel et l'etranger. Les professionnels de la filiere bovine americaine attendent en 2011 une hausse de 33 % des achats de boeuf par le Japon.
Dans un tel contexte, le quotidien Japan Times avait beau jeu de rappeler, mardi, qu'outre les mesures prises sur le boeuf le gouvernement doit "mener des examens precis des autres produits agricoles" et "comprendre que la plus totale transparence est le meilleur moyen de redonner confiance a la population dans les produits japonais".


----

Le nettoyage de Fukushima pourrait prendre des dizaines d'annees, L'Express avec Reuters, 09/07/11, 15:00

Le premier ministre du Japon Naoto Kan s'est pour la premiere fois exprime sur un calendrier de mise hors service de la centrale nucleaire.
Le Premier ministre japonais, Naoto Kan, a prevenu samedi que le nettoyage et la mise hors service de la centrale de Fukushima-Daiichi, endommagee par le seisme et le tsunami du 11 mars, pourrait prendre des decennies. C'est la premiere fois que le chef du gouvernement nippon devoile un calendrier pour le nettoyage du site, au-dela des mesures d'urgence concernant la fermeture des reacteurs endommages.
"Cela va prendre trois, cinq, dix ans voire plusieurs decennies pour gerer cet accident", a declare Kan a des responsables locaux de son parti, le Parti democrate du Japon, a Tokyo.
Un peu plus tot, le ministre japonais charge de la crise nucleaire, Goshi Hosono, avait fait savoir que l'exploitant de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco) avait mis en place un systeme capable de refroidir de facon stable les reacteurs de la centrale, premiere etape avant l'"arret a froid" des trois reacteurs endommages en janvier 2012.
"Nous serons en mesure d'atteindre notre objectif initial grace aux efforts acharnes des techniciens presents sur le site", a indique Hosono, cite par le quotidien economique Nikkei.
Le seisme et le tsunami du 11 mars, qui ont touche le nord-est du Japon et endommage la centrale, ont entraine l'arret des circuits de refroidissement et une fusion du combustible dans trois des six reacteurs du site, provoquant le pire accident nucleaire depuis Tchernobyl en 1986.


---

Japon. A Iitate, des tournesols depolluent les terres devenues radioactives, Le Monde, 19/07/11, 13h54
Philippe Mesmer, Iitate (prefecture de Fukushima) correspondance


C'est un panneau discret, presque anodin, place en contrebas de la departementale 399, a hauteur de Nimaibashi, sur la commune d'Iitate dans la prefecture de Fukushima. Un panneau au message positif, evoquant, vendredi 15 juillet, "une operation pour un retour a la terre natale".
A son pied poussent des rangees de tournesols sur une parcelle bien entretenue qui contraste avec les terres alentour. En jachere, elles ont ete laissees a l'abandon par les agriculteurs contraints au depart apres l'accident nucleaire de la centrale de Fukushima, a une quarantaine de kilometres de la, et que l'on peut apercevoir par temps clair depuis les hauteurs de Nagadoro, dans le sud de la commune.
La plantation de tournesols est l'une des experiences de phytoremediation, autrement dit de depollution, par les plantes decidees pour decontaminer les sols.
Diligentee par le ministere de l'agriculture, la prefecture de Fukushima et le village d'Iitate, l'operation a pour but, explique l'un des responsables du projet, Koji Egawa, de "reduire la quantite de cesium dans le sol".
A Iitate, il faudra beaucoup de tournesols pour ameliorer la situation sanitaire des sols. Car les caprices de la meteo ont voulu que le village se trouve sur la route des nuages radioactifs emis lors des explosions survenues a la centrale.
La neige tombee au mauvais moment a fait s'accumuler les particules radioactives sur les rizieres, les maisons et les forets. Dans certains coins d'Iitate, les niveaux de radiations atteignent 80 microsieverts par heure, soit plus de 700 millisieverts en un an, alors que le seuil de risque avere de cancer se situe a 100 millisieverts par an.
Ce qui a incite les autorites a evacuer les 6 000 habitants de la commune. A la mi-juillet, une centaine restait "en attente d'un logement", selon la mairie, ou travaillent encore 5 des 80 employes alors que, dehors, un panneau electronique indique 4 microsieverts par heure (35 millisieverts en un an).
Retour hypothetique
A Nimaibashi, les scientifiques ont releve dans la terre 3 334 becquerels de cesium par kilo (Bq/kg). Outre la plantation de tournesols, les autorites menent des experiences avec de l'amarante et du colza, sur differents sites d'Iitate et du village voisin de Kawamata, ou la contamination peut approcher les 30 000 Bq/kg. Ils travaillent aussi sur le drainage des sols avec une eau enrichie en zeolithe, un mineral capable d'absorber du cesium.
Le tournesol a ete choisi, car il capte aussi au cours de son developpement de grandes quantites de cesium radioactif. Sa structure est similaire a celle du potassium utilise dans les engrais.
"Quand les tournesols fleuriront, nous les arracherons, puis nous evaluerons la quantite de cesium captee", precise M. Egawa, avant de rappeler que "des experiences similaires, avec du tournesol ou d'autres plantes, ont ete menees dans la region de Tchernobyl avec des resultats positifs".
Ainsi l'ONG japonaise Tchernobyl-Chubu, basee a Nagoya, mene depuis 2007 une operation a Narodichi, dans la province ukrainienne de Zhytomyr, ou la contamination des sols au cesium 137 peut atteindre 555 000 Bq/m². Dans le cadre du projet Nanohana, l'organisation utilise du colza qui, une fois recolte, est utilise pour produire du biocarburant, qui ne contiendrait plus que 0,004 % du cesium 137 extrait du sol, et du biogaz.
Mais ce genre d'operation a ses limites, car le travail du sol se traduit par une nouvelle contamination aerienne, une modification de la repartition des radionucleides et, au final, par la production d'un nouveau type de dechet nucleaire.
A Iitate se pose le meme probleme. Bruler les plants recoltes se traduirait par de nouvelles emissions radioactives. D'ou l'idee de reduire leur volume en les decomposant avec des bacteries, puis de traiter ce qui reste comme un dechet nucleaire. Tout cela reste experimental. Le retour des habitants sur leur terre demeure encore hypothetique.

Tokyo interdit la vente du boeuf de Fukushima
Quatre mois apres l'accident a la centrale nucleaire de Fukushima, le gouvernement japonais a annonce, mardi 19 juillet, l'interdiction de la vente du boeuf eleve dans la region. Pres de 650 betes auraient ete nourries avec du foin contamine au cesium radioactif et vendues a travers le pays. - (AFP.)


----

Le Japon sort de "l'etat de crise grave", selon le premier ministre, AFP, 19/07/11, 15h12

Le premier ministre japonais, Naoto Kan, a declare, mardi 19 juillet, que la crise nucleaire de Fukushima etait en voie d'etre maitrisee selon l'echeancier fixe d'ici a janvier 2012 compte tenu des progres accomplis ces derniers mois.
"Nous prenons la direction d'une sortie de l'etat de crise grave", s'est felicite le premier ministre de centre gauche, en depit de l'extension des craintes relatives a la contamination radioactive de la nourriture. "Je ne dis pas que nous avons marque le nombre maximal de points, mais mon equipe a fait ce qu'elle devait faire de facon courageuse et des progres ont ete accomplis."
Le gouvernement et Tepco ont confirme en fin de journee la fin de la premiere etape du calendrier de stabilisation des six reacteurs de la centrale de Fukushima, dont quatre ont ete fortement endommages par le violent seisme et tsunami du 11 mars dans le nord-est de l'archipel. Ils ont ainsi presente une feuille de route revisee pour parvenir a contenir le pire accident nucleaire depuis celui de Tchernobyl (Ukraine) en 1986. "L'accident n'a pas encore pris fin, mais les efforts pour stabiliser la situation ont permis de faire des progres", a souligne le ministre de l'economie, du commerce et de l'industrie, Banri Kaieda.
Les autorites et Tepco ont œuvre depuis des semaines pour mettre en place un systeme de refroidissement du combustible nucleaire, dans le but de parvenir d'ici au mois de janvier 2012 a une stabilisation de la temperature des reacteurs a moins de 100 degres Celsius ("arret a froid") .
Le programme
Durant la premiere phase, Tepco a mis en place une usine de decontamination des eaux usees radioactives resultant des arrosages massifs operes en urgence dans les premieres semaines.
Cette installation, fournie par le groupe francais Areva et l'americain Kurion, est operationnelle depuis mi-juin. Elle rencontre toutefois des difficultes compte tenu de la forte teneur en substances radioactives de l'enorme volume d'eau a traiter. Un systeme supplementaire devrait entrer en service debut aout pour accelerer les operations.
Tepco a par ailleurs l'intention de commencer a concevoir un blindage souterrain pour empecher l'eau contaminee de s'infiltrer et de se melanger avec les nappes phreatiques. Des injections d'azote dans les reacteurs permettent en outre d'eviter les explosions d'hydrogene telles que celles qui se sont produites dans les jours suivant le debut de l'accident.
Les autorites promettent de mettre l'accent sur la reduction de la radioactivite environnante, laquelle a deja notablement regresse depuis le pic atteint le 15 mars pour s'etablir actuellement a 1,7 millisievert par an a la lisiere du site, selon l'agence gouvernementale de surete nucleaire et industrielle.
Le gouvernement a en outre promis mardi d'allouer 78,2 milliards de yens (650 millions d'euros) a un programme de sante pour surveiller l'exposition aux radiations de tous les residents de Fukushima.
Plus de 80 000 personnes vivant dans un rayon de 20 kilometres autour de la centrale et dans une bande s'etirant au nord-ouest du site ont ete forcees d'evacuer leur domicile, en raison d'une radioactivite superieure a la normale.
Au vu des progres enregistres a la centrale, le gouvernement espere pouvoir lever partiellement les restrictions concernant les residents de la "zone de preparation a l'evacuation d'urgence", situee entre 20 et 30 km de la centrale. Par ailleurs, l'Etat a decide mardi d'interdire la vente de bœuf provenant de Fukushima apres la decouverte de viande bovine contaminee.


---

Commission Baleiniere Internationale : les consequences de Fukushima eludees, Novethic, 20/07/11
Pauline Rey-Brahmi


Lors de sa 63eme reunion pleniere, la commission baleiniere internationale (CBI) a elude l'impact de la catastrophe du Japon sur les cetaces. Or les taux de radiactivite mesures sur les baleines sont tres preoccupants selon les associations environnementales.
Alors que la 63eme reunion pleniere de la CBI se tenait a Jersey du 11 au 14 juillet dernier, l’association Robin des bois attendait que la commission acte la mise en place d’une etude evaluant l’impact a long terme de la catastrophe de Fukushima Daiichi sur les cetaces (baleines, dauphins, marsouins etc.) via son comite scientifique. Mais les querelles recurrentes entre les pros et antis chasse a la baleine ont pris le pas et la question n’a pour ainsi dire pas ete abordee. « Les Japonais ont fait deux coups en un : empecher la creation d’un sanctuaire dans l’Atlantique Sud et ecarter les discussions de fond sur les problemes generes par la radioactivite », se desole Charlotte Nithart de Robin des Bois. Pour l’association, la mise en place de cette etude etait un enjeu crucial. Derniers maillons de la chaine alimentaire marine, les cetaces accumulent dans leurs tissus tous les polluants ingeres par les autres animaux mettant en peril notamment leur reproduction. Ces especes dont la conservation avant Fukushima n’etait deja pas assuree pourraient donc subir durement les consequences de l’apres-seisme.
Radioactivite, un fleau discret mais durable
Les scientifiques japonais ont commence a effectuer des mesures de radioactivite sur deux petits rorquals. Verdict ? Ils contenaient une dose de 30 becquerels par kilo (Bq/kg) de cesium 137. « Les seules valeurs de reference que nous ayons sont des specimens captures en Mer du Nord dans un contexte d’influence directe des rejets d’usines de retraitement nucleaire. Et celles-ci sont 30 fois inferieures (1,319 Bq/kg) aux doses enregistrees au Japon alors que les animaux sont exposes a la radioactivite depuis plusieurs decennies. C’est inquietant d’observer ces donnees au bout de 3 mois », explique Charlotte Nithart. Greenpeace a aussi publie fin mai des donnees resultant de ses propres prelevements. L’organisation a ainsi montre un taux de radioactivite 50 fois superieur a la limite autorisee dans des algues prelevees a 22 km des cotes. Mais, les donnees manquent encore pour faire un etat des lieux fiable de la situation.
« Des indications sur les zones precises de peche seraient primordiales pour interpreter de maniere pertinente les mesures obtenues sur les poissons. Ces informations ne sont sans doute pas accessibles puisque l’objectif premier de ces mesures est la protection des populations, donc le controle de la radioactivite des debarquements de peche. » precise le rapport de l’IRSN sur l’impact des rejets radioactifs sur le milieu marin date du 13 mai dernier. Il ajoute aussi dans sa reactualisation du 11 juillet (voir document lie) que les niveaux de radioactivite en cesium 134 et 137 enregistres les plus eleves concernent une espece particuliere : le lancon japonais qui a la particularite d’etre en debut de chaine alimentaire et de vivre enfoui dans le sable dans lequel se concentrent les elements radioactifs. Allant dans le sens de Robin des bois, le rapport note aussi « En consequence, si a court terme, les concentrations les plus elevees sont plutot trouvees chez les especes situees au debut de la chaine alimentaire, a plus long terme, une fois que le transfert dans les differents maillons des reseaux trophiques sera effectif, ce seront les predateurs en haut de la chaine alimentaire qui devraient presenter des niveaux plus eleves. » Pour l'association, une contamination pourrait entrainer une mutation du patrimoine genetique ou des developpement anormaux d'embryons.
Impossible neanmoins d’anticiper des consequences sur le long terme en etudiant de plus pres les effets de Tchernobyl dans les mers et oceans avoisinants. « Pour Tchernobyl, il s’agissait uniquement d’un impact par le biais des rejets atmospheriques. Il n’y a pas eu de relarguage d’eaux contaminees comme a Fukushima », insiste Charlotte Nithart. Les etudes realisees en 1996 par l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) avaient montre un taux de cesium 137 deux ou trois fois superieur aux valeurs normales essentiellement en mer Baltique et en mer Noire tout en precisant que l’impact sur le public restait negligeable. Aucune etude sur les cetaces n’avait ete realisee a l’epoque. Le Japon a ainsi fait part lors de la reunion a Jersey de « sa volonte de considerer la possibilite » d’effectuer des mesures de radioactivite mais aucune echeance n’a ete fixee sur le sujet.
Dechets toxiques en mer : bombes a retardement
Pour Robin des Bois, le suivi ne doit pas s’arreter a l’etude de la radioactivite mais aussi prendre en compte les substances nocives issues des debris charries vers le large par le tsunami. L’US Navy a ainsi observe une nappe de debris de 100 km de long et de 200 km² de superficie. Pourtant lors du precedent tsunami devastateur de 2004, les consequences des debris transportes au large avaient peu ete evoquees. « L’armee americaine s’interesse a cette nappe pour la securite de la navigation car l’armee circule beaucoup dans cette zone (bateaux et sous-marins) », precise Charlotte Nithart. D’autant que la problematique est differente. Dans un pays comme le Japon, surequipe et tres developpe, tout laisse a penser que les debris emmenes en mer sont beaucoup plus dangereux en termes de substances toxiques (PCB, phtalates, metaux lourds etc.). La viande de dauphin et de baleine vendue sur le marche japonais presentait avant la catastrophe des taux eleves en metaux lourds (cadmium, mercure). L’accumulation de dechets toxiques dans les zones frequentees par certaines especes de cetaces aggrave la situation.
Au-dela de leur toxicite, ces dechets comme les sacs plastiques peuvent aussi etouffer les cetaces ou les emprisonner. « Le littoral japonais etait equipe de gros engins de peche partis au large. Les filets fantome sont une grande menace pour les cetaces », indique Charlotte Nithart. Les autorites japonaises estiment en effet a environ 21 000 le nombre de bateaux de peche detruits par le tsunami. Les filets de peche naviguant au gre des courants peuvent ainsi emprisonner tout type d’organismes marins. Robin des Bois evoque une etude realisee en 2006 estimant que dans certaines zones du Pacifique Nord, jusqu’a 78% des baleines a bosse presentent des cicatrices provoquees par les filets de peche. « Que cela soit sur terre ou en mer, les dechets post-catastrophes ne sont pas consideres comme une priorite par les Etats », regrette Charlotte Nithart.
Petite eclaircie au sein de la reunion de Jersey, la Commission a acte la creation d’un groupe de travail pour rechercher et synthetiser les donnees existantes sur l’ingestion des dechets plastique par les cetaces notamment les microplastiques. Une legere avancee dans un domaine scientifique ou les donnees manquent.


---

Japon : la diffusion des informations sur la radioactivite des aliments reste parcellaire, Le Monde, 27/07/11, 14h52
Philippe Mesmer, Tokyo correspondance


Le flou des informations sur la pollution radioactive de la centrale nucleaire de Fukushima et sur la contamination de la chaine alimentaire accroit les craintes des Japonais. Pour beaucoup, la demande adressee, mardi 26 juillet, par le gouvernement a la filiere bovine d'acheter et d'incinerer la totalite de la viande des animaux ayant consomme de la paille contaminee au cesium arrive bien tard.
L'operation devrait concerner, selon le ministere de l'agriculture, les produits issus de 2 906 betes de 16 prefectures, dont une partie a deja ete mise en vente dans des dizaines de magasins de plusieurs enseignes, comme Aeon.
Le gouvernement evalue son cout a 2 milliards de yens (17,8 millions d'euros). Il va aider les industriels du secteur, mais leur demande de se tourner vers l'exploitant de la centrale, la Compagnie d'electricite de Tokyo, Tepco, pour obtenir le remboursement des frais.
La decision prise suit la decouverte, le 8 juillet, des premiers cas de viande contaminee a des niveaux superieurs a la norme legale de 500 becquerels par kilo (Bq/kg) de cesium originaire de la prefecture de Fukushima. Le 19 juillet, le gouvernement a interdit la vente de betail de cette region. Plusieurs prefectures ont decide de mener des controles systematiques des bovins.
Ces mesures n'ont pas empeche le prix de la viande de s'effondrer de plus de 60 %, preuve de l'inquietude persistante des consommateurs sur la surete des aliments.
Beaucoup refusent depuis le debut de la crise nucleaire en mars d'acheter des produits du Tohoku, le nord-est de l'archipel, qui occupent normalement l'essentiel des etals de l'agglomeration de Tokyo ou vivent 35 millions de personnes.
Sans surprise, les meres de famille sont les plus inquietes. Une enquete realisee en juin par l'hebdomadaire Aera revele que 76 % des meres interrogees a Tokyo font attention aux aliments achetes ; 69 % ne donnent pas d'eau du robinet a leurs enfants.
Ces perceptions mettent en evidence les limites de la politique de controles, non centralisee, et de la responsabilite des prefectures. Depuis le debut de la crise, plusieurs produits ont ete interdits a la vente : epinards, lait, ou encore the.
Decidees au coup par coup et souvent accompagnees de discours evoquant des risques limites, ces interdictions se heurtent parfois a l'hostilite d'elus locaux. A l'instar de Heita Kawakatu, gouverneur de la prefecture de Shizuoka, tres critique de l'interdiction decidee sur le the. Certains professionnels, inquiets pour leurs activites, organisent meme des campagnes de ventes directes appelant au "soutien" de la population.
Des positionnements qui desorientent les citoyens, par ailleurs confrontes a des annonces frequentes de nouveaux dangers potentiels. Mardi, la Societe japonaise d'oceanographie (SJO) a appele le gouvernement a controler de maniere plus stricte la contamination de l'eau de mer.
De faibles quantites de substances radioactives peuvent avoir des consequences graves car, signale l'oceanographe Jota Kanda, certaines especes "peuvent accumuler jusqu'a 100 fois les quantites de polluants de leur environnement". Et la contamination doit se generaliser a l'ensemble de la chaine alimentaire.
A cela s'ajoutent les limites des controles des produits mis en vente. "Les autorites ne font que prelever des echantillons, explique Kazuya Honda, de la mairie de Koriyama, dans la prefecture de Fukushima. Les gens n'ont pas confiance et achetent des produits venus d'ailleurs."
Cet ailleurs, c'est essentiellement l'ouest de l'Archipel et l'etranger. Les professionnels de la filiere bovine americaine attendent en 2011 une hausse de 33 % des achats de boeuf par le Japon.
Dans un tel contexte, le quotidien Japan Times avait beau jeu de rappeler, mardi, qu'outre les mesures prises sur le boeuf le gouvernement doit "mener des examens precis des autres produits agricoles" et "comprendre que la plus totale transparence est le meilleur moyen de redonner confiance a la population dans les produits japonais".


---

Interview. « A Fukushima, encore 100 000 tonnes d’eau contaminee a traiter », Blog ecologie, 29/07/11
Propos recueillis par Audrey Garric


Plus de quatre mois apres l'accident nucleaire de Fukushima, la tension mediatique est quelque peu retombee sur la centrale accidentee. Les medias se concentrent actuellement sur les niveaux de radioactivite dans la region et les risques lies a la consommation de nourriture. Mais de moins en moins d'informations filtrent sur l'etat d'avancement des operations de stabilisation et de decontamination du site. Le point avec Franck Bigot, responsable de l'evaluation de la surete des reacteurs nucleaires a l'Institut de radioprotection et de surete nucleaire (IRSN).
Comment se deroule le refroidissement des reacteurs ?
Franck Bigot : Depuis deux mois environ, le refroidissement des quatre reacteurs et des piscines est stabilise. L'operateur Tepco injecte entre 3 et 4 m3 d'eau par heure, soit entre 75 et 80 m3 par jour. Apres avoir envoye de l'eau dans les cuves au moyen de pompes de fortune et de camions-citernes, le refroidissement des reacteurs fonctionne maintenant, depuis le debut du mois, en circuit ferme : l'eau qui sort du reacteur est ainsi refroidie et traitee afin d'etre directement reinjectee dans le cœur, ce qui permet d'eviter les fuites et rejets radioactifs. Par contre, il faut encore installer ce circuit ferme pour les piscines ou est stocke le combustible, qui sont encore refroidies avec du materiel d'appoint.
Ou en est-on de la decontamination des eaux usees qui stagnent sur le site ?
Les tres grandes quantites d'eau, souvent de mer, qui ont ete envoyees dans les cuves des reacteurs pour les refroidir, lorsque le circuit etait ouvert, ainsi que les nombreuses fuites, ont provoque une accumulation inquietante d'eaux radioactives, initialement estimees a 130 000 m3, a differents endroits de la centrale, dans des reservoirs, des sous-sols ou des barges. Il fallait absolument s'en debarrasser car elles freinent les operations des ouvriers, de par leur forte radioactivite, et parce qu'elles polluent l'ocean.
Tepco a alors installe une usine de decontamination, avec l'aide notamment d'Areva. Apres des problemes techniques au debut de sa mise en service, a la mi-juin, la station d'epuration traite aujourd'hui pres de 1 000 m3 d'eau par jour. Pres de 30 000 m3 d'effluents ont pour l'instant ete traites, c'est-a-dire qu'on leur a ote le sel et qu'on a abaisse considerablement leur radioactivite, de l'ordre de quelques centaines de becquerels au lieu de plusieurs milliers, voire un million de becquerels par cm3, au depart. Le niveau des eaux a donc baisse dans les batiments et les effluents ont ensuite ete reinjectes dans le circuit de refroidissement des reacteurs. Il reste encore a traiter un peu moins de 100 000 m3 d'eau et a resoudre la question des dechets de cette epuration, les boues radioactives*.
Quelles sont les autres operations menees dans la centrale ?
Les grosses operations consistent a renforcer la protection des batiments et restaurer leur confinement. Tepco est en train d'installer un toit amovible au-dessus du batiment du reacteur n°3 afin de proteger de la pluie ses installations et les operations en cours, et eviter un lessivage des elements radioactifs qu'il contient. Il devrait etre acheve d'ici la fin aout ou le debut septembre. Un toit similaire sera fixe au-dessus des reacteurs 1 et 2 et 4 d'ici le debut 2012.
Les actions d'inertage se poursuivent aussi dans le reacteur 1 et ont debute dans les reacteurs 2 et 3. Les ouvriers y injectent constamment de l'azote gazeux afin de saturer leur atmosphere. L'objectif est d'empecher l'oxygene de l'air de penetrer par les fuites des enceintes de confinement et de se meler a l'hydrogene produit par la degradation des combustibles, ce qui aurait pour effet de declencher une explosion dans le cœur du reacteur.
Enfin, les ouvriers continuent de fixer les radionucleides sur le site grace a des resines et ventilent l'interieur des batiments. Au final, l'acces aux differents batiments s'ameliore.
La radioactivite continue donc de decroitre ?
Oui, car l'essentiel des radioelements emis au debut de l'accident, a la mi-mars, etaient de l'iode 131, dont la demi-periode [la duree qu'il lui faut pour voir sa radioactivite decroitre de moitie] est de huit jours. Comme, depuis, il n'y a presque pas eu de nouvelles sources d'emissions, l'iode rejetee apres l'accident a presque disparu. Il reste donc essentiellement du cesium 137, dont la demi-periode est elle de trente ans, mais dont l'activite est beaucoup plus faible.
Quelles sont les operations prevues dans les mois et annees a venir ?
Le traitement des eaux contaminees devrait occuper Tepco au moins jusqu'a la fin de l'annee. L'installation du circuit ferme de refroidissement et des toits va se poursuivre jusqu'au debut 2012. Sur le plus long terme, Tepco devra s'atteler au demantelement du combustible, a savoir 2 500 tonnes d'uranium et de plutonium reparties entre les cuves et les piscines. La situation ne sera pas totalement stabilisee avant dix ou vingt ans.
* Apres avoir ete pompee, l'eau contaminee se voit injecter des reactifs pour capter les elements radioactifs et les precipiter. Il en decoule des boues radioactives, d'un volume 120 fois inferieur aux quantites d'eau injectees dans le systeme de decontamination, mais qui s'averent hautement radioactives et constituent donc des dechets nucleaires a vie longue, qui devront etre stockes.


---

Le taux eleve de radioactivite perturbe les travaux en cours a Fukushima, Le Monde, 03/08/11, 16h08
Philippe Mesmer, Tokyo, correspondance


Les efforts incessants consentis pour reprendre le controle de la centrale nucleaire de Fukushima mettent en evidence la gravite de la crise qui a suivi le tsunami du 11 mars.
Mardi 2 aout, les techniciens ont releve dans le batiment du reacteur numero un - l'un des trois fortement endommages sur les six que compte l'installation -, un debit de dose extremement eleve et dangereux pour l'homme, de cinq sieverts (Sv) par heure, alors que le niveau acceptable pour un travailleur du nucleaire en France ne depasse pas 20 millisieverts (mSv) par an.
La veille, ils avaient enregistre plus de 10 Sv par heure au niveau d'un conduit commun aux reacteurs 1 et 2, dependant du systeme de traitement des gaz dans l'enceinte de confinement.
D'apres des images rendues publiques par la Compagnie d'electricite de Tokyo (Tepco), la mesure a ete realisee au moyen d'un compteur Geiger fixe au bout d'une perche. Comme l'appareil a comme limite 10 Sv par heure, le niveau de radiation pourrait etre tres superieur, a precise Junichi Matsumoto, directeur general chez Tepco.
Le conduit en question est relie a la cheminee de relargage - situee entre les deux reacteurs - et aux enceintes de confinement. Il avait ete utilise au moment des tentatives de ventilation des reacteurs dans les jours qui ont suivi le tsunami, tentatives qui n'ont pas empeche plusieurs explosions, d'hydrogene notamment, entre les 12 et 15 mars. Il y aurait alors eu une accumulation tres radioactive, soit de debris, soit d'eau liee a l'intense condensation, dans un point bas ou autour de ce conduit, ce qui expliquerait le haut niveau de radiation.
Tepco a condamne ces zones a risques qui, en raison de leur perimetre tres localise, ne presenteraient pas de danger direct pour l'environnement. Mais leur presence perturbe les efforts de reprises de controle de la centrale et, entre autres, les operations de refroidissement des reacteurs.
Traitement ameliore
Celles-ci se font tant bien que mal depuis le mois de juin, au moyen d'un circuit installe a la hate pour traiter l'eau radioactive accumulee dans les locaux de la centrale. Le traitement devrait etre ameliore avec la mise en service d'un nouveau systeme en cours d'assemblage. Ce dernier s'avere indispensable pour realiser d'ici a janvier 2012 la prochaine etape de la reprise de controle du site, a savoir l'arret a froid des reacteurs.
La forte radioactivite freine aussi l'installation des systemes de refroidissement des piscines contenant du combustible usage. Un circuit a pu etre mis en service le 31 juillet a la piscine du reacteur 4, qui contient 1 535 barres de combustible, mais son installation reste a faire dans les reacteurs 1, 2 et 3.


---

Certaines zones autour de Fukushima seront interdites pendant des decennies, LeMonde.fr avec AFP, 22/08/11, 10h59

Certaines zones proches de la centrale nucleaire accidentee de Fukushima, dans le nord-est du Japon, resteront probablement interdites pendant plusieurs decennies. Voila ce qu'ont rapporte, lundi 22 août, les medias nippons, citant des sources officielles.
e journal Yomiuri, s'appuyant sur une source gouvernementale non identifiee, a indique que les zones se trouvant dans un rayon de trois kilometres autour de la centrale seront probablement maintenues hors d'acces "pour une longue periode, peut-etre plusieurs decennies".
Le gouvernement pourrait racheter certains terrains aux habitants afin d'y stocker temporairement les dechets radioactifs, y compris les boues et les debris contamines de l'usine atomique, a ajoute le plus grand quotidien nippon.
Le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, n'a pas dementi ces informations. "Je ne peux pas nier le fait qu'il puisse etre difficile pour les residents de certaines regions de revenir chez eux avant longtemps. Je m'en excuse profondement", a-t-il dit.
Radioactivite cinq fois superieure a la limite
Le premier ministre nippon, Naoto Kan, qui doit quitter le pouvoir a la fin du mois, devrait se rendre dans la region ce samedi pour presenter des excuses aux habitants evacues apres le debut de l'accident provoque par un violent seisme et un tsunami geant le 11 mars.
Apres l'eclatement de la crise nucleaire la plus grave depuis celle de Tchernobyl, il y a vingt-cinq ans, les autorites japonaises ont decrete une zone d'evacuation obligatoire dans un rayon de 20 kilometres autour de la centrale.
Des analyses recentes effectuees par le ministere des sciences et de la technologie ont revele des taux de radioactivite cinq fois superieurs a la limite legale de 20 millisieverts par an dans 15 des 50 stations d'observation installees a l'interieur de ce perimetre.
Plus de 85 000 personnes vivent depuis plus de cinq mois dans des centres d'accueil ou des logements prefabriques, sans aucune certitude de retrouver un jour leur habitation.

Sur le meme sujet :
Zone interdite pour plusieurs decennies autour de Fukushima, Sciences et Avenir, 22/08/11, 11:36 :
clic

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Fukushima : Tepco pourrait prendre du retard sur son échéancier

Message par ghp le Mer 24 Aoû 2011 - 18:47

de : http://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-traitement-eau-radioactive-retard-13307.php4#xtor=ES-6

" Tepco espère toujours assurer un arrêt à froid de la centrale de Fukushima Daiichi dés janvier 2012, mais l'opérateur admet que des problèmes techniques liés au traitement de l'eau radioactive pourrait retarder l'échéance. "

" La semaine dernière l'opérateur de la centrale de Fukushima Daiichi, Tepco, annonçait que les températures des quatre piscines de stockage du combustible usé sont stabilisées à des niveaux satisfaisants. Les températures des trois réacteurs endommagés restent quant à elles trop élevées et Tepco tente toujours de les abaisser en modulant les volumes d'eau injectés. Une situation en ligne avec le plan de stabilisation présenté en avril par l'opérateur.

Les volumes d'eau radioactive ne diminuent pas.

Cependant, des problèmes techniques posés par l'usine de décontamination de l'eau hautement radioactive entretiennent l'incertitude sur l'évacuation de l'eau accumulée dans les installations. L'usine construite par Areva et l'américain Kurion est l'objet de multiples pannes qui ralentissent sensiblement l'avancée des opérations. En cause, l'élimination des grandes quantités de césium radioactif qui constitue un point faible à l'origine de fuites d'eau et de dysfonctionnements des pompes.

Au 9 août, 42.000 m3 d'eau ont été retraités mais il restait encore environ 120.000 m3 à traiter, un volume en légère hausse par rapport au 110.000 m3 annoncés mi-juin lors de la mise en route de l'unité de traitement.

Or il s'agit d'un élément clé car d'une part l'eau radioactive interdit l'accès à certaines zones et d'autre part, la réinjection de l'eau retraitée permet d'établir un circuit fermé sensé limiter la dispersion des rejets radioactifs. "Il est possible que la décontamination ne soit pas achevée d'ici la fin de l'année, comme le prévoit notre plan, et que cela affecte le processus d'arrêt à froid" a confirmé un porte-parole de Tepco à l'agence de presse Reuters, ajoutant que "cependant nous n'avons pas encore décidé de repousser notre objectif".

Afin de tenir le délai annoncé en avril, Tepco teste depuis la semaine dernière un autre système de décontamination destiné à extraire le césium. La simplicité du système fourni par Toshiba devrait limiter les pannes, mais, dès sa mise en marche, l'accumulation de césium dans certaines parties de l'équipement empêchait sa maintenance entraînant un arrêt imprévu.

Des zones interdites pour des décennies

De plus, les conséquences de la catastrophe devraient s'étaler sur plusieurs décennies. En premier lieu, les médias japonais rapportent que certaines zones contaminées devraient rester interdites "pendant plusieurs décennies". Il s'agit en particulier de la zone de trois kilomètres autour de la centrale, qui pourraient servir au stockage des déchets radioactifs générés par la catastrophe, et notamment les boues issues du traitement de l'eau. En effet, le principe de décontamination se base sur l'usage de filtres ainsi que sur la précipitation des éléments radioactifs et leur concentration par décantation. À l'issue du processus, il reste donc à stocker les éléments radioactifs extraits de l'eau.

Les zones interdites pourraient par ailleurs s'étendre au-delà des trois kilomètres évoqués par la presse nippone puisque des analyses "effectuées par le ministère des Sciences et de la Technologie ont révélé des taux de radioactivité cinq fois supérieurs à la limite légale de 20 millisieverts par an dans 15 des 50 stations d'observation installées à l'intérieur [de la zone de 20 kilomètres évacuée autour de la centrale]" rappelle l'AFP.

...

Philippe Collet"

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

[Nucléaire] - incidents & accidents - Page 19 Empty Video sur les réacteurs nucléaires "Mark One"

Message par ghp le Mer 24 Aoû 2011 - 22:17

Les réacteurs nucléaires Mark One depuis leurs débit expérimentaux aux USA dans les années 1950 à Fukushima, en passant par Chernobyl :
video ici.

C'est un peu orienté, mais très instructif.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 19 sur 37 Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20 ... 28 ... 37  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum