Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Aller en bas

Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Invité le Lun 26 Oct 2009 - 7:23

On parlait dans le fil sur l'or des risques de fuite d'information, pour être tranquile si la société se délite jusqu'a un certain point il convient de paraître plus pauvre que l'on est.
Je me suis rendu compte que les client du bistrot de ma rue ou je vais souvent prendre un café le matin, me considèrent comme un presque SMICar.
-Ils me voient passer avec des épaves de vélos, ils savent par la conversation que je les remonte pour les revendre.
-Ils ont compris que je bossais en intérim, mais pas que j'ai parfois le statut cadre.
-L'équipe de ménage des immeubles, qui fréquente le bistrot à la pause, me croise souvent au local "encombrant" ou je chine vélos et livres..

C'est involontaire mais pas inutile, je laisse dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Wasicun le Mar 27 Oct 2009 - 1:05

Moi tout le monde me prends pour un cinglé (perso. et pro.) et comme il est de notoriété publique que je suis armé ... et bé ... ma maison est la seule du quartier à n'avoir jamais été "visitée" ...

CQFD ???

;-)
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1970
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Canis Lupus le Lun 2 Nov 2009 - 11:18

Ca me rappelle la description d'un gros dealer parisien qui vivait en "sousmarin" en conduisant une vielle 205 pourrie alors qu'il écoulait des dizaines de kilos de résine de cannabis.

J'adopte aussi un peu cette démarche, en m'habillant sans bling-bling et en ayant la démarche de celui qui sait se défendre.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3730
Age : 33
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Raffa le Lun 2 Nov 2009 - 11:27

c'est quoi la démarche de celui qui sait se défendre ?

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Da le Lun 2 Nov 2009 - 11:44

Sans vouloir dire "savoir se défendre", je dirai que quelque chose genre: dos droit, regard franc (et partout), démarche assuré (avec les ranjos aux pieds Very Happy), ça ne fait pas "victime". Bref, pas celui qui rase les murs... Ça évite pas mal d'ennuis.

Je traîne peu en ville et fais peu la fête dans les endroits publics, mais en tout cas je me suis jamais fait agressé depuis le collège.

Bon, par contre, si vous êtes comme moi avec les cheveux clairs rasés, yeux bleus, et cheiche beige autour du coup, vous êtes un peu vite catalogué.
Mais pour ce que j'en ai à faire ...


Dernière édition par Da le Lun 2 Nov 2009 - 13:21, édité 1 fois
avatar
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2462
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Raffa le Lun 2 Nov 2009 - 12:34

cela rejoins ce topic Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Ceci dit on a beau ne pas faire victime et ne pas être blingbling, quand on est une nana, l'assurance et les rangos aux pieds n'assurent pas la non agression.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources
avatar
Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Skeld le Lun 2 Nov 2009 - 16:58

Rien ne protege entierement, mais entre une minijupe ou une paire de rangeos/treillis... c'est toujours ça de pris. Néanmoins c'est plus facile pour un mec de porter des rangers et fringues militaires que pour une fille Very Happy

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par DavidManise le Jeu 17 Déc 2009 - 14:30

Raffa a écrit:Ceci dit on a beau ne pas faire victime et ne pas être blingbling, quand on est une nana, l'assurance et les rangos aux pieds n'assurent pas la non agression.

Un truc intéressant à noter, dans la psychologie des agresseurs, c'est leur capacité étonnante à repérer une proie. En un clin d'oeil, les "bons" prédateurs arrivent à jauger plus ou moins intuitivement :

- l'agressivité potentielle et le répondant de la personne ;
- la capacité de la personne à "sortir du cadre", à transgresser son éducation et la bienséance et les a prioris pour péter un plomb et se défendre ;
- le potentiel de détection du danger de la personne ;
- le potentiel physique réel de la personne (sens de l'équilibre, coordination, condition physique) ;

... en plus bien sur du bénéfice potentiel dont il peut en retirer.

Les proies favorites de bien des prédateurs urbains sont les "faux durs"... homme ou femme. Moi le premier l'autre jour à Cassis j'ai croisé un gamin de 18-19 ans qui s'amenait vers moi dans la rue, les épaules en l'air, le col relevé, roulant des mécaniques et me regardant fixement style je vais pas bouger pour te laisser passer. Il m'a foncé droit dessus. Moi qui suis normalement devenu plutôt cool avec l'âge, j'ai subitement eu envie de lui rappeler sa place dans la hiérarchie. Alors qu'il voulait me bousculer au passage, je me suis "enraciné" une seconde au moment où son épaule est venue percuter la mienne. Résultat le gamin plutôt balèze (90-100kg et plus grand que moi de 10cm au moins) a fait un tour et demi dans son slip et s'est vautré comme une bouse, et là j'ai souri et j'ai dit "oh pardon" et je me suis barré tranquillement en souriant à sa copine qui se marrait...

L'utilité de mon anecdote, ici, c'est de montrer que le décorum, les rangeos au pied ou l'attitude menaçante ne sont absolument rien, et peuvent au contraire être provocants si on n'a pas de vrai répondant derrière. LE SEUL BLUFF QUI FONCTIONNE, C'EST LE BLUFF QUI N'EN EST PAS.

Anecdote inverse, j'éprouve une crainte respectueuse instinctive au contact de la femme d'un de mes potes. Elle ne transpire pas la warrior du tout, elle est plutôt chic, distinguée, s'exprime bien et pourrait facilement passer pour une bourgeoise friquée... mais on sent que derrière la facade BCBG se cache une réelle furie. De fait, elle n'a JAMAIS été emmerdée par qui que ce soit, et bien que faisant un boulot avec un public pas évident, elle fait la loi dans le quartier et est la femelle alpha de la zone. Le fait est qu'elle est très aimable et très gentille, et très respectueuse des gens, et qu'elle s'habille bien et tout, mais qu'une fois un mec lui a manqué de respect et elle l'a démonté à coup d'agrafeuse dans son bureau... Elle, elle ne bluffe pas.

Donc oui, quand on est un mec de 120kg avec une tête de tueur et des cicatrices comme moi, et qu'on n'a visiblement pas un rond, on se fait beaucoup moins emmerder que si on est une femme de 55kg, timide, bienpensante, mignonne et friquée (je parle pas de toi là hein raffa, je te connais pas -- rire -- je parle en général)... MAIS un gros balèze qui a peur sera toute sa vie une victime, et une furie, une vraie, de 50kg sera bien souvent tranquille.

Le seul bluff qui fonctionne, c'est pas du bluff.

David
avatar
DavidManise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 85
Age : 43
Emploi : Instructeur de survie / vie sauvage
Loisirs : self-protection
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par serilynpayne le Jeu 17 Déc 2009 - 15:50

faut être invisible, ne pas provoquer par une richesse extérieure, ni une attitude ou un discours vindicatif.
et savoir que tous les coups sont permis , surtout les coups bas... j'ai lu récemment Millénium (ils en on fait un film je crois)
La nana dans le livre, elle a un marteau dans son sac...

j'aimerai pas me prendre un coup de marteau, ou de statue du dôme de milan (actu berlu)

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3217
Age : 55
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Jocelyn le Jeu 17 Déc 2009 - 15:52

DavidManise a écrit:Anecdote inverse, j'éprouve une crainte respectueuse instinctive au contact de la femme d'un de mes potes. Elle ne transpire pas la warrior du tout, elle est plutôt chic, distinguée, s'exprime bien et pourrait facilement passer pour une bourgeoise friquée... mais on sent que derrière la facade BCBG se cache une réelle furie. De fait, elle n'a JAMAIS été emmerdée par qui que ce soit, et bien que faisant un boulot avec un public pas évident, elle fait la loi dans le quartier et est la femelle alpha de la zone. Le fait est qu'elle est très aimable et très gentille, et très respectueuse des gens, et qu'elle s'habille bien et tout, mais qu'une fois un mec lui a manqué de respect et elle l'a démonté à coup d'agrafeuse dans son bureau... Elle, elle ne bluffe pas.
Ayant habité dans diverses zones difficiles de la région parisienne (lorsque j'étais étudiant et un peu après), je reconnais complètement cette propension qu'ont les "prédateurs" à repérer une "proie" (la peur est -toujours- perceptible, indépendamment du comportement, de l'habillement, etc.).
Par contre, le fait d'être identifié -à l'inverse- comme "indigeste" me semble nettement moins évident. Je connais quelques contre-exemples de personnes qui ont un profil à ne pas se faire "emmerder", tant au niveau psychologique (sauvage) ou techniques de défense, et qui pourtant attirent les ennuis.

MAIS un gros balèze qui a peur sera toute sa vie une victime, et une furie, une vraie, de 50kg sera bien souvent tranquille.
Contrairement à ça, je connais très bien une furie un peu du même profil que tu décris, qui pourtant attire les emmerdes (et les envoie si nécessaire aux urgences). Et effectivement, je vois très bien quand tu écris "crainte respectueuse instinctive", mais parfois c'est uniquement vrai si on connait suffisamment la personne en question.
De même que je connais plusieurs pratiquants d'arts martiaux correspondant aux 4 points que tu décris, et qui pourtant ont été agressés (au regret des agresseurs).

Le seul bluff qui fonctionne, c'est pas du bluff.
Je suis d'accord dans le sens où il faut toujours être prêt à aller au bout de ce qu'on prétend, sous peine de provoquer une escalade qu'on est ensuite incapable d'assumer.
avatar
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par mado le Jeu 17 Déc 2009 - 16:34

Pour la petite nana, je confirme, lol !
J'ai travaillé avec des sortants de prisons, des malades mentaux (pas ensemble).
Mes collègues (hommes & femmes) ont eu leurs pneus crevés, pare-brises éclatés ou agressions verbales ou physique.
Moi, jamais. Ils n'avaient pas intérêt à faire les mariolles MAIS je les respectais.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 64
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Da le Jeu 17 Déc 2009 - 16:53

L'utilité de mon anecdote, ici, c'est de montrer
que le décorum, les rangeos au pied ou l'attitude menaçante ne sont
absolument rien, et peuvent au contraire être provocants si on n'a pas
de vrai répondant derrière. LE SEUL BLUFF QUI FONCTIONNE, C'EST LE
BLUFF QUI N'EN EST PAS.

Les rangeos, c'était juste pour l'anecdote, surtout qu'en dessous un pantalon, ça passe inaperçu (et au-dessus du pantalon, c'est pas tellement mon look Very Happy).


Comme tu le dit, on s'attire généralement plus d'emmerdes en jouant les caïds, car, sans même parler de celui qui va détecter le bluff, on tombe toujours sur un petit m**deux qui va vouloir se mesurer au "plus fort".

Je dirai que c'est la première catégorie de prédateurs: le candidat au poste de mâle alpha.
Chez les loups ou autres animaux tribaux, le mâle dominant est sans cesse emmerdé par les autres mâles qui veulent accéder au statut... Chez l'homme, c'est souvent pareil, si on a l'air d'être celui à qui il faut se confronter pour gagner un certain rang, on s'attire plus d'emmerde qu'autre chose (j'ai souvent vu des copains "balèzes" se faire emmerder pour rien d'autre que la confrontation).
Personnellement, je ne concoure pas au poste de mâle alpha, et je regarde plutôt amusé les combats de coqs .


Maintenant, cela ne veut pas dire non plus qu'il faut raser les murs, car là, ahma, on attire une seconde catégorie d'agresseurs : ceux qui ne cherchent pas la confrontation, mais qui cherchent juste à dépouiller quelqu'un. Et ceux-là, ils s'en prennent toujours au plus faibles.

Donc comme toujours, il faut opter pour un juste milieu: ni victime potentielle, ni "faux durs" affirmé. De plus, si on n'attire pas la convoitise, et qu'en plus on évite les coins (et les heures) à risques, ça devrait rouler.
avatar
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2462
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par DavidManise le Jeu 17 Déc 2009 - 17:49

Da : absolument.

Il y a plusieurs types d'agression et d'agresseurs... pour moi, le candidat au poste de mâle alpha est très facile à éviter. Suffit de lui signifier à lui comme à tous qu'on s'en fout d'être le mâle alpha ou pas...

... et de lui faire aussi comprendre que s'il ne se contente pas de ce traité tacite de non-agression il risque de tomber sur un os.

Les agresseurs, quels qu'ils soient, mesurent toujours le rapport risque/bénéfice avant de passer à l'acte, sinon c'est de l'ordre du problème mental (et oui ça existe !). Pour certains, le bénéfice c'est d'affirmer leur statut de "alpha" ou "alpha potentiel"... pour d'autres c'est un portable, ou un rapport sexuel pervers où il affirmera physiquement sa domination (croient-ils) sur autrui... ou autre chose.

Lorentz distingue trois types principaux de violence :

  • violence de territorialité (cf les alphas) ;
  • violence de stigmatisation (violences racistes, xénophobes etc.) ;
  • violence de prédation (pour obtenir quelque chose).
Mais dans chacun des cas, quand le risque est vraiment trop important pour l'agresseur, le passage à l'acte est différé ou annulé. J'ai déjà vu des skins néo-nazis, au Québec, m'affirmer avec un joli sourire poli que "les indiens c'est des gens bien, et on a pas de problème avec eux"... alors que deux minutes plus tôt ils rigolaient et me parlaient de prendre mon scalp. Mais on va tomber hors charte là...

Peu importe le type de violence,
il faut -- selon Gavin de Becker (The Gift Of Fear) -- que 4 conditions
soient remplies AUX YEUX DE LA PERSONNE QUI POSE L'ACTE VIOLENT (donc
c'est bel et bien subjectif) pour que le passage à l'acte ait lieu (attention là on parle de personnes à peu près saines d'esprit, et pas de psychopathes complètement déstructurés ou de personnes désinhibées par X substances). On les retiendra par l'acronyme JACA :

- J pour Justification

: l'acte violent doit pouvoir se justifier aux yeux de la personne qui
le pose. On peut justifier ce genre d'actes par n'importe quoi,
parfois, et peu importe si la justification tient la route ou pas. Ca
peut être "j'ai reçu des ordres", ça peut être "ils exploitent mon
peuple depuis 2000 ans", ça peut être "ce sont des infidèles", ça peut
aussi être "il a maté les nichons de ma copine" ou "il a des serpents à
la place des mains"...

- A pour Abilité (Ability), ou "capacité à"
: on ne posera pas l'acte violent si on CROIT qu'il est physiquement
impossible d'y parvenir. C'est pour cette raison que j'ai reçu
beaucoup plus de coups de couteau, bouteille, chaise, maglite dans le
DOS... Quand j'étais de dos, certaines actions devenaient physiquement
envisageables, alors qu'elles ne l'étaient pas quand j'étais attentif,
présent et prêt à contre attaquer. Les prédateurs et les vrais pros se
démerdent souvent très bien pour trouver une manière de rendre
n'importe quelle agression possible. C'est relativement facile,
malheureusement. Il suffit de tricher un peu intelligemment. Et c'est
là assi que la "dureté du mental" va jouer : le vainqueur dans un
conflit est souvent celui qui arrive à croire juste un peu plus
longtemps que l'autre qu'il peut encore l'emporter. "You're never out
of options until you quit", comme le dit si bien mon pote Carl Theile.

- C pour Conséquences
: les conséquences de l'acte violent doivent être perçus comme
positives par la personne qui le pose. Exemple, un gars m'agresse avec
un pic à glace et joue à la machine à coudre sur mon dos. Si je ne
fais rien je meurs, si je lui défonce la rate je survis. Les
conséquences de mon acte violent me semblent positives. Condition
remplie. C'est toute la question de l'intérêt qu'on a à poser un acte
violent. "Ca va me donner quoi"... Et cette question, même si on ne
se la pose pas consciemment, reste bien présente dans tout acte
violent, quel qu'il soit. C'est de fait la motivation première, bien
souvent.

- A pour Alternatives : on ne doit plus
percevoir d'autres alternatives pour arriver à ses fins (voir ci-haut,
conséquences) que de passer à l'acte violent. On ne doit plus savoir
quoi faire d'autre. Et c'est souvent là que l'on peut jouer, en
désescalade.

S'il manque juste une des 4, l'agresseur diffère, annule, ou cherche à trouver le truc qui lui manque (exemple il va provoquer pour chercher une justification, ou faire ça dans une ruelle sombre pour éviter les conséquences négatives...)

Ciao clind'oeil

David
avatar
DavidManise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 85
Age : 43
Emploi : Instructeur de survie / vie sauvage
Loisirs : self-protection
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par serilynpayne le Jeu 17 Déc 2009 - 18:21

- C pour Conséquences
: les conséquences de l'acte violent doivent être perçus comme
positives par la personne qui le pose. Exemple, un gars m'agresse avec
un pic à glace et joue à la machine à coudre sur mon dos. Si je ne
fais rien je meurs, si je lui défonce la rate je survis. Les
conséquences de mon acte violent me semblent positives.


là c'est plus une question d'agresseur, mais d'agressé... une seule condition suffit , c'est de la défense

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3217
Age : 55
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par DavidManise le Jeu 17 Déc 2009 - 20:41

serilynpayne a écrit:- C pour Conséquences...

là c'est plus une question d'agresseur, mais d'agressé... une seule condition suffit , c'est de la défense

Pour se défendre il faut JACA aussi... Justification (si tu penses que c'est pas bien de cogner pour se défendre, tu cognes pas, si tu penses que le mec a le droit de te piquer un rein, tu fais rien, etc.), Ability (si tu es persuadé d'être incapable de te défendre, tu essaies même pas), Conséquences (si tu penses qu'en te défendant ça va être pire après, tu te défends pas), Alternatives (si tu peux t'en tirer sans combattre, tu tentes le coup...).

Ciao clind'oeil

David
avatar
DavidManise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 85
Age : 43
Emploi : Instructeur de survie / vie sauvage
Loisirs : self-protection
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.davidmanise.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par mado le Ven 18 Déc 2009 - 11:53

La modération observe

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 64
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Invité le Ven 18 Déc 2009 - 13:39

Je rappelle qu'on est parti de l'intéret du look pauvre!!!
Je vais finir par demander à être modérateur vu mon ancienneté! Je ne l'ai pas fait car je ne suis survivaliste qu'a la marge=>préparation à une vie pauvre dans une société en crise et non bug-out.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par mado le Ven 18 Déc 2009 - 22:57

Le look pauvre dans l'optique de se protéger des prédateurs, ce qui a généré les autres posts.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 64
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par geispe le Sam 19 Déc 2009 - 10:45

le look pauvre alors qu'on ne l'est pas... çà se sait et se reconnaît bien à l'avance : je sais parfaitement qui est riche et qui est pauvre à 15km à la ronde, c'est à dire les villages qui m'entourent, et je sais où il y a quelque chose à chercher et où ce n'est pas la peine.
d'ailleurs le moment venu la seule richesse intéressante c'est la bouffe : or la plupart des particuliers ont 500g de carottes et de la bidoche dans leurs frigos en panne.
les seuls stocks intéressants risquent d'être les silos des paysans industriels et des coopératives agricoles et ceux-là seront probablement réquisitionnés en priorité par les responsables des villages...

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 70
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par serilynpayne le Sam 19 Déc 2009 - 11:02

c'est pas faux quand t'habite à la campagne, moi aussi je sais pertinemment qui est pauvre, et par déduction qui est riche...
l'idée c'est plutôt pour les sorties en ville, de l'art de se fondre dans la foule sans attirer l'attention
de planquer sa rolex (si t'as réussi et que t'as 50 ans)

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3217
Age : 55
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Invité le Sam 19 Déc 2009 - 11:23

Je parlais en ville bien sur, j'ai travaillé chez un agent immobillier, vous seriez surpris parfois.
Il y a un retraité limite marginal dans mon immeuble, c'est un "fils de famille" comme on dit et il possède par héritage plusieurs appartements dans la tour.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le look pauvre pour ne pas se faire piller

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum