évolution concernant les aides gouvernementales pour les handicapés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

évolution concernant les aides gouvernementales pour les handicapés

Message par Robinsone81 le Mar 1 Juin 2010 - 18:30

J'aimerais connaitre votre sentiment, notamment les impressions de ceux qui, parmi vous, sont bien placés dans les administrations diverses.

D'après vous, combien de temps vont durer les allocations versées aux handicapés ? Est ce que ces aides font partie des dépenses sociales prioritaires par le gouvernement ou est qu'elles feront partie des premières restrictions quand il faudra faire de vraies économies ?

Plus généralement, comment peut-on envisager la prise en charge des handicapés dans une société qui part en vrille si l'état ne participe plus ? Pour ceux qui ont voyagé, comment ça se passe dans les autres pays ?

Toutes mes excuses pour toutes ces questions en vrac mais là je me fait un gros coup de stress étant personnellement concernée par ce problème.Merci à tous ceux qui me répondront

Robinsone81
Membre

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Castres, Tarn, France
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-ZfDP7i8jdKTJUz1BgDSomNai81uyaZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution concernant les aides gouvernementales pour les handicapés

Message par transhuman le Mar 1 Juin 2010 - 23:19

Brièvement le futur va être assez varié :
- les ressources dépendent en grande partie de budget departementaux par exemple AAH ; Si Paris tarde à verser au dpt le budget et que le département ênest pauvre avec beaucoup de personnes agées c'est une grosse augmentation pour les descendants aux titres de la solidarité familiale.

Actuellement beaucoup de département sont dans le rouge de ce point de vue, faute de versements en temps et heure depuis Bercy. Donc c'est la cata mais pour l'instant les conseils généraux, il me semble , adoptent une attitude modérée vis à vis des repercutions sur les aides et la participation des familles.

Ce qui est plus gênant c'est l'augmentation discrète d'une certaine forme d'égoïsme entre départements : si ton handicap n'est pas médicalement entièrement traité dans ton département c'est pas évident d'être pris en charge lors des soins dans un autre département.

Surtout de ma petit expérience il y a une stagnation des handicaps pris en charge : ex la dyslexie est reconnue mais la dyscalculie c'est une autre paire de manches...

Enfin et surtout les diverses prises en charges ne compensent que des frais "médicaux" du handicap. Par exemple, de mon vécu, si le hadicap entraine un besoin de cours particuliers pour éviter une déscolarisation et bien personne ne veut rien savoir : les cours c'est pas un traitement.
Et ce genre d'attitude ne vas pas aller en s'améliorant.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution concernant les aides gouvernementales pour les handicapés

Message par Robinsone81 le Mer 2 Juin 2010 - 10:50

Merci pour cette réponse.
En fait le handicap qui me préoccupe (et qui touche mon fils, d'où mon stress sur le futur) n'est pas un handicap grave, sans réél traitement ni soin médicaux (suffit juste d'apprendre avec !) et sans réel besoin non plus à part un environnement le plus calme possible.

Le soucis c'est que l'école m'impose de faire un dossier mdph (c'est une histoire longue et compliquée) pour qu'il puisse "bénéficier" d'une aide pour sa scolarité. C'est très bien, même si je suis persuadée que cette aide ne lui servira à rien et que son séjour à l'école va le démolir.....

Par contre, ce dont j'ai peur c'est qu'il aura toujours cette étiquette "handicapé" quand il sera adulte et que ça va pas l'aider pour trouver du boulot, et si les aides type AAH n'existent plus à ce moment là, ça va être compliqué ! et c'est pour cela que j'essaie de trouver une parade.

Robinsone81
Membre

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Castres, Tarn, France
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-ZfDP7i8jdKTJUz1BgDSomNai81uyaZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: évolution concernant les aides gouvernementales pour les handicapés

Message par transhuman le Mer 2 Juin 2010 - 16:02

salut,

Etant le papa d'un fiston ( devenu ado ) diabétique de type 1 et dont tu auras compris qu'il y avait pas mal de complications je peux commencer par quelques trucs basiques :

- En terme d'aide ramasse tout ce que tu peux...pas forcément pour ton enfant mais pour ton couple parce qu'en général on morfle bien question stress. Alors même si c'est une petite aide elle peut toujours servir à se faire plaisir de temps en temps ( juste un resto pour la maman c'est çà de cuisine en moins ; idem pour des heures d'aide ménagère genre repassage ou entretien jardin ).

- Les "étiquettes" et les "embêtements" : pendant 3 ans on a "écouté" un collège qui nous a bien baratiné pour certains dossiers. Mon fils a changé de collège : le meme dossier a ete correctement fait en 20 minutes ! Donc faut pas hésiter à aller voir ailleurs si celà devient trop pénible.

Enfin et surtout tout le monde a des étiquettes de collées sur le dos : par jalousie , par méfiance ou autres . Etre handicapés n'est qu'une cause d'ostracisme parmi beaucoup d'autres possibles. Celà ne réduit en rien le handicap mais faut pas tomber dans un espèce de piège moral en se disant "sans sa maladie il aurait eu une meilleure vie".
A titre d'exemple j'ai un QI bien élevé et je peut te dire que depuis que je travaille on m'a collé beaucoup plus d'apriori et de préjugés sur le dos qu'à la majeure partie des handicapés que j'ai put croisé.

Enfin et surtout de toute façon avec les gosses le plus dure reste leur fin d'adolescence lorsqu'il commence à prendre leur autonomie d'adulte. Quelque soit leur situation physique ou mental ( sauf cas grave evidemment ) c'est pas les parents qui peuvent construire à leur place. Meme si de notre point de vue d'adulte celà signifie beaucoup de gachis et d'erreurs.

tu connait peut etre le dicton : "si les jeunes savaient, si les vieux pouvaient ! "
T'inquiete pas trop c'est sa vie, c'est lui qui va la construire .

Bon courage

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum