Vieillir dans une société plus dure.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vieillir dans une société plus dure.

Message par Invité le Dim 19 Avr 2009 - 7:48

A plusieurs reprises, quand on parle de la société future en évoquant un futur à la russe, je vous avait cité comme exemple ce que j'avais connu chez mes grand-parents dans les années 60. Faute de moyens, dans un minuscule pavillon de banlieue, ils en étaient resté aux niveau de confort et d'équipement des années 30.
Or en y réfléchissant je me suis rappelé que peu après le décès du grand-père, les enfants avaient du s'occuper de loger la grand-mère en HLM car elle n'y arrivait plus. Pavillon sur un étage avec rez-de-chaussée non habitable en garage/atelier (zone inondable), chauffage bois-charbon, WC dans la cour, compteur d'eau en puisard à couper chaque nuit l'hiver, commerçants relativement éloignés pour quelqu'un qui ne montait plus à vélo, etc, etc.
La plupart ici sont jeunes, nous ne sommes que quelques-uns à avoir la cinquantaine et personne au dessus dans les forumeurs réguliers. Ceci me conforte dans mon choix de rester en ville.

Je n'ai pas vu ce sujet évoqué il me semble.

Votre avis?


Dernière édition par Philippe13 le Sam 25 Avr 2009 - 22:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par un ptit breton le Dim 19 Avr 2009 - 8:07

En tant que parents de jeunes enfants, je me pose la même question parfois mais pas pour les mêmes raisons.
En effet dans une société moins "généreuse" avec ses habitants quelle serait le sort des plus jeunes s'il arrive quelque chose aux parents.
Du coup, s'il faut revivre à l'ancienne, pourquoi ne pas réadopter les modes de vie de l'époque. A savoir vivre à plusieurs générations sous le même toit. Il y a une foule d'avantage , du monde sous la main pour les taches quotidiennes : tâches ménagéres :changer, laver, sortir bébé ou grand mére entre autre et économiques : un seul élément de cuisine ou une seule salle de bain pour tout le monde au lieu de 2,3 voir 4 avec le chacun chez soi.
Ainsi chacun devient l'aide, l'assurance et la sécu de sa famille comme l'étaient aussi les gens entre voisin autrefois.

En conclusion je dirais si l'état devient moins "social" c'est à nous de devenir plus solidaire.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par luxferrrare le Dim 19 Avr 2009 - 10:01

Je plussoie Ptit Breton,

N'ayant pas pour l'instant la possibilité de constituer ce noyau familial élargi, j'essaye de le créer non plus sur des bases de liens du sang mais sur une dynamique écolo/décroissante/survivaliste intergénérationnelle dans le projet des Ecolucioles : un hameau de voisins de tous âges partageant le même but.

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par vigo le Dim 19 Avr 2009 - 10:24

Bonjour, Amha, dans une société socialement dure, seule la cellule familiale garantit un certain confort moral.
En principe, dans la famille l'entraide désiintéressée ( sans attendre de contre partie) est courante, partout ailleurs un ''service'' se paye d'une façon ou d'une autre.
La famille semble être le dernier rempart à une dislocation sociale.


Le fait de résider en ville a des avantages quand on devient agé.

Dans ma petite ville (20 000 habitants), beaucoup de jeunes étaient partis à la campagne pour être plus tranquille, maintenant qu'ils arrivent vers la soixantaine, ils reviennent parce qu'ils recherchent la proximité avec les centres de soins, les commerces et les poles administratifs.....le prix a payer c'est un peu plus de bruit, une insécurité plus importante ( quoique..), et un voisinage plus rude.
L'un dans l'autre , ils sont plutôt satisfaits de leur choix...avec l'age les priorités semblent évoluer.
Enfin pour ceux qu ont les moyens de déménager.....et qui supportent le changement de vie.
Le tout serait de trouver une ville bien adaptée aux '' seniors'', mais il y a risque de ghettorisation...
Vous imaginez des villes pour jeunes, et des villes pour moins jeunes....bien que cela semble exister dans le sud de la France ; avec des villes comme Nice.

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par mado le Dim 19 Avr 2009 - 10:48

Je ne sais pas si la question centrale est le débat ville/campagne.
Il me semble que le coeur du débat est l'isolement (on l'a vu lors de la canicule en 2003).
Ma génération, pour l'heure, porte les parents âgés, les enfants adultes qui peuvent traverser une mauvaise passe (divorce, chômage), et de fait, les petits-enfants ; une bonne préparation pour l'avenir.

Et je vais sans doute en choquer plus d'un : certes des personnes âgées sont isolées, AHMA, souvent, elles en sont la cause.

En effet, "on n'attire pas les mouches avec du vinaigre", et se fermer à son environnement, sous prétexte "qu'on a fait sa part", avoir une attitude où tout est dû, parce qu'on perd des forces, parce qu'on est un peu malade, ce n'est pas une attitude positive qui favorise un entourage attentif.
Un vieux c**, c'est souvent un ancien jeune c**.
Le salut est dans la fuite.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Invité le Dim 19 Avr 2009 - 13:00

La question est de prévoir disons si l'on a plus de cinquante ans un plan C pour quand les forces diminueront, y penser au moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Ash le Dim 19 Avr 2009 - 19:57

C'est certain, à mon sens évidemment, qu'il faut penser à la suite tout en étant au début et comme on est toujours au début de ce qu'on va faire étant donné qu'on est dans le présent, il faut penser aux conséquences de ses actes et choix pour plus tard, pour la suite. L'immobilisme/attentisme étant aussi un choix...

Merci Philippe de soulever la question.

AMHA... il faut que l'envirronement corresponde aux personnes, il ne faut pas non plus oublier que l'envirronement évolue, en même temps que celles-ci. Agé, je ne pense pas connaître la même ville que toi quelle que soit l'idée du futur, c'est déjà un fait à prendre en compte étant donnée la différence d'age.

Lors, je ne donnerai qu'un avis qui ne dépend que de mon point de vue, les cas étant bien souvent très épars tant dans leurs hypothèses de départ que dans leurs volontés intrinsèques.
Dans une campagne profonde qui devrait le rester encore pendant longtemps, balance démographique négative, moitié de la population agée d'au moins 55 ans, mines d'uranium, éloignement de presque tout.... Je pense me reconvertir à la forge tout en m'installant paisiblement avec mon voisinage, du coup, étant donné que les personnes qui vivent ici y sont pour longtemps, il y a obligatoirement un coté communauté chacun veille sur l'autre avec les inconvénients que ça peut comporter; surtout avec la prédominance maçonnique dans le coin... Ma chère compte se mettre dans les plantes médicinales.
Agé(e) ça donne quoi? une connaissance et un savoir faire hors du temps qu'on aura mis en œuvre pour une sécurité de vieillards, trop agé pour forger? pas pour enseigner!

Voici mon idée.

Après, la sacro-sainte famille au service de la solidarité.... j'ai du mal à y croire. Perso, je ne pense pas ça possible autrement qu'en ayant séléctionné parmis celle-ci.

merci

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Le_Celte le Dim 19 Avr 2009 - 20:38

Essayer au moin d'étudier son logement pour qu'il soit bien isolé, pratique et de plein pied pour ses vieux jours est une bonne idée.

Ensuite la mort nous ceuillera de toute facon un jour, un jour comme aujourdhui, au moment ou on s y attendra le moins, donc les plans "pour dans 20-30 ans" n'on déja pas trop de sens quand on en a 30, et encore moins pour ceux qui approchent de la retraite.

Prendre des précautions pour survivre en cas de pépins c'est sage, mais ce qui est aussi sage c'est de VIVRE maintenant Very Happy

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par billebaude le Sam 25 Avr 2009 - 19:13

bsr,
J'ai été pas mal occupé ces derniers temps et j'attrape ce sujet en retard.
Je suis de l'avis de Johann, car en fait nous vivons dans le même coin et ce qu'il décrit est bien conforme à la vie actuelle dans le département.
Dans ma commune (120 âmes) constituée de nombreux hameaux, en fait les gens âgées restent chez eux et beaucoup ne partent que pour aller mourir à l'hosto, quand ils ne meurent pas chez eux simplement.
Il n' y a pas une grande différence en terme de confort de vie entre une ville moyenne du coin (1000/2000 hab) et mon coin perdu, donc aucun intêret à aller en ville.
Ici les anciens ne sont pas seuls, chacun à a coeur de se préoccuper d'eux si il y a besoin, à preuve lors de la canicule, je crois que pas un vieux Creusois n'en est mort, pas le cas dans les villes.
De plus le fait de rester au village permet de continuer une activité physique même modeste en s'occupant des petits élevages, du jardin, en restant au plus près de ce que fût la vie active d'avant.
Je resterai chez moi le plus longtemps possible.
A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par transhuman le Dim 26 Avr 2009 - 18:22

salut :

deux idées inconoclastes :

1 ) équipez vous en moteurs ( variés : pompe, scie, electrogène.... ) de bonne qualité dont l'entretien est possible.

2 ) Suivez avec soin dans la vingtaine d'années à venir les progrès de la robotique .

Pourquoi ?

Etre vieux c'est souvent perdre sa force physique même si le reste de la santé est encore là. Le fait de disposer d'appareils motorisés faciles à utiliser, connus de longue date et donc familiers peut beaucoup simplifier la vie et procurer un bon moyen de troc.

En plus , les recherches en automatisme et en robotique progressant sans cesse , il est fort possible que d'ici 15 ou 20 ans les nouveaux retraités de l'époque au lieu de s'acheter , comme actuellement, une nouvelle voiture préfèrent utiliser leurs economies pour acheter un robot à tout faire du type asimo ( c'est le petit robot de la photo de mon pseudo ! ).

De la science fiction ? Il y a 20 ans c'etait 1988, le minitel etait le top de la technique et Thierry Breton se faisait mousser avec les "autoroutes de l'information" et les gens venaient voir les informaticiens pour tenter de comprendre ce que "multimedia" pouvait bien vouloir dire !

Aujourd hui les actuels papys et mamies qui ont fait le petit effort de s'adapter bénéficient des mails, des webcams pour rompre l'isolement et peuvent maintenir des activités diverses bien plus longtemps qu'auparavant ( par exemple en commandant livres ou plantes via internet ...)...
Ok c'est une minorité. Mais c'est , actuellement cette minorité qui vit pas trop mal quelqu'en soit les revenus.

La majorité passive des petits vieux qui n'ont pas voulu s'intéresser et/ou s'informer subit, comme leurs prédécésseurs, de pleins fouets les inconvénients de l'age.
Seulement, à 80 ans ( ou avant ) quand elles se retrouvent veuves beaucoup de femmes découvrent qu'elles n'ont plus la force intellectuelle pour sortir d'un isolement de plus en plus extrème.

Le déroulement de la vieillesse se joue , grosso modo, autour de la mi cinquantaine...pas après.


Dernière édition par transhuman le Dim 26 Avr 2009 - 18:43, édité 1 fois

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par transhuman le Dim 26 Avr 2009 - 18:41

Quelques idées inspirées des difficultés rencontrées aujourd'hui :

1 ) Des sacs de terreau sont trop lourds à transporter de la voiture au jardin : Celà serait plus facile de les ouvrir directement dans le coffre de la voiture pour transposer leur contenu dans des sceaux .
idée : aménager le coffre de la voiture avec un revêtement amovible, facile à nettoyer et à sécher pour limiter les dégats.

2 ) Des matériaux divers : du terreau aux courses , des sacs de platre aux pots de peintures ou d'enduits sont lourds à transporter :
idée : faire daller correctement l'allée principale de la maison pour pouvoir y faire rouler FACILEMENT un diable même par temps de pluie.

3 ) la maison possède un étage qui lui même possède une terrasse :
idée : trouver un petit treuil motorisé à mettre sur la terrasse pour monter aisément le contenu du diable .
idée 2 : peut etre prévoir un petit treuil dans le garage....

autre idée : mettre deux caméras Wifi pour pouvoir depuis l'ordi portable avoir une vue sur l'ensemble de la maison.
Si besoin mettre une autre caméra wifi pour surveiller visuellement la chaudière .

4 ) L'ennemi de la vieillesse c'est l'ennui et la solitude ( qui contribuent beaucoup à la vitesse de dégradation des gens atteints d'Alzeihmer ) :
idée 1 : prévoyer des compagnons animaux : un aquarium, des oiseaux, un chats ou un petit chien, les hérissons du jardin ( pratique les caméras wifi pour les suivre ! ) , intéressez vous aux oiseaux : faites de la photo animalière!
idée 2 : commencez à apprendre une langue étrangère. Si vous lisez déjà l'anglais ou l'espagnol mettez vous aussi à l'allemand ou au japonais.
idée 3 : si les langues çà vous rebute essayez les échecs!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Raffa le Dim 26 Avr 2009 - 19:33

transhuman a écrit:Quelques idées inspirées des difficultés rencontrées aujourd'hui :

1 ) Des sacs de terreau sont trop lourds à transporter de la voiture au jardin : Celà serait plus facile de les ouvrir directement dans le coffre de la voiture pour transposer leur contenu dans des sceaux .
idée : aménager le coffre de la voiture avec un revêtement amovible, facile à nettoyer et à sécher pour limiter les dégats.

2 ) Des matériaux divers : du terreau aux courses , des sacs de platre
aux pots de peintures ou d'enduits sont lourds à transporter :
idée
: faire daller correctement l'allée principale de la maison pour
pouvoir y faire rouler FACILEMENT un diable même par temps de pluie.


Les sacs de terreau glisse très bien sur du sol lisse (carrelé, dallé), si c'est possible.

Perso - sans voiture - je transporte les sacs de terreau / de sable dans mon caddy de course (de supermarché si plus d'un sac), du magasin jusquà l'escalier qui descend au jardin... puis l'homme les descend mrsgreen . La terrasse est dallée et je fais tout là, en glissant le sac de terreau. Sinon le caddy de course c'est très pratique, autant qu'un diable au fond (hélas moins solide qu'un diable). C'est l'ami des piétons clind'oeil J'ai transporté des briques, des planches, j'ai fait des allée- retours pour un déménagement etc.

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par transhuman le Dim 26 Avr 2009 - 20:46

ok Raffa, actuellement moi aussi mais lorsque j'aurais 65 ans j'ai des doutes et passé 70 ans surement plus

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par phimouk le Mer 29 Avr 2009 - 14:56

Témoignage en vrac
Je ne suis pas doué pour écrire

Etre vielle
Je suis une dame de 63 ans
Seule
Mon projet survivaliste est de posséder un voilier et de partir ou il fait chaud (pour mes vieux os)
Il est tombé a l’eau plouf !
Ma banque ne veut rien me prêter
Bon donc je suis clouée la ou je suis
J ai une mobilité faible suite a une embolie pulmonaire je reprends du poil sur la bête
Je me force a des exercices physique et ma forme s améliore un peu chaque jour
Très peu de contacts familiaux
Le monde ou nous vivons n est fait que pour des privilégiés j en suis un peu car j ai une petite retraite convenable pour me loger ‘loyer me nourrir et les petits frais
Je réduis les choses inutiles (voitures etc.)
Je cuisine donc j économise beaucoup et mange plus sain
La cuisine Thaïe est savoureuse et gouteuse la notre aussi je cuisine melting-pot
Par contre pas question de voyage en Europe juste les pays comme Thaïlande et sans luxe en restant de long mois pour rentabiliser le billet d’avion
Le monde est très dur pour les petits
En cas de big problème sur notre monde je me suis préparer déjà par ou j habite suis en bords de mer les pieds dans l eau (c’est une image) Par un bob
Des réserves
Potager de balcon en cours d élaborations l air marin et les embruns sont peu propice mais je progresse en cherchant les bonnes plantes
Donc pour dire
J ai choisie une petite ville avec arrière pays très bocager et maraicher un bords de mer
Donc je devrai être toujours approvisionnée
Je vais m acheter un tricycle pour augmenter mon rayon de déplacement
Je suis proche d un point de ravitaillement proche du centre ville proche de l hôpital proche des docteurs ( c’est points sont important quand on âgée
Apres pour le reste je m’occupe beaucoup déjà avec Olduvai je lis je fais des maquettes de la peinture de la voile sur des vieux gréements et je me prépare
J ai des plans B &C si les choses tourne très mal
C’est dur parfois d’être seule mais on peu bien le vivre

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par mado le Jeu 30 Avr 2009 - 20:48

J'habite un appartement de plein pied.
Des animaux ? Ah non, alors !
Vous commencez à vieillir, même votre dernier Tanguy vient de partir, ce n'est pas le moment de vous rajouter des contraintes ! Partir 3 jours : à qui confier le zoo ?
Pire : vous êtes à l'hosto, mieux vaut que vos proches vous apportent des fleurs (ou des bonbons, des clopes, du vin) plutôt que d'aller nourrir les bêtes.
D'accord avec l'activité cérébrale : inutile d'innover ; continuez la licence que vous avez commencée ou autre.
Enfin et surtout : apprenez à mentir à vos proches. Sinon, ils vont vous mettre sous tutelle à la moindre défaillance ("t'as fait tes analyses, ta radio ?"). Rappelez à votre médecin traitant, si vous le partagez avec vos connaissances communes, qu'il est soumis au secret professionnel.
Mentez dès à présent et surtout par omission : c'est vrai que vous êtes partie voir votre vieille maman ; inutile de raconter que vous allez aussi faire une bringue du tonnerre avec vos amis de Terminale.
Dites bien aux uns et aux autres ce que vous voulez (les 2 premiers m'ont juré de ne jamais me laisser chez la 3ème ; adorable, mais cheftaine dans l'âme), prévoyez un plan C (votre petit fils vous amène des fringues si vous êtes à l'hosto pour vous permettre de vous enfuir).

On rigole, mais ne laissez jamais les autres prendre des initiatives à votre place sous prétexte que vous avez un coup de fatigue.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par transhuman le Dim 3 Mai 2009 - 19:47

Mado ... t'es une vraie Bene Gesserit ... ( et c'est un compliment )

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par mado le Lun 4 Mai 2009 - 0:04

Quelques pans de culture au milieu de grands pans d'inculture : j'ignorais totalement ce dont tu parles ! Après recherches sur le gogol, oui, je vois que c'est un compliment !

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Ash le Sam 7 Juil 2012 - 15:52

http://fr.rian.ru/reportage/20120706/195272217.html

Au Japon, ils testent une ville-retraite étant donnée la population vieillissante de ce pays, il s'attendent à avoir 40% de la population agée d'au moins 65 ans d'ici 2050 et cette cité a déjà un tel pourcentage.

De ce postulat, la remise en activité partielle dans un cadre assez paupérisé a été pris en compte notamment par le gouvernement nippon pour essayer des solutions viables.

Manifestement une voie serait envisagée:

"On appelle ça la répartition du travail: un groupe de 5-6 personnes fait tour à tour le travail d'un seul homme. Cela laisse aux retraités le temps d'avoir leurs occupations, de rendre visite aux médecins, de voyager, mais ç'est aussi la possibilité de se sentir utile. C'est une solution parfaite pour échapper à la solitude, l'isolement et la dépression", estime le professeur Akiyama.

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Invité le Sam 7 Juil 2012 - 16:27

A plus de 70 ans une voisine qui avait eu des déboires financiers travaillait environ deux heures par jour dans une pâtisserie au moment d'une pointe à l'heure du déjeuner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par hildegarde le Sam 24 Nov 2012 - 16:05

Est-ce la société qui est plus dure ou sont-ce les gens ?




http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ErywQqplCe0

________________________________________________________
clic flower

hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3382
Loisirs : manger des fleurs
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mauvaisesherbes.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par argoth le Lun 26 Nov 2012 - 17:52

Hello

Il me semble l'avoir déjà mentionner quelque part je ne sais plus où ?

J'ai un ami qui cette été a vendu ça très grande maison (trop en réalité pour juste lui, ça femme, leur 2 enfant.) Et il a acheter un maison à 3 loyé (triplex ça vous parle ou pas?). Il a emménager au rez de chaussée avec ça petite famille, son frère à l'étage et c'est parents au sous-sol.

La semaine, les grands parents peuvent garder les petites filles, pendant que les parents travail en contre partie, ils ont pas a se soucié de déneiger la cours, la voiture, l'escalier, de rentrer du bois, de s’occupe des taches lourde d'entretiens sur une maison, l'entretien du terrain ect.

Il y a aussi l'avantage indéniable de pouvoir ce payé a trois ce qu'on ne pourrait pas seul.

Ce n'est pas le seul exemple du type dans mon petit coin de pays, même si ce n'est pas la norme, on en voit de temps en temps, dont au moins 3 autres connaissance dans mon village qui marche comme ça.

A+

________________________________________________________
On hérite pas de la terre de nos parents, on l'emprunte a nos enfants.

Un peuple qui est près a cédez un peu de libérer pour plus de sécurité, ne mérite n'y l'un, n'y l'autre et finira par perdre les deux. Thomas jefferson.


Pas capable est mort hier, il s'essaye est né ce matin.

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3334
Date d'inscription : 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Catharing le Lun 26 Nov 2012 - 21:07

Oui Argoth,

Ce genre d'exemple pourrait bien faire boule de neige en France.

A rapprocher du fil ouvert par Rom,crise économique.

En effet nombre de propriétaires retraités ne pourront plus faire face aux dépenses et charges de plus en plus conséquentes liées à leur maison individuelle ou leur appartement..
Conséquence envisageable ,soit un partage du logement avec partage des charges soit la vente pure et simple et le retour à une location ...

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".

Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4080
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vieillir dans une société plus dure.

Message par Philippe-du-75013 le Lun 25 Mai 2015 - 10:19

Vieillir : sujet de discussion avec deux habitués que je côtoie depuis 15 ans à la piscine. J'ai 59 ans, un pépin de santé qui m'en a mis un coup, eux (1 homme et 1 femme) déjà un peu plus.  On a discuté de nos ressenti pour conclure qu'on avait eu un truc qui s'appelle vieillir sans bien le comprendre au départ car dans notre tête vieux = + de 65 ans voir 70 ans.

Synthèse :

A partir de la cinquantaine les performances baissent d'un manière linéaire sans que ce soit bien gênant dans les activités  sans à coup qui se gèrent eux plus mal.

A la soixantaine d'autres choses se passent, il faut en tenir compte: fatigabilité plus grande même si l'effort semble encore possible sur le moment le reste de la journée peut-être pénible si on prévu une sortie par exemple. Dans notre cas si  une heure de longueurs à la piscine est suivie de l'aquagym (qui n'est pourtant pas une activité très dure en elle même) la suite de la journée est plus difficile, alors qu'il y a encore peu d'années c'était notre norme. 

Il se produit des pics de forme et de fatigue imprévisibles n'ayant pas forcément de rapport avec les dépenses physique préalables.  Nous avons dit la même chose "On ne se fait plus confiance". Un jour je ne suis plus bon rien, un autre je vais encore finir l'après-midi à la piscine après une sortie vélo et ce sans explication rationnelle. Je n'ose plus investir 300 euros dans un week-end studieux (avec hébergement) avec mon association de natation car j'ignore si ce ne sera pas gâché.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1148
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum