Olduvaï
Préparation aux situations de crise & résilience.

Olduvaï, bien que consultable librement, est à participation (en écriture) limitée et incorpore ses membres en fonction de la qualité de leurs contributions (messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir et/ou du savoir faire).
Ainsi, le simple fait de vous inscrire sur Olduvai ne vous donne pas la possibilité de poster partout.

L'acquisition des pleins droits nécessaires pour pouvoir participer nécessite, de votre part, que vous vous présentiez de manière complète. Pas de présentation = pas de droits pour poster.

Manger des glands de chênes....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manger des glands de chênes....

Message par Loripendragon le Mer 9 Déc - 14:02:16

Salut a tous,

A force de cherche on fini par trouver, ben la j’ai un doute…

Ca fait un moment que l’idée de manger des glands de chêne me trotte dans la tête.. Voila la solution que je propose même si elle ne me convient qu’a moitié…

Le gland de chêne n’est pas comestible a cause du tanis qu’il contient.. Donc on voila ce que je vous propose :

Prendre 30 glands, les couper en deux.

Les faire bouillir une première fois,

Les deux peaux - un peu comme dans les châtaignes - s’enlèvent d’un seul coup…

Refaire bouillir 20 minutes, changer l’eau…Répéter cette opération tant que l’eau deviens marron (a cause du tanin)

J’ai un grand moment de doute au 10eme changement d’eau … L’eau est restée « presque » parfaitement claire a la 15 eme tentative…

Les glands bouillis ça a à peu prés le même goût que la châtaigne en mega-plus-fade ! L’énergie et le temps passé est considérable pour être utilisé en cas de crise…

Avez-vous une autre solution a proposer ?

________________________________________________________
Avant d'etre fort comme un chêne faut etre con comme un gland ....

Loripendragon
Membre

Masculin Nombre de messages: 120
Localisation: Sud-est de la france..
Emploi: Libre comme l'air !
Loisirs: 4x4, Rando, Survivalisme
Date d'inscription: 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alpharubicon.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par matthioux le Mer 9 Déc - 14:39:09

Malheureusement je crois que c'est la seule solution.
Peut être qu'en réduisant en poudre le gland avant de le faire bouillir cela réduit le nombre de bain succecif.
A essayer.

matthioux
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 250
Localisation: côte varoise
Date d'inscription: 18/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Da le Mer 9 Déc - 14:45:58

Il y d'autres recettes Ici

Entres autres :
Parce que voilà :
Citation:
Les
glands que l'on trouve en abondance sous les chênes à l'automne ne sont
pas bon que pour les cochons... Ils contiennent beaucoup de tanins et
sont, de ce fait, très amers. La préparation de cette purée permet
d'éliminer ce tanin et de les rendre comestible. Elle contient en
moyenne 6% de protéines et 65% d'hydrates de carbone (amidon).
ingrédients

* glands,
* eau.

réalisation

* entailler les glands,
* les plonger dans l'eau bouillante quelques minutes pour faciliter l'écorçage,
* écorcer les glands,
* hâcher les amandes (c'est-à-dire les glands écorcés),
* faire bouillir dans plusieurs eaux jusqu'à ce que l'eau soit claire et toute l'amertume disparue,
* égoutter, écraser.

utilisation
Voici deux exemples d'utilisation de la purée de gland, il y en a sans doute de nombreuses autres.

* pâté de glands. Ajouter à la purée de l'huile d'olive, des oignons,
des poireaux hachés, de l'ail, du sel et du genièvre haché. Cuire au
four à feu moyen dans un moule. Manger froid.
* tarte aux glands.
Ajouter à la purée yaourt, crème fraîche, miel, raisins secs et lait
[1] pour obtenir un mélange pas trop épais. Aromatiser de gingembre ou
de cannelle. Verser sur un fond de tarte et cuire au four.

remarques
La
préparation de cette purée est gourmande en eau et en énergie (il faut
faire bouillir dans plusieurs eaux). Elle se prête bien pour les
personnes cuisinant sur un fourneau qui assure également le chauffage.
Elle ne présente pas grand avantage (ni économique ni écologique) pour
les personnes disposant d'une gazinière ou de plaques électriques
.
http://nimasadi.kiosq.info/article.php3?id_article=166


Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages: 2224
Date d'inscription: 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Le_Celte le Mer 9 Déc - 14:46:54

J'ai lu quelque part que à une époque ils placaient les glands (préalablements épluchés) dans un sac en jute et laissait le sac a faire trempette quelque jours dans une eau courante (rivière), ce qui enlèverai les tanins...

Je n'ai pas testé...

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 1237
Localisation: BREIZH
Emploi: webmaster
Date d'inscription: 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Jocelyn le Mer 9 Déc - 15:17:55

Quelques infos ici.
Deux additifs différents permettent d'accélérer le processus d'extraction des tanins :

Les amérindiens ajoutent à l'eau une grosse poignée de cendres de feu de bois (la potasse contenue dans la cendre capte les tanins)
Les Corses ont, quant à eux, toujours utilisé une poignée d'argile. L'argile permettant également de capturer les tanins.
F. Couplan parle aussi de la rivière et des amérindiens.

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 754
Date d'inscription: 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par geispe le Mer 9 Déc - 15:22:15

Avez-vous une autre solution a proposer ?
on a fait la même expérience : long et fastidieux pour du sans goût ; alors sauf pour les cas de disette je les laisse aux sangliers :-)

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages: 642
Age: 66
Localisation: alsace
Emploi: retraité
Date d'inscription: 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Loripendragon le Mer 9 Déc - 15:48:09

Je n’avais pas vu ce post...

En cherchant sur le net je suis tombé sur ce fameux Couplan.

On va dire que la technique marche mais elle ne sert pas vraiment...

Je vais tenter la technique de la rivière proposer par le Celte... mais comment contrôler la présence de tanin ?

Faut aussi avoir l'a chance d'avoir une rivière pas loin...


En cherchant sur le net je suis tombé sur Ce fameux couplan et la cendre. Pour l'argile faut tester

On vas dire que la technique marche mais elle sert pas vraiment...

Je vais tenter la technique de la riviere ... mais comment controler la présence de tanin ?

Faut aussi avoir l'a chance d'avoir une riviere pas loin...

Hors Sujet Complet :

Pour geisne : il y a une technique avec des glands pour manger quelque chose qui as du gout ! Attendre le sanglier et BOUM Very Happy mais ca c'est hors charte Sad

________________________________________________________
Avant d'etre fort comme un chêne faut etre con comme un gland ....

Loripendragon
Membre

Masculin Nombre de messages: 120
Localisation: Sud-est de la france..
Emploi: Libre comme l'air !
Loisirs: 4x4, Rando, Survivalisme
Date d'inscription: 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alpharubicon.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Da le Mer 9 Déc - 16:00:25

Pour tester la teneur en tanin, je pense que tu peux:
- soit goûter les glands, s'ils sont amer, c'est bon
- soit les faire bouillir, si l'eau reste clair, c'est bon

Je tenterai certainement une fois, mais en effet, je pense qu'à part pour le fun et pour les périodes de disettes, ça ne vaut pas le coup.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages: 2224
Date d'inscription: 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par DavidManise le Mer 9 Déc - 17:28:13

Je confirme la technique de l'eau courante. Ca marche a condition de faire bouillir et d'éplucher les glands d'abord. Il faut compter quelques jours de trempage dans l'eau courante hein...

Ciao clind'oeil

David

DavidManise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 83
Age: 39
Emploi: Instructeur de survie / vie sauvage
Loisirs: self-protection
Date d'inscription: 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par grosminet le Mer 9 Déc - 18:24:22

entaillez les glands et mettez les à bouillir une dizaine de minutes dans une gamelle pour faciliter leur écorçage.
Versez l'eau chaude, remplacez la par de l'eau froide pour refroidir les glands et écorcez les.
Vous pouvez ensuite les faire cuire entiers, ou les écraser entre 2 pierres pour les réduire en farine grossière et obtenir une bouillie.
Dans les 2 cas, il s'agit d'éliminer le tanin, amer et astringeant, par cuisson à plusieurs eaux : faites bouillir 1/4 d'heure puis changez l'eau (en recueillant les glands dans un linge s'ils sont écrasés) jusqu'à ce qu'elle soit claire et que les glands aient perdu leur amertume.
Lorsque les glands sont prêts, entiers ou en bouillie, assaisonnez les d'un peu de sel, d'huile d'olive et de condiments sauvages (en particulier du genévrier). Tels quels ils ont un peu fades mais il suffit d'ajouter quelques aromates pour que leur saveur s'exalte : la truffe à l'envers !!

Vous vous rendrez vite compte que les glands méritent mieux que d'être donnés aux cochons. Ils sont non seulement nutitifs, mais encore très savoureux, avec un goût de protéine bien marqué.
Dans certains endroits les glands ne sont presque pas amers et une seule cuisson suffira. Il arrive même dans le midi que les chênes verts portent des glands doux qui peuvent se consommer commes les chataignes.
Ailleurs, même après 5 changements d'eau, la bouillie pourra être encore un peu râpeuse : mélangez y de la farine et de l'eau et faites cuirs quelques minutes."

(F Couplan, vivre en pleine nature page 152)

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 2199
Date d'inscription: 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Invité le Mer 9 Déc - 19:07:02

Si vous avez des chevaux, contrairement au cochon, les glands sont nocifs pour eux. Ca ne les tue pas mais les fait dépérir en rendant leur tube digestif moins efficace.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Invité le Mer 9 Déc - 19:30:14

Sujet très intéressant,

Car en dernier ressort, c’est une nourriture de survivance abondante et a présent méconnu.

Je vous signale que certains sont meilleurs que d’autres :
Les glands doux, surtout sur Quercus Ilex, le chêne vert,
Mais aussi sur chêne Tauzin,Pubescent, liége et kermès.
Donc globalement, plus au sud du territoire…

Le chêne vert, donne en abondance, plus facile a décortiquer, amertume variable suivant les arbres.

Perso, je consomme parfois du « Pâté de Gland », c’est bon …Voici la recette.
Avantage, ça se conserve très bien (stock) une fois pasteurisé.

PATE DE GLAND : (une autre technique)
1KG de gland
Inciser les glands de haut en bas
Trempage a l’eau froide (ruisseau, fontaine..etc )
Ebullition prolongée dans de l’eau salée.
Décortiquer,
Relaver dans plusieurs eaux chaudes.
Réduire en purée, puis incorporer 1 oignons, 100 gr d’ortie hachées,3 gousses d’ ail ,10 cuilléres d’huile d’olive, sel, muscade,genevrier.
Cuire au four 30 min a 200 ou (et) pasteuriser.

FARINE DE GLAND :
Décortiquer,
Trempage a l’eau froide (ruisseau, fontaine..etc.)
Ébullition prolongée dans de l’eau salée.
Relaver dans plusieurs eaux chaudes.
Sécher au four.
Moudre

Pour compléter voici ce que Pierre Lieutaghi écrit dans son ouvrage sur les arbres et leurs usages :

Les glands du chêne vert (variété ballotta), ont eu jadis une certaine importance alimentaire.
En Espagne et Afrique du Nord, les chênes verts à gland doux sont méme cultivés comme fruitiers.
P414 Le livre des arbres Pierre Lieutaghi.

En France pendant la disette 1709 et 1770, on mangea force de pain de farine de gland…
On avait coutume autrefois de mêler farine de blé et farine de gland… (p437)


@+
Semp

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Rammstein le Mer 9 Déc - 20:04:08

Dans l'opuscule "Das Eichelkochbuch aus der Nachkriegszeit" (littéralement "Le livre de cuisine du gland d'après-guerre"), il est recommandé - je cite - de stocker les glands pendant l'hiver dans un endroit frais et sec, si possible dans des caisses en bois d'une hauteur inférieure à 50cm, et d'attendre leur germination au printemps. La germination rend en effet le gland plus digeste et réduit son amertume, tout en favorisant l'apparition de vitamines.

Les glands sont ensuite passés à la poêle munie d'un couvercle pendant 8-10 minutes, de façon à faire éclater leur écorce. Bien remuer. Attention, les glands doivent légèrement brunir, mais pas brûler (le bouquin insiste bien là-dessus) ! Ensuite bain d'une heure dans de l'eau froide additionnée d'une cuillère à café de "blanc d'Espagne" (du plâtre ???). Egoûter, laisser sécher, puis passer au hachoir à viande ou au moulin à café. On obtient ainsi de la farine de gland, prête à être incorporée dans différentes préparations salées ou sucrées.

Le bouquin présente ensuite une douzaine de recettes, qui vont du pain au gland en passant par la pâte à tartiner et la soupe.

5 kilos de glands permettent d'obtenir 3,5 kilos de farine. Le bouquin recommande de n'utiliser que les glands tombés de l'arbre, en bon état et mûrs, et d'éviter les jeunes glands.

Pas testé malheureusement...

Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4603
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par cerise le Mer 9 Déc - 20:11:50

une recette testée (source mon blog) :

Les glands... en ces temps d'automne, il n'y a qu'à se baisser pour les
ramasser. Il faut veiller à prendre des glands bien gros et
inhabités... J'ai adapté une recette parmi celles du livre "La cuisine
de Robin des bois" ( L.Hignard/A.Pontoppidan. éd.Actes Sud. 2002 )
~~Pâté végétal aux glands~~
Ingrédients
: env. 30 glands ( ici sauf erreur de chêne pubescent, de chêne
commun en Provence quoi ), une carotte, un 1/2 bol de pain trempé puis
émietté, 2 cuillères à soupe de levure de bière maltée*, 2 cuillérées à
soupe d'huile, sel, poivre, épices...
Sélectionnez environ 30 gros glands et mettez-les dans une casserole
d'eau froide. Portez à ébullition et laissez bouillir 5 mn, puis
égouttez-les et rincez-les sous l'eau froide. Vous pouvez alors les
peler facilement.


Coupez-les en petits morceaux puis plongez ceux-ci dans une
casserole d'eau froide : les faire bouillir 1/4 d'heure : l'eau de
cuisson devient brun foncé. Egoutter et bien rincer. Recommencez
l'opération mais en faisant bouillir 1/2 heure. Egouttez, rincez
plusieurs fois. A ce stade, c'est déjà bien de la purée ( on en obtient
env. 1 bol)
Râpez une carotte dans un saladier, ajoutez la purée de glands égouttée
+ de la levure de bière maltée ( env.2 c.à s.) + sel+ 2 c.à.s. d'huile
( d'olive pour moi )+ puis le pain préalablement trempé, égoutté
sommairement ( qu'il reste quand même bien humide ) et émietté.
Mélangez ou mieux donnez un coup de mixer, ajoutez si besoin un peu
d'eau. On obtient une pâte compacte à verser dans un moule ( moi vu mon
four je mets toujours du papier sulfurisé ); cuire env 1/2 heure. Là,
le moule est un peu grand, ça donne une hauteur de 3-4 cm env, à mon
avis c'est mieux que ça ne soit pas trop épais.

Pas eu le temps de faire une photo du pâté une fois cuit, il a été dévoré dès la sortie du four !!
On peut varier et améliorer bien sûr avec différentes épices ou
d'autres légumes. il y a des recettes qui préconisent d'entailler les
glands d'abords puis de les faire bouillir dans de l'eau 5 mn avant de
les éplucher, mais il y a plus de risques de se couper... et comme de
toutes façons il faudra les rincer/faire bouillir après pour faire
partir l'amertume, ça ne vaut pas trop le coup...
Le goût peut rappeler celui de la chataîgne en moins sucré.
* facultatif.
ce que j'aimerais faire aussi avec les glands c'est du faux café clind'oeil

cerise
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1119
Age: 50
Localisation: Provence
Date d'inscription: 04/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marmite-norvegienne.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Rammstein le Mer 9 Déc - 20:23:50

Et moi du schnaps !

Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4603
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par BigBird le Mer 9 Déc - 21:48:55

cerise a écrit:ce que j'aimerais faire aussi avec les glands c'est du faux café clind'oeil
c'est pas compliqué, une fois débarrasé des peaux, il faut torréfier, le faire griller lentement en le tournant constament, (dés qu'il est grillé à coeur, on laisse refroidir et on passe au moulin, puis en boite.
testé avec une variété du midi (le Suber sauf erreur), une bonne alternative à la chicorée, (il n'y a pas de caféïne).

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages: 882
Date d'inscription: 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par DavidManise le Jeu 10 Déc - 8:12:43

Et ça ne constipe pas trop ? Les tanins, c'est normalement fameux pour ça... on les utilise même pour lutter contre la diarrhée.

David

DavidManise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 83
Age: 39
Emploi: Instructeur de survie / vie sauvage
Loisirs: self-protection
Date d'inscription: 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par cerise le Jeu 10 Déc - 9:54:24

merci pour l'info Bigbird, je ne pensais pas l'utiliser pur, mais pourquoi pas ?
j'ai un succédané de café bio qui est composé de glands, seigle, chicorée, figues...

cerise
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1119
Age: 50
Localisation: Provence
Date d'inscription: 04/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marmite-norvegienne.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par BigBird le Jeu 10 Déc - 13:16:54

je ne l'utilise pas pur, j'avais fait un mélange glands, orge, figues, (l'orge seule a été achetée), chaque ingrédient rôti séparément (pas le même temps de torréfaction),
et au final, au moment de la consommation, je mélange au café,
(1/3 de café moulu pour 2/3 de succédané), et j'alterne avec les jours "chicorée" (1/3 café, 2/3 chicorée).
ça m'a permis de diviser ma conso de café par 3.
c'est bon pour la santé, et si je dois me passer de café complètement pour une periode T, je ne devrais pas avoir trop de difficulté à le supprimer totalement.
maintenant, il faut que je trouve une plante qui puisse m'apporté l'équivalent de la caféïne (l'excitant), je pensais au Maté, mais je ne suis pas sûr que cette plante d'origine argentine s'adapterait au climat du midi de la France...
DavidManise a écrit:Et ça ne constipe pas trop ? Les tanins, c'est
normalement fameux pour ça... on les utilise même pour lutter contre la
diarrhée.
exact, mais apparement, les glands du midi sont assez doux, le taux de tanin ne nécessite pas un lessivage comme d'autres variétés.
dans certains coins en Espagne (Ballotas), comme chez les Berbères (L'Balloute), on le mange même cru, comme des pistaches !


en recette plus dessert (mais ça j'ai pas testé), il y a aussi le gland confit,
c'est la même recette que nos marrons glacés,
et au Maroc le "racahout", une recette à base de glands doux torréfié, de sucre et de chocolat,
de quoi faire de bonne bouillie pour les petits et les grands !


BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages: 882
Date d'inscription: 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par Pichnouf le Sam 6 Fév - 8:54:40

Hello!

Pour continuer dans l'optique torréfaction abordée par BigBird.

Pendant des randos/périodes en forêt, perso, je ne mange pas les glands. C'est compliqué d'en faire un aliment. Par contre je me prépare du café de glands (quand je n'ai plus de café ou que je suis avec quelqu'un qui n'aime pas la caféïne).
Recette:
-Prendre une poignée de glands par terre. Les ouvrir (appuyer dessus avec le plat d'un couteau jusqu'à entendre "clic") et sortir ce qui se trouve dedans.
Couper en petits morceaux (et vérifier qu'il n'y a pas de pourriture ou vers).
Pilonner avec un bout de bois dans un récipient métallique (boite de conserve vide, quart de gourde).
Allumer un petit feu (de cuisson) pour torréfier le mélange (pour l'instant c'est une bouillie).
La préparation demande un minimum de trois cycles de torréfaction (écraser en poudre de plus en plus fine/sécher au feu).

A la fin, on se retouve avec une poudre fine, brûnatre qui sent une bonne odeur de brulerie et qui ne colle pas au récipient.

Réserver cette poudre, faire bouillir de l'eau filtrée dans le récicpient une minute (purification) et ajouter la poudre hors ébullition pour préparer son "café de glands". Laisser descendre la poudre dand le fond et infuser. Vous n'avez pas envie de boire la poudre et le dernier centimètre d'eau dans lequel elle est restée. Un coup de main exercé vous permettra de rincer la gourde sans utiliser plus d'eau.
Dose perso: 3 bonnes pincées pour un quart de litre d'eau.

Matos: glands, quart et gourde d'eau, couteau, source de feu.
Temps de prépa: 10-15 minutes.


Enjoy!

Cam'

Pichnouf
Membre

Masculin Nombre de messages: 23
Age: 33
Localisation: Villeurbanne
Emploi: AVS
Loisirs: cf. centres d'intérêts
Date d'inscription: 31/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

GLANDS

Message par hildegarde le Jeu 7 Oct - 12:34:41

il vaut mieux eviter de cuire les glands ou tout autre aliments contenant du tanin (le thé par exemple) dans des recipients en fer, car les tanins s'allient avec le fer du recipient et sont ensuite ingurgités avec la préparation.
a priori, le fer est un oligoelement donc, pas mauvais pour la santé, mais il faut en consommer à dose ultra minimale, et dans le cas de la cuisson de tanin dans un recipient en fer, cela peut provoquer une intoxication au fer (siderose)qui peut entrainer de grave complication.

"Les propriétés toxiques du fer sont liées au fait que celui-ci possède la capacité d'induire la formation de radicaux libres ayant pour conséquence une modification des graisses de l'organisme : la peroxydation lipidique.
L'intoxication par le fer entraîne les symptômes suivants.
Apparaissent tout d'abord des troubles digestifs qui son suivis par une amélioration de l'état de santé du patient puis par l'aggravation liée à l'intoxication de l'ensemble de l'organisme, entraînant l'impossibilité pour certains organes d'assurer leurs fonctions élémentaires (choc toxique), suivie d'une acidose métabolique et un coma. L'intoxication par le fer entraîne également l'apparition de problèmes de coagulation sanguine.
L'évolution se fait vers des troubles digestifs à type de séquelles du tube digestif et de modifications anatomiques du tube digestif à type de sténose."

http://www.vulgaris-medical.com/encyclopedie/fer-1894.html


Dernière édition par hildegarde le Ven 28 Oct - 13:14:57, édité 1 fois

hildegarde
Modérateur & animateur

Féminin Nombre de messages: 2959
Age: 46
Localisation: juste là, sous l'arbre...
Emploi: Calinosylvestrologiste, bonheurière, rigoladienne, tempusologue
Loisirs: Les plantes sauvages, la vie sauvage, l'amitié, la bouffe.
Date d'inscription: 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaisesherbes.org

Revenir en haut Aller en bas

glands

Message par hildegarde le Jeu 7 Oct - 14:20:17



COMMENT PREPARER LES GLANDS DE CHENE



étape 1 : les ramasser, beaux, propres, pas troués, pas abîmés





étape 2 : les laver dans un grand seau ou bassine, ceux qui remontent sont à eliminer, ils sont surement habités.






étape 3 : les couper en deux (ce qui permet d'en eliminer encore qui sont occupés par de petites bêtes blanches aux yeux bleus...d'ailleurs à ce sujet, savez vous ce qui est plus désagréable que de trouver un ver dans une pomme ? non....? et bien, c'est de trouver un demi ver dans une pomme ! sic ! mdr....)






étape 4 : les mettre dans beaucoup d'eau, dans une casserole émaillée ou en verre (pas de metal)






étape 5 : bouillir 10 min, puis égoutter, puis enlever l'ecorce, en les coupant à nouveau en deux.





étape 6 : les hacher grossierement (plus ils seront hachés, plus l'etape 7 sera courte)



étape 7 : les remettre à bouillir 20 min, puis egoutter, puis les remettre à bouillir 20 min, puis les egoutter...etc jusqu'a ce que l'eau soit claire. le nombre de trempage dépend de la teneur en tanin des glands, plus le climat est doux, moins les glands ont de tanins...

à la fin, vous obtenez une sorte de purée qui vous servira pour faire des gâteaux, des pâtés, ou si vous la séchez, de la farine.

c'est sûr, le travail est un peu long, et pas vraiment adapté à la vie actuelle, par contre, en étant dans la verte, lorsqu'on à pas d'autre chose a faire que de préparer son repas en profitant de la nature et en papotant autour d'un feu....c'est très cool. et c'est très nutritif...


Dernière édition par hildegarde le Ven 28 Oct - 13:15:17, édité 1 fois

hildegarde
Modérateur & animateur

Féminin Nombre de messages: 2959
Age: 46
Localisation: juste là, sous l'arbre...
Emploi: Calinosylvestrologiste, bonheurière, rigoladienne, tempusologue
Loisirs: Les plantes sauvages, la vie sauvage, l'amitié, la bouffe.
Date d'inscription: 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaisesherbes.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par grosminet le Jeu 7 Oct - 15:04:11

pauvres sangliers, qu'est-ce qui va leur rester à bouffer si on ramasse les glands ? Laughing

Merci pour ce didacticiel !
Juste une question : pourquoi faut-il utiliser une casserole émaillée ou en verre mais pas en métal ???

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 2199
Date d'inscription: 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

glands

Message par hildegarde le Jeu 7 Oct - 20:20:45

grosminet a écrit: "pauvres sangliers, qu'est-ce qui va leur rester à bouffer si on ramasse les glands ?

Merci pour ce didacticiel !
Juste une question : pourquoi faut-il utiliser une casserole émaillée ou en verre mais pas en métal ???"

J'ai expliquer cela dans un message plus haut dans le sujet


Dernière édition par hildegarde le Ven 28 Oct - 13:16:31, édité 2 fois

hildegarde
Modérateur & animateur

Féminin Nombre de messages: 2959
Age: 46
Localisation: juste là, sous l'arbre...
Emploi: Calinosylvestrologiste, bonheurière, rigoladienne, tempusologue
Loisirs: Les plantes sauvages, la vie sauvage, l'amitié, la bouffe.
Date d'inscription: 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://mauvaisesherbes.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manger des glands de chênes....

Message par grosminet le Ven 8 Oct - 8:49:23

exact, désolé.
Le message juste au dessus, en plus Embarassed Embarassed Embarassed

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 2199
Date d'inscription: 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum