Un monde apocalyptique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 16:42

Bonjour,

Bon malgré la crise economique et la crise de la grippe A force est de constater que le monde ne s'est pas écroulé!

Amha, on ne peut plus dire patience...c'est pour bientot ...etc. Les crises ont vient d'en collectionner quelqu'unes depuis l'année 2000 :

Les crises nées du climats ou des élements : tempêtes en France, Cyclones aux USA, tremblements de terre un peu partout

Les crises nées de l'indigence humaine :SRAS, H1N1, H5N1, Ebola, Sida mais aussi hausse des matières premières dont le pétrole qui attend son heure ....

Les crises nées de la cupidité : naissance et croissance des bulles financières ( internet au debut du millénaire, immobilier ensuite ), croissance continue de l'endettement et de la pauvreté...

Bref ce ne sont pas les victimes qui ont manqué ...sauf une !
Le capitalisme et l'ogre libéral et financier sont toujours debout. Preuve qu'ils ont au moins un avantage : celui d'être résistants.


Dernière édition par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 17:37, édité 2 fois

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 16:43

Qu'est ce que celà peut nous apprendre pour l'avenir ?

Voici quelques petites suggestions surement contestables :

La misère lorsqu'elle s'étend ne menace pas forcément les fondements de notre sociétée : Actuellement il y aurait au moins 7 millions de français pauvres. 7 millions soit plus de 10% de la population française.
Et pourtant la société continue comme si de rien n'était. Visiblement les manifestations, les grognements diverses voire les retentions de patrons n'influent pas le cours des évènements ( ou vraiment très peu )!

Par contre dès que les classes dirigeantes craignent pour la pérennité de leurs revenus on nous annonce la fin du monde.


Internet est un très bon moyen de partage de l'information et des connaissances...en théorie!
Parce que en pratique c'est plutot devenu la nouvelle arène du cirque avec néammoins une priorisation des sujets :
Là aussi la chute des indices boursiers fait plus sujet que la hausse des sdfs, y compris sur les sites "alternatifs" tels qu'oleocene ...

crises ou pas ; Internet ou pas la guerre est toujours aussi soluble dans l'economie et vice-versa. De l'Afghanistan à l'Ethiopie rien de bien nouveau sous le Soleil.

Resumons : plus de pauvres, plus de misère, plus de violence, plus d'informations, plus d'appels "citoyens" à la responsabilité, à la solidarité, plus de jeux, plus d'évasions virtuelles ou pas, oserais je terminer cet inventaire en disant : plus d'apathie, plus d'indifférence ? j'ose.

...


Dernière édition par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 17:32, édité 1 fois

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 17:07

Et nous pauvres petits survivalistes qu'en penser , qu'en prévoir pour mieux préparer notre Bob tout temps, toutes épreuves ?

Première chose : le monde évolue lentement. Les changements de mentalité sont exceptionnels, les révolutions rarissimmes et très peu spontanées. Même ( surtout .. )si les news claironnent la fin du monde ou pire la fin du CAC40 pas la peine de courir au fond des bois pour s'isoler.

Deuxième chose : les vrais changements sont discrets , surtout au début : Lorsque l'OMS s'inquiète sur les plateaux TV on peut se dire que, du moins dans l'OCDE, les choses sont sous contrôle.
Par contre si personne ne dit rien ( ex : canicule de 2003 ) c'est là qu'il peut y avoir des problèmes.
Donc si on est en automne et que au fil des jours vous constatez à la fois de plus en plus de collègues en arrêt maladie et aussi de plus en plus de camions militaires sur les routes çà peut être une bonne idée de penser au fond des bois ( ou du moins à s'isoler à la campagne )

3 ) "Mauvaises nouvelles font mauvais hote...Gandalf oiseau de malheur!! " :
Plus les problèmes s'accumulent plus les gens veulent s'en évader.
simultanément plus les problèmes s'aggravent plus les gens qui y sont confronté deviennent facilement violents.
Conséquence : Les "porteur de mauvaises nouvelles" pourraient bien devenir des boucs émissaires faciles dans les années à venir. Amha l'un des premiers conseils à donner aux survivalistes serait de se la fermer!

4 ) La TV et le Net sont d'assez bon reflets des aspirations refoulées :
On ne peut pas dire que la culture sous toutes ces formes y sont bien vue.
Comme la plupart des problèmes actuels et à venir viennent de l'utilisation de techniques diverses je crains que dans quelques temps un amalgame commence à apparaitre : La technique nous a mis dans la m*erde donc si nous supprimons la technique nous supprimeront nos problèmes !
De là à l'apparition d'un racisme technophobe on en est plus très loin. Je suis de moins en moins favorable à l'idée de montrer que l'on s'y connait en voiture, en électricité en informatique etc...

5 ) Les sociétés se fracturent de plus en plus selon des lignes de partage d'un savoir opérationnel rendant service sur le marché de l'emploi. Celà dépasse l'acquisition d'un savoir technique proprement dit pour inclure des connaissances en droit, en marketing, en gestion ou en psychologie.
Avec l'accélération de la masse de connaissances à maitriser pour arriver à "faire carrière" on voit de plus en plus de personnes exclues dès le départ.

Amha lorsque l'on joint cette évolution au point précédant on a là le vrai risque de guerre civile au sein des pays de l'OCDE. Des conflits entre des groupes ayant toujours accès au travail et par exemple faisant grève pour défendre leur rémunération ou pour se protéger ( droit de retrait ) et des groupes exclus du marché du travail, n'y connaissant rien MAIS estimant avoir le droit à une continuité de services rendus quelqu'en soient les couts ou les conséquences.
Deux mondes de plus en plus inconciliables et pas seulement dans le 9-3. En PACA aussi...

Amha les survivalistes ont intérêt à éviter de s'installer dans un endroit ( communauté, quartier, ... ) qui leur imposerait tel ou tel camp en cas de conflit.

Voilà quelques idées vite fait.
Qu'en pensez vous .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Sam 9 Mai 2009 - 18:04

Je trouve ton analyse pertinente, et considére que l'alinéa 3 si dessus, est à méditer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par DeLaPerouse le Sam 9 Mai 2009 - 18:08

Sans pousser l'analyse il y'a des constats pour lesquels je suis bien entendu d'accord.

Je rajouterais une chose, et qui est aussi (et largement) valable pour "nous".

A force de crier "au loups", on s'inquiette de moins en moins.

Au loup la crise financiere!
Au loup le virus X , le virus Y et le virus Z!
Au loup les mouvements sociaux vont degenerer!
Au loup la banlieue c'est la guerre civile a nos portes d'ici quelques jours!
Au loup la guerre contre le terrorisme!

et j'en passe.

Si il est normal de donner de l'information, la surmédiatisation (et je parle de toute sorte de médias, des plus partisants et télévisuels aux plus neutres/ouverts cybernetique papier ou radio...) nuit a l'information.

Certes nous nous sommes (je pense legitimement) inquietté ici de la crise financiere suivie de pres par de possibles pandemies et inflammabilité du climat social.

Mais en prenant un tout petit peu de recul, honettement, entre s'informer legitimement et s'omnubiler d'un probleme X il y'a une marge.
Cette erreur guete bien entendu la plèbe inerte, mais tout autant les specialistes ou les gens vigilents (tels que nous)

A trop s'inquietter, a trop analyser, a trop recouper d'information, on y perd, je pense en lucidité d'esprit.

Pour ce que tu disais, transhuman, je suis d'accord sur bien des points, et je continue de penser que nous allons vers quelques chose de sombre...

Cela dit, et je vais conclure la dessus comme exemple.
Je fais partis de ceux qui viennent sur olduvai plusieurs fois par jours, et qui de meme font un tour des diverses sources d'information des sujets qui nous preoccupent.

J'ai fais un test, dernierement , de me "sevrer" d'info et d'analyse pendant une semaine.
Eh ben dites donc, ca fais vachement de bien!
Pas seulement du bien au niveau d'une baisse de ma paranoi latente ou de mon fatalisme face a l'avenir.
Mais aussi et surtout une baisse de ma gloutonnerie informative, qui au final s'est traduit par une analyse probablement plus fine, plus digerée, plus précise, des infos que j'ai recoupé avec plus de parcimonie par la suite.

Bon je revele pas une verité ultime que tout le monde ignorait, c'est du basique, du sans surprise...je l'admet.
Mais je tenais a souligner ce fait, car il me parait important pour nous autre survivaliste de ne pas non plus s'endormir le cerveau de nos propres idées et theories elles meme amenées par un travail important mais indigeste d'information/apprentissage.

En esperant avoir été compréhensible Smile
et bon week end!

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Sam 9 Mai 2009 - 18:14

DeLaPerouse a écrit:...J'ai fais un test, dernierement , de me "sevrer" d'info et d'analyse pendant une semaine.
Eh ben dites donc, ca fais vachement de bien!
....pratiquant celà régulièrement je confirme.
DeLaPerouse a écrit:...
Pas seulement du bien au niveau d'une baisse de ma paranoi latente ou de mon fatalisme face a l'avenir.
Mais aussi et surtout une baisse de ma gloutonnerie informative, qui au final s'est traduit par une analyse probablement plus fine, plus digerée, plus précise, des infos que j'ai recoupé avec plus de parcimonie par la suite.!

Je résumerais en disant : moins de TV, moins d'internet et plus de livres !

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par seth le Sam 9 Mai 2009 - 22:05

merci messieurs analyse trés pertinente de nos travers de sur-informés paranoïaques

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-

seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Wasicun le Dim 10 Mai 2009 - 3:53

(...)

;-)


Dernière édition par Wasicun le Lun 11 Mai 2009 - 2:56, édité 1 fois

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 7:32

Salut,

Perso je reste fermement ancré sur un mode de vie classique . De mon point de vue l'intéret de la survie etant de vouloir protéger sa vie et celles de ses proches pour revenir, si possible, à ce mode de vie classique. Lequel, heureusement, peut se décliner en beaucoup d'autres façons que "metro, boulot, dodo...".

Mais bon, ceci dit le but de ce fil était de réfléchir à ce que l'évolution du monde ces 10 dernières années pouvait nous apprendre.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 12:50

Qu'est qu'un mode de vie classique?

Tout bien considéré, en 10 ans les phénoménes d'entropies poursuivent leur macabre escalade.

Ni a t'il pas a ton avis un point de rupture et de convergence, qui une fois atteint compromettrait, la survie de la biosphére...(donc la notre)?


"Au niveau mondial, la moitié de la nature a disparu depuis l'ère préindustrielle et elle recule encore au rythme de 1 % par an. C'est peut-être moins en Europe depuis la création de Natura 2000", avance Andrew Balmford, professeur à l'université de Cambridge (Royaume-Uni)
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/05/05/en-europe-la-nature-disparait-a-un-rythme-inquietant_1189050_3244.html

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 13:56

A mon avis on peut distinguer 3 catégories de risques :

- Destruction de la société humaine : C'est selon vos envies il y a l'embarras du chois : guerre(s), pollution, épuisement des terres arables, ....

- Destruction de la géographie : typiquement les risques associés au RC : tempêtes, inondations, déplacements de terrain
auxquels on peut rajouter tremblement de terre et volcanisme.

- Destruction de la biosphère : là c'est simple à qualifier : fin de la vie ( excepté au fond des oasis océaniques ) . End of the game pour tous.

Franchement je ne vois pas comment on pourrait arriver à ce dernier cas, vu la résistance intrinsèque de la biosphère. Ce qui ne veut pas dire que celà sera facile.
Les deux premiers cas restent les plus probables.
Et dans chacun de ces cas, même si la société actuelle s'écroule ( ce que je ne croie pas, pas partout pas simultanément ) une autre société s'organisera à la place .

Et je ne pense pas que cette nouvelle société sera beaucoup mieux que l'actuelle. Plutot le contraire, faute de ressources.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 14:00

Sempervirens a écrit:...

"Au niveau mondial, la moitié de la nature a disparu depuis l'ère préindustrielle et elle recule encore au rythme de 1 % par an. C'est peut-être moins en Europe depuis la création de Natura 2000"

@+

Le plan de préservation de la biodiversité en europe n'a pas atteint ses objectifs. Un article ces derniers jours indiquait que c'était probablement faute d'indicateurs clair et d'exposer compréhensibles des conséquences de la perte de la biodiversité.

Amha, on est pas prêt de trouver des arguments "sympas".

Si on détruit trop les ecosystèmes, on n'aura plus de quoi se nourrir . Point.
Mass die-off ! 60 à 90% de morts en Europe évidemment c'est pas vendeur vis à vis des politiques.
Mais même dans une catastrophe de ce genre la societe ne disparaitrait pas. Etre social c'est intrinsèque à l'être humain.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 14:03

MAIS rien ne permet d'imaginer que l'on en arrive là :
Actuellement c'est plutot les difficultés economiques en tout genre, en grande partie née de la goinfrerie des USA...euh je veux dire de la mondialisation...qui menace l'existence des populations partout dans le monde...

A coté de çà le RC ou la biodiversité restent très softs.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 14:26

Ah, bon, rien ne permet de l'imaginer...?!!

La résistance intrinséque de la biosphére??( vis à vis des Bulldozers, ou de termites??)

A tu survolé, l'Europe, et les States en avion de ligne?

Si c'est le cas tu auras pu vérifier à quel point le "territoire" est maillé, et "exploité", en dehors des vastes étendues montagneuses.

L'occupation du territoire va croissant, et peu à peu chaque arpent, est sillonnée d’abord, d'un chemin puis d'une route, en autant de ramifications qui mènent au centre économique, du plus petit au plus grand.

(Nul besoin de prendre. L'avion, Google Earth, y pourvoit, mais c'est moins saisissant...!! comme expérience vécu)

Si l'on fait abstraction des vastes étendues agricoles ( )...que reste-t'il de nature ???

En observant cela, on peut en déduire que mathématiquement, les phénomènes d'entropie, booster par la "croissance" mèneront à un maillage encore plus serré du réseau, et par la méme à une diminution des "biotopes naturels", n'est pas ce à quoi nous assistons? (sans faire preuve d'imagination, cela est du pur constat.)

Les difficultés "économiques" sont AMHA, lier aux ressources tant sur terre que sur (et sous) Mer.
Sans oublier une atmosphère, un peu plus chargée en particules fines a chaque instant.

Les Crises économiques ne sont que le décor en "Carton pâte" qui dissimule la véritable nature du problème

Je ne t'apprends rien, vous en avez déjà longtemps débattu sur Oléo...

A propos, une vie classique...selon quel critéres??..c' est de rester, 35 heures dans un bureau, ou de vivre au grand air parmis les bûcherons???


Exemple ci dessous :l'Ile de Bornéo.( (par exemple, on, pourrait calquer dessus la carte de l'urbanisme/ démographie..ce serait édifiant)
En 2040, il reste quoi?
On me repondra, que l'on peut replanter...oui, mais pas un ensemble complexe, une fois qu'il est "détruit".



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 15:37

Je crois que l'on ne se comprend pas du tout,

déjà une vie "classique" c'est, amha, une vie permettant d'élever correctement ces enfants et de subvenir à leurs besoins, y compris de divertissement. Peut importe le métier, à chacun sa voie.

Concernant la résistance "intrinsèque" de la biosphère c'est simple , pour les hommes comme pour les autres espèces lorsqu'il y aura trop de destructions les ressources ( eaux et aliments ) vont disparaitre et donc la population va largement diminuer.
Au bout du compte , la biosphère aura "résisté". Evidemment celà sera brutale pour beacoup d'êtres humains.
Mais celà ne signifiera pas la fin du monde. De nombreuses parties des populations humaines seront toujours présentes.

Effectivement vers la moitié du siècle on va être mal. Mais ce n'était pas le propos de ce fil qui beaucoup plus modestement essayait ( visiblement c'est loupé ) de se retourner vers les 10 dernières années et de se demander comment préparer l'avenir proche ( disons les 10 prochaines années ).

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 16:06

Transhuman,
En effet, on diverge...
Désolé, si ma "vision" est trop Macroscopique...et sur une echelle différente...(ou complétement H.S).

Sur la prochaine décade, je n'émet aucun pronostique, si ce n'est que la tendance est désormais "dessinée".
Tout dépendra de l'accélération des phénomènes...
Je n'envisage pas non plus d'extinction, mais comme toi, des difficultés grandissantes..
(L'Ile de Paques de Jancovici, me laisse songeur vis à vis du sujet abordé, ici....)
Je ne suis pas convaincu que les solutions soit uniquement technologiques...(je reste circonspect sur ce point).

H.S:
((Concernant, une "vie classique", nous sommes d'accord...encore une fois si l'on exclu, l'environnement, vivre et élevé ses enfants dans la "Cité", me semble tout de méme bien différent, d'une vie de famille dans un hameau des hautes-Alpes...les divertissements en tout cas n'y sont pas les mémes...mais la dessus probablement, nous ne sommes pas d'accord?))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Dim 10 Mai 2009 - 17:30

Non j'aurais aimer aussi ta solution...bon ok c'était pas trop compatible avec un boulot dans l'informatique.

L'ile de Paques oui bien sur mais aussi l'irlande http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_famine_en_Irlande

ainsi que le moyen age :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Peste_noire

comme die-off c'est pas mal ... et pourtant les sociétés ont resistés.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 19:34

Pour moi les 10 prochaines années ne seront guères différentes, la vie un peu plus chère c'est tout, peut-être la fin des voyages en avion de masse et des fruits hors saison venu en avion? La prise de conscience commence autour de moi, on en parle un peu, peut-être que tout basculera comme pour la consommation du tabac?
Les dix années suivantes seront encore un peu plus dures, les voyages en avion pour tous seront bien finis, moins de km en voiture et des voitures plus petites genre neo-2 cv.
Au dela de 20 ans là les vrais ennuis commenceront à coup sur, les changements profonds mais imprévisibles maintenant.

TEOTWAWKI ("The End Of The World As We Know It" = "la fin du monde tel que nous le connaissons")? Pas trop mon hypothèse, une crise type Argentine dans 10 ans 20 au plus peut-être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 20:52

Philippe,
Vu la vitesse acquise par la fonte des pôles et du pergélisol, il faut à mon sens réviser l'équation...

Les glaces de l’océan arctique ont perdu 40 % de leur volume durant les quatre dernières décennies.

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 21:15

Je ne pense pas que ça doivent modifier significativement fortement le mode de vie centre-Européen. Beaucoup moins qu'une population de millions de retraités au minimum vieillesse là c'est du réel et fiable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Skeld le Dim 10 Mai 2009 - 21:37

je rejoint plutôt l'avis de phillipe : une décroissance généralisée, bien sur étouffée par quelques pailettes pour pas que les foules se réveillent trop. Et quelques petits incidents par çi par là : coupures de courant, affrontements locaux, tout ce qui existe déjà dans le tiers monde : rationnement du reseau d'eau, d'electricitée etc

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Invité le Dim 10 Mai 2009 - 21:41

Peut-être un passage à un régime dictatorial?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Capausoleil le Dim 10 Mai 2009 - 22:57

Bien plus que notre "dose" d'information qui determinerait notre conception de l'avenir (ou notre analyse du passé) , je pense que c'est notre niveau de preparation qui conditionne notre vision du futur....
Ceux qui n'ont rien preparé n'envisage pas un avenir catastrophique et ceux qui se prepare serieusement anticipent de graves problemes !
je pari tout ce que vous voulez qu'on fait un vote sur nos differentes visions de l'avenir, nous constaterons que ceux qui voient l'avenir en rose (tout au plus une petite crise argentine) non absolument aucune preparation serieuse (selon les criteres de ceux qui anticipent de graves problemes).
Comment dire qu'il ne s'est rien passé depuis 10 ans.....alors que qu'on assiste au pillage et à la destruction en regle de la planete !
Si ce n'etait pas si grave....J'en rigolerai !
Excusez moi là, mais.....fallait que ça sorte !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par Skeld le Lun 11 Mai 2009 - 9:14

C'est vrai, ma préparation n'est pas aussi avancée que certains, je prépare par ci par là, en fonction du temps et du budget, Mais de là à dire que je n'envisage que des petits incident à cause de ma petite préparation, j'en sait rien. Je me prépare tout de même à des incidents grave (on va dire que je suis tout à fait d'accord avec ta signature). En ce moment on va dire que je suis plus ou moins prêt à affronter des petits incidents, et j'augmente graduellement, j'envisage aussi des gros problèmes (NBC surtout), mais je n'ai pas encore la préparation. Néanmoins ne reste sur mon premier avis : une décroissance générale (mais je n'oublie pas que la m*rd* puisse taper le ventilo un jour).

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un monde apocalyptique

Message par transhuman le Lun 11 Mai 2009 - 10:14

Capausoleil a écrit:...
Comment dire qu'il ne s'est rien passé depuis 10 ans.....alors que qu'on assiste au pillage et à la destruction en regle de la planete !
...

Je n'ai jamais dit celà.
Bien au contraire, j'essayais de souligner que MALGRE la dégradation continuelle la societe ( au sens large ) restait sensiblement la même.

En fait on partage le même diagnostic mais , encore une fois, ce n'est pas le sujet de ce fil.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum