OGM en Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OGM en Europe

Message par tarsonis le Mar 2 Mar 2010 - 21:10

Il me semble que le sujet n'a pas de topic à part entière, voici donc.
Bruxelles autorise la culture d'une pomme de terre OGM.

Bon, heureusement pour nous que les pommes de terre ont perdu la faculté de fleurir et/ou de créer du pollen fertile...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Da le Mer 3 Mar 2010 - 9:04

Oui, c'est ce qu'ils disaient aussi du maïs et du coton OGM....
On a vu le résultats: hybride OGM/naturel.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Rst33 le Mer 3 Mar 2010 - 9:07

Belle saleté que ces OGM.
D'un autre coté, avec l'explosion démographique mondiale faut bien trouver un moyen d'augmenter considérablement les rendements des plantations, a but alimentaire ou non.

Rst33
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Gironde
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 22/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Canis Lupus le Mer 3 Mar 2010 - 9:19

Da a écrit:Oui, c'est ce qu'ils disaient aussi du maïs et du coton OGM....
On a vu le résultats: hybride OGM/naturel.
La patate que l'on cultive de nos jours, OGM ou pas, ne produit que rarement des graines. On la multiplie grâce aux tubercules.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Raffa le Mer 3 Mar 2010 - 9:42

D'un autre coté, avec l'explosion démographique mondiale faut bien trouver un moyen d'augmenter considérablement les rendements des plantations, a but alimentaire ou non.

A savoir on jette 30 à 40% de la bouffe dispo dans les pays riches. Avant de vouloir augmenter les rendements (et en la matière les OGM ne remplissent pas toujours leur promesse), il faudrait peut-être bosser d'abord sur le gaspillage et les pertes après récoltes qui sont également importantes.

Aujourd'hui on pourrait nourrir 10 milliards de personnes, mais 1 milliard sur les 7 milliards actuel sont dans la famine. Les rendements n'ont rien à voir là dedans.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par KrAvEuNn le Mer 3 Mar 2010 - 11:45

Salut,
Raffa a écrit:
D'un autre coté, avec l'explosion démographique mondiale faut bien trouver un moyen d'augmenter considérablement les rendements des plantations, a but alimentaire ou non.

A savoir on jette 30 à 40% de la bouffe dispo dans les pays riches. Avant de vouloir augmenter les rendements (et en la matière les OGM ne remplissent pas toujours leur promesse), il faudrait peut-être bosser d'abord sur le gaspillage et les pertes après récoltes qui sont également importantes.

Aujourd'hui on pourrait nourrir 10 milliards de personnes, mais 1 milliard sur les 7 milliards actuel sont dans la famine. Les rendements n'ont rien à voir là dedans.
Tafdak, toutefois il faut bien voir une chose : la prévention, qu'elle soit du domaine du gaspillage, des accidents domestiques, des maladies de civilisation, etc, ne rapporte pas de bénéfices, ou très peu ; au contraire, elle est plutôt frugale. Par exemple, prévenir l'obésité ou les cancers, par une meilleure hygiène de vie, ne crée pas de marchés (ou très peu), ni de richesses, alors que la chimio, la malbouffe, les cures d'amaigrissement, les produits light, les compléments alimentaires, la pub pour les produits de santé, les maladies de civilisation (via les pharmaties, etc), etc, si. Amha, le blem n'est pas plus compliqué que ça. La sacro sainte croissance a besoin du gaspillage pour durer (si possible dans des proportion de croissance à 2 chiffres). La logique est à la surproduction, pas à la modération. La surproduction permet d'obtenir des prix de production plus bas ; en agriculture, comme pour le pétrole, le but est d'avoir une matière première à bas coût (pour plus de bénéfices à la vente pour l'industriel). Par exemple, la croyance dans le fait que la science et l'industrie résoudront tous les blems qu'elles ont créées ; tel que le stress, les pollutions, etc, demeure forte. C'est une logique de civilisation impulsée par des impératifs commerciaux et économiques. Il y a le monde tel qu'il vaudrait peut être mieux qu'il soit et celui qui est ; bref, la logique dominante ne changera que si les impératifs changent (amha, probablement suite à de graves crises, ou à une faillite).
Pour en revenir aux OGM, ces organismes permettent d'accroitre les bénéfices et, surtout, de breveter le vivant ; donc, en gros, ils rendent les producteurs (notamment ceux du tier monde ; encore assez ruraux et traditionnels) et les consommateurs, dépendants des industriels (c'est bon pour le commerce et pour les bénéfices).
Nous vivons dans une société marchande, c'est un fait. A société marchande, mœurs marchandes.

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Raffa le Mer 3 Mar 2010 - 12:07

Pour ça nous sommes d'accord clind'oeil ce n'est pas l'explosion démographique qui demande "d'augmenter les rendements" ou de développer des ogm agronomiques, mais bien la perpétuation des profits et de la croissance.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par KrAvEuNn le Mer 3 Mar 2010 - 12:15

Raffa a écrit:ce n'est pas l'explosion démographique qui demande "d'augmenter les rendements" ou de développer des ogm agronomiques, mais bien la perpétuation des profits et de la croissance.
Oui, principalement, amha : la perpétuation des profits, de la croissance et de la société de consommation et de production de masse. Société de consommation et de production de masse qui a besoin, pour se perpétuer, d'avoir accès à des matières premières à bas prix. Sans matières premières à bas coût, booom ! Tout ce petit monde s'écroule et, avec lui, les bénéfices et la "croissance sans limites".

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Raffa le Mer 3 Mar 2010 - 12:45

Société de (sur)consommation et de (sur)production de masse qui s'est mise en place pour la perpétuation des profits et de la croissance clind'oeil

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par KrAvEuNn le Mer 3 Mar 2010 - 13:09

Raffa a écrit:Société de (sur)consommation et de (sur)production de masse qui s'est mise en place pour la perpétuation des profits et de la croissance clind'oeil
Yep ! clind'oeil

J'ai oublié un point important dans mon argumentation ; point sans lequel on ne peut pas comprendre le rapport qu'il y a entre OGM et production de matière première à bas coût.

Rapidement et simplement : OGM va de paire avec agriculture intensive (de masse). Les tout petits agriculteurs n'ont ni les moyens, ni les structures pour produire de l'OGM. C'est une culture agro industrielle de masse. Via les OGM, on développe, dans le tiers monde (en occident le processus est déjà consommé), l'agriculture intensive, au détriment des petites structures et des petits exploitants (qui finissent par disparaitre). Les industriels des OGM visent donc principalement le marché des gros producteurs et de l'agriculture intensive. Agriculture intensive, qui, via la réduction du nombre de paysans et le développement de grosses exploitations, permet de diminuer le coût de la main d'œuvre (moins de paysans = moins de salariés, donc moindre répercution financière sur les matières produites) et d'augmenter la production par exploitation (plus grosses) et, donc, par exploitant. Pour être clair, comme avec l'aide de la PAC en France, la tendance est à la réduction du nombre de paysan, à l'augmentation de la surface des exploitations et, donc, à la rentabilité (non pas seulement de production, mais de coût de la matière première) par hectare.

Petite histoire perso, lors de ma formation agricole j'ai eut l'occasion de moucher un technicien de la chambre agricole qui venait nous expliquer que la PAC avait beaucoup aidé le monde agricole. Je lui ait fait la simple remarque que, depuis la mise en place de cette politique agricole, le nombre d'agriculteurs avait chuté de manière vertigineuse. Embarras du technicien et air désolé. Mais c'est bien là la réalité : la PAC a jouée sur l'individualisme des agriculteurs, en leur promettant de plus gros bénéfices ; le résultat c'est autant d'heures de taf, voir plus, moins de paysans, de plus grosses structures à gérer seul et, au final, un niveau de vie en baisse. La même chose est en train d'être, plus ou moins, appliquée au reste du monde.

Le but de cette politique ? Augmenter la production et, donc, faire baisser le coût des matières premières(jeu de l'offre et de la demande), condition éssentielle à la perpétuation d'un mode de vie axé sur la croissance illimitée et la surconsommation.

Pour les industriels et leur éternel prétexte à sauver le monde de la famine : les marchands n'ont jamais été des philanthropes ; ce sont des marchands et leur seule éthique est de sauver leurs commerces et leurs profits. Sans vouloir faire de l'anti capitalisme primaire. Un marchand qui fait passer ses affaires après la collectivité est un marchand condamné à la faillite. L'humanitaire, c'est juste, comme le greenwaching, un petit sacrifice financier pour travailler son image et, donc, légitimer ses activités purement intéressées (exploiter ses semblables, vendre des produits polluants et de la malbouffe, etc).


@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par SAVAGE le Jeu 4 Mar 2010 - 12:04

D'accord avec toi Krav. OGM-vache folle, même combat. Le but est simplement d'augmenter les rendements pour faire baisser les coûts de revient, proposer des prix plus bas et donc vendre plus.

Au passage, c'est la mort des patites exploitants qui ne peuvent ou ne veulent pas utiliser ces méthodes, donc la création de marchés qui ne profitent qu'à quelques-uns.

Encore un exemple du capitalisme sauvage.

D'ici quelque temps je pense qu'on va tenter de légitimer le recours aux OGM par l'épuisement des énergies fossiles pour produire de l'éthanol. Et on nous dira alors que cet éthanol produit par des moyens classiques prendrait la place de l'agriculture alimentaire.

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Rst33 le Jeu 4 Mar 2010 - 13:03

SAVAGE a écrit:
D'ici quelque temps je pense qu'on va tenter de légitimer le recours aux OGM par l'épuisement des énergies fossiles pour produire de l'éthanol. Et on nous dira alors que cet éthanol produit par des moyens classiques prendrait la place de l'agriculture alimentaire.

+1

tout ca dans un beau paquet cadeau sur fond de musique d'ascenseur dans tous les médias.
de la bonne désinformation tellement performante qu'on arrive même a vendre des T-shirts en produit dérivés 'ma caisse elle roule propre'.
Notre société n'aura de toutes façons pas d'autres choix que de légitimer ce genre de pratique, l'industrie de la bagnole (au sens large) est beaucoup trop présente et puissante pour qu'on manque de quoi te faire remplir ton réservoir.

Rst33
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 211
Localisation : Gironde
Emploi : Informaticien
Date d'inscription : 22/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par SAVAGE le Jeu 4 Mar 2010 - 15:21

Je repense à la discution que j'ai eue il y a 2 ans avec un agriculteur : il m'a avoué avoir vendu son blé pour faire de l'éthanol, car dans l'alimentaire il aurait vendu à perte.

Et après ça on nous sort que les OGM et leur rendement permettraient de pallier au problème de la faim dans le monde...

Les OGM font également les beaux jours de l'agriculture bio. Et oui ça aussi c'est une jolie arnaque ! Aujourd'hui plus on parle d'OGM dans l'alimentation et plus le marché bio prend de l'importance.

Ne seraient-ce pas les mêmes qui contrôlent ces 2 marchés ? On peut se poser la question...

Le bio me fait rire aussi : nous balancer comme de grandes avancées de l'agro alimentaire des pricipes déjà utilisés depuis le moyen-âge...

J'ai vu dans un reportage un ingénieur de l'INRA tout fier de dire à des millions de téléspectateurs qu'il avait découvert le principe de la jachère et de l'agriculture tournante...

SAVAGE
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 403
Localisation : au milieu c'est à dire au Centre
Date d'inscription : 13/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par tarsonis le Lun 12 Avr 2010 - 16:07

Des fromages contiendraient des OGM


ECOLOGIE - Une quinzaine de fromages seraient «douteux» selon Greenpeace...

Voilà encore une raison de retirer certains aliments de son assiette. Greenpeace a mis en garde ce samedi contre quinze fromages dits «douteux» qui pourraient contenir des OGM. [...]. «Ils ne sont pas directement faits à partir des organismes génétiquement modifiés, mais les bêtes desquelles on tire le lait pour faire le fromage sont nourries avec du Soja OGM», explique Sarah Pecas à 20minutes, chargée de campagne OGM chez Greenpeace.

Alimentation à base de Soja OGM

Parmi la cinquantaine de fromages AOC ou AOP (appellation d’origine contrôlée ou protégée), une quinzaine pourraient être issus d’animaux alimentés à ce soja. En France, il faut préciser que 80% des animaux sont nourris aux OGM, selon l’association de défense de l’environnement. Sauf que cette information n’est pas précisée sur l’étiquette des fromages AOC.

A travers ces opérations de communication, Greenpeace souhaite informer les consommateurs que les fromages, même de qualité, peuvent contenir
des OGM. La santé du consommateur n’est pas en cause mais pour l’ONG, il s’agit de cohérence. «Si on est contre les OGM, comme s’en réclame la
France, manger ce type de fromage revient à les soutenir», reprend Sarah Pecas.

'seraient', 'auraient', 'douteux', 'pourraient', 'peuvent', bien que l'on soit habitués à ce genre de conditionnels, si l'affaire est aussi sérieuse, elle aurait plus de poids avec moins de suppositions....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par tarsonis le Mer 19 Mai 2010 - 8:37

Les essais de vigne OGM vont reprendre en Alsace

Bruno Le Maire va donner son autorisation pour la poursuite d'essais en plein champ de plants de vigne transgéniques : "Je vais autoriser, et j'ai signé l'arrêté, les essais en plein champ sur une vigne OGM. Cette décision, prise en accord avec Jean-Louis Borloo, est entourée de toutes les garanties nécessaires", a déclaré le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire.

L'Institut national de recherche agronomique (Inra) de Colmar avait demandé au ministère de l'Agriculture la poursuite des essais, achevés fin 2009, qu'il mène depuis 2005 sur 70 plants de vignes OGM.

Le 4 avril, le Haut conseil des biotechnologies, instance créée à l'issue du Grenelle de l'environnement, a rendu un avis favorable sur le projet. "Il faudra attendre quatre ou cinq ans pour avoir des résultats. S'ils sont probants, il y aura une nouvelle procédure pour voir si on peut utiliser la culture en plein champ", a précisé M. Le Maire.

"L'avenir de l'agriculture repose aussi sur sa capacité d'innovation et de recherche. On ne peut pas laisser tomber cette capacité, même s'il faut l'entourer de toutes les précautions. Il ne faut pas avoir une vision passéiste de l'agriculture", a-t-il souligné...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Ash le Mer 19 Mai 2010 - 10:21

Il ne faut pas avoir une vision passéiste de ...
Des fois qu'on se souvienne de nos erreurs et des leurs aussi?

Berk!

Selon moi, un OGM n'est ni plus ni moins qu'un cancer végétal pur, l'ADN n'est pas stabilisé, il n'est pas intégré au biotope...

Entre ça, l'ionisation comme ils disent, le glyphosate en vente libérée, les déchets radioactifs perdus dans la nature et les bestioles ionisées pour contaminer leur population... Tout ça ne me dit rien qui vaille.

Neutral

Sans compter la vétusté deplus en plus de centrales nucléaires qu'il faut, à TRÈS grand coût, démanteler... la crise? arf... c'est pas grand chose.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par ipphy le Dim 23 Mai 2010 - 2:40

Johann a écrit:
Selon moi, un OGM n'est ni plus ni moins qu'un cancer végétal pur, l'ADN n'est pas stabilisé, il n'est pas intégré au biotope...

Et les années de sélection des espèces par l'homme à diverses fins c'est quoi ?
Fabriquer des OGM n'est que l'extension logique de cette pratique séculaire.
Il est à mon sens plus utile (et à notre portée) de lutter contre la volonté des multinationales de breveter le vivant et de mettre en place des alternatives économiques aux bourses mondiales qui tuent les agriculteurs.

raffa a écrit:
A savoir on jette 30 à 40% de la bouffe dispo
dans les pays riches. Avant de vouloir augmenter les rendements (et en
la matière les OGM ne remplissent pas toujours leur promesse), il
faudrait peut-être bosser d'abord sur le gaspillage et les pertes après
récoltes qui sont également importantes.
Tu as raison. C'est ainsi que fonctionne le marché mondial: les excédents déterminent le prix du marché. Celui qui surproduira le plus imposera sont prix à tous les autres.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Ash le Dim 23 Mai 2010 - 23:32

Et les années de sélection des espèces par l'homme à diverses fins c'est quoi ?
Comme tu dis, 'les années', durant tout ce temps le génotype a eu le temps de se stabiliser. L'OGM c'est le même dilemme qu'avec des F1 en plus poussé si tu veux, mais la stabilisation ne doit pas se faire entre deux génomes de légumes croisés 'naturellement' mais entre un génome de pieuvre (par exemple) et de légume... Voici mon idée...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par ipphy le Lun 24 Mai 2010 - 5:50

Johann a écrit:
Comme tu dis, 'les années', durant tout ce temps le génotype a eu le temps de se stabiliser. L'OGM c'est le même dilemme qu'avec des F1 en plus poussé si tu veux, mais la stabilisation ne doit pas se faire entre deux génomes de légumes croisés 'naturellement' mais entre un génome de pieuvre (par exemple) et de légume... Voici mon idée...

T'as des sources pour étayer tes idées ?
Concernant la selection faite par l'homme on en arrive à des extrémités qui n'ont rien à envier aux pires dérives OGM. Les dindons ont une telle poitrine qu'ils ne peuvent plus s'accoupler. Les vaches (holstein par exemple) produisent en moyenne 10 000 L de lait par an, le métabolisme de la vache donne tellement d'énergie au pie que le reste du corps devient comme anorexique. Arrêtons de vouer un cultre aux méthodes dites naturelles. L'agriculuture (quelque soit sa forme) est tout sauf naturelle car l'homme contraint la nature pour obtenir un rendement. Par ailleurs j'ai toujours détesté le "FUD" (jargon informatique, "peur, incertitude, doute") pour arriver à convaincre les foules. Que se soit de la part des multinationales ou des anarcho-crypto-artivistes de l'extrème gauche. Mettons un peu nos émotions de côté, notre jugement s'en portera beaucoup mieux.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par ipphy le Mer 26 Mai 2010 - 7:44

Les prêcheurs de l'apocalypse: quand l'écologie perd la raison.

Le titre est provocateur mais les propos du docu sont beaucoup plus raisonnés et argumentés (principalement sur les OGM et la crise alimentaire). Toutefois je trouve dommage que le journaliste n'ai pas élargi sa conclusion et replacé les OGM dans un contexte plus vaste de techniques agricoles (semis sous couvert, travail réduit, importance de la sauvegarde des sols...) car le téléspectateur de base risque d'y voir uniquement un argumentaire en faveur des biotechnologies.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par Ash le Ven 28 Mai 2010 - 22:16

Mes sources sont très éparses, je ne vais pas spécialement les citer, ça va du docu vidéo (de toutes obédiences), aux sites web, aux discussions, etc...

Le principal de ce que je voulais simplement dire, c'est qu'il me paraît évident que les OGM ne sont pas stabilisés dans le temps, tout comme les F1 mais d'un manière plus poussée.

Maintenant, on a aussi fait des croisements débiles ou contre-nature, mais je ne vais pas arracher tous les rosiers pour autant...

Enfin, moi et l'opinion de masse, ce que j'en dis: "Mille milliard de mouches ne pourraient pas se tromper! La merde est bonne!"

Arf et autre chose, l'agriculture intensive est une déraison à mon sens, tout comme la surpopulation, mais là, c'est un autre sujet. Et puis... les OGM sont surtout plus productifs pour les grandes firmes (comme monsanto), pas forcément en termes de rendement à l'hectare...

edit: Monsanto et Haïti en léger aparté qui explique selon moi les raisons des OGM.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par tarsonis le Mer 30 Juin 2010 - 10:53

Après Un papillon fait de la résistance,

Les cultures OGM ressuscitent de discrets ravageurs

Alors que la commission européenne envisage d’autoriser plusieurs semences de maïs transgénique « Bt », une étude publiée dans Science met en évidence les risques environnementaux liés à la généralisation de certaines cultures OGM résistantes aux insectes.

C’est un des axiomes favoris des thuriféraires des cultures transgéniques : l’usage de semences OGM permettrait de contrôler la multiplication des insectes ravageurs, limitant ainsi le recours aux pesticides. En fait, une étude à grande échelle menée en Chine durant plus de dix ans vient de montrer que l’usage intensif de semences de coton résistantes à la noctuelle de la tomate (Helicoverpa armigera) a eu pour effet secondaire la prolifération d’un nouveau type de ravageurs insensibles aux toxines Bt.
Un beau succès technique et commercial

L’intégration des gènes « insecticides » naturellement exprimés par la bactérie Bacillus thurigiensis (Bt) dans le génome de plantes comme le maïs ou le coton pour lutter contre la prolifération d’un papillon est à ce jour l’un des plus beaux succès techniques et commerciaux des fabricants de semences génétiquement modifiées. De nombreuses études ont en effet constaté qu’à court terme, les semences Bt permettent d’augmenter les rendements et de diminuer l’épandage de pesticides destinés à éliminer ce ravageur des cultures intensives.

Une équipe de chercheurs de l’Académie Chinoise des Sciences Agricoles (CAAS) menée par Kongming Wu a notamment montré en 2008 que l’usage intensif de semences de coton Bt, qui représente 95% du coton cultivé en Chine du Nord, permet - en empêchant la larve de la noctuelle de se développer dans les champs de cotons voisins- de protéger d’autres types de cultures « non Bt » (soja, légumes, maïs, etc) des ravages du papillon adulte. Constatant cet effet secondaire « bénéfique » d’une culture OGM sur l’écosystème, ces mêmes chercheurs précisaient déjà dans cet article que « l’impact à long terme du coton Bt sur les arthropodes non cibles dans l’agro-ecosytème local restait à évaluer ».

Insectes opportunistes
Wu et ses collègues se sont donc ensuite intéressés à l’évolution de la population des miridés, une famille d’insectes phytophages insensibles aux toxines Bt et jusqu’ici considérés comme des ravageurs mineurs en Chine. Ils ont recueilli et comparé l’évolution, entre 1992 et 2008, des populations de miridés et des quantités de pesticides utilisées par les agriculteurs dans les provinces où a été introduite la culture de coton transgénique Bt.

Ceci leur a permis de vérifier une diminution significative du nombre moyen d’épandages d’insecticides suite à l’introduction, à partir de 1997, des cultures de coton Bt dans la République Populaire de Chine (RPC). Toutefois, sur la période 1997-2008, les auteurs notent une augmentation des épandages spécifiquement ciblés contre les miridés. Et pour cause : sur cette même période, les taux d’infestation aux miridés augmentent graduellement et sont significativement corrélés avec la proportion de coton Bt cultivé à proximité.

En fait, c’est la diminution des épandages d’insecticides « généralistes » sur les cultures Bt qui favorise la prolifération des variétés d’insectes résistantes au Bt comme les miridés. « Nos travaux montrent qu’une diminution de l’usage des insecticides dans les champs de coton Bt a conduit à une inversion du rôle écologique du coton » expliquent les chercheurs dans Science « du piège à miridés qu’étaient les exploitations conventionnelles de coton, celles de coton Bt sont devenues de véritables couveuses pour ce nuisible ». Leurs données montrent en outre que cette surinfestation par les miridés touche non seulement les cultures de coton Bt elles-mêmes, mais également toutes les cultures environnantes.

Des impasses de l’agriculture intensive
Comme le soulignent ses auteurs, cette étude – l’une des premières à évaluer l’impact durable de l’utilisation des cultures transgéniques sur les populations d’insectes « non ciblés » - révèle la nécessité de mener systématiquement des évaluations des effets des cultures OGM sur l’écosystème local. Elle indique aussi que la généralisation des cultures Bt, bien qu’elle entraîne à court terme une réduction de l’usage des pesticides, pourrait finalement, aboutir à moyen terme, à un retour au niveau d’usage initial afin de lutter contre l’émergence de nouveaux ravageurs insensibles au Bt.

De tels résultats affaiblissent considérablement l’argumentation de ceux qui présentent les cultures OGM comme une alternative durable à l’usage des pesticides. Ils démontrent en fait que dans le cadre d’une agriculture intensive, il est impossible de contrôler la prolifération exponentielle des ravageurs autrement que par l’utilisation systématique et massive d’insecticides chimiques.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: OGM en Europe

Message par tarsonis le Mer 30 Juin 2010 - 15:37

Message de Mousitque21

moustique 21 a écrit:
Ah ! les OGM ! grand débat....j'ai très rapidement survolé les quelques interventions. Nourrir la planète, autre débat, mais surtout à quel prix (pas le cours des denrées alimentaires, mais la santé des consommateurs) ?

Les derniers reportages et documentaires sur la qualité des aliments distribués dans les pays industrialisés n'ont rien de réjouissant. Certes, nous ne mourrons pas de faim, mais très certainement de cancers divers, les paris sont ouverts !

Il en est de la production agricole comme de l'exploitation de la ressource en eau (ou n'importe quelle autre ressource d'ailleurs). Jusqu'où faut-il aller ?

Quelle est la finalité sincère des OGM ? nourrir la planète ? franchement, je n'ai pas le sentiment que les dirigeants et actionnaires de Monsanto aient des âmes de mécènes.

Réduire l'utilisation des pesticides ?
Moui...admettons...mais pourquoi se concurrencer soi-même ??? les producteurs d'OGM étant également les fabricants de pesticides.

maîtriser, à plus ou moins court termes des productions agricoles stratégiques à l'échelle mondiale ? ahhhh...ça devient intéressant....

Sur un plan plus pragmatique, l'écologue que je suis pense que si les plantes avaient juger utiles de développer un système de protection efficace
contre leurs "parasites", ce serait fait depuis longtemps ! quoiqu'on en pense, la nature est bien faite...d'équilibres et de cycles qui échappent à beaucoup.

Enfin, en tant que chargé de mission pour la gestion future de la ressource en eau sur le territoire pour lequel je travaille, la première question à se poser est:
faut-il (coute que coute) adapter la ressource à la démographie, ou adapter la démographie aux ressources disponibles ?
réponse dans quelques années....

à bientôt (heueueu...si la bouffe industrielle n'a pas eu ma peau avant !)

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum