La survie en mer.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La survie en mer.

Message par Mariner le Dim 18 Fév 2007 - 12:24

La survie de Balboa.


Vivant en bretagne, prêt de la mer, dans une ville portuaire moyenne, dans ma tête de survivalisme, j'ai immédiatement pensé à évacuer la zone de guerre en bateau.
Tout l'argent que je vais donc gagner n'ira donc pas dans l'achat d'une maison ou un apart.

Ce bateau sera un voilier à 2 mâts (donc soit un ketch, soit une goëlette), 2, car en cas de tempête, si un mât casse, il m'en restera un autre. Il y aura un moteur de 30 à 50 chevaux, car c'est indispensable pour manoeuvrer dans un port, l'alternative quand je n'aurai plus d'essence, sera le mouillage, dans une crique abritée, il y en a plein en Bretagne. La coque sera de préfèrence en métal, il me semble que ce sera plus solide que le plastique, le bois, la fibre ou le fibro-ciment.

J'ai déjà prévu des aménagements, panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaire, éolienne. Un réservoir d'eau démesuré (je le ferai faire sur mesure), des rations, des conserves, des produits longues conservations..
En mer, entre les escales, je pourrai manger du poissons, des algues (ils en existent des comestibles) et je récupérai l'eau de pluie.

En cas de problème en France, je n'hésiterai pas à partir, quitter ma famille (grands-parents, oncles, tantes, cousins) et amis ne sera pas un souci, mes parents ayant un voilier, je fais confiance à mon père qui est en accord avec mes idées.
En attendant d'avoir acheté le bateau, je me prépare à une survie sur terre.

Je garde mon projet de destination secrète afin d'éviter que des milliers de gens y soit avant mon arrivée, je peux vous dire que ce sera une ile (le bateau est juste un moyen de transport, et non pas une maison dans laquelle j'habiterai définitivement).

Je pense avoir tout dit sur mon projet, n'hésitez pas à me poser des questions, ma méthode n'est pas forcément la meilleur, j'abandonnerai et je quitterai tout, en laissant famille, amis, maison famillial, réseau professionnel etc... psychologiquement.. vous imaginez?

PS: boire de l'eau de mer rend fou en quelques jours, il est possible de la couper avec de l'eau douce mais faut avoir l'estomac bien accroché.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Rammstein le Dim 18 Fév 2007 - 16:54

Boire de l'eau de mer ne rend pas fou, mais sature les reins en sel. Au final, en 7-8 jours le résultat est le même que tu aies bu de l'eau de mer ou pas : tu meurs de déshydratation. Par contre en buvant l'eau de mer tu restes conscient et actif plus longtemps, ce qui augmente tes chances de survie !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par toma_nancy le Lun 19 Fév 2007 - 11:23

Balboa a écrit:
je pourrai manger des algues (ils en existent des comestibles)

Toutes les algues sont comestibles, pas forcement bonnes mais jamais toxiques.
J'ai appris ca dans des bouquins de glanes, ce que j'envie aux gens de bord de mer : que ce soit fruit de mer ou algues, aucun ne semble toxique (dites moi si je me trompe, hein, je voudrais pas que quelqu'un s'empoisonne a cause de ca). En opposition avec nos baies sauvages ou champignons, ou le risque est non nul
Par contre attention, cela concerne les caractéristiques naturelles de produits... Une algue contaminée par une quelconque pollution aura toujours les vices de cette pollution

toma_nancy
Membre

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 20/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Rammstein le Lun 19 Fév 2007 - 11:42

Pour l'eau potable, avec un distillateur solaire, même artisanal, tu peux durer indéfiniment en mer ! Si en plus tu récupères la rosée et l'eau de pluie, c'est Byzance !

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Capausoleil le Lun 19 Fév 2007 - 12:55

toma_nancy a écrit:ce que j'envie aux gens de bord de mer : que ce soit fruit de mer ou algues, aucun ne semble toxique

Il me semble que beaucoup sur le forum envisagent une "retraite" dans le centre de la France....Pour la tranquilité, certainement....Mais ils vont se priver d'une ressource alimentaire importante...
Le bord de mer offre une source de proteines innepuisable et variées sans parler du sel qui est indispensable à la vie et comme moyen de conservation des aliments.
L'eau y est aussi abondante (a condition d'avoir un moyen de la desaller bien sur)
Mais bon...On pourra faire du commerce:
"Echange un kilo de sel contre un kilo de patates" lol!

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Lun 19 Fév 2007 - 13:05

C'est encore le début d'un long projet donc toutes vos idées et suggestions sont le bienvenues. En ce qui concerne le distillateur solaire et la récupération de rosée, je vais me renseigner et approfondir le sujet.

Pour les Algues, je sais que pour en manger, elles doivent forcément subir un traitement, la déshydratation notament, en ce qui concerne les algues toxiques, il y en a mais elles sont microscopiques, ce sont d'ailleurs elles qui contaniment les huîtres et les moules.

Personnellement, je n'aime aucun fruit de mer! Suspect seul les poissons pourront me nourrir. Very Happy

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Rammstein le Lun 19 Fév 2007 - 13:49

Procure-toi de toute urgence "Naufrages, comment survivre en mer" de Xavier Maniguet !

Le "pressage" des poissons fraîchement pêchés permet également de se procurer le précieux liquide. Lire "Naufragé volontaire" d'Alain Bombard.

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Lun 19 Fév 2007 - 14:12

Ok merci, ce sera fait Rammstein!! je dois de toute façon remplir ma bibliothèque de bord, la traversée de l'atlantique est de 1 à 3 mois avec un voilier normal, donc plusieurs mois sans lire est pour moi inenvisageable.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 13:02

Tu n'aimes pas les fruits de mer ou ils te rendent malade ?

Je crains que "j'aime pas ça" soit à proscrire chez les survivalsites qui veulent vraiment survivre...lol

De même : "Passer plusieurs mois sans lire est pour moi inenvisageable"...Je suis pas bien sûr qu'on est tout les temps et la lumipre à consacrer à lire dans certaiens situations... clind'oeil

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Mar 20 Fév 2007 - 14:06

salut Bluetansy!

je n'aime pas les fruits de mer, un crabe, une huître... je ne peux vraiment pas en manger. Le problème sera différent en période de vache maîgre et donc de survie, je ferai donc un effort ce jour là.

"la lumipre"?

ne t'inquiète pas, j'ai fait de la voile, y a toujours du temps pour bouquiner. Cela dépend si ta façon de piloter est sportive ou tranquille et surtout si tu as mis le pilote automatique clind'oeil

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 14:09

Désolée, j'ai un problème aux mains qui me fait faire pas mal de faute de frappe...et j'ai un clavier suisse...le è est à côté du p et inversement...

Les navigateurs en solitaire ont beaucoup de temps pour lire,? C'est une demande d'information, rien d'ironique à ça...J'avais plutôt l'impression qu'ils passaient leur temps libre à dormir...

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Mar 20 Fév 2007 - 14:20

Tu as raison mais je pense que tu parles des navigateurs du Vendée Globe ou de la Route du Rhum, dans leur cas, la pratique de la voile est un sport.

Une navigation tranquille ne necessite pas une "attention" de tous les instants, dans les cas ou je ne suis pas très proche de la côte, ou la mer n'est pas trop formé (au delà de mer 4 sur l'échelle de beaufort, mon bouquin sera fermé) je pourrai me permettre de lire.

De plus, le temps que je passerai en mer ne dépassera pas 1/10eme de ma vie sur le bateau, je passerai beaucoup plus de temps en escale ou dans les ports qu'en mer.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 14:25

Tu parlais de grande traversée et il me semblait que plus vite elle serait faite et plus vite tu serais en sécurité (et en posture de te nourrir correctement).

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Mar 20 Fév 2007 - 14:35

oui, en fait ça dépendra dans quel état d'esprit je partirai. Si je pars en prévision d'une catastrophe ou si je pars pour échapper à l'onde de choc d'une bombe nucléaire... la situation sera différente dans les 2 cas.

-dans la 1ère situation, j'aurai choisi la saison, la période et la fénêtre météo idéales pour partir dans de bonnes conditions (pas dans une pleine période de tempêtes donc).

-dans la seconde... je ne pense pas que je pourrai ouvrir un livre avant d'être en parfaite sécurité.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 14:48

CQFD... clind'oeil

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Mariner le Mar 24 Avr 2007 - 22:49

Je viens de me rendre compte d'une terrible phrase que j'ai dit, mais qui est terrible si on l'interprète mal.
Balboa a écrit:Je pense avoir tout dit sur mon projet, n'hésitez pas à me poser des questions, ma méthode n'est pas forcément la meilleur, j'abandonnerai et je quitterai tout, en laissant famille, amis, maison famillial, réseau professionnel etc... psychologiquement.. vous imaginez?
En laissant famille.. pas génial, n'est ce pas. J'entendais par là, "en laissant mes parents", sachant qu'ils ont un voilier et que je connais assez bien mon père pour savoir qu'il a plus d'un tour dans son sac! clind'oeil

J'ai donc dit cette phrase assez naturellement, il va de soit que si j'ai des enfants.. il est absolument hors de question de les abandonner!!.

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par mcdxx le Ven 1 Fév 2008 - 7:36

toma_nancy a écrit:
Balboa a écrit:
je pourrai manger des algues (ils en existent des comestibles)

Toutes les algues sont comestibles, pas forcement bonnes mais jamais toxiques.
J'ai appris ca dans des bouquins de glanes, ce que j'envie aux gens de bord de mer : que ce soit fruit de mer ou algues, aucun ne semble toxique (dites moi si je me trompe, hein, je voudrais pas que quelqu'un s'empoisonne a cause de ca). En opposition avec nos baies sauvages ou champignons, ou le risque est non nul

Kikoo.
J'ai une bonne expérience de la mer et je vais tenté d'argumenter un peu ce que tu dis. Le bernard l'hermite est toxique. Sa queue pour être plus précis. Elle doit être enlevé et ne dois pas être jéter ! C'est en effet un appat de choix pour certains poissons carnassiers comme le bar, le lieu jaune ou encore le turbo.

Certains crustacés et mulusque marins peuvent être contaminé par des venins dans les marres stagnante à marée basse exemple les plages de normandie à maré base sont souvent parsemées de zone rocheuses véritables écosystèmes plein de vie. On y trouve des moules, des biborneaux, des vers, des crevettes, des alges, et de petit poisson que beaucoup apelle gobby ou gob. Ce n'est pas son vrai nom je vais tenter de le retrouver. Ces poissons protègent leur oeufs et sont très agressif. Il faut éviter de collecter des organismes filtrant comme ds moules dans ce genre de mare à marré basse. Ces poissons crache leur venir très souvent et les mares peuvent être contaminé. Mieux vaut chasser près des vague là ou l'eau est bien plus aére.

Les conséquence peuvent être graves en cas de crise car cela provoque de violente tourrista et donc une forte désitratation.

Amicalement.

mcdxx
Membre

Masculin Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://mcdx.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par angelo le Sam 1 Mar 2008 - 18:37

Salut, je viens de terminer l'excellent livre de Monsieur Alain Bombard "naufragé volontaire". Je ne suis pas passionné par la mer mais ce Monsieur a réussit quelquechose que personne ne pensait réalisable. Je pense que s'est un trés bon livre pour qui navigue et qui pourrait ce retrouver en difficulté sur l'océan.

Un petit lien pour de plus amples renseignements :
LIEN


Edit cerise : oui, excellent livre. sinon
merci de mettre tes liens entre balises ( règle
8 de la charte et tuto
ici )

angelo
Membre

Masculin Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 26/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par piedsnussurlaterresacrée le Mar 11 Mar 2008 - 9:31

D’une manière générale on abandonne le navire lorsqu’on a grimpé en tête de mat et que tout le reste est sous l’eau.
Avant de quitter le navire prendre les papiers (livré maritime, papier du bateau, papier d’identité..) Instrument de navigation règle cras, compas, carte marine, carte des courants(très important).
Le livre de bord doit être tenue à jours sur le bateau et le point noter heures par heures en coordonné latitude, longitude. Cela permet de se localisé et de faire une estime sur le lieu estimé d’un échouage possible porter grâce aux courants c’est extrement important pour le moral
De quoi boire de l’eau en pagaille de préférence dans des bouteilles plastique genre bouteille de coca car extrêmement solide, de quoi manger….
Les fringues, on oublie les fringues techniques super etanche a 3000€ dans 99% des cas, le radeau de survie s'ouvre dans le mauvais sens. on est donc obligé de se mettre a l'eau pour le retourné!!! il faut de la laines et coton !!! dans un radeau c’est 100% d’humidité ambiante, il faut donc du chaud même mouiller et du coupe vent genre vareuse en coton
De la signalisation VHF, miroir héliographique, balise…..
On peut donc dire (merci le ceps)
P P P E N S E (pépé pense)
POSITION (dit plus haut gps, papiers, carte…)
PREMIERS SOINS (trousse premiers soin, médoc perso, lunette de vue et de soleil….)
PROTECTION(couvertures, duvets, voiles, bâches, bonnets…..)
EAU (un max., voir pompe a osmose inverse)
NOURRITURE(glucide lent et rapide tube de lait, barre énergétique….)
SIGNALISATION(cyalume, réflecteur balises…..)
EQUIPEMENT(bah comme d’hab. couteaux, préservatif, duckt tape cordage gants…)

piedsnussurlaterresacrée
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 42
Localisation : normandie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bushcraft.1fr1.net/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Zapata le Ven 18 Avr 2008 - 18:00

Bonsoir,

A consulter en bibliothèque, ou à trouver d'occasion : l'encyclopédie "Nauticus", en une quinzaine de volumes.

C'est bourré d'informations pratiques, cela date de la fin des années 1970 ou du début des années 1980, et c'est encore valable à plus de 70 %.

Chaque volume traite d'un thème : le secourisme, acheter son bateau d'occasion, l'électricité du bord, la navigation côtière, choisir son bateau, hiverner son bateau, les moteurs, l'accastillage, la navigation d'intérieur, les pneumatiques, la voilerie, la navigation hauturière, la sécurité et la survie, fabriquer son bateau (acier, aluminium, bois, contreplaqué, béton armé, fibre de verre...), etc.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Zapata le Dim 18 Mai 2008 - 19:03

angelo a écrit:Salut, je viens de terminer l'excellent livre de Monsieur Alain Bombard "naufragé volontaire". Je ne suis pas passionné par la mer mais ce Monsieur a réussit quelquechose que personne ne pensait réalisable. Je pense que s'est un trés bon livre pour qui navigue et qui pourrait ce retrouver en difficulté sur l'océan.

Un petit lien pour de plus amples renseignements :
LIEN


Edit cerise : oui, excellent livre. sinon
merci de mettre tes liens entre balises ( règle
8 de la charte et tuto
ici )

Bonsoir,

Après tout ce temps passé, la polémique fait toujours rage entre ceux qui conseillent de boire de l'eau de mer (en totalité ou en partie), et ceux qui déconseillent formellement d'en absorber la moindre goutte...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

(Sur)vie en mer

Message par Tovi le Mer 8 Oct 2008 - 21:56

Ce serait sympa d'ouvrir un fil "survie en mer". Y'aurait de quoi faire !!

Et aussi d'ouvrir des fils non-VIP, parceque les simples gens ont aussi des choses intéressantes à dire parfois clind'oeil

Tovi
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 42
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Barnabé le Mer 8 Oct 2008 - 23:26

Salut, et bienvenue.

Bien que plein de sympathie pour le monde de la navigation (mes quelques sorties en voilier comptant parmi mes meilleurs souvenirs), je fais remarquer que la survie en mer risque d'être très fortement limitée par le phénomène appelé "piraterie".

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Tovi le Jeu 9 Oct 2008 - 0:11

Tout dépend des régions. Et puis tu oublies une chose, l'avantage des pirates c'est de disposer de bateaux à moteur rapides. Or, sans pétrole (ou approvisionnement compliqué), ces navires resteront au port.
Quant à la piraterie à la voile, trop hasardeux et pas assez rentable. L'autre bénéfice de la piraterie c'est de s'attaquer soit à des cargos (toujours le problème du pétrole), soit à de riches plaisanciers. Je vois pas trop l'intérêt d'attaquer quelques crevards survivaliste pêchant à la ligne sur leur radeau de fortune Smile

Tovi
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 42
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La survie en mer.

Message par Canis Lupus le Jeu 9 Oct 2008 - 7:59

Il faut que tu contactes l'administrateur, Tovi. J'ai coupé les messages qui n'avaient pas leur place dans la présentation de Philippe13.

Ma vision de la chose en tant que non naviguant (qui devrait fermer sa silent) :

  1. la fin de l'essence, c'est vraiment pas pour demain, surtout pour des pirates (le PO ne va pas du jour au lendemain faire disparaître cette profession)
  2. le survivaliste n'a pas un radeau de fortune (à moins que son bateau-maison-point-de-chute n'ait coulé)
Qu'entends-tu par survie en mer, Tovi ?
Less Stroud a fait une émission là-dessus, en se mettant volontairement dans un canot de sauvetage (Survivorman - saison 1 épisode 9). A voir...

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum