Nucléaire en France, des news ...

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par tarsonis le Ven 19 Juil 2019 - 15:29

Hello,
concernant le Tritium :
Usine eau potable mise en cause

La seule usine de potabilisation de Choisy-le-roi (Val-de-Marne) "distribue chaque année" dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine", selon l'ACRO. Cette usine alimente 1,9 million d'habitants de 56 communes de la banlieue sud et ouest de Paris, ajoute l'association.

Le SEDIF qui gère cette usine affirme que les quantités de tritium ne posent aucun souci pour la santé.  Point de vue différent pour la députée européenne EELV Michèle Rivasi : elle souligne qu'il n'existe pas de seuil d'innocuité et qu'il est anormal de trouver du tritium dans de l'eau potable, même en faible quantité. Elle recommande aux mères de ne pas l'utiliser pour ds biberons.

C'est à peu près typiquement ce que je reproche à la presse : le sujet est dans l'émotion plus que dans le raisonnement, n'apporte pas de faits, de point de repère en se contentant de relayer les propos avec ajout du vocabulaire anxiogène ad hoc.

Bon, c'est sans doute le manque de formation, mais pour la députée, cela devient grotesque.

Ma petite grille de lecture :
En gros, le tritium est un émetteur de rayonnement beta- de "faible énergie" : aux environs de 18keV, donc à peu près 6keV d'énergie moyenne. C'est assez loin des centaines de keV que l'on retrouve dans la plupart des radionucléides.

Donc :
"distribue chaque année" dans son eau potable à 10 Bq/L en moyenne, 1,3 TBq (térabecquerel) de tritium, soit 2,5% des rejets de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine"

Le tritium est effectivement rejeté par les centrales, mais il faut mettre en perspective les différents points :

- une bonne partie du tritium est issu des retombées des essais nucléaires :
https://www.irsn.fr/FR/Larecherche/publications-documentation/fiches-radionucleides/environnement/Pages/tritium-environnement.aspx
Compte tenu de la décroissance radioactive du tritium, il en restait en 2007 environ 40 kg – 1,4x1019 Bq répartis entre l’atmosphère (1 %), les océans (90 %) et les eaux continentales (10 %). Cette valeur est à comparer à celle de l’inventaire permanent de tritium naturel qui est de 3,5 kg (1,2x1018 Bq ; UNSCEAR, 2000 ; Guétat et al., 2008).

- une autre grosse partie est d'origine cosmogénique ("naturelle") :

Environ 99 % du tritium produit dans la haute atmosphère est oxydé en eau tritiée (HTO) et se mélange aux eaux de surface. La production naturelle annuelle atmosphérique est comprise entre 0,15 et 0,20 kg, soit 5,0 à 7,0 x 10^16 Bq, en supposant que la production équilibre la décroissance physique (voir synthèse dans Lebaron-Jacobs et al., 2009).

Et :
En milieu continental non influencé, les concentrations en tritium (« bruit de fond ») sont actuellement de 1 à 4 Bq.L-1 d’eau. Leur écart au bruit de fond cosmogénique (0,1 à 0,6 Bq.L-1) s’explique par la fin de l’influence des retombées des essais atmosphériques d’armes nucléaires qui, pour le tritium, ont généré les activités volumiques maximales en 1963 avec près de 470 Bq.L-1 dans l’eau de pluie (Figure 1).

Donc la députée qui raconte que "il est anormal de trouver du tritium dans de l'eau potable, même en faible quantité", c'est méconnaître gravement son sujet.

Concernant les réacteurs :
Dans un réacteur à eau pressurisée, le tritium rejeté est produit par capture des neutrons par le bore 10B : environ 0,03 g (1,1x1013 Bq par an) pour un réacteur de 900 MWe et environ 0,09 g (3,2x1013 Bq) pour un réacteur de 1300 MWe.

Aux alentours de 10Bq/L, on tourne assez vite autour du bruit de fond, donc il est difficile d'isoler clairement la contamination.

Elle recommande aux mères de ne pas l'utiliser pour ds biberons.

Sachant que l'on peut aussi avoir pas mal de surprises "radiologiques" avec l'eau en bouteille conseillée aux nourrissons :


Parmi les 20 échantillons d’eaux minérales naturelles analysés présentant des activités alpha globales supérieures à 0,1 Bq/l, trois d’entre elles présentent sur leur étiquette une mention indiquant qu’elle conviennent pour l’alimentation des nourrissons ou la préparation des biberons ; il s’agit des eaux référencées M15, M42 et, M03.

Concernant l’eau M03, l’ARS Rhône-Alpes a indiqué à l’IRSN que, suite à la mise en exploitation d’un nouveau forage et à l’obtention en 2012 d’une nouvelle autorisation administrative d’exploiter et de conditionner l’eau minérale naturelle, l’étiquette de la bouteille ne comportait plus la mention « convient pour l’alimentation des nourrissons ».

Au vu des résultats des analyses menées, les deux échantillons d’eaux minérales naturelles référencées M15 et M42 analysés ne respectent pas la limite de qualité de l’activité d’alpha globale fixée par l’arrêté du 14 mars 2007 modifié définissant les conditions permettant de faire figurer la mention « convient pour la préparation des aliments des nourrissons » sur l’étiquetage de la bouteille.
https://www.irsn.fr/FR/expertise/rapports_expertise/Documents/environnement/ASN_DGS_IRSN_Bilan-qualite-radiologique-eaux-conditionnees-2012.pdf

Sur cette affaire, on a un peu deux points de vue :

A) l'ACRO (qui a publié à l'origine l'article), parle du Tritium en tant que traceur des pollutions radioactives dues aux centrales :
https://www.acro.eu.org/tritium-dans-leau-potable-plus-de-6-millions-de-francais-concernes-quelle-eau-potable-en-cas-daccident-nucleaire-grave/


Nos revendications :

Les rejets radioactifs ne sont pas soumis au principe pollueur-payeur alors qu’ils devraient entrer dans le périmètre des agences de l’eau, comme les autres polluants.

Le tritium est un « lanceur d’alerte » : en cas d’accident grave sur une des centrales nucléaires sur la Seine, la Vienne ou la Loire, il n’y aura pas que le tritium rejeté et ce sont des millions de personnes qui risquent d’être privées d’eau potable. Comment les autorités vont-elles faire pour assurer les besoins vitaux de ces personnes ? Aucun plan n’est disponible pour le moment. L’ACRO demande que la pollution radioactive soit prise en compte dans les plans « ORSEC eau potable » qui doivent être établis pour le 31 décembre 2020 au plus tard et qu’ils fassent l’objet d’une consultation du public.

Tandis que les médias ont repris l'article en parlant tout de suite de danger, type :
Du tritium, une substance radioactive, présent dans l’eau potable de 6,4 millions de personnes

« 6,4 millions de personnes concernées » : alerte sur la présence de composés radioactifs dans l'eau

Ile-de-France : d’où vient le tritium qui pollue l’eau du robinet ?

etc.

B) Les assos type CRIIRAD qui parlent de scandale sanitaire.

En gros, les Becquerels ne signifient pas grand chose, c'est d'ailleurs ce qui a souvent été reproché à la CRIIRAD : de chercher la moindre désintégration pour annoncer des chiffres terribles de contamination.
Il faut utiliser la DPUI, c'est à dire la dose par unité incorporée. Sommairement, on multiplie le nombre de becquerels ingérés par la DPUI pour avoir une dose totale reçue.

Elle est de 1,8.10^-5 µSV/Bq pour l'eau tritiée.
Donc boire 2L par jour d'autre contaminée à 10Bq/L pendant un an revient à recevoir en une année une dose de... 0,13µSv
A comparer avec la dose quotidienne due au rayonnement de fond, d'environ 5µSv (env 2mSv/an).

Ou avec une comparaison claire : 730L d'eau à 10Bq/L équivalent à manger une banane et demie (0,1µSv), à cause du potassium 40 qu'elle contient....Cf la "dose équivalent banane" clind'oeil
Le K40 émettant des bêta- durs (1400keV) et des gamma d'assez haute énergie (1300keV) la DPUI est des centaines de fois plus élevée que celle du tritium.

Cela représente donc, selon l'état des connaissances scientifiques actuelles, une dose complètement noyée dans le bruit de fond.

C'est pourquoi la CRIIRAD procède en ce moment à une contestation de la DPUI du tritium :
http://www.criirad.org/eau%20potable/eau_potable.html

Bon, perso j'aurais plus de craintes à avoir sur la concentration en pesticides, de perturbateurs, de sulfate d'aluminium....et de radon dans l'eau du robinet.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Jeff01 le Ven 19 Juil 2019 - 15:34

Ca a pas l'air de les stresser plus que cela... mais c'est quoi, potentiellement, une autre source de Tritium qui se déverse dans la Loire????


Bah il y en a pas des masses ... Les principales sources artificielles de tritium sont les centrales nucléaires et les événements nuke ...
En rapport direct avec la Loire, je ne vois que les starlight au tritium* et en beaucoup moins direct la contamination par le tritium médical, qui sert de marqueur dans certains examens en médecine nucléaire.
Mais même si un pêcheur a utilisé frauduleusement et cassé sa collection de starlight au tritium*, la dose serait indétectable à peine 3 mètres plus loin. Idem pour un papi sortant de son examen médical, même en pissant directement dans le fleuve, il doit plus rester grand chose 2 mètres plus loin.
En effet, même si la dose en elle même est anecdotique, l'explication est inquiétante ...



*petit bâtonnet lumineux qui sert à visualiser les touches la nuit dont les modèles au tritium sont interdit depuis 2000, remplacés par des bâtonnets au luminol
Jeff01
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 570
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par tarsonis le Ven 19 Juil 2019 - 21:02

Au passage : La justice interdit temporairement à Greenpeace de s'approcher des convois de matières radioactives


L'interdiction court jusqu'au 25 décembre, date de la fin du débat public sur la gestion des matières radioactives en France métropolitaine.

Le tribunal de Paris a interdit temporairement vendredi à Greenpeace France de s'approcher à moins de 250 mètres des convois de «transport et d'acheminement de matières ou de déchets nucléaires ou radioactifs», de deux filiales d'Orano, ex-Areva.

Cette interdiction, qui court jusqu'au 25 décembre, s'applique à tous les membres de l'ONG et à toutes les personnes placées sous son autorité. La date du 25 décembre est celle de la fin du débat public sur la gestion des matières radioactives en France métropolitaine, précise le tribunal. L'injonction est assortie d'une astreinte de 1.500 euros par personne qui perturberait ou entraverait «de quelque façon que ce soit le transport et l'acheminement» des convois de TN International et Lemaréchal Célestin, les filiales de logistique et de transport d'Orano.

Du coup, est-ce que cela sous-entend qu'ils leur fourniront la liste des 19000 convois annuels afin d'éviter de les croiser ?
Note aux membres de Greenpeace : je pense que vous n'aurez plus la possibilité de prendre les grandes lignes de train....


Dernière édition par tarsonis le Sam 20 Juil 2019 - 0:14, édité 1 fois (Raison : orthographe)

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Ven 19 Juil 2019 - 22:45

tarsonis a écrit:
Bon, c'est sans doute le manque de formation, mais pour la députée, cela devient grotesque.
Et quelle députée : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mich%C3%A8le_Rivasi

Co-fondatrice et première présidente de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité(CRIIRAD) en 1986, une association créée après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, Michèle Rivasi cofonde, avec Corinne Lepage, une autre association, l'Observatoire de vigilance et d'alerte écologique (Ovale). Son engagement militant et associatif s'est aussi traduit par sa vice-présidence du Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem), et par sa direction de Greenpeace France (2003-2004).

Elle se présente comme une spécialiste des questions de santé environnementale au Parlement européen1,2,3, mais ses prises de position sur certains sujets (ondes électromagnétiquesvaccinshoméopathie) sont fréquemment critiquées pour leur caractère pseudo-scientifique.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par tarsonis le Sam 20 Juil 2019 - 0:15

Merci d'avoir relevé, donc pour le coup, elle est dans la démago. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kerkallog le Dim 21 Juil 2019 - 9:35

"...   Tritium dans l’eau potable : la polémique à la noix de l’été
 
La banane est un aliment radioactif, au point qu’on a inventé une « dose équivalente en banane » (DEB). La radioactivité de l’eau de la station de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) ? Une demi-banane !
 
Par André Heitz.

Dans la torpeur estivale…

Nous sommes en pleine torpeur estivale, certes inter-caniculaire, un peu bousculée par le lynchage médiapartique de M. François de Rugy, ci-devant ministre d’État de la Transition écologique et (un peu) solidaire.
Une tribune publiée dans L’Opinion – « La science ne saurait avoir de parti-pris ». L’appel de 250 scientifiques aux journalistes – le 14 juillet 2019 fait quelques vagues dans les médias et sur Twitter, et suscite des réactions curieuses chez des journalistes qui doivent se sentir visés. C’est que le collectif souhaite que « les sujets à caractère scientifique puissent être restitués à tous et à toutes sans déformation sensationnaliste ni idéologique et que la confiance puisse être restaurée sur le long terme entre scientifiques, médias et citoyens ».

… une alerte au tritium dans l’eau potable

Et voilà que le 17 juillet, Le Parisien, le plus prompt à exploiter une dépêche de l’AFP, a déclenché une mini-tempête dans un verre d’eau : « Du tritium décelé dans l’eau potable de 6,4 millions de personnes ». Un titre immédiatement suivi d’une « explication » au conditionnel journalistique :
...
Les données de base ont été fournies par le ministère de la Santé (ARS – SISE Eaux) et représentent la valeur moyenne de tritium présent dans l’eau potable sur les années 2016-2017. Le ministère n’a pas communiqué sur le sujet, et pour cause…

Il suffit de lire… Selon le communiqué de l’ACRO,
« … aucune valeur ne dépasse le critère de qualité fixé à 100 Bq/L instauré par les autorités sanitaires
Et, plus loin,

« Châtellerault présente des niveaux parmi les plus importants relevés. La moyenne sur 2016 et 2017 est de 31Bq/litre (18 prélèvements). »
L’alerte est donc dénuée de tout fondement sérieux.

L’arnaque du critère de qualité

Mais il y a mieux, ou pire : le critère de qualité n’est pas une norme sanitaire, mais un seuil qui, lorsqu’il est dépassé, entraîne une investigation complémentaire pour caractériser la radioactivité de l’eau...." study 

https://www.contrepoints.org/2019/07/20/349423-tritium-dans-leau-potable-la-polemique-a-la-noix-de-lete

________________________________________________________
Nucléaire en France, des news ... - Page 7 0_0_0_12  Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000012Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000013 sunny Nucléaire en France, des news ... - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Epistoliere le Dim 21 Juil 2019 - 13:18

Une eau contaminée au tritium, une substance radioactive, alimenterait 6,4 millions de Français. L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) l'affirme, carte et relevés à l'appui. Dans le live de franceinfo, vous avez été très nombreux à nous écrire pour nous demander des explications et savoir si l'eau qui coulait de votre robinet était toujours potable.

La rumeur selon laquelle une infirmière d'un hôpital parisien aurait vu passer un arrêté préfectoral interdisant la consommation d'eau du robinet, à cause de cette contamination radioactive, s'est même répandue. Alors vraie ou fausse information ? Voici des éléments de réponse.
Franceinfo - La présence de tritium, une substance radioactive, dans l'eau potable est-elle dangereuse pour votre santé ?

________________________________________________________
S'instruire sans agir, c'est labourer sans semer...
Epistoliere
Epistoliere
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 400
Age : 40
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 03/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Dim 21 Juil 2019 - 21:47

Epistoliere a écrit:Franceinfo - La présence de tritium, une substance radioactive, dans l'eau potable est-elle dangereuse pour votre santé ?

"Nous ne sommes pas alarmistes", se défend le chargé d'études de l'ACRO. "Aucune valeur mesurée ne dépasse le seuil de référence fixé par les autorités", ajoute-t-il, assurant : "On n'est pas sur des niveaux qui nécessiteraient d'interdire la consommation d'eau du robinet." "Ces taux ne sont pas du tout anormaux, confirme EDF. Toutes les mesures sont conformes aux normes. Et ces valeurs sont inoffensives pour l'homme."
Les médias n'ont pas tous lus cette nuance...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Dim 21 Juil 2019 - 21:58

Lu sur Mediapart :https://www.mediapart.fr/journal/france/190719/centrale-du-tricastin-edf-triche-avec-la-surete-nucleaire

Selon des témoignages recueillis depuis six mois par Mediapart auprès de plusieurs personnes travaillant à la centrale nucléaire du Tricastin, les problèmes s’accumulent sur ce site depuis deux ans. Au point qu’EDF évite de déclarer des incidents à l’Autorité de sûreté. Tout cela dans l’espoir de préserver l’image du premier réacteur à subir l’inspection des 40 ans.

Selon de nombreux témoignages, des documents internes, des vidéos et des photos recueillis depuis plusieurs mois par Mediapart, les problèmes s’accumulent sur ce site. Interrogé dans le cadre de cette enquête, le groupe assure respecter les règles qui s’imposent à lui. Également sollicitée par Mediapart, l'ASN est plus sévère. En 2017 le site de production nucléaire avait été placé sous contrôle renforcé. Le gendarme du nucléaire déclare rester « vigilant » sur le sujet (l’intégralité de leurs réponses à nos questions peut être lue sous l'onglet Prolonger de cet article).

Une personne travaillant pour le service de conduite de la centrale nous a secrètement fait parvenir des photos prises à l’intérieur de la zone contrôlée. Sur l’une d’entre elles, daté du 27 janvier 2017, un fût bleu entrouvre son bec, alors qu’une affichette indique qu’à cet endroit se dégage 1,2 millisievert (mSv) par heure de radioactivité. C’est presque autant que toute la dose annuelle autorisée pour les non professionnel·le·s. Pour douze mois glissants, la dose maximale autorisée d’un·e travailleur·e en centrale nucléaire atteint 6 mSv. À travailler à proximité directe d’un tel équipement, les limites annuelles sont vite atteintes.
Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Fu-t-bleu
Sur d’autres clichés pris au même moment, en janvier 2017, dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires (BAN), en zone contrôlée, on découvre des entreposages pirates de poubelles, alors qu’officiellement, tout devrait être ordonné à sa place réglementaire

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Ban-poubelles

Concernant une visite de l'ASN :

Ils en font état dans une lettre de suite publiée le 16 octobre sur le site de l’autorité : « Quelques écoulements » ont été constatés en haut du bâtiment périphérique pendant la nuit au 28 au 29 août. Le matin du 29, vers 9 h 15, « un écoulement d’eau » est repéré dans les locaux électriques au sous-sol de l’édifice. « L’origine de l’écoulement est identifiée vers 10 h 40. » Mais « l’écoulement est immédiatement arrêté ».
En réalité, ce n’est pas ce qui s’est passé, selon les documents et vidéos que nous avons recueillis. Selon nos informations, les fuites et leurs dégâts ont duré plus de 24 heures et touché des salles où est entreposé du matériel important pour la sûreté de la centrale nucléaire du Tricastin. Ce fut même une véritable inondation interne sur trois niveaux du bâtiment électrique.
En certains endroits, le niveau d’eau au sol atteignait 10 centimètres, comme on peut le voir sur cette vidéo tournée par un agent et mise en ligne sur l’intranet de la centrale à 1 h 17, dans la nuit du 29 au 30 août, soit 16 heures après le supposé arrêt de l’« écoulement » déclaré à l’ASN. On y voit – et on entend – qu’il pleut à grosses gouttes dans cette pièce où se trouvent des équipements électriques.

Le local touché est un endroit particulièrement sensible de la centrale. C’est là que se trouvent des vannes « ASG » (« alimentation de secours des générateurs »), comme on le voit distinctement sur la vidéo. Ces vannes servent à l’alimentation de secours des générateurs de vapeur. Ces appareils sont essentiels à la sûreté d’une centrale, car « en cas de situation accidentelle et d’arrêt du réacteur, ce sont eux qui servent de source pour refroidir les générateurs. C’est un système important » explique Manon Besnard, spécialiste en sûreté nucléaire pour Wise Paris.

À Fukushima, en 2011, c’est la perte cumulée de source froide et d’électricité qui a causé l’accident du réacteur, comme l’explique l’IRSN. Dans le document régissant la sûreté de la centrale du Tricastin, les circuits ASG sont classés parmi les systèmes de sauvegarde « importants pour la sûreté ».

Dans un message envoyé à 4 h 54 du matin au directeur de la production du site, Emmanuel Boissy, un des grands chefs du site, et à plusieurs autres responsables, il décrit en détail « l’inondation interne » en cours dans le réacteur n°3. Cette expression n’est pas choisie au hasard : « inondation interne », c’est un terme codifié en nucléaire.

Dans ce même message envoyé aux directeur·ice·s dans le but de préparer la réunion quotidienne à 8 h du matin, pour dresser le bilan de la nuit de travail, le chef d’exploitation écrit : « 24 heures après sa découverte, cet aléa n’est toujours pas soldé. » Alors que dans certains locaux « le niveau d’eau atteignait 10 cm », impossible de mettre la main sur le matériel nécessaire pour aspirer l’eau et stopper l’inondation.
Le chef de la sûreté d’une des plus grosses centrales nucléaires du pays s’est vu contraint d’emprunter un aspirateur à Onet, le prestataire de nettoyage, qui l’a lui-même obtenu après d’un autre sous-traitant, Samsic. Deux agents ont fini d’éponger l’eau à la raclette, comme dans une vulgaire piscine municipale, alors que la scène se déroule en zone contrôlée.

« Personnellement je trouve inacceptable le manque de moyens notamment matériel », écrit le chef d’exploitation dans ce courriel nocturne. Aucun de ces problèmes ne transparaît dans la lettre de suite de l’ASN. Pourtant « il s’agit d’un événement d’agression interne, qui à ce titre paraît sous-déclaré. Il y a un sérieux écart entre la manière dont l’ASN est informée de l’événement et la façon dont il semble s’être déroulé »

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par tarsonis le Dim 21 Juil 2019 - 22:20

Hello,
La rumeur selon laquelle une infirmière d'un hôpital parisien aurait vu passer un arrêté préfectoral interdisant la consommation d'eau du robinet, à cause de cette contamination radioactive, s'est même répandue. Alors vraie ou fausse information ? Voici des éléments de réponse.

Face à l'ampleur prise par la rumeur affirmant qu'en région parisienne la préfecture avait pris un arrêté interdisant la consommation d'eau du robinet à cause de cette supposée contamination, la préfecture a dû publier un démenti, précisant que, selon l'ARS d'Ile-de-France, les valeurs relevées dans l'eau ne présentent aucun risque pour la santé. L'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP) a elle aussi démenti avoir reçu le moindre arrêté de la préfecture. L'AP-HP assure ne pas être en mesure de découvrir l'identité de la personne ayant propagé la rumeur, mais se réserve le droit de porter plainte.

Comme dit plus haut, le sujet est propice à l'effet boule de neige et aux fake news :

- la presse, qui doit faire du sensationnel, relaye des infos sans maitriser le sujet. Pas un seul article n'a été foutu de donner une valeur en (micro) Sievert et la mettre en parallèle avec la dose quotidienne du rayonnement de fond, voire d'un équivalent-banane ou des fumeurs (qui se prenent des dizaines de mSv par an).
Le seul relayé par google (donc avec audience) qui a voulu s'y essayer, c'est un blog de Mediapart, qui s'est contenté de relayer les propos de la CRIIRAD, avec une erreur d'un facteur 1000 :
https://blogs.mediapart.fr/candice-vacle/blog/200719/pollution-radioctive-en-tritium-de-leau-du-robinet-de-paris-et-dile-de-france
Roland Desbordes, de la CRIIRAD, pour répondre, utilise le sievert qui est l'unité permettant d’évaluer l'impact des rayonnements de la radioactivité sur l'homme. Il explique que si une personne boit presque 2 litres d’eau de Paris à 10 Bq/L par jour soit environ 7OO litres par an, ça ferait environ 0,14 millisievert par an.
Bing, pas de bol, ce n'est pas 0,14mSV, mais 0,14µSv, cf mon calcul avec la DPUI au dessus.

En gros, on reste dans les Becquerels, ce qui ne permet aucun point de repère. Ce serait un peu comme parler du nombre de gouttes de pluie par heure sur mon jardin : le résultat n'est pas le même si c'est un crachin ou un déluge. C'est pour cela que l'on parle de cm d'eau tombés par heure...

- le public n'a en général pas une formation très poussée en physique nucléaire. On aborde la radioactivité sur le tronc scientifique (1ere-T S) et encore, c'est pour voir les fonctions exponentielles. La notion de dose est vue uniquement dans le supérieur, soit sur un tronc de physique nuke, soit avec une UE spécifique en médecine.
Donc le lecteur qui maîtrise ce qui est véhiculé est soit un universitaire, soit un amateur éclairé, donc sans doute pas la majorité, et amha en trop petit nombre pour éviter l'asymétrie du baratin (loi de Brandolini).

- le sujet fait appel aux tripes : peu de faits et beaucoup d'émotion. Le nuke évoque tout de suite les images de Tchernobyl, Fukushima, des barils jaunes qu'on balance dans l'océan. Le titre seul d'un article clive déjà la perception de ce qu'on va lire.

- les réseaux font une caisse de résonance de l'ensemble. Donc la moindre connerie qui en émerge va devenir un torrent de merde difficile à contrecarrer.
Cette rumeur à propos du "titanium", venant d'une pseudo infirmière est grotesque, mais a réussi à surcharger les appels du SAMU et d’hôpitaux. Génial, ils n'ont que ça à faire, surtout avec la canicule qui s'annonce.
A ceci, on pourra même se poser la question du possible effet nocebo de toute l'histoire (inverse du placebo). Il n'est pas impossible que le stress généré sur les millions de personnes que l'on a inutilement angoissées ait statistiquement un impact négatif avec des excès d'AVC voire pire.

Au final, c'est un peu dommage car je trouve que cela dessert la cause des assos face à des sujets ô combien plus importants, comme celui cité juste au dessus.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Dim 21 Juil 2019 - 22:33

Ca doit etre ce post : 

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Captur91
ma source anonyme a un pote bien placé qui sait tout...  help boo wall

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kerkallog le Dim 21 Juil 2019 - 23:52

_en quoi le titanium serait-il dangereux si par hasard c'était cela?! scratch

https://fr.wikipedia.org/wiki/Titane

________________________________________________________
Nucléaire en France, des news ... - Page 7 0_0_0_12  Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000012Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Nucléaire en France, des news ... - Page 7 00000013 sunny Nucléaire en France, des news ... - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par tarsonis le Lun 22 Juil 2019 - 8:17

Hello,
exactement, c'est tellement gros que la personne à l'origine de la rumeur n'a même pas choisi un élément toxique, ni sa dénomination française.

Ça serait limite mieux passé si ça avait parlé de tritium, de radon ou d'un pesticide quelconque.

Quand on voit l'impact qu'un hoax de niveau CE1 peut faire, je n'ose pas imaginer celui d'un truc un peu plus élaboré, avec un discours qui se tient scientifiquement, quelques documents trafiqués et un bon thread FB.
On a de la chance que ceux qui passent des milliers d'heures sur le net à argumenter contre ces trucs, n'utilisent pas leur temps sur les bugs du système et ne se mettent pas à jouer avec pour voir à quel point on peut tout faire dérailler à peu de frais.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8825
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Lun 22 Juil 2019 - 20:41

Kerkallog a écrit:_en quoi le titanium serait-il dangereux si par hasard c'était cela?! scratch
peut etre voulaient ils évoquer cela : https://www.anses.fr/fr/content/dioxyde-de-titane 
c'est a la mode sur les RS....

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Lun 22 Juil 2019 - 21:01

Dans cet article il y'a le message audio original :

https://www.jeanmarcmorandini.com/article-397328-enquete-sur-le-message-d-une-infirmiere-qui-se-repand-sur-whatsapp-affirmant-que-l-eau-du-robinet-est-contaminee-en-ile-de-france-par-du-titanium-ecoutez.html

Le coup de la conso après cuisson... trop fort

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Mar 23 Juil 2019 - 14:29

http://www.leparisien.fr/societe/eau-polluee-au-tritium-enquete-ouverte-pour-diffusion-d-informations-fausses-22-07-2019-8121831.php

La rumeur a couru plusieurs jours sur les réseaux sociaux, avant d'être démentie par la préfecture d'Île-de-France. Une enquête a été ouverte pour « publication, diffusion ou reproduction d'informations fausses de nature à troubler la paix publique », après la circulation d'une rumeur évoquant une contamination de l'eau en région parisienne, a-t-on appris lundi après du parquet de Paris, confirmant une information de LCI.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Kyraly le Mar 6 Aoû 2019 - 11:20

http://www.sfen.org/rgn/projet-smr-francais

TechnicAtome, au sein d’un partenariat français soutenu par l’Etat, développe un petit réacteur modulaire (ou Small Modular Reactor - SMR) qui s’appuiera sur une chaufferie de moins de 200 MWe. Réunis autour d’EDF, chef de file de la filière électronucléaire française, TechnicAtome, le CEA et NAVAL Group travaillent au développement de cette offre française. 

A noter qu'au Canada, il y a un programme similaire en cours : https://www.cnl.ca/en/home/facilities-and-expertise/smr/default.aspx

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nucléaire en France, des news ... - Page 7 Empty Re: Nucléaire en France, des news ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum