Enfer informatique

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par logan le Lun 7 Mar 2011 - 11:00

SecuNews - 03/03/2011 - Un décret Français impose aux F.A.I et hébergeurs de conserver les mots de passe
Un décret paru mardi 1er mars au Journal officiel impose aux hébergeurs et fournisseurs de services sur Internet francais de conserver pendant un an toute une série de données personnelles de l'internaute, comme ses codes confidentiels, ainsi que sa navigation sur la Toile. (...)

Cette loi prévoit notamment que la police et gendarmerie nationale peuvent exiger ces données "afin de prévenir les actes de terrorisme". (...)

"Pour chaque connexion de leurs abonnés", les hébergeurs et fournisseurs de services sur Internet sont tenus de "conserver" des informations très diverses et très précises, selon ce décret.
Pour chaque action d'un internaute sur la Toile, "la nature de l'opération" doit être consignée par ces prestataires, qu'il s'agisse d'écrire un e-mail ou de télécharger une image ou une vidéo, ainsi que "les date et heure", ordonne le texte.
Garder l'historique de sa navigation sur la toile, et bien ...... Je pensais bien que ca arrivait un jour, mais pas si vite. C'est assez flippant quand même ..

Une raison de plus pour s'intéresser au moyen de surfer anonymement lorsqu'on se connecte sur des sites qu'on souhaite garder pour soi ..
Comme les services de VPN payants ou gratuits qui sont de plus en plus nombreux (voir ici par exemple). Après on est jamais sûr, non plus, de l'historique que conservent ces sites/services ..
Du coup ca peut être intéressant (même si ca peut couter des sous ou des compétences techniques) de cumuler deux services de ce type ..

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par argoth le Mar 8 Mar 2011 - 17:42

Putain, vous rigoler pas en france.....

Vous pourriez regarder les possibilité de passé par un sattelite aussi pour votre connection, via un hébergeur d,un autre pays que le votre.

Enfin c,est qu'une idée.

(mais non j'ai jamais fait ça avec un stat ricain moi ^^)

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par tarsonis le Mar 8 Mar 2011 - 17:52

Salut !
Quand j'apprends ce genre de décret, j'ai l'impression que ce topic mérite tout à fait son nom....

Dans la théorie, ils devront conserver un historique de connexion, mais quid des proxys ? Les données échangées seront-elles indexées ?

Cela me rappelle l'initiative d'indexer toutes les informations des citoyens via les réseaux sociaux; certains avaient créé des sites et blogs qui se chargeaient de créer un profil bidon complet : vous renseigniez nom et prénom, et vous étiez immédiatement plongé dans des milliers de profils bidons, avec de fausses discussions sur la tarte aux nouilles ....
Ici, serait-il possible de surcharger les serveurs d'enregistrement en envoyant des milliers de requêtes par seconde aux quatre coins du monde....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

suite du post "Enfer Informatique"

Message par Lothar le Mer 9 Mar 2011 - 10:42

tarsonis a écrit:Dans la théorie, ils devront conserver un historique de connexion, mais quid des proxys ? Les données échangées seront-elles indexées ?

L'avantage du Proxy c'est qu'il permet de passer outre la conservation des historiques de connexion de notre fournisseur d'accès internet (FAI) mais en cas de contrôle, imaginons le pire, un proxy n'est jamais tout à fait anonyme car il existe des logs (fichiers d'historique) sur ces serveurs.
En effet, un fichier log peut faire correspondre une IP à une navigation (site, heure, etc.)

Dans ce cas là, je rappel que j'imagine le pire, le mieux est de passer par 2 proxies.
Le 1er sait exactement d'où on vient, IP de notre FAI, mais pas où on navigue. Il ne voit que l'IP de notre 2nd proxy.
Tandis que le 2eme proxy sait exactement où on va mais pas qui on est car il ne connait que l'IP du 1er proxy.

Certes, cette méthode a un inconvenant, elle rend la navigation plus lente mais elle devrait plaire aux plus paranos d'entre nous.

Lothar
Membre

Masculin Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 08/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par MonteRosso le Mer 9 Mar 2011 - 11:32

et surtout, passer par openDNS, ixquick, virer son historique, ses cookies, son cache...

bref... c'est un peu à se dégoûter du truc passé un certain stade.
D'autant que la majorité de ces fameux proxys sont dits "sponsorisés" par des organismes d'état...

De toute façon, si notre gentil FAI a un sniffeur de paquets, genre SNORT, il faudra aussi passer sur du crypté https...

ouaip... Suspect

alors, VPN vers une machine ailleurs, puis deux proxy depuis celle-là... pale

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite du post "Enfer Informatique"

Message par Lothar le Mer 9 Mar 2011 - 15:23

MonteRosso a écrit:et surtout, passer par openDNS, ixquick, virer son historique, ses cookies, son cache...

Je suis d'accord avec toi mais pour OpenDNS, que j'ai testé dans le cadre de mon travail, je suis plutôt mitigé.

Pour ceux qui ne sont pas au fait des DNS et qui liraient la suite: Un serveur DNS fait le lien entre un nom de site (ex. www.google.fr) et son adresse IP (ex. 74.125.230.83).
Le probleme est qu'il est alors "facile" de modifier des enregistrements DNS afin de renvoyer un internaute vers un autre site sans que ce dernier en soit conscient.

Le cas le plus connu est le cas des "DNS menteurs" de SFR en 2009 (Source)

C'est ce qui ce passe avec OpenDNS, dans une autre mesure, en mentant sur certains sites (généralement pornographiques) et en redirigeant l'internaute vers une page OpenDNS.

Ok, vous allez me dire que bloquer un site porno n'est pas grave, je suis d'accord mais si OpenDNS fait ça pour des sites "à la con" pourquoi ne pas le faire pour d'autres?

En Bref, OpenDNS n'est pas si intéressant et je m'en méfie plutôt.


MonteRosso a écrit:De toute façon, si notre gentil FAI a un sniffeur de paquets, genre SNORT, il faudra aussi passer sur du crypté https...

ouaip... Suspect

alors, VPN vers une machine ailleurs, puis deux proxy depuis celle-là... pale

Oui, c'est vraiment "l'enfer informatique"!
Allez, je te fais un pack cryptage SSL, DNS en local et 2 proxy. Tu payes par carte bleu?

Lothar
Membre

Masculin Nombre de messages : 71
Date d'inscription : 08/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Levée de boucliers contre un projet gouvernemental pour filtrer internet

Message par Athea le Lun 20 Juin 2011 - 23:05

Je poste l'article :

PARIS, 20 juin 2011 (AFP) - Un projet de décret gouvernemental autorisant les autorités à filtrer voire bloquer des sites internet sans passer par la justice suscite une levée de boucliers dans la communauté numérique française qui craint une dérive vers l'arbitraire et la censure.

Le texte controversé, qui émane du ministère de l'Economie numérique, doit permettre l'application de l'article 18 de la loi sur la Confiance dans l'économie numérique (LCEN), votée en 2004.

Il prévoit que les autorités administratives puissent de leur propre chef mettre en demeure l'éditeur d'un site, l'hébergeur ou le cas échéant les fournisseurs d'accès internet, de faire cesser toute "activité" comportant à leurs yeux un "risque sérieux et grave d’atteinte à l’ordre public".

Saisi de ce projet le 12 juin, le Conseil national du numérique (CNN) mis en place le mois dernier par l'Elysée a publié lundi un avis négatif estimant que "toute mesure de blocage ne peut intervenir qu’au terme d’un débat contradictoire sous l’appréciation et le contrôle préalable du juge".

"L’autorité publique ne peut être en mesure d’obtenir le blocage d’un contenu diffusé sur internet que par voie judiciaire", assène-t-il.

"Le ministre de l'Economie numérique, Eric Besson, a décidé de saisir le CNN sur ce texte en étant parfaitement conscient des difficultés posées", ont répondu ses services en évoquant un simple "document de travail" soumis pour avis au Conseil, qui sera reçu mercredi à Bercy.

"Plusieurs demandes du CNN semblent d'ores et déjà pouvoir être prises en compte", a-t-on ajouté.

Le Conseil national du numérique a reçu l'appui de la députée UMP Laure de la Raudière, auteur avec son homologue PS Corinne Erhel d'un rapport remis en avril sur la neutralité de l’internet et des réseaux qui préconisait "d'encadrer strictement les obligations de blocage de l'internet" et surtout de prévoir "l’intervention systématique du juge" avant tout blocage.

"Je suis défavorable à toute mesure qui mette en place des obligations de filtrage ou de blocage sur internet sans passer par un juge", a déclaré à l'AFP Mme de La Raudière.

Le secrétaire général de l’Association de services internet communautaires (ASIC), Benoit Tabaka, rappelle lui qu'"il faut qu'il y ait un recours préalable au juge et que le filtrage ne soit vraiment que la solution ultime, c'est ce que nous avions dit au moment du vote de la loi LOPPSI".

Guillaume Buffet, co-président de Renaissance numérique, un centre d'études sur la net-économie, dénonce pour sa part dans ce projet de décret "un élément de plus pour montrer du doigt l'internet et son écosystème comme responsable de tous les maux de la terre, sans aucune donnée objective".

"En France, les problématiques de justice relèvent du juge et il y a un principe de séparation des pouvoirs. Pourquoi faudrait-il que ce soit différent pour internet?", s'interroge-t-il

Le CNN s'inquiète aussi que le projet de décret gouvernemental ait "vocation à offrir aux autorités administratives des pouvoirs d’injonction à l’encontre de toute +activité de commerce électronique+", ce qui selon la définition de la LCEN, concerne tous les acteurs d'internet.

Pour le porte-parole de l'association La Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann, le texte "vise à donner au gouvernement un pouvoir de censure sur tous les sites et contenus du Net qui serait totalement disproportionné.

Il doit "à tout prix être rejeté", a-t-il estimé, dénonçant "une dérive extrêmement inquiétante, dans la droite ligne des politiques sécuritaires du gouvernement en matière d'Internet".

Par Emmanuelle TRÉCOLLE

________________________________________________________
Ce sont nos choix et non pas la chance, qui déterminent notre destinée. Remettons nos soucis à leur place : chassons-les de notre vie Very Happy ! (Mottos for succes)

Athea
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 500
Localisation : Océan Pacifique
Date d'inscription : 02/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par Raffa le Mer 22 Juin 2011 - 14:16

Contrôler votre(vos) pseudos via ce site

http://planete.inrialpes.fr/projects/how-unique-are-your-usernames/
L'équipe de recherche Planète a développé un outil qui permet de savoir si les identifiants que nous employons sur le web peuvent être utilisés pour nous tracer. Cet outil estime la fréquence d'apparition d'un identifiant sur le web en calculant son entropie ; un nom étant d'autant plus rare que son entropie est forte. Comme ce calcul est compliqué, les chercheurs décomposent le nom en plusieurs parties, calculent la probabilité de chaque partie puis combinent les résultats obtenus pour obtenir la probabilité d'occurrence de l'ensemble.
Source : Anonymat sur internet : des identifiants très parlants

Même si votre pseudo n'est pas unique (il n'identifie que vous) l'outil permet de connaître la taille de la population d'internet concernée.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par lyam dickinson le Mer 22 Juin 2011 - 14:31

Raffa a écrit:Contrôler votre(vos) pseudos via ce site

http://planete.inrialpes.fr/projects/how-unique-are-your-usernames/
L'équipe de recherche Planète a développé un outil qui permet de savoir si les identifiants que nous employons sur le web peuvent être utilisés pour nous tracer. Cet outil estime la fréquence d'apparition d'un identifiant sur le web en calculant son entropie ; un nom étant d'autant plus rare que son entropie est forte. Comme ce calcul est compliqué, les chercheurs décomposent le nom en plusieurs parties, calculent la probabilité de chaque partie puis combinent les résultats obtenus pour obtenir la probabilité d'occurrence de l'ensemble.
Source : Anonymat sur internet : des identifiants très parlants

Même si votre pseudo n'est pas unique (il n'identifie que vous) l'outil permet de connaître la taille de la population d'internet concernée.

je suis le seul... yeahh..

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par opaline le Mer 22 Juin 2011 - 19:18

pareil !

non mais !!

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par Ash le Jeu 23 Juin 2011 - 1:06

Non, y'a un lieu de repos au Pradet qui porte ton pseudo opaline clind'oeil Tu sais, un truc à pépés et mémés....

Par contre, ce n'est pas un vérificateur de pseudos mais un estimateur de récurrence, en calculant la complexité du pseudo, il en ressort un probabilité de retrouver le même quelque part. clind'oeil

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par matthioux le Jeu 23 Juin 2011 - 13:08


matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 255
Localisation : côte varoise
Date d'inscription : 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par opaline le Jeu 23 Juin 2011 - 15:48

arg non
arg non et non !!!!

m'ont piqué mon pseudo les vioques !

________________________________________________________
projets : passage en mode furtif. EDC et BOV familial, en cours toujours...
monastère de Minsk
miserere
agni partene

opaline
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 777
Localisation : dans le coin en bas
Emploi : A quoi j'emploie mon temps? Mais vous êtes bien curieux...
Date d'inscription : 06/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par tarsonis le Sam 16 Juil 2011 - 11:56

Au sujet de la négligence caractérisée (vous devez sécuriser votre ligne internet) :

Hadopi : un prof convoqué clame sa bonne foi
L'un des premiers abonnés à Internet à avoir reçu une convocation de l'Hadopi pour trois téléchargements illégaux successifs est très amer et ne comprend pas ce qui lui arrive.

La " pédagogie " de la riposte graduée n'est peut être pas si claire que l'Hadopi veut bien le laisser entendre. Robert Tollot, 54 ans, fait partie de ces dix abonnés à Internet qui ont été repérés pour du téléchargement illégal répété à trois reprises. En novembre 2010, ce professeur de sciences économiques et sociales au lycée François-Mauriac de Forez ( Loire ) a reçu un premier e-mail d'avertissement pour le téléchargement illégal d'un titre musical de David Guetta. Deuxième e-mail avec lettre recommandée en février 2011 pour le téléchargement d'un titre de Rihanna. Le téléchargement du film Iron Man 2 lui vaut une convocation à Paris le 23 septembre devant la Commission de la Protection des Droits de l'Hadopi.
Tout au long de ce processus dit pédagogique, Robert Tollot a été plutôt incrédule. Interrogé par Le Parisien, il a déclaré que les fichiers téléchargés ne sont pas du tout dans ses goûts. Quant au téléchargement de Iron Man 2, il a précisé qu'il était en cours avec ses élèves au moment de l'enregistrement du fichier.

Par ailleurs, il estime avoir des connaissances limitées en informatique : " je ne suis même pas capable de télécharger ". Le problème est que les avertissements de l'Hadopi sont aussi des recommandations où le destinataire est rappelé à ses obligations légales : veiller à ce que son accès à Internet ne fasse pas l'objet d'un usage frauduleux. La fameuse négligence caractérisée.
[...]
Lorsqu'il avait reçu le deuxième avertissement, il avait néanmoins contacté l'Hadopi pour vérifier la sécurisation de sa ligne. Si l'on s'en tient au récit de Robert Tollot, on comprend bien le sentiment d'injustice qu'il exprime. Il a décidé de répondre à la convocation de la CPD et se rendra à ses frais à Paris, alors qu'il habite à plus de 500 km de la capitale. L'espoir pour lui de défendre sa bonne foi. C'est la CPD qui décidera de l'envoi ou non de son dossier au Parquet. Le cas échéant, il risque une amende de 1 500 euros et/ou une suspension d'un mois de son accès à Internet. Robert Tollot prévient qu'il portera alors l'affaire devant la justice européenne.[...]

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par tarsonis le Dim 17 Juil 2011 - 18:19

La nouvelle version de Yahoo Mail est plutôt indiscrète
Sécurité - Pour des "raisons de sécurité", le groupe indique qu'il pourra analyser les mails entrants et sortants de ses utilisateurs.
Sécurité ou publicité ? Yahoo vient de pousser une mise à jour importante des conditions d'utilisation de son nouveau webmail, une mise à jour qui risque de ne pas être du goût de tous. En effet, dans ses nouvelles conditions, Yahoo Mail indique clairement qu'il pourra avoir accès aux messages entrants et sortants. Officiellement, il s'agit de blinder la sécurité du service.
Mais pour certains, la possibilité d'associer contenus des messages et publicité ciblée à travers un scan des messages échangés est au coeur de cette décision.
D'autant plus que Yahoo explique également que ses services "proposent de la publicité ciblée". Choix risqué "Vous recevrez dans Yahoo! Mail des publicités pour des produits et des services associés à ces mots clés. De plus, grâce à ces mots clés, nous pouvons définir selon vos centres d'intérêt les catégories de publicités que nous affichons dans votre navigateur via le réseau de publicité Yahoo!", peut-on lire dans les conditions de la version française du service.
[...]
En venant sur les mêmes terres, Yahoo Mail pourrait subir une baisse de sa fréquentation. D'ailleurs, des associations de consommateurs américains ont d'ores et déjà saisi la justice. Pour le moment, Yahoo se contente d'affirmer que "la transparence est pour nous primordiale car notre entreprise repose avant tout sur la confiance que nous accordent nos utilisateurs". Par ailleurs, Yahoo laisse le choix à ses utilisateurs d'utiliser ou pas sa nouvelle version. S'il refuse la migration (et ses nouvelles conditions), il conservera son ancienne boîte mail.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par MonteRosso le Dim 17 Juil 2011 - 18:37

voir la Une du "soir de Bruxelles" du samedi 16 juillet 2011

(google et la presse francophone belge)

édifiant!

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Yahoo mél

Message par ghp le Dim 17 Juil 2011 - 19:13

tarsonis a écrit:
... Pour le moment, Yahoo se contente d'affirmer que "la transparence est pour nous primordiale car notre entreprise repose avant tout sur la confiance que nous accordent nos utilisateurs". Par ailleurs, Yahoo laisse le choix à ses utilisateurs d'utiliser ou pas sa nouvelle version. S'il refuse la migration (et ses nouvelles conditions), il conservera son ancienne boîte mail.

Mél reçu ce jour de la part de yahoo : dans un mois, le Yahoo Mail classique disparaîtra.

Quel prestataire mél vous semble plus adapté à la notion de confidentialité ?

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Belgique vs Google

Message par ghp le Dim 17 Juil 2011 - 19:31

MonteRosso a écrit:
voir la Une du "soir de Bruxelles" du samedi 16 juillet 2011
(google et la presse francophone belge)
édifiant!

Extrait
L’ESSENTIEL
● Google a gommé de tous ses serveurs les liens vers les sites de la presse quotidienne francophone.
● Il s’agit d’une lecture maximaliste d’une décision de justice qui lui est défavorable.
● Les éditeurs s’irritent et estiment que Google abuse de sa position dominante sur le marché belge.

REPERES
2006. Les éditeurs francophones citent Google en justice pour l’utilisation de leurs articles sur Google News sans s’acquitter des droits d’auteur. Le tribunal leur donne raison et contraint Google à retirer les articles incriminés.
2007. Après avoir une première fois retiré les liens vers les sites des journaux francophones sur ses moteurs de recherche, Google se met à table avec Copiepresse (l’association des éditeurs francophones) pour négocier. Des négociations qui tournent court, les éditeurs estimant que Google ne leur propose que « des clopinettes ».
Mai 2011. En appel, la première décision du juge est confirmée dans ses grandes lignes. Google envisage d’aller en cassation.
Juillet 2011. Google supprime pour la seconde fois en six ans toute référence aux sites des quotidiens francophones sur ses moteurs de recherche.

ARTICLE
La plupart des habitants de Mountain View, Californie, où se trouve le quartier général de Google, doivent probablement s’y reprendre à deux fois pour situer la Belgique sur une carte du globe. Et s’ils fouillent le célèbre moteur de recherche, ce sera pour conclure que ce minuscule État à l’autre bout de la planète ne dispose d’aucun quotidien sur le web. Car depuis vendredi après-midi, Le Soir et les autres quotidiens francophones sont aux abonnés absents sur Google. Une recherche avec « Le Soir » renvoie vers d’innombrables sites mais ne propose plus aucun lien vers celui du Soir. Le géant californien de l’internet a décidé de repartir à l’abordage contre leurs éditeurs belges francophones en retirant toute référence à leurs sites sur ses serveurs. Ils ont été avertis par Google vendredi, à la mi-journée, peu de temps avant que tous les liens soient effacés. En cause, un arrêt rendu en mai dernier par la Cour d’appel de Bruxelles, confirmant dans les grandes lignes un premier jugement, de 2006.Àl’époque, Google avait été attaqué par Copiepresse, qui défend les intérêts de la presse belge francophone. Copiepresse reprochait à Google l’utilisation de larges extraits d’articles sur Google News ainsi que la conservation d’articles « en cache » sur son moteur de recherche, même lorsque ceux-ci n’étaient plus disponibles gratuitement sur les sites des quotidiens. Le tribunal avait reconnu Google coupable de viol des droits d’auteur le condamnant à retirer les articles incriminés et à une astreinte de 25.000 euros par jour de retard. Abus de position dominante « Nous sommes contraint de faire une lecture très stricte de l’arrêt du tribunal pour nous protéger et être certain de ne pas devoir payer d’astreintes, explique Simon Morrison, en charge des questions de droit d’auteur chez Google. Mais si les quotidiens francophones nous demandent formellement pour apparaître sur tel ou tel de nos services et qu’ils balisent correctement leurs articles pour permettre un référencement par nos moteurs, nous ne demandons qu’à les rendre à nouveau disponibles sur nos sites ». Chez Copiepresse, parler d’irritation est un euphémisme. « Google fait une lecture de l’arrêt du tribunal qui n’est pas de bonne foi, réplique la secrétaire générale, Margaret Boribon. Il s’agit clairement d’une mesure de rétorsion à notre encontre. On pourra nous dire que Google étant une entreprise privée, il référence qui il veut et comme il l’entend. Mais les choses ne sont pas si simples. En Belgique, Google est leader en matière de recherche sur le web. Décider de nous exclure de ses sites, cela s’appelle un abus de position dominante ». Reste à voir si les éditeurs porteront le litige devant le Conseil de la concurrence. Il y a des précédents. En Italie, les éditeurs avaient attaqué Google devant le conseil italien de la concurrence, qui a décrété que Google ne pouvait exclure les journaux de ses moteurs de recherche sous prétexte qu’ils ne voulaient pas être référencés sur Google News. Les quotidiens francophones s’estiment également victimes d’une discrimination. Ils risquent en effet de perdre une partie non négligeable du trafic vers leurs sites tandis que la décision de Google favorisera des sites d’actualité concurrents comme 7 sur 7 (Persgroep) ou ceux de la RTBF et de RTL. ■ ALAIN JENNOTTE

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par Ash le Mar 19 Juil 2011 - 22:43

Coté mail, je suis chez hotmail pour le commun, ça passe normalement avec tout le monde mais sinon, je suis chez GMX (feu caramail pour les accros) et aussi un peu sur mail.ru (faut décoder le cyrillique), pas de soucis relatés.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par tarsonis le Mer 27 Juil 2011 - 10:22

Des Anonymous aux Inrocks, pourquoi Google+ ferme-t-il des comptes?

Nombre d'utilisateurs, dont les Inrocks, ont été expulsés ces derniers jours du nouveau réseau social Google +, qui refuse pour l'instant les comptes professionnels et les pseudos. Une décision peut-être un peu rapide dans certains cas, reconnaît aujourd'hui la firme de Mountain View.

"Bienvenue sur la Révolution – un nouveau réseau social où la peur de la censure, du blackout ou de la retenue n’existe pas", c'est en partie ainsi que, le 17 juillet dernier, des Anonymous annonçaient la création de leur propre réseau social Anon+ en réponse à l'éviction de nombreux "hacktivistes" du groupe de Google +, le nouveau réseau social de Google venant chasser sur les terre de Facebook.

Selon ComScore, après seulement trois semaines d'existence en version bêta (accessible uniquement sur invitation), Google+ aurait passé la barre des 20 millions d'inscrits. Ces derniers jours, selon Gawker ou Zdnet, "Matthew Cock", "Skud", MuscleNerd", "Doctor Popular" et beaucoup de nouveaux inscrits se sont vus mettre à la porte de Google + pour cause de surnoms, noms trop courts, noms trop longs, "mauvais" noms,…

Le blogger Skud a même mis en place un formulaire pour collecter de l'information sur les gens exclus de Google +. Règles de la communauté La raison invoquée par Google est systématiquement la violation des règles de la communauté.

Outre l'interdiction d'inciter à la haine et de publier des contenus à caractère sexuel "explicite", il est par exemple interdit d'usurper une identité et d'utiliser des profils Google à des fins illégales, ce qui justifie, pour Google, la fermeture de comptes d'Anonymous.

"Communiquer en toute transparence" Olivier Cimelière, directeur de la communication de Google France, explique la "philosophie" de cette expulsion des inscrits anonymes.
"La raison de ces évictions est de permettre aux gens de communiquer comme dans la vraie vie, c'est à dire en toute transparence."
[...]
La condition pour avoir son compte Google + sous pseudo sera désormais de donner sa véritable identité, au minimum dans le formulaire d'inscription "par exemple Papapoule devra dire alias Jean-Pierre Dupont", précise-t-il. Les Inrocks et autres comptes pros dehors pour l'instant Les Inrockuptibles, relativement contents d'être l'un des premiers sites à s'être inscrit sur Google +, ont, semble-t-il, été parmi les premiers se faire expulser, le 18 juillet, en même temps que d'autres comptes professionnels.
[...]
Google + devrait passer en version finale fin 2011. D'ici là, au cas où des petits malins voudraient utiliser de faux noms, Google assure avoir tout prévu, comme ce lien pour "signaler" les profils inappropriés.

Geoffrey Le Guilcher

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par transhuman le Mer 10 Aoû 2011 - 15:08

salut,

Ce qui m'énerve avec cette hadopialac*n et les lois digne des cellules d'écoutes c'est que les mesures de contournement comme ci-dessus ralentissent sacrément le débit et posent mille problèmes avec l'usage des sites marchands ( amazon, sncf ... ).

hors je trouve que c'est l'usage des sites marchands que la loi devrait protégée : imaginons qu'aujourd'hui quelqu'un se renseigne sur amazon et commande 1 livre sur le sida et 1 livre sur le cannabis.
Supposons que dans moins d'un an marine L. arrive au pouvoir ais je besoin de détailler l'usage pouvant être fait des fichiers logs ?
( et je ne parle pas de livres sur la sexualité ou sur les placements à l'étranger ... )

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par tarsonis le Mer 10 Aoû 2011 - 15:20

Salut !

Topic scindé (VPN) vers Dialecte informatique, et autres langues vivantes


Dernière édition par tarsonis le Mer 10 Aoû 2011 - 15:46, édité 1 fois

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7994
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par argoth le Mer 10 Aoû 2011 - 15:27

Il y a aussi la possibilité de recueillir vos donné physiquement.

Je m'explique, on vas souvent dire au gens, foutez des pare-feux, anti-virus, nettoyé l'ordinateur, passé le au cribble régulièrement, ect... (ce qui est tout à fait vrai).

Ce qui suit est un cas avéré, mais les conditions ne sont pas régulièrement toute rempli pour pouvoir y arrivé. Le risque est surtout présent pour les gens qui font des transaction ou vont voir leur compte bancaire au bureau.

Condition 1- utilisé un ordinateur fixe ou un portable avec un clavier conventionnel relier. À la maison ou au boulot.

Condition 2 - allez sur des site web, bancaire et ou faire des achats sur le web via carte de crédit. (depuis la maison et depuis le bureau, si si ca existe ^^)

Condition 3 - vous faites affaire avec une compagnie qui envoye quelqu'un faire le ménage chez vous ou au bureau.

La personne passe, fait le ménage et change le clavier pour un identique qui possède une jolie petite puce. Dans la journée la petite puce enregistre toute ce qui est taper sur le clavier. Le soir la dame de ménage récupère le clavier et la puce.

Vous trouvez que c,est tirer par les cheveux? Et bien non, mon oncle ses fait vider son compte bancaire de cette façon. On la su comment, uniquement parce que les flics ont chopper le réseaux en question.

Prouver qu'une carte de débit ou crédit à été cloner, ce fait assez facilement et les institution bancaire rembourse rapidement. Mais se faire vider son compte électroniquement... mais monsieur vous avez forcément autoriser le transfert, le retrait, le ci, le ça.... A mais vous êtes tenu de vous assurez que votre ordinateur est protéger contre les pirates et patatie et patata.....


argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enfer informatique

Message par ghp le Mer 10 Aoû 2011 - 15:44

transhuman a écrit:salut,

Ce qui m'énerve avec cette hadopialac*n et les lois digne des cellules d'écoutes c'est que les mesures de contournement comme ci-dessus ralentissent sacrément le débit et posent mille problèmes avec l'usage des sites marchands ( amazon, sncf ... ).

hors je trouve que c'est l'usage des sites marchands que la loi devrait protégée : imaginons qu'aujourd'hui quelqu'un se renseigne sur amazon et commande 1 livre sur le sida et 1 livre sur le cannabis.
Supposons que dans moins d'un an marine L. arrive au pouvoir ais je besoin de détailler l'usage pouvant être fait des fichiers logs ?
( et je ne parle pas de livres sur la sexualité ou sur les placements à l'étranger ... )

- Pour le ralentissement, je l'ai signalé. Certains VPN sont plus rapides que d'autres...
- Pour les paiements sur des sites marchands, pas de solution. Sauf à privilégier des paiements en direct de main à main (plutôt "leboncoin"). Sur la sécurité des paiements, je privilégie des paiements e-carte bleue (numéro de carte à usage unique d'un montant prédéterminé) mais c'est un pis-aller. J'évite paypal dont l'activité me semble suspecte.
- Sur le dernier point (Marine L qui s'intéresse à ton dernier achat de livre sur la sexualité robotoïde), à part essayer de brouiller les pistes lors de l'achat, c'est peine perdue. Ex pour brouiller les pistes : créer un nouveau compte à chaque achat, en se basant sur des méls dits jetable (yopmail à défaut de mieux); inverser nom/prénom/adresse et panacher dès que c'est possible dans les formulaires ; se faire livrer dans des relais colis.

C'est pas grand chose, mais je n'ai pas mieux en stock.

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

200 000 utilisateur bitorrent poursuivis

Message par ghp le Mer 10 Aoû 2011 - 16:37

De : http://www.infos-du-net.com/actualite/18832-proces-bittorrent.html#xtor=RSS-311

"Les utilisateurs de BitTorrent sont au centre des actions judiciaires entamées par les majors américaines. On estime à 200 000 ceux actuellement poursuivis devant les tribunaux.

C’est l’heure des comptes, suite aux multiples poursuites judiciaires contre les pirates américains. Depuis le début de l’année 2010 et la systémisation des poursuites par les majors, on recense désormais exactement 201 828 accusés de téléchargement illégal via BitTorrent dans les tribunaux américains. Les utilisateurs de eD2K sont plus tranquilles, avec seulement 1 237 d’entre eux étant poursuivis.

Sur ces plus de 200 000 poursuites, plusieurs cas ont été écartés, il n’en reste « plus que » 145 417 encore réellement poursuivis. La majorité a jusqu’à présent trouvé un accord avec les ayants droit, plutôt que d’aller jusqu’au bout d’un jugement où ils risquent une amende de 150 000 $. Certaines estimations montrent que les majors ont pu générer 250 millions de dollars grâce aux revenus issus des négociations avec les contrevenants."


Dernière édition par ghp le Jeu 11 Aoû 2011 - 13:47, édité 1 fois

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 15 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum