Bûches en papier journal : retour d'expérience

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par Aristote le Mer 2 Avr 2014 - 15:35

Salut  Smile 

je connaissais ça:

La bûche en papier: https://www.google.fr/search?q=faire+ses+buches+de+papier&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=TA48U626EYKk0QW3mICICg&ved=0CEEQsAQ&biw=1600&bih=781



Ton système est intéressant dans le sens ou cela évite d'acheter un outil à bûches.

Même si cela à l'air laborieux ça peut être une façon de se chauffer à moindre coût.
On peut sûrement rajouter des brindilles de bois et de la sciure qui s'agglutineraient à la pâte en papier pour renforcer le pouvoir de chauffe.
Le problème ce sont les encres. Bien qu'il parait maintenant que la plupart des encres sont biodégradables (à vérifier).

Ce qui m'embête aussi c'est d'utiliser une visseuse pour émietter le papier. Je pense qu'en laissant le papier macérer plus longtemps celui-ci doit à un moment donné se transformer en bouillie avec un léger effort de brassage.


Je vais tester ça de mon côté  clind'oeil

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par argoth le Mer 2 Avr 2014 - 18:19

Allez on vas faire quelques petite comparaison histoire de voir si le jeux en vos la chandelles.

Niveau cout ( $$$$$$)

J'ai cherché, pendant une petite heure, mais j'ai rien trouvé de bien concluant, si quelqu'un trouve une source fiable sur le nombre de BTU que dégage le papier en brulant, je suis prenneur.  Mais je vais supposé, selon le peu d'info que j'ai trouver qu'a poids égale le papier dégage autant de btu que le bois.

ALors une stère de bois pèse groso modo, 500 kg, une feuille de papier A4 environ 5 gramme (pour du 80 gr).  Donc il faut 100 000 feuilles de papier récupérer par stère.  Disons que vous bruliez quoi 10 stère dans l'hivers, soit 1 milions de feuille A4 à récupèrer.

Il me faut environ 15 heures pour abbatre les arbres, les ébrancher, les transformer en buches, les fendres et les ranger prête à sécher pour l'été.  (restera qu'a les rentrer).  Soit même pas 2 journée de boulot.  Combien de temps pour ramasser 1 milions de feuilles de papier, les conditionner en buches et les installé pour qu'elle sèche?  (mon petit doigt me dit bien plus, mais j'ai pas de preuve.)

Bien sur votre temps est gratuit et pas mon essence et équipement (mais bon personnellement vu tout ce que j'ai à faire mon temps, il est payant.)  Et pour être juste, faudra calculé l'essence pour ramener le papier à la maison. ;-)

Personnellement, juste à ce niveau, l'effort en vos pas la peine.

Dans la pretes de temps et de couts, il faut aussi dire que : le papier produit deux fois plus de cendre que le bois, ce qui veux dire plus de temps a nettoyé le foyé (2 fois plus).   Plus de cendre, veux aussi dire plus de suie dans la cheminée, donc il faudra sans doute ramoné au moins une fois de plus par hivers votre cheminée.   Encore du temps et des coûts.

Efficacité

Selon le peux que j'ai trouvé 1 kilo de papier produirait autant de btu 1 kilo de bois.  Par contre le papier vas bruler beaucoup plus rapidement, en fait trop rapidement, entrainent un gaspillage de BTU.  SI vous avez une maison extrèment bien isolé et un foyé très efficace, c'est quand même moins pire.  Les braises d'un feux de bois reste chaude et continue de dégager de la chaleur, pas dans le cas d'une buches de papier.  Avec tout ce que ça entraine, se lever la nuit, chauffer plus souvent, plus de combustible (buche de papier) utilisé à la fin que l'équivalent en poids en bois.

Environement

- Brûler du papier produit du dioxyde de carbone en plus grande quantité que le bois.
- 1 tonnes de papier donne 900 kilo de papier recyclé avec 20 fois moins d'eau et 2 fois moins d'électricité qu'à partir du bois.  Sachant qu'il faut de 60 à 100 litres d'eau par feuille de papier, c'est dire l'économie et le gaspillage que ça engendre.
- Il faut 3 tonnes de bois pour produire 1.2 tonnes de papier.  Avec 3 tonnes de bois on fait 2.8 tonnes de bois de chauffage et le reste, servira à l'éco-système, soit tel qu'elle, soit on déchiquetage pour paillage.

En résumé, pour moi, il est bien plus avantageux de recycler le papier en papier.  Et d'abbatre des arbres (mort, dû pour nettoyage, tombé suite au mauavis temps) pour chauffer la maison.  Que de couper des abres pour faire du papier et ensuite utilisé le dit papier pour chauffer.  Autant au niveau de coût, du temps et de l'environnement.

Ceci ne vos bien sur que pour moi, tout est question de votre cahier de charge.  Chacun fait comme il veut en.  Very Happy

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par fokeltok le Mer 2 Avr 2014 - 21:06

@Argoth : En France, question "proximité des ressources", certains vivent plus prêt d'une source de papier que d'une source de bois sur pied...  Very Happy Le feu d'agrément ou de complément peut accepter ces bûches-gadget quand la photocopieuse du bureau est le seul animal sauvage de notre écosystème...

Bon, je me chauffe au bois depuis 12 ans, en zone rurale, avec divers compléments, et je n'ai jamais trouvé une source de papier capable de me fournir mes stères annuels (oui, j'ai fait un ou deux essais de "presse à bûche tombée du camion d'outillage", vite abandonnée). En revanche, je fais "feu de tous bois", je crame tout ce qui passe, au sens propre comme au figuré et je m'en sors sans trop de calcul, je ne suis pas forcément un bon exemple, mais je pense que tu as vu juste en faisant une comparaison objective sur l'énergie, plutôt que quelques tests d'échantillons, intéressants mais peu applicables à grande échelle.

Mon chauffage d'appoint le plus efficace testé à ce jour : pull en laine + conjoint... (attention, en cas de trop basse température, il arrive que le second quitte spontanément le domicile, en emportant une partie des premiers !)

Cordialement
Fokeltok

fokeltok
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 663
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par strinkler le Jeu 3 Avr 2014 - 23:03

quelqu'un peut il m'expliquer comment on peut avoir un pouvoir calorifique pour le papier identique a celui du bois (ici) et un taux de cendre supérieur pour le papier bois entre 0.5 et 1.5% et pour le papier entre 11 et 16%

les lien que je donne n'on probablement rien de fiable hein, c'est juste pour l'illustration


Dernière édition par strinkler le Ven 4 Avr 2014 - 22:43, édité 1 fois

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par un ptit breton le Ven 4 Avr 2014 - 7:42

strinkler a écrit:quelqu'un peut il m'expliquer comment on peut avoir un pouvoir calorifique pour le papier identique a celui du bois (ici) et un taux de cendre supérieur pour le papier bois entre 0.5 et 1.5% et pour le papier entre 11 et 116%

les lien que je donne n'on probablement rien de fiable hein, c'est juste pour l'illustration

Salut , 
tu voulais dire entre 11 et 16 % certainement  clind'oeil .

Il me semble que cela vient de la température de combustion et du taux d'humidité. Je me suis renseigné sur les granulés de bois à une époque , entre le bois et le même bois transformé en granulé mais passant dans une chaudière ( donc combustion à haute température ) ,  le taux de cendre est inférieur.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par strinkler le Ven 4 Avr 2014 - 22:48

oui merci j'ai rectifier.

mais dans ce cas présent on ne parle pas de changer de moyen de combustion, mais uniquement le combustible.
j'imagine que s'il y a plus de cendre c'est qu'il y a moins de matière a bruler, pour avoir un PCI identique entre le bois et le papier, il faudrait que les composant combustible du papier aient une énergie supérieur au composant combustible du bois. comme le papier viens du bois, je ne vois pas comment c'est possible.

il faudrait faire un essai au calorimètre. je vais essayer de m'y coller.

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par tchenophilo le Sam 5 Avr 2014 - 0:27

Si j'avais un poele (mais en appart, pas le pied), je me chaufferais avec ça vu les tonnes de papier qu'on reçoit toutes les semaines en punb (et c'est bientôt les élections lol)

tchenophilo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 487
Age : 47
Localisation : Liège
Emploi : Insertisseur d'emploi (j'aide les gens à en trouver)
Loisirs : Tout ce qui touche à la mécanique, léectricité et miam miam swaf !
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par strinkler le Sam 5 Avr 2014 - 11:34

comme l'as préciser Argoth, ca peu faire un petit complément d'aubaine, mais de la a imaginer chauffer exclusivement avec ca, c'est diffèrent. le travail de collecte, de tri et la préparation demanderais énormément de travail

strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 707
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par tchenophilo le Sam 5 Avr 2014 - 12:12

Ben en ville, situation de KK, c'est une bonne solution !

tchenophilo
Animateur

Masculin Nombre de messages : 487
Age : 47
Localisation : Liège
Emploi : Insertisseur d'emploi (j'aide les gens à en trouver)
Loisirs : Tout ce qui touche à la mécanique, léectricité et miam miam swaf !
Date d'inscription : 31/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par papapoilut le Mer 9 Avr 2014 - 10:24

sans oublier que les encres des publicité encrassent les conduits, si vous utilisez ce système il faut vous imposer un nétoyage régulier du conduit d'évacuation pour éviter le risque de feux de cheminée... sans parler de polution, il faut avoir ce point en tête. 

un retour sur le papier glacé (plus de 30% des pub chez moi) pour cette utilisation?

la préparation semble en effet très longue, sans oublier que sur les enveloppe à fenêtre il faut retirer la fenêtre en plastique...

________________________________________________________
"Le Gouvernement le meilleur est celui qui gouverne le moins."
"Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi."[la désobéissance civile]
Henry David Thoreau
http://www.clicanimaux.com/

papapoilut
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 534
Age : 28
Localisation : 28, proche 91
Emploi : prestataire, mea maxima culpa!
Date d'inscription : 30/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par Cyrus_Smith le Mer 9 Avr 2014 - 11:04

papapoilut a écrit:sans oublier que les encres des publicité encrassent les conduits, si vous utilisez ce système il faut vous imposer un nétoyage régulier du conduit d'évacuation
Tu as des sources là-dessus? Comme ça, j'aurais au contraire pensé que la combustion du papier était moins susceptible d'encrasser les conduits que celle du bois (moins de goudrons par exemple, etc.), et que l'effet des encres sur ce point était négligeable... scratch

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par Aristote le Mer 9 Avr 2014 - 13:05

http://blog.provence-outillage.fr/bricolage-outillage/chauffage/fabriquer-des-briques-avec-du-papier/


Le recyclage du papier est une bonne solution au gaspillage ambiant. A mon humble échelle j’essaie de réutiliser au maximum mes déchets. Depuis longtemps je confectionne mes bûches de papier. Journaux, prospectus, carton, magazines tout passe à la presse à briquettes.

A quoi servent les briques de papier
Personnellement, je mets toujours une brique de papier ou deux au milieu de mes bûches pour démarrer le feu.
On dit que le pouvoir calorifique des briques est équivalent à celui du bois, c’est assez juste (environ 4000 kgcal par kg) ; cependant, il faut savoir qu’ à la longue le papier (surtout les résidus d’encre) encrasse davantage les conduits de cheminée… Il vaut mieux associer briquettes et bois pour un meilleur rendement.

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3260
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par Cyrus_Smith le Mer 9 Avr 2014 - 13:16

Mouais, mais je me demande quand même si ce n'est pas une légende urbaine. La masse d'encre sur du papier est extrêmement faible... Si encore ils parlaient des glaçages du papier...
désolé

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bûches en papier journal : retour d'expérience

Message par argoth le Mer 9 Avr 2014 - 14:56

Salut,
j'en ai parler plus haut, je tire cette information de Pierre des Ruisseaux, Le p'tit almanach illustré de l'habitant, Éditions L'Aurore.  Qu'il y est ou pas d'encre sur votre papier vous devrez ramonée la cheminée plus souvent.

Citation : '' La bûche en papier brûle plus rapidement qu'une bûche en bois. Elle laisse aussi plus de cendres. Cependant, les cendres d'une bûche en bois continuent à chauffer la pièce : ce n'est pas le cas pour les cendres d'une bûche en papier. Le rendement est donc moins efficace. De plus, qui dit plus de cendres dit plus de suie.

Un ramonage plus fréquent de la cheminée sera nécessaire à cause du surplus de cendres.

Brûler du papier produit du dioxyde de carbone en plus grande quantité que le bois. ''

Bien sur ça ne parle pas du tout du fait qu'il y est ou pas de l'encre sur le papier.  Mais reste néant moins, qu'il faudra quand même bien surveilliez vos cheminée et les ramonnée plus souvent.

Les conifères aussi créer plus de créosote dans les cheminée, donc même si à poids et humidité égale au chêne ils vous fourniront la même quantité de chaleur à peu de chose près il vous faudra ramonée plus souvent.  Noté que pour avoir l'équivalent d'une stère de chêne, il vous faudras envrion 2 stère de conifère. ;-)

On peut aussi parler du bois récupérer si vous voulez.  Un bois franc (plancher d'érable, de chêne, de merisier) ne feras pas vraiment de différence pour autant qu'il soit sans vernis (vernis = toxique).  Les planches des murs et de construction, sont en bois moue (conifère, épinette, pin, sapin) et vous serez obligé de ramonée plus souvent.  Attention vielle peinture = plomb = danger.  Autant si on brule que si on sable pour récupérer les planches.

Facta, je chauffe, ramone et buche depuis l'age de 14 ans, ce qui me donne environ 20 ans d'expérience (ce qui est peu comparativement à certain ancêtre dans mon coin ^^) et je peux vous dire que j'ai brulé un peu beaucoup de tout. (bas oui on a tous été jeune et con ^^) silent 

Ha oui tant qu'a faire et parler papier.  Le carton, du type couche de carton-alvéole-couche de carton.  Heu... évité d'en mettre trop à la fois... Parce que votre tuyaux de liaisons entre votre poèle et votre cheminée, bas il vas virer au rouge et si y a des trucs proche je vous dit pas......  Embarassed on a très hâte qu'il repasse à ça couleur initiale.  affraid 

Au plaisir

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum