[FerFAL] Survie en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FerFAL] Survie en famille

Message par pibe26 le Mer 17 Nov 2010 - 21:23

NDT: Rien de révolutionnaire mais ça renseigne sur l'environnement de FERFAL

FERFAL – Survivre en Argentine – Les enfants et les divers aspects de la survie de la famille survivaliste
(Kids and the various aspects of the survival minded family 01-05-09 / ferfal.blogspot.com)
Traduit par Pibe26

Aller au champ de tir avec mon père est l'un des meilleurs souvenirs de mon enfance. Nous avons joué au tennis, fait de la randonnée, mais le tir n'a aucun équivalent. C'est amusant, ce n'est pas dangereux quand c'est correctement pratiqué, et cela aide à développer beaucoup de compétences. Que peut-on ne pas aimer là-dedans ?

La plupart des survivalistes et des preppers incluent leur famille entière dans leur plan de préparation et c'est effectivement comme cela que ça doit être. Je parle même à mon fils du nombre d'enfants qui meurent de faim dans notre pays, et quand nous croisons des enfants vivants dans la rue, je ne lui cache pas ce qui se passe. Il m'a demandé: "Papa, pourquoi est que ce garçon marche à pieds nus, il n'a pas froid ?" "Oui mon fils, mais il est très pauvre et ne peut pas se permettre d'acheter des chaussures, il n'a probablement pas de papa et de maman comme toi."

Quand mon fils refuse de manger sa nourriture, je lui passe même cette vidéo de la jeune fille pleure, juste pour qu'il puisse voir par lui-même ce que c'est. Jeter la nourriture n'est tout simplement pas envisageable. Si il casse ou ne prends pas soin des jouets, ces derniers finissent généralement dans un sac pour le don. Après tout ça, il est devenu un petit enfant de 6 ans très responsable.

Une autre chose que beaucoup de parents pourraient trouver discutable. J'encourage mon fils à se battre. Si quelqu'un le frappe en premier ou l'insulte, il est autorisé à se battre au lieu d'aller le dire à son professeur. Je ne pense pas que courir dans les bras d'une personne pour qu'elle règle votre problème est quelque chose que nous voulons encourager, à moins que ce soit la seule et unique solution.

Il va même au devant des intimidateurs pour protéger les filles de sa classe ou les plus petits enfants si nécessaire, et c'est quelque chose dont je suis très fier. Une fois, il a mis K.O une un garçon plus vieux d'un coup de poing surprise. Le gamin embêtait son cousin. C'est un gars courageux ce petit.

Mais un enfant a besoin de se sentir en sécurité, particulièrement à la maison, et c'est quelque chose dont je voudrais parler. Quand le crime devient un problème grave, essayez de ne pas discuter de ça devant les enfants. Nous essayons de ne pas regarder les infos lorsque mon fils est dans les parages, ou de changer rapidement de chaîne quand ils parlent de certains crimes glauques.

La réalité est dure, elle comprend plus de situations inévitables qu'un enfant ne peut digérer. Par exemple l'année dernière, quand ma femme a été agressée par des enfants (un groupe de jeunes, avec un fusil, le plus ancien était âgé de 10 ou 12 ans) mon fils à tout entendu et n'a cessé de nous questionner à ce sujet pendant des jours. Il voulait partir à leur recherche et les tuer.

Ce matin par exemple, j'étais avec mon fils et je suis tombé sur une femme qui vit près de chez nous. Elle avait été volée par deux enfants qui portaient des uniformes de l'école. Le premier l'a attaquée de face, l'autre l'a frappée à la nuque avec un objet dur, probablement un pistolet. Ils l'ont battue et lui ont volé son sac à main. Mon fils a tout entendu, vu quelques-unes des blessures que la femme avait encore, et ce n'est pas bon pour un enfant. Un enfant doit se sentir en sécurité, spécialement à la maison, donc il faut éviter de parler ou de discuter d'effraction du domicile en face d'eux. Lorsque cela arrive, mon fils est généralement un peu plus effrayé par le noir ou par le fait de rester seul que d'habitude, et il vient se glisser dans notre lit plus souvent.

L'autre jour, le professeur lui a dit ainsi qu'au reste de la classe qu'il existait un moustique qui pouvait les tuer (dengue). Je ne pense pas que c'était une bonne idée. Depuis ce jour, il a peur d'être piqué et fait des courses poursuites comme un fou avec tous les moustiques qu'il croise pour essayer de les tuer. Nous avons mis beaucoup de produits anti-moustique donc nous les voyons rarement, voir jamais dans notre maison, mais tout de même… Un enseignant qui dit à des enfants de 6 ans qu'ils peuvent mourir s'ils sont piqués par un moustique ? Je pense que ce n'était pas utile. Et je suis pourtant en général celui qui est accusé d'être paranoïaque. Smile

D'un autre côté, je lui ai bien expliqué le risque de dengue, ainsi que celui de diverses autres maladies, et pourquoi il était important pour lui de garder des mains propres, spécialement en venant de la rue et avant de manger. Maintenant, il se lave tout le temps les mains avec bonheur et met quelques gouttes de gel anti bactérien qui sent la menthe, ce qu'il aime beaucoup alors il est attentif à ce que ses mains soient correctement lavées.

Il faut se préparer en famille, mais il y a un temps et un âge pour chaque chose. Certaines choses sont mises de côté jusqu'à ce qu'un enfant puisse mieux les comprendre, nul besoin pour lui de grandir avec la peur. Prenez garde, bonne nuit.

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[FerFAL]survie en famille

Message par pibe26 le Mer 17 Nov 2010 - 21:32

FERFAL – Survivre en Argentine – Comment sensibiliser ses amis et sa famille au survivalisme et à la nécessité de se préparer ?
(Getting Friends and Family interested in Survival Mindset and Preparedness 20/07/09 - ferfal.blogspot.com)
Traduit par Pibe26

C'est ce qu'un de mes lecteurs m'a demandé, et j'ai pensé que d'autres pourraient rencontrer les mêmes problèmes. S'il y a une chose dont je suis certain, c'est qu'il est impossible ou du moins extrêmement difficile de se préparer sans le soutien de votre famille. Vous avez besoin que tout le monde soit sur la même longueur d'onde si vous espérez avoir un résultat qui ressemble à une stratégie de préparation.

A chacun sa version ou ses conseils. Le mien est d'adopter une approche réaliste. Il ne faut pas aller chercher très loin des théories du complot ou fumeuses. Vous arriverez juste à effrayer les gens, et finirez par ressembler à un cinglé. La réalité est déjà assez grave comme cela, même pour le pire des pessimistes. Nul besoin d'aller chercher dans les films d'Hollywood ou dans le fantasme. Regardez ce qui est arrivé à Will Smith dans "Je suis une légende !" C'est censé faire abonder une personne dans votre sens ? Cela fera très probablement plus de mal que de bien, vous présentant comme quelqu'un qui ne peut pas différencier l'imaginaire du monde réel.

Il y a des centaines d'exemples dans le monde où il ne fait aucun doute que si les gens s'étaient préparés en conséquence, cela aurait fait une grande différence. Du crash d'un avion à des accidents plus ordinaires comme les séismes, les inondations, les tornades, à des chutes de gouvernements et d'économies avec des combats religieux et ethniques entre les nations.

Et n'oublions pas les faits de la vie quotidienne: les maladies et décès inattendus, se faire tirer dessus ou être victime d'autres formes de coups financiers. Ce n'est pas glamour, mais ça arrive tout le temps. Ce n'est pas censé faire peur aux gens ou les faire devenir fou, ça s'appelle la vie les gars. Elle est en grande partie fantastique mais certains moments ne le sont pas.

Comme je l'ai dit au lecteur qui m'a contacté par e-mail, pour un survivaliste intelligent tout n'est pas perte et ténèbres, ce n'est pas un pessimiste. Un survivaliste intelligent aime les bons moments et se prépare aussi pour les mauvais afin qu'ils aient un impact minimal dans sa vie et celle de ceux qu'il aime. Il fait de la préparation une partie de sa vie et y prend du plaisir. Prenez juste par exemple la question de la grippe porcine actuelle. Vous ne voyez pas de survivalistes s'affoler. Nous l'avons vu arriver à des kilomètres. Vous êtes informés, vous apprenez, vous prenez des mesures, achetez les provisions dont vous aurez besoin et c'est tout.

pibe26
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 132
Age : 40
Localisation : France / Arras
Loisirs : Trail, course à pied, rando
Date d'inscription : 31/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum