[Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par moniot van moeren le Ven 10 Déc 2010 - 20:08

Je suis toujours frappé, lorsque je parcours des forum de voir la panique qu'ont les personnes qui s'éloignent du frigo !?
Ça fait un moment que je sors en solo avec un minimum dans la cambuse, surtout en ce qui concerne la boustifaille... Lorsque j'ai décidé de quitter mes bouquins pour concrétiser sur le terrain, il y a d'abord expérimenté en autodidacte en "gardencraft" puis dans toutes les zones sauvages du septentrion occidental dans lequel j'évolue.
Aujourd'hui, j'ai un bon panel de plantes à mon actif et je rechigne aux termes de salons tels que "plantes comestibles" ou "plantes toxiques". L'expérience m'a montré que des plantes dites toxiques une fois préparées peuvent entrer dans notre processus d'alimentation... oui parce que nous parlons bien d'alimentation -vivrière certes- et non de quelque rêve à la "Into the Wild" qui a couté la vie à Supertramp... Je vous assure qu'il n'est pas la peine d'avoir une tête bien pleine de ce qu'on peut piocher dans la littérature : quelques plantes très communes comme le pissenlit, les pâquerettes, le plantain,... sont un bon début pour commencer... à essayer ! Et tant que vous n'aurez pas l'habitude de les manger, vous garder toutes les chances de la confusion !
Ces plantes sont très nombreuses ; je dis toujours qu'"on meure de faim en France juste à cause de notre ignorance !" Et même en plein Hiver, en pleine forêt, on a de quoi se préparer de quoi nourrir un... clan !
De plus, il ne faut pas voir l'alimentation par les plantes comme une finalité... On entre ici dans l'univers des cueilleur. En sortant en petit comité, après ma période solitaire, en milieu naturel, j'ai pu voir comme chacun reprenait des rôles bien définis, non pas quant à une hiérarchie basé sur le taux de testostérone ni sur le coeff' des diplômes... mais sur ses affections et sa spécialité : le chasseur, l'artisan, le cueilleur... Et c'est dans cette direction qu'amène la découverte de l'alimentation dans la "Nature" par les plantes ! Le monde du cueilleur s'ouvre alors sur d'autres monde qui sont liés et mettent à bas les terminologies d'érudits de "Comestible" ou "toxique" pour les remplacer par "aliment", "médicament", "matière première"...
Il suffit de changer son regard et de voir tout ce qui nous est OFFERT :"Je ne pars pas au combat... je rentre chez moi !" Et dès que la peur -moteur même de notre évolution- de ne pas avoir à manger s'estompe... on peut alors se consacrer aux réelles obligations primaires de survie...

MvM

________________________________________________________
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.
avatar
moniot van moeren
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Emploi : Technicien de laboratoire/Chimiste
Loisirs : Ethnobotanique, chimie, minimalisme, recyclage, jardin, enthomophagie, analyse des risque, sorties sauvage en autonomie, initiation survie, anticipation et résilience
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par Jocelyn le Lun 13 Déc 2010 - 20:33

Salut Moniot clind'oeil
Tout à fait d'accord avec ton approche. Il y a des classiques qui sont faciles. Mais pour les autres, j'ai tendance à oublier d'une fois sur l'autre si j'ai une approche trop scolaire. Par contre je retiens bien une plante si j'ai eu une "histoire avec", trouvée dans un lieu familier, ou associée à une "petite aventure" ou une situation particulière.
J'ai particulièrement pu apprécier ta connaissance des plantes lors du stage en juin avec David. D'ailleurs, c'était quoi déjà le nom de cette plante qui ressemble à de la rhubarbe, et dont la tige désaltère? (Je vois tout à fait, mais le nom m'échappe.) Smile
Personnellement, j'ai bien conscience de l'atout que peut représenter la connaissance des plantes. J'essaie d'apprendre, petit à petit...
avatar
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par moniot van moeren le Lun 13 Déc 2010 - 20:51

... c'est petit à petit que tu avances clind'oeil mais, comme tu le dis ; il faut avancer. Continues l'aventure avec les plantes faciles que tu as rencontrées... tu finiras par tenter toi même avec d'autres lorsque tes sens se seront (r)ouverts !
Pour la plantes ; c'est la Bardane. Ce sont les pétioles (pied de la feuille) épluchée que tu mâchouilles clind'oeil


Au plaisir de se croiser de nouveau Jocelyn clind'oeil

MvM

________________________________________________________
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.
avatar
moniot van moeren
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Emploi : Technicien de laboratoire/Chimiste
Loisirs : Ethnobotanique, chimie, minimalisme, recyclage, jardin, enthomophagie, analyse des risque, sorties sauvage en autonomie, initiation survie, anticipation et résilience
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par Jocelyn le Lun 13 Déc 2010 - 21:09

Ha mais oui, c'est d'une évidence maintenant que tu le dis. mrsgreen (Ca fait toujours cet effet là.)

Je vais tacher de m'en rappeler. Merci pour l'info. pouce

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]
avatar
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par lykos69 le Lun 13 Déc 2010 - 22:27

Bonjour,
La bardane est aussi à utiliser pour sa racine ! (cf le post sur la culture : survie à long terme -arbres fruitiers) mais surtout quand on est gosse (quoique même adulte Very Happy ) pour déconner avec les inflorescences.
Genre emmerdeur naturel, on prend les fruits de bardane, des filaments de gratteron ou le milieu du cynorhodon (poil à gratter violent).

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Se Nourrir] Panique loin de mon frigo

Message par moniot van moeren le Mar 14 Déc 2010 - 6:22

C'est vrai clind'oeil En nourriture comme en médicinale.
MvM

________________________________________________________
"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera.", Omar Kheyyam
"N'ayons pas peur d'être en contradiction avec le monde !" mère Teresa.
avatar
moniot van moeren
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 67
Age : 48
Localisation : Flandre en France
Emploi : Technicien de laboratoire/Chimiste
Loisirs : Ethnobotanique, chimie, minimalisme, recyclage, jardin, enthomophagie, analyse des risque, sorties sauvage en autonomie, initiation survie, anticipation et résilience
Date d'inscription : 20/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum