Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par Rammstein le Jeu 12 Nov 2009 - 21:45

En prélude à un prochain article sur la confection d'un masque à gaz de fortune, je propose aux germanophones du forum un scan du texte m'ayant inspiré. Ce texte est issu d'un ouvrage de protection civile de la défunte RDA. Le masque décrit se fabrique en 2 heures environ, avec des objets courants détournés (tuyau de machine à laver, bidon d'huile, etc). Son efficacité se situe entre le chiffon humide et le masque à gaz militaire (ce qui, je le reconnais, est assez vaste).

Le texte a été repris par "Survival Magazin", un fanzine survivaliste allemand.



















Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par tarsonis le Lun 16 Nov 2009 - 9:22

Super ce tuto, j'étais passé à côté !
EN revanche, je sui très peu germanophone, est-ce qu'à l'occasion il y aura une petite traduction ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par supercureuil le Lun 16 Nov 2009 - 12:34

idem pour moi, par contre les mec en photo on l'air de ce chooter à la colle !

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par tarsonis le Mer 10 Mar 2010 - 18:13

Comme l'esprit de traduction est d'actualité sur le forum, y a t-il une âme charitable qui aurait envie de traduire ce topic qui m'intéresse toujours ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par Rammstein le Mer 6 Juil 2011 - 22:55

Après plus d'un an de glandouille, j'exhume à nouveau ce fil afin de proposer une traduction partielle des scans présentés dans le post initial.

J'ai traduit du mieux que j'ai pu quelques passages secondaires, écrits dans un allemand des plus rébarbatifs (même Madame Rammstein a eu du mal...).

Je posterai le reste de la traduction dans les prochaines semaines (à partir du chapitre 3.5), avant de passer à la mise en pratique.

Viel Spass!

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un masque à gaz de fortune

Message par Rammstein le Mer 6 Juil 2011 - 22:58

Une des tâches principales de la défense civile est de garantir la protection de la population face aux conséquences d’une attaque militaire. La protection individuelle prend ainsi une signification particulière. En terme de protection respiratoire individuelle, à côté des moyens industriels, les moyens de protections artisanaux ont également une grande importance. La notice de construction ci-après en décrit un. Il remplit les conditions suivantes :
- Les moyens de filtration et le récipient permettant la fabrication du corps du filtre sont bon marché et faciles d’accès.
- En suivant la notice il est possible en 2 heures, à partir des matériaux indiqués, de se fabriquer un moyen de protection complet.
- Ce moyen de protection protège des vapeurs et des aérosols chimiques de combat, ainsi que des poussières radioactives, et protège, en plus des voies respiratoires, la tête.
- La respiration via le moyen de filtration présent n’est, grâce à une construction adéquate dans le respect des conseils donnés, que peu altérée.


1. Fonctions et principes de construction

Le principe de fonctionnement de ce moyen de protection respiratoire repose sur la respiration via une voie unique, c'est-à-dire que l’inspiration et l’expiration se font au travers d’un même filtre. Il en résulte 2 contraintes :
- La respiration via le nez doit être bloquée.
- Autant que possible la liaison entre la bouche et le filtre doit être étanche.


2. Matériaux et outils nécessaires

2.1. Matériaux de filtration utilisables

Mâchefer, coke, briquette, charbon de bois ou sable sec.

Image 1, de gauche à droite :
- derrière : mâchefer, charbon de bois, briquette ;
- devant : coke, gravier.

2.2. Récipient pour utilisation en tant que filtre

Une bouteille en plastique cylindrique d’environ 8,5cm de diamètre et 18cm de haut (sans prendre en compte le col de la bouteille) est nécessaire.

Le col de la bouteille doit avoir un diamètre interne de 2cm, et son diamètre extérieur ne doit pas excéder 2,6cm. Une bouteille en plastique destinée à contenir de l’huile moteur et disponible dans les stations services est la plus appropriée.

Image 2 : bouteilles en plastique appropriées pour une utilisation comme filtre

2.3. Matériaux de protection utilisables contre les aérosols

Ouate, laine à polir sèche (un truc introuvable en France apparemment).

2.4. Matériaux utilisés pour envelopper la protection aérosol

Tissus de toutes sortes, de préférence ceux avec une surface rugueuse et fibreuse (par exemple une serpillière, un chiffon à poussière), à l’état sec, un sac en plastique (20 cm x 30 cm).

2.5. Matériaux de fixation de la protection aérosol

Toutes sortes de :
- cordons,
- ficelles,
- élastique à haute résistance,
- fil métallique (flexible, non cassant).

Image 5 : matériaux de fixation

2.6. Embout du filtre

En guise d’embout pour la bouche, un embout de tuba de plongée (ou d’appareil d’inhalation, ou de masque d’évacuation, ou autre), ou la pièce de liaison (tuyau ondulé avec 2 plis) entre la pompe à lessive et le bac de lavage de la machine à laver WM-66, également disponible comme pièce de rechange, sont utilisés (voir image 6).

2.7. Obturateur de nez

Du sparadrap est utilisé comme obturateur de nez (voir image 6).

Image 6 : embouts pour la bouche appropriés et sparadrap pour l’obturation du nez

2.8. Protection du visage et de la tête

Selon la configuration du port, un sac en plastique (transparent, au minimum 35 x 50cm, au maximum 40 x 60cm), un masque de plongée (tailles courantes 1, 2 ou 3) ou des lunettes de motard étanches peuvent être utilisés.

Image 7 : matériaux possibles pour la protection de la tête et du visage (sac en plastique, lunettes de motard étanches, masque de plongée).

2.9. Outils, moyens et matériaux

Dans tous les cas sont nécessaires :
- une passoire (taille des trous de 1mm),
- un tamis (taille des trous de 3 à 4mm),
- du gravier (environ 0,5 litre), de taille allant du noyau de cerise au noyau de pruneau),
- une épaisseur de cellulose,
- des ciseaux,
- une règle,
- un crayon.

Selon les moyens disponibles pour réaliser les trous dans le cul de la bouteille, peuvent être utilisés :
- une pince et un clou (de 2mm de diamètre environ),
- une chignole,
- une mèche (de 3 à 4mm de diamètre),

Selon la configuration du port, peuvent être utilisés :
- un marteau (de 400g environ),
- une scie égoïne,
- du ruban adhésif isolant,
- 0,25m2 de tissu à grosse maille,
- 2m de sangle de 3cm de largeur,
- le tube d’un tuba de plongée ou…
- un tuyau d’arrosage.

Image 8 : Outils et consommables nécessaires

Image 9 : outils et matériaux nécessaires selon la configuration de port


3. Construction du moyen de protection respiratoire

3.1. Fabrication du filtre

Dans tous les cas il convient de laver minutieusement la bouteille en plastique destinée à être utilisée (par exemple avec de l’eau chaude). Ceci est particulièrement important si la bouteille à contenu de l’huile minéral
(NDT : pour le moteur). Dans le cul de la bouteille décrit au paragraphe 2.2 vont être réalisés, avec un clou porté au rouge, au minimum une quarantaine de trous ronds de 3 à 4mm de diamètre (voir illustration 10).

De façon optimale, le clou a utiliser est tenu avec la pince et chauffé dans la flamme du gaz ou dans du charbon incandescent jusqu’à être porté au rouge. Le clou incandescent est ensuite pressé dans le cul de la bouteille, le trou résultant étant agrandi à 3-4mm de diamètre par un mouvement circulaire.

S’il est impossible de chauffer le clou, les trous seront forés avec une mèche de 3 à 4mm de diamètre dans le cul de la bouteille.

Image 10 : mise en forme du fond du filtre

3.2. Préparation du matériau de filtration

Parmi les matériaux de filtration cités au paragraphe 2.1, qui doivent être secs, le mâchefer, le coke, les briquettes ou le charbon de bois sont tout d’abord brisés au marteau (en moyenne 3mm). Ensuite un des 5 matériaux proposés est passé au tamis et agité au dessus de la passoire jusqu’à ce que plus un seul débris ne tombe dans celle-ci (diamètre de trou de 1mm). La passoire est agitée de la même façon, jusqu’à ce
que plus aucune particule fine ne s’en échappe.

Image 11 : tamisage du matériau de filtration

3.3. Remplissage du filtre

Dans la bouteille en plastique préparée comme indiquée au paragraphe 3.1, on insère en guise de colmatage inférieur du filtre une couche de 2cm d’épaisseur de petits cailloux (petits galets, gravillons, etc.). Le matériau de filtration décrit au paragraphe 3.2 est ensuite versé dans la bouteille (épaisseur du matériau de filtration de 15cm), afin d’obtenir une hauteur de 17cm (colmatage matériau de filtration).

En guise de protection de la bouche contre les particules du filtre, on ajoute 2 couches de cellulose sur le matériau de filtration.

L’image 12 montre une représentation schématique du filtre terminé.

Image 13 : positionnement du filtre sur la ouate et le torchon

3.4. Montage de la protection aérosol

25g de ouate sont mis en forme d’un cylindre de 12cm de diamètre et placés au milieu d’un torchon, dont les côtés font au minimum 30cm de long.

Le filtre fini est alors placé sur le tampon d’ouate, de telle sorte que la ouate dépasse de chaque côté du filtre (image 13). Le torchon est alors rabattu sur le filtre et fixé sur celui-ci au moyen d’une ficelle, d’un fil de fer ou d’un élastique. Les coins du torchon dépassant peuvent être coupés.

Conseils :
Il convient de faire attention que :
- la ouate soit uniformément répartie sur le fond du filtre ;
- le pourtour du fond du filtre soit également recouvert d’ouate ;
- la protection aérosol soit protégée de l’humidité. Pour ce faire un sac en plastique (20 x 30cm) suffit, dans le fond duquel est découpé un trou de la taille du goulot de la bouteille. Ce sac est enfilé sur le filtre de telle sorte que le goulot de la bouteille passe par le trou dans le sac, fixé ensuite sur le filtre avec du ruban adhésif ou du sparadrap. L’ouverture du sac se situe alors au niveau du fond du filtre.

L’utilisation d’un sac de transport suppose de découper les 2 coins au fond du sac en plastique. Les 2 hanses du sac de transport y sont ensuite glissées à travers, de manière à pouvoir nouer les hanses du sac autour du cou. A la hauteur des attaches des 2 sangles, avec lesquelles on attache le sac de transport sur le dos, sont découpées 2 fentes dans le sac plastique afin d’y faire passer à travers les sangles. Le sac en plastique recouvre ainsi le moyen de protection respiratoire dans sa totalité.

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum