Gaz de schiste

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Mar 3 Déc 2013 - 14:24

Justement la production sur les puits "sec" se faisant à perte ,il y a une forte diminution des mises en chantier actuellement.Ca c'est pour le gaz de schiste.

La production est concentrée sur les gisements à condensat qui eux sont rentables.
Après, vu la courte espérence de vie des puits et que ,comme d'habitude, c'est les zones les plus rentables qui ont été misent en exploitation en premières,
il y a une course en avant pour forer de nouveaux puits pour compenser la baisse de rendement.
Mais là on parle de pétrole de schiste ,le gaz étant considéré plus ou moins comme un déchet et donc brulé en grande partie.Shocked 

Et oui gros gaspillage d'énergie fossile ...

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Jeu 27 Fév 2014 - 10:42

Mr Tillerson ,qui rabâche que l'extraction du gaz de schiste n'a que des cotés positifs ,n'est pas du même avis
quand son petit confort risque de se retrouver impacté. :rpt: 

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/02/26/le-patron-d-exxon-mobil-contre-le-gaz-de-schiste-pres-de-chez-lui_4373936_3244.html

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Catharing le Ven 28 Mar 2014 - 19:12

No Gazaran, documentaire sur la résistance aux gaz de schiste -
Le documentaire sur l’opposition aux gaz de schiste No Gazaran sort dans les salles françaises le 2 avril. Près de 70 salles, surtout d’Art et Essai le projettent -
Tourné de 2010 à 2013, le documentaire enquête sur l’affaire du gaz de schiste en France et au Parlement européen. - See more at:





Les réalisatrices  vont  participer à plus de 150 projections-débats dans toute la France jusqu’en juin. Pour se tenir informé des dates et des lieux. http://www.facebook.com/NoGazaran -

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4082
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Lun 28 Avr 2014 - 20:39

Les industriels commencent à relativiser l'eldorado que devrait représenter le gaz de schiste en Europe :

http://www.usinenouvelle.com/article/gaz-de-schiste-du-desir-a-la-realite.N257044

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Cyrus_Smith le Jeu 22 Mai 2014 - 9:46

L'administration américaine pour l'information sur l'énergie (EIA - Energy Information Administration) révise à la baisse les réserves de gaz et pétrole de schiste dans ce qui était considéré comme l'un des plus gros gisements potentiels américains (formation de Monterey, en Californie): -96%.
(Une source parmi d'autres: Reuters (anglais)

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Jeu 22 Mai 2014 - 16:16

A mettre en parallèle avec l'investissement dans le GNL:

https://www.contrepoints.org/2014/05/22/166717-gaz-de-schiste-americain-120-milliards-de-dollars-dans-des-projets-dexportation-de-gnl

Moins de réserve et investissements pour produire et commercialiser plus en même temps,cela fait un peu bruler
la chandelle par les deux bouts.
En plus une évaluation à la baisse de 96% des réserves va mettre une claque au prix des actions dans ce secteur...
Quand on ajoute le contrat Chine-Russie sur le gaz ,il va peut être falloir envisager d'avoir pas trop de dollar en poche.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Jeu 22 Mai 2014 - 20:15

Pour la réévaluation du champs de Monterey,en plus ou moins bon français:

http://www.boursorama.com/forum-edf-article-choc-fin-du-petrole-430630937-1

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Sam 23 Aoû 2014 - 23:33

Un post sur leblogalupus qui met en avant la part spéculative dans l'exploitation du gaz de schiste.
"
la banque britannique Barclays estime que les traders de Wall Street ont gonflé la thématique relative au schiste en vue de créer entre autres des produits structurés à haut risque servant à financer des forages à perte.
"

Une grosse spéculation sur les produits structurés à haut risque cela me rappel quelque chose
mais quoi?!? scratch  siffle 

http://leblogalupus.com/2014/08/23/energie-us-les-doutes-eleves-sur-le-potentiel-du-schiste/

.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par troisgriffes le Lun 2 Fév 2015 - 21:51

Voici un article sur le gaz de schiste en Europe.
Ça ,c'est mon passage préféré :
"
Aucune exploitation commerciale n'a encore commencé sur un continent qui dispose cependant, selon l'administration américaine d'information sur l'énergie, de plusieurs milliers de milliards de mètres cubes de gaz de schiste exploitable.
Les responsables américains tempèrent toutefois leurs estimations en faisant valoir que les gisements n'ont pas encore été localisés ou évalués et que leur rentabilité n'est pas connue."

Quelqu'un peut m'expliquer comment ils ont fait leur estimation dans ce cas? /gné!/


Tirage du tarot Marseillais,lecture du marc de café ou l'étude du vol des oiseaux? mrsgreen

http://www.boursorama.com/actualites/l-avenir-du-gaz-de-schiste-en-europe-reste-flou-8451eec93cb5a0422df186a2c36dbb2e
.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Cyrus_Smith le Mar 3 Fév 2015 - 7:40

troisgriffes a écrit:Quelqu'un peut m'expliquer comment ils ont fait leur estimation dans ce cas? .
Bof... À partir des données obtenues à d'autres endroits on doit avoir une probabilité de présence de gaz de schistes en fonction de la géologie connue, et on peut l'appliquer alors à la géologie (connue aussi) de l'Europe. Le résultat est probabiliste, mais loin d'être aléatoire cependant.
Je ne sais pas s'ils ont fait comme ça, mais ce serait une approche très classique (en gros de l'inférence bayésienne) et qui a fait ses preuves.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Ash le Mar 3 Fév 2015 - 12:55

Tous les gisements ne sont pas connus, mais y'a déjà eu des forages il me semble...

http://www.euractiv.fr/sections/energie/la-roumanie-en-quete-dun-gaz-de-schiste-apparemment-inexistant-309946


Un avis que ne partage pas Chevron, la compagnie pétrolière américaine, qui a répliqué qu'elle n'avait pas terminé son évaluation des sources potentielles de gaz de schiste que contiendrait le sol roumain.

Si elle n'a pas terminé, elle l'a bien commencé...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par hildegarde le Mar 3 Fév 2015 - 14:46


________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Catharing le Mar 3 Fév 2015 - 17:36

Quelles quantités de gaz de schiste dorment réellement sous nos pieds ? Source

 Les estimations divergentes se multiplient dans de nombreux pays qui aspirent à exploiter ces hydrocarbures non conventionnels, nouvelle donne énergétique planétaire.
Les seuls chiffres disponibles au niveau mondial sont ceux de l'US EIA (US Energy Information Administration), qui produit beaucoup de statistiques sur l'énergie, mais ils suscitent la polémique.

Le 10 juin, l'agence a livré sa dernière étude, qui passe en revue 137 gisements dans 41 pays : au total, elle évalue à 345 milliards de barils la quantité de pétrole de schiste techniquement extractible, soit dix fois plus que son estimation de 2011.

Les réserves de gaz de schiste sont, elles, réévaluées de 10 % pour atteindre 207 000 milliards de m3. La Chine serait le pays le plus riche au monde en gaz de schiste (31 500 milliards de m3) et le troisième pour le pétrole de schiste (32 milliards de barils).

Les Etats-Unis, eux, se placeraient au quatrième rang pour le gaz et au deuxième pour le pétrole.

L'Argentine, la Russie, l'Algérie, le Canada et le Mexique figurent également en tête de liste.

A l'inverse, le rapport revoit nettement à la baisse ses estimations des réserves potentielles de gaz de schiste pour la France, à 3 900 milliards de m3 contre 5 100 milliards en 2011 (- 23 %).
Le bassin du Sud-Est, en particulier, renfermerait dix fois moins de ressources que celles évaluées il y a deux ans.



Comment expliquer de telles divergences ?

"Ce sont des estimations grossières, vues des Etats-Unis. Ces données sont entachées de beaucoup d'incertitudes
, juge François Kalaydjian, directeur adjoint du centre ressources de l'Institut français du pétrole Energies nouvelles (IFPEN).

 La seule façon de réellement savoir ce que renferme notre sous-sol, c'est de procéder à des forages exploratoires."

Or, depuis la loi Jacob du 13 juillet 2011, la fracturation hydraulique, seule technique aujourd'hui disponible pour l'exploration et l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste, est interdite en France, en raison de risques pour l'environnement jugés trop élevés.
De même, de nombreux autres pays n'ont encore jamais réalisé des forages exploratoires.


Trois données géologiques sont nécessaires pour évaluer les volumes d'hydrocarbures techniquement récupérables :

- la superficie du bassin sédimentaire,
- son épaisseur
- et les caractéristiques biologiques et physiques des roches-mères – les roches ultra compactes dans lesquelles sont dispersés les huiles et gaz de schiste.

C'est ce dernier point qui pose problème. "Il faut évaluer, comme on le fait pour les hydrocarbures conventionnels, la teneur en matières organiques, c'est-à-dire la quantité de kérogène qui peut se transformer sous l'effet de la pression et de la température, en huiles et gaz, explique François Kalaydjian.
Mais il faut aussi connaitre  la composition en matières minérales solides, comme la silice ou le carbonate, qui confèrent à la roche des propriétés mécaniques, de porosité et de perméabilité qui se prêtent ou pas à l'exploitation."

La roche doit ainsi être suffisamment solide pour être forée (ce qui n'est pas le cas de l'argile, par exemple), sans être trop fragile : elle doit se fissurer et non casser.

Dernier obstacle : l'hétérogénéité des roches-mères.
Au sein d'une même couche, la teneur en matières organiques et minérales varie.
Il est donc d'autant plus difficile de procéder par extrapolations et analogies.

Au final, seuls l'exploration et des tests de production permettent de déterminer à la fois la productivité de chaque puits – sa quantité en hydrocarbures – et le taux de récupération, qui mesure la partie du gisement techniquement extractible.

En moyenne, l'EIA estime ce dernier entre 20 et 30 %, en se basant sur les caractéristiques des roches américaines.
Mais pour l'IFPEN, il pourrait être inférieur à 10 % dans le Bassin parisien, ou même nul par endroits.

Preuve de la difficulté de l'exercice, la Pologne dopée par des premières estimations mirobolantes de l'EIA (qui parlait en 2011 de gisements de 5 300 milliards de m3), a déchanté après une trentaine de forages exploratoires effectués sur trois sites. Les réserves ont été revues à la baisse en mars 2012, divisées par dix par l'Institut national de géologie, et le géant ExxonMobil s'est retiré du pays.

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4082
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz de schiste

Message par Cyrus_Smith le Mer 4 Fév 2015 - 6:32

Catharing a écrit: la fracturation hydraulique, seule technique aujourd'hui disponible pour l'exploration et l'exploitation du gaz et du pétrole de schiste
Nan, y aussi la méthode "Project Gasbuggy". (Je vous laisse chercher pendant que je sors).

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum