documentariste

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

documentariste

Message par documentariste le Jeu 30 Juil 2009 - 16:20

Bonjour,

Je m'appelle Xavier Muntz. Je
suis réalisateur de documentaire pour plusieurs sociétés de production
française et je prépare actuellement un film sur "les survivalistes".

Dans
le cadre de mes recherches, je suis tombé sur ce site. Plusieurs
membres de ce forum semblent avoir des profils très intéressants.

Je souhaite entrer en contact avec certains membres de ce forum pour mieux appréhender l'univers des survivalistes.

Merci.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Skeld le Jeu 30 Juil 2009 - 16:31

Salut

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Jeu 30 Juil 2009 - 16:38

salut

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Da le Jeu 30 Juil 2009 - 16:54

Bonjour et bienvenue.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par supercureuil le Jeu 30 Juil 2009 - 17:44

bonjour et bienvenue,

Pour les relations avec la presse, prend contact par MP avec KrAvEuNn c'est lui gère le site et c'est donc naturellement a lui que tu dois t'adresser.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Jeu 30 Juil 2009 - 18:16

Merci.

Je vais lui envoyer un MP.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Stalker le Jeu 30 Juil 2009 - 18:38

Salut Documentariste.

Contrairement à ce que le site peut laisser croire, il n'y a pas beaucoup de survivalistes ici, selon la définition communément admise du terme. Je bosse aussi dans l'audiovisuel, et crois moi, il n'y aurait pas matière à faire du contenu original Laughing

En fait, on est tous des gens comme tout le monde, avec un mode de vie tout ce qu'il y a de plus normal.
Olduvaï est pour les membre du forum un outil qui permet de se documenter, et pour certains d'expérimenter des solutions de survie selon des scénarii que chacun établit en fonction de ses préoccupations personnelles. Ca permet aussi de regrouper les retours d'expérience.
Pas de portraits atypiques à se mettre sous la dent donc.

Pour ça, tu devras peut-être prendre l'avion et aller filmer des allumés outre-atlantique Smile

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Capausoleil le Jeu 30 Juil 2009 - 19:05

Nan...nan...Ecoute pas Stalker......C'est une blague !
Moi pour 1 million d'Euros je te fais visiter un Abri atomique fait maison et une retreat de survivaliste à la campagne avec des vraies toilettes seches, un poulailler avec des vraies poules dedans et meme un gros tas de compost qui sent bon la campagne ! :rpt:

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Stalker le Jeu 30 Juil 2009 - 19:14

Capausoleil a écrit:Nan...nan...Ecoute pas Stalker......C'est une blague !
Moi pour 1 million d'Euros je te fais visiter un Abri atomique fait maison et une retreat de survivaliste à la campagne avec des vraies toilettes seches, un poulailler avec des vraies poules dedans et meme un gros tas de compost qui sent bon la campagne ! :rpt:

Toujours l'esprit pratique Capausoleil Smile

Mais au fait, Documentariste n'a pas précisé s'il voulait des vrais survivalistes ou des figurants survivalistes !
A ce compte là, évidemment, pour 1 million, je veux bien moi aussi faire une cabane au fond des bois, y empiler une tonne de boîtes de raviolis en 250g et m'habiller en camouflage avec arc et carquois, avec une barbe de 5 jours. Je serai sûrement très photogénique.
Je peux même allumer un feu au magnésium pour ce prix-là (prévoir 2 ou 3 cassettes supplémentaires car je réussis pas du premier coup) !
fumeur

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Jeu 30 Juil 2009 - 19:24

Capausoleil, je crains que la production ne dispose pas d'un tel budget.

Merci pour ton avis Stalker. Je suis actuellement dans une phase préparatoire et je cherche à accumuler des informations sur le mouvement "survivaliste" et recueillir quelques témoignages.

Je dois dire cependant que je ne partage pas ton avis. Lorsque tu écris "on est tous des gens comme tout le monde, avec un mode de vie tout ce qu'il y a de plus normal", c'est exactement ce que je trouve intéressant dans le survivalisme.

J'imagine également qu'il doit se vivre différemment selon l'âge, la situation familiale, l'ancienneté dans le mouvement ou le niveau d'implication.

Après lecture de plusieurs sujets publiés sur le forum et de plusieurs profils de membres, j'ai pris la liberté de contacter certains d'entre vous par MP avec mes coordonnées professionnelles.

Si d'autres membres souhaitent s'exprimer sur ce projet ou me contacter, ils sont les bienvenus.

Merci.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Stalker le Jeu 30 Juil 2009 - 20:05

documentariste a écrit:
J'imagine également qu'il doit se vivre différemment selon l'âge, la situation familiale, l'ancienneté dans le mouvement ou le niveau d'implication.

Ce que je veux dire c'est qu'Olduvaï est un cas à part. Ici il n'y a pas de mouvement, ni d'implication quelconque.

Les fondateurs ont utilisé le terme survivaliste pour définir le site web parce qu'à l'époque il n'y avait pas de "survivalisme" en France ; on pouvait employer ce mot sans trop se soucier de ce qu'il véhicule outre-atlantique. C'était une façon de jouer au dur si tu veux Smile

Aujourd'hui on a une crise qui s'annonce, et le survivalisme débarque dans la presse.
Pour nous, cette confusion sème le trouble et nous attire de nouveaux inscrits qui recherchent précisément à former des communautés survivalistes... ici ! Or c'est précisément ce que nous ne voulons pas evcol
On souhaite rester une communauté d'individualistes (© Mado)

Puisqu'Olduvaï ne s'inscrit pas dans ce "mouvement", et ne veut pas non plus être récupéré, on se demande si on doit on changer de nom, fermer les inscriptions pour rester entre nous, voire fermer le forum au public, etc.

Ton arrivée ici est symptômatique de notre problème de définition. D'autant que tu n'es pas le premier.
Il va falloir qu'on trouve une solution pour couper court à cet amalgame qui va finir par déborder ce beau forum technique.


Dernière édition par Stalker le Jeu 30 Juil 2009 - 20:10, édité 1 fois

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Invité le Jeu 30 Juil 2009 - 20:08

Ici c'est "maison et jardin" + "système D magazine"!!!! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Invité le Jeu 30 Juil 2009 - 20:16

bienvenue

bonne chance pour ton projet meme si les chances d'aboutissement sont faible Rolling Eyes


ci c'est "maison et jardin" + "système D magazine"

le tout ranger dans un BOB fumeur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par KrAvEuNn le Jeu 30 Juil 2009 - 22:20

Salut doc,

Plusieurs membres de ce forum semblent avoir des profils très intéressants.
Si tu avais encore des doutes, te voilà fixé lol ! Les gars vous êtes lourds là.

C'est vrai, tu n'es pas le premier à nous contacter ; peut être le 15ième ou 20ième... je ne tiens plus les comptes (on en a un par mois, environ, en moyenne, ces derniers temps). Il y a eut canal +, l'express (je crois), science et vie junior, etc. Le premier qui réussira à avoir un scoop sera béni des dieux lol !
D'un autres côté, plus nous faisons patienter les médias et plus ceux-ci semblent nous accorder d'attention ; c'est intéressant. On penserait presque que le fait de refuser la médiatisation semble suspect. Genre on a quelque chose à cacher lol ! Les secrets, les tabous, etc. fascinent.
Perso, j'ai parfois l'impression que les médias pensent qu'être exposés aux feux de la rampe est une faveur qui nous est faite... ch'ais pas on dirait que le pékin moyen est forcément avide de son quart d'heure de gloire ; presque que c'est un droit universel et inaliénable lol !
Enfin, bref, qu'est que l'on a à gagner à jouer ? La célébrité ? La gloire ? De la pub pas chère ?

Un film sur les survivalistes ? Pourquoi pas. Les « tribus » sont dans le vent ; on a eut droit aux altermondialistes, aux décroissants, aux anti pub, aux déchétariens, aux locavores, aux autonomes, aux freeconomistes, aux compacteurs, etc. pourquoi pas aux survivalistes ? Les tribus se suivent et se ressemblent. Cela me rappel un peu le monde selon séguéla : un monde où l'on est un jour bouddhiste, le lendemain pacifiste, etc. Un monde à la carte quoi ! Un monde de consommateurs changeants et instables. Mais je m'égare.

Participer à un doc sur le survivalisme : quels intérêts pour toi, pour nous, pour le public ?

Je me suis toujours demandé quel genre d'intérêt les gens qui participaient à ce genre de doc pouvaient bien avoir : sentiment d'être enfin écouté et vu pendant 5 minutes ? Sentiment d'exister, quelques minutes, aux yeux des autres ? Volonté de convaincre et de recruter ? Etc. ? Je ne comprends pas très bien la finalité du truc. Mias, là, me voir dans ma vie et mes oeuvres... j'ai peur d'emmerder le public, plus que de le captiver et de lui faire envie. Bref : d'être d'un commun mrsgreen

Perso, je consentirais, encore, à la limite (car je n'ai pas franchement de légitimité pour ça) à participer à un doc sur le pic de pétrole, ou autre sensibilisation du genre ; mais il commence à il y avoir, maintenant, pas mal de docs sur le sujet.

Un de tes collègues à fait un doc génial sur le monde paysan "Paul dans sa vie" (là je m'incline ; du grand journalisme social).

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par un ptit breton le Ven 31 Juil 2009 - 7:43

Bonjour et bienvenue.
Tu n'oublieras pas de lire la charte et de la signer correctement , ton accés au site serait succeptible d'étre supprimé rapidement dans le cas contraire.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3790
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Ven 31 Juil 2009 - 11:23

Merci pour vos réactions.

J'en profite pour vous donner quelques précisions sur ce projet.

Je travaille pour Nova Production du groupe Nova créé par Jean François Bizot, fondateur du magazine Actuel qui nous a quitté en 2007. Ceux parmi vous qui connaissent ou ont connu Nova ou Actuel auront une meilleure idée de l'esprit des films que nous réalisons.

Ma démarche est exploratoire. En tant que documentariste, mon travail s'inscrit dans la durée, parfois dans l'immersion. Ce projet est d'abord motivé par une curiosité et une envie de raconter "une histoire" de survivaliste au singulier comme au pluriel.

D'après ma lecture de ce forum, le survivalisme se vit d'ailleurs au pluriel. J'ai l'impression que si tout le monde se rejoint sur une urgence d'anticipation et de préparation, ces dernières ne se réalisent pas de la même façon. Parmi vous, certains ont des projets de perfectionnement agricole ou médicale, d'autres de construction et d'autres souhaitent simplement échanger conseils et techniques. Certains sont collégiens, d'autres ont une famille dont tous les membres s'investissent dans le projet de préparation.

Kraveunn, je comprends que tu ne souhaites pas participer à un film sur le survivalisme, comme je comprends que tu préferrerais le faire pour un film sur le pic de pétrole. Les raisons qui président à la participation d'un documentaire sont variées et personnelles.

En revanche, si tu en as le temps et l'envie, j'aurais souhaité entrer en contact avec toi pour avoir quelques clés sur la création de ce forum et les "projets survivalistes". Tu disposes normalement de mon numéro.

Encore une fois, ma démarche est exploratoire.

Merci à tous.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par John le Ven 31 Juil 2009 - 11:37

Bienvenue, et bonne chance pour ton documentaire tendre

John
Membre

Masculin Nombre de messages : 61
Localisation : Cote d'âzur
Emploi : Etiudiant
Date d'inscription : 01/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par Onyx le Ven 31 Juil 2009 - 15:26

documentariste a écrit: Bonjour,
Je m'appelle Xavier Muntz. Je
suis réalisateur de documentaire pour plusieurs sociétés de production
française et je prépare actuellement un film sur "les survivalistes".

Bonjour Smile
Je trouve un peu restrictif le titre premier donné à ce reportage: aurais-je l'idée de regrouper sous un même terme les paparazzis, les journalistes d'investigations, ou encore le journal de 20h, sous le terme "les journalistes"?
Rien que d'y penser, ça m'effraie d'être mise dans une case, mais ça doit être ma mauvaise entente avec ce mode de "rangement généraliste" et cloisonnant.

documentariste a écrit:
Dans
le cadre de mes recherches, je suis tombé sur ce site. Plusieurs
membres de ce forum semblent avoir des profils très intéressants.

Pardon, mille fois pardon, mais ces profils, quels sont-ils? le parano-fou, le religieux qui attend son apocalypse biblique, la mère de famille bien sous tout rapports, le fermier qui vit au 19° Siècle (rigolez pas, j'en connait :p très sympas, d'ailleurs Smile).
S'agit-il de trouver plein de sous-cases à la grande étiquette qu'on colle sur un homme et qui le définiRAIT comme "survivaliste"?

documentariste a écrit:
Je souhaite entrer en contact avec certains membres de ce forum pour mieux appréhender l'univers des survivalistes.

Bonne chance, je ne le trouve pas moi même! (j'ai quelques années d'études en anthropo, mais le survivalisme ne ressemble en rien à une organisation humaine ou en mouvement culturel liant les humains, à mon sens)

documentariste a écrit:
Je suis actuellement dans une phase préparatoire et je cherche à accumuler des informations sur le mouvement "survivaliste" et recueillir quelques témoignages.

Comme dit plus haut, mouvement il n'y a pas, ou alors on pourrait faire le même genre de sujet avec "les émos", "les fous", "les médecins"... (d'ailleurs, je trouve déjà ces titres plutot sectarisants et il n'y a qu'a parler avec deux médecins pour comprendre qu'ils ont rarement les mêmes idées, par exemple)

documentariste a écrit:
Je dois dire cependant que je ne partage pas ton avis. Lorsque tu écris "on est tous des gens comme tout le monde, avec un mode de vie tout ce qu'il y a de plus normal", c'est exactement ce que je trouve intéressant dans le survivalisme.

J'irais filmer la mère Dupré, elle a une vie comme tout le monde, je suis sûre que ça intéressera la ménagère de moins de 50ans, elle pourra se comparer à elle et regonfler son estime d'elle même défaillante
"tiens, je le fait bien mieux qu'elle, le risotto, et mes valeurs sont bien meilleures, assurément!"

documentariste a écrit:
J'imagine également qu'il doit se vivre différemment selon l'âge, la situation familiale, l'ancienneté dans le mouvement ou le niveau d'implication.

un peu comme un cancer, on doit en effet le vivre différemment... ça se soigne, au moins?

documentariste a écrit:
Ma démarche est exploratoire. En tant que documentariste, mon travail s'inscrit dans la durée, parfois dans l'immersion. Ce projet est d'abord motivé par une curiosité et une envie de raconter "une histoire" de survivaliste au singulier comme au pluriel.

est-ce l'histoire d'un survivaliste, ou une étude sur les grandes idées du survivalisme?
Comment allez-vous vous "immerger"? (en achetant 56 boites de 485g -poid net égoutté- de haricots rouges et 60L d'eau?)

documentariste a écrit:
D'après ma lecture de ce forum, le survivalisme se vit d'ailleurs au pluriel. J'ai l'impression que si tout le monde se rejoint sur une urgence d'anticipation et de préparation, ces dernières ne se réalisent pas de la même façon. Parmi vous, certains ont des projets de perfectionnement agricole ou médicale, d'autres de construction et d'autres souhaitent simplement échanger conseils et techniques. Certains sont collégiens, d'autres ont une famille dont tous les membres s'investissent dans le projet de préparation.

Sur certains sujets de ce forum, on appelle au calme, à la mesure et on conseille de ne rien faire dans l'urgence!
le stress ou la panique (ainsi que la peur) sont en règle générale très mauvaises conseillères (j'aime pas "toujours" et "jamais")
Par contre, le survivalisme se "vit" (on y passe pas notre temps, heureusement) au pluriel, selon moi: chacun a un projet différent dont les autres ne voient pas l'utilité ou ne veulent pas réaliser... dur dur alors de ressembler à un mouvement :/
Et heureusement que mon gnome ne s'investit pas dans ce "projet" du haut de ses quatre ans!
d'ailleurs, projet? On en a tous, je pense, mais personnellement, "devenir survivaliste" n'en est à mon sens pas un!

Excusez d'avance pour le gros post lourd de préjugés que je peux avoir à votre encontre, mais vous me semblez en avoir déjà quelques uns sur "nous"

Onyx
Membre

Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Ven 31 Juil 2009 - 19:25

Bonjour Onyx. Merci pour vos commentaires.

Pour répondre à vos interrogations sur ce projet, je souhaite préciser qu'il s'agit bien d'un documentaire sur le thème des survivalistes et non pas d'un reportage intitulé les survivalistes.

Le terme de "profil" semble vous déranger. Il est peut être maladroit. Ce forum réuni des membres d'horizons très différents: étudiants, salariés, retraités, citadins, ruraux... Dans les présentations, chaque membre se définit avec plus ou moins de détails. De ces présentations se détachent certains "profils". Le terme était employé ici sans malice.

A propos du "mouvement" survivaliste, je vous invite à prendre connaissance plus haut des commentaires de Stalker et Kraveunn qui m'ont paru assez pertinents.

J'ai tendance à penser que même les gens ordinaires ont une histoire et qu'il ne m'appartient pas de les exclure "à priori." Je précise que mon travail ne s'emploie pas à mettre en compétition des modes de vie.

J'avoue que je ne saisis pas si votre interrogation sur l'immersion est sincère ou humoristique. Elle arrive juste après un trait sarcastique.
Dans le doute, je précise qu'il s'agit d'un procédé de tournage. Dans le cadre d'une série documentaire intitulée "War Generation", j'ai passé plusieurs mois en Irak au côté de jeunes soldats d'une unité de combat de la cavalerie américaine. Dans un autre genre, j'ai passé plusieurs mois dans les allées du marché de Rungis pour une autre série documentaire intitulée "Le grand Marché". Lorsqu'on suit les protagonistes d'un film dans leur environement pendant une longue période, on parle alors d'immersion.

Le terme d'urgence est peut être aussi mal choisi. Il se rapporte à cette prise de conscience commune qui réunit les membres de ce forum.

Vous semblez partager mon analyse sur la diversité du survivalisme. Je dirai OUf, j'ai pas tout faux.

J'ai découvert cet univers (je n'ose plus écrire mouvement) il y a trois jours. Je suis dans cette phase que j'appelle exploratoire. Ce projet n'aboutira peut être pas. Pour l'instant je rassemble des informations, des témoignages...

Merci pour votre indulgence.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par vigo le Ven 31 Juil 2009 - 19:45

Bonjour Documentariste

Je crois que vous avez réalisé ' Total controle ' et 'Résistants .com' entre autres.( je les ai vu tous les deux ).

Beaux reportages sur le fichage des citoyens.

Est ce qu'on appelle du journalisme d'investigation?

Pourquoi cet intêret pour le ''survivalisme'' ?
( simple question), est ce à la mode, ou y voyez vous un nouveau mode de vie, d'expression, ( une sorte de défi à la façon de vivre actuellement, un cri d'alarme, une angoisse de parano)?
Quel est le lien avec vos précédent sujets...



Cordialement
Vigo

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Ven 31 Juil 2009 - 23:46

Merci Vigo.

Je suis effectivement l'auteur de ces documentaires. Mais je n'étais pas seul. Nous avions formé une équipe pour cette soirée thématique sur Arte.

Il ne s'agit pas exactement d'enquêtes. La narration de ces films s'appuie sur un long travail d'enquête mais prend le parti du documentaire. On pourrait dire qu'il s'agit de documentaire d'investigation.

Mon intérêt pour le survivalisme est très soudain. Pour faire court: Après le visionnage d'un film sur la violence des townships en Afrique du Sud par Louis Theroux, (journaliste anglais qui a notament travaillé avec Michael Moore sur l'emission TV Nation), je me suis intéressé à ses précédents travaux. L'un d'eux traitait des survivalistes américains. Je n'avais jamais entendu parler de ce mouvement (je pense qu'il est admis de parler de mouvement pour les survivalistes américains.) J'ai cherché en France et j'ai découvert ce forum. Après plusieurs heures de lecture, je me suis inscrit dans l'espoir d'en savoir un peu plus.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'un nouveau mode de vie, en revanche comme l'a souligné Kraveunn, ces questions sont aujourd'hui d'actualité. Je ne possède pas d'études quantitative sur ce forum mais je ne serais pas surpris d'apprendre que les inscriptions aient brutalement augmenté depuis l'automne 2008.

Je pense que le survivalisme répond à une angoisse atavique de l'être humain. Les dérives actuelles de nos sociétés occidentales, l'effondrement des marchés financiers et les incertitudes sur l'avenir du climat ont mis un grand coup de projecteur sur cette angoisse.

Il est interressant de se demander s'il s'agit d'une peur irrationnelle, d'une réalité irréversible ou d'une sorte de pari de Pascal (je ne sais pas si la fin du monde arrive, mais si c'est le cas, moi au moins je serai prêt...)

Les différents projets de préparation présentent aussi pour moi un interêt indéniable.

A propos du lien entre tous mes travaux, je dirais que c'est celui de l'envie, d'apprendre, de découvrir ou parfois de dénnoncer ou de sensibiliser.

Je viens juste de terminer l'écriture d'un 52 minutes sur les trois temps du Rioja. Un vin espagnol qui se décline au passé, au présent et au futur. Comme je vous l'ai dit, la seul logique qui guide mes choix, c'est l'envie.

Je ne sais pas si vous vous considérez comme un survivaliste (j'ai lu que plusieurs membres se sentent plutôt "proche de" ou simplement curieux) mais si tel est le cas et que vous ne voyez pas d'inconvénient à en parler, je peux vous passez mes coordonnées par MP.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par vigo le Sam 1 Aoû 2009 - 7:30

Merci d'avoir pris le temps de répondre, et encore bravo pour vos documentaires.

Je voulais tout simplement comprendre cet intêret soudain ( crise oblige?) des média pour notre forum.


Je ne vous contacterai pas par MP, étant un citoyen lambda,
je me vois mal placé pour vous aider dans votre travail, la banalité de mes arguments ne vous permettraient pas d'avoir matière à réflexion.
Pour moi,tout est sur notre forum.
Cordialement
Bonne journée.
Vigo

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par KrAvEuNn le Sam 1 Aoû 2009 - 7:46

Salut,
je comprends que tu préferrerais le faire pour un film sur le pic de pétrole.
Je voulais surtout signifier, non pas que je préfèrerais cette éventualité, mais que cela me semblerait être une meilleure raison de participer.

L’une de tes motivations principales pour faire ce doc est probablement de gagner ton pain ; je n’en vois pas, en ce qui me concerne.
Les raisons qui président à la participation d'un documentaire sont variées et personnelles.
C‘est une réponse en guise d‘esquive, lol ! Le journaliste d’investigation éprouverait-il quelque gêne à être investigué ? Lol !
variées et personnelles
Il en existe d’autres, pouvant impliquer l’investigateur, pour info : persuasion, insistance, petits trucs de démarcheurs (techniques d‘influence), comme celle du « pied dans la porte » (par exemple : la cooptation. On t’invite par mp ou par tel, tu te sens obligé de répondre et d’écouter/lire et hop ! la discussion (intimité) est engagée et tu est ferré ; il suffit ensuite juste de t’amener habilement à te persuader que tu participes de ton plein gré (par séduction (on flatte l’ego en faisant du sujet le centre de l’attention) ; ou injonction indirecte (ex : « tu peux me contacter par tel ! », « on fait un bout d‘essai ! », (remarquez la présence d’un point d’exclamation et non pas d’interrogation ; la phrase, prononcée et non lue, sonne pourtant comme une proposition et non comme une injonction), etc.)). Je ne t'accuse pas de pratiquer cet exercice ; même de manière indirecte. C'est un exemple.

En revanche, si tu en as le temps et l'envie, j'aurais souhaité entrer en contact avec toi pour avoir quelques clés sur la création de ce forum et les "projets survivalistes". Tu disposes normalement de mon numéro.
Mais tu es déjà en contact avec moi, là, non ? lol !

le survivalisme se vit d'ailleurs au pluriel

A la base, le survivalisme est une doctrine. Donc : soit tu colles à la doctrine, soit tu prends des libertés avec elle, ou, troisième solution, tu t’en cognes complètement, parce que tu ne te revendiques absolument pas d’elle (parce qu’elle t’est complètement étrangère).

Notre thématique c’est l‘anticipation des risques et la préparation… point barre. On ne cherche ni à imposer une opinion, ni une idée (doctrine) ; on fait dans la thématique « anticipation des risques/préparation » et dans le « facta non verba » (infos vérifiées et techniques éprouvées).

On se retrouve, finalement, liés par défaut au survivalisme, via cette seule définition du survivalisme : doctrine selon laquelle « l’homme doit se préparer à survivre dans un monde en passe de lui devenir hostile ! » (c’est doctrinaire… c’est clair, puisque cela ressemble à une injonction ; mais c‘est quand même court pour une idéologie).

Nous utilisons le terme survivalisme, parce qu’il fait consensus et parce qu‘il s‘est imposé de lui-même (à cause du dico et de son histoire). Se préparer à des risques c’est du survivalisme, par définition. On aura beau chercher à le remplacer par un autre terme, prétendre que nous ne sommes pas proches de sa définition, refuser certains « folklores » inhérents au mouvement, etc. ; si l’on anticipe des risques et que l’on s’y prépare… on fait, peu ou prou, du survivalisme (ou de la survie). On n’y échappe pas et cela nous relie à tout le reste (milices, Kurt saxon, etc.), par amalgame. Nous sommes donc, survivalistes, par défaut et par amalgame.

On a beau faire : on n’arrive pas à rentrer parfaitement dans la case « survivalisme », ni dans aucune autre… bref, nous sommes le cul entre 2 chaises. En fin de compte, il y a donc contradiction. Contradiction qui ne pourrait être contournée qu’en abandonnant toute idée de survie/anticipation, ou en adhérant sans limites à la doctrine survivaliste.

A noter que la définition du terme « survivaliste » est plus neutre : « un individu qui anticipe une future rupture dans l’ordre social ou politique local ou régional.

Historiquement, le survivalisme est né dans le monde anglo saxon ; aux states, plus précisément. Dès ses débuts, des groupes extrémistes (conspirationistes, suprémacistes, miliciens, etc.) se sont revendiqués de lui. Pire : Kurt Saxon, l’inventeur du terme « survivalisme » et donc fondateur du mouvement, semble avoir été proche de groupes néo nazis.

Avant Saxon, l’anticipation des risques et la préparation aux risques, la survie et les techniques de survie, existaient (quelle découverte lol !), mais Saxon, en donnant à cette pratique un nom (titre), a créé, de fait, un mouvement, puis la doctrine s‘est imposée par la définition même de ce mot : le survivalisme. Pour que les choses existent il faut pouvoir les nommer (et les définir). Et voila comment Saxon s’est approprié l’affaire et comment tout ce qui se rapproche de l’anticipation des risques/préparations est, à jamais, lié à sa personne (et à son passé trouble). D’autres termes étaient en lice, tels que retreater, mais voila, c’est le terme de Saxon qui s’est imposé… dommmaaagggee !

On ne peut pas échapper au dico (le référencement de tout ce qui est anticipation des risques, comme étant du survivalisme), ni le changer et donc pas échapper à la paternité de Saxon.

On fait quoi alors ? On change de nom ? On ne peut pas : faire de l’anticipation des risques, via les techniques de survie, c’est du survivalisme. On aménage le truc en rejetant tout ce qui pue et en ne gardant que ce qui est fréquentable (anticipation + préparation) ? C’est quand même, encore, du survivalisme. Bref, quoi que l’on fasse et de n’importe quelle manière que l’on aménage la chose : nous sommes grillés. Le survivalisme est infréquentable par amalgame à Saxon et il est impossible de faire de la survie par anticipation sans retourner, automatiquement, à sa définition. Après, reste la possibilité de tout arrêter et de faire de la danse classique ou du point de croix.

Si on veut continuer, tout en se démarquant radicalement du mouvement, il faut se battre, se justifier sans cesse, en prendre plein la gueule, être emmerdés sans arrêt, être solides, etc. et surtout : être discrets (être invisibles ; si on ne te voit pas, tu n‘existes pas et tu peux donc continuer à faire du survivalisme sans en faire ; c’est-à-dire anticiper et te préparer sans être amalgamé à Saxon et au mouvement).

Voila mes chers amis, voila mon cher Xavier, la nature du problème, voila le dilemme insoluble.

Au vu de cette petite explication, je pense que beaucoup, parmi ceux qui étaient chauds pour participer au film, vont se faire plus tièdes, lol !

Xavier ! Toujours chaud ? Lol !

Tu vois, faire un film sur le survivalisme dans ces conditions ce n’est pas nous rendre service ; l’avoir fait sans savoir cela ce fut te mettre dans l’embarras une fois qu’il se serait avéré que tu avais fait la promotion d’une idéologie fondée par un facho.

Pour info, en éditant ce forum (dont j’étais principalement l’admin) je n’étais pas au courant de l’existence de Kurt Saxon (because i don‘t speak engliche) ; c’est en traduisant (avec un traducteur automatique et mes maigres connaissances en anglais) l’historique du mouvement, pris sur wikipédia, que j’ai connu le personnage, sans faire la relation avec la paternité du nom du mouvement (puisqu‘elle n‘y est pas signalée). C‘est dans un article de Paul Aries, sur le survivalisme, que j’ai appris le lien direct (il y a peu d‘infos sur le sujet sur le web).

On ne cache pas cette info aux membres : c’est dans l‘historique du mouvement. .

A savoir, par contre, que nous nous sommes toujours démarqués radicalement du survivalisme ricain… toujours. L’info de notre radicale séparation d’avec saxon, les milices, le suprémacisme, le complotisme, etc., est clairement précisée dans notre introduction (haut de la page d’accueil) ; soulignons que nous ne nous revendiquons que de nous-mêmes.

Quoiqu’il en soit, tu n’as pas choisi le bon lieu pour coopter. Après pareille démonstration, ne resterons, probablement, volontaires pour ton doc, que les personnes que cette affiliation gênent le moins et, là, on retombe dans le même processus d’entretien du stéréotype (survivaliste = facho). On ne peut pas s’en sortir ; sauf à rejeter la doctrine et à faire de la survie en catimini (loin des survivalistes pur et durs, loin des médias et loin de Saxon).

Avec la progression de sa fréquentation (en partie conditionnée par la montée des crises) et la venue des journalistes, le forum se retrouve, en même temps, exposé aux feux de l’actualité et à ses propres contradictions. Des contradictions insolubles qu’il est désormais forcé de résoudre en faisant le choix de la radicalisation ou de l’abandon… reste une troisième voie : celui de devenir radicalement et définitivement invisibles (ou, peut être, radicalement neutres : ne plus chercher à se définir, ni à définir ce que l‘on fait… et advienne que pourra).

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par documentariste le Sam 1 Aoû 2009 - 13:06

Merci pour ces précisions Kraveunn.

Je dois dire que tu viens de me donner un angle d'approche très intéressant pour aborder ce projet.

J'ai découvert cette "parenté honteuse" du survivalisme dans ma documentation. Ca ne me gêne pas trop puisque j'imagine qu'on peut pratiquer le survivalisme sans se revendiquer de cette parenté. Et j'imagine que c'est le cas de la plupart des membres de ce forum.

En faisant un parallèle un peu audacieux, on peut retrouver un peu cette situation dans le scoutisme. Tous les sctouts ne sont pas des "crypto fachos". Mais il en existe.

En fait, mon objectif aujourd'hui serait de pouvoir trouver quelqu'un qui puisse tenir exactement le même discours que toi dans mon film (ou de trouver des intervenants qui me permettraient de dilater ce propos dans la narration du film.)

Pour l'instant, je ne désespère pas trop de pouvoir trouver ces personnes. Il n'y a que trois jours que je me suis inscrit. Je vais me donner encore un peu de temps avant d'abandonner.

Une dernière précision concernant les interêts des uns et des autres. Il est tout a fait exact de dire que je gagne de l'argent en faisant des films. En revanche, c'est plus souvent une conséquence qu'une cause. J'ai parlé dans un post plus haut de ce qui me motive en général. Là où tu as raison c'est lorsque je réponds à un travail de commande. Lorsqu'on me demande de faire un film qui ne m'interesse pas. Dans ce cas là, ma motivation première est de gagner de l'argent. Ca m'est arrivé. Et curieusement, je me suis quand même plongé dans le sujet... mais c'est une autre histoire. Ici, il s'agit d'un projet personnel, qui comme je l'ai déjà écrit, n'aboutira peut-être pas.

Celui des eventuels intervenants sera peut être de servir de guide ou de conseil dans l'univers du survivalisme ou peut être autre chose... J'avoue que je n'ai jamais demandé aux proatgonistes de mes films les raisons qui les poussent à accepter d'être suivi par une caméra... Peut-être par peur de les faire changer d'avis.

Kraveunn, j'ai compris que tu ne souhaites pas participer à ce projet (j'avais compris la première fois). J'apprécie d'autant plus le fait que tu prennes le temps de me livrer tes opinions sur le sujet, qui sont d'ailleurs pertinentes et m'aident à mieux définir ce projet.

Je souhaite toujours te poser directement quelques questions, concernant plus spécifiquement la création de ce forum. Donc si tu changes d'avis sur le mode de communication, n'hésite pas à m'appeler.

Encore merci.

documentariste
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: documentariste

Message par KrAvEuNn le Dim 2 Aoû 2009 - 8:22

Salut,
Je dois dire que tu viens de me donner un angle d'approche très intéressant pour aborder ce projet.
Vas y, sers toi, je t’en pries ; c’est en libre copie (on te demandera juste de rajouter un lien vers l’original… je déconnes… surtout pas).
Je vais me donner encore un peu de temps avant d'abandonner.
C’est supposé me rassurer ? Lol !
Il est tout a fait exact de dire que je gagne de l'argent en faisant des films. En revanche, c'est plus souvent une conséquence qu'une cause.
D’un autre côté, sans taf de commande, pas d’oseille pour croûter et sans oseille pour vivre, pas de projet perso, possible. Si tu me suis.

Enfin bref, tu as donc des motivations personnelles pour faire ce doc ; tes sujets en ont d‘autres ou, tout simplement, pas… et peuvent, si tu insiste, se retrouver embringués « à l‘insu de leur plein gré » (voir du tient) dans un truc qui les dépasse. Bien des gens ont du mal à dire non, ou à revenir sur leur décision (c’est jugé comme un signe d’inconstance et comme nous apprenons très tôt à devoir être constants, on peut être amenés à s‘enfermer, involontairement, dans une voie/choix qui, au final, n‘est pas la/le notre).

J'avoue que je n'ai jamais demandé aux proatgonistes de mes films les raisons qui les poussent à accepter d'être suivi par une caméra... Peut-être par peur de les faire changer d'avis.
Ou, peut être, par peur d’être dérangé par la nature réelle de ce qui conditionne leur choix (ou leur non choix… non choix qui serait lourd de sens et, peut être, source de mauvaise conscience pour le responsable du projet). Enfin je dits ça, je ne dits rien…
curieusement, je me suis quand même plongé dans le sujet...
On finit, parfois, par se passionner pour ce qui nous concerne directement, ou indirectement (et qui devient une partie de soit.... comme des choses étant en rapport avec son métier, par exemple ; aussi ennuyeux soit-il). D'un autre côté, c'est par son taf que l'on se fait une place dans la société, à côté de ses pairs, auprès de son public, etc. L'oeuvre que l'on réalise (partie de soit ; son bébé lol !) et, à travers lui, nous-même, devient donc objet d'attention (narcisse et son miroir lol !)
Ca ne me gêne pas trop puisque j'imagine qu'on peut pratiquer le survivalisme sans se revendiquer de cette parenté.
Oui, on peut pratiquer le survivalisme sans s’en revendiquer ; voir ignorer l‘existence même du survivalisme tout en ayant un mode de prépa et d’anticipation similaire.

On peut aussi se revendiquer du survivalisme sans pratiquer… si : c’est possible. Il y a le survivaliste de salon (qui cumule juste de la doc et des heures Internet, sur le sujet) et celui que j’appel le survivaliste d’étiquette (qui rentre en survivalisme comme on rentre au club mickey : naïf, sans compétences particulières ou importantes, mais avec la carte membre).

En fait, mon objectif aujourd'hui serait de pouvoir trouver quelqu'un qui puisse tenir exactement le même discours que toi dans mon film.
Il faut donc voir ça avec ma doublure : Pétrus… nan ! Je déconnes, le pauvre bougre ne distingue même pas sa gauche de sa droite.

Ton film ? Je croyais que tu travaillais en équipe. clind'oeil

Ce discours n’est que la moitié de la réalité ; l’analyse n’est donc pas complète.

Si l’on veut se montrer honnête et lucide (et donc fournir une analyse complète du survivalisme), il faut bien, aussi, aborder certaines critiques qui lui sont faites, et qui, même si elles ne concernent pas tous ses « membres », concernent certains de ses éléments… donc, par extension, le « mouvement » (ou la « tribu » , pour causer tendance/bobo).

La parano, le catastrophisme, la chasse, le tir sportif, la préparation à la guerre civile, les abris anti atomiques, etc., qui participent, parfois, du mouvement, jouent un rôle dans notre amalgame aux fous dangereux, ou aux irresponsables chroniques (les tireurs sportifs et les chasseurs, par ex., étant souvent perçus, par stéréotype, comme de gros beaufs).

Quelque soit la nature de ton doc, tu n’y échappera pas : armes, bunkers, cabanes dans les bois, autarcie, etc., nous sommes très loin de ce qui est jugé « normal »… voir fréquentable. Cela en amusera certains, en fascinera un nombre et en inquiétera d’autres.

On peut choisir de se laisser définir ou se définir soi-même… ne pas se définir du tout restant, finalement impossible, car déstructurant ; c’est à chacun de voir.

Les tribus ne sont, finalement, que des escroqueries sémantiques ; un individu ne peut pas, décemment, se définir par une seule, ou quelques-unes, de ses fonctions (manger bio, faire du vélo, voter à droite-gauche, etc.) et carractères (ou carractéristiques). C’est terriblement réducteur (et destructeur/déstructurateur). Autrefois, on se définissait selon une culture, une identité régionale, etc. D'ailleurs, le terme de "tribu" est galvaudé, puisque, à l'origine, il s'agissait, là aussi, de société/culture au sens large.

Puisqu’il est, décidément, inconfortable et angoissant de ne pas savoir qui l’on est autant se définir bien.

En ce qui concerne ce forum, c’est par sa thématique (et sa charte), qu‘il se défini : « anticipation des risques majeurs et survie » et « facta non verba. » Hors ce forum, les membres, se définissent comme ils veulent et nombreux sont ceux qui ne correspondrons pas à ce que tu recherche (se définissant, par exemple comme décroissants, ou autarciques, etc.)

J'apprécie d'autant plus le fait que tu prennes le temps de me livrer tes opinions sur le sujet


De rien, tu as juste su toucher mon ego là où il fallait : mon goût immodéré pour la masturbation cérébrale et ma personne (parler de survivalisme, c'est parler d'une partie de moi ; donc de moi). dévil

J'apprécie aussi le fait que tu t'interesse à ce que je dits et cela me met en confiance ; cela me donne envie de me confier plus encore… oups ! C’est le problème avec les gens qui s’intéressent réellement à toi, tu ne veux réellement pas forcément causer, mais tu te met à réellement raconter toute ta vie lol !

Bon courage pour ton doc et ne t’en fais pas pour nous, quoiqu’il en soit, on survivra… probablement lol !

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7488
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum