Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Dim 6 Fév 2011 - 23:47

Je n'ai pas trouvé ce sujet en parcourant le forum, c'est pourquoi je le poste là ...
En cas d'attaque (nucléaire ?) d'un autre pays, les cibles seraient les grandes villes, les centrales nucléaires peut être ? les sites de l'armée ?
Dans ce cas l'emplacement idéal serait celui qui est le plus éloigné de tous ces lieux, qu'en pensez vous ?


lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par phyvette le Lun 7 Fév 2011 - 1:00

lutopis a écrit: qu'en pensez vous ?
D'abord tu veux faire une guerre nucléaire avec qui ?
Ensuite au cas plus qu'hypothétique ou tu trouverais un adversaire et au regard de la puissance des armes nucléaires et du nombre important de sites stratégiques en France, nul part hors le PC Jupiter.

phyvette
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 04/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par grosminet le Lun 7 Fév 2011 - 8:56

quel pays pourrait attaquer tous ces sites à la fois ?
pourquoi privilégier ce sénario plutot qu'un autre ?
Pourquoi ne pas faire apparaitre les sites nucléaires des pays limitrophes ?

voici ce que ça donne



quoi qu'il en soit, la nucléarisation du continent fait qu'il est impossible de se mettre à l'abri des nuages de particules radioactives...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Lun 7 Fév 2011 - 10:23

Dans cette question mon hypothèse de départ est de se mettre a l'abris des zones détruites par explosion et de leur pourtour exposé à au rayonnement radioactif direct.
Une fois hors de ces zones on peut imaginer un abris permettant de survivre quelques années isolé des nuages de particules radioactives.

Mais d'apres Phyvette
au regard de la puissance des armes nucléaires et du nombre important de sites stratégiques en France, nul part

Qu'en pensez vous ?

lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tchoupi4 le Lun 7 Fév 2011 - 10:31

à mon avis une meilleure question serait ou survivre si toutes nos centrales nucléaires pêtent suite à une EMP solaire G5 par exemple...
et là quand tu regardes la carte c'est pas gagné clind'oeil

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lyam dickinson le Lun 7 Fév 2011 - 10:36

merci pour ces cartes.. (j'avais la 1° mais pas la seconde)...

Je ne vois pas un pays attaqué tous les sites à la fois..
je serais plus enclin à dire que des attaques terroristes sur une centrale est plus envisageable...de nos jours..

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Lun 7 Fév 2011 - 10:59

Salut !

Il serait peut être temps de changer le titre de ce topic si vous souhaitez traiter uniquement du risque nucléaire en cas de guerre, ou alors de clarifier le questionnement.

D'un point de vue conflit entre deux pays, avoir une carte traitant uniquement des sites nucléaires semble incomplet (sinon, on rejoint tous les topics qui traitent du "risque nucléaire"). Détruire ces zones a un but purement destructif (et non de conquête), donc le scénario envisagé serait l'annihilation d'un territoire. Il faudrait donc ajouter les cartes de foyers de peuplement, les zones de production, les zones ressources à détruire (on reparle des gaz de schistes en ce moment), les sites seveso, etc....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par resistance34 le Lun 7 Fév 2011 - 11:09

tchoupi4 a écrit:à mon avis une meilleure question serait ou survivre si toutes nos centrales nucléaires pêtent suite à une EMP solaire G5 par exemple...
et là quand tu regardes la carte c'est pas gagné

A priori, une EMP Solaire aurait comme conséquence sur les centrales un arret de la définitif de production mais pas l'explostion ou l'implosion de celle ci ... La mise en sécurité de l'uranium n'est pas l'exception mais la règle ... Mais ce que l'on peut lire sur le fonctionnement et la sécurité des centrale est assez variable, donc tout nouvel avis est le bienvenu : peut tu développer stp et quelles sont tes sources ?

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par Canis Lupus le Lun 7 Fév 2011 - 11:11

Comme le dit Tarsonis, seule une motivation de destruction de la France engendrerait un scénario pareil. Il faut se mettre dans la peau d'un envahisseur ou d'un terroriste.
À quoi bon contaminer un territoire qui pourrait potentiellement devenir votre (conquête armée ou idéologique) ?
Je suis plus du côté de tchoupi4 et de la tempête solaire, le souci majeur étant le refroidissement des piscines de stockage d'après ce que j'ai compris.

Et la guerre nucléaire, je n'y crois pas trop, même si on n'est pas à l'abri des fous, personne ne se risquerait à périr dans une contre-attaque.

Quoi qu'il arrive, l'exil est une option à ne pas écarter.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tchoupi4 le Lun 7 Fév 2011 - 17:02

Pour résistance 34: Je ne suis pas un spécialiste du fonctionnement des centrales nucléaires, cela dit plusieurs questions que je souhaite soulever:
1/ Tous les mécanismes fonctionne de pret ou de loin à l'électricité. En cas d'EMP les centrale ne sont aps forcément hyper blindées (j'en sais rien) résultat est-ce que les barres de graphites "tomberont" bien ? C'est à mon avis une question importante. Ensuite que se passera t-il sur la durée? Sur 2 ans ou 3 ans? Tu te rend compte le boulot de maintenance sur ces engins... même à l'arret? Qui sera là pour s'en occuper. Plus d'eau potable, plus de médicaments en quelques jours, plus de possiblité de communiquer, de transmettre des ordres d'organiser etc... les gens mourront par millions avec des estomacs incapables de résister aux microbes de la première flaque d'eau qui sera bue... bref une horreur absolue.... et parmi tout çà et bien quelques centrales nucléaires.... je ne suis pas sur qu'elles soient si sur que cela dans un tel scénario. Maintenant je bosse pas chez EDF et si on pouvait l'avis d'un gars bossant là bas ce serait passionnant!

tchoupi4
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 337
Localisation : Paris et Normandie
Emploi : Guichetier Chef Banque
Loisirs : lecture, économie, mon jardin et ma maison à la campagne
Date d'inscription : 10/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par resistance34 le Lun 7 Fév 2011 - 18:01

Apparement des tests datant des années 90 sur les conséquences des EMP sur les centrales ont été dixit "concluant" pour les centrales françaises ... D'un autre cotés, entre ce que le gouvernement diffuse dans la presse sur la sécurité des centrales et la vérité, il y a sans doute des écarts voire beaucoup ...

Ensuite, pour l'entretien des centrales, je ne sais absolument pas les risques que cela constitut ... a priori si la centrale est au repos, les barres de plutonium ou d'uranium n'ont pas plus de chance d'exploser que lorsqu'elles sont stockées dans les zones de re-traitement ? En gros, le sarcophage en beton armé + les sécurités passives internes assurent une protection efficace ...

Cependant, mes sources sont un peu foireuses (presse et articles pseudo scientifiques) , donc si un spécialiste des centrales peut donner son point de vue sur la dangerosité d'une centrale à l'arret mais non entretenu, cela nous éclairerait pale

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Lun 7 Fév 2011 - 18:30

J'ai bricolé une carte en prenant :

-une carte du nucléaire en france



-une carte des principales villes en france



-et en me servant de la petite application marrante , dont j'ai trouvé l'adresse dans ce forum, pour definir la taille d'une zone directement touchée par une explosion nucléaire (je me suis servis de la Tsar Bomb de 50 Mt et d'un diametre d'environ 100 km)

Ca donne ça :



mais en regardant une carte des densités de population en france et en regardant sur cette adresse je me suis rendu compte que les cartes que j'avais choisi n'étaient pas forcément les meilleures (c'est certainement pareil pour le choix de la Tsar Bomb pour chaque explosion ^^) ....

Donc je pense que je vais recommencer, avec de meilleures ressources (si vous avez des suggestions), et peut être plutot sur google map cette fois ci, afin que toutes les personnes en ayant envie puissent participer à l'élaboration de la carte ...
Je me dis aussi que je pourrais rajouter d'autres thèmes qu'on pourrait superposer ou retirer comme des calques (il me semble que google map le permet) à cette carte.
Du coup cette carte deviendrait un outil plus global, et, comme on l'a suggéré précédemment, il faudrait renommer ce post en "carte globale des dangers" ou quelque chose comme ça ...
(je crois que je n'ai pas les droits nécessaires pour modifier le titre de ce post, non ?)





lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par argoth le Lun 7 Fév 2011 - 19:04

La meilleur réponse a ta question c'est ailleurs qu'en france.

Le canada c'est très bien, la seul province de québec fait 4 fois la taille de la france, pour 6-7 milions d'ame plutot que 60 millions.

1 central nucléaire sur la totalité du territoire
2 ville pouvant être des cible intéressante
1 cible militaire, elle est ou l'armée????
Cible stratégique, les grand barrage hydroélectrique qui desserve, québec, canada et USA. Mais ils sont a quelque milliers de km vers le nords.

Et je cause que du québec, bref y a pas mieux pour jouer a cache cache avec les milito ou les terroriste ou autres. Même si il triche et cherche a coup de bombe Atomique.

Y a de la place dans mon pays si vous voulez.

(mais non je suis pas chauvins et mes chevilles vont très bien lol)

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par grosminet le Lun 7 Fév 2011 - 19:25

quand je regarde la carte d'Europe du nucléaire, je ne vois que la Grèce, la Norvège et la Pologne comme à peu près épargnées...
la France est le plus nucléarisé de tous les pays, alors ici, point de salut !

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par serilynpayne le Lun 7 Fév 2011 - 20:53

où je suis ça va , surtout si on est en bise (vent d'est). mais j'ose même pas imaginer la cata !! c'est terrible ! le nombre de réfugiés ! les blessés et contaminés , les morts, le manque de tout. Ben y'aurai de la perte , et pas qu'un peu. Bienvenue au moyen âge .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Mar 8 Fév 2011 - 11:12

Et oui ... c'est vrai qu'en France on est les champions du nucléaire ...
ralala ... désarroi ...

lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Mar 8 Fév 2011 - 11:20

Sinon, sur google map il n'y a pas les outils nécessaires pour faire des cartes retravaillées ...

lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mar 8 Fév 2011 - 16:56

Salut !
Si tu souhaites peaufiner dans le risque nucléaire, pourquoi pas superposer une diapo indiquant les vents dominants.
En effet, selon l'orientation la contamination n'est pas la même.
Greenpeace avait rédigé un petit topo il y a deux ans :

Couvrir les risques du nucléaire : on n'y a pas pensé, sorry !
Communiqué de presse - 22 juin, 2009

Un ensemble de cartes simulant – sur base de données météorologiques réelles – le nuage radioactif qui s’échapperait de Tihange (Huy) ou de Doel (Anvers) en cas d’accident nucléaire grave a été développé par l'Université de Vienne.

Selon la direction des vents, un territoire aussi grand que la Belgique pourrait être déclaré inhabitable pendant plusieurs décennies.
[...]
Prolonger la durée de vie des centrales nucléaires (pour certains réacteurs, plus de dix ans en plus des trente années initialement prévues) augmente le paramètre « risques ».

Electrabel bénéficie cependant d'une couverture minimale
1) pour ses centrales de Tihange et de Doel: moins d'un millième du risque est assuré.
[...]
3) » Cartographie du risque Greenpeace a fait appel à l'Institut météorologique de l'Université de Vienne pour estimer l'ampleur de la contamination radioactive (césium-137) qui suivrait un accident nucléaire à Tihange ou à Doel.
4) La dispersion du nuage potentiel y est simulée ainsi que l'impact de celui (exprimé suivant une gamme de couleurs).

Il ressort de cette simulation que :
-selon la direction des vents, la dispersion se ferait à l'intérieur et hors des frontières belges; -en Europe, des zones d'une superficie équivalente à la Belgique pourraient être déclarées inhabitables pour plusieurs décennies
(couleur 'rose' utilisée sur les cartes);
-les Pays-Bas et l'Allemagne sont particulièrement concernés par cette dispersion. La dispersion s'observerait jusqu'en Hongrie;
-en Belgique, les villes de Liège et de Namur seront particulièrement exposées en cas d'accident grave à Tihange, mais Bruxelles et Anvers pourraient aussi être déclarées inhabitables; outre Anvers, un accident grave à Doel pourrait se solder par l'évacuation de Gand, Namur, Liège et Bruxelles.

[...]
www.no-nukes-no-sorry.be
Ce site donne accès aux cartes de dispersion radioactive pour Doel 1 et Tihange 1, deux des réacteurs qui doivent être légalement fermés en 2015. La loi sur la sortie du nucléaire prévoit la sortie des réacteurs restants en 2025.

4) Institute of Meteorology (BOKU-Met), University of Natural Resources and Applied Life Sciences Vienna. Cette étude a été menée par l'Université de Vienne, sur base de données météorologiques réelles et en s'appuyant sur un modèle atmosphérique permettant une analyse à longue distance. Pour cette étude, il a été tenu compte d'éléments spécifiques aux réacteurs de Doel 1, Doel 4 et Tihange 1 (puissance et qualité du combustible). Les 270 cartes produites renvoient à l'année 1995, jugée représentative de la situation habituelle des vents en Europe.

A noter que le site no-nukes-no-sorry.be ne fonctionne plus ou mal, mais les cartes sont encore disponibles sur les sites ayant relayé l'info (rtbf.be notamment)

Doel :


Tihange


A savoir que ces deux centrales en question sont de la filière REP, comme le parc nucléaire français (pour que l'on puisse ici traiter d'une technologie semblable)....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par lutopis le Mar 8 Fév 2011 - 22:41

Bonne idée !
Et du coup je me renseigne sur les radiations etc ...
Mais ça va prendre un peu de temps car je ne m'y connait pas du tout dans ce domaine ...
Heureusement wikipédia est là !

lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mer 9 Fév 2011 - 7:10

Salut !
Les images sont devenues introuvables !
Je les avais enregistrées, elles devraient réapparaître d'ici midi clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mer 9 Fév 2011 - 12:14

Salut !

Bon, voici pour les deux images qui étaient disponibles encore hier sur internet :




Vous l'aurez remarqué, ce sont les deux images du cache de google, les vraies sont soit supprimées, soit rtbf buggue méchamment.
Je ne crie pas à la censure, mais c'est tout de même rageant de voir que la demi-douzaine d'articles datant de juin 2009 (notamment ceux de rtbf.be), comprenant ces deux images, et pleinement disponibles hier pointent aujourd'hui sur

L’adresse est probablement incorrecte ou cette page n’existe plus.
Elles sont sûrement encore dans mon cache perso, et donc seront là d'ici demain, hébergées personnellement cette fois.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Ven 11 Fév 2011 - 9:49

Salut à tous !
A défaut des deux cartes, la page de Greenpeace au sujet de cette étude refonctionne.
Elle propose même le petit simulateur mis au point par l'université de Sciences Naturelles de Vienne en fin d'article.
Si on suppose un vent dominant arctique continental (NE), on obtient grosso modo ceci :


Pour info, les retombées en France suite à Tchernobyl (césium 137 + iode 131) sont officiellement en moyenne 4000Bq/m², soit la "zone bleu foncé".....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mar 15 Fév 2011 - 11:35

J'ai retrouvé dans le cache l'image proposée par l'université de Vienne concernant la centrale de Doel, qui tient compte des vrais vents dominants (et non de l'aléatoire proposé par la simulation).

Stockage perso pour que cela ne disparaisse pas comme les articles de rtbf....l'échelle en kBq/m² est la même que ci-dessus clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mar 15 Fév 2011 - 15:33

Salut !
Cavernator a écrit:salut Tarsonis. aurais tu la méme chose pour Golfech et la centrale du Blayais???

Non, car l'étude de l'Université de Vienne s'est intéressée aux deux centrales Belges uniquement.
Cependant, dans le cas de , il est intéressant de consulter la liste de ce qui est est doucettement appelé : Avis d'incidents - Centrale nucléaire de Golfech
Morceaux choisis, le reste vaut le détour, surtout sur le reste du parc nucléaire français...


Non-respect d’une prescription des spécifications techniques d’exploitation
Le 28 octobre 2010, alors que le réacteur n° 1 de la centrale de Golfech était en phase de redémarrage après un arrêt pour maintenance et rechargement d’une partie de son combustible, l’exploitant a identifié que le boremètre était resté inopérant durant plus de deux heures.

Absence d’isolement du système de surveillance atmosphérique...
Le 22 octobre 2010, le circuit du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement (ETY) du réacteur n° 1 du CNPE de Golfech est resté ouvert pendant 11 heures.

Transport de matières radioactives par un mode interdit [ce sujet sera d'ailleurs un peu commenté à l'occasion du post sur le détecteur de radioactivité]

L’ASN a été informée le 12 février 2010 d’un non-respect de la réglementation applicable aux expéditions de boremètres. Ces écarts concernent 7 transports réalisés par les centrales nucléaires de Blayais, Belleville, Bugey, Golfech, Gravelines et Penly entre 2002 et 2009. Deux de ces transports ont été réalisés par voie postale.

Transport de matières radioactives par voie interdite
L’ASN a été informée le 12 février 2010 d’un non-respect de la réglementation applicable aux expéditions de boremètres. Ces écarts concernent 7 transports réalisés par les centrales nucléaires de Blayais, Belleville, Bugey, Golfech, Gravelines et Penly entre 2002 et 2009. Deux de ces transports ont été réalisés par voie postale.

Sortie du domaine de fonctionnement autorisé du réacteur n°2 de Golfech

Le 7 mars 2010, le réacteur n°2 du CNPE de Golfech est sorti de son domaine de fonctionnement autorisé pendant 43 minutes.

Anomalie générique concernant l'utilisation des mélanges de graisses dans...
Le 15 juillet 2009, EDF a déclaré à l'Autorité de sûreté nucléaire un incident relatif à des mélanges de graisses dans certains servomoteurs électriques.

Non prise en compte du retour d'expérience ayant entraîné des écarts
Le 25 novembre 2008, dans le cadre d'un contrôle de qualité, EDF a constaté que pour lubrifier plusieurs actionneurs de vannes du circuit de refroidissement à l'arrêt, une graisse différente de celle déjà présente dans ces actionneurs a été utilisée.

Passage sous le niveau minimal requis de la piscine de désactivation
Le 25 octobre 2008, alors que le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Golfech était en arrêt pour maintenance et rechargement du combustible, le niveau d'eau dans la piscine de désactivation est descendu en dessous du niveau requis par les spécifications techniques d'exploitation.

Réacteur n° 2 Erreur de manutention pendant le déchargement du réacteur
Le 28 juin 2004, lors du déchargement du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Golfech, une erreur de manutention a conduit à poser un assemblage de combustible sur un autre assemblage, au niveau du panier de transfert entre le bâtiment du réacteur et le bâtiment voisin d'entreposage des assemblages de combustible.

Non respect des spécifications techniques d'exploitation à la suite de...

Le 27 janvier, alors que le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Golfech était en fonctionnement, EDF n'a pas respecté les mesures prescrites dans les spécifications techniques d'exploitation (STE) comme suite à l'indisponibilité partielle du système de mesure de la puissance nucléaire.

Utilisation de graisse non qualifiée sur les pompes du circuit de...

Le 27 octobre 2006, lors d’une opération de graissage des pompes du circuit de refroidissement à l’arrêt, les intervenants ont utilisé une graisse non qualifiée aux conditions rencontrées en situation accidentelle.

Filtres du circuit de recirculation d'eau
Centrale nucléaire de Golfech - 2 réacteurs de 1300 MWe - Golfech - EDF
A la suite de la détection d'une anomalie concernant les filtres des puisards du circuit de recirculation de ses réacteurs nucléaires (cf. avis d'incident du 7 janvier 2004), EDF a engagé un changement de ces filtres. Le 14 février 2007, EDF a informé l'Autorité de sûreté nucléaire que certains filtres nouvellement installés ne permettent pas, en cas de survenue de certaines fuites accidentelles sur le circuit primaire, de garantir un débit de recirculation suffisant.

Non-respect des règles générales d'exploitation
Le 22 novembre 2006, lors d'un essai sur le circuit de refroidissement du réacteur à l'arrêt, le système d'injection de sécurité a été rendu indisponible au-delà des délais autorisés par les règles générales d'exploitation.

Découverte au terminal ferroviaire de Valognes (Manche) d'une contamination
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée, le 10 octobre 2005, de la découverte d'une contamination sur un colis chargé de combustible usé au terminal ferroviaire de Valognes.

Réacteur n°2 Saut de séquence intervenu lors du rechargement conduisant à...
Le 30 août 2004, lors du rechargement du réacteur n° 2 de la centrale nucléaire de Golfech, une erreur a conduit à déposer deux assemblages de combustible dans la cuve du réacteur à des emplacements différents de ceux initialement prévus par le plan de rechargement.

Réacteur 1 Défaut d'isolement de l'enceinte du réacteur
Le 25 août 2003, alors que le réacteur 1 était à l'arrêt, l'exploitant a constaté que des vannes de traversée enceinte du circuit de refroidissement du réacteur à l'arrêt étaient ouvertes alors qu'elles auraient dû être fermées.

Anomalie générique affectant l'étanchéité du combustible des réacteurs
Le 9 janvier 2003, EDF a déclaré un événement significatif pour la sûreté à caractère générique relatif aux défauts d'étanchéité de crayons de combustible apparus depuis deux ans sur plusieurs réacteurs du palier 1300 MWe.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cartes des sites nucléaires en France dispersion par les vents

Message par tarsonis le Mar 15 Fév 2011 - 16:13

Resalut !
Cavernator a écrit:Merci,c'est trés instructif.

Oui, surtout sur les centrales du type de Fessenheim : Avis d'incidents - Centrale nucléaire de Fessenheim, il y a trois pages.....dont des trucs assez hétérogènes comme :


Rejet involontaire de 50 m³ d’effluents gazeux radioactifs
Le 24 août 2010, un rejet involontaire de 50 m³ d’effluents gazeux radioactifs a eu lieu au centre nucléaire de production d’électricité de Fessenheim.

Non-respect de la conduite à tenir - indisponibilité d’un capteur de pression

Rejets de fluide frigorigène
Le 28 janvier 2010, une perte de 150 kg de fluide frigorigène de type hydrofluorocarbure (HFC) a été détectée sur un compresseur du système DCC à la centrale nucléaire de Fessenheim.


Rejets de fluide frigorigène
Le 28 décembre 2009, une perte de 280 kg de fluide frigorigène de type hydrofluorocarbure (HFC) a été détectée sur un compresseur du système DCC.

Isolement de la filtration iode de la salle de commande à la suite d'un...

Dysfonctionnements dans la gestion par EDF des sources radioactives

Mauvais réglage du seuil de l'alarme de contrôle de la concentration en bore


mais c'est surtout pour avoir un truc dans la liste des "rassurements".

Dans ce cas, passe aussi sur la page de description des centrales; pour Fessenheim, on a ce petit paragraphe rassurant :
Appréciation 2009
L’ASN considère que le site de Fessenheim a progressé dans de nombreux domaines et que ses performances en matière sûreté nucléaire, de protection de l’environnement et de radioprotection sont globalement satisfaisantes. En particulier, en matière de rigueur d’exploitation, les performances du site de Fessenheim sont revenues dans la moyenne du parc EDF......

Cela fait quelques frissons quand sur la page Risque d'accident nucléaire de wikipédia, il est annoncé

L'« accident majeur » examiné par les études de sûreté est la fusion du cœur.
Pour les centrales nucléaires françaises de première génération [comme Fessenheim], l'objectif était d'avoir une probabilité de fusion du cœur inférieure à 5 sur 100 000 par réacteur et par an[5].

mais bon...... affraid .... ... drunken .... Sleep

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum