Comment j'ai arrêté de fumer

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Semper le Ven 27 Sep 2013 - 8:59

Bilan perso de l'usage de la cigarette électronique pour cesser de fumer:

Voila, en 5 mois je suis a 0% de nicotine.

(dosage en nicotine)

1er mois: 19mg puis 16 mg.

Mois 3 : 11 mg...Mois 4 : 6 mg...Puis 5éme mois zéro mg.

Bilan, j'ai totalement arrèter de fumer du TABAC des le premier jour d'utilisation.
(J'ai fumé en 5 mois 2 cigarettes à l'occasion des fiestas estivales.)

Bref a ce jour, je dit "Merci" a l'inventeur de ce bidule, et a " Gros-Calou " du Forum de David Manise pour son témoignage ( ca a fait "TILT".)

La prochaine étape, c'est de laisser dans un tiroir la vapoteuse, qui d'ailleurs, n'est pas pratique a emporter et utiliser quand on travail en extérieur toute l'année.

Bref a ce stade, j'affirme qu'une personne motivé peut casser son addiction au Tabac grace a la E-Clope.

Attention toutefois de ne pas tomber dans une autre addiction, car sur un plan commerciale, c'est le délire, nouveaux Liquides, nouveaux modéles plus mieux biens....

Bilan du bilan:

C'est bien de constater que la pollution fait des ravages...mais quand on s'administre la fumée du Tabac c'est un peu con.

Mes 2 Mégots

Semper
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1759
Date d'inscription : 13/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Da le Ven 27 Sep 2013 - 9:33

Félicitations!  cheers

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Ven 27 Sep 2013 - 11:58

Félicitations Semper Smile

Perso je vapote depuis bientôt 4 mois et je n'achète plus de tabac depuis 4 mois. Le remplacement de l'un par l'autre a été très facile pour moi aussi par contre vu que j'aime bien vapoter je ne pense pas arrêter de si tôt, mais mon portefeuille et mes poumons s'en portent tellement mieux que je n'y vois que du bénéfice.

L'état, les cigarettiers et big pharma eux n'ont pas l'air d'apprécier du tout par contre mrsgreen

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par fokeltok le Ven 27 Sep 2013 - 13:24

Bravo !
Chaque pas est une victoire, chaque réussite mérite d'être saluée.
Bon courage à tous pour tenir et ne plus se faire entuber par les empoisonneurs. (onze ans déjà, avec Allen Carr et son bouquin de poche à une dizaine d'euros, qui l'aurait cru ? Je suis guéri et "redevenu non fumeur").

Bon, question portefeuille, je ne vois vraiment où à bien pu passer tout l'argent qui partait en clopes, mince alors... Onze ans de soi-disant économies, et toujours aussi fauché !scratch 

Cordialement
Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par serilynpayne le Ven 27 Sep 2013 - 13:32

à quand le fil "j'ai recommencé à fumer" ?

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Ven 27 Sep 2013 - 14:20

Salut,

moi aussi je suis passé à la e-cigarette grâce aux bons conseils de Belenos. Depuis j'ai complété mon information grâce aux forums de e-cigarette.

Pas fumé une clope depuis que j'ai attaqué ; mais bon j'étais pas un gros fumeur non plus.

Quelques petits conseils, issus de ma courte expérience, pour ceux qui seraient tentés d'y passer :
- éviter les mini-e-cigarettes, peu d'autonomie, décevant (e-roll, 510...). Le matos minimum actuel est 2 batteries eGo 650, un chargeur, et 2 bons clearos à résistance interchangeable, type Kanger T2 ou Stardust V3 (+ 5 résistances de rechange) + quelques bons e-liquide. Ca fait quand même un ticket d'entrée vers 70 €. Un certain nombre de gens partent même directement sur du matos plus haut de gamme, ça évite ensuite des changements de matériel qui sont coûteux au final.

- Des seringues achetées en pharmacie sont très utiles, par exemple 1 de 1ml, une de 5 ml. Prendre la plus grosse aiguille qu'a la pharmacie (car liquide très visqueux), et la désaiguiser sur du papier de verre ; et ça reste dangereux, ne pas laisser à la portée des enfants). Autre détail : attention, si on a un peu de e-liquide sur les doigts, on efface les graduations de la seringue !

- essayez plusieurs e-liquides, en boutique de préférence (gratuit), auprès de collègues, ou bien par des achats par correspondance. Il faut trouver ceux qui nous conviennent, car les gens ont des goûts différents. Parmi les e-liquides goût tabac, voici une petite sélection des réputés : Halo (notamment Prime 15, Torque 56, Tribeca : problème, soit on adore soit on déteste), et les House ol liquids dont la réputation augmente rapidement (notamment El Toro Cigarillos). Les gens s'accordent à dire aussi que les arômes menthe ou menthol sont très bien aussi, soit ponctuellement, soit plus durablement. Notamment, quand on sature des autres liquides, un coup de menthol, ça passe toujours. Pour les arômes fruités, c'est au goût de chacun, mais beaucoup de gens y passent, car ils se rendent compte qu'il n'y a pas vraiment de raison de garder le goût du tabac (si le tabac avait bon goût, il y aurait des chewing-gum goût tabac, des desserts goût tabac...).

- acheter plein de clearos, presque un par liquide, car si on veut pouvoir tester plusieurs liquides en parallèle, c'est indispensable. Sinon on doit rincer copieusement le clearo entre 2 liquides, et il peut rester le goût du liquide précédent malgré cela, on n'en sort pas.

- beaucoup de gros fumeurs font une "course à l'armement" les premières semaines (plein de matos et de e-liquides), car ils ne sont pas satisfaits et ne veulent pas retomber sur la clope. Du coup, on est très loin de l'économie "théorique", par rapport à la clope ; et c'est pour ça qu'on peut avoir intérêt à partir directement sur du matos assez haut de gamme, plutôt que de prendre du petit matos puis de multiplier les achats. En tout cas, ces achats compulsifs du début se tassent quand ils ont le bon matos. Les consommables ne leur coûtent alors que quelques dizaines d'euros par mois, au lieu de quelques centaines d'euros de clopes (je parle bien de gros fumeurs, plus d'un paquet par jour).

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Ven 27 Sep 2013 - 14:40

Barnabé pour éviter d'effacer les graduations des seringues avec tes doigts il faut les recouvrir de scotch clind'oeil
Enfin moi j'utilise les seringues que pour faire mes mélanges moi même (base nicotinée + arôme), pour remplir les clearo je le fait direct depuis les flacons.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par troisgriffes le Ven 27 Sep 2013 - 20:42

méthode la plus économique pour arrêter :arrêter d'un coup .
là je suis à trois jours ,ça va mais mes collègues étaient content de me voir partir en weekend ce soir ,paraitrais que je suis un peu agressif depuis.énervé

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2354
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Ven 27 Sep 2013 - 20:59

Bon courage troisgriffes, moi j'avais pas envie d'arrêter de fumer juste de moins dépenser de sous dedans et moins me défoncer la santé donc le vapotage me convient très bien.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par argoth le Lun 30 Sep 2013 - 18:11

troisgriffes a écrit:méthode la plus économique pour arrêter :arrêter d'un coup .
là je suis à trois jours ,ça va mais mes collègues étaient content de me voir partir en weekend ce soir ,paraitrais que je suis un peu agressif depuis.énervé
Félicitation,

Toujours en vie ou madame ta pendu haut et court? ^^ Mon patron de l'époque, il a réussi en coupant tout comem toi, mais putain ce qu'il à été chiant pendant deux semaines..... Rolling Eyes 

Sinon quelque soit la méthode, c'est toujours bien d'arrêter ce genre de truc. cheers 

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Lun 30 Sep 2013 - 19:31

Et toé Argoth c'est quand que t'arrêtes de te sucrer le bec parce qu'on m'a dit que tu avais pogné plus de diabète qu'une pop tarts à force de faire des stages de survie dans les cabanes à sucre.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Mar 4 Mar 2014 - 15:12

Ca fait 9 mois que je vapote et ça fait pas mal de mois que je suis en vitesse de croisière niveau consommation.

Bugdet mensuel : entre 12 et 15€ ou plutôt 25/30€ tout les 2 mois, puisque je ne passe commande que tout les 2 mois Smile

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Mar 4 Mar 2014 - 20:33

Il y avait une très bonne émission ce soir au téléphone sonne sur France Inter. A réécouter pour ceux que ça intéresse. Une citation du professeur Dautzenberg, qui montre l'ampleur du phénomène (je cite de mémoire) :
"nous avons publié notre rapport en mai 2013. Quand on interroge les vapoteurs aujourd'hui, les 3/4 n'avaient pas commencé à vapoter au moment où le rapport est sorti. Ca montre le caractère vraiment explosif du phénomène."

Dommage qu'ils n'aient pas parlé davantage du principal problème que je vois à la e-cigarette : les gens qui continuent à fumer des clopes en plus de la e-cigarette. D'une part, ils n'ont pas vraiment arrêté de fumer, donc le sevrage du tabac semble mal parti pour eux ; d'autre part, il peut y avoir des risques de surdose de nicotine...

Pour ma part, j'ai passé 6 mois à vapoter relativement beaucoup et sans me restreindre (sur du 12 mg), mais avec un arrêt total du tabac. Remarquez, dans l'absolu, c'était pas énorme : moins de 2 ml de liquide par jour. Mais en tout cas, je ne me restreignais pas.

Et puis j'ai choppé la grippe qui m'est descendue sur les poumons. Du coup, la vapeur ne passait plus du tout car elle me faisait tousser. Ca fait 15 jours que je n'ai pas vapoté et ça ne semble pas vraiment me manquer... Par rapport au discours "réduire les dosages progressivement", on dirait que ça ne s'applique pas du tout, dans mon cas ! Ca a été un arrête brutal, du jour au lendemain. Je me suis même baladé avec ma e-cigarette chargée et opérationnelle, pendant ces 15 jours, sans être tenté d'y toucher.

En tout cas, si je reprends quelque chose, ça sera la e-cigarette. La clope me semble un truc datant de la préhistoire.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Belenos le Mar 4 Mar 2014 - 21:12

Non 2ml par jour c'est pas énorme c'est même en dessous de la moyenne de consommation qui tourne plutôt vers les 3ml par jour.

Pour les gens qui continue à fumer alors qu'ils vapotent, il faut observer cette pratique sur le moyen et long terme car c'est essentiellement les tout premiers temps que cette pratique perdure. Perso j'ai arrêté le tabac à 99% le jour même où j'ai commencé à vapoter, je fume encore un cigarillo de temps en temps, très irrégulièrement ça peut être aucun pendant 2 mois, puis 3 ou 4 le mois suivant.

Pour ce qui est du surdosage en nicotine vu la tachycardie et le bon mal de crane que ça provoque, à moins d'être maso, je pense que les gens sont obligés de s'auto réguler pour éviter ces inconvénients.

J'ai aussi remarquer que le manque de nicotine se fait ressentir bien plus tardivement qu'avec le tabac classique, est beaucoup moins puissant et quasiment exempt de symptômes physique, du coup l'arrêt temporaire ou définitif de la vapoteuse paraît vraiment plus facile que celui du tabac.

En tout cas niveau santé, budget, dépendance physique et psychologique le fossé entre le vapotage et le tabac est vraiment énorme.

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par modl le Mar 4 Mar 2014 - 23:37

Bon, ben je vapote toujours !!!
Je suis passé il y a quelques temps déjà à 6mg de nicotine. Parfum "Gold" de chez Al**pha, et j'en ai pas consommé d'autres depuis juillet !!!
J'ai changé mon premier accus (interrupteur en vrac !!! Faut que Tarsonis fasse un tuto "je répare ma e-clop" !!!), un autre de 900 mA l'a remplacé. Ca me fait la journée, et ça charge la nuit.
Pas touché une clope depuis juillet 2013, je consomme environ 5 ou 6 flacons de liquide par mois (30€ à la louche), que j'achète au commerce local, faut bien que la petite qui s'en occuper puisse vivre un peu. Pis elle est charmante.
Comme Semper, je vise l'étape ou je pourrai la laisser à la maison, surtout que j'ai un tour de cou (maison, en cuir, j'aime pas le collier rose fluo de la marque) qui me permet de l'avoir en permanence sur moi, sans qu'elle s'abime.

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 47
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Mer 5 Mar 2014 - 8:14

Je précise que, quand j'ai arrêté la e-cigarette, j'ai ressenti les effets du sevrage de la nicotine : irritabilité, difficultés d'endormissement, appétit augmenté... Rien de dramatique toutefois. C'est beaucoup moins dur que d'arrêter la cigarette.

Vous avez une idée de ce que je peux faire de mes e-liquides ? J'ai plusieurs flacons non entamés ou à peine. Ca se vend sur le bon coin ?

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par troisgriffes le Mer 5 Mar 2014 - 9:25

Il y a des boutiques qui les reprennent.

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2354
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Mar 11 Mar 2014 - 8:45

Les patchs inefficaces pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer :

http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/arret-du-tabac-les-patchs-a-la-nicotine-inefficaces-chez-les-femmes-enceintes-11-03-2014-3660549.php


L'étude nationale, réalisée entre 2007 et 2012, a porté sur 402 femmes enceintes de plus de 18 ans, fumant au moins cinq cigarettes par jour. (...)

Résultat : les timbres à la nicotine, en dépit des doses et de la durée du traitement, n'augmentent pas l'arrêt du tabac. L'abstinence complète n'a été obtenue que chez onze femmes (5,5%) du groupe nicotine et dix (5,1%) du groupe placebo. Dans les deux groupes, le délai moyen de reprise de la cigarette était de 15 jours.
(...)

«Ces résultats sont décevants et devraient encourager les efforts pour évaluer de nouvelles approches», écrivent-ils. En l'absence de preuve de l'efficacité des substituts nicotiniques chez les femmes enceintes fumeuses très dépendantes du tabac (+ de 5 cigarettes/jour), le soutien psycho-comportemental reste l'intervention à privilégier pour les aider à cesser de fumer, estiment-ils.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Jeu 17 Avr 2014 - 14:17

Article très favorable d'Antoin Flahault, Professeur de santé publique, épidémiologiste, co-directeur du Centre Virchow-Villermé de Santé Publique Paris-Berlin à l'Université Sorbonne Paris Cité.
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/04/16/la-cigarette-electronique-c-est-comme-la-bicyclette_4401076_1650684.html

La cigarette électronique, c'est comme la bicyclette

S'il avait fallu compter sur les injonctions des professeurs de santé publique ou des médecins pour que les Parisiens prennent le vélo au lieu de leur voiture, aurait-on assisté au succès du Vélib' que l'on connaît dans la capitale ? Combien d'efforts dans la lutte contre le tabagisme, combinant des contraintes réglementaires, des taxations et des messages de prévention a-t-il été nécessaire d'additionner année après année pour aboutir à des résultats certes significatifs, mais contrastés et finalement très limités ? Les hommes des couches les plus aisées de la population française ont certes significativement diminué leur consommation de cigarettes durant les dernières décennies, mais les femmes de condition modeste l'ont fortement augmentée pendant la même période. Et près de 50 % des jeunes se mettent à fumer. Le cancer du poumon est en train de supplanter en fréquence et en mortalité le cancer du sein chez la femme.
Pendant ce temps, on assiste à un engouement que rien ne semble vouloir contrarier vis-à-vis de la cigarette électronique et d'autres dispositifs de consommation de produits à base de tabac sans combustion, produits qui réduisent considérablement les risques connus avec la cigarette. Seul, peut-être, le zèle, déplacé, de certains experts tente encore d'entraver l'essor des cigarettes électroniques, notamment en œuvrant à l'instauration d'une réglementation européenne tatillonne qui n'aura pas d'autre effet que de retarder le basculement massif de la consommation de cigarettes vers les nouveaux modes de consommation de la nicotine sans fumée, et de ce fait d'empêcher de sauver de nombreuses vies.
(...)
Partout où l'on verra la cigarette électronique remplacer la cigarette classique, les pathologies cardio-vasculaires reculeront rapidement (en quelques semaines). On sait qu'elles sont liées, pour leur part attribuable au tabac, à la production de monoxyde de carbone que ne dégage pas la cigarette électronique. Dans un deuxième temps, on verra aussi reculer les pathologies cancéreuses, notamment les cancers du poumon et les cancers ORL, dont on sait qu'ils sont liés (pour leur part attribuable au tabac) aux goudrons que la cigarette électronique ne produit pas non plus. On verra aussi reculer bon nombre de maladies et inconforts liés au tabagisme qui altèrent la qualité de la vie des fumeurs.

Les comptes sociaux des pays qui feront la promotion d'un usage massif de la cigarette électronique se porteront mieux tant le tabagisme pèse sur les économies. Certes le tabac rapporte par les taxes qu'il dégage, en France, de l'ordre de 15 milliards d'euros par an à l'Etat, mais il est établi qu'il coûte plus de 45 milliards par an, en termes de perte de production, d'arrêts maladie et de coûts sur le système de santé. A l'heure où les responsables politiques cherchent des économies, il existe, avec la cigarette électronique, un véritable gisement d'économies qui ne demande qu'à être davantage exploité.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Catharing le Jeu 17 Avr 2014 - 15:27

Tiens revoilà mr Flahaut  :popcorn:
Sa prise de position dans l'article ci dessus,n'est pas la première mais comme déjà mentionné ici  ,je n'ai personnellement qu'une confiance toute relative dans les propos de mr Flahaut,qui a un avis sur tout mais surtout un avis ,quitte à créer une psychose comme en 2009.

Si on devait résumer ses propos : "tout vaut mieux que le tabac .."
- quitte à faire des raccourcis,
- à éluder les risques non connus à court,moyen et long termes de l'inhalation de certains produits contenus dans la e-cigarette,
- quitte à oublier qu'il y a de la nicotine aussi dans certains liquides pour la e-cigarette et que son dosage n'est pas toujours clair
- quitte à oublier que "dès lors que l’on chauffe un produit autre que la vapeur d’eau et qu’on inhale la fumée, il va contenir des substances nombreuses qui vont être dangereuses, irritantes ou porteuses d’une toxicité plus grave (allergie, cancer, asthme, etc.) avec une certaine variabilité individuelle."
-
et enfin qu'à ce jour il n'y a pas de protocoles ou de données (hormis celles des fabricants..) quant aux dangers liés à la vapeur inhalée..

idem a écrit:Partout où l'on verra la cigarette électronique remplacer la cigarette classique, les pathologies cardio-vasculaires reculeront rapidement (en quelques semaines). ....
Dans un deuxième temps, on verra aussi reculer les pathologies cancéreuses, notamment les cancers du poumon et les cancers ORL, dont on sait qu'ils sont liés (pour leur part attribuable au tabac) aux goudrons que la cigarette électronique ne produit pas non plus. On verra aussi reculer bon nombre de maladies et inconforts liés au tabagisme qui altèrent la qualité de la vie des fumeurs.
"On verra..on verra.."... lunettes 
On verra aussi sans doute émerger d'autres pathologies liés aux produits (dont certains cancérigènes) contenus dans la e-cigarette.

Voici, à titre d’exemple, les quantités de cinq composés, mesurées pour 15 bouffées de cigarettes électroniques :

  • formaldéhyde : 0,2 à 11,3 microgrammes, selon la marque
  • acétaldéhyde : 0,1 à 13,5 microgrammes, selon la marque
  • acroléine : 0,1 à 4,4 microgrammes, selon la marque
  • nickel : 0,2 à 12 nanogrammes, selon la marque
  • chrome : 1 à 6,7 nanogrammes, selon la marque   source


"Également décelée : l'acroléine, une molécule très toxique, émise en quantité très significative par le modèle E-Roll, et "à des teneurs qui dépassent même parfois celles que l'on peut mesurer dans la fumée de certaines cigarettes". Ceci vraisemblablement en raison d'un dispositif qui chauffe trop vite.
Quant à l'acétaldéhyde, classé cancérogène possible, les teneurs parfois loin d’être négligeables relevées restent très inférieures à celles observées avec les cigarettes de tabac. Des traces de métaux "potentiellement toxiques" ont été détectées dans Cigartex, qui libère autant de nickel et de chrome qu'une vraie cigarette, et dans la Cigway jetable, qui libère plus d'antimoine.." source

Autre source pour ceux qui le souhaitent:
L'OFT (Office Français de prévention du Tabagisme)  a publié un rapport extrêmement complet sur le sujet(rapport et avis d'expert sur l'e-cigarette Mai 2013).


Dernière édition par Catharing le Jeu 17 Avr 2014 - 20:16, édité 2 fois

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Catharing le Jeu 17 Avr 2014 - 15:35

Cigarette électronique : les géants du tabac contre-attaquent

Déstabilisés par la chute de leur marché traditionnel, ils doivent innover. Japan Tobacco International sort la première «e-cig»… avec des capsules de tabac, baptisée Ploom.
Cette cigarette électronique de nouvelle génération fonctionne non pas avec du liquide aux extraits de nicotine, mais avec des capsules de tabac, estampillées Camel ou Winston. Elles sont chauffées, non brûlées, et donc a priori moins nocives que les cigarettes. Chaque recharge assure dix minutes de vapotage, soit l'équivalent de deux cigarettes.
L'équipement, qui se recharge via une clé USB, est vendu 33,90 euros, le pack de douze capsules coûtant 6 euros. Chacun représente l'équivalent de 24 cigarettes.
À titre de comparaison, le paquet de 20 Camel est vendu 6,90 euros, celui de Winston, 6,50 euros. Toutefois, cela reste relativement plus cher qu'une recharge de liquide pour e-cigarette classique: 6 euros pour l'équivalent de 7 paquets de cigarettes.

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Barnabé le Mer 28 Oct 2015 - 13:45

Appel de 120 médecins en faveur de la e-cigarette :
http://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/cigarette-electronique/contre-le-tabagisme-120-medecins-en-faveur-de-la-cigarette-electronique_1148659.html

Pour ma part, je vapote toujours, et toujours autant, et toujours la même concentration (12mg). Mais au moins, je ne fume plus du tout.

De ce que je vois et entends autour de moi :
- l'usage de la e-cigarette semble régresser. Beaucoup de gens ont abandonné. Soit parce qu'ils n'ont jamais vraiment arrêté de fumer. Soit parce que la e-cigarette est tombée en panne ou qu'ils l'ont perdue et ils ne l'ont jamais remplacée. Soit parce qu'ils étaient inconscients des besoins d'entretiens (combien ne changent pas leur résistance ; au bout d'un mois, évidemment, c'est acre et dégueu ! Pour ma part, je la change désormais une fois par semaine, ça coûte 1 €, tant pis, ça m'évite le côté acre, dégueu, et sans doute mauvais à la santé, d'une résistance encrassée).
- les déclarations irresponsables des médias qui montent en épingle la moindre étude où l'on trouve, sur 15 modèles, que l'un d'eux, lorsqu'il est mal utilisé, produit beaucoup de formaldéhyde, y sont sans doute pour quelque chose. On monte en épingle des résultats ponctuels, extrêmes et parfois même aberrants, au lieu de faire la synthèse honnête de l'étude.
- le positionnement irresponsable des politiques français qui ne s'engagent pas pour la e-cigarette, et au contraire, parlent d'interdictions (dans les lieux publics, sur le lieu de travail)... interdictions qui n'ont jamais vu le jour, mais le mal est fait dans l'esprit du grand public.
- l'absence de tout accompagnement médical et para-médical. Je n'ai jamais entendu un vapoteur dire qu'il était suivi par son médecin, addictologue ou autre !

Avec ce contexte, pas étonnant d'apprendre dans l'article que "deux tiers des fumeurs [français] pensent que l'e-cigarette est plus dangereuse que le tabac". Et voilà, les déclarations irresponsables et l'absence de promotion de cette alternative ont laissé s'installer une idée complètement fausse. Et ces fumeurs vont pouvoir continuer à mourir dans d'atroces souffrances (environ 70 000 morts par an en France) et en coûtant très cher à la sécu, au passage. Ceux qui ont propagé les infos erronées et biaisées, ceux qui ont proposé et soutenu diverses mesures d'interdiction, ceux qui ont fait leur petit lobby égoïste (cigarettiers, mais aussi pharmaciens et grandes firmes pharmaceutiques qui vendent les patchs, gommes à mâcher etc.), ceux qui n'ont jamais soutenu cette alternative, ceux qui ne l'ont jamais intégré dans un parcours d'accompagnement à l'arrêt du tabagisme, sont responsables d'une partie de ces morts. Leur comportement est littéralement criminel.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Ash le Mer 28 Oct 2015 - 14:49

Ne fume plus depuis février, j'ai usé du coté psycho et faisant de l'auto-persuasion afin de blinder une part de moi contre les toxiques, si ça en intéresse... mp.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Kerkallog le Mer 28 Oct 2015 - 15:23

...le problème du passage cigarette>E-cigarette c'est effectivement la méconnaissance du matériel & de  l'entretien sur les consommables par les débutants vapoteurs.

Difficile d'être conseillé correctement chez un buraliste, par contre la plupart des boutiques de vapote sont plutôt bien achalandées & les vendeurs disponibles.

...çà va faire bientôt 2 ans que j'ai arrêté:
 8200€ de cigarettes consumées en moins pour environ 320€ de dépenses E-vap  dde...& 160€ de E-liquide & matériels en réserve(résilience...) boo

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment j'ai arrêté de fumer

Message par Catharing le Mer 28 Oct 2015 - 22:11

Salut,
Barnabé a écrit:Ceux qui ont propagé les infos erronées et biaisées, ceux qui ont proposé et soutenu diverses mesures d'interdiction, ceux qui ont fait leur petit lobby égoïste (cigarettiers, mais aussi pharmaciens et grandes firmes pharmaceutiques qui vendent les patchs, gommes à mâcher etc.), ceux qui n'ont jamais soutenu cette alternative, ceux qui ne l'ont jamais intégré dans un parcours d'accompagnement à l'arrêt du tabagisme, sont responsables d'une partie de ces morts. Leur comportement est littéralement criminel.

Sans rentrer dans un débat ,je n'ai pas un avis aussi tranché que le tien.

Effectivement les traitements anti tabac sont un business ..tout comme peut l’être la commercialisation des E cigarettes,produits dérivés et liquides..
..à la différence prés que les patchs,gommes et autres produits sont des médicaments avec tout ce que cela sous entend en terme de contrôles,de traçabilité et surtout de sécurité pour le consommateur..
Ce n'est absolument pas le cas des cigarettes électroniques et liquides puisque apparemment 9 cigarettes électroniques sur 10 ne sont pas conformes à la réglementation.
Il est impossible en l'état actuel des choses de considérer la cigarette électronique et les liquides comme des médicaments à part entière pour les raisons évoquées plus haut.
Ce qui serait criminel à mes yeux ,ce serait de valider ces produits comme alternative sans savoir ou et comment ils sont fabriqués et sans imposer un cahier des charges qui assure au "patient" une utilisation sans risque additionnel pour sa santé ou son entourage.

L’arrêt du vapotage vient aussi parfois d'une certaine lassitude quand aux gouts proposés pour les liquides fabriqués en France (ce fut mon cas..)

________________________________________________________
« Celui qui donne sa pitié au méchant fait tort au juste. »

"J'ai tendance à comparer les humains actuels aux légumes cultivés hors sol, sous serre.
Il suffit que tu les déplaces en terre, au soleil, en plein vent, sous la pluie, pour qu'ils crèvent. Tellement ils sont fragiles
." Lo de

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4079
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum