Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par Rammstein le Dim 6 Sep 2009 - 23:33

La structure d'un filtre de masque à gaz militaire est relativement simple : en entrée on trouve un élément permettant de filtrer les poussières et de fixer les vapeurs toxiques, au milieu une substance filtrante (en général du charbon actif), et en sortie à nouveau un filtre plus sélectif permettant de fixer les particules fines.

Le schéma date un peu, mais reste valable pour les filtres actuels :



Le monde des filtres de masque à gaz se divise en 2 : d'un côté les filtres de type OTAN, et l'autre les filtres du type soviétique. La méthode qui suit permet de reconditionner les 2 types de filtres.

La substance filtrante constitue le point faible du filtre, du fait de sa durée de vie limitée. Dans le cas du charbon actif, utilisé dans tous les filtres actuels, la durée de vie n'excède pas 5 ans. Dans les pays où le commerce des équipements NBC n'est pas soumis à réglementation comme en Allemagne, le marché est saturé de matériel NBC militaire périmé qu'il est possible d'acheter à vil prix.

Voici par exemple un filtre OTAN de la Bundeswehr, périmé depuis avril 1980. Ce filtre se monte sur tous les masques OTAN (israélien, US, français...) :



L'orifice d'entrée, scellé :



Et l'orifice de sortie, se vissant sur le masque :



Dans un premier temps, on perce un trou dans le flanc du filtre (et pour s'éviter un psychotage, on choisira d'emblée une mêche de 10mm de diamètre) :




On vide le filtre (et par la même occasion le verre) de son contenu :



Puis on court à l'animalerie la plus proche acheter du charbon actif pour aquarium (compter 6 euros environ le litre, 250ml sont amplement suffisants) :



Le charbon actif prévu pour les aquarium n'a pas subi le même traitement que celui du filtre, et ne filtrera donc pas tous les agents chimiques auxquels vous pourriez être exposé. Son pouvoir filtrant est toutefois réel : il constitue donc un bon substitut. Attention : il convient au préalable de rincer le charbon (voir pour ce faire la notice) avant de l'utiliser !

Un détail intéressant : la granulométrie est identique entre les 2 types de charbon actif !

A l'aide d'un morceau de papier formé en entonnoir, on remplit le filtre :



Une fois le filtre plein, il ne reste plus qu'à le fermer d'un morceau de ruban adhésif, et le filtre est prêt à l'emploi :



Voilà ! Prochaine étape : la fabrication d'un filtre à partir d'éléments de récupération et de charbon actif pour aquarium !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par vigo le Lun 7 Sep 2009 - 7:02

en complément :
Le charbon actif type animalerie et ''masque à gaz militaire 'n'a surtout pas la même provenance,ni la même granulométrie. le charbon actif militaire est issue des coques fibres de noix de coco.
le charbon actif des animaliries est destiné le plus souvent à filtrer l'eau, pas l'air.
C'est la porosité qui compte, plus le ''grain'' de chabon actif est micro poreux plus il retiendra les principes actifs des gaz.
en gros moins il y a de matière sur le grain plus il sera actif...( c'est une image).

Renseignements pris; il y a tout un tas d'autres ingredients dans un masque militaire : ( résines etc...) de façon à couvrir une protection max contre les gaz de combats....


Dernière édition par vigo le Lun 7 Sep 2009 - 18:45, édité 1 fois

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par Canis Lupus le Lun 7 Sep 2009 - 14:47

J'aurai tendance à dire que les granulés de charbon actif trouvés à l'animalerie doivent être broyé en poudre pour être effectif (à l'image du charbon qui a été retiré de la cartouche).

Aussi il serait bon de faire un test avec une cartouche pour vérifier le principe, en la décachetant, en la vissant dans son logement et en respirant du parfum à travers le masque par exemple (il ne devrait pas y avoir d'odeur théoriquement, n'est-ce pas ?).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par Rammstein le Lun 7 Sep 2009 - 15:21

Ma photo macro est trompeuse, mais les 2 types de charbon sont identiques en terme de granulométrie. Je ne m'aventurerais pas à réduire le charbon en poudre, car cela risque au mieux de boucher le dernier élément de filtration, au pire de passer directement dans les poumons.

J'ai récupéré un article de la défense civile est-allemande. A la place du charbon actif on peut également utiliser du sable, du gravier fin, du charbon de barbecue... L'efficacité est bien évidemment moindre par rapport au modèle d'origine, par contre c'est une alternative intéressante entre un filtre inopérant et un morceau de chiffon placé devant la bouche faute de mieux.

A l'occasion je teste avec le Channel 5 de ma femme !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par Skeld le Lun 7 Sep 2009 - 23:07

Merci rammstein, ça marche aussi pour les masque à gaz civils ? ou la cartouche est différente ?

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconditionnement d'un filtre de masque à gaz militaire

Message par Cyrus_Smith le Mar 10 Déc 2013 - 14:00

Je rouvre ce fil pour une précision qui va dans le sens de ce que disait vigo: il y a charbon actif et charbon actif. Ce n'est pas la granulométrie qui est importante, mais principalement la taille des pores. Et effectivement, ce n'est pas la même entre le charbon actif destiné à filtrer les liquides et ceux pour les gaz.

Dixit Wikipédia:
L'adsorption des gaz nécessite des pores de 1 à 2 nm, alors que des pores de 2 à 10 nm suffisent pour l'adsorption des liquides.
Le diamètre des pores dépend également des pores existant dans la matière première utilisée. Les coques de noix de coco et les bois très denses donnent des micro-pores (< 2 nm), les bois moyens à blanc donnent des mésopores (entre 2 et 50 nm) ou des macropores (> 50 nm).

Là encore, cela aura un impact sur la qualité et/ou la durée de la filtration...

Cyrus_Smith
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 2136
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Reconditionnement de cartouches de masque a gaz

Message par Altutaravu le Jeu 6 Nov 2014 - 20:17

Ma contribution sur le sujet :
La granulometrie definit la taille des particules - La porosité la surface totale du matériau. Il n'y a que peu de relations entre les deux. C'est a dire que des particules peuvent etre assez grosses et présenter une porosité (capacité surfacique) tres importante.
Comparer les performances d'un charbon ACTIF contenu dans les cartouches mlitaires et d'un charbon quelconque, probablement peu activé est plus qu'hasardeux : un charbon actif utilisé pour le traitement de l'eau est essentiellement utilisé comme matériau filtrant de particules solides (de tailles importantes).
La preparation d'un charbon actif, de grande porosité ET d'une capacité d'adsorption importante, nécessite des techniques complexes, hors de portée du bricolage maison : n'importe quel chimiste organicien pourra le confirmer (L'utilisation de charbons actifs activés est usuel en chimie organique de synthèse).
Je confirme que les charbons activés qui sont utilisés dans les cartouches de gaz multiusages (militaires ou,civils) contiennent des produits chimiques additionnels mais quand bien même ceux-ci seraient connus, encore faudrait-il savoir les appliquer correctement sur le charbon actif afin de ne pas degrader la porosité du materiau et donc son efficacité.
En conclusion, même si deux charbons présentent le même aspect, ceux-ci peuvent être aussi différents qu'un veritable reactif chimique, capable d'adsorber des gaz et d'un simple filtre basique, comme un lit de sable.

Altutaravu
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Age : 52
Localisation : Corse
Date d'inscription : 10/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum