L'attention.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'attention.

Message par volwest le Lun 6 Déc 2010 - 6:43







Au centre de la survie se tient l'attention.

L'attention, est d'un rapport a notre univers qui influence radicalement nos chances de survie. En fait, l'attention, est avec notre héritage biologique et instinctif, le pilier de la survie le plus pertinent.

L'attention influence nos possibilités bien avant la construction de systèmes, bien avant les connaissances, les savoirs faire, la planification et que sais-je encore, parce que sans elle, nous évoluons au sein de notre univers en déconnexion totale avec notre environnement, mais aussi et surtout peut être avec nous même, et donc avec la totalité de nos moyens de communication avec le monde qui sont nos sens.
Notre niveau d'attention joue alors un rôle prédominant dans notre quotidien, mais aussi durant une situation d'urgence.

L'attention est une discipline. Comme toute discipline, l'attention se travaille.

Aujourd'hui, nos vies s'organisent autour d'une surcharge de l'information sensorielle laissant très peu de place au maintient d'une attention accrue.
Une simple promenade en foret suffit d'ailleurs, pour que nos sens et notre attention reviennent plus ou moins soudainement a un fonctionnement engagé et présent…nous sommes des lors d'une attention plus intense et soutenue.

Etre attentif, être de l'attention, c'est d'abords être du présent.

Quand bien même je me promène sur les grandes rues marchandes d'une ville, quand bien même j'existe pour l'autre, et l'autre existe pour moi, quand bien même mes pas sont du lâcher prise et que mon souffle est de l'instant, je ne suis pas la plupart du temps du présent, de l'attention.

L'information, ou plus précisément la surinformation, éblouie mon attention de ses lumières artifices, de ses sons colporteurs, de ses intentions écartelantes et de ses odeurs mémoires. C'est un détournement continu de mes sens et de mon attention…de mon présent et donc de ma présence.
Mais cette surinformation ne s'arrête pas au monde "extérieur". En moi, ce détournement s'opère tout aussi facilement et inconsciemment. Une odeur attire une mémoire, une idée s'invite, une pensée roule et prend de la vitesse…

Nous évoluons alors dans un monde personnalisé et défait d'attention.

Cette "condition", est appelée "condition blanche".
La condition blanche reflète une attention minime. La plupart de nos "accidents", sont d'ailleurs le résultat de ce niveau d'attention.
Si la condition blanche est sans doute acceptable devant nos télés et derrière nos portes verrouillées, elle ne l'est pas ailleurs.

Un contributeur important de la non-attention est l'automatisme.
L'automatisme, est l'évolution dans notre environnement en condition blanche, et s'avère être le plus souvent d'une routine qui nous plonge dans le geste inconscient. L'automatisme et la routine, est un fonctionnement qui se repose sur une utilisation minime de nos sens.

Alors, "faire attention", est pour le survivaliste la première "règle".
Si le survivaliste rentre dans un magasin, et puisqu'il est attention, il fera l'inventaire de toutes les sorties de secours par exemple.

Un "jeu" s'installe alors, et ce jeu est de l'attention, de la présence.

La survie en milieu urbain ou en montagne est d'abords de l'attention. Si j'évolue en condition blanche, que ce soit en plein milieu de Toronto ou seul en foret, il n'y a aucune différence quand a mes responsabilités au sein de mon univers, et 3 secondes sans attention est souvent la différence entre la vie et la situation de survie.
Puisque nous sommes plus que jamais destinés a ne pas utiliser notre attention pleinement, nous mettons en place des systèmes qui anticipes plus ou moins nos automatismes.

L'outil est alors souvent un substitut pour l'attention.
Si je ne fait pas attention quand je prépare un feu, et que je me coupe la main, alors mes systèmes de premiers soins viennent soigner l'effet du manque d'attention.


Il me semble tout aussi important de développer notre attention, que de mettre en place des systèmes pouvant prolonger la vie…

volwest

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par grosminet le Lun 6 Déc 2010 - 8:40

Intéressant, comme tout ce que tu postes, mais il se trouve que c'est le dernier article de ton blog, amputé d'une photo. Ca fait doublon, àmha Suspect

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Da le Lun 6 Déc 2010 - 11:16

Je ne vois pas quel est le problème... L'article a été écrit par Volwest, ce n'est donc pas du "pillage", et s'il veut le partager avec notre forum, c'est tant mieux.
Tout le monde ne va pas voir son blog, donc le principal, c'est que l'information soit diffusée !

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par logan le Lun 6 Déc 2010 - 12:46

+1 avec Da. Je trouve l'idée de partage sympa (et sans pub pour le dit blog). Puis ca peut permettre de lancer une discussion sur le sujet, plus adapté sur un forum que sur un blog.

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Concernant le Fil [l'attention]

Message par $$$.XV2 le Lun 6 Déc 2010 - 16:52

Super sujet volwest,

Il est vrai que l'attention et une "qualité" indispensable a la survie, tellement qu'elle en est la plus part du temps oublié et ce car c'est une fonction cognitive de notre cerveau et donc le cerveau la fait marcher sans que nous ayons besoin d'y réfléchir.
Mais cependant il est quand même possible d'influer sur nos degrés attention ou dans une moindre mesure de la "contrôler".
L'attention s'exerce avec deux grands facteurs, l'intensité et la sélectivité:
L’intensité fait référence a l'état général de la personne face a une stimulation (on fait attention quand on traverse une route le stimulus sont les voitures).
La sélectivité fait référence quand a elle a notre capacité à sélectionner un élément précis dans notre environnement (toujours quand nous traversons une route la sélectivité nous permet de sélectionné "LA" voiture dangereuse pour nous).
Et donc au regard de cette procédure nous pouvons en quelque sorte influer sur notre attention en "élevant" notre degrés de vigilance par un moyens "simples" il suffit de rehausser notre degrés de dangerosité d'une situation (quelqu'un qui n'as pas peur d'une situation fais moins attention que celui qui a peur).
En outre le meilleur moyen d'augmenter son attention est la compréhension d'une situation et donc de notre capacité du a cette compréhension à aborder une situation (quantifier la dangerosité de celle-ci) et faire le bon choix pour "survivre".
Ce sujet est très bien expliqué dans Wiki.
$$$.Xv2.

$$$.XV2
Membre

Masculin Nombre de messages : 286
Age : 35
Localisation : Paris/Sarthe/Ariège
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

concernant le fil [l'attention]

Message par MonteRosso le Mar 7 Déc 2010 - 18:55

bon, très beau texte très pertinent, mais

quid de la vigilance, l'opposerais-tu à l'attention dans ta façon de voir ou serait-ce un "sous-produit" de l'attention ?
quid de l'automatisme complexe (but de tout entrainement : accomplir une tâche particulière de façon automatique pour laisser l'esprit libre à autre chose) déclenché par la vigilance face à un imprévu ? là encore par opposition à l'automatisme dont tu parles.

et enfin quid de l'intuition, de la réception inconsciente de toute chose utile à la perception du monde ?

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par volwest le Mar 7 Déc 2010 - 19:06

Salut l'ami…


-La vigilance est pour moi une forme d'attention personnalisée, s'organisant autour de l'anticipation. C'est une attention cadrée qui n'est pas englobante et souvent de courte durée.

-L'automatisme que tu proposes est pour moi de la réaction, instinctive ou apprise…elle survient donc ultérieurement a l'attention (re-action), et ne l'entrave donc pas.

-L'intuition, n'est pour moi que "l'utilisation" plus ou moins inconsciente (et donc incomprise) de nos moyens de communication avec le monde.

a+

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Mar 7 Déc 2010 - 22:59

Exercice:
En y pensant, vous avez conscience de votre corps mais le soucis est quand vous êtes en marche automatique, vous n'y pensez tout simplement plus...
Du coup, un truc tout con mais presque impossible à faire dès le début c'est de prêter attention à sa main toute une demi-journée, droite ou gauche suivant volonté. Il suffit d'étendre à la journée, à l'avant-bras, au bras jusqu'à parvenir à tout le corps pour avoir une attitude "aware" comme dirait jcvd.

Il y a juste un moment en particulier qui est dangereux, c'est quand on arrive au torse, lors du contrôle conscient de la respiration, il y a quelques accidents parfois, faut y aller en douceur.

C'est un exercice très long et difficile mais c'est marrant à réaliser...

Perso, je ne tiens pas longtemps, je n'y pense rapidement plus... assiduité...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par volwest le Mer 8 Déc 2010 - 19:34

Salut…

Intéressant l'exercice.
Tu fais au quotidien ?

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Jeu 9 Déc 2010 - 18:22

C'est suivant les personnes, certains le font avec grande assiduité, tous les jours, d'autres une fois de temps en temps, ça dépend donc beaucoup.

Personnellement, je l'ai déjà un peu fait mais je ne tiens pas plus de deux heures, après je n'y pense plus, je suis encore trop versatile.
Une autre personne de ma connaissance a pratiqué énormément, tous les jours, mais a dû arrêter brusquement du fait d'un problème respiratoire, essoufflement notamment, d'où la remarque précédente.

Un autre exercice, avec le regard cette fois est de toujours regarder ce qu'on a devant les yeux, pas seulement poser le regard de manière presque bovine. C'est aussi assez prenant et fatigant, du moins au début...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par lykos69 le Jeu 9 Déc 2010 - 22:33

Mode deconne [on]

J'ai déjà pratiqué avec d'autres parties du corps et de l'avis de certaines la tension est palpable Embarassed

Mode deconne [off]

Mise à part cette boutade ...mais la ten(ta)tion était trop forte , ce genre de mode se voit souvent avec les gars qui sont formés pour ça (militaires, flics, ...) pour ce qui concerne les milieux urbains, mais aussi pour les gars qui connaissent et qui vivent dans la campagne.
Dans certains cas il y a plus de notion de feeling que de perception consciente : on ressent quelque chose mais on ne peut l'expliquer concrétement.
J'ai eu quelques expériences comme cela ...mais je vais pas m'épancher la dessus.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Jeu 9 Déc 2010 - 22:46

Pour sourcer mes exercices, l'un vient d'un bouquin de Ouspensky, à propos de Gurdjieff, personnage haut en couleurs, l'autre est un exercice 'de base' dans de nombreuses écoles ascétiques. Mais comme tu dis Lycos, ce n'est pas la peine de s'épancher dessus, qui plus est ta déconne ressemble plus à une maîtrise de sa kundalini qu'autre chose.

Maintenant, à coté du coté parfois sectaire de la chose, il faut reconnaitre le progrès vis-à-vis du ressenti du monde qui nous entoure donc, de l'attention, qui est bien plus efficace, maintenant, pas besoin de faire partie de tel ou tel groupe pour arriver à des fins concrètes!

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Semper le Dim 12 Déc 2010 - 6:30

A ce propos Volwest, as tu lu l'ouvrage de Jiddu Krishnamurti qui traite de l'attention ?

La flamme de l'attention:

Extrait de la pensée du philosophe sur l'attention:
Etre attentif, c'est observer, c'est écouter, c'est être ouvert à ce qui est. L'attention ne cherche pas à contrôler les mouvements de la pensée ou l'évolution du monde extérieur. Elle se contente de reconnaître ce qui existe ici et maintenant: « la méditation est cette attention qui comporte une conscience globale et sans choix du mouvement de toute chose, le meuglement des vaches, la scie électrique mordant le bois, le tremblement des feuilles, le torrent bruyant, un garçon qui appelle, les sentiments, les motifs, les pensées se chassant l’une l’autre et, plus profondément, la perception de la totalité de la conscience. »

Il résulte de cette attention une perception authentique de ce qui est, ce qui permet ensuite de faire le choix juste et approprié à la situation.


Par ailleurs, c'est la pensée qui crée tous les besoins psychologiques et les nourrit. En désirant toujours plus, en désirant recommencer des expériences agréables et fuir les expériences désagréables, on fait grandir de plus en plus ces besoins. Ce sont donc les refus et les poursuites incessants de déplaisirs ou de plaisirs qui alimente les besoins. Ainsi, si l'on se borne à observer les plaisirs et les déplaisirs, sans les fuir ni les rechercher, que se passe-t-il? Les besoins disparaissent et l'homme devient plus libre. Le besoin est nourri par la pensée, il disparaît dans le silence, dans l'attention. (cf « observateur/chose observée » )


« Le désordre, ce sont les contradictions, la confusion, la diversité des désirs péremptoires, les actes démentant les paroles, les idéaux auxquels on s’accroche, et le clivage entre soi-même et ses idéaux. Le désordre, c’est tout cela, et lorsque vous en prenez conscience et que vous y accordez votre attention pleine et entière, cette attention fait éclore l’ordre, c’est-à-dire la vertu – qui est quelque chose de vivant, que nul artifice, nulle pratique n’ont jamais défigurée. »


l'ouvrage:
http://www.scribd.com/doc/16393282/Krishnamurti-La-Flamme-de-lAttention

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Dim 12 Déc 2010 - 12:02

Tout comme pour Grudjieff, Krishnamurti est très polémique, faut faire très attention à ne pas se faire embrigader, comme pour Guénon, Évola, Crowley, Naglowska, Steiner, Wirth, j'en passe et des meilleurs.

Ce que je veux dire, c'est que cette attention n'est pas quelque chose qui est travaillé normalement au niveau mental seulement, c'est quelque chose qui doit venir du corps et travaillé, parvenir au mental pour continuer sa route, et non l'inverse, on ne marche pas sur la tête!
Des exemples, quand on travaille manuellement, on apprend toujours de manière pratique par le corps, non l'inverse, quand on taille une pierre, on imagine comment il faut faire, mais c'est une fois à l'œuvre qu'on se rend compte du travail et c'est seulement à ce moment qu'on peut y faire travailler son attention; ainsi qu'on sait éperdument qu'il ne faut pas se faire mal, tant que le corps n'a pas appris, on s'en mettra plein les mains.
Une fois que le corps a appris à faire attention à ce qu'il fait, le mental peut y apposer sa touche, si il le fait avant, ça cause des accidents, ça déconcentre. C'est à partir de ce moment qu'on commence à piger ce que nous faisons de nos mains.

Pour simplifier, ce que je veux dire, c'est que l'attention devrait d'abord être travaillée physiquement, éprouvée, avant qu'elle ne se fixe de manière détachée du monde qui nous entoure. C'est ça la perception authentique, quand elle correspond au monde dans lequel on est, pas quand elle essaie de faire communier une part mentale de soi avec une part physique du monde.

Enfin, même si c'est limite ésotériste ce post, j'espère qu'il reste néanmoins compréhensible. Pour info, c'est de l'exotérisme, si vous voulez rechercher.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par volwest le Dim 12 Déc 2010 - 18:46

Salut…


Semper,

Salut l'ami…oui Krishnamurti s'est confortablement installé dans ma bibliothèque.
Si en plus nous lisons les mêmes ouvrages, je vais finir par croire que nous sommes de la reconnaissance.

Jolie extrait que tu déposes la…
merci.


Johann,

Tu parles de l'attention qui ne se travaille pas qu'au niveau mental mais qui doit venir du corps, comme si le mental n'était pas du corps, et que le corps n'était pas aussi ce mental qui s'exprime en nous.

L'attention se travaille en effet, mais ce travail n'est pas d'une séparation abstraite de notre être en morceaux.

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Dim 12 Déc 2010 - 20:58

Ouais, c'est vrai que ce que j'ai dit peut paraître être une séparation abstraite de la chose, en fait, ce n'est à mon idée qu'une histoire de direction, je pense qu'elle doit venir des sensations physiques avant de devenir des sensations "fines", l'intellectualisation de la chose, donc sa dématérialisation, n'étant ni conseillée ni nécessaire.

Maintenant, j'ai simplifié et pris des raccourcis, je n'ai pas envie ni l'intention de pondre un traité sur la métaphysique des sens et de l'attention...

Maintenant, il y a énormément de points personnels qui interviennent là-dedans, chacun fera sa sauce suivant les ingrédients.

On peut aussi rajouter la pratiques d'arts martiaux, sans causer de sport de combat, par exemple l'Aïkido est en soi un travail énorme sur l'attention de soi et du monde qui nous entoure, comme le Taï-Chi et sa variante le Ba-Gua. Mais là on rentre déjà dans des groupes et loin de moi l'idée de faire du prosélytisme, je vais laisser la parole à d'autres.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

concernant le fil [l'attention]

Message par MonteRosso le Lun 13 Déc 2010 - 7:51

très intéressant ce fil.

Sans aller dans vos extrêmes mystiques, je fais souvent l'exercice suivant :

je regarde un objet situé à quelques mètres de moi et je le considère comme un oeil à moi qui me regarde. J'essaye alors de me représenter vu de là-bas. Position, couleurs des habits, placement des ombres.... c'est très dur et très fatigant mais je trouve cela vraiment utile. Ca "ouvre" des lucarnes mentales, je ne saurais l'expliquer.
Moi qui suis d'un naturel très impatient et plutôt impulsif... ça me "pose" pour un long moment.

Le principal problème de l'attention, c'est qu'elle doit être multi-sens. Tout ce qui va être par son importance pondérée supérieur à la moyenne va "consommer" de l'attention. L'idéal est donc de contrôler cette "divagation" mentalo-sensorielle.

Cela peut donc aller du travail mental en musique à suivre plusieurs conversations à la fois; regarder plusieurs films.....

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Semper le Lun 13 Déc 2010 - 13:16

Salut MonteRosso,

Attention, malgrés les apparences cela n'a rien a voir avec la pensée mystique.
Pas plus que l'exercice que tu pratique.
Citation:
Krishnamurti était connu pour critiquer la pensée, la religion et la philosophie (et la politique). Ce qui lui faisait répondre, quand on le questionnait sur son statut, qu'il n'était ni penseur, ni gourou, ni philosophe.

@+

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par volwest le Lun 13 Déc 2010 - 18:25

Salut,

Si il me fallait ici citer un ouvrage qui ne se perd pas dans le labyrinthe parfois exceptionnellement fatiguant de l'ésotérisme, "Le pouvoir du maintenant" d'Eckhart Tolle, est un livre assez intéressant car il s'éloigne justement de tous les pèlerinages mystificateurs pour aborder l'attention simplement et sans détour.

Quand bien même les jardins sauvages de Gurdjieff et de Krishnamurti (et bien d'autres encore) germent des plantes extraordinaires pour celui-la qui aime a découvrir l'abstrait et la manipulation de la volonté, ces jardins sont aussi sources de plantes-idées dures a digérer et parfois même toxiques.

Alors, MonteRosso nous parle "du regard a travers soi", qui est en effet une technique intéressante, surtout si ce regard vient de derrière soi.
L'objet est en effet utiliser ici comme "oeil", créant ainsi une vision autre, et donc une attention autre.

D'autres techniques existent, telle que le "ne-pas-faire" ou le Wu Wei par exemple.

"Faire", est une forme d'intervention, tout comme "avancer" est une forme de déplacement.
"Défaire", est une autre forme d'intervention, tout comme "reculer" est une autre forme de déplacement.
"Ne pas faire", est encore une forme d'intervention. Comprise le plus souvent comme une forme d'inactivité, elle reste cependant une activité, tout comme rester en place est également une forme de mouvement.

Le vrai Wu Wei, ne se retrouve dans aucune des formes décrites ci-dessus…il est une forme d'action qui se distingue par l'absence de tension produite par la volonté d'atteindre un but.
Par exemple, c'est tirer a l'arc, sans chercher a atteindre la cible.

Cette forme d'action paradoxale défie le "mental", en cela qu'elle est dégagée dans l'instant de tout objectif.

Cela induit donc une hypothèse parmi tants d'autres…notre "personne", et ce qu'elle comprend, représenterait une forme de résistance a l'Intelligence avec un grand i, dans l'état ordinaire de ses fonctionnements et relations.

Dans le tir a l'arc, je dirais que l'archer ignore effectivement la cible, la flèche et lui même. Ce qui est visible, c'est qu'il se tient la, un arc a la main…ce qui ne l'est pas, c'est que ce n'est pas du tir a l'arc.

L'attention est peut être alors de cette "disponibilité" qui fait de nous non pas un vase recueillant de l'information, mais un tuyau a travers lequel l'information va se mouvoir.

Mes 2 neurones…

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par Ash le Lun 13 Déc 2010 - 19:06

Le tir à l'arc est un très bon exemple, si on suit l'idée du Kyudo, je cvrois que tu pensais à ça, c'est l'art du tir à l'arc traditionnel, mais bon, on rejoint les arts martiaux qualitatifs extrême-orientaux contrairement aux démonstratifs, même si ils peuvent être très gracieux.

À rajouter à ceux précités le Iaïdo.

De manière plus philosophiques, sans parler de philosophale, on peut aussi considérer les travaux de nombreux penseurs pour ce qui est de la considération du temps présent. Mais là, on rentre dans un cadre encore autre qui je pense dépasse le cadre "anticip'actif", tout comme les idées éso et exotéristes. On peut d'ailleurs rajouter à ce propos les travaux de Mouravieff, soit dit en passant pour les intéressés.

Il faut arriver à faire sa sauce pour se rendre plus présent dans le présent, ça peut paraître un peu con, mais ça donne aussi plus de... présence! Donc faîtes en correspondance avec vous autres, selon vos volontés, je crois qu'on en a déjà beaucoup dit de manière abstraite.
Si vous avez d'autres retours d'expérience ou des exercices pratiques, je suis preneur, sinon, je vous donne rendes-vous en mp, ça évitera peut-être de virer hors-sujet, non?

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par volwest le Mer 15 Déc 2010 - 7:39

Salut,

Petite correction.
Le livre d'Eckhart Tolle s'intitule "Le pouvoir du moment présent".
J'ai fait un dérapage anglomachin.

"Le mental est un magnifique outil si l'on s'en sert à bon escient. Dans le cas contraire, il devient très destructeur. Plus précisément, ce n'est pas tant que vous utilisez mal votre « mental » ; c'est plutôt qu'en général vous ne vous en servez pas du tout, car c'est lui qui se sert de vous. Et c'est cela la maladie, puisque vous croyez être votre mental. C'est cela l'illusion. L'outil a pris possession de vous."
Eckhart Tolle.

Bon Maintenant.

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par tarsonis le Mer 15 Déc 2010 - 12:57

Salut !

L'attention est une discipline. Comme toute discipline, l'attention se travaille.
D'une manière plus terre à terre, il me semble que nous avions parlé quelque-part du périmètre d'évolution des gens dans la rue.
Ainsi, cela forme une belle gaussienne. Il y a la grande majorité qui se déplace sans jamais regarder au delà de 20m, un second groupe replié sur lui même dans la sphère d'intimité (<1m), et l'autre extrémité qui analyse sur plus de 30m.
Petit exercice : sur quelle distance analysez-vous et anticipez-vous votre déplacement en temps normal ? clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par BigBird le Mer 15 Déc 2010 - 16:47

tarsonis (Mer 15 Déc - 12:57:46) a écrit:...
Petit exercice : sur quelle distance analysez-vous et anticipez-vous votre déplacement en temps normal ? clind'oeil
à pied, à vélo, à dos de mule ...? dans la foule, dans la forêt, ...?
il y a plusieurs facteurs qui peuvent faire varier cette distance, le premier selon moi étant si vous connaissez (un peu, beaucoup, ou pas du tout) l'itinéraire à parcourir, (quand je dis "connaître", je parle d'une connaissance "fine" et approfondie, (un peu comme une reconnaissance d'un parcours de rally, on analyse au détail prés tous les éléments susceptibles de se transformer en "piège" lors de notre passage),
ça dépend également, entre autre, de la vitesse à laquelle on évolue, ... un peu comme la distance (de sécurité) entre 2 véhicules lorsqu'on roule sur la route, à 2km/h en ville, on peut se tenir à 1m du pare-choc précédant, à 130km/h en autoroute, il vaut mieux compter 50m si vous ètes "trés éveillés", 100m si vous l'ètes moins, (75m en moyenne).
aprés, on peut continuer en parlant de la qualité de vos réflexes, de votre motricité, de la finesse/justesse de vos sens, de vos expériences passées (là où on a déjà chuté, on a "inconsciement" tendance à changer de trottoir mrsgreen ), etc...


BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par tarsonis le Mer 15 Déc 2010 - 17:44

Salut !
BigBird a écrit:à pied, à vélo, à dos de mule ...? dans la foule, dans la forêt, ...?
L'étude était relative aux pieds, dans la rue; mais cela peut s'adapter à de nombreuses situations :
un peu comme la distance (de sécurité) entre 2 véhicules lorsqu'on roule sur la route, à 2km/h en ville, on peut se tenir à 1m du pare-choc précédant, à 130km/h en autoroute, il vaut mieux compter 50m si vous ètes "trés éveillés", 100m si vous l'ètes moins, (75m en moyenne).
Sur la route, je dois bien être l'un des rares gogos qui roule avec une distance égale à deux bandes de sécurité, pour qu'un autre aille s'y engouffrer illico en klaxonnant sans regarder devant lui....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'attention.

Message par BigBird le Mer 15 Déc 2010 - 21:05

tarsonis a écrit:... Sur la route, je dois bien être l'un des rares gogos qui roule avec une distance égale à deux bandes de sécurité, pour qu'un autre aille s'y engouffrer illico en klaxonnant sans regarder devant lui....
c'est hélas une attitude courante parmi nos concitoyens, on veut vivre plus vite, plus haut, plus fort que le quidam d'à coté, au mépris des règles élémentaires de sécurité, de responsabilité et de courtoisie.
... jusqu'au jour où l'on s'encastre dans le cul d'un poid-lourd, >> femme sous le marbre, enfant dans un fauteuil inox à grandes roues, ... et le remord qui vous mange le restant de vos jours (si votre cerveau est toujours en état de fonctionner correctement, ce qui n'est pas gagné!),
... tout au long de la vie, on a des choix à faire, encore faut-il les faire (si possible les bons) au bon moment,
parce qu'un bon choix "trop tard", c'est pas mieux qu'un mauvais choix "trop tôt" ...
hips! la pensée du jour ... drunken

Pour en revenir au sujet de l'Attention, la connaissance (prétendue ou réelle) de l'environnement est assez déterminente, je m'explique :
j'ai remarqué pour ma part que quand j'ai un "accident de parcours", c'est généralement dans un secteur (ou champs d'activité) que je connais parfaitement, et la vigilence (l'attention) s'est relachée quelque peu (genre pilotage automatique), et là ... un petit geste pas pile-poil comme il faut, un appui qui se dérobe, ... et c'est le drame! Heureusement, généralement c'est sans conséquence grave (j'entend au niveau de mon intégrité physique), de la bobologie et un peu de perte matérielle, mais ça énerve énormément de se voir faillir dans une tâche qui nous semblait de prime abord simple et routinière. evcol
En terrain inconnu, tout me prendra plus de temps (y compris mes déplacements), mais "accident" quasi-nul,
en résumé, pour rester "aware", ne jamais s'installer dans la routine, une réflexion parmi d'autres. Smile

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum