Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Sam 8 Mai 2010 - 9:35

bonjour a vous tous! après les problèmes de base quoi mettre dans son kit de survie quoi mettre dans son bob je desire savoir avec un budjet raisonnable quel genre de vetement mettre pour résister au froid et au intempéris en situation de crise pour une utilisation campagne genre bourgogne pas trop de montagne (200 métres ca compte pas pour une montagne y parrais!)en sachant que je suis un poil cul gelé ! et en choisissant d4 comme fournisseur . merci de vos conseil eclairés et bon samedi a vous.
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Loripendragon le Sam 8 Mai 2010 - 20:53

Humhum .. deja le choix de D4 est assez limitant... j'ai un ami : eBay ...

Faut faire simple AMHA, deja evite les couleurs qui vont te transformer en cible pour les zombies... faut mieux ressemble dans un randonneur quelque peut egarer... donc j'opterais pour du marron... D4 fait un pantalon a la forme typique du treilli militaire dans une tissus bien costeau ..

Perso j'ai ca comme futal :

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? 1271
Ensuite j'ai dans mon bob (sauf l'ete) j'ai un calbute que j'ai trouver chez D4 pour les snowboarders, c'est ultra chaud..

Pour le haut ... pourquoi te poser des questions : tu applique la technique des 3 couches ...

________________________________________________________
Avant d'etre fort comme un chêne faut etre con comme un gland ....
Loripendragon
Loripendragon
Membre

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : Sud-est de la france..
Emploi : Libre comme l'air !
Loisirs : 4x4, Rando, Survivalisme
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alpharubicon.fr

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par NicolasAA le Sam 8 Mai 2010 - 22:46

Pour les achats vois les surplus militaire rapport qualité prix pour moi c’est vraiment bien.

Je vais te dire je suis pro « under armour » marque de vêtement de sport et autre mais qui font de super maillot de corps qui colle bien et qui sont très régulant chaud en hiver et respirant en été.

J’utilise ca tout le week pour l’airsoft (bon je ne suis pas frileux mais en hiver un t-shirt under et une simple veste militaire « digital acu » qui et non chaude et ca va nickel !!

Il existe plusieurs gammes dont des trucs chauds pour les sports d’hiver, il y a aussi des pantalons et short. Enfin la gamme est large.

Le petit souci c’est le prix mais perso je suis tellement satisfait que je suis fan ! et ca tien bien la route super produit !

Si non il reste décathlon qui fait de bon produit qui y ressemble.
NicolasAA
NicolasAA
Membre

Masculin Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Loir-et-cher 41
Loisirs : Airsoft, sport mecanique, ciné , musique
Date d'inscription : 05/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Sam 8 Mai 2010 - 22:56

bonsoir merci pour les conseils heu! c est quoi la technique des 3 couches ?
la couche que je tiens ca compte ou c est hors quatègorie ?
j ais un pantalon et un pulover damar ca ferait l affaire pour l hiver ou pas ,c est blanc mais c est pas grave en dessous des fringues.
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Ash le Dim 9 Mai 2010 - 12:28

Qu'on me reprenne si je me trompe, mais les trois couches sont de mémoire un t-shirt 'technique' (en synthétique, comme ce que fait odlo), un pull polaire et un coupe-vent. Il y a un poids ridicule et une isolation thermique balaise, aisément réglable (ouverture controlée par zip du coupe vent, dépose-repose du pull lunettes ).

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par logan le Dim 9 Mai 2010 - 13:01

Salut HUMHUM,

Oui les 3 couches c'est çà, les 3 épaisseurs (modulaires) de vêtements :
1 - couche prêt du corps : tshirt
2 - couche intermédiaire : sweat, polaire
3 - couche extérieur : blouson, kway

C'est pas top par exemple de porter : un tshirt en coton à manche longue et un gros manteau chaud .. Il vaudrait mieux dans ce cas : un petit tshirt synthétique, une polaire, et une blouson fin.
Ce concept des 3 couches permet d'être assez modulaire .. on peut enlever rapidement une couche si on a trop chaud, on en remettre une à l'inverse. Puis l'air entre chaque couche permet de conserver la chaleur que génère ton corps.

Pour les conseils de fringues, pas évident c'est assez personnel..

Dans un concept comme tu disais de "kit de survie" j'essayerai de varier, par exemple de prendre des vêtements modernes (car pratiques et efficaces) de chez decath par exemple, mais "aussi" des vetements old school (anciens, qui tiennent mieux dans le temps).

Par exemple pour la couche 2 :
- une polaire (pour le coté confort, et qui se plie bien dans le sac, qui séche vite, etc..)
- et aussi un vieux pull en laine (tiendra surement mieux dans le temps, plus facile à repriser si il y a un trou etc..)

Pour les matiéres :
- Attention aux nouveaux matériaux si tu es près d'un feu, ils sont souvent très inflammables. Dont certaines matières (goretex par exemple) qui enflammés peuvent même s'imprégner à ta peau ..
- Les américains en rando disent souvent "coton kills(=tue)", car tu transpires vite dedans, ca met du temps à sécher etc.. Ceci dit c'est vrai en rando car tu transpires beaucoup, mais c'est bien aussi d'avoir du coton pour le soir, c'est plus résistant/chaud que le synthétique .

Au final, il n'y a pas de recette miracle, chaque matière ou vetement a ses avantages et inconvenients.

Pour décath (qui effectivement sont top rapport qualité/prix), tu pourras trouver sans problèmes dans la section rando :
- des tshirts synthétiques à quelques euros
- des polaires très pratiques à quelques euros
- des vestes étanches et lègères un peu plus chéres, mais encore bon marché, pareil pour les ponchos
(la catégorie forclaz en rando est souvent plus aboutie que la marque arpenaz)
Sinon ils ont aussi des trucs sympas rayon chasse, je me suis pris récemment un pantalon à 25 euros en coton (ici) qui a l'air pas mal.

Voilou juste quelques avis, après ca dépend vraiment des gouts de chacun
PS : pour ceux qui sont sur paris ou en banlieue, le decath de neuilly sur marne déménage, et est en "liquidation" à partir de samedi prochain pendant 2 semaines ..

Edit :
- Penses bien aussi à protéger la tete (bonnet) et le cou (tour de cou, écharpe ..) .Tu pers 20% de la chaleur par chacun ..)
- Si possible, privilégie les fermetures avec des boutons a la place des fermetures éclaires (qui cassent plus vite). Après c'est de plus en plus dur d'en trouver, alors au moins des "grosses" fermetures éclaires et pas les toutes petites qui se coincent souvent
- Pas oublié, le vieux jean. Pratique, resistant, te protéges bien si tu as à faire des travaux ..
logan
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2578
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Dim 9 Mai 2010 - 14:06

merci ca c est des conseils impec je vais voir chez decathlon merci pour tout j ais deja un pull polaire de chez eux a 9 euros la pub tv avec le mec en manteau de fourure et l ours mais je le trouve ligth pour une utilisation seul .
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Ash le Mar 11 Mai 2010 - 2:52

Pour info, j'ai un t-shirt manches longues Odlo qui cuit son bonhomme dedans, ça vaut des sous mais je n'ai encore rien vu de tel ailleurs. Acheté pour la rando de l'hiver passé. J'ai un autre t-shirt normal de chez eux en synthétique depuis près de 5 ans, aucune effiloche contrairement aux d4, bien moins chers (acheté 25€ de mémoire).
Autre avantage de ce second t-shirt, il est d'une couleur rouge pétante (raison de l'achat), j'ai aussi de chez d4 du jaune fluo, utilisable AUSSI pour se vêtir, pas seulement pour se désigner.

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Invité le Mar 11 Mai 2010 - 7:19

Savoir coudre un minimum et avoir de quoi....Si kit de couture tout prêt, vérifier la qualité du fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Mar 11 Mai 2010 - 15:43

le kit couture oui c est important j en ais un tout pret j ai gardé la boite et j ai cambriolé la reserve de couture de ma femme.

pour la veste je suis tombé dans un placard sur le barbour tout neuf de ma femme elle ne le met pas c est pas un barbour d équitation mais de chasse chauvine va! il est y marron bordeaux un truc dans le genre c est pas militaire camouflé et ca tien bien la route c genre de truc je pense qu ob peux meme y mettre une doublure polaire il y a des pressions dedans.
je pense que ca pourrais le faire et en plus c gratos!
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Invité le Mar 11 Mai 2010 - 19:06

Un barbour, un vrai si c'est reconnu ça fait bourge....attention.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Mar 11 Mai 2010 - 20:34

C CLAIR MAIS C UNE BONNE VESTE MEME A D4 IL EN VENDE ...AU CHASSEURS
A VOIR
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Wasicun le Mer 12 Mai 2010 - 0:31

(un de mes "vieux" articles de 2003 / grands principes toujours d'actualité ...)

Au chaud et au sec ...



L’engouement généralisé pour les sports de plein air initié au milieu des années 80, ainsi que la mise au point de nouveaux textiles ont permis l’avènement de vêtements dits « techniques », respirant et imperméables … Après avoir contribué à rendre plus accessible les régions les plus inhospitalières du globe, dont les Pôles et l’Himalaya, ces vêtements basés sur le principe du multicouche ont progressivement contribué à faire évoluer la garde robe des chasseurs …



Chaleur, imperméabilité et confort : trois considérations à priori antinomiques qui ont mené à l’élaboration de vêtements dont le principe résidait dans l’évacuation de la transpiration, corollaire incontournable de toute activité physique et principale source de refroidissement, de gêne et d’inconfort ... Leur principe consiste à combiner trois couches de vêtements : une première couche près du corps assurant les principaux échanges de chaleur et de transfert d’humidité vers les couches supérieures – une deuxième couche ayant les mêmes propriétés mais assurant aussi un rôle de maintien de l’énergie calorifique générée par le corps – et enfin une troisième couche en contact direct avec l’extérieur et ayant pour mission non seulement de finaliser l’évacuation de l’humidité mais aussi de protéger des agressions des éléments (vent, neige, pluie, rosée …). Les matériaux employés et les techniques de conception de chaque vêtement composant ces trois couches sont uniques et spécialisés. Ces vêtements ne sont pas interchangeables et ont chacun leurs fonctions propres.



Membranes et vêtements de troisième couche.

En créant une membrane imperméable et respirante au milieu des années 70 à la firme américaine Gore a construit sa renommée dans des domaines aussi variés que la médecine, l’électronique et bien entendu le textile … Précurseurs et leaders incontestés sur ce dernier marché, les produits Gore-Tex sont expédiés en rouleaux aux fabricants du monde entier pour être façonnés puis finalement contrôlés avant d’être commercialisés. Il existe trois procédés d’incorporation d’une membrane respirante à un vêtement : libre entre le tissu extérieur et la doublure (vêtement souple et léger mais peu résistant) – collée au tissu extérieur ou à la doublure (laminage deux couches) – collée au tissu extérieur et à la doublure (laminage trois couches) : ces deux derniers montages offrent une meilleure résistance mais le poids global et la souplesse du vêtement s’en ressentent … A l’image d’une peau humaine, une membrane est constituée de plus d’un milliard et demi de pores au m², ces derniers sont 20 000 fois plus petits qu’une goutte d’eau et 700 fois plus grands qu’une molécule de vapeur d’eau. En conséquence, ce mécanisme ne permet pas à l’eau de pénétrer à l’intérieur du vêtement mais n’empêche en rien l’évacuation de la transpiration. Maintes fois copié et imité, le Gore-Tex demeure à l’heure actuelle quasi indétrônable. Néanmoins des membranes nouvelles fonctionnant sur le même principe ont fait leur apparition les dernières années (l’Aquatex, le Sympatex, le MTD, le Dri-Lex, le Seetex, le Siopor, le Comfortec, l’Hyper-Dri, le Silent-Shadow, etc …), car le coût au mètre carré de la membrane de Gore a poussé nombre de fabricants à développer leur propres membranes. Ces membranes sont incorporées en règle générale soit par enduction/cuisson (traitement direct du tissu) ou par lamination/collage sur la face interne du tissu (couche supplémentaire). Conçues et pensées dans le but de correspondre au concept de vêtements d’une et une seule marque (voire même pour deux ou trois modèles) chacune de ces membranes est performante dans un domaine particulier (chaussant ou vêtement de pluie par exemple). Il faut toujours considérer qu’elles ont chacune leur(s) point(s) fort(s) : respirabilité, imperméabilité, longévité ou résistance à l’usure. La membrane Gore-Tex reste globalement la matière la plus performante, mais on pourra tout de même lui reprocher de se déchirer en cas de fortes pressions répétées et de laisser passer l’eau par capillarité en cas de contact prolongé. Son défaut majeur reste bien-sûr son prix et c’est souvent sur ce terrain que la concurrence se démarque …



Laines polaires et textiles de deuxième couche.

Elément central d’un système de vêtements multicouche, le textile de 2ème couche a pour mission d’assurer la conservation de la chaleur corporelle tout en maintenant le transfert de l’humidité vers la couche suivante. Ces deux considérations excluant d’emblée des matières comme le coton, les textiles de 2ème couche sont réalisés dans des matières synthétiques dont la plus connue demeure la laine polaire. Développée à la fin des années 70 par la société américaine North Cape, pour les besoins des alpinistes et des aventuriers de l’extrême, la fibre polaire ne devient accessible au grand public qu’avec l’apparition du label « Polartec » au début des années 90. La société Malden Hills, à l’origine de ce label, fournit l’écrasante majorité des fabricants et concepteurs de vêtements en tissu polaire au niveau mondial. Il s’agit d’un matériau textile très technique, constituée de fibres synthétiques creuses (100% polyester), qui ont pour caractéristiques principales d’évacuer la transpiration et de piéger l’air afin de former une couche isolante. Hydrophobe et respirant, un textile en laine polaire sèche relativement vite, et même mouillé, reste chaud et agréable à porter. Il existe actuellement une multitude de marques et de concepts de textiles en fibres polaires, mais leurs qualités intrinsèques et leurs utilisations sont spécifiques (et leurs tarifs également !). Malden Hills propose notamment trois gammes standards correspondant au grammage au mètre carré : les Polartec 100, 200 et 300. Le Polartec 100 est à utiliser à même la peau (1ère couche) et serait plutôt destiné à la conception de chemises, d’écharpes et de cagoules, à utiliser dans le cadre d’activités intenses (raquettes à neige, course d’orientation, …) ou simplement comme vêtement d’intérieur. Le Polartec 200 est le plus couramment rencontré et convient parfaitement pour les textiles de 2ème couche et à la réalisation de pulls, blousons ou gants. Le Polartec 300 (ou Thermal Pro) est le plus lourd et convient mal pour un textile de 2ème couche, car trop épais et évacuant moins bien la transpiration : il sera utilisé seul et uniquement par temps froid, en absence de vent et d’humidité. La laine polaire peut donc être utilisée sans textile de 3ème couche mais il faudra alors choisir des produits plus élaborés et se restreindre dans leurs conditions d’utilisation. C’est pourquoi des textiles polaires dotés de membranes coupe-vent (Wind-Stopper) ou des matières spécialisées (Polartec Wind-Pro) ont été crées et permettent à ceux qui ne veulent pas s’encombrer d’un textile de 3ème couche de rester plus au sec et plus au chaud qu’avec une laine polaire standard.



Sous-vêtements techniques et textiles de première couche.

Après un effort soutenu, les vêtements sont imbibés de sueur, ce qui a pour effet d’entraîner rapidement des mauvaises odeurs (prolifération bactérienne) et surtout des sensations de fraîcheur pouvant mener dans les cas extrêmes jusqu’à l’hypothermie. C’est pourquoi au début des années 80, en plein avènement des matières textiles synthétiques spécialisées, l’évacuation de la transpiration devient le cheval de bataille des fabricants qui orientent alors tous leurs efforts vers le principe du multicouche. Au contact direct de la peau, les fibres textiles doivent en effet jouer un double rôle : elles sont hydrophobes sur la face interne (fibres ébouriffées) afin de capter l’humidité et hydrophile sur la face externe (fibres creuses à canaux de drainage) afin de permettre l’évaporation ou le transfert. Ces sous-vêtements peuvent donner par moment une impression d’humidité sur leur face externe mais ils maintiennent toujours la peau au sec. Parmi les fibres les plus employées on citera : le Coolmax, de DuPont Nemours (des fibres 20% plus denses que des fibres synthétiques standards : séchage rapide, bon transfert et générant peu d’odeurs) – le Thermolite (anciennement Thermastat) , également de DuPont (fibres creuses, plus chaud que le Coolmax et à réserver pour l’hiver) – le Carline (Coolmax / laine et polyester) – le Méraklon (100% synthétique) – et enfin la soie : fibre naturelle, ne générant pas d’odeurs, idéale pour la période estivale mais plus fragile, plus longue à sécher que ses homologues synthétiques et surtout nettement plus chère … Les marques pionnières dans ce domaine sont Helly Hansen (leur fibre Lifa est une fibre 100% polypropylène, chère mais très appréciée des navigateurs), Rhovyl (une marque française offrant des produits 100% synthétique mais désormais un peu dépassés) ou encore le suédois Ulfrotté (utilisant un mélange de laine mérinos et de polyester). Les derniers développements ont mis l’accent sur une amélioration de l’esthétique, de la texture et de la gestion des mauvaises odeurs, problèmes récurrents liés à l’utilisation de fibres synthétiques. Dans ce dernier cas, deux concepts s’affrontent : le traitement anti-bactérien ou anti-odeurs du vêtement (traitement « Sanitized »), prévu pour être efficace sur une durée de vie normale du produit ou un mélange de fibres synthétiques et de fibres naturelles (tel le Sportwool de la marque suédoise Fjällräven, composé lui aussi de laine Merinos et de polyester).


« Au chapitre des nouveautés apportant un véritable plus, la marque Termo Swed arrive en tête avec une gamme de sous-vêtements très complète, comportant une ligne chasse spéciale hiver et une ligne « Light » toutes saisons, et proposant de nombreuses innovations comme des poignets longs (entourant le pouce) garantissant une parfaite étanchéité et un confort des mains maximal ou encore des coutures et des protections judicieusement placés, dans le but, par exemple d’éviter les irritations liées au frottements d’un sac à dos. Le textile employé est composé d’une couche de polypropylène tricoté sur sa surface interne et d’une couche de coton sur sa surface externe, cette combinaison assurant un parfait transfert de la transpiration vers les vêtements de 2ème couche tout en garantissant une bonne isolation thermique (www.termoswed.com) ».



« Le suédois Ulfrotté a fait le choix d’incorporer une part importante de laine mérinos à ses sous-vêtements. Imités désormais par de nombreux concurrents (dont Smartwool) leurs produits sont probablement les plus chauds et les plus agréables à porter qui soit mais en revanche ils sont trop fragiles pour être portés en extérieur sans une couche de protection (disponible dans de nombreux grammages au m² et adoptés par de nombreuses expéditions polaires) - www.woolpower.se ».



« Pour bien fonctionner, et outre le respect de la nature de deux couches inférieures, un vêtement de type Gore-Tex doit se porter fermé. En fermant de façon quasi-hermétique votre veste ou pantalon, vous augmenterez la pression à l’intérieur de celui-ci et augmenterez l’effet d’évacuation de la transpiration. »



« Un vêtement à membrane requiert un entretien spécifique : pas d’adoucissant - pas de nettoyage à sec – pas de poudre de lavage agressive – pas d’imperméabilisant inadapté et en aucun cas ne jamais percer ou découper le vêtement. Séché à l’air libre, lavé avec un savon doux et imperméabilisé avec un déperlant spécifique vous assurez à votre vêtement sa durée de vie maximale (photo : DEERHUNTER). »



« Conçu pour évacuer un volume limité de transpiration par heure et par couche il est possible qu’en cas d’activité physique intense, un système de vêtement multicouche atteigne ses limites. Il faudra alors jouer dans un premier temps sur le textile de 2ème couche (intérêt des systèmes modulaires), en le remplaçant par une couche plus légère (un Polartec 100 au lieu d’un Polartec 200 par exemple) ou simplement en le retirant momentanément. Dans les cas les plus extrêmes, on fera le choix de remplacer la 2ème et la 3ème couche par une laine polaire à membrane. En aucun cas on ne remplacera le textile de 1ère couche par un vêtement en coton, ceci ayant pour effet de rendre tout le système inefficace (photo : AIGLE). »



« Dans la même logique que les vêtements de 3ème couche, les vêtements de 2ème et de 1ère couche ne devront jamais être traités avec des adoucissants, des liquides agressifs (de type eau de Javel), ni faire l’objet d’un essorage ou d’un séchage en machine. Un lavage à l’aide d’un savon doux dans une eau à 35° reste l’idéal. Pour ceux qui seraient tenté le soir au chalet de mettre à sécher leurs vêtements au coin du feu, rappelez-vous qu’il s’agit de fibres synthétiques et que ces dernières craignent les températures trop élevées, et que même tenues éloignées du foyer vous pouvez les abîmer irrémédiablement (photo : AIGLE). »


Dernière édition par Wasicun le Mer 12 Mai 2010 - 1:34, édité 1 fois
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Wasicun le Mer 12 Mai 2010 - 0:48

Perso. à l'époque où le $ U.S. était au plus bas je me suis équipé sur ebay.com en surplus de l'armée US : systèmes ECWCS ou PCU etc. Typiquement je porte du t-shirt manches courtes été en synthétique (ARMY) + pull laine polaire polartec 200 (USMC) + anorak PCU en "standard" (SOF) + pantalon 5.11 100% coton (le plus épais) et en hiver un t-shirt manches longues avec col à zip et un "bas" coordonné + le même pantalon (sauf pluie persistante) + veste polartec 300 (ARMY) + le même anorak PCU. En cas d'activités stationnaires ou de très grands froids (chez moi à 900 mètres j'ai parfois du -20°C + un vent régulier) je "switche" vers du "lourd" (de la parka N3B Nomex de surplus, du vêtement chasse spécifique + du Ullfrotté-Woolpower, etc.). Pour le boulot en extérieur je reste au Carhartt / comme leurs salopettes par ex. / doublé et aux "canadiennes " de type Sorel (en général).
Méfiez vous des prix (il peuvent varier du simple au triple) ... le mieux c'est de "checker" directement sur le site des fabricants lorsqu'ils ont une boutique (comme par ex. chez ORC Industries) - en ce qui me concerne j'ai connu quelques déconvenues avec des produits SEKRI donc n'hésitez pas à consulter les différents forums se rapportant à l'armée U.S. (rubriques "matos").
Sachez par ailleurs que depuis les conflits récents en Irak et en A-Stan l'Army, la Navy et l'Air Force ont confié bon nombre de leurs contrats à des sociétés civiles réputées sur le marché de l'outdoor U.S. (je pense à Outdoor Research, ARCTERYX ou à MSR par ex.) il est donc possible d'acheter du matos de surplus neuf, ultra récent et performant au tiers du prix pratiqué en France (pour leur équivalent civil).

Pour les chaussettes et les "shoes" ... même topo ... je parcours + de 4000 km. / an donc je "bouffe" pas mal de gomme et à ce jour je n'ai rien trouvé de mieux que des "grolles" de l'armée US (marques Belleville, Bates et dans une moindre mesure Danner etc.). 55 à 65 euros (livrée FRANCE) pour une paire de chaussures montantes cordura/cuir + semelle Vibram cousue + Gore Tex intégral ... je n'ai jamais trouvé mieux (et des chaussures j'en ai bien 2 douzaines de paires en permanence dans mes placards ...). Pour les "socks", bien que Thorlo ne soit pas ma marque préférée et qu'en Europe les espagnols de Lorpen propose bien mieux, j'achète régulièrement des lots (comme chez ce revendeur). De la même façon je ne saurais que trop vous conseiller de vous équiper d'une paire de SEALSKINZ ... car ce "truc" pourrait bien sauvez vos fesses un jour !!!

PS : je fais "court" car le sujet pourrait s'étaler sur 10 pages !!!
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 7:50

Pour un mode de vie plus autonome avec beaucoup de bricolage à la maison par la force des chose => un bleu d'ouvrier, inusable, plutôt que de ruiner des fringues devenues précieuses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par HUMHUM le Mer 12 Mai 2010 - 8:19

merci wasicun et philippe 13 pour votre aide pour l hiver j ai du damar en sous pull et pantalon ca peux le faire ou c plus assez performant
HUMHUM
HUMHUM
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 47
Localisation : BOURGOGNE
Emploi : UN QUOI?
Loisirs : TIR A L ARC
Date d'inscription : 11/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Ash le Mer 12 Mai 2010 - 13:18

Pour la qualité des bleus, je met le hola, j'en use rapidement en maçonnerie, la qualité a du se perdre. Le gros point faible est le fil de couture, mais la toile, en général ne vaut pas non plus lourd...
Par contre, les pantalons fabriqués avec de l'ancienne toile militaire (unie) sont trouvables pour un bon prix et sont très costauds, incomparablement plus que les bleus récents à prix comparable. Ils restent néanmoins kakis, du coup, il y a la possibilité de se rabattre dur de la toile de Nîmes, dite 'Jeans' ou 'denim', manquant à mon sens de poches...

Sans oublier le cuir... Si vous travaillez avec beaucoup de contact rugueux, c'est très agréable, mais bon, le prix d'achat dissuade très vite ainsi que les difficultés à trouver un cuir de travail.

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Wasicun le Mer 12 Mai 2010 - 22:52

Je confirme que les "bleus" ne sont vraiment plus ce qu'ils étaient (en sachant que leur durabilité n'a jamais été non plus extraordinaire / de mon point de vue ...). Pour bosser à l'étable, bricoler dans la grange, refaire un parc ou faire son bois rien ne vaut du "heavy cotton duck" (ou "canvas") et perso, je conseille SANS LIMITATION les vêtements "DICKIES" et "CARHARTT" ... (j'ai des pantalons qui ont plus de 6 ou 7 ans de boulot aux fesses !!! et des salopettes qui m'ont servi à traquer pendant de nombreuses saisons ...).
Concernant les produits DAMART, une nouvelle ligne mieux adaptée à "l'outdoor" est apparue les dernières années : DAMART SPORT

;-)
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Ca va vite le Sam 15 Juin 2013 - 2:46

2 articles intéressants pour ceux qui veulent se préparer à de grands froids:
http://www.escales-nordiques.com/vetements-grand-froid/
http://www.escales-nordiques.com/sous-vetements-techniques/

[Aux modérateurs: je me demande si ce ne serait pas une bonne idée d'ajouter une catégorie "Préparation, vêtements" ou quelque chose de ce genre, si cela n'existe pas déjà, pour sortir cette page-ci de la Foire aux questions où elle est en quelque sorte perdue, vu que beaucoup de gens doivent s'intéresser au problème des vêtements chauds]

Vu ! Message déplacé.  Hilde clind'oeil

Ca va vite
Membre

Féminin Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 07/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par strinkler le Sam 15 Juin 2013 - 10:30

pour le truc des trois couches, en realité on doit en utiliser 4.

un t-shirt ajuste manche longue
un pull, un pollaire ou autre qui donne l'isolation thermique
une veste coupe vents "etanche" et solide
et un poncho ou une veste de pluie "en plastique" avec couture soudé

parceque les coupe vent meme etanche ca ne le reste pas longtemps quand on se prend un grosse ondée. le plastiquelui serra toujours etanche tant qu'il n'as pas d'accros.
strinkler
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 782
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par ghp le Sam 15 Juin 2013 - 10:43

strinkler a écrit:pour le truc des trois couches, en realité on doit en utiliser 4.

un t-shirt ajuste manche longue
un pull, un pollaire ou autre qui donne l'isolation thermique
une veste coupe vents "etanche" et solide
et un poncho ou une veste de pluie "en plastique" avec couture soudé

parceque les coupe vent meme etanche ca ne le reste pas longtemps quand on se prend un grosse ondée. le plastiquelui serra toujours etanche tant qu'il n'as pas d'accros.




Même en goretex ?

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.
ghp
ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1826
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Wasicun le Sam 15 Juin 2013 - 14:13

(...)
"un t-shirt ajuste manche longue
un pull, un pollaire ou autre qui donne l'isolation thermique
une veste coupe vents "etanche" et solide
et un poncho ou une veste de pluie "en plastique" avec couture soudé

parceque les coupe vent meme etanche ca ne le reste pas longtemps quand on se prend un grosse ondée. le plastiquelui serra toujours etanche tant qu'il n'as pas d'accros."

Hérésie suprême !!!
Dans le cadre d'une stratégie "multicouches" les termes "étanches" ou "plastique" sont à proscrire ...
Nous ne sommes plus dans les années 50-60 que diable ! entre les fibres naturelles et les fibres synthétiques haut de gamme il y a désormais pléthore de possibilités / AUCUNE EXCUSE pour ne pas en tenir compte !

PS : le "4 couches" est dans son principe réservé à la haute montagne ou l'arctique ...

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par strinkler le Sam 15 Juin 2013 - 22:27

non le plastique n'est pas une "heresie" un poncho c'est parfaitement etanche mais sufisament aeré pour evacuer la traspiration, les vestes avec des membranne gore tex, de la meilleur qualité qu"elle soit finisse par 1ne plus etre etanche apres quelques pluie, et ne plus etre respirante apres quelques lavage. et pour finir avec l'heresie, il n'y a rien de religieux la dedans. par contre ton avatar est heresique.
strinkler
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 782
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par troisgriffes le Sam 15 Juin 2013 - 23:02

Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?


amha,le gore tex c'est bien quand c'est neuf mais cela vieillit pas très bien .A l'usure cela perd de son efficacité lorsqu'il pleut des hallebardes.

Les "plastiques" ne sont pas respirants mais  par contre totalement étanche quelque soit la colonne d'eau.

Je trouve les deux complémentaires :le gore tex pour marcher avec kway/poncho en soupape .poncho en statique.

après il y a le coté pécuniaire :
Ma veste gore tex de 5 ans d'age ne tiens plus la grosse pluie ,kway acheté quelques dizaines  de francs à l'époque toujours opérationnel.

voilà voilà
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2953
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Ash le Sam 15 Juin 2013 - 23:16

Ce que Wasicun voulait noter principalement je pense est qu'actuellement, on peut avoir des produits fantastiques qui restent imper-respirants donc que l'imperméabilité reste négative car condensatoire.

 Aussi, un poncho, bien qu'excellent en rapport qualité-prix (notamment l'Allemand), n'est pas des plus pratiques si on sort du cadre de la randonnée pépère ou de la pause inhabritée.

________________________________________________________
...N'est pas mort ce qui à jamais dort et au cours des ères peut mourir même la Mort... Briarée-Erèbe
Ash
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ? Empty Re: Quel vêtement pour s'en sortir sans trop de casse ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum