[Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Message par Raffa le Lun 19 Sep 2011 - 11:04

Pour le dentifrice, l'argile peut être trop abrasif en usage quotidien pour l'émail. (source : argiletz, qui fabrique des dentifrice à base d'argile). Le mieux est d'utiliser du carbonate de calcium (de la craie) il s'en vend au kilo en droguerie, cela sert à plein de chose (crème à récurer, dentifrice, peinture, mastic, déco etc.). Plus d'info ici

Sinon je venais surtout pour


Les nanoparticules, des particules aux dimensions inférieures à la centaine de nanomètres, ont envahi notre quotidien. De plus en plus de produits en contiennent notamment en cosmétique, dans les textiles, les bétons ou les plastiques automobiles.

La question de leur innocuité n’est pourtant pas réglée et leurs effets potentiels sur la santé est toujours en cours d’évaluation. Cette semaine se déroulera à la Royal Society à Londres la 6eréunion internationale sur les effets environnementaux des nanoparticules et des nanomatériaux. Au cours de cette session sera présentée une étude qui établit pour la première fois un effet biologique des nanoparticules chez un vertébré.

Les scientifiques de l'université de Plymouth ont montré, pour la première fois chez un animal, que les nanoparticules peuvent endommager le cerveau et d'autres parties du système nerveux central.

Source


________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Message par tarsonis le Jeu 17 Nov 2011 - 10:46

Des scientifiques mettent en garde contre l'aspartame chez les femmes enceintes

[...]
L'étude, conduite par le Danois Thorhallur Halldorsson, publiée en 2010 dans l'American Journal of Clinical Nutrition, était consacrée à l'impact des boissons light ou sans sucre – c'est-à-dire contenant un édulcorant – sur près de 60 000 Danoises enceintes. Il est apparu que la consommation d'au moins une boisson gazeuse contenant un édulcorant augmentait en moyenne de 38 % les risques de naissance avant terme. L'augmentation des risques est de 27 % si l'on n'en boit qu'une par jour, 35 % si l'on en boit 2 ou 3, 78 % quand c'est plus de 4. L'impact est moindre quand les boissons sont non gazeuses, l'augmentation du risque allant de 11 à 29 %.
[...]
L'aspartame, édulcorant le plus utilisé au monde (Canderel, Nutrasweet...), se retrouve dans plus de 6 000 produits, du chewing-gum aux boissons light, dont plus de 500 produits pharmaceutiques. Selon le RES, 200 millions de personnes en consommeraient "régulièrement". Chez les enfants et les femmes en âge de procréer, l'absorption quotidienne est estimée à 2,5 à 5 mg par kg de poids corporel. La dose journalière admissible établie par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) est de 40 mg/kg. L'EFSA a été invitée en mai 2011 par la Commission européenne à anticiper la réévaluation complète de la sécurité de l'aspartame (E 951) en 2012.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Risque alimentaire

Message par ghp le Mar 5 Juin 2012 - 17:37

Petite information sur les risques alimentaires :
http://www.artac.info/fr/prevention/additifs_000227.html

Classification de l’ARTAC des additifs alimentaires selon leur risque potentiellement ou certainement cancérigène :
http://www.artac.info/fic_bdd/pdf_fr_fichier/Classification_des_additifs_13299194710.pdf

Cette classification a été établie en 2010-2011, en fonction des données de la littérature scientifique internationale en se basant sur les mécanismes physiopathologiques et toxicologiques potentiels des molécules ou groupes de molécules concernées, sur les résultats expérimentaux obtenus chez l’animal de laboratoire et lorsqu’elles sont disponibles, sur des données épidémiologiques.


Dernière édition par ghp le Mar 5 Juin 2012 - 18:28, édité 3 fois

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Message par argoth le Mar 5 Juin 2012 - 18:09

J'ai du mal avec leur méthode de classement.

Pour moi il y a trois catégorie, tu as est cancérigène, peut être et n'est pas cancérigène.

Le possiblement, probablement, certainement, c'est tous de la classe peut être. Sur quoi se sont-il bassé pour dire qu'un élément est possiblement plutôt que certainement cancérigène, quelle échelle de mesure utilise t'il et partir de quel % de risque on passe de possiblement, à probablement à certainement ?

Bref, je trouve que ça manque de sérieux scientifique comme classement.

Sinon je te remercie GHP pour la source d'information, ça donne quand même une liste de produite à peut être évité.

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Message par ghp le Mar 5 Juin 2012 - 18:26

argoth a écrit:J'ai du mal avec leur méthode de classement.

Pour moi il y a trois catégorie, tu as est cancérigène, peut être et n'est pas cancérigène.

Le possiblement, probablement, certainement, c'est tous de la classe peut être. Sur quoi se sont-il bassé pour dire qu'un élément est possiblement plutôt que certainement cancérigène, quelle échelle de mesure utilise t'il et partir de quel % de risque on passe de possiblement, à probablement à certainement ?

Bref, je trouve que ça manque de sérieux scientifique comme classement.

Sinon je te remercie GHP pour la source d'information, ça donne quand même une liste de produite à peut être évité.

Sur les classification, on a plusieurs sources et catégories. C'est décrit ici :
http://www.carsat-pl.fr/risques/dossiers/chimique/classification_cancerogenes.htm

Après, il faut voir que classer l'aspartame comme cancérigène certain pour l'homme, cela implique de se heurter frontalement à l'industrie agro-alimentaire. Pas certain que ce soit faisable.

Pour ma part, les "possibles" et "certainement" cancérigènes sont automatiquement rangés dans une catégorie "cancérigène certain en attendant qu'on démontre le contraire"...

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Risque sanitaire] - Nanoparticules, additifs chimiques alimentaires & Co

Message par Raffa le Mar 5 Juin 2012 - 19:25

merci pour ces ressources

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Risque des antidépresseurs

Message par ghp le Ven 15 Juin 2012 - 22:42

Article intéressant sur les risques liés à la consommation d'antidépresseurs :
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2012/01/30/antidepresseurs-nombreux-risques-pour-une-efficacite-controv.html

" Une méta-analyse de 2008 confirme que les essais cliniques ne montrent qu’une supériorité faible des antidépresseurs par rapport au placebo. Et lorsque les essais non publiés sont pris en compte, les bénéfices des antidépresseurs n’atteignent même plus le seuil d’une efficacité statistiquement significative.

...
« Antidépresseurs : des placebos potentiellement mortels ? », titrait la revue allemande indépendante Arznei-Telegramm (a-t 2005 ; 36 :45). Rien ne permet d’affirmer que les antidépresseurs protègeraient des idées suicidaires ; au contraire, les essais bien menés montrent que les ISRS déclenchent de telles idées – voire des passages à l’acte – chez des volontaires sains, ou les renforcent chez les personnes en souffrance psychique. Les tricycliques ne sont pas moins risqués. Lorsqu’on compare les résultats obtenus avec des ISRS sur l’échelle Hamilton (qui codifie les critères de dépression), le bénéfice apporté dépasse à peine l’effet placebo. Et même cet effet minime peut résulter de biais et de variables des essais en question. Malgré la pléthore d’études et une utilisation intensive pendant des décennies, on ne peut fonder scientifiquement ni l’utilité, ni l’efficacité, ni la sécurité d’emploi des antidépresseurs.

En décembre 2009, une étude à grande échelle nous apprenait que les femmes ménopausées sous antidépresseurs tricycliques (Laroxyl…) ou ISRS (Déroxat, Zoloft, Seropram…) avaient un risque légèrement augmenté de faire un accident vasculaire cérébral par hémorragie et de décéder (toutes causes confondues).... "

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Article dans Nature: "Toxicology: The plastics puzzle"

Message par Cyrus_Smith le Sam 26 Avr 2014 - 18:05

Il y a eu récemment dans Nature un résumé de la situation en ce qui concerne le BPA et ses congénères: Toxicology: The plastics puzzle.

En résumé:
- On n'est toujours pas certain du danger réel présenté par le Bisphénol A (BPA);
- Celui-ci est toujours présent dans certaines choses, en particulier dans les films plastiques qui recouvrent l'intérieur des conserves et des canettes métalliques (~95% de celles-ci), la raison principale étant que les remplaçants potentiels ne sont pas universels, c'est-à-dire qu'il faudrait utiliser des additifs différents selon le contenu que va accueillir l'emballage;
- Là où il est remplacé (biberons, etc.), c'est souvent par d'autres produits qui ne sont pas connus comme présentant les problèmes dont est accusé le BPA. J'écris "pas connus" et pas "n'ont pas" car la réalité est simplement qu'il n'y a pas eu d'études sur le sujet. L'un des remplaçants est par exemple le Bisphénol S, très proche par sa structure chimique du BPA, et dont les premières études semblent montrer qu'il a des effets similaires pour ce qui est de la fixation sur les récepteurs sensibles aux œstrogènes.

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum