L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Mer 10 Nov - 8:52:17

serilynpayne a écrit:j'ai regardé un peu les modèles, et mon choix s'oriente vers un jagt terrier. je sais plus qui c'est qui dit dans les posts que ce sont des têtes de bois et donc dur à dresser.

Les modèles ??? Et c'est pas une voiture ou un fusil Very Happy .... meme à race égale les chiens sont trés différents dans leur caractéres et leur comportement Smile

serilynpayne a écrit:les avantages sont une bonne capacité de chasse, un chien fidèle à son maître, vigilant et hargneux.

Je pense sincérement que 98% des chiens sont fidèles et vigilant..quelque soit la race ou meme sans race ! mais je ne connais pas les jag terriers dans le détail


serilynpayne a écrit:La chasse c'est auxiliaire , je ne suis pas encore chasseur, mais je vais m'y mettre en touriste, surtout pour apprendre déjà à chasser ! et comment gérer la viande.

Avant de gérer la viande, il faut ramener du gibier, et la chasse se résume souvent à une grosse promenade avec un fusil sans forcément ramener à manger .. Donc ne t'inquiéte pas au début la "gestion de la viande" se résume à une chose : la manger dans les jours qui suivent Very Happy

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par serilynpayne le Mer 10 Nov - 14:47:56

quand je dis modèle, c'est pour rire, je pense qu'on peut tomber sur un mauvais malinois, et un super batard... seulement on le sait qu'après. Fidèle et hargneux, il y a des toutous qui sont vraiment toutous à son pépère, alors que je souhaite un chien plus vindicatif mais obéissant. Je sias que c'est une relation que l'on va devoir créer (le chien et moi) et je sais aussi que j'ai pas les compétences de dressage et autres. Je ferai au mieux.

pour ce qui est Hors sujet , la préparation de la viande , je pense plutôt à "l'épluchage" de la bête, je sais faire pour un lapin mais pas le gabarit au dessus. Pour la gestion du salage sèchage fumage je suis à peu près au point (et y'a aussi la congelation) et puis où je suis c'est pas la grosse promenade , c'est de la terrasse !

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Mer 10 Nov - 14:58:28

http://www.mnr.gov.on.ca/stdprodconsume/groups/lr/@mnr/@fw/documents/document/mnr_f001300.pdf

désolé par avance les modos, pour la parenthèse HS mais si tu cherche des infos sur comment depecer le gibier tu trouveras si le lien suivant un tuto bien fait.

Un petit conseil : choisi un BON couteau et si possible un couteau à dépecer ça evite de perdre de temps et surtout la coupe est plus propre. (le reste peut être donné aux chiens pour récompenses)

Encore désolé pour le HS

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par grosminet le Mer 10 Nov - 19:15:43

une "utilité du chien dans le cadre de la survie" que l'on n'a pas encore mentionnée : le ragout de chien.
Après tout, les chinois en mangent, et si l'on n'a rien à bouffer (et donc rien à donner à nos toutous), autant qu'ils servent à quelque chose ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par argoth le Mer 10 Nov - 20:05:33

Mes chiens se nourrirons tous seul au besoin et accessoirement me nourrirons aussi. Ce sera pas la première fois qu'il choppe des rats, des mouffettes, des porc-épique ou des lièvres. Si je passe a travers mes réserves et des leurs, plus les fruits sauvage, plus le jardins et que la chasse et la pêche sur mes terres ne donne rien.

Je sais bien, que ça sera pas un monde de bisounourse, mais je préfère un chien qui me rapporteras à mangé de temps en temps, qu'un chien que je passerais à la broche et qui me servira qu'une fois.

C'est les chats qui passerons au BBQ en premier, viens par ici mon Grosminet

A savoir que post-bise, si vous envisager de vous installé en sédentaire, donc des champs, des récoltes. Un ou des chats seront utile aussi pour régulé la vermine et évité qu'il réduise vos récoltes une fois stocké. On oublie vite dans le conforme moderne, mais la vermine sa pullule vite et fort surtout en situation de merde.... Et de tous temps il y a eu des chats pour protéger le grain si chèrement acquis.

Sans parler que le chat aide à endigué le flot de maladie que colporte la vermine. Si au moyens age on les avait pas massacrer dans les villes en les croyant porteur, la peste noire aurait peut être fait moins de ravage...

Enfin je suis HS là désolé.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par frank le Jeu 11 Nov - 3:32:38

http://www.greatwardifferent.com/Great_War/Animals_at_War/Chiens_02.htm
En 14, dans les tranchées, les "ratiers" exterminaient la vermine de nos "poilus", qui n'avaient déja pas grand chose à manger...


frank
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 42
Localisation : Landes,pyrénées atlantiques,haute garonne,tarn
Emploi : ssiap 1
Loisirs : randonnée, survivalisme, cynopihlie
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par grosminet le Jeu 11 Nov - 8:58:06

argoth a écrit: je préfère un chien qui me rapportera à manger de temps en temps, qu'un chien que je passerais à la broche et qui me servira qu'une fois.
C'est les chats qui passerons au BBQ en premier, viens par ici mon Grosminet

A savoir que post-bise, si vous envisager de vous installé en sédentaire, donc des champs, des récoltes. Un ou des chats seront utile aussi pour régulé la vermine et évité qu'il réduise vos récoltes une fois stocké. On oublie vite dans le conforme moderne, mais la vermine sa pullule vite et fort surtout en situation de merde.... Et de tous temps il y a eu des chats pour protéger le grain si chèrement acquis.
fais gaffe, j'ai les crocs pointus et les griffes acérées !

Tu as parfaitement raison, les chats sont très utiles contre les rongeurs, afin de protéger les récoltes. Et quand les chats pullulent, on sait très bien qu'ils ont le gout du lapin...
Par contre, le chien qui te rapporte à bouffer, s'il n'y pas été dressé avant la bise, je n'y crois pas, nos clebs sont habitués à ce qu'on leur serve la gamelle (sauf quelques chiens courants pour la chasse que leurs salopards de maitres affament 15 jours avant l'ouverture)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par frank le Jeu 11 Nov - 9:29:43

les chats sont plus enclins à nous transmettre des maladies que les chiens; toxoplasmose, pasteurellose, la lymphotériculose bénine(maladie des griffes du chat), la tuberculose pulmonaire...Et comme le chien: la rage!

frank
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 42
Localisation : Landes,pyrénées atlantiques,haute garonne,tarn
Emploi : ssiap 1
Loisirs : randonnée, survivalisme, cynopihlie
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par serilynpayne le Jeu 11 Nov - 14:43:28

faut juste mettre plus de moutarde à la cuisson Twisted Evil

et pour répondre à grosminet, certains chasseurs considèrent leurs chiens comme des outils.

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par argoth le Jeu 11 Nov - 15:48:12

grosminet a écrit:
Par contre, le chien qui te rapporte à bouffer, s'il n'y pas été dressé avant la bise, je n'y crois pas, nos clebs sont habitués à ce qu'on leur serve la gamelle (sauf quelques chiens courants pour la chasse que leurs salopards de maitres affament 15 jours avant l'ouverture)

Je sais pas quoi te dire, j'ai pas dresser le husky à la chasse, mais il lui arrive de rapporter de la foret, un lièvre, une mouffette ou autres. Ils étaient encore frais, donc pas une charogne. Après, je l'ai jamais dresser ou encourager à cella, le sang de c'est ancètre est peut être fort chez lui, ou alors il crois que c'est des jouets sur pattes scratch . J'ai pas dit qu'il le fessait régulièrement ou sur commandement non plus en ou que je mis firais pour m'alimenter. Il le fait peut être deux ou trois fois par ans. Mais je me dit que si il avait faim, il se démerderais bien pour le faire plus souvent. Le plus marrant est que c'est lui le plus doux avec les chats. Peut être l'instint de gardien de troupeau, il choppais les petit chatons par la peau du coup délicatement et les rapportais dans leur panier. Laughing

A vive les bâtards cheers

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par volwest le Jeu 11 Nov - 16:58:03

Salut…

L'utilité du chien dans le cadre de la survie est vaste.

Bien sur, son rôle principale reste de l'amitié et du signal, mais il est aussi une source d'énergie importante comme en témoignent les Inuits par exemple. Il tire, il transporte et il ramène.

Les babouins en Afrique, adoptent (volent) les chiots pour que l'univers du chien s'incorpore a l'univers du Babouins. Cette pratique étonnante est mise en place pour la simple utilisation du chien comme système d'alarme…surtout la nuit (voir documentaire de National Geographic).

Le chien y trouve son compte parce que les Babouins sont très utiles pour la procuration de la nourriture.

Même principe pour nous…les grands Babouins.
Le chien est avant tout un système d'alarme performant et pertinent dans le cadre de la survie, et c'est sans aucun doute pour cela que le chien évolue toujours au sein des systèmes "primitifs".

a+

volwest
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 246
Localisation : Montana
Date d'inscription : 24/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lesurvivaliste.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par grosminet le Jeu 11 Nov - 17:41:14

argoth a écrit: j'ai pas dressé le husky à la chasse, mais il lui arrive de rapporter de la foret, un lièvre, une mouffette ou autres. Ils étaient encore frais, donc pas une charogne.
j'ai eu plusieurs chiens, des batards et des racés, en vivant à la campagne.
Aucun ne m'a jamais ramené quoi que ce soit à bouffer (par contre les chats le font très souvent) mais tous visitaient les poubelles du village...malgré que leurs gamelles étaient toujours remplies à l'heure

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par frank le Jeu 11 Nov - 18:33:23

J'avais un berger blanc suisse en sécu, à chaque fois que je le lachais dans un bois le soir,pour le détendre, il me ramenait un lapin ou me levait du chevreuil, pourtant il avait sa ration de croquettes et ses os de boeuf à ronger...Mon malinois me fait la même dans le bois en bas de mon village.

frank
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 42
Localisation : Landes,pyrénées atlantiques,haute garonne,tarn
Emploi : ssiap 1
Loisirs : randonnée, survivalisme, cynopihlie
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Ven 12 Nov - 10:26:48

grosminet a écrit:Par contre, le chien qui te rapporte à bouffer, s'il n'y pas été dressé avant la bise, je n'y crois pas, nos clebs sont habitués à ce qu'on leur serve la gamelle

A la base TOUS les chiens ont des instincts de chasse. Le chien est un prédateur carnivore à l'état sauvage, donc pour se nourrir lui ou ou ses ancetres proches ont forcément chassé. Meme les chiens dit "d'appartement" sont des chasseurs ingorés !! Le cas le plus parlant est celui du yorkshire est a la base un chasseur de rats et lapins tres aprécié des mineurs, que l'on a progressivement contraint à la vie citadine.

Entre l'instinct de chasse et l'efficacité il y a le dressage et la technique du chien pour chasser. En fonction des aptitudes naturelles du chien (vitesse, flair, mordant, endurance) le maitre va encourager ce comportement et l'eduquer à etre un vrai partenaire de chasse : ex le fait de ramener le gibier tué est un casse tete chez certaine race et une aptitude inée chez d'autre.

Mais tous les chiens, savent plus ou moins pister et chercher du gibier, ce qui est déjà pas mal pour assister le chasseur ! Amène un chien en pleine nature plusieurs fois tu verra à quel point son flair va se développer et à la vitesse ou les instincts primaires vont ressortir.

grosminet a écrit:(sauf quelques chiens courants pour la chasse que leurs salopards de maitres affament 15 jours avant l'ouverture)

Tu as raison cela existe. Mais sans dire que tu as une dents contre les chasseurs, ton exemple est trés singulier et reste une exeption en matière de chasse. Si tu as l'occasion de voir un chien de chasse chasser, tu pourras t'apercevoir à quel point cela lui fait plaisir, et qu'il n'y a pas besoin de le contraindre ou l'affamer. Et un chien en bonne santé et bien nourrit est plus endurant et plus OBEISSANT qu'un chien affamé.

Enfin, sans rester sur des aprioris ou sur des exemples de "chasseurs tyrants", dans la réalité la majorité des chasseurs aiment leurs chiens. Le chasseurs chasse souvent pour son chien et le chien chasse très souvent pour son maitre. Hormis pour la "chasse en meute" (avec des beagles notamment où la dynamique de meute prime), la complicité entre le chien et le maitre est CAPITALE pour bien chasser.

Aprés on aime la chasse ou on ne l'aime pas, cela est un autre sujet, mais dans un cadre de survie la chasse n'est pas une option, ni un loisir mais une nécéssité.

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par grosminet le Ven 12 Nov - 10:30:22

je n'ai rien contre les chasseurs, bien au contraire, mais je déteste les viandards et les salauds qui martyrisent leurs chiens. Nuance...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Ven 12 Nov - 10:33:54

grosminet a écrit: je déteste les viandards et les salauds qui martyrisent leurs chiens. Nuance...

Moi aussi !!! Very Happy Very Happy
il y en as de moins en moins, mais il en reste quand meme toujours trop silent

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par serilynpayne le Ven 12 Nov - 12:10:50

le chien est de toutes façons un impératif en cas de survie et de vie dans un milieu hostile ou naturel. on pense une domestication depuis un bail et même c'est la première domestication. Ca avait un sens fondamental il y a 10 ou 20000 ans. C'est un bon gardien, défenseur , chasseur. Suivant wiki, la piste la + probable c'est une évolution de canis lupus ( aussi un des membres fondateurs )... les chiens étant interféconds l'espèce s'est mélangée.

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Ven 12 Nov - 14:38:26

frank a écrit:J'avais un berger blanc suisse en sécu, à chaque fois que je le lachais dans un bois le soir,pour le détendre, il me ramenait un lapin ou me levait du chevreuil, pourtant il avait sa ration de croquettes et ses os de boeuf à ronger...Mon malinois me fait la même dans le bois en bas de mon village.

le chien chasse plus par plaisir que par faim Very Happy heureusement pour nous il ne resterait pas grand chose aussi non !! Very Happy Si il comprend en plus que sont maitre est fier de lui, alors la c'est la grande virée !!

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par resistance34 le Ven 12 Nov - 14:55:13

frank a écrit:le cane corso; pour: bon gardien, peut servir pour le trait, agile
contre: gros gabarit, flair moyen

Quand tu dis mauvais flair c'est en compraisons avec les autres races citées ou en général ? Apparement, ils sont pas mauvais pour la traque et la piste mais la mienne est trop jeune pour t'en dire plus. J'essaye de l'encourager à chercher et à utiliser son flair on progresse doucement.
On est trés loins des capacités olfactives des précedents chiens de mon pere (setter irlandais et braque allemand) mais je ne trouve pas ça si catastrophique ... a voir avec le temps !
Dans tous le cas ce n'est pas un pur chien de chasse non pas par rapport à son flair, mais par rapport à sa vélocité, et surtout son manque de finesse dans l'approche Smile Smile Smile (aussi discrete qu'un cheval au galop) Shocked

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par frank le Ven 12 Nov - 16:33:39

J'ai une femelle cane de 4 ans, je l'adore, elle est super agile au jeu, un vrai chat(de 60 kilos!), mais pour la traque, même si ce n'est pas dans les gênes du cane, on peut l'entrainer à lever du gibier, les chiots de chasse sont entraînés avec une canne à pêche et des plumes, c'est de la prédation...

et j'ai pas écrit "mauvais flair" mais flair moyen!


Dernière édition par frank le Ven 12 Nov - 17:28:17, édité 1 fois

frank
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 42
Localisation : Landes,pyrénées atlantiques,haute garonne,tarn
Emploi : ssiap 1
Loisirs : randonnée, survivalisme, cynopihlie
Date d'inscription : 23/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par MonteRosso le Ven 12 Nov - 17:01:44

je ne peux qu'être d'accord avec ce qui a été dit.

A mon expérience (chasse en Corse essentiellement, non en battue, mais en solo durant 3 à 10 jours seul en montagne intérieure) un bon chien moyen (20-40 kilos) s'il est "tenu" et entraîné est une véritable machine. Pour un usage mixte et avec certes un peu plus de pratique, le "berger" a ma préférence dans un contexte lié au survivalisme.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par KrAvEuNn le Mar 2 Avr - 13:00:38

Salut !

Pour info : attention aux crapauds.

Après une expérience malheureuse concernant un cas de morsure de serpent et une autre concernant une piroplasmose, j'ai été - enfin l'un de mes chiens - confronté à un empoisonnement par contact buccal avec un crapaud.

Hé oui ! Ces bestiaux sécrètent un poison mortel via des glandes parotides situées sur leur peau.
Mastiquer un crapaud, même mort, peut être dangereux, voir mortel ; surtout pour les petits ou jeunes chiens.

Il a plu beaucoup ici cet hiver-printemps et qui dit soirées et nuits pluvieuses dit sorties de toute une faune de baveux et d'amphibiens. En soirée ont fait généralement sortir ses animaux de compagnie pour un dernier pipi et il n'est donc pas rare que chiens - joueurs - et crapauds - placides - se croisent.

En soirée, un dimanche (donc véto de garde uniquement) ce printemps, suite à une journée très pluvieuse, j'ai comme à mon habitude fait sortir ma jeune chienne - 5 mois - en totale liberté, pour lui faire faire son dernier pipi du soir et sa route a croisée celle d'un de ces batraciens que je ne pouvais pas voir à cause de l'obscurité. Joueuse elle l'a choppé à pleine gueule et l'a, heureusement, relâché aussitôt et très vivement comme si elle était à la foi surprise et si elle avait subit une forme de douleur, ou de violent dégoût. Je l'ai fait rentrer et elle s'est alors mise à régurgiter par la bouche une sorte de mousse blanchâtre et à déglutir.

Rapide tour sur le web et petite panique en constatant de nombreux cas de décès suite à ce genre d'accident. J'ai quand même trouvé quelques conseils et j'ai rapidement nettoyé la bouche du chiot au jet d'eau et avec l'aide d'un doigtier brosse à dent et, enfin, j'ai essuyé avec une serviette l'intérieur de sa bouche.
J'ai quand même contacté une amie éleveuse qui avait été plusieurs fois victime de ce genre de problème qui, vu de l'arrêt de la salivation de mousse et l'état d'un rythme cardiaque, d'une respiration normaux et de l'absence de vomissement et de diarrhée, m'a bien rassuré et conseillé, puisque j'avais fait les bons gestes, de juste surveiller l'évolution de la chienne. A savoir que si le chien part en vomissement et en diarrhée c'est très mauvais signe.
Au final la chienne s'en est très bien sortit. clind'oeil
Il est quand même conseillé, si l'on peut, de filer directement chez son vétérinaire... même après nettoyage de la bouche du chien au jet d'eau.

Crapaud : un risque d’empoisonnement grave à ne pas sous-estimer chez le chien

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'utilité d'un chien dans le cadre de la survie

Message par Wasicun le Mer 3 Avr - 12:17:17

C'est totalement vrai ... d'où l'idée dès le plus jeune âge de faire bien intégrer à son chien le principe du "refus d'appât" :

http://www.santevet.com/articles/1067-le-refus-d-appat-un-exercice-tres-utile-a-apprendre-a-votre-chien

;-)

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum