Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Petrus16 le Lun 19 Fév 2007 - 13:56

Bon ben, j'ai l'air d'un c avec mon arc primitif.... Embarassed

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 12:55

Et pour le sangleir, sans armes à feu, mieux vaut une arbalète qu'un arc, je pense qu'une flèche d'arc rudimentaire le fait doucement rigoler alors qu'un carreau d'arbalète pas vraiment...

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Petrus16 le Mar 20 Fév 2007 - 13:12

Blue, va dire ça aux chevaliers français à Azincourt ou à Crecy Very Happy

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par bluetansy le Mar 20 Fév 2007 - 13:31

Et la piétaille moyenne avait la couenne mois dur qu'un sanglier...et n'était guère équipée...

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par bluetansy le Mer 21 Fév 2007 - 8:39

L'arbalète, ça ça a oujours été clair...Je trouve bizarre de devoir passer un permis de chasse normal pour l'arc, c'est tout de même un peu différent non ? clind'oeil

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Petrus16 le Mer 21 Fév 2007 - 9:44

Deux doigts d'honneur? (le V de victoire, le dos de la main face à l'interlocuteur)


Ce n'est pas une insulte. Enfin, c'est toujours une insulte dans les pays anglo-saxons (Commenwealth).
Cela remonte à la guerre de 100 ans. Les archers anglais capturés avaient les deux doigts tranchés (pas facile l'arc avec le petit doigt :joker: ).
Donc c'était un geste de défiance style "j'ai encore mes doigts nananèrE! geek "

Voilà, j'arrète de faire mon Alain Decaux Raconte et... je sors!

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Tabula Rasa le Jeu 27 Mar 2008 - 23:51

Bonjour,
que pensez vous des arcs compund ? L'équipement existant pour la chasse semble appréciable.

________________________________________________________
"Il est plus facile de ne laisser aucune trace
Que de marcher sans toucher le sol"

Tchouang Tseu

Tabula Rasa
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 41
Localisation : Moselle
Emploi : informaticien (réseaux et télécom)
Loisirs : parapente, alpinisme, survie, histoire du Japon
Date d'inscription : 08/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Zapata le Ven 28 Mar 2008 - 20:48

Bonsoir,

Le problème du compound (arc comme arbalète), c'est la complexité du système, ce qui implique une plus grande fragilité, prix d'une plus grande puissance pour un effort moindre.

Valable quand l'environnement technologique est proche et facile à solliciter, pour réparation.

Dans d'autres circonstances, il faut peser le pour et le contre..., notamment quand on a besoin d'une fiabilité totale et continue...

Ne pas oublier que ce qui n'est pas présent, dans tout dispositif mécanique (ou électronique), ne risque pas de tomber en panne...

Une règle essentielle, en survie : suis-je capable de réparer, vite et bien, en totale autonomie, avec des outils simples et quelques pièces détachées légères et peu encombrantes, ce dont j'ai besoin et qui vient "de me laisser tomber" (arme, véhicule, abri, etc.) ?

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Invité le Ven 28 Mar 2008 - 21:08

Bonsoir Tabula Rasa,
Perso, je considére que c'est l'arc de chasse par exellence, car je peu tenir ma fléche plusieurs minutes sans me fatiguer, grace au décocheur équipé sur le poignet.



Pour les piéce de rechange:
Elle sont Ultras légéres, et rien empéche, de posséder des poulies et de la corde en nombre pour palier à la casse.
Ceci dit, la casse n'est pas fréquente.

Il est quand méme appréciable pour la chasse à l'affut de pouvoir tenir plusieurs minutes, l'arc bandé, sans éfforts importants pour décocher la fléche le moment voulu.

C'est un ++plus++

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Tabula Rasa le Sam 29 Mar 2008 - 8:07


Sempervirens a écrit:
Perso, je considére que c'est l'arc de chasse
par exellence, car je peu tenir ma fléche plusieurs minutes sans me
fatiguer, grace au décocheur équipé sur le poignet.

je vois que tu es l'heureux possesseur d'un compund, tout comme moi. Je me suis inscrit dans un club de tir il y a environ deux mois en vue de passer mon permis de chasse.
Mon arc est un PSE citation 2, qu'en penses tu ?

________________________________________________________
"Il est plus facile de ne laisser aucune trace
Que de marcher sans toucher le sol"

Tchouang Tseu

Tabula Rasa
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 41
Localisation : Moselle
Emploi : informaticien (réseaux et télécom)
Loisirs : parapente, alpinisme, survie, histoire du Japon
Date d'inscription : 08/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Black Snake le Sam 29 Mar 2008 - 16:27

Une bonne alternative entre l'arc et l'arbalète est à mon sens la catapulte de guerre (une catapulte normale en solide, camouflée, anti-reflet et avec des projectiles dédiés, quoi). Arme précise et puissante (plus que l'arc), versatile et légère (plus que l'arbalète), elle tire des billes d'aciers (ou au besoin, des cailloux, clous, etc) à très forte vélocité (elle perce une vitre sans la casser, tout comme une balle de pistolet !). Une arme tellement redoutable qu'elle est même encore utilisée par certaines forces spéciales !

________________________________________________________
"Seuls les poissons morts nagent toujours avec le courant"

Black Snake
Membre

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Canis Lupus le Dim 30 Mar 2008 - 9:29

Black Snake a écrit:Une bonne alternative entre l'arc et l'arbalète est à mon sens la catapulte de guerre (une catapulte normale en solide, camouflée, anti-reflet et avec des projectiles dédiés, quoi).
On parle d'arbalète de chasse dans ce sujet, pas de moyens pour défendre ta propriété mrsgreen. Ah...le joyeux travail de modérateur.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Armageddon974 le Dim 30 Mar 2008 - 10:33

Bonjour,

Je vais passé pour gros nulos de débutant, mais n'y connaissant rien en arc et en arbalette et désirant en savoir un max sur le sujet, je me suis acheté un arc samedi ; il est vendu chez Dacathlon ; c'est un Geologic Initech pour adulte droitier.

Je pense que l'arc et l'arbalète est la seule arme efficace qui restera accessible et réparable voir constructible de A à Z sans de lourdes technologies ; il est donc capitale d'acquérir des connaissances dans ce domaine.

Mon arc possède un tas de pas de vis pour y fixer des accessoires. Quelqu'un peut-il me dire ce que vaux un tel arc qui ne coûte ici que 67€ alors qu'en armurerie, un arc coûte 10x plus ? Que dois-je rajouter comme accessoires pour qu'il soit plus efficace pour un débutant ?

Merci d'avance,
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Rammstein le Dim 30 Mar 2008 - 21:26

Je crois que Black Snake fait allusion au lance-pierre...

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Zapata le Jeu 3 Avr 2008 - 19:21

Rammstein a écrit:Je crois que Black Snake fait allusion au lance-pierre...

Rammstein

Bonjour,

Ce qu'il y a d'intéressant, avec le lance-pierre, outre son faible bruit, c'est sa capacité à propulser éventuellement une volée de projectiles (peut-être juqu'à quatre) en un seul tir, ce qui améliore la probabilité du coup au but, sur du petit gibier, qui est justement la cible normale de ce type d'instrument...

Cette fois, la technologie est encore plus simple, et la maintenance aussi, que dans le cas de l'arc ou de l'arbalète.

Plus difficile à manier, mais d'une plus grande portée, et avec des projectiles plus lourds, il ne faut pas oublier la fronde...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Skeld le Sam 21 Mar 2009 - 16:09

bluetansy a écrit:Et pour le sangleir, sans armes à feu, mieux vaut une arbalète qu'un arc, je pense qu'une flèche d'arc rudimentaire le fait doucement rigoler alors qu'un carreau d'arbalète pas vraiment...

Blue

Sur un forum, j'ai vu un mec s'entrainer (surtout faire de l'archéologie expérimentale) avec un arc de 80livres simple (une seule courbure), sur un tête de sanglier adulte (le plus résistant qu'on puisse trouver en Europe), il perçait presque à tous les coups les os du crane à une distance de 10 à 20m (distance de chasse à l'arc avec ce type d'arc).
néanmoins une arbalète m'a l'air nettement mieux (notamment parce qu'on peut viser avec précision)

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Zapata le Sam 21 Mar 2009 - 18:34

Bonsoir,

Je ne me vois pas attendre la charge d'un sanglier adulte de mauvaise humeur, jusqu'à ce qu'il soit à moins de vingt mètres de moi, pour alors lui décocher (avec précision) une flèche, juste en plein milieu de sa boîte crânienne...

Surtout, quand on songe aux blessures que peut infliger ce genre de bête...

Ceci dit, pour plaisanter un peu, je crois que le duel entre arc et arbalète, sur le plan des avantages et des inconvénients respectifs, n'est pas prêt de se terminer.

Je ne sais pas si cela a un intérêt, mais il existe une différence évidente, entre un arc et une arbalète : on peut doser la puissance du tir d'un arc (en tendant plus ou moins la corde), mais pas la puissance d'une arbalète qui tire toujours à énergie maximale...

Autre différence indéniable, c'est celle de la cadence de tir, où l'arc surpasse l'arbalète...

Sans oublier qu'un tir en parabole (sous un angle à 45°), avec un arc, permet d'avoir une bonne puissance de pénétration de la flèche, même en limite de portée (environ 1000 à 1500 mètres). Mais alors, on est dans une démarche de tir imprécis, contrairement au cas d'une trajectoire tendue, accomplie à plus courte distance.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Invité le Dim 22 Mar 2009 - 13:58

Intéressant, on retrouve ce que je disais pour la chasse sous-marine: ne comptez pas dessus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par serilynpayne le Dim 22 Mar 2009 - 14:23

ouais t'as raison.. je me souvient pour la chasse sous marine j'étais arrivé au constat qu'un simple harpon perdurait .

bon un arc , 5 cordes , 500 flèches, ça laisse le temps de réfléchir à l'auto construction ou de se lancer dans l'élevage de lapins zinzin

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Zapata le Dim 22 Mar 2009 - 15:02

Bonjour,

Bien que l'on puisse un peu moduler l'allonge, selon que l'on décoche au menton, ou bien à l'axe du maxilaire, je reconnais que ce n'est pas réglementaire, bien que l'on apprenne vite à compenser selon la position de décoche, en gardant une bonne précision (sur cible, à une trentaine de mètres, mais sans accessoires de tir : stabilisateurs, etc.).

Cependant, rangeons-nous à l'avis précédent qui déconseille ce type de modulation de la puissance. Il nous reste encore le choix des branches, avec toute une gamme de puissance possible, dans le cas d'un arc démontable, qui me semble la bonne solution en survie, puisque démontable, justement, ce qui facilite le transport et minimise l'encombrement, entre deux temps de tir. Un changement de branches demande quelques minutes à peine.

En survie, plutôt que de songer à tirer cerfs, chevreuils, sangliers, etc., il me semble plus logique de s'orienter vers le petit gibier (oiseaux, lièvres ou lapins, etc.), logiquement plus nombreux (cf. les pyramides écologiques, et les recensements faunistiques).

En plus, un tel animal correspond plus ou moins à un confortable repas protéiné, et est donc suffisant. Tandis qu'un gros gibier oblige à le dépecer (long) à le fumer (encore plus long), ou bien à le laisser pourrir sur place (un gaspillage sur tous les plans).

Ceci dit dans une logique de "nomadisation" solitaire, et non pas de camp fixe, ni de groupe de personne...

Ne pas oublier la pêche à l'arc, également nourricière.

Dans tous les cas, sur du petit gibier, on a besoin de moins de puissance, et le tir est donc moins contraignant physiquement. Pour les oiseaux et autres petites cibles, on peut substituer l'effet de choc (blunt arrow) à celui de perforation, en bref on assomme au lieu de saigner...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Wasicun le Dim 22 Mar 2009 - 15:32

Le PG à l'arc c'est loin d'être évident !!! je ne parle même pas des flèches paumées (et construire des flu-flu pour le tir au vol c'est d'un chiant !!!).
Il faut être réaliste l'intérêt de la chasse à l'arc en survie est déjà limité mais si en plus on se cantonne au PG alors là ... mieux vaut ne pas avoir une famille à nourrir ou alors bien les former à la construction de flèches (et ça aussi c'est bien plus compliqué qu'il n'y paraît et cela ne s'improvise pas ...).
En plus de 20 ans de chasse au PG à l'arc tradi j'ai du perdre au moins une centaine de flèches (une bonne 30aine de sorties) et en tout et pour tout voici ce que j'ai pu prélever : 3 faisans - 1 lièvre - 4 lapins - 2 ragondins - 1 corbeau
Avec ces saletés de blunt (pointe assommoir caoutchouc) 2 faisans sur 3 se faisaient la malle lorsque j'avais la chance de les toucher ... (en tout j'ai du en toucher moins d'une dizaine) il faut donc (contrairement à la croyance) une sacrée puissance pour les tuer net ou ne serait-ce que les étourdir suffisamment pour avoir le temps de les ramasser !
Le reste c'était à la lame ... et de si petites cibles sont très difficiles à atteindre (surtout en mouvement !!!).
Bref : NON REALISTE !!!

Un vieux 16 ou même un petit Flobert garantiront de bien meilleurs résultats !

On parle de survie donc de maximiser les sources de protéines ... se prendre pour un indien est une mauvaise stratégie ...

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Wasicun le Dim 22 Mar 2009 - 15:45

Je rajouterais que pour braconner (car finalement c'est bien de cela dont il s'agit) il faut être efficace, rapide et surtout discret ... RIEN DE COMPATIBLE AVEC UNE FLECHE !!!
Votre raisonnement est sans doute le suivant : un arc ou une arbalète ne fait pas de bruit et l'un comme l'autre sont en vente libre ... Ces deux avantages ne sont malheureusement pas suffisants pour en faire des armes de survie idéales ... Leur coût (initial et à l'usage) est équivalent (sinon supérieur) à une arme à feu - leur efficacité est bien moindre tandis que le degré d'expertise nécessaire pour en tirer pleinement profit est bien plus élevé ...
De surcroît l'alibi de l'autoconstruction est dans 99% des cas un leurre qui exige des compétences et des ressources très importantes que l'on ne saurait acquérir en quelques semaines ou même mois ... et aucun ouvrage fut-il aussi spécialisé et complet ne vous permettra d'y remédier ...
La très mauvaise balance énergie dépensée/budget initial/expérience requise et compétences/moyens et ressources à disposition ne peut plaider en faveur des arcs et des arbalètes ... Vous pouvez retourner le problème dans tous les sens ...
Le braconnage alimentaire c'est : une balle, un gibier par terre et bon appétit ! (le tout dans le laps de temps le plus court possible ...). Tout le reste c'est de la foutaise et de la rêverie ... Etant entendu que nous nous plaçons ENCORE UNE FOIS DANS UNE SITUATION DE SURVIE ...

"last tip" : vous n'êtes jamais seul en forêt !

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Wasicun le Dim 22 Mar 2009 - 15:59

Quant à dire que le PG est plus nombreux que le GG c'est une demi-vérité ... car dans bien des régions de France le PG n'est plus qu'un vieux souvenir et il est bien plus aisé de dénombrer une 10aine de chevreuils en se baladant dans nos campagnes un dimanche matin que de repérer ne serait-ce qu'un lièvre ou un faisan (sauvage bien entendu).
Le tir d'un GG procure plusieurs semaines de bouffe à une famille entière / celui d'une PG un unique repas pour 4 ... Multiplier les sorties (qui plus est à l'arc) c'est augmenter les chances de se faire repérer et de générer des conflits (ou de très gros problèmes avec les autorités ... qui je vous le rappelle feront sans aucun doute tout pour limiter ce type d'activité ILLEGALE !). Après si l'ont ne sait pas traiter la venaison c'est que l'on est pas chasseur ... dans ce cas retour à la case départ ... CELA NE S'IMPROVISE PAS !
Si vous n'êtes pas chasseur comment voulez vous prélever à l'approche ou à l'affût au sol (parce que si vous voulez vous poster en l'air il va falloir vous construire des miradors ou acheter un treestand et apprendre à vous en servir) un animal qui vous aura senti à 150 mètres ou vous aura entendu à 50 mètres ??? A la carabine vous aurez une chance raisonnable ... à l'arc cela tiendra du miracle (et accessoirement vous rentrerez crevé et affamé ... et surtout bredouille !). Si vous lachez des flèches à tout va vous perdrez vos précieux projectiles et pire encore vous prendrez le risque de blesser et de devoir vous lancer dans une recherche inutile qui n'aura comme conclusion que d'avoir retourné toute la forêt et d'avoir bêtement pris le risque de vous faire remarquer ...

Vraiment pas bon ...

:-|

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par serilynpayne le Dim 22 Mar 2009 - 16:41

d'ailleurs j'ai pas d'arc

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dérives de la discussion autour de l'arbalète de chasse

Message par Invité le Dim 22 Mar 2009 - 19:40

Wasicun a écrit:.. même un petit Flobert ...

J'ai eu tellement peu puissant que même pas hors chartre a mon avis.

C'est pour tirer les étourneaux dans le cerisier depuis le pied de l'arbre sans craindre les dégats colatéraux chez le voisin. Bon ça doit se manger en paté les étourneaux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum