[Aménagement] Le puits canadien ou provençal

Aller en bas

[Aménagement] Le puits canadien ou provençal

Message par KrAvEuNn le Mar 30 Jan 2007 - 18:50

source

Le puits canadien ou provençal

pour faire des économies d’énergie
Ziala, le jeudi 7 juillet 2005




C’est un système qui permet de rafraîchir la maison en été et de la chauffer en hiver.

Le principe



Le système utilise l’inertie thermique du sol. La terre met plus de temps à changer de température. Ainsi à 2 mètres de profondeur, en hiver, il fait plus chaud qu’à l’extérieur, en été il y fait plus frais.

Le puits canadien est constitué d’un tuyau d’aération enfoui entre 1,5 et 2 mètres de profondeur et qui réchauffe ou rafraîchit l’air qui entre dans la maison. Le système sert à la fois de chauffage et de climatisation.

Par exemple,
s’il fait -3°C dehors, l’air expulsé par le puits canadien sera de 8°C.
S’il fait 30°C dehors, l’air expulsé sera à 24°C environ.

Les économies d’énergie réalisées sont importantes. Il sera plus facile de chauffer la maison ou de la refroidir.
Le fonctionnement



L’installation d’un puits canadien n’est pas très coûteuse : environ 300€, mais tout dépend des matériaux utilisés et de la configuration choisie.
L’idéal est d’installer le système à la construction de la maison, mais c’est toujours envisageable sur une maison existante.



à l’entrée du puits canadien

La bouche d’arrivée d’air doit être située dans un endroit dégagé, éloigné des plantations pour éviter les pollens. L’entrée doit être protégée par une grille pour éviter que rongeurs et insectes y pénètrent. Attention aussi aux infiltrations d’eau.

dans le puits canadien

Le conduit d’aération doit mesurer entre 125 et 200mm de diamètre et parcourir 20m dans le sol entre 1,5 et 2m de profondeur. Les matériaux à utiliser sont au choix :

  • le PVC : très bon rendement et pas cher mais fragile, le poids de la terre risque de casser le tuyau
  • la gaine annelée électrique : très solide et pas chère, elle a un rendement légèrement moins bon que le PVC, il existe aussi des risques d’émanations toxiques dûs aux colles utilisées pour les raccords
  • le polyéthylène : le plus écologique car recyclable ! avec un bon rendement, mais il est cher
  • le béton : très solide mais mauvais rendement à cause de l’épaisseur du tuyau.


Le tuyau doit être enfoui et en contact avec la terre pour profiter au maximum des échanges de température. Prévoir idéalement 1,5m autour du tuyau. Pour cette raison, il faudra prévoir une tranchée dédiée au tuyau du puits canadien et ne pas utiliser les tranchées pour l’eau ou l’électricité car le contact avec la terre serait réduit.

à la sortie du puits canadien

Un ventilateur peut être installé pour accélérer le débit d’air frais en été.

Le système d’évacuation de l’air vicié (VMC) doit fonctionner à un débit légèrement inférieur à celui du puits canadien.

Les aérations dans les fenêtres doivent être bouchées pour optimiser le fonctionnement du système.
Pour résumer



Le diamètre du tuyau, la profondeur et la longueur d’enfouissement, la puissance de la ventilation, l’emplacement de l’arrivée d’air, le volume de la maison, la situation géographique et d’autres paramètres encore, entrent en compte dans la mise en place d’un puits canadien ou provençal.
Il est conseillé de faire appel à des professionnels qui sauront apporter les conseils et l’expertise nécessaire à une bonne installation du puits canadien.

C’est un système peu coûteux et efficace pour réaliser des économies d’énergie.

Pour plus de précisions sur le puits canadien ou provençal, consulter les sources de cet article :

Herzog
Idées maison

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Aménagement] Le puits canadien ou provençal

Message par luxferrrare le Mar 18 Mar 2008 - 20:47

A partir d'un puit canadien je recherche des solution pour autoconstruire un système simple se rapprochant d'une VMC double flux.
J'ai pensé à enfiler le tube PER d'entrée d'air dans un tube plus gros qui lui, par le biais d'une VMC hygro ou manuelle expulserait l'air chaud et vicié de l'intérieur de la maison, réchauffant tout au long du trajet le tube d'entrée d'air.
Mais dans ce cas, pour l'aspect puit provençal (rafraîchissement), je dois rajouter un tube PER d'entrée d'air en parallèle...
Qu'en pensez-vous ? Je plane grave ou j'ai un début de commencement d'idée ?
Sinon, je voudrais savoir si je ne pourrais pas me passer carrément de VMC, car si l'entrée d'air aspire grâce à un ventilateur solaire je mets ma maison en surpression, donc l'air vicié est éjecté naturellement, euh... Non?
avatar
luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 45
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum