Couteau de survie

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Jeu 29 Aoû 2013 - 23:26

Bref, le paquetage complet avec rations pour trois jours, fusées de détresse et balise GPS devrait être obligatoire pour toute personne (encore plus si c'est une femme) qui s'aventure dans les sombres forêts de Fance à la recherche de champignons ou de mures.
Ce serait biien plus utile que l'ethylotest dans les bagnoles ou le casque à moto !

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par snook le Jeu 29 Aoû 2013 - 23:37

Zanzibar a écrit:Bref, le paquetage complet avec rations pour trois jours, fusées de détresse et balise GPS devrait être obligatoire pour toute personne (encore plus si c'est une femme) qui s'aventure dans les sombres forêts de Fance à la recherche de champignons ou de mures.
Ce serait biien plus utile que l'ethylotest dans les bagnoles ou le casque à moto !
Heu... je ne suis pas sûr d'être d'accord! Le casque à moto n'est quand même pas à négliger!Shocked  Je cherche moi aussi des champignons, il est vrai que je part toujours avec mon portable (au cas ou.) et le couteau (normal pour les champignons.) Mais trois jours de rations, plus les fusées et GPS... sa laisse moins de place pour les champignons!Rolling Eyes
avatar
snook
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 25/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Jeu 29 Aoû 2013 - 23:40

Je blague pour le casque. Je suis motard depuis plus de 30 ans et toujours en vie.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Philippe-du-75013 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:08

Rammstein a écrit:Le plongeur emporte un poignard digne de ce nom,......

Rammstein
Plus du tout!

Le couteau de plongée avait deux fonctions

-Palier à la fragilitée de la peau après un séjour prolongé dans l'eau pour détacher ou soulever quelque chose. Retirer un souvenir du fond marin est perçu maintenant comme anti-écolo et on fait juste des photos.  

-L'une des grande crainte des plongeurs c'est la prise dans la chair par une  ligne d'hameçon abandonnée ou l'accroche de la bouteille dans un bout de filet en épave (les épaves sont riches en poissons donc en pêcheurs). On y utilise maintenant des outils dédiés et peu spectaculaires plutôt que le poignard  dos-scie d'autrefois. Ce sont soit le coupe-sangle des secouristes en version marine soit le ciseau coupe-vêtement de ces même secouristes. Parfois les deux, un au pectoral, l'autre au mollet.

Les chasseurs sous-marins portent eux encore un poignard de chasse pour achever le poisson: très court très aigu et avec un coté scie pour couper un fil de flèche emmêlé.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par agralil le Ven 30 Aoû 2013 - 14:54

quand je plongeais, dans les années 90, j'utilisais ... un opinel (lame carbone)

sauf que comme le bois gonfle et qu'il ne s'ouvre plus vraiment une fois bien imbibé, j'avais fais un étui en plastique pour aller avec 

ça m'obligeais à le rincer et le graisser après chaque plongée, l'aiguiser après chaque utilisation, ou presque, mais il ne m'a pas lâché, et pourtant, j'ai coupé pas mal de bouts dérivants et autres saletés sous marines made in dupont 

franchement, les couteaux de plongée de l'époque, ça ne coupais pas assez, c'etais cher, franchement énorme, le look militaire me révulsais quelque part ... ça ne m'attirais pas du tout

il m'a fais 4ans, le temps que la rouille le fasse se casser en deux, au niveau du pivot (pendant une séance de nettoyage)
j'avoue aussi que je ne plongeais jamais seul, donc, au pire, si il n'avais pas suffi, j'aurai pu avoir l'aide des copines

maintenant, on fais de bonnes lames inox marine qui coupent vraiment, mais je ne plonge plus
avatar
agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 43
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Sam 31 Aoû 2013 - 10:15

C'est vrai qu'un surin pas cher et basique genre Opinel fait le boulot et qu'on ne craint pas de le bousiller tant il est facile à remplacer.
Mais il faut reconnaître que posséder une ou plusieurs lames de qualité, avec une belle finition, une forme élégante et un manche ergonomique est un plaisir.
Même si ces couteaux ne permettent pas un usage quotidien et insouciant, ils sont de précieux compagnons.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Sam 31 Aoû 2013 - 14:36

TEST couteau premier prix

Voici un couteau bon marché (5 euros) trouvé en super marché.
Probablement importé de Chine ou d'un pays de l'Est, ce couteau d'aspect traditionnel présente bien à première vue.
Acier brossé, coins arrondis, massif et pesant dans la main (ce n'est pas un poids plume), de taille généreuse et arborant une magnifique "abeille" façon Laguiole pour tromper le gogo.







Avec sa poignée en vrai bois et son tire-bouchon, on se dit que c'est quand même un honnête couteau.
Et effectivement, la lame (qualité d'acier inconnue - sans doute inox bas de gamme) de 8,5 cm de long et 3 mm d'épaisseur est bien tranchante, le déploiement est sans heurt et quasi sans jeu latéral, c'est pas mal.
Pas d'ouverture "une main" mais un gros cran pour l'ongle et un ressort de rappel plutôt souple rendent le maniement aisé.
Pas de blocage de lame, donc couteau légal en France.
La forme de lame est assez travaillée, on ne se douterait pas que c'est un couteau à 5 euros (moins cher qu'un Opinel).
A l'usage, la prise en main est bonne, avec une forme de manche ergonomique qui permet des usages délicats ou plus costauds sans souci.
Les entailles sur le dos de la lame (guillochage) permettent de poser le pouce et d'exercer une forte pression.
Un peu de taille de bois m'a permis d'apprécier la coupe franche et durable. Reste à voir si au bout d'un an d'usage il est encore en bon état, sans tache de rouille, sans jeu ni oxydation bizarre.

En tout cas, il démontre que pour 5 euros, on peut avoir un couteau acceptable pour couper du saucisson et un bout de ficelle, voire carrément plus. Aucune crainte de le perdre ou de l'abîmer.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par agralil le Sam 31 Aoû 2013 - 17:06

j'ai testé il y a quelques mois le clone de ce couteau, trouvé dans la grande distribution aussi

le couteau est lourd (vraiment) et le manche est large et fuselé, deux points qui rendent la prise en main très confortable, étonnamment, le poids en plus le rend vraiment agréable à utiliser

effet secondaire, il est lourd, vraiment lourd pour un pliant, et au plus large, aussi large qu'un opinel, donc encombrant

la lame en inox (en vrai bon inox qui ne rouille pas à l'acide), assez large au dos, longue, éfilée, et l'aiguisage de départ est bon, testé à l'acide chlorhydrique, il n'a pas été piqué, bon inox donc
je n'ai pas la mer à coté pour lui faire faire des séances embrun/vent/sable/embrun, donc je me contente de l'acide

défaut classique de l'inox pas cher, j'ai perdu très vite le tranchant, et sans outil adapté ... pas si facile à le retrouver, à cause de épaisseur de la lame (j'utilise un fusil et une pierre à huile d'antan)

en usage journalier un peu bourrin (carton, plastique, films, sangles, et déjeuner), il a pris très très vite du jeu au niveau du pivot, il faut dire que ce genre de lames, je m'amuse souvent à les lancer, et ça, il n'a pas aimé du tout, j'ai forcé volontairement, les couteaux pas cher, on peux s'amuser avec hein
j'imagine que quelqu'un de pas exigeant devrais pouvoir s'en servir pas mal de temps avant de le casser

le verrouillage n'est pas assez franc, en utilisant la pointe, il se referme trop facilement, c'est d'autant plus dommage qu'il a une très bonne pointe, et une excellente prise en main, avec un verrou et un meilleur inox, je l'aurai bien conseillé

le premier que j'ai testé a cassé, mais je lui en ai fais voir,

le second que j'ai acheté est dans ma collection, je le prend parfois, quand j'ai envie de jouer avec une lame plus longue que la plupart des miennes, pour le double du poids d'un opinel d'égale longueur, mais avec une lame beaucoup plus robuste, mais plus dure à réaffuter entre deux usages, ou encore ... quand j'ai besoin d'un tire bouchon (très très rare), absent de la plupart de mes pliants

ça fais plaisir de voir que je ne suis pas le seul à avoir testé ce truc là
avatar
agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 43
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Sam 31 Aoû 2013 - 17:22

Pour aiguiser j'ai le système avec des tiges de céramique en V, à 20 et 25 degrés. Deux qualités de céramique : grise, plus agressive + blanche, plus douce pour finir le tranchant.
Toutes mes lames y passent et ça marche très bien. Coupant rasoir assez facile à obtenir.

Et pour revenir au couteau à 5 balles, son poids est agréable en main mais dans la poche, il pèse un peu trop et je lui préfère un Ontario RAT1, par exemple... Dans une autre gamme de prix et de qualité.
Et c'est vrai que la lame devrait être mieux maintenue en position ouverte.
Mais pour 5 euros...

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Philippe-du-75013 le Sam 31 Aoû 2013 - 17:56

Et n'oubliez pas d'assurer vos trésors de survie...pas assurer à la MAIF ou chez AXA mais d'assurer au sens de sécuriser avec une chainette ou un gros fil.

Je possède une demi-douzaine de chainettes qui peuvent me servir aussi bien pour les canifs que les montres de gousset que je porte encore parfois.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Sam 31 Aoû 2013 - 18:35

Perso, j'assure au lacet... Grand choix de couleurs et d'épaisseurs. Chaque couteau a sa dragonne en lacet sauf ceux qui n'ont pas de trou pour ça... Mais je ne m'enchaîne pas au couteau genre cordon ombilical. Question de goût et d'usage, sans doute.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par hildegarde le Dim 1 Sep 2013 - 18:31

Zanzibar a écrit:TEST couteau premier prix





En tout cas, il démontre que pour 5 euros, on peut avoir un couteau acceptable pour couper du saucisson et un bout de ficelle, voire carrément plus. Aucune crainte de le perdre ou de l'abîmer.
Je confirme ! j'en ai un a qui je fais voir des misères , notamment creuser des trous et déterrer des racines, pour ensuite couper le saucisson et divers plantes... pour l'instant il tient bien le choc clind'oeil

il débouche aussi très bien les bouteilles...grâce à l'outil que vous pouvez apercevoir en haut sur la photo.. geek 

et finalement ça me ferait plus de peine de le perdre que ma simple opinel, dont je ne me sers plus d'ailleurs, du coup...

________________________________________________________
clic. clic.clic...
avatar
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3446
Age : 49
Localisation : Entre Gascogne et Guyenne
Emploi : Monitrice de vie en pleine nature
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://echappeessauvages.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Philippe-du-75013 le Dim 1 Sep 2013 - 18:44

Zanzibar a écrit:Perso, j'assure au lacet... Grand choix de couleurs et d'épaisseurs. Chaque couteau a sa dragonne en lacet sauf ceux qui n'ont pas de trou pour ça... Mais je ne m'enchaîne pas au couteau genre cordon ombilical. Question de goût et d'usage, sans doute.
La navigation à voile est la seule activité ou j'ai fait des trucs actifs et engagés dans ma vie. Nous avions tous un opinel dont nous avions percé le manche et passé un fil (de ceux utilisé pour réparer les voiles) dans le trou. Dans les années 70 il y avait très peu de choix : Opinel, Douk-douk, et distribué en région de montagne seulement L'alpin. Le Douk-douk avec son manche 100 % en tôle était inadapté en bateau.
 
Accessoirement je ne suis pas fan de l'Opinel que je trouve trop épais.


Dernière édition par Philippe-du-75013 le Dim 1 Sep 2013 - 19:06, édité 2 fois

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Dim 1 Sep 2013 - 19:02

Alors ce serait ça la sagesse : un couteau pas cher, pas trop fragile,  qui fait tout à peu près bien ?
Sans doute oui, personne n'a besoin du super outil en acier ultra sophistiqué et hors de prix qu'on ne sort que pour faire baver les copains...
Et pourtant, en K2KK, ce merveilleux outil montrera l'ampleur de ses talents et on pourra lui faire confiance aveuglément. Alors que si on se repose sur le couteau pas cher et qu'il nous lâche au moment où on a besoin de lui, on aura l'air malins, voire pire.
Donc, dans la vie normale, le couteau pas cher remplit son contrat et on s'étonne même de ses qualités par rapport à son prix, on se prend d'affection pour ce compagnon un peu roturier mais à la bonne volonté manifeste. On l'aime bien, finalement, ce couteau pas cher.
Mais dès qu'on ne rigole plus et que notre vie est en jeu, le couteau de grande qualité retrouve tout son sens. On remercie ses concepteurs d'avoir été exigeants sur l'acier, l'ergonomie, la solidité et on oublie son prix.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par hildegarde le Dim 1 Sep 2013 - 19:06

l'idéal étant d'avoir les deux, un pas cher pour faire les sales besognes et un plus cher pour faire beau et au cas où...Laughing 

________________________________________________________
clic. clic.clic...
avatar
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3446
Age : 49
Localisation : Entre Gascogne et Guyenne
Emploi : Monitrice de vie en pleine nature
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://echappeessauvages.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Dim 1 Sep 2013 - 19:08

Exactement. Du tout venant pour tous les jours et du beau, du bon, du couteau d'élite pour le jour où...

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par iota le Dim 1 Sep 2013 - 19:29

Recemment j'ai vu de petits couteaux pliants avec une lame ceramique.
Quelqu'un a un retour à propos de ces lames ?
avatar
iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 309
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Dim 1 Sep 2013 - 20:30

Super durée du tranchant mais cassantes si elles subissent un effort latéral. On les réserve à la cuisine, pas à la survie...
A moins que la technologie des céramiques permette de les rendre flexibles aujourd'hui ? Ce serait une révolution.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par agralil le Dim 1 Sep 2013 - 20:43



c'est l'image du genre de pliant céramique a très bas cout (6€) que j'ai testé, à cela prés que ceux que j'ai testé avaient un pivot de type boulon, donc démontable (sur l'image il semble plutôt être un bête rivet)

on le vois, c'est un utilitaire, à lame arrondie, a simple tranchant, et pointe tombante (on risque moins de se blesser), ses points forts, la légèreté, ma balance de cuisine m'annonce 40gr a peine, pour comparaison, le pliant inox que je porte tous les jours pèse 120g pour la même longueur, on ne le sent pas dans la poche

la lame s'ouvre sans le moindre effort d'une main, aucun vrai cran, mais comme il n'y a pas de pointe, ça n'est pas dramatique, et bien sur, il se referme aussi bien d'une main

la lame blanche est impressionnante au premier abord, 9cm de tranchant utile, 2cm de large, à peine 1mm d' épaisseur, translucide, elle a vraiment un tranchant rasoir, en particulier pour la pointe

maintenant, le plus important, la lame est TRÈS fragile, pas aux chocs, je l'ai balancé du 4eme étage dans la casser, mais le moindre effort latéral peux faire sauter de petits éclats (vraiment petits) de la partie la plus fine, donc, du tranchant ... et du coup, ça ne coupe plus à cet endroit là (du tout)

quand on essaye d’éplucher de la viande, ou des légumes durs avec, on a donc des chances de trouver dans son assiette ... des morceaux de céramique bien tranchants ! (ce qui ne m'est jamais arrivé jusque là)
l’emballage préviens d'ailleurs de ce risque, et décourage clairement tout usage pour des aliments durs

cela dis, j'en ai un sur moi depuis quelques mois, je m'en sert comme cutter/ouvre lettre et, tout en lui faisant couper des tonnes de carton/sangles/film/affiches et autres à mon travail (ce qui, normalement se fais au cutter)
j'ai également fais un peu de copeaux ou taille de bâtons avec, jusque là, je n'ai remarqué aucune usure ni aucun dégâts sur la lame, en comparaison, une lame de cutter dure à peu près une semaine avec les mêmes efforts (et on la recoupe souvent)

j'en ai un aussi dans ma cuisine, qui me sert ... à la cuisine, la lame n'est pas souple pour un sou, mais, tant qu'on reste dans l'axe, elle tranche presque tout, le pain dur, les légumes crus, je m'en sert pour trancher les choux (oui, en plusieures fois vu la longueur de la lame), émincer les oignons, ect, sans probleme jusque là
là encore, ma planche (en plastique alimentaire) est bien abimée, mais ... la lame, elle, est nickel

j'en ai enfin une dans chaque kit, y compris le kit voiture, c'est super léger, le tranchant est très sympathique, donc pourquoi m'en passer

petit détail gênant, la céramique est TRÈS dure, donc, impossible pour moi de ré-aiguiser le tranchant une fois qu'il est abimé ... à tester avec une pierre dite "diamant"


je me m'en contenterai jamais comme seul couteau pour une optique survie, mais, pour quelqu'un qui pense avoir à travailler avec des cordages, ou autre travail usant rapidement le tranchant d'un couteau classique, il peux être utile (et, dans tous les cas, c'est un tranchant épatant pour quelques grammes)
avatar
agralil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 732
Age : 43
Localisation : yvelines
Emploi : employé libre service
Loisirs : rares
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Philippe-du-75013 le Dim 1 Sep 2013 - 21:50

Ce soir j'ai un souci pour passer des photos. Je me borne donc à vous conseiller de faire une recherche sur  le pocket bushcraft de coldsteel. C'est un douk douk bodybuildé de 26 cm de longueur déplié et avec un vrai cran de blocage fonctionnel + une patte de fixation à la poche.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1268
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par iota le Lun 2 Sep 2013 - 7:59

Super ta description agralil pouce
avatar
iota
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 309
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Lun 2 Sep 2013 - 8:07

J'avais lu des choses similaires concernant les éclats sur les lames en céramiques... Elles ne s'usent presque pas mais sont bien trop fragiles pour la survie ou même un travail genre bricolage.

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Menuki le Lun 2 Sep 2013 - 13:53

Zanzibar a écrit:Perso, j'assure au lacet... Grand choix de couleurs et d'épaisseurs. Chaque couteau a sa dragonne en lacet sauf ceux qui n'ont pas de trou pour ça... Mais je ne m'enchaîne pas au couteau genre cordon ombilical. Question de goût et d'usage, sans doute.
Retex d'un accident à cause de la dragonne :
J'ouvre le couteau pour ouvrir un colis. Quand j'attrape le colis, il glisse, tombe et, en tombant, le coin du colis se prend dans la dragonne et emporte le couteau qui me glisse des mains.
Résultat : un entaille de 3cm de largeur et 1cm de profondeur entre le pousse et l'index, 3 points de suture, 1 semaine d'ITT et l'interdiction par mon boss d'utiliser mon joujou au boulot.

Je ne suis pas contre la dragonne, bien au contraire, mais le risque d'accrochage (et donc d'arrachage du couteau) et à prendre en compte.

________________________________________________________
La Liberté, c'est la liberté de pouvoir dire que 2 et 2 font 4.
George Orwell in 1984
avatar
Menuki
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 08/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Lun 2 Sep 2013 - 14:04

Soit le couteau à juste un "bout de corde" qui permet de l'extraire facilement d'une poche ou d'un sac.
Dans ce cas, cet appendice ne comporte pas de boucle et ne s'accroche pas au poignet.
Soit il a une dragonne, faite pour y passer le poignet et ne pas le perdre en travaillant.
Si je comprends bien, Menuki, tu avais une dragonne mais ne l'avais pas au poignet et la boucle pendante a été tirée par le colis, ce qui a emporté le couteau qui t'a blessé la main...

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couteau de survie

Message par Zanzibar le Lun 2 Sep 2013 - 14:32

J'ai testé la Couteau STANLEY lock back skeleton





C'est un couteau que l'on trouve en magasin de bricolage ou sur internet entre 17 et 23 euros.
Les informations sont maigres au sujet de l'acier utilisé : "acier inox avec revêtement titane" lit-on sur le descriptif.
La lame fait 8 cm avec un dos de 2 mm. Elle a une forme sympa, semble robuste.
Système de blocage "lock back" qui marche bien et sans jeu même s'il est un peu ferme à déverrouiller.
Pas d'ouverture "une main" car le ressort de rappel maintient la lame fermée en place trop fortement
et l'ergonomie générale n'est pas prévue pour ça.
Le manche "squelette" est plutôt bien conçu et tient bien dans la main. Son revêtement noir est de qualité.
L'ensemble est léger et ne se sent pas dans la poche.
Je m'en sers pour différents travaux de bricolage et n'hésite pas à le maltraiter.
J'ai vite du resserrer la vis de pivot qui a pris du jeu après quelques tailles de bois.
D'autre part, je trouve que cette lame perd très vite son tranchant et n'est pas évidente à aiguiser... 
Bref, un couteau utilitaire sans intérêt particulier, léger et de taille correcte pour tous les usages
mais pas génial question coupe (sauf si j'arrive à l'aiguiser correctement, ce que j'essaie actuellement).

Zanzibar
Membre

Masculin Nombre de messages : 276
Age : 27
Localisation :
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 24/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum