Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Invité le Sam 23 Mai 2009 - 8:53

Les addictions (légales):
Tabac, alcool, outre la dégradation de la santé, vous créent une forte dépendance économique, souvent sous-estimée.

Dans le scénario A (déplétion économique) vous allez consacrer un part de vos ressources déjà insuffisantes à la satifaction d'un besoin artificiel.

Dans le scénario B (effondrement économique) vous allez devoir prendre plus de risques et fréquenter le monde glauque du marché noir pour satisfaire vos faux besoins.

Dans les deux cas ce n'est pas quant vous serez dans une situation dure et stressante que vous pourrez arrèter, d'autre part il y aura intéret à
préserver votre santé.
La première étape est de prendre conscience de l'addiction puis à la chiffrer sur un an 5 ans 10ans, etc, etc...résulat chiffré plus que surprenant à la longue!


On peut rajouter le café, certains, dont je fais partie, on tendance à fonctionner au café pour travailler. Mais en fait c'est souvent plus machinal qu'autre chose. Sur la quantité que vous buvez combien de tasses vous font réellement plaisir? Pouvez vous vous en passer? Je teste en ce moment.

La nourriture: La plupart des occidentaux mangent trop et trop riche. De plus trop d'aliments importés de loin que nous ne trouverons plus ou alors comme des raretés (1960 on mangeait un ananas une fois par an!!).
En préalable à un régime, je me suis astreint à tenir un petit carnet au jour le jour, où je note tout ce que j'ingère, même une demi-biscotte, sauf l'eau, ainsi que l'heure et mes impressions: faim, pas faim, mangé goulument ou sans interet, impression d'être repus arrivée combien de temps après ?
C'est assez impressionnat le nombre de bricoles que je mange presque inconsciement. Je ne pense pas être différent de la moyenne des gens donc à suivre...
Peser aussi les quantités, là toujours des surprises: les pâtes chinoises sont vendues en sachet standard de 75 à 100 grammes ( sèches) selon les marques. Donc pas de rab et une quantité juste suffisante suffisante pour un homme si quelques légumes en plus. Je me suis rendu compte qu'avec des pâtes européennes dans la casserole j'en prenais bien plus.

Il ne s'agit pas forcémént de faire un régime mais de contrôler les quantités et de manger lucidement pour devenir moins dépendant. Je compte donc enrichir ce fil ensuite au fur et à mesure. Le contrôle sur le carnet n'a pas besoin d'être fait constament, au bout d'une semaine c'est intégré.

Il est indispensable de peser mesurer et noter dans un premier temps.
Donc ne pas faire un service à la louche et à vue d'oeuil. Mesurer les capacité et poids contenu de vos instruments de cuisine préférés:
100 gr de pâtes sèches* c'est quel volume dans votre assiètte la plus habituelle? 150 gr de viande c'est quoi exactement vu dans le plat? etc, etc

Il s'agit de se contrôler, pas forcément de faire un régime, si vous n'avez pas de problème vous mangerez des riettes là ou je me contente d'un maquereau au vin blanc par exemple, mais il s'agit de savoir quelle quantité de riettes (ou de maquereau au vin blanc) vous satisfait réellement et à partir de quel moment c'est du gavage machinal.

Le survialisme c'est aussi être sobre au quotidien sans être ascétique, l'acèse elle viendra par obligation plus tard....

Je possède une lot de bols chinois à couvercle en mélamine (Tang-frères) qui correspondent justement à 100 gr de pâtes et leur bouillon c'est fait pour. Le couvercle qui permet de les garder au chaud forme aussi une fois retourné et posé une soucoupe creuse très pratique. Et bien 100 gr de spaghettis mis dans ces bols cela parait bien moins que d'habitude.
Accessoirement si je repars en rando-camping à vélo j'en prendrai surement un.

A plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Raffa le Sam 23 Mai 2009 - 10:11

L'alcool n'est pas forcément une addiction et en consommation raisonnable est vraiment un plus pour la santé, tout dépend sous quelle forme mais vin et bière par exemple sont vraiment intéressants à ce sujet. Ils contiennent pleins d'éléments indispensables comme des antioxydants des minéraux essentiels aux cerveaux, des vitamines etc. Notamment pour les problèmes de vieillissements, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose...


Source

Perso je conseille à tous de boire régulièrement (c'est la consommation régulière qui apporte la protection), et modérément évidemment (car au delà c'est l'alcool le problème), du vin ou de la bière. Je fais actuellement du forcing auprès de ma mère pour qu'elle boivent plus régulièrement de la bière (blanche ou au pire sans alcool) pour éviter ou limiter l'ostéoporose.

De plus la bière est un calmant (grâce au houblon) qui peut être utile en cas de stress difficile à vivre ou de problème de sommeil.

Par ailleurs fabriquer de la bière, si l'on dispose de céréales (n'importe lesquelles ou quasi), est possibles. La bière ce n'est que du gruau fermenté en gros. La bière était fabriqué par la "mère de famille", la bière de table était donné aux enfants à la place de l'eau beaucoup plus dangereuse (c'est encore le cas dans certains pays), bière et pain ont longtemps été la base de l'alimentation des peuples "céréaliés". Bien sûr elle était faiblement alcoolisés pour cet usage là.

De même faire du vin si l'on dispose de la matière première est possible.

Pour ma part je ne me priverai pas des bienfaits de ces miracles de la nature (comme beaucoup de ce qui est fermenté : yahourt, vinaigre, tamari, lactofermentation etc.) tant que je le peux (1 verre par jour ou au moins 3 par semaine). Et ce n'est pas une addiction dans la mesure où je peux sans difficultés m'en passer pendant des mois.

Pour le tabac c'est autre chose fumeur

Mais sinon je comprends globalement où tu veux en venir clind'oeil mais il me semble bon de rappeler ce genre de chose car le côté positif des boissons alcoolisés est trop passé sous silence face à leur côté négatif (qu'il faut bien évidemment continuer à dire !).

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Invité le Sam 23 Mai 2009 - 10:34

Je limite ma conso d'alccool à cause des calories à un demi- litre de bière ou 1/4 de vin ou encore 2.5 cc de rhum (pure gourmandise) par semaine.
J'ai un probléme avec la sensation de réplétion qui se fait mal et avec retard: plutot 45 mn que les 25/30 mn données habituellement d'ou trop manger. Je fait d'autre part de très fort rebonds glycémiques même avec du pain (trop blanc) et souvent des hypoglycémies soit classiques (quasi évanouissement, vision en bleu jambes qui tremble) soit plus sournoises: hier je suis descendu de mon vélo pour voir si un des freins n'était pas resté collé! Puis je suis rentré,il restait 6/7 km, sur le plus petit braquet disponible. Plus de force mais pas de vision bleue ni de tête qui tourne ou de jambes qui tremblent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par mado le Sam 23 Mai 2009 - 17:49

Tiens ! Au contraire, je pense qu'une addiction genre tabac permet d'avoir des réseaux et de bien s'en tirer en cas de LLBSV (troc).

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Invité le Sam 23 Mai 2009 - 19:25

Avoir du tabac et de la gnôle à négocier ne signifie pas que tu vas consommer ton stock bien au contraire. Ce problème du besoin difficile à satisfaire m'a été confirmé par ceux qui ont connu l'occupation. Temps et argent perdu, soucis inutiles, etc, etc....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par DeLaPerouse le Dim 24 Mai 2009 - 4:02

Je rajouterais une petite anecdote d'un oncle qui durant mai 68 est passé completement a coté des evenements.

Peu engagé dans le militantisme et les problemes du moment, les seules choses qui lui revenaient sans soucis en parlant de cete periode etaient les kilometres et les heures d'enervement qu'il a du endurer pour trouver chaque jours un bureau de tabac ouvert.

Ca prenait pour lui plus d'importance que ce qu'il se passait a quelques rues de la et qu'il n'a meme pas pris le temps d'observer.

je trouvais l'anecdote amusante et instructive Smile

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Raffa le Dim 24 Mai 2009 - 9:58

Oui je le conçois très bien... Il m'est arrivé aussi et il m'arrivera encore (et je pense que tous les fumeurs sont dans le cas) de faire des km, et des pieds et des mains, pour trouver du tabac.

C'est vrai que cela peut permettre d'avoir un "réseau" entre fumeurs et je pense que ce n'est pas à négliger. Mais je pense tout de même qu'il vaut mieux au moins ralentir la consommation... et ne plus réserver le tabac que comme un plaisir très occasionnel... et réserver le plus gros au troc ou à la vente (ou alors se réserver son stock pour soi même comme un gros picsou clind'oeil et le faire durer durer durer... ).

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par supercureuil le Dim 24 Mai 2009 - 10:24

Cessez de fumer des maintenant ce sera plus facile !

j'ai une chance énorme je bois très peu d'alcool, je ne fume pas, je n'aime pas le café.

mais quant je vois les choses ridicules que les fumeur peuvent faire pour avoir un clope je me dit que je vais en stocker du tabac, mais sans le le fumer.

D'ailleurs on dit souvent que les dealer qui durent sont sont qui ne touche pas la marchandise.... A méditer

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par geispe le Dim 24 Mai 2009 - 10:38

on décrochera sans problème si en cas de crash il n'y a plus de tabac, puisqu'on n'aura pas le choix... :-)
sinon le tabac (et d'autres) çà se cultive si on n'a pris soin de stocker des semences... ; le problème étant de savoir le fermenter ensuite... et de fumer la pipe puisqu'il n'y a pas de papier à cigarettes...
il y a aussi pas mal d'autres plantes fumables, mais qui ont un goût de foin mais pas d'effet, puisque sans nicotine... question d'habitude...
bon, c'est pour mon scénario de "la totale tôt ou tard" :-)
le problème se posera d'ailleurs aussi pour l'alcool comme on l'a déjà dit, mais aussi pour tous les médicaments...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 10:58

N'oubliez pas que dans une simple déplétion à la russe vous aurez du mal à vous faire soigner. Autant dire qu'un cancer sera fatal à coup sur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par geispe le Dim 24 Mai 2009 - 11:27

le cancer sera fatal à coup sûr ? çà dépend de son état et de votre état ; à mon avis s'il est lié au mode de vie moderne il y aura pas mal de guérisons à coup sûr :-)
idem pour plein d'autres maladies...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par grosminet le Dim 24 Mai 2009 - 11:40

Philippe13 a écrit:déplétion économique... une simple déplétion à la russe.
cher ami, déplétion veut dire "baisse de quantité", tu te fourvoies dans l'usage de ce nom commun... ;-)

Pour ce qui est des dépendances, il me semble évident que s'en défaire est vital, car toute servitude conduit à des comportements irrationnels ou asociaux (violence, vol, etc) pour les satisfaire en situation de pénurie (réaction au phénomène de manque).
Pour résumer, s'il est vital de manger, il faut éviter d'être dépendant de certains aliments (chocolat...). Quant à l'alcool et le tabac, ce ne sont pas des besoins vitaux, il faut donc les bannir de son hygiène de vie dans une optique survivaliste, ou au moins ne pas en être dépendant, c'est à dire se contenter d'une consommation réduite et irrégulière, de manière à ne pas souffrir de manque.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Raffa le Dim 24 Mai 2009 - 11:48

et de fumer la pipe puisqu'il n'y a pas de papier à cigarettes

ou de chiquer ou de priser Very Happy wacko (non dénué d'effets secondaires comme le cancer de la bouche et des problèmes aux dents et aux gencives, même si les effets délétères de la combustion disparaissent).

Dans les pays à "ségrégation tabagique" (le terme peut sembler fort mais c'est bien de cela qu'il s'agit) où il est interdit de fumer partout, voire de fumer tout court, le tabac à priser et à chiquer à augmenté. (USA, Canada) ET bien évidemment l'industrie du tabac y a ajouté tout autant d'additifs toxiques et inutiles (enfin utiles à la captation rapide d'un consommateur) que dans les cigarettes. Ils y ont même ajouté du sucre. A noter ceci dit que ces formes de tabagisme serait de 10 à 1000 fois moins toxiques que le tabac à fumer.

il y a aussi pas mal d'autres plantes fumables,
mais qui ont un goût de foin mais pas d'effet, puisque sans nicotine...
question d'habitude...

On peut aussi les utiliser pour allonger la durée de vie de son stock de tabac (ou aider à en limiter sa consommation dans le but d'arrêter) en mélange avec ce dernier. Dans les plantes à fumer, c'est le tussilage que je préfère.

Ceci dit par rapport aux problèmes économiques, les états qui taxent ces produits ne peuvent financièrement pas se passer de ces consommateurs (tabac alcool) et l'industrie du tabac sait très bien alimenter les réseaux de contrebande.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par mado le Dim 24 Mai 2009 - 13:20

LLBSV, vu l'ambiance, j'espère être entourée de mangeurs, buveurs, fumeurs, cafioteurs et j'en passe...meilleur pour le moral. Smile

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par geispe le Dim 24 Mai 2009 - 14:06

le sevrage en cas d'abstinence totale et obligatoire pour tous ne doit pas être bien long... quelques jours... faudra juste faire attention les premiers moments :-)
dans le cas d'un crash généralisé tout le monde devra se sevrer d'une longue liste de choses et toutes simultanément, en fait...

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Invité le Dim 24 Mai 2009 - 14:26

J'ai décidé d'essayer le "sans café" depuis deux jours. On verra demain après midi au boulot au milieu de l'après-midi ce que ça me fera, car tendance à l'endormissement post-prendial si tâche fastidieuse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par stefeck le Mar 26 Mai 2009 - 12:21

bonjour,
Je ne fume pas ni ne bois d'alcool. Ce n'est pas qu'une quelconque religion au autre me l'interdit mais je ne suis pas attirer pas cela.
Par contre pour le café, là, aïe, c'est pas la même chose, une cafetière complète pour moi par jour plus quelques tasses au taf. Depuis quelques mois je suis passé à la "Ric...oré" et au début cela à été un peu dur : maux de tête car le café est un fluidifiant sanguin et envie de boire une tasse.
Depuis grace à ce sevrage en douceur (car la R....oré possède du café) plus aucun manque.
+++

________________________________________________________
économie et écologie : l'avenir de l'homme en un mot : l'éconologie !

stefeck
Membre

Masculin Nombre de messages : 377
Localisation : nord de la Loire / France
Loisirs : sport, bricolage, nature, éconologie
Date d'inscription : 02/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Capausoleil le Mar 26 Mai 2009 - 12:34

Ben moi, je me prive de rien.... Au contraire.... Je pense qu'il faut profiter de tout sans mettre sa santé en danger bien sûr !
Comme dit geispe.... Quand la "bise" sera là.... On aura d'autres problemes à regler que nos addictions d'hommes modernes !
Ce sera des bons souvenirs..... Ah ! un bon steak de cow-boys à point... Qu'est ce que c'etait bon !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contrôler ses addictions, manger moins, en prévison de LLBSV

Message par Petrus16 le Mar 26 Mai 2009 - 12:49

Comment ai-je pu passer à côté de ça!


Raffa a écrit:L'alcool n'est pas forcément une addiction et en consommation raisonnable est vraiment un plus pour la santé, tout dépend sous quelle forme mais vin et bière par exemple sont vraiment intéressants à ce sujet. Ils contiennent pleins d'éléments indispensables comme des antioxydants des minéraux essentiels aux cerveaux, des vitamines etc. Notamment pour les problèmes de vieillissements, les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose...


Source

Perso je conseille à tous de boire régulièrement (c'est la consommation régulière qui apporte la protection), et modérément évidemment (car au delà c'est l'alcool le problème), du vin ou de la bière. Je fais actuellement du forcing auprès de ma mère pour qu'elle boivent plus régulièrement de la bière (blanche ou au pire sans alcool) pour éviter ou limiter l'ostéoporose.

De plus la bière est un calmant (grâce au houblon) qui peut être utile en cas de stress difficile à vivre ou de problème de sommeil.

Par ailleurs fabriquer de la bière, si l'on dispose de céréales (n'importe lesquelles ou quasi), est possibles. La bière ce n'est que du gruau fermenté en gros. La bière était fabriqué par la "mère de famille", la bière de table était donné aux enfants à la place de l'eau beaucoup plus dangereuse (c'est encore le cas dans certains pays), bière et pain ont longtemps été la base de l'alimentation des peuples "céréaliés". Bien sûr elle était faiblement alcoolisés pour cet usage là.

De même faire du vin si l'on dispose de la matière première est possible.

Pour ma part je ne me priverai pas des bienfaits de ces miracles de la nature (comme beaucoup de ce qui est fermenté : yahourt, vinaigre, tamari, lactofermentation etc.) tant que je le peux (1 verre par jour ou au moins 3 par semaine). Et ce n'est pas une addiction dans la mesure où je peux sans difficultés m'en passer pendant des mois.

Pour le tabac c'est autre chose fumeur

Mais sinon je comprends globalement où tu veux en venir clind'oeil mais il me semble bon de rappeler ce genre de chose car le côté positif des boissons alcoolisés est trop passé sous silence face à leur côté négatif (qu'il faut bien évidemment continuer à dire !).

Raffa BISOU

J'en avais parlé à l'époque:

De part mon boulot (caviste) et aussi par gout, je consomme du vin et/ou de la bière (rarement, pour moi, les alcools) TOUS LES JOURS (en quantité légèrement supérieure à Raffa siffle )
Il y a un an ou deux, j'ai arrété de boire pendant 1 mois!
Sans problème.
Mise à part que la vie devient beaucoup plus chiante mrsgreen


Si l'on a rien à manger, on aura pas vraiment envie de boire un coup, ou de boire un café......
Capausoleil a écrit:Quand la "bise" sera là.... On aura d'autres problemes à regler que nos addictions d'hommes modernes !
+1!


Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum