Comment j'ai arrêté de fumer

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par modl le Mer 28 Oct 2015 - 23:19

Pareil que Kerkallog. Je suis passé à la e-clop en janvier 2013.
J'ai totalement abandonné le tabac le même jour, par choix en passant à l'électronique. J'avais pas envie d'avoir 2 chaines plutôt qu'une seule...
Pour info, j'en suis à mon deuxième accu (900 mA) en 2 ans. Je ne remplis plus la e-clop qu'une fois tous les 2 jours (alors que c'était 2 fois par jour au début). Ça fait plus d'un an que je suis à 0 mg de nicotine, et ma dealeuse m'a conseillé de passer à autre chose que le parfum "tabac" ("Gold" d'Alpha) pour me désaccoutumer totalement. Après quelques tests, c'est "Réglisse" qui l'a emporté sur "Anis". Je sens moins le ricou par la même occasion. Very Happy
Je suis conscient (et mon toubib aussi) que ce n'est pas anodin d'aspirer cette vapeur. Mais, et mon toubib aussi est d'accord, c'est bien mieux que le tabac !!!
Donc, je n'ai "consommé" que 2 accus (environ 30 € pièce) et je tourne à 6€/semaine de liquide. Je change la résistance toutes les 3 semaines environ, mais je nettoie (avec un bout de PQ) tout ce qui est en contact avec le liquide tous les matins en complétant le plein.
Et c'est là que je ne suis pas d'accord avec Catharing : c'est pas un médoc, mais c'est moins pire que le tabac, et là, il me semble qu'il y a un consensus sur le sujet.
NB : l'OMS venant de classer le saucisson comme danger, faut se méfier aussi de ce que peuvent raconter les experts en la matière... clind'oeil

PS : je viens de relire le post, je raconte déjà tout ça... Mis à part le fait que je ralentis petit à petit...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 463
Age : 48
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par KrAvEuNn le Jeu 29 Oct 2015 - 5:25

Slt !

Madame et moi avons arrêtés ensemble il y a plus d'un an. Ni grace à l'e-cigarette, dont les fuites de liquide me lassèrent vite, ni grace aux patchs ou à quelque méthode ou truc que ce soit. On a juste arrêté d'en acheter ; pas de tabac à la maison = pas de tentation. Dur au début, mais gérable à long terme.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Mellyann le Jeu 29 Oct 2015 - 9:17

Salut !

J'y vais de mon petit témoignage, parce que deuxième arrêt en cours, que j'espère définitif. J'en profite pour confirmer Kraveunn : pas d'achat de clopes, pas de tentation.

Le tableau d'ensemble c'est commencer à fumer vers 20-21 ans dans les soirées avec les copains, puis continuer connement parce qu'au boulot, tout le monde fume. On n'était pas encore obligés d'aller fumer hors des bars et restos, il n'y avait que la politesse qui nous empêchait d'enboucaner les autres. Et au cours d'une soirée, les non-fumeurs, on avait vite tendance à s'en battre les Nouilles.
Rencontre avec celle qui deviendrait ma femme, fumeuse repentie, qui m'a imposé un choix très simple : elle ou la clope. Donc j'ai choisi et j'ai arrêté, ça m'a pris environ deux mois, où j'ai ralenti ma consommation, avec des passages à vide, des clopes empruntées aux collègues, des clopes fumées en cachette et le chewing-gum après. Je me souviens de mon premier week-end d'arrêt, deux jours d'enfer. J'étais seul à la maison, moi et rien que ma volonté, je tournais en rond comme un fauve, quand je n'en pouvais plus, je sortais fumer une ou deux lattes avant de couper la braise au ciseau, je n'ai fumé qu'une clope et demi durant ces deux jours, alors que j'étais à plus d'un paquet 15 jours avant.
Ce qui m'a aidé aussi, fut de m'éloigner de soi-disant "amis" qui s'en allumaient une sous mon nez en affirmant que j'y arriverai pas.

J'y suis arrivé. Un peu fier quand même. Retour d'une respiration ample, moins de fatigue. Bien. J'ai tenu une bonne année.


Et puis connement, j'ai recommencé. Changement de boulot, collègues qui clopent toutes les demi-heures jusqu'à avoir la peau grise et tannée. Même si j'étais loin de ma consommation passée, et que je m'en voulais d'avoir repris, j'avais du mal à me passer de cette saloperie. C'est bien le pire, être conscient que c'est du poison, mais ne pas pouvoir y résister.
Bref, j'ai fait cinq ans comme ça, je fumais des roulées, rarement plus de 10 par jour. Parfois à la dèche, à m'étonner de pouvoir tenir un ou deux jours sans cloper. Parfois à me dire "c'est la dernière" et sortir fumer une heure après. Comment ai-je fait pour arrêter cette fois ?
Ma femme m'en a remis une couche, jusqu'à me faire reconnaitre que j'étais con, que je puais le cendrier, et que c'était pas sexy.
Mon fils de 6 ans qui, pour s'amuser, se colle une paille dans la bouche et fait semblant, comme papa. Ou qui me demande : papa, pourquoi tu fumes ? Réponse, parce que je suis con.
La naissance de ma fille, la tenue d'une promesse d'arrêter pour elle. Durant le séjour à la clinique, chaque fois que j'allais voir ma femme et ma fille, je passais devant un couloir avec des panneaux pas jolis-jolis : oncologie, chimiothérapie, des trucs comme ça. Quand je sortais rouler ma clopinette, je voyais des gens aux teint gris, maigres à faire peur, avec leurs robes de chambre crasseuses et tirant leurs perfusions, venir tirer sur leurs clopes avec des mains tremblantes. J'avais pas envie de finir comme ça, j'avais pas envie de me voir tomber en ruine, j'avais pas envie de ne pas voir grandir mes enfants, mourir et laisser ma famille sans moi.

Alors je me suis secoué, j'en ai pas racheté tout en faisant durer le paquet et le jeter en m'ordonnant que c'était bien le dernier. Ce ne fut pas facile, ce n'est PAS facile, mais bon, j'y suis arrivé. Voilà une semaine, j'ai fait un test, j'ai emprunté une roulée à un ami, pour voir. Ma femme m'a engueulé, mais je voulais voir. J'ai failli dégobiller, la gorge m'a brulé toute la soirée. Et avec le recul, on se demande comment on fait pour trouver du plaisir dans un machin aussi dégueulasse.
Rien n'est plus con que cette addiction, on sort même quand il pleut ou que ça caille pour tirer sur le cancer. On peut faire trente bornes pour trouver un bar-tabac ouvert le dimanche. On peut ramasser un mégot dans le cendrier pour le finir. On peut laisser ses gosses seuls sans surveillance pour aller cramer sa clope. On abandonne les collègues de boulot à la tâche parce que "ça fait deux heures que j'ai pas fumé, ça va pas, je fais une petite pause clope !"


Voilà, tout ça pour dire que la clope électronique, les médocs, les patchs et tout ce que vous voulez, c'est très bien, mais ce ne sont que des outils, l'envie doit d'abord venir de vous, il faut travailler sa volonté comme un muscle, et de toutes vos forces, parce qu'il en va de votre vie. Beaucoup d'habitudes et de rituels associés à la clope sont à éliminer ou modifier. Et il faut prendre compte du poids que représentent les autres fumeurs, tous ceux avec qui vous partagiez le briquet. Ils ne feront rien pour vous aider, ils vous tenteront même sans le vouloir, certains se moqueront de vous. Alors regardez bien leur gueule, regardez bien leur peau : grise, ridée, sèche. Les mecs ressemblent à des charbonniers en fin de course, les femmes si sexy à 20 ou 30 ans finissent comme des momies fripées, les dents dégueu, l'haleine puante, la voix rauque et la toux grasse, qui remonte peut-être déjà les glaires d'un cancer logé au fond des bronches.
Puis regardez vos gosses, roses et pleins de vie. Et demandez-vous avec qui vous voulez passer du temps.
avatar
Mellyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 110
Age : 39
Localisation : haute-garonne
Emploi : Chef poissonnier
Loisirs : la nature et le système D
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amazon.fr/ch%C3%A2timent-lAnge-Didier-F%C3%A9dou-eboo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Aristote le Jeu 29 Oct 2015 - 10:16

@Mellyann

Merci pour ce témoignage empli de sincérité et de vécu.

Moi j'ai arrêté assez jeune et j'ai commencé bêtement comme les autres, à vouloir faire le cowboy...

Chacun n'a pas les mêmes balises ou sensibilités et comme je suis quelqu'un d'excessif parfois, il a fallu qu'un soir de fête je boive trop et que je fume trop. Résultat le lendemain j'avais tellement mal au foie, à la tête et à la gorge que j'ai arrêté d'un seul coup. Cet excès m'a été utile car il m'a mis en éveil.

En fait ce qui m'est arrivé c'est ce que dit Shopenhauer dans ce passage :

Si l'attention est éveillée, c'est que la volonté a été entravée et qu'il s'est produit quelque chose. — Tout ce qui se dresse en face de notre volonté, tout ce qui la traverse ou lui résiste, c'est-à-dire tout ce qu'il y a de désagréable et de douloureux, nous le ressentons sur-le-champ, et très nettement. Nous ne remarquons pas la santé générale de notre corps, mais seulement le point léger où le soulier nous blesse.

Actuellement, j'ai un ami proche qui a un cancer du poumon, au moment où je vous parle il est à l'hôpital pour subir sa chimiothérapie.
Celui-ci m'a confié que le fait d'apprendre qu'il avait un cancer et ce qui s'ensuit est tellement prenant psychologiquement et physiquement qu'il n'a eu aucune peine à arrêter de fumer. (il fumait deux paquets par jour).
Il m'a dit que s'il avait su, il aurait arrêté plus tôt.

Il ne dis pas qu'il est facile d'arrêter, loin s'en faut, mais c'est un peu comme s'il avait eu en même temps, un mal de gorge et le doigt coincé dans une porte.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3570
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par graffx le Jeu 29 Oct 2015 - 11:51

Dur dur, j'avoue que je suis un gros fumeur et que j'ai du mal a arreter, malgré que j'ai la cigarette éléctronique, je fume deux paquets et demi, des fois un peu plus. Mais j'y arriverai un jour.... Crying or Very sad

graffx
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 290
Age : 36
Date d'inscription : 15/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 29 Oct 2015 - 12:50

Mes deux oncles ont morts du tabagisme, c'est une mort lente avec plusieurs années de dégradation profonde mais le pire en toute conscience.

Le deux ont survécu une petite dizaine d'années à ne plus rien faire, cloîtrés chez eux entre deux opérations et avec beaucoup de souffrances.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1326
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Semper le Jeu 19 Nov 2015 - 16:35

modl a écrit:
Je suis conscient (et mon toubib aussi) que ce n'est pas anodin d'aspirer cette vapeur. Mais, et mon toubib aussi est d'accord, c'est bien mieux que le tabac !!!

Et c'est là que je ne suis pas d'accord avec Catharing : c'est pas un médoc, mais c'est moins pire que le tabac, et là, il me semble qu'il y a un consensus sur le sujet.
NB : l'OMS venant de classer le saucisson comme danger, faut se méfier aussi de ce que peuvent raconter les experts en la matière... clind'oeil

La recherche sur le sujet a considérablement avancée, amhav, c'est un super outil pour stopper l'usage du Tabac.

 En 2014, 400.000 personnes ont arrêté de fumer grâce au vapotage.



Les 120 signataires de l’appel en faveur de la réduction des risques du tabagisme souscrivent aux conclusions d'un rapport du Public Health England, agence dépendante du ministère de la Santé britannique, paru en août 2015, selon lequel "vapoter est 95% moins nocif que le tabagisme".

Pour le Dr Philippe Presles de SOS addictions, à l’initiative de l’appel, "la cigarette électronique est encore moins dangereuse que la viande rouge," probablement cancérogène selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/sante/article/tabac-120-medecins-lancent-un-appel-en-faveur-de-la-cigarette-electronique-741605

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1772
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Kerkallog le Jeu 31 Déc 2015 - 10:30

Quelques liens & infos pour les vapoteurs & décrocheurs du tabac pour 2016=

"DIRECTIVE 2014/40/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL
du 3 avril 2014
relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de fabrication, de présentation et de vente des produits du tabac et des produits connexes, et abrogeant la directive 2001/37/CE..."

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?qid=1401281523205&uri=CELEX:32014L0040


_"Mais qui se cache derrière ces marques inconnues des vapoteurs, dont on ne trouve aucun produit dans les boutiques spécialisées, et qui semblent pourtant disposer de millions d'euros pour leur communication ? Réponse : Imperial Tobacco, Japan Tobacco et British American Tobacco.

Alors que plus d'un million de français ont réussi à se sortir du tabac grâce à des produits "libres et indépendants", les multinationales de la mort à petit feu sortent les griffes pour tenter, sinon de récupérer leurs ouailles, au moins d'éviter que les fumeurs ne continuent de leur échapper.

Mais en France, ça ne marche pas !
Le consommateur semble bouder les produits de l'industrie du tabac. Pourquoi ? Plusieurs raisons..."   study

https://blogs.mediapart.fr/sbeziau/blog/301215/en-france-lindustrie-du-tabac-se-casse-les-dents-sur-la-cigarette-electronique-letat-arrive-la-rescouss


_Quelques entraves à prévoir pour les ventes de e-cig à partir de mai 2016 avec l'application de la directive européenne=

"LA DIRECTIVE DES PRODUITS DU TABAC C’EST QUOI ?


Évidemment, nous ne pouvions pas démarrer cet article sans vous faire un petit rappel pour ceux qui seraient nouveaux dans le monde de la e-cigarette. La « DPT » (Directive des produits du tabac) a été votée le 26 février 2014 par le le parlement Européen. Malgré le fait que la cigarette électronique ne contienne pas de tabac, celle-ci a été incluse dans cette directive et la mobilisation citoyenne pour une vape libre mise en place (EFVI) n’a malheureusement pas abouti suite au manque d’adhésion. Si la transposition doit au plus tard être en place sur le territoire national en mai 2016, celle ci pourrait devenir effective à tout moment. Cette « DPT » a pour but de réguler le marché de la e-cigarette de façon stricte et voici quelques unes des restrictions les plus importantes qu’elle prévoit :

  • Publicité « Directe » ou « Indirecte » interdite (Blog / Groupe facebook / Forum / Affiche)
  • Si les États le décident, les ventes en ligne peuvent être interdites
  • Un flacon de e-liquide ne pourra excéder 10 ml
  • Le taux de nicotine ne pourra excéder 20mg/ml
  • Une cartouche ne pourra pas contenir plus de 2 ml de e-liquide
  • Déclaration de mise sur le marche  et études poussées sur le matériel
  • Redevance (taxe) afin de financer les études réalisées sur les produits....
  • "

http://www.vapoteurs.net/dpt-que-prevoient-les-professionnels-de-la-vape/


_"Alors que la réglementation autour de la cigarette électronique, votée la semaine dernière par les députés, risque de compromettre l’avenir de cet outil de sevrage, plus de mille messages ont été adressés à Marisol Touraine par des ex-fumeurs. Des messages qui auront demain une valeur historique au parfum de scandale.

1000 Messages de Vapoteurs en colère à Marisol Touraine

La cigarette électronique risque bien d’être reléguée au rang des souvenirs. Cet outil de sevrage, dont l’essor a fait décrocher la vente de tabac en 2013, sera demain non pas interdit mais dépossédé des atouts qui en font une arme efficace dans la lutte contre le tabagisme. “Les dernières estimations du Baromètre européen révèlent que depuis les trois dernières années où l’usage de la cigarette électronique s’est bien développé, plus d’un million de Français ont quitté le tabac. C’est du jamais-vu!”, explique Jacques Le Houezec, pharmacologue et tabacologue, consterné par le vote des députés, mardi dernier, sur les volets de la loi de santé relatifs à la cigarette électronique: ” Les politiques prennent des décisions totalement démesurées qui risquent malheureusement de faire avorter cet outil qui, pour nous, tabacologues et professionnels de santé, est une vraie révolution...”

http://www.breakingvap.fr/1000-messages-de-vapoteurs-en-colere-a-marisol-touraine/


_"VAPE-SURVIVALISTE - Forum d'information sur la vape de Terroir ... Le forum vape-survivaliste.com permet de "parler, écrire, imprimer librement" de tout sujet lié à la vape survivaliste (matériels, e-liquides, bases, arômes, fournisseurs, stockage, conservation, environnement réglementaire, équipements, ...)
*** UNE PARTIE DU FORUM N'EST VISIBLE QUE PAR LES MEMBRES INSCRITS ***"
http://vape-survivaliste.com/phpBB/index.php

_Extrait de la démarche de ce forum:

"...La réalité des choses est bien évidemment tout différente. Le propos et la démarche du forum vape-survivaliste repose sur quelques constats :

1 - Les menaces qui pèsent sur la pratique de la vape que nous connaissons aujourd'hui sont bien réelles. Elles ont déjà pris forme dans d'autres pays et rien ne donne objectivement à penser que la France serait un eldorado à l'abri ...

2 - Il n'est pas totalement insensé de penser que le marché va être amené à "se tendre" tant en terme de prix qu'en terme de disponibilités. Certains écartent la chose d'un revers de bras "mais non, vous êtes des catastrophistes qui noircissent le tableau". L'avenir leur donnera raison ... ou tort.

3 - Pour encore quelques mois, les vapoteurs ont tout loisirs de se montrer plus fourmi que cigale et de surcroit à des prix plus que sympathiques.

La démarche "vape survivaliste" consiste donc bien à ne pas attendre que le point 1 produise les effets du point 2 en favorisant pour le plus grand nombre possible l'accès au point 3 !


Haro sur le stock !

Cohérence ...

Dans mon esprit, être "vape survivaliste" consiste à avoir une démarche d'achat plus raisonnée et calculée que la seule démarche d'achat plaisir et compulsivité ...

Plus calculée en ce sens qu'il s'agit certes d'acheter les produits que l'on apprécie ou que l'on est susceptible d'apprécier à l'avenir mais dans un cadre structuré privilégiant la cohérence à long terme afin de se mettre hors de portée du point 2...."


_Pour ma part j'achetais les produits de vapotage pour disposer d'un stock de 12 à 14 mois , à partir de début 2016 ce sera du stock de liquides pour les 15-20 ans à venir!

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Mer 11 Mai 2016 - 7:42

Un sommet de la vape a fait le point sur la cigarette électronique ce lundi 9 mai :
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20160510.OBS0122/1er-sommet-de-la-vape-que-faire-de-la-cigarette-electronique.html

A titre personnel, après 1 an et demi de vapote, le constat :
- décrochage total de la clope. J'ai du fumer 3 cigarettes en un an, et aucune depuis 6 mois, c'est quelque chose qui appartient au passé maintenant, qui me semble préhistorique, anachronique.
- par contre, accro à la vapote, pire que la clope avant ! J'avais beaucoup de mal à enchaîner 4 heures de réunion sans aller vapoter, par exemple. Et si je tombais en panne de batterie en cours de journée, la journée était très longue.
Manifestement, je suis accro à la nicotine, et sans doute pire qu'avant de vapoter. Le bilan reste néanmoins très positif, car la nicotine ne présente pas de risque pour la santé (sauf surdose accidentelle), donc je préfère être accro à la nicotine avec la vaporette, sans les 4000 produits toxiques de la combustion du tabac.
Cette addiction à la nicotine est variable d'une personne à l'autre, sans doute, en fonction de son caractère, de sa "chimie personnelle", de ses facteurs de stress. Chez moi, elle est bien réelle en tout cas.
- j'en ai eu marre d'être dépendant de la vaporette, donc je suis en train de décrocher à l'aide de patchs. Je fais 4 semaines avec les patchs à 14 mg, et puis je ferais 4 semaines avec les patches à 7 mg. Je ne touche plus à la vaporette, ni à la clope bien sûr.
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5310
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Aristote le Mer 11 Mai 2016 - 13:14

Pour se convaincre de stopper cette saloperie.
Il serait bon de faire quelques stages dans les hôpitaux et notamment dans le service pneumologie.

Je viens de faire un stage forcé suite au cancer du poumon de mon meilleur ami.
Il fumait deux paquets de cigarettes /jour. Il vient de décéder la semaine dernière.
je ne souhaite à personne de mourir comme ça. Malgré moi j'ai assisté à son agonie et j'étais présent lorsqu'il a tiré sa révérence. C'est bien simple à mon avis, on meurt par étouffement (manque d'oxygène) la tumeur petit à petit prend la place du poumon.

Désolé, ce sont des paroles cash mais je ne vois pas comment l'exprimer autrement. Alors si cela peut servir à quelqu'un ....

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3570
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par NonoMacbill le Lun 22 Jan 2018 - 9:39

Personnellement, j'ai arrêté de fumer grâce au vapoteur. Je suis passé de la cigarette (12 à 15 par jour) au vapoteur au mois de novembre 2016. J'ai commencé à 12 mg/ml puis, j'ai diminué cette dose en passant par 6, puis 3, puis 1. en octobre 2017, je vapotais sans nicotine.
Sans nicotine, le cerveau ne recevait plus sa récompense et en un mois, je me suis lassé du vapotage.
En novembre 2017, j’arrêtais tout et ce serait vous mentir que de dire que cela ne me manque pas mais il e suffit de penser à autre chose et j'oublie cette envie.
J'ai 58 ans et je suis bien content d'avoir arrêté cette saloperie. J'ai rapidement retrouvé mon souffle. Il y a juste que depuis que j'ai arrêté la nicotine, j'ai pris 7 kilos mais j'ai réussi à stabiliser mon poids et j'espère redescendre bientôt à mon poids d'avant.
Je pense que tous les moyen sont bon pour arrêter de fumer même le vapoteur.
Bon courage à ceux qui tentent d'arrêter de fumer.
avatar
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 59
Age : 58
Date d'inscription : 19/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par lolo5050 le Lun 29 Jan 2018 - 21:29

⨥1 Quelle saloperie ! Moi ça fera presque 10 ans que j'ai arrêté, et pas sans mal...

j'ai réussi à arrêter en me répétant "c'est moi le patron", c'est pas la clope qui décide. Twisted Evil 
Au moins une année à grincer des dents. (j'ai arrêté "sec").


Pour ceux qui pensent à leur santé, y a aussi le sucre , à revoir à la baisse.

Courage à ceux qui sont en train d'arrêter

Toutes les addictions sont un boulet

________________________________________________________

C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.

- Coluche
avatar
lolo5050
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : manche 50
Emploi : reparateur electroménager
Loisirs : electronique informatique
Date d'inscription : 25/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par a2pir le Mar 30 Jan 2018 - 19:20

cela fait 17 an que j'ai arrête de fumer après 20 ans de bon et loyaux service à la seîta .J’étais à 1 paquet par jours.après une semaine de congé sans fumer( je ne fumer jamais a l’intérieur et très peu à la maison) ;  j'ai ,le matin, garé ma voiture devant le bureau de tabac et là je me suis dit et compris que c’était un geste automatique .Je suis reparti et n'est plus jamais repris une autre cigarette. je pense que le stress m'a servie de compensation au manque car à l’époque j’étais en plein changement de boulot .
j'ai donc été non fumeur pendant 20 ans puis fumeur 20 ans dans 3 ans j'aurais 20 ans d’abstinence
reprendrais-je la cigarette ?
fouet fumeur
avatar
a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 57
Localisation : bretagne / 35
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Résilient le Sam 3 Mar 2018 - 11:55

A moi ! 

J'ai commencé à vapoter le 24 décembre dernier dans l'objectif d'arrêter de fumer. J'ai commencé avec du liquide à 18mg jusque fin janvier. Je suis passé au 14 mg début février, et je suis au 12 mg depuis 3 jours. 
Pas repris de clope depuis le 24 décembre, et pas de sensation de "manque" pour le geste et les habitudes (la partie de la dépendance que je craignais le plus). 

Pour l'instant, ça marche.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 870
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par vinc le Dim 4 Mar 2018 - 11:01

Super discussion !
Je ne fume pas ou presque (quelques demi cigares par an c'est tout), mais ma femme essaie d'arrêter depuis bien 10 ans ...

Je vais la mettre au vapotage pour voir
avatar
vinc
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Localisation : Cantal
Emploi : Divers, selon l'envie du moment
Loisirs : Rando, arts martiaux (tranquilles)
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par modl le Dim 4 Mar 2018 - 12:49

Bon, ben pas touché une vraie cigarette depuis juillet 2013 (voir page 2 !!!)
A zéro de nicotine depuis 4 ans, j'ai la e-clop en permanence. Modèle de base : accu de 1000 mW. Maintenant, la charge tient 2 voire 3 jours, et les 2,4 ml de produit tiennent aussi 2 voire 3 jours.
Donc, pour moi, bonne méthode pour arrêter de fumer, sans contrainte en particulier. Faut juste descendre progressivement la quantité de nicotine. Je me suis fait des mélanges au pifomètre pour faire 19, 18... jusqu'à arriver au zéro. Et même là, j'ai fait des mélanges entre mon produit à 6 mg et celui à 0 mg pour descendre progressivement.
Plus envie de fumer du tout, même si je suis en train de lorgner pour me fabriquer une pipe (genre Gandalf) et planter mon propre tabac. Et je ne suis même pas sûr de m'en servir en plus.
Ce qui, au mieux, vu les projets à la bourre à la maison, nous emmène facilement en 2021...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 463
Age : 48
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par merlin06 le Lun 5 Mar 2018 - 7:39

La vapote est vraiment bien pour arrêter le tabac, le souci c'est d'arrêter la vapote après.
Même à 0mg de nicotine il m'a fallu un sacré effort. clind'oeil

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 266
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par vinc le Mer 7 Mar 2018 - 19:41

Ca y est on a des cigarettes électroniques à la maison, madame s'y est mis

Elle est passée directement au 0 nicotine, mais je pense que c'est un peu trop ambitieux... M'enfin on va voir

Je risque de passer une semaine fatigante  Laughing
avatar
vinc
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Localisation : Cantal
Emploi : Divers, selon l'envie du moment
Loisirs : Rando, arts martiaux (tranquilles)
Date d'inscription : 18/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Jeff01 le Dim 11 Mar 2018 - 21:08

Mon propre RETEX sur l'arrêt tabagique :
J'avais plus de 22 ans de tabagisme, j'en étais arrivé à me réveiller la nuit pour fumer. J'étais a un peu plus d'1 paquet par jour.
Sachant que statistiquement le risque de cancer du poumon explose à 22 paquets / année (1 paquet par jour pendant 22 ans, ou 2 paquets pendant 11 ans, ...) j'ai décidé d'arrêter.
J'ai tout essayé ... patchs, nicorettes, vapotage, ... sans succès. j'ai alors sorti l'artillerie lourde : le champix.
Ce médicament à prendre sous ordonnance et après en avoir discuté avec son généraliste supprime le manque et provoque même un dégoût du tabac. 
Il agit chez certains dès la première semaine, chez moi j'ai du attendre 2 longs mois. Il n'empêche que ça a marché, et que je n'ai plus touché une cigarette depuis maintenant plus d'1 an et demi.
Le sevrage est vraiment facile (c'est même déconcertant comme on regarde du jour au lendemain son paquet de clopes comme une chose étrange), mais en contre partie il y a souvent de sacrés effets secondaires.
Sommeil agité, cauchemards (le champix est un psychotrope à l'origine), nausées, irritabilité, dépression, ...
Mais aujourd'hui je ne regrette pas d'avoir affronté ces effets secondaires très lourds, car j'ai réussi à arrêter de fumer, et même mon entourage était persuadé que je n'y arriverai pas tellement j'étais dépendant.
Donc c'est "mieux" si on arrive a arrêter autrement, mais si comme moi vous avez essayé beaucoup de méthodes sans succès, cette dernière carte est vraiment efficace.
Je suis disponible en MP pour donner des détails sur le traitement au besoin clind'oeil
avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 239
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Piperyann le Dim 11 Mar 2018 - 23:12

Jamais simple d'arrêter de fumer:
Je suis passé d'un paquet/jour (voir parfois un peu plus) à rien du jour au lendemain, comme mon père avait fait et lui il était à 2 paquets.
J'ai compensé par la course à pied. Ca a été difficile pour mon entourage pendant quelques semaines mais c'est passé.
Mes frères sont passés par la nicorette et après des années ils en prennent toujours.
Mais il faut toujours une motivation profonde pour arrêter; le médecin avait dit à mon père que s'il n'arretait pas il ne verrait pas ses enfants grandir, ça fait réfléchir, depuis il voit ses petit-enfants grandir!
Moi je voulais être libre, ne plus être esclave d'un produit que je savais nocif pour ma vie. J'ai connu des nuits mouvementées, je révais que je fumais et je me réveillais en sueur, ça a finit par passer.
Ce n'est généralement pas simple, mais avec de vrais motivations et le support des proches, on y arrive!
avatar
Piperyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Localisation : Northern Ireland
Date d'inscription : 01/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par merlin06 le Lun 12 Mar 2018 - 7:41

Retour sur l'usage du champix.
Mon meilleur ami l'a utilisé, avec grand succès, arrêt instantané.
Effets secondaires notables: il se comportait comme un ado en pleine crise, version chiant au possible.
Problème, il en a stocké dans sa graisse et a du faire attention à ne pas maigrir trop vite pendant un temps.

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 266
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum