Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Mer 30 Sep 2009 - 9:18

Salut à tous !
Devant l'obstination du Soleil à choisir mes moments d'absence pour venir brûler mes plantations, un ami du coin m'a offert huit boutures de Stévia.

Cela permettra d'avancer plus vite dans la culture, mais c'est dommage dans le sens où nous n'auront que le début de ce topic pour décrire la germination.


Une fois que la plantation aura pris un peu d'ampleur, on pourra commencer le troc de boutures ici !

A priori, la stévia a la réputation d'être autostérile (il faut au moins deux plants pour croiser le pollen si les graines sont stériles). Comme ces boutures sont originaires du même plant, ce sont donc des clones et ne peuvent donc pas se croiser.

Je dis bien "a priori", car on constate très vite que les infos concernant cette plante n'échappent pas à la règle et sont pompées de pompées (essayez 'stévia autostérile' rien que pour voir ne serais-ce que la fainéantise à ne pas paraphraser). Donc un petit test sera effectué pour déterminer si c'est possible ou non.

Les boutures ont été cultivées dans un substrat de coco avec une humidité proche de 100%. Elles ont pris racine en une semaine à peine, mais elles ont eu un petit coup de pompe lorsque je les ai transportées (soleil + canicule faisant...).

Mais avec un film alimentaire sur le dessus, elles ont vite retrouvé leur vigueur et se préparent à être rempotées.....
Premières boutures prévues pour les membres d'ici quelques mois !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

photopériode stévia

Message par tarsonis le Lun 9 Nov 2009 - 11:08

Petites nouvelles des stévias dans la mini-serre!


Les plants ont pour certains doublé de taille, d'autres ont stagné en épaississant la tige.
Par ailleurs, le soleil est très capricieux par ici : le matin couvert et orageux à -2°C, puis 28°C derrière la fenêtre de la mini-serre sous des rayons directs et brûlants, puis 15°C le soir...ce qui a causé pas mal de feuilles brulées.

Ensuite, la chute importante de la photopériode (rapport jour/nuit) a entraîné comme prévu une préfloraison de presque tous les plants.
Le problème étant qu'ils viennent à peine de prendre racine et une floraison complète tue la plante à coup sûr.
Par ailleurs, la plupart des sites conseillent de tout couper afin d'engendrer une nouvelle pousse au printemps.

Mais étant en intérieur, je n'en ai pas vraiment l'envie et préfère plutôt tenter une petite expérience.
A l'aide d'une simple lampe à LED blanche la nuit (sur le bas de la photo) reliée à un chargeur de portable (+résistance chutrice), j'ai stoppé la floraison. Les fleurs sont tombées, et la plante a recommencé une croissance. C'est un peu risqué car la durée de jour est peut être trop faible pour assurer une croissance (ou au moins stagnation) végétative.

Si les plants se montrent pâlichons d'ici quelques jours, on sort un peu plus de lumière avec une lampe ECO 11W afin de limiter les dégâts dûs au manque de soleil.

Au niveau goût, au début c'était un mix très sucré/réglisse, maintenant c'est carrément sucré !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Ven 16 Avr 2010 - 8:45

Juste pour signaler que depuis son autorisation dans le journal officiel, on commence doucement à voir la stévia utilisée en tant qu'édulcorant, aussi bien en poudre (pour remplacer l'aspartame), que dans certaines boissons (pour enfant notamment).

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Sam 17 Avr 2010 - 18:23

Bon, les thrips et maintenant acariens noirs ont eu raison de mes plants de stévia. Pourtant ils avaient pu tenir l'hiver avec une photopériode désastreuse (la floraison s'amorçait sans cesse), alors qu'en général il suffit de les couper pour qu'ils repartent au printemps.

Cependant, pour ceux qui aimeraient commencer rapidement une petite culture de stévia, il y en a maintenant dans certaines jardineries. En ce moment, 1,80€ les deux plants de 15cm (dans le même pot), au rayon 'aromatiques'...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par Skeld le Sam 17 Avr 2010 - 21:00

Dire que j'essaye avec plus ou moins de succès de faire pousser des plants à partir de graines... à ce prix là c'est presque décourageant.

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par BigBird le Jeu 20 Mai 2010 - 15:39

je me suis mis également à essayer la stévia en culture depuis semis :

graines non triées (une cinquantaine environ) réparties dans une barquette de terreau de récup, et recouvertes d'une trés fine couche de ce même terreau, barquette maintenue à t° variant entre +18 et +25,
J+11 : 5 graines ont germé (petit bout de verdure apparait),
J+14 : petites feuilles sorties sur ces 5 graines,+ une nouvelle sortie, (voir en bas à gauche sur la photo), mais celle-ci est clairement un intrus, vraissemblablement une graine rapportée avec le terreau de récup (tomate, aubergine ...?).


si on en restait là, ce serait donc grosso-modo du 1/10 pour le rendement de germination, ce qui n'est pas si mal, vu qu'une seule plante founit des graines par centaintes.

à suivre ...
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Jeu 20 Mai 2010 - 15:43

Bonne chance Bigbird pour cette culture qui démarre bien ! clind'oeil
Lors de mon expérience à partir de semis, j'aurais dû mieux prendre en compte la photopériode ainsi que la luminosité ambiante.
L'idéal (sous mon climat) serait d'ajouter plusieurs lampes fluo jusqu'à atteindre une luminosité digne de l'été. Cela éviterait aux plants de tiger comme l'ont fait les miens...avant de carboniser sous une vague de chaleur clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par BigBird le Jeu 20 Mai 2010 - 15:52

donc pour résumer :
Lumière = Oui
Chaleur = Oui mais modérément,
Sècheresse = Non


quand tu dis "tiger", tu veux dire grimper en hauteur sans développer son feuillage ?
qu'as tu utilisé comme terre/substrat ?
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Jeu 20 Mai 2010 - 16:00

Salut !
BigBird a écrit:quand tu dis "tiger", tu veux dire grimper en hauteur sans développer son feuillage ?
Oui exactement clind'oeil

qu'as tu utilisé comme terre/substrat ?
Terre de récup. C'est à dire dans une terre relativement pauvre puisqu'elle venait du pot d'un plant de tomate...l'idée était de faire "en condition", sans engrais ni terre initiale riche. Mais sur la stévia, c'est ce qui a dû, en plus d'une photopériode à rectifier sans arrêt (le temps était vraiment maussade pendant plus de trois semaines) causer une croissance aussi lente.

Bon, le point positif est qu'une fois que les plants sont bien enracinés, après une coupe totale précédant un hiver (en protégeant du gel) le plant repart illico l'année suivante

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Mer 23 Juin 2010 - 11:32

Plants du post du 17 avril.
Les plants ont poussé depuis les grandes feuilles du bas. En raison du manque de soleil les premiers temps, ils se sont étirés avec de maigres feuilles, mais depuis quelques semaines, les larges feuilles et tiges grasses ont refait leur apparition (à gauche).


________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Lun 19 Juil 2010 - 8:56

France info a réalisé un petit article sur la stévia (avec extraits audio sur la page) :
Stevia, la plante qui va (se) sucrer



Elle est consommée depuis la nuit des temps par les indiens Guarani en Amérique du Sud et elle va débarquer dans vos verres et vos assiettes. La Stevia Rebaudiana est autorisée en France depuis le mois dernier sous forme d’un extrait purifié. Extrait 300 fois plus sucrant que le sucre et sans calorie. Voici l’histoire de la feuille qui rêve de faire trembler les sucriers...

Stevia, la plante qui va (se) sucrer L’enquête de Jérôme Jadot. (4'43")

Elle pousse naturellement sous les latitudes tropicales du Paraguay et du Brésil. Depuis des siècles, la Stevia Rebaudiana est utilisée comme plante sucrante par les indiens Guarani, souvent en infusion. On peut également la consommer en poudre brute (feuille séchée pulvérisée) ou en poudre raffinée. Avantage sur le sucre dans un Occident rongé par l’obésité, c’est une substance sans calorie. Avantage sur les édulcorants de synthèse dans un Occident qui vire au vert, c’est un produit d’origine naturelle.

La méthode de purification pour obtenir la poudre blanche détaillée par Joël Perret, docteur en biologie moléculaire. (1'00")

Depuis les années 70, les extraits sucrants de Stevia ont investi le Japon. On les préfère à certains édulcorants artificiels. Mais ils restent longtemps bannis en Europe et aux Etats-Unis. Pour ne pas faire d’ombre aux sucriers et à l’Aspartame, disent les défenseurs de la Stevia. Des études ont aussi montré des effets néfastes de la plante sur la fertilité. Des soupçons définitivement écartés par l’OMS en juin 2008. Depuis, la Stevia est au cœur d’une véritable guerre économique, avec Coca-Cola et Pepsi en première ligne.

Le pionnier, toujours hors la loi

Guayapi, entreprise de commerce équitable, importe en France de la poudre brute de feuille de Stevia depuis une quinzaine d’année, malgré l’absence d’autorisation. Une poudre distribuée dans 1.700 supérettes bio.

En décembre dernier, Guayapi a été condamnée pour "tromperie" après une procédure initiée par la DGCCRF (répression des fraudes). La société a fait appel. Claudie Ravel, sa fondatrice, refuse en fait de faire enregistrer son produit comme "Novel food" dans la règlementation européenne, aux côtés notamment d’OGM. Elle estime que cela n’a pas de sens pour un produit utilisé depuis des siècles.

Malgré l’arrêté de septembre qui autorise un extrait de Stevia, l’emploi de la poudre brute "est toujours interdit", précise la DGCCRF. Les ventes de Claudie Ravel ont pourtant depuis été multipliées par cinq.

A ce rythme, la Stevia lui rapportera 1,2 million d’euros par an, explique Claudie Ravel (0'27")

L’outsider un peu amer

En 2006, Joël Perret, ancien responsable de Recherche et Développement chez Danone, crée sa micro-société dans le Puy-de-Dôme, Greensweet. Après un premier avis de l’OMS sur l’innocuité des extraits sucrants de Stevia, il compte en fournir à l’agro-alimentaire. Il dépose une demande aux autorités françaises qui, trois ans plus tard – le mois dernier – ne donnent leur feu vert qu’à un seul extrait, le Rebaudioside A. Et pas aux autres, les glycosides de steviol.

Or le Rebaudioside A est la molécule développée depuis quelques mois par les géants américains que sont Coca-Cola et Pepsi (voir ci-dessous). Une molécule autorisée depuis décembre 2008 aux Etats-Unis.

Difficile de n’y voir que du hasard, explique Joël Perret (1'07")


Malgré cette autorisation limitée, Joël Peret compte bien développer son entreprise et vendre du Rebaudioside A aux PME de l’agro-alimentaire. Il vise un chiffre d’affaires de cinq millions d’euros l’an prochain et de 40 millions dans cinq ans. Il attend un élargissement de l’autorisation, cette fois au niveau de l’Union européenne.

Des poids lourds aux ambitions écrasantes

La Stevia, c’est aussi l’histoire d’une rivalité entre deux mastodontes : Coca-Cola et Pepsi. Les deux limonadiers américains ont développé chacun de leur côté des édulcorants à base de Rebaudioside A : le Truvia pour Coca, en association avec Cargill, et le PureVia pour Pepsi, en partenariat avec Merisant, maison mère des sucrettes Canderel. Des sodas sucrés par ces substances sont vendus aux Etats-Unis depuis quelques mois et vont débarquer en France l’an prochain.

Les précisions de Claire Meuniez, responsable nutrition chez Coca France (0'31")

Un édulcorant de table devrait également bientôt être commercialisé, dès que le feu vert des autorités sera donné. Danone dit également travailler sur des produits à base d’extrait de Stevia.

Le marché semble donc juteux. Le principal fournisseur de Rebaudioside A, PureCircle, affiche déjà un chiffre d’affaires annuel de 60 millions de dollars. Il compte tripler ses capacités de production d’ici fin 2010. PureCircle estime que les extraits de Stevia peuvent conquérir 20% du marché mondial du sucre, ce qui représenterait 10 milliards de dollars.

Les historiques flegmatiques

Les ambitions affichées par les producteurs d’extrait de Stevia ne semblent pas impressionner les sucriers français. D’après le Syndicat National des Fabricants de Sucre, cela va concurrencer les édulcorants de synthèse, mais pas forcément le sucre de betterave ou de canne. C’est du moins le discours officiel.

Philippe Reiser, directeur scientifique du Cedus (filière sucre), dément tout lobbying pour limiter l’autorisation des extraits de Stevia (0'21")

Chez Ajinomoto, un des principaux producteurs d’Aspartame, on assure également ne pas considérer la Stevia comme une menace.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stevia Rebaudiana Bertoni, la plante qui sucre....

Message par tarsonis le Dim 26 Sep 2010 - 9:23

Salut !

Pour info, certains distributeurs ont stoppé la vente de stévia, tandis que d'autres l'ont développé.
Le magasins Bot*nic proposent des plants dans des pots de 1 litre d'au minimum 1 mètre pour 5 euros.


Avis à ceux qui souhaitent polliniser leurs plants (la stévia étant autostérile) !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8293
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum