Comment manger discrètement en ville?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment manger discrètement en ville?

Message par deux mains le Lun 26 Avr 2010 - 23:42

Le zombie citadin a-t-il du nez?

Le côté scatologique de SHTF ne m'agrée guère ce soir, donc imaginons que Léontine soit de retour ( voyez la présentation qu'en fait Bernard Blier dans le film "Il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" )

Après avoir pris un peu de notre temps et investi dans un stock de nourriture, voici venu le moment de récolter les fruits de notre prévoyance et de les consommer... mais voilà que le vilain problème pointe le bout de son nez, comme un percepteur des contributions quand notre gentil patron nous verse notre pécule de vacance.

Toutes personne ayant vécu en hlm comprendra aisément le problème: Comment se taper une choucroute sans rameuter le voisinage?

Solution n° 1: la manger froide. Je sens déjà mes papilles gustatives frémir d'effroi!
Solution n° 2: ne pas la manger là où on vit/dors.
Pour la solution 2, la météo joue un rôle non négligeable, s'il fait -20°C qu'il pleut à noyer un poisson et que le vent souffle à décorner les boeufs, le coin tranquille sera aisé à trouver. Mais étrangement la solution 1 paraîtra tout de suite acceptable. Par contre, si la météo est clémente, le pif du pékin moyen viendra vous rendre visite, avec son propriétaire auquel il est très attaché.

Qui d'entre nous a déjà abordé le problème et quelle solution a-t-il/elle imaginé?

________________________________________________________
Si nul n'est lésé, fait ce qu'il te plaît.

deux mains
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 20/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par tarsonis le Mar 27 Avr 2010 - 8:55

Salut !
Cela me rappelle mes années étudiantes. Avec des portes aussi fines que du carton, on pouvait à peu près savoir qui mangeait quoi...
On pouvait même sentir ce qui était cuit à l'eau !

Solution n° 1: la manger froide. Je sens déjà mes papilles gustatives
frémir d'effroi!

Mon, perso je mange déjà froid, mais parfois un bon gratin est de mise. Si c'est pour être discret, la cuisson au bain marie, ou à la vapeur (bouchon vissé pour garder le flux) pourraient être intéressantes. Celle au micro-ondes également.

Solution n° 2: ne pas la manger là où on vit/dors.
C'est amha le cas de la plupart du monde à midi...mais pour joindre des lieux encore plus bondés clind'oeil
Le matin ou soir, cela pourrait être assez compliqué vu que l'on doit transporter sa nourriture, et occasionnellement, le moyen de la chauffer.

J'avais réfléchi à l'époque au moyen de cuisiner sans empester le couloir. La plupart du temps, en cuisinant à des horaires décalés (mon emploi du temps était relativement tordu), quand plus personne n'est là.

Idéalement, il y a des plats qui sont cuits, mais peuvent se manger tièdes (qui a dit pâté lorrain ?!), donc la cuisson et le refroidissement peut se faire en cycle fermé, afin d'éviter les odeurs, mais cela prive du plat tous frais sorti de la casserole

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7990
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par un ptit breton le Mar 27 Avr 2010 - 9:59

Ca me rappelle vaguement un livre , peut étre " le journal d' Anne Franck " .

Pour ne pas se faire remarquer , les gens chauffaient en même temps que leurs plats une casserole d'eau avec des clous de girofle.
Sinon un truc de grands méres , avec des citrons ça marche mieux mais là c'est là dommage de gàcher ce précieux aliments.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par Canis Lupus le Mar 27 Avr 2010 - 12:47

Et pourquoi pas une hotte aspirante avec un filtre à charbon actif pour filtrer les odeurs ?

Une solution simple consiste à faire bouillir de l'eau et la verser dans une cocotte norvégienne ou mieux une thermos alimentaire avec la nourriture à cuire, de cette manière les odeurs s'échappent peu ou pas.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par Rammstein le Mar 27 Avr 2010 - 13:03

La cuisson en bouteille thermos est vraiment limitée. C'est valable pour des pâtes, du riz et quelques autres trucs nécessitant peu de cuisson, avec l'avantage de garder la nourriture chaude plusieurs heures d'affilée. Les aliments requérant plus de temps de cuisson doivent quant à eux être préparés autrement.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par Barnabé le Mer 28 Avr 2010 - 11:21

C'est une bonne remarque. On peut imaginer qu'en cas de pénurie de nourriture, les voisins soient particulièrement sensibles aux odeurs de bouffe... et que cela risque de les rendre jaloux/agressifs/quémandeurs...

Quelques idées de solutions :
1) nourriture sans cuisson : fruits secs, rations de survie, etc.
2) nourriture avec peu de cuisson : nouilles chinoises, couscous... Dans ce cas, on peut effectivement cuire en versant l'eau chaude dessus.
3) cuisson dans autocuiseur avec gaz au minimum (la soupape ne tourne pas et donc ne laisse rien échapper).
4) faire marcher la VMC : les effluves sont émises au niveau du toît de l'immeuble si elle fonctionne correctement.
5) ne pas prévoir de nourriture particulièrement odorante dans ses stocks.
6) profiter de la tambouille des voisins : avec un peu de chance vous ne serez pas le seul à cuisiner : au moindre effleuve dans l'escalier, lancer aussitôt sa propre tambouille.
7) spécifiquement pour les conserves : les réchauffer au bain marie. Une conserve plongée aux 4/5e dans de l'eau bouillante (après avoir coupé le gaz), avec un seul petit trou sur le haut de la conserve pour permettre la dilatation (voire pas de trou du tout si ça marche aussi), et laissée à se réchauffer 20 à 30 minutes, produira un plat chaud en ayant émis très peu d'odeur. A noter qu'une nourriture à 40 °C est considérée par notre corps comme
chaude (au-delà de cette température, on se brûle), mais est beaucoup
moins odorante qu'un plat qui mijote : pas besoin de faire bouillir un
plat déjà cuit, donc.
8) ne pas habiter en HLM car ce sera les premiers endroits qui craindront.

Je pense quand même qu'avant d'en être à la pénurie de bouffe qui aiguise les appétits, on aura probablement rencontré d'autres problèmes : manque d'eau courante ; manque d'électricité ; insécurité et "pétages de plomb" ; accumulation d'ordures et de déjections... donc oui c'est une question pertinente mais ça sera loin d'être la seule à résoudre en cas de SHTF.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par Da le Mer 28 Avr 2010 - 12:11

Je pense quand même qu'avant d'en être à la pénurie de bouffe qui
aiguise les appétits, on aura probablement rencontré d'autres problèmes :
manque d'eau courante ; manque d'électricité ; insécurité et "pétages
de plomb" ; accumulation d'ordures et de déjections... donc oui c'est
une question pertinente mais ça sera loin d'être la seule à résoudre en
cas de SHTF.

Exact. Même si j'ai 2 à 3 mois de réserve de bouffe, c'est plus par "commodité".

Dans la plupart des conflits et autres catastrophes que l'on a pu voir ces dernières années, la bouffe n'était pas LE problème majeur, car bien souvent, les aides internationales, et même les réserves du pays en lui-même, arrivent assez vite. Maintenant, c'est souvent assez sommaire (sac de riz en Somalie par ex), et cela génère pas mal de troubles et d'attentats (les marchés en Ex-Yougoslavie, cible des snipers, attentats, tir de mortier, etc...). Si on peut compléter et boucher les trous avec ses propres réserves, et éviter de risquer sa vie trop souvent en allant "faire les courses", c'est pas plus mal.

Donc oui, des réserves de bouffes sont amha indispensables, mais avant d'en arriver à une situation ou des "zombies" morts de faim déambulent dans les rues à la recherche de la moindre odeur de cassoulet, y a de la marge...

Comme le dis Barnabé: l'accès à l'eau potable, aux soins, l'hygiène ( avec entre autres les possibilités d'évacuation des ordures et des déjections), la sécurité, sont en effet, les premières préoccupations en cas de SHTF.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par moustique 21 le Mer 28 Avr 2010 - 13:16

bonjour Messieurs !

je rejoindrais plusieurs avis:

1) utiliser des aliments ou plats peu assaisonnés. Car c'est beaucoup l'assaisonnement qui donne le parfum (ou alors après cuisson des bases). A la rigueur et selon les circonstances, manger froid. Le principal étant surtout de pouvoir manger pour rester en forme et donc pouvoir s'organiser.

2) la question de l'eau...ah...voilà une question qu'elle est bonne ! ! !

Comme je l'ai déjà évoqué ailleurs, ceux qui seront tributaires du "collectif" (en gros tous ceux qui n'ont pas de logement individuel) seront en grande précarité, sans même penser aux questions de sécurité purement liées au voisinage...d'ou mon postulat de base: dès que ça se gatte, on migre en urgence aux fins fond d'une forêt, là ou 90% de la population (qui se concentre en ville et ça m'arrange) ne pensera jamais aller et où l'on peut aisément disparaître à la vue du plus grand nombre (je m'égare !). Donc, pour l'eau, disais-je, sous réserve d'une pollution généralisée des sources (je dis bien des sources, pas des réservoirs qui ornent nos paysages), si vous connaissez une source et que vous disposez d'un système de filtration ou autre qui vous assure de sa salubrité, pas de soucis à vous faire.

Donc, priorité 1, repérer un point d'approvisionnement le plus discret possible et bien se renseigner à l'avance de son environnement (sources de contaminations potentielles).

Manger froid n'a (à ma connaissance) jamais tué personne. Par contre, un conflit pour les ressources alimentaires....

ps: que signifie AMHA ????

Moustique (qui débarque)

moustique 21
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 54
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par KrAvEuNn le Mer 28 Avr 2010 - 13:32

moustique 21 a écrit:
ps: que signifie AMHA ????
VOIR ICI clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par moustique 21 le Mer 28 Avr 2010 - 13:41










merci !

moustique 21
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 54
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par deux mains le Mer 28 Avr 2010 - 22:57

La hotte avec du charbon actif va faire ressembler ma cuisine à un labo de biologie et ma cuisinière à une hotte à flux laminaire. Bonjour le look discret en cas de visite, les flics vont me prendre pour un terroriste.
Je vais étudier la possibilité d'évacuer l'air par l'ancien vide ordure, via une aspiration forcée. La gaine de ventilation distribuera les odeurs un peu partout, le fonctionnement est à tirage naturel. (on y entend même les voisins se disputer)

La sécurité des petits immeubles (15-20 appartements) me semble plus élevée que celle d'une villa, surtout isolée.
Entrer dans mon appartement est assez compliqué, les murs sont en béton armé, la porte est blindée et je peux fermer une deuxième porte renforcée. La fenêtre, facile à bloquer, est au troisième étage et les vitres sont protégées par un film anti-effraction. Je dois encore modifier l'éclairage de mon pallier pour pouvoir l'éclairer de l'intérieur (via un rail de leds intégrées au chambranle extérieur) lors de la rénovation prévue dans deux ans.
Les voisins ne laissent pas entrer n'importe qui et je me suis fait une réputation de "gars qu'on n'aimerait pas rencontrer au coin d'un bois", ça aide pour avoir la paix.

________________________________________________________
Si nul n'est lésé, fait ce qu'il te plaît.

deux mains
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 20/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par grosminet le Ven 30 Avr 2010 - 21:22

Barnabé a écrit:Je pense quand même qu'avant d'en être à la pénurie de bouffe qui aiguise les appétits, on aura probablement rencontré d'autres problèmes : manque d'eau courante ; manque d'électricité ; insécurité et "pétages de plomb" ; accumulation d'ordures et de déjections...
la réponse était dans la question !
Hé oui, avant d'en arriver à devoir se planquer pour se nourrir, la situation aura dégénéré et l'hygiène ne sera plus assurée.
Les odeurs de nos déchets non collectés empuentiront l'atmosphère dans les zones à forte concentration de population (les HLM, qui sont aussi les endroits où il faudra se planquer pour manger), donc plus de souci avec les odeurs de cuisine ! CQFD
Autrement, je pense que manger chaud n'est pas une nécessité absolue, ce qui est important, c'est de cuire les aliments. Manger froid, cela nécessite de s'y habituer, mais en situation d'urgence, on s'y fait aisément.
Il est donc possible de cuire (ce qui produit des odeurs suceptibles d'attirer des zombies) en dehors des heures des repas et loin de chez soi pour ensuite manger froid ou tiède (sans odeur) aux heures habituelles chez soi.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par tarsonis le Sam 1 Mai 2010 - 8:19

grosminet a écrit:
Barnabé a écrit:Je pense quand même qu'avant d'en être à la pénurie de bouffe qui aiguise les appétits, on aura probablement rencontré d'autres problèmes : manque d'eau courante ; manque d'électricité ; insécurité et "pétages de plomb" ; accumulation d'ordures et de déjections...
la réponse était dans la question !
Hé oui, avant d'en arriver à devoir se planquer pour se nourrir, la situation aura dégénéré et l'hygiène ne sera plus assurée.

Je ne suis pas vraiment de l'avis d'inclure une pénurie de nourriture systématiquement à la fin de nos soucis, uniquement derrière l'hygiène, l'électricité et l'eau.
Nous discutions il y a peu du stock moyen d'un foyer français lambda....qui tourne autour de quelques jours à une semaine maxi.

Une pénurie peut facilement être envisagée dans toutes sortes de contextes :
- grève des transports, qui s'est déjà vue, à petit échelle comme avec le lait ou d'autres aliments, mais pas encore regroupant l'ensemble de la profession
- problème climatique : par -30° quand j'étais gamin, mon coin n'a pas été approvisionné pendant une semaine, mais à l'époque on avait pas mal de stocks.
- problèmes sanitaires et politiques : une quarantaine, qui a été évoquée pendant la foire au H1N1.
- autres : Lors du 'bug' de l'an 2000, les supermarchés et DAB ont été dévalisés en quelques heures.

On peut vite arriver à une pénurie alimentaire sans effondrement de la société, qui ne s'approche peut être pas d'une famine, mais qui comme dans le cas de l'essence, pourrait causer des soucis à celui qui ferait étalage de son stock. Là non plus, peut être pas dans la violence (quoique...), mais à la manière de John Scheafer qui s'est fait gentiment dévalisé par les meilleures volontés du monde....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7990
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par deux mains le Sam 1 Mai 2010 - 20:10

Lorsque j'étais étudiant à Liège, les éboueurs ont fait grève. L'armée à commencer à évacuer les détritus après 3 semaines. L'odeur en rue commençait à être dérangeante après 2 semaines, au 3eme étage on ne sentait rien. En hiver, ça aurait pris plus de temps. En ville, les odeurs voyagent bien plus vite que ça, dans certains quartiers, on se croirait en vacances grâce aux odeurs de cuisine.
Si je sélectionne des plats peu odorant, ça devrait aider. J'peux oublier la choucroute

________________________________________________________
Si nul n'est lésé, fait ce qu'il te plaît.

deux mains
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 20/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment manger discrètement en ville?

Message par Faucon Pélerin le Lun 3 Mai 2010 - 16:50

je suis assez de l'avis de tarsonis,en 2000,une poignée de chauffeurs avait bloqué la sortie des raffineries et on en était au bout de quelques jours à organiser la pénurie de carburant et donc de transport de nourriture (dans le sud-est de la france) et une des réponses des autorités avait été de multiplier les contrôles de non utilisation du fuel à la place du gas oil par la gendarmerie .Quelques jours de plus,et seule la nourriture et le carburant auraient manqué...

tarsonis a écrit:
Je ne suis pas vraiment de l'avis d'inclure une pénurie de nourriture systématiquement à la fin de nos soucis, uniquement derrière l'hygiène, l'électricité et l'eau
- grève des transports, qui s'est déjà vue, à petit échelle comme avec le lait ou d'autres aliments, mais pas encore regroupant l'ensemble de la profession

On peut vite arriver à une pénurie alimentaire sans effondrement de la société, qui ne s'approche peut être pas d'une famine, mais qui comme dans le cas de l'essence, pourrait causer des soucis à celui qui ferait étalage de son stock.

Faucon Pélerin
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Localisation : sud est
Emploi : fonctionnaire
Loisirs : jardinage, marche,
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum