Se déplacer en auto-stop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Se déplacer en auto-stop

Message par Barnabé le Mer 9 Sep 2009 - 12:14

Quelques conseils tirés des quelques milliers de km que j'ai fait en stop :

- toujours faire du stop à un endroit où les voitures peuvent s'arrêter, vous voient longtemps à l'avance et ne roulent pas trop vite.

- toujours faire du stop sur la bonne route (par exemple à la sortie de la ville, juste après la bifurcation entre plusieurs directions). Il faut parfois pour cela traverser l'agglomération à pied, voire en transports en commun. Il vaut mieux marcher 20 minutes que poireauter deux heures.

- corollaire du point précédent : se faire arrêter au bon endroit ! Si la personne va à un coin paumé, il vaut peut-être mieux se laisser déposer à la sortie de la ville précédente. Ca paraît contreproductif d'aller ainsi volontairement moins loin, mais au final on évite beaucoup de galères. Evoquer gentiment cette problématique avec votre conducteur peut aussi parfois le pousser à faire un détour pour vous amener sur un bon spot (ou au moins vous donner les explications sur comment rejoindre ce bon spot).

- un panneau bien grand et bien lisible facilite fortement les choses. On peut en confectionner un avec un carton faisant 1,5 fois A4 (un A4 plus un-demi A4 dans le sens de la longueur), recouvert par des feuilles de papier blanches fixées par du scotch, inscription bien claire au marqueur noir. Indiquer une destination bien connue et pas trop lointaine. Par exemple, à Lyon, on marque "Montpellier", pas "Almeria". On peut dessiner un pouce ou un smiley dans un coin. Si on a respecté le point précédent (être positionné sur la bonne route) on peut se passer de panneau, surtout à la campagne. Mais quand même, ça aide.

- toujours être propre sur soi.

- idéalement, les conducteurs doivent comprendre au premier coup d'oeil pourquoi vous faites du stop, doivent pouvoir vous cataloguer. Un sac à dos ou un sac de voyage propre et pas trop gros est idéal, il rassure, vous devenez un stoppeur "normal".

- les meilleures configurations pour faire du stop sont : un homme, un couple homme + femme, ou deux filles. Eviter une fille seule (raisons de sécurité + les conducteurs hommes peuvent hésiter à s'arrêter, par crainte d'une embrouille), deux hommes ou tout groupe de plus de deux personnes (les gens s'arrêtent beaucoup moins). Je pense que les jeunes ont plus de chances que des personnes plus âgées : les jeunes sont sympathiques, et on sait qu'ils n'ont pas beaucoup de sous, alors on s'arrête. A l'inverse, une personne de 40 ans ou plus qui fait du stop peut sembler louche.

Pour info, 99 % des gens qui s'arrêtent ont fait du stop dans leur jeunesse, ou bien ont un proche qui fait du stop. Ils s'arrêtent donc par empathie "il est comme moi, ou comme untel, donc je m'arrête, c'est un juste retour de service, etc."

Perso, j'évite les poids lourds sauf si j'ai rien de mieux. Ca va vraiment pas vite.

Pour l'autoroute, c'est délicat. Perso, il y a quelques années, je me mettais à une borne de péage (là où ils ouvrent nécessairement leur vitre) et j'interrogeai poliment les gens qui s'arrêtaient pour savoir s'ils vont dans telle direction. Alternative : se mettre devant les gros trucs verts qui séparent les voies de la gare de péage, avec un panneau bien lisible.

Problème : c'est de moins en moins toléré par les employés de péage et par la police. On se retrouve relégué à faire du stop sur le parking après le péage, et là c'est la misère, c'est très excentré et personne ne vous voit.

On peut aussi essayer de faire du stop de station-service en station-service, c'est à dire qu'on demande au conducteur de nous laisser dans la dernière station-service avant sa sortie. Ca marche très bien en Allemagne (ou il n'y a de toute façon pas de péages) mais pas en France. On galère longtemps. La plupart des voitures qui s'arrêtent aux stations-services d'autoroute comportent déjà des passagers et ne prennent donc pas de stoppeur (plus il y a de passagers plus souvent il y en a un qui veut pisser, c'est statistique ! Et de plus les gamins supportent moins longtemps la voiture donc les familles font des pauses plus fréquentes.) Qui plus est, certaines aires de repos n'ont pas de station service et sont donc très peu fréquentées. Si on vous laisse sur un truc comme ça c'est la misère.

En tout cas, le stop sur l'autoroute marchait, ça m'est arrivé plusieurs fois sur de grands trajets d'aller plus vite que si j'avais ma propre voiture (qui aurait été forcément pourrie puisque j'avais pas de sous, et j'aurais fait une pause toutes les deux heures par sécurité, ce qui fait chuter la moyenne). Là je tombais sur des véhicules rapides et je n'avais pas à faire une pause toutes les deux heures, juste le temps de pisser et hop c'était reparti.

Je ne sais pas comment font les stoppeurs actuels qui prennent l'autoroute. D'ailleurs j'en ai vu très peu cet été. La prochaine fois que j'en prends en je lui demanderai ses techniques.

Et vous, quelles sont vos astuces, vos conseils, vos retours d'expérience ?

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5299
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par Raffa le Mer 9 Sep 2009 - 13:18

Mon conseil en tant qu'ex-stopeuse : éviter de faire du stop seule et éviter les poids lourds quand on est une fille, et même 2, si on ne veut pas de se faire draguer avec insistance, éviter de dormir dans un poids lourd même si promesse d'arrivée à bon port le lendemain si vous pouvez l'éviter, par contre dormir avec un camionneur sur une aire d'autoroute ou une station service est plus safe que seule(s) (NB. ils on la place de loger 2 stopeuses).

Les conducteurs sont des hommes qui souffrent de la solitude et apprécient la compagnie d'une femme, pas forcément pour ce que vous avez en tête (mais le risque est non négligeable) mais discuter toute la nuit ou caliner une femme sont simplement des choses qui leur manque beaucoup. EN dehors de ça ils sont souvent charmant (offrir le restoroute, amener les croissants le matin ), aidants, ils connaissent tous les bons coins (endroit où on peut prendre une douche par ex) et quand on doit faire beaucoup de km cela peut faciliter parceque la/le stopeuse(eur) s'échange de camion en camion avec rdv par cb, si le cammioneur de départ s'écarte de la route que l'on veut suivre. Par ailleurs comme ils se connaissent en général ils ne vous refilent pas à n'importe qui.

C'est dans tous les cas beaucoup plus long qu'en bagnole.

Pour le conseil "toujours être propre sur soi." c'est pas toujours évident au bout de 3 jours de stop sur autoroute : les cheveux notamment en prennent un sacré coup d'où l'intérêt de trouver des coins avec douche.

Par contre un conseil : être très social, ne pas s'enfermer dans un silence poli, poser des questions montrant que vous vous intéressez un peu à votre chauffeur (sauf si ce dernier s'enferme dans un mutisme évidemment)

Pour le stop sur autoroute je conseil de se placer pls dizaines voire centaines de m avant l'entrée d'autoroute (a un endroit où les voitures peuvent se mettre sur le côté bien sûr) et de se faire déposer a une sortie.

Je ne sais pas ce qu'il en est du stop maintenant mais je ne suis pas sûre que je m'y risquerai pour des longues distances sauf si pas le choix.


Dernière édition par Raffa le Mer 9 Sep 2009 - 13:25, édité 1 fois

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par supercureuil le Mer 9 Sep 2009 - 13:25

Tres bon résumé, mais attention a tout les tarés qui trainent, Fiez vous a votre instinct, si un automobiliste a une tète qui ne vous reviens pas, trouvé une excuse bidon, la première impression est souvent la bonne. Et si il insiste lourdement c'est encore plus louche.

Essayer autant que possible de faire du stop dans un endroit on vous n'êtes pas seul. Et dernier truc de parano, surtout si vous ete une nana, a chaque voiture envoyez par SMS le numéro de plaque d'immatriculation, l endroit ou on vous a pris et la destination. Le plus dur est d'essayer d'en informer le conducteur avec tact et politesse pour qu'il ne le prenne pas mal. au moins si il a de mauvaise intentions il hésitera a faire l'idiot.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par Raffa le Mer 9 Sep 2009 - 13:38

tu veut dire par sms ? C'est pas bête ça !

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par Canis Lupus le Mer 9 Sep 2009 - 15:18

Je rajouterais : toujours avoir le sourire ! Quand je suis en voiture (à la place passager), je ne suis pas chaud pour prendre une personne qui fait la gueule sur le bord de la route.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par mado le Mer 9 Sep 2009 - 16:07

Et s'ils ne vous prennent pas, vous n'êtes pas forcément en cause, ils ont peut-être vécu les galères suivantes :

- ennuis avec l'assurance responsabilité civile d'un auto-stoppeur, suite à un accident,
- ennuis à cause d'un auto-stoppeur dont le sac était blindé de shit, pris en stop 3 kms avant une frontière,
- embrouilles à un péage, vérifications par la gendarmerie, l'auto-stoppeur n'avait pas de papiers,
- enfin, la menace de licenciement de la part d'un patron de routier, pour cause d'assurance.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par Barnabé le Mer 9 Sep 2009 - 16:42

Raffa a écrit:Mon conseil en tant qu'ex-stopeuse : éviter de faire du stop seule et éviter les poids lourds quand on est une fille

Un chauffeur routier m'avait dit que l'auto-stoppeuse qui veut bien est un fantasme de chauffeurs routiers, qui alimente assez souvent les conversations des restos routiers...

Toujours pour les chauffeurs routiers, je pense qu'ils prennent beaucoup moins de nos jours. Assurances, consignes de la direction... C'est très très rare qu'ils s'arrêtent.

Pour ce qui est de se faire draguer par le conducteur, tous véhicules confondus, il faut noter que le même problème peut arriver à un homme, même si moins souvent.

Un copain objectivement bien foutu et qui voyageait beaucoup en stop avait calculé qu'il avait une proposition d'un conducteur homme en moyenne tous les 2000 km parcourus.

Homme ou femme, il y a des façons de gérer cela. C'est un sujet épineux et sur lequel il n'y a pas surtout pas de solution définitive. Seulement quelques pistes.
Une des choses à avoir en tête, c'est qu'il y a des sujets à éviter. Quelqu'un qui commence à vous poser des questions sur votre vie sentimentale ou sexuelle est sur une pente dangereuse. Toujours dire qu'on a un mari/une femme ou un copain/une copine (même si on est célibataire) et changer de sujet.
Une étape suivante, c'est bien évidemment de savoir dire NON de façon ferme et définitive.
Etape suivante, on peut être amené à quitter rapidement le véhicule dès qu'il est immobilisé.
Enfin, en dernier recours, il ne faut pas exclure de pouvoir avoir besoin de se défendre physiquement (je ne développerai pas puisque c'est hors charte).

Le coup d'envoyer le n° de plaque par SMS est très malin et je ne le connaissais pas. Il faut dire que je n'aivais pas de portable quand je faisais du stop (années 90). Il n'est pas nécessaire de le mentionner dès le début, on peut signaler qu'on l'a fait seulement quand ça devient nécessaire d'être dissuasif. Dans ma gradation ci-dessus, ça viendrait juste après ou juste avant le NON.

Je ne pense pas que ce soit beaucoup plus dangereux que d'autres situations, sinon je n'aurais pas fait autant de bornes, mais ce sont des choses à envisager.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5299
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par phm1903 le Lun 14 Sep 2009 - 20:17

Raffa a écrit:tu veut dire par sms ? C'est pas bête ça !
un SMS et un destinataire reactif

Sinon je ne vais pas redire ce qui à été dis, avec plusieurs millier de km parcouru ainsi...

________________________________________________________
Et vous, ça se voit ? _ _ _ ... _ _ _ la crise !

phm1903
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 378
Localisation : France
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.4urocknmetal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Se déplacer en auto-stop

Message par Invité le Lun 14 Sep 2009 - 20:47

[quote="Barnabé"]
Raffa a écrit:Un copain objectivement bien foutu et qui voyageait beaucoup en stop avait calculé qu'il avait une proposition d'un conducteur homme en moyenne tous les 2000 km parcourus.

Assez beau étant jeune (j'ai bien grossi) d'après les filles des Glénans..... j'ai eu quelques ennuis avec des conducteurs aussi. Un tous les 2000 kms me parait réaliste.
Par contre en Bretagne le pire et de loin ce sont le chauffeurs alcoolisés dan la transversale Nord/sud de eptit village en petit village.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum