[Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Mer 26 Jan 2011 - 16:15

Salut !
argoth a écrit:Bon, question du nul pour le chimiste fou
Niark niark niark, je les dissoudrai tous !


1- J'aurais cru qu'il y aurais 3 plaque de fer pour 3 plaque de nickel. Pourquoi 3 pour 2 ?
C'est pour utiliser au maximum la surface de nickel offerte. Comme je n'ai que deux plaques de nickel, il y a trois plaques de fer, afin de les entourer.


2- La surface de contact entre les pièce au niveau de la soudure est infime par rapport a la surface exposée. Est-ce que de souder les pièce en les superposant aurait donné un meilleur résultat?
J'ai effectivement pensé à superposer les pièces pour les souder, mais on perd un petit peu de surface totale à chaque fois, et j'étais limité en épaisseur par le contenant (en plus les plaques de fer n'étaient pas planes, et prenaient plus qu'un mm d'épaisseur). C'est cependant une idée à conserver au chaud


3 - Quel sont les dimensions de tes plaque, Largeur, hauteur, épaisseur?
Hum, de quoi rentrer dans la boite : 7cm *7,5cm*1mm.


4- Quel est la dimension total de ta batterie?
Un peu moins de 8cm*8cm*3cm. A la base, j'avais pour projet d'utiliser 13 plaques de fer, et 12 de nickel...mais ce dernier fait pour l'instant défaut


5- Combien de soude ? Avoir eu une batterie un peu plus grande avec un peu plus de soude aurait eu un impact possitif, négatif sur l'expérience?
Le liquide est versé pour que les plaques trempent intégralement dans l'électrolyte. Ce qui compte principalement, c'est la surface des électrodes, donc l'enjeu est d'en positionner le plus possible sans qu'elles se touchent; l'espace doit donc être rempli d'électrodes.


6- L'espace entre les plaques, a été mesuré selon un calcul précis? (si oui lequel) ou alors au pifomètre? Réduire ou augmenté cette espace pourrait modifié en bien ou en mal la charge maximal de la batterie?
Au pifomètre dans le cas présent, mais il est conseillé de le réduire au maximum, et donc d'utiliser des séparateurs pour ne pas qu'elles se touchent.


7- Tu as utilisé de la soude, parce que tu arrive a en fabriqué et que la potasse est pas courante chez toi. Est-ce que la potasse aurais eu un meilleur effet sur la charge, sur la durée de vie, ect?
Oui, j'ai utilisé de la soude parce que la potasse est quasi-inexistante ici, afin de proposer une construction à la portée de tout le monde. Cependant, avec mon futur post sur la synthèse d'hydroxyde, il sera possible d'obtenir de la vraie potasse à partir de sel de cuisine.
On peut sans soucis utiliser de la soude à la place de la potasse; cela offre quasiment les mêmes caractéristiques (Na+ ou K+ ne réagissent pas), mais avec la soude, la résistance interne de l'accumulateur est légèrement plus élevé (voir plus haut )


Désoler si certaine question semble stupide, j,avoue être inculte et de ce fait je cherche dans toute les directions, même les plus stupide.

Pas stupide du tout ! Cela enlève les ambiguïtés des propos

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par argoth le Mer 26 Jan 2011 - 16:45

Bon je m'intéroge encore....

Sur ta première expérience, tu as 1 pièce avec une face utilisable pour un 10 Ma sur 20 second. Bien sur le fer n'étais pas de dimension similaire ce qui vient faussé la donne?

J'aurais cru naïvement, que si on multiplie par 24 la surface de contact. On multipliais par 24 l'ampérage. (12 pièce, mais on utilise les deux coté cette fois.)

hors 10 mA sur 20 secondes, aurait du donné 240 mA sur 20 seconde, mais ton expérience nous démontre 500 mA sur 1 minutes. soit près de 4 fois plus.

C'est uniquement du au fait que tu as également augmenté la dimension de tes plaques de fer également. Ou bien si c'est le ratio n,est pas aussi simple que je le pensais a calculé?

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Mer 26 Jan 2011 - 16:58

Salut !
La première expérience a été faite dans de mauvaises conditions, qui sont assez différentes de celle-ci :
- faible surface d'électrode : le fer n'était qu'un bout récupéré d'un transfo. Ici, les électrodes de fer sont même plus grandes que celles de nickel.
- compartiment trop étanche : les quelques bulles d'air créées par électrolyse ouvraient systématiquement l'ensemble au bout d'une minute de charge, ce qui limitait la charge maxi.
- La distance entre les deux électrodes était aléatoire (entre 1 et 2 cm)

C'était principalement pour vérifier la faisabilité de ce type d'accumulateur avec une électrode en nickel de récup.

Avec l'accu fabriqué ci-dessus, j'ai souhaité avoir quelquechose de concret : la durée d'éclairage de LEDs, et accessoirement la quantité d'énergie mise en jeu.
Ici, j'ai pu obtenir cette durée supérieure aussi parce que le temps de charge était un peu plus long (4 minutes), mais surtout parce que l'accu était mieux conçu : surface, distance entre les plaques, stabilité du mélange; chacun de ces paramètres influe profondément sur les caractéristiques de l'accu (tests supplémentaires d'ici quelques jours)

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par argoth le Mer 26 Jan 2011 - 20:15

Teins en cherchant ou je peux me procurer de la potasse au canada, j'ai trouver un site francais ou tu peux acheter de la potasse.

1 kg pour 16 euros, livraison gratuite a partir de 45 euros je crois.

par ici les achats

Ce n'est pas pour faire de la pub, juste qu'il semblerais que ses très dure de vous trouver des fournisseur donc je vous le donner.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Jeu 27 Jan 2011 - 7:19

Salut !

J'avais demandé à cette entreprise il y a quelques mois s'il pouvait m'en envoyer 1kg. Le prix est intéressant, mais il m'a précisé que cet hydroxyde était à but archéologique et donc n'était pas pur à 100% (il y a grosso modo 5% d'agents actifs, et 95% de potasse), de quoi parasiter les réactions internes à l'accu Rolling Eyes .....mais merci quand même pour tes infos !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par grizzly le Ven 28 Jan 2011 - 12:24

Merci Tarsonis pour ton contrendu d'experience
C'est un sujet que je suis assidument meme si je n'ai pas tes connaissances : en tout cas j'apprends beaucoup sur ce sujet
A te lire ainsi que les contributions des intervenants

grizzly

grizzly
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 140
Localisation : Pyrenée
Loisirs : randonnées hivernales
Date d'inscription : 19/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Sam 26 Mar 2011 - 15:40

Salut à tous !
Juste pour signaler que mon tuto pour réaliser de la soude (et aussi de la potasse) à partir de sel est disponible par MP.
Plusieurs choses :

- La soude (ou potasse) était le dernier produit à synthétiser sois même avec les moyens du bord (sel+eau+électricité) pour arriver à construire nos accumulateurs nickel-fer dans une optique LLBSV.

- La soude est également un produit à mille usages, de la chimie de paillasse, à la synthèse de produits utiles : savon, shampooings, décapants, etc....

- Ce tuto est disponible uniquement par MP pour des raisons évidentes de sécurité.
En effet, durant le processus, il se dégage du dichlore, que je neutralise pour produire un autre produit utile. Mais je ne souhaite pas que ce tuto tombe entre des mains peu expertes, aptes à causer des dommages par négligence ou malveillance. Merci clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Sam 30 Avr 2011 - 16:10

Salut à tous !
Pour ceux qui suivent la fabrication des accus NiFe, voici l'avancement du projet :
Le nickel présente une température de fusion proche de 1500°C, ce qui est relativement pénible à atteindre. Par ailleurs, à cette température une grande partie du nickel est perdue sous forme de particules volatilisées; il convient donc de le fondre en milieu clos....

Une technique pourrait cependant être intéressante, pour les fondus de la forge, mais elle est très peu expérimentée sous forme solide, et se présente plutôt sous forme de poudre : le nickel de Raney.
Il s'agit de fondre dans de l'aluminium de la poudre de nickel afin de produire un amalgame. Cela se passe aux environs de 700°C, ce qui est déjà plus intéressant. C'est à ce moment que l'on broie le mélange afin d'obtenir le catalyseur chimique, donc il y a peu de retours sous forme solide.
Cet amalgame est ensuite plongé dans un bain de soude concentrée, afin d'attaquer l'aluminium.
A la fin nous obtenons un morceau d'une très grande surface de contact (un peu comme le charbon actif).
Le but est donc de ne plus laisser d'aluminium en contact avec l'extérieur (afin d'éviter les réactions parasites dans l'accu) et d'obtenir une plaque microporeuse de nickel présentant une surface monstrueusement plus élevée que celle d'une plaque.
Sans expérimenter, la technique me semble toutefois un peu aléatoire sans expérimentation : le cristal obtenu risque de se briser si l'amalgame n'est pas suffisamment homogène, et il est très réactif à l'air ambiant au point de parfois prendre feu spontanément....

La technique vers laquelle je me tourne pour les prochains posts concerne plutôt la galvanoplastique du nickel sur électrodes de fer.
En effet, les réactions dans l'accu n'attaquent presque pas les électrodes mais créent des réactifs en surface. Il s'agit donc de déposer une couche de nickel sur une feuille de fer.
Bien qu'il existe des solutions toutes faites avec bain de sulfate ou chlorure de nickel, je vais en expérimenter une plus artisanale. En effet, ces produits sont pour la plupart très toxiques pour l'homme et l'environnement, aussi bien dans leur utilisation que la manière de les fabriquer.

Il existe une méthode DIY de galvanoplastie du nickel sur du fer (et du cuivre) avec un bain d'acide éthanoïque, c'est à dire du vinaigre blanc. Ce serait quasi-inoffensif, sans dégagement de dichlore. Elle n'est cependant pas utilisée en raison de son faible rendement énergétique (électricité perdu dans la réaction), inintéressant pour les industriels.

Mon prochain post traitera donc de la faisabilité de ce procédé, et si on peut espérer un dépôt uniforme, mais si vous avez déjà un retour, je suis preneur !
Sur une plaque de 25cm2, il est théoriquement possible de déposer une couche de nickel de 0,2mm d'épaisseur à partir d'une pièce de 1F français semeuse (donc 50cm2 sur 0,1mm, 250cm2 sur 0,02mm) . Attention pour nos membres US, une loi interdit de le faire avec les cents en nickel

Au niveau des plaques de fer, j'ai trouvé les anciennes plaques trop épaisses et donc trop lourdes vis à vis de la surface offerte. Les prochaines seront issues des cannettes de soda. Elles sont en acier (en Europe), très fines et très robustes. Il convient juste de les rendre plates en les retordant dans l'autre sens après découpage.
Avant la galvanoplastie, il faut au préalable enlever le film plastique qui protège le métal de la corrosion. Cela se fait avec un petit passage sous flamme et polissage au chiffon
Voilà pour les impatients

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Ash le Sam 21 Mai 2011 - 1:20

Bon, on s'était cassé la tête pour faire venir du nickel de Chine et j'ai vu ceci:

Les marchandises interdites

A l'importation

• les contrefaçons ;
• les produits pédophiles : c’est à dire " les objets de toute nature
comportant des images ou de représentation de mineurs à caractère
pornographique " ;
• l’amiante ou les produits en contenant à l’exception de ceux visés à l’article 7 (décret du 24 décembre 1996).
• les produits contenant certaines substances dangereuses (ex : sels de plomb, nickel) ;
• les végétaux, produits végétaux et autres produits (écorces,
semences, terres et milieux de culture) dont l’introduction est
interdite dans tous les États membres au titre de l’annexe III de
l’arrêté du 24 mai 2006 ;
• les denrées animales ou d’origine
animale faisant l’objet de prohibitions dans le cadre de la
réglementation sanitaire nationale ou communautaire en vigueur.

source: La douane Française

Crotte de biquette...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Rammstein le Sam 21 Mai 2011 - 20:12

Cherchez "Nickelschrott" sur la baie allemande, parfois on a des surprises (27 kg en vente en ce moment)...

Sinon certaines électrodes de soudage contiennent une âme en nickel pur.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Dim 22 Mai 2011 - 14:45

Salut !
Rammstein a écrit:Cherchez "Nickelschrott" sur la baie allemande, parfois on a des surprises (27 kg en vente en ce moment)...
Merci de l'info, il y a pas mal d'annonces récentes en ce moment !

Mais d'après ce que Johann a cité, comment pourrait-on s'en sortir ? Les restrictions semblent concerner l'importation sur le territoire français.

Les marchandises interdites
• les produits contenant certaines substances dangereuses (ex : sels de plomb, nickel) ;
Cela devrait figurer dans le livre des âneries ! Donc ceci devrait également concerner toutes les monnaies étrangères en nickel, les vis et boulons nickelés et compagnie, non ? Suspect


Sinon certaines électrodes de soudage contiennent une âme en nickel pur.
On était partis sur cette piste au début du topic, mais j'ai un mal fou à en trouver sans passer par des pros sur internet; toutes celles en magasin dans mon coin sont des alliages. Est-ce que l'on pourrait dégager facilement l'âme de sa croute de graphite ? Aurais-tu un prix moyen au kg ?
En tous cas, l'agencement tubulaire me semble intéressant pour nos accus si on ne trouve pas ces feuilles

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Mar 28 Juin 2011 - 21:55

Salut à tous !
La longue quête de feuilles de nickel pourrait peut être toucher à sa fin si on arrive à vérifier ces assertions.
In a cylindrical alkaline cell, the can is not an active material, as it is made of steel or nickel-plated steel and acts as the cathode current collector.
A typical cell is designed with active materials and alkaline electrolyte contained in a nickel plated steel can.
In an alkaline battery, the cylinder that contains the cells is made of nickel-plated steel.
En gros, ce que l'on cherche depuis si longtemps est peut être juste sous nos yeux, sous forme de carcasse de pile alcaline !
Étant donné que la réaction de l'accu NiFe ne corrode pas les électrodes, nous aurions enfin trouvé de quoi faire nos accus, sans aucun investissement, mais juste avec de la récup....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

galvanoplastie du nickel sur du cuivre à la sauce low tech

Message par tarsonis le Mer 29 Juin 2011 - 15:19

Salut à tous !

Seconde bonne nouvelle pour réouvrir la voie vers nos accumulateurs nickel-fer.
Je viens de réussir une galvanoplastie du nickel sur du cuivre à la sauce low tech (sans chlorure, sans sulfate, sans lithium, sans carbonate, sans décapant hors de prix, etc...).

Quelques images pour mettre en bouche et redonner du moral à tous ceux qui suivent l'expérience, qui butte sur ce problème de nickel :



Sous un autre angle :


la couche est encore mince car l'électrode n'a été plongé qu'à peine 1 minute.

Pour ceux qui prennent le topic en route, je rappelle que l'enjeu était d'obtenir la plus grande surface de contact avec le minimum de nickel. La réaction de charge/décharge ne dégradant pas les électrodes, on peut amincir fortement la feuille.

Ici, j'ai utilisé en guise d'électrode de plaquage une chute de circuit imprimé.
Le cuivre montrant ici de bonnes propriétés quant à l'adhésion du nickel (ne part pas, ne s'effrite pas, etc...).

La feuille de CI offre plusieurs avantages :
- On gagne en coût en perdant peu de nickel. L'important étant la surface et non l'épaisseur, l'utilisation d'une électrode de nickel pur est à la fois cher et génère un gros gâchis à l'usage.
- On gagne en poids, car l'essentiel de la plaque est composé d'époxy.
- L'électrode peut s'usiner facilement : découpage aux dimensions voulues, perçage, etc....
- Le CI est vendu un peu partout en "double face", pour un peu moins d'un euro les 100mm*160mm (beaucoup moins cher en surface plus grande). A la manière d'une vraie électrode de nickel, on a deux faces de contact.

Il est possible d'utiliser une feuille de cuivre à la place, mais je n'en ai pas trouvé dans mon coin.

Ceci n'es qu'une introduction que je souhaitais partager, il y a bien entendu un tuto sur le protocole de nickelage (very) low tech qui est route pour d'ici quelques jours.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Mer 29 Juin 2011 - 15:31

tarsonis a écrit:Salut à tous !

Seconde bonne nouvelle pour réouvrir la voie vers nos accumulateurs nickel-fer.
Je viens de réussir une galvanoplastie du nickel sur du cuivre à la sauce low tech (sans chlorure, sans sulfate, sans lithium, sans carbonate, sans décapant hors de prix, etc...), et accessible à tous financièrement et matériellement.

Quelques images pour mettre en bouche et redonner du moral à tous ceux qui suivent l'expérience, qui butte sur ce problème de nickel :



Sous un autre angle :


la couche est encore mince car l'électrode n'a été plongé qu'à peine 1 minute.

Pour ceux qui prennent le topic en route, je rappelle que l'enjeu était d'obtenir la plus grande surface de contact avec le minimum de nickel. La réaction de charge/décharge ne dégradant pas les électrodes, on peut amincir fortement la feuille.

Ici, j'ai utilisé en guise d'électrodes une chute de circuit imprimé et des pièces de 1F (en nickel pur).
Le cuivre montrant ici de bonnes propriétés quant à l'adhésion du nickel (ne part pas, ne s'effrite pas, etc...).

La feuille de CI offre plusieurs avantages :
- On gagne en coût en perdant peu de nickel. L'important étant la surface et non l'épaisseur, l'utilisation d'une électrode de nickel pur est à la fois cher et génère un gros gâchis à l'usage.
- On gagne en poids, car l'essentiel de la plaque est composé d'époxy.
- L'électrode peut s'usiner facilement : découpage aux dimensions voulues, perçage, etc....
- Le CI est vendu un peu partout en "double face", pour un peu moins d'un euro les 100mm*160mm (beaucoup moins cher en surface plus grande). A la manière d'une vraie électrode de nickel, on a deux faces de contact.

Il est possible d'utiliser une feuille de cuivre à la place, mais je n'en ai pas trouvé dans mon coin.

Ceci n'es qu'une introduction que je souhaitais partager, il y a bien entendu un tuto sur le protocole de nickelage (very) low tech qui est route pour d'ici quelques jours.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Rammstein le Mer 29 Juin 2011 - 16:27

On peut se procurer de plus grandes surfaces de cuivre dans les magasins de bricolage, au rayon "gouttières", pour quelques euros.



Plusieurs profils sont disponibles. La découpe peut se faire à la cisaille à tôle, ou faute de mieux avec une solide paire de ciseaux. La mise en forme se fait au marteau, le cuivre se travaillant très bien car maléable.

J'ai hâte de voir ton protocole de galvanoplastie, car les expériences que j'ai pu observer se font sur de petites pièces et durent plusieurs heures.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Ash le Mer 29 Juin 2011 - 21:06

Ou chez certains fournisseurs en couverture (pour bâtiment hein), ils ont des rouleaux de feuille de cuivre de la même façon qu'ils ont des rouleaux de zinc, ça sert pour les monuments historiques entre autres, aucune idée du prix, certainement astronomique pour le quidam, convenable pour un gros débiteur.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Cyrus_Smith le Sam 18 Aoû 2012 - 17:50

tarsonis a écrit:il ne manque plus que le nickel ! Vous avez une idée pour en trouver en récup ? Il faut qu'il soit très pur
tarsonis a écrit:il m'a précisé que cet hydroxyde était à but archéologique et donc n'était pas pur à 100% (il y a grosso modo 5% d'agents actifs, et 95% de potasse), de quoi parasiter les réactions internes à l'accu
Histoire de rigoler: je viens de faire un tour sur le site d'un fournisseur de produits chimiques pour labos (qui ne vend pas aux particuliers). Si on veut des produits "purs", on a, pour la potasse, la "qualité semiconducteur": pure à 99,99%... si l'on ne tient pas compte du sodium, et seulement 85% sinon: 334 €HT pour 500g clind'oeil. Plus sérieusement, la "qualité réactif" à 30€HT/kg est indiquée comme pure à 90% seulement, autrement dit ce sera difficile de trouver une plus grande pureté (et on trouve la même pour moins cher en droguerie).
Si on cherche du nickel pur dans le même catalogue, il y en a du pur à 99,995%, pour la modique somme de 536€HT pour... 5,6g!

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Le castor bricoleur le Ven 15 Fév 2013 - 18:05

J'ai trouvé le livre original qui décrit la fabrication à l'usine Edison, avec tous les détails: Ed. alcaline storage battery

Par contre la traduction serait trop longue...Et je n'ai pas encore eu le temps de le lire en entier, mais il me semble que le processus de fabrication des électrodes est plus compliqué que de simples plaques métalliques (est mentionné hydrate de nickel, copeaux de nickel, oxyde de fer placés dans des poches perforées en acier plaqué nickel)

Bonne lecture!

Le castor bricoleur
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par argoth le Ven 15 Fév 2013 - 19:42

Le principe de fabrication orignal est plus compliquer en effet, les chinois l'ont un peu amiliorer et simplifier. Les chinois ou les indiens (je sais plus) on même réussi a en fabriquer des complétement sceller, ce qui était réputer impossible jusqu'ici.

J'ai réussi à reproduire a petit échel les expérience de tarsonis (et j'en suis très fier ^^.) Mais pour une vrai installation solaire, l'équipement, le matos et les dimensions aie caraba. C'est le nickel qui pose déjà le premier problème. J'ai fais le tour des cours a scrap (décharge de voiture) et autre, éplucher les petits annonce. Récupérer des pièces de monnaie ou acheter des feuille de nickel s'avère compliquer et couteaux.

J'ai trouver une entreprise canadien et une américain qui importe des batterie nickel fer de chine. J'ai trouver une entreprise américain qui reconditionne les ancienne batterie d'édison et qui apparament en fabriquerais des nouvelles également a présent. Il y a aussi une entreprise russe dans le lots.

Mais tout ça, ça a un cout, un coup très prohibitif si on inclus le transport en plus. Disons autour de 1000$ les 100 ampères dans le meilleurs cas, plus les frais, plus le transport et laissé moi vous dire quelle se laisse porter c'est piles là. IL faut presque multiplier le cout par deux en fait. Un système 500 a/h en 48 volts, ça frise les 10 000$ seulement en batterie en nickel-fer. Certes certaine fonctionne encore aujourd'hui après 88 ans (on vas y arrivé au 100 ans annoncé par Edison ^^). Mais les nouvelles acheter, tablons sur 50 ans, avec changement de l'électrolyte, déjà a cause des matières comme les plastique moins résistant ect. Il m'en couterais 2000$ pour l'équivalent en plomb-acide pour 10 ans. Du coup si on exclus l'environnement, le cout est similaire.

Bien sur on peut argumenter que le cout des plomb acide dans 20 ans, puis dans 30 ans puis a nouveau dans 40 ans seront plus élever qu'actuellement, du coup les nickel fer tombe rentable. Il y a aussi la conscience environemental qui peut jouer un role, parce que les batteries plomb-acide sont beaucoup plus polluante de part leur matériaux. deplus il faudra les recycler 5 fois (énergie et effort) sans parler du carburant pour déplacer 5 fois des batterie plomb-acide (lourde), ect...

Coté avantage les nickel-fer peuvent supporter des décharges a zéro sans problème, tenter pas l'exercice avec les plomb-acide elle seront morte ou presque. On a pas réellement besoin d'un régulateur de charge entre les panneau solaire et la batterie (dans certaine limite), les nickel-fer accepte une très forte intensité de courant sans broncher, en fait plus on les charge plus leur capacité augement. Par contre il faut dimensionné trèes grand, elle on tendance a chuter rapidement en tension et si elle reste utilsable sur des plages de tension bien plus grande que les batterie plomb sans subir de domage l'équipement actuel général est fait pour fonctionner sur une plage très petite. Généralement il décroche sous les 11,X volts et au dessus des 14.1 volts pour protéger la batterie, alors qu'avec les nickel-fer on s'en fiche, ça peut même poser problème, puisqu'elle aurait tendance a chuter plus rapidement en tension, normalement ses pas grave, parce quelle reste quand même utilisable, sauf si l'équipement ne veux pas. Il peut être intéressant dans c'est cas la de se procurer un ondulateur calibrer spécifiquement plus bas et plus haut sur un tel système. Une compagnie de tawain en propose.

Il faut aussi quelle soit trèes bien situé et très bien ventiller, leur production de gaz était suppérieur au plomb-acide qui elle mêmes doivent déjà être très bien ventillé je vous le rappel.

Tout c'est source sont a bien étudier, j'ai pas eu le temps de tout vérifié à 100% et sont en anglais bien sur.

http://www.nickel-iron-battery.com/ information délivrer par l'asso nickel-fer batterie (donc pro nickel fer clind'oeil )

On y trouve des liens vers diverse entreprise dont la chinoise : http://www.changhongbatteries.com/

Des américaines et canadienne qui vous interesseront pas (trop cher livraison) et un manifacturier russe, la page semble planté par contre. http://www.accumkursk.ru/

30 pages de discutions mais malheuresement pas beaucoup de source. Attention iansoutar qui a lancé la conversation est à la basse d'une petite entreprise a vancouvert qui fait la promotion, en autre, des batterie iron-nickel, du coup il est peut être pas super impartiale, mais en lisant tout ça, cela donne une bonne base pour faire des recherches et trouver des sources, certain sont bien argumenter. forum

Voilà plus ou moins ou j'en suis personnellement.

a+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Cyrus_Smith le Ven 15 Fév 2013 - 19:49

Intéressant!

Une recherche avec "edison battery" sur Google Patents donne aussi des résultats utiles sur la fabrication.

________________________________________________________
(...) car seuls l'art et la science peuvent élever les hommes au niveau des dieux.   --Ludwig van Beethoven, 1812

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Canis Lupus le Ven 15 Fév 2013 - 20:20

Un survivaliste en a acheté ! -> Batteries NiFe

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Le castor bricoleur le Ven 15 Fév 2013 - 20:40

Canis Lupus a écrit:"Un survivaliste en a acheté ! -> Batteries NiFe
Il faut être connecté pour voir le lien.

Autrement argoth, je ne dépasserai guère les 10 ou 20Ah (comme le disais tarsonis précédemment) si jamais j'arrive à dénicher un tel matériau. Pas envie de mettre toute ma tirelire dedans!

Le castor bricoleur
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 256
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par Canis Lupus le Sam 16 Fév 2013 - 8:40

Okay petit résumé pour ceux qui n'ont pas de compte sur le forum de Victor :
Accus achetés ici : http://www.beutilityfree.com/ ; 10 cellules pour un total de 100Ah ; le gars a fait sa propre électrolyte KOH+eau distillée ; il cite cette vidéo : Edison Battery Construction Nickel Iron ; il a besoin d'acheter un régulateur adéquat. Voilà, quelques photos et pas plus de détails.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Energie] Fabrication d'un accumulateur Nickel - Fer Edison / Batteries

Message par tarsonis le Sam 16 Fév 2013 - 12:29

Salut !
Super que ça intéresse autant de monde; la doc commence à bien se compléter.
Ce qui est curieux, c'est qu'à la base le nickel n'est pas un métal rare ou cher....on l'a d'ailleurs utilisé pour les pièces de monnaies de faible valeur (1F-2F-5F) et encore maintenant en alliage; mais pour le particulier sous forme de feuilles, ou de tiges, c'est excessivement inabordable.
C'est dommage car l'essentiel du prix des accus (DIY) passe par ce métal.

Sinon au niveau des possibilités, mon projet à court terme reste relativement "modeste" puisque j'envisage juste quelques Ah, afin d'avoir un module énergétique portatif à toute épreuve, c'est à dire là où quasiment toutes les technologies d'accus finissent par flancher en quelques années à peine :
- température d'utilisation,
- recharge un peu brutale (pics de tension et d'intensité), par exemple sur génératrice à manivelle. Beaucoup de dynamo chargent un Li-ion avec un simple pont de diodes. En six mois, on peut déjà constater la baisse de rendement de l'accu....
- longévité
- cyclage quasi infini
- profondeur de décharge (quasi 0v)
- entretien possible (inspection des plaques et nettoyage si besoin)
Une configuration typée un peu "nomade", en somme

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pièces en nickel

Message par bigblond le Sam 16 Fév 2013 - 18:37

http://www.le-projet-olduvai.com/t3211-energie-fabrication-d-un-accumulateur-nickel-fer-edison-batteries

Salut Tarso,

De façon certaine, tu trouvera du nickel pur dans ces pièces :
1/2 franc semeuse de 1964 à 2001
1 franc semeuse de 1959 à 2001
2 francs semeuse de 1977 à 2001 (ainsi que les commémoratives)

De façon moins certaine, pour les 5 francs, il me semble qu'il y a une âme cupro-nickel à l'intérieur mais qu'elles sont plaquées en nickel pur (donc la surface de la pièce est en nickel pur.




bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum