Foreclosuregate : scandale financier et crise à venir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Foreclosuregate : scandale financier et crise à venir

Message par Barnabé le Dim 31 Oct 2010 - 7:12

Qu'est-ce que le "foreclosuregate" ? Littéralement, c'est le "scandale des saisies" ("quelquechose-gate" ayant pris la signification de "scandale du quelquechose" par référence au Watergate). Voici l'introduction de l'article cité plus loin :
Potentiellement, sauf extraordinaire porte de sortie législative peu concevable, il s'agit du plus grand scandale financier de l'histoire, rien de moins, de par ses conséquences, reléguant l'affaire Maddoff ou les péripéties de "notre" Jérôme Kerviel au rang de simples faits divers.

En résumé, pour faire très simple : aux Etats-Unis, à cause de la crise des subprimes et à la crise économique qui a suivi, beaucoup de gens ne peuvent plus payer leur crédit et leur maison est alors saisie. Problème : les saisies ne semblent pas valides, juridiquement parlant. Il y a déjà eu, depuis cet été environ, plusieurs jugement défavorables aux banques qui prétendaient saisir une maison ; remaquons quand même que pendant le même temps, des dizaines de milliers de saisies ont été prononcées ; ces quelques jugements défavorables ne sont donc qu'un grain de sable... mais il pourrait bien gripper toute la mécanique !

Les pertes pour les banques sont potentiellement énormes : d'une part elles ne toucheraient plus le produit de la vente des maisons saisies ; mais surtout, tous les gens qui ont racheté ces dettes sous une forme ou une autre risquent de les attaquer pour fraude ou escroquerie.

En fait, il s'agit d'un emboîtement de scandales : à la base, des prêts pourris (dossiers bidonnés, gens insolvables, etc.). Ensuite, les créances (prêts) ont été transferées entre banques et organismes par voie électronique, ce qui faisait d'énormes économies mais n'a pas de validité juridique aux US (il aurait fallu un acte notarié à chaque fois). Ensuite, ces créances titrisées se retrouvaient donc sous forme de produits financiers proposés aux investisseurs, mais vu les deux problèmes précédents, il y avait un mensonge implicite éhonté envers les investisseurs à propos du risque contenu dans ces produits. Ensuite, quand il s'agit de faire une saisie, il y a des organismes qui montent des dossiers totalement bidons, avec des papiers notariés qui sont des faux : puisque les créances ont été échangées de façon électronique, ces papiers sont refabriqués au besoin, de façon totalement irrégulière et illégale. C'est comme ça que deux banques ont déposé auprès du juge un dossier en apparence conforme, pour saisir la même maison, chacune prétendant être le légitime propriétaire de l'hypothèque... hypothèque dont il s'est avéré qu'elle n'appartient ni à l'une ni à l'autre, mais à encore une troisième !

On en est quand même au point où certains organismes de crédit eux-même ont décidé un moratoire sur les saisies dans les 23 états où cette saisie doit passer devant le juge. Un autre a gelé 56000 saisies le temps de vérifier de possibles erreurs dans les documents ; Dans d'autres états, c'est le procureur général qui leur demande de mettre un moratoire ; et enfin, l'état fédéral a demandé à 7 des plus gros prêteurs de revoir leurs procédures de saisies. Ils sont donc bien conscients qu'il y a un gros gros bug !

Eh oui, c'est hallucinant. Pour comprendre, il faut lire cet excellent article de Vincent Benard sur Objectif Eco (datant du 8 octobre).

Le sujet est très complexe. L'article est long, mais c'est une excellente synthèse, très pédagogique, très bien expliquée, et entièrement en français. Manifestement, l'auteur a fait un travail énorme pour se documenter et pour comprendre les subtilités juridiques américaines. Sur ce sujet, je n'avais vu jusqu'à présent que des infos partielles et/ou en anglais. Cet article mérite donc totalement qu'on le lise de bout en bout. Les articles 2 et 3 de la même série et du même auteur, et leurs liens divers, permettent d'approfondir encore, pour ceux qui le souhaitent.

Pour ceux qui lisent l'anglais, une recherche dans Google News donne une idée de l'importance actuelle du sujet, et des développements postérieurs à l'article de M. Benard (qui date du 8 octobre, je rappelle) :
Il y a 15 jours environ, les procureurs généraux des 50 états des USA ont annoncé une investigation conjointe de 50 états pour savoir si les banques ont effectivement utilisement des documents bidonnés. On franchit encore une étape dans le sérieux de cette crise !
Certaines banques annoncent qu'elles ont déjà révisé les procédures et veulent reprendre les saisies, cet article récent du Wall Street Journal explique que le procureur général de l'Ohio a écrit aux banques pour leur dire qu'il ne leur suffisait pas de "bricoler" une solution, en ressortant des documents qui seraient cette fois-ci prétenduement fiables. Ils les encouragent à renégocier les prêts plutôt que de faire des procédures douteuses de saisies.

Du point vue "alerte", quelles sont les conséquences envisagées par l'auteur de l'article ?

Le doute n'est plus permis : le foreclosuregate ne sera pas qu'une péripétie technique. Sera-ce l'étincelle qui provoquera la grande rechute récessionniste qu'hélas, je prévois depuis longtemps ? Ou les rafistolages du système financés par les contribuables réussiront ils une fois de plus à donner une illusion de viabilité au système financier américain et mondial actuel ?

Il est trop tôt pour le dire, et il ne faut jamais sous estimer la capacité de nos élites à prolonger la survie du patient. Mais une affaire de l'ampleur du Foreclosuregate montre que le cancer de la mauvaise dette et de la corruption du capitalisme financier par un législateur plus épris d'ingénierie sociale que de justice, a largement métastasé dans toutes les strates de la première économie du monde, et sans doute au delà. Aucun traitement conventionnel à base de déficits publics, de plans de sauvetages et de planche à billets, ne résoudrait à la racine les maux nés de la cogestion de l'économie par les financiers et les politiciens.

En bref, c'est probablement le début d'une nouvelle très grosse crise économique en provenance des Etats-Unis et qui déferlerait progressivement sur le monde, comme les subprimes.

Ca ressemblerait à quoi ? Probablement aux subprimes, mais en pire. Le scandale enflera, des grosses banques feront défaut... Krash boursier, bien sûr. Et ensuite ? Les USA ont-ils encore les moyens de renflouer les banques, ou les laisseront-ils faire faillite cette fois-ci ? Sachant qu'une partie des créances pourries ont déjà été rachetées par la FED, les Etats-Unis vont-ils se retrouver dans la situation de la Grèce, c'est à dire avec une dette souveraine "pourrie" ? Mais là, y'a pas les autres pays de la zone euro pour venir en aide et amortir ! Si les gros investisseurs et les banques centrales du monde entier se dépêchent de vendre leurs dollars et leurs bons du Trésor avant que ça pue trop... on aura alors chute énorme des bourses, chute énorme du dollar (donc inflation puis probablement hyper-inflation, aux USA en tout cas), l'impossibilité des USA à financer leur dette... Et comme on l'a bien vu avec les subprimes, les Etats-Unis ne tomberont pas seuls ! Le monde entier subira l'effet domino !

Comme cette affaire a démarré cet été environ, le temps a déjà passé (et franchement, on a merdé de ne pas l'avoir reperé plus tôt. Perso, j'ai bien vu passer une ou deux infos sur les forums, mais j'avais pas réalisé son importance : on en lit tellement). Dans combien de temps la grosse crise éco viendra-t-elle ?

Ca vaut peut-être le coup de réviser ses connaissances sur la crise des subprimes pour mieux comprendre à quoi peut ressembler l'épisode suivant.

J'éspère vraiment que M. Benard se trompe et que cela va se résoudre avec une ou deux lois bien senties (et tant pis si elles sont injustes), avant que ça se propage aux bourses et à l'économie réelle.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, et un bon week-end ! Shocked

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum