Olduvaï
Préparation aux situations de crise & résilience.

Olduvaï, bien que consultable librement, est à participation (en écriture) limitée et incorpore ses membres en fonction de la qualité de leurs contributions (messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir et/ou du savoir faire).
Ainsi, le simple fait de vous inscrire sur Olduvai ne vous donne pas la possibilité de poster partout.

L'acquisition des pleins droits nécessaires pour pouvoir participer nécessite, de votre part, que vous vous présentiez de manière complète. Pas de présentation = pas de droits pour poster.

Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par tarsonis le Mer 25 Fév - 12:12:18

Salut à tous !
Puisque le sujet n'a pas encore été traité, j'ai trouvé utile de parler des détecteurs de métaux. Mais pas de manière professionnelle, en se la jouant Grosbill avec du matos à plus de 500€, mais plutôt de manière amateure, en construisant divers montages et en comprenant le fonctionnement (pour une réparation ultérieure).

Bien que pouvant paraître superflu dans un monde post-apo, un détecteur de métal peut rendre parfois de bons services.

Les moins sensibles, tels que celui-ci :

permettent de détecter assez précisément où passent les câbles électriques 220V dans les murs. Cela m'a surpris à quel point ils sont placés n'importe comment dans les anciennes habitations !
Au lieu d'avoir un signal indiqué par une LED, j'avais greffé dessus un oscillateur avec un casque : on pouvait avoir une nette amélioration de la qualité de détection. Je fournirai le schéma dès que je tombe dessus !

Le second détecteur
m'a rendu pas mal de services dans mon ancien potager : outils oubliés depuis des lustres, comme une hache, datant d'au moins 40 ans ! un repousse-taupe oublié, une pièce italienne (sans doute de mes prédécesseurs)... Ou bien lorsque je cherchais le passage d'une canalisation fuyante dans un mur de la cave.

Bien entendu, je rappelle qu'il est interdit de prospecter avec sur les chantiers archéologiques, et que si vous allez sur les 4 chemins dans l'esprit de trouver des trésors, vous devez d'abord demander une autorisation administrative !
(plus de détails : http://www.la-detection.com/loi.htm)

Ce détecteur utilise peu de composants, dont presque tous sont récupérables hormis les deux circuits logiques (mais bon marchés et "reconstructible" en cas de besoin); il coûte très peu (40FF il me semble à l'époque). Le magazine fournissait le circuit imprimé à l'époque (même en rupture de stock, j'ai reçu une photocopie couleur avec le circuit !!!).







Je précise que, réalisé avec beaucoup de soins, la sensibilité prévue m'a parue bien meilleure que celle annoncée (une pièce de 2€ à environ 30cm) !
Bonne construction ! Et si vous avez des astuces, des schéma, ou de l'expérience au niveau prospection (loi, technique, endroits), n'hésitez pas!

Edit nomenclature :


Dernière édition par tarsonis le Mar 7 Déc - 7:51:24, édité 1 fois

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 6780
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par tarsonis le Mer 4 Mar - 20:34:13

J'ai oublié de préciser un petit truc :
Faites attention lorsque vous prospectez car dans certaines régions, on retrouve encore dans les bois divers engins dangereux : mines, grenades, cartouches non utilisées....J'ai fait une ballade un coup dans une forêt abandonnée et qui a connu plusieurs conflits (maquisards, soldats etc...). J'y ai trouvé quelques munitions de fusil (sans détecteur ! elle avaient sans douté été déterrées par une souche renversée...).

Il me semble que dans les cas un peu moins légers il faut alerter la gendarmerie, ou la mairie ou la brigade de déminage. study
En tous cas, prudence !

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 6780
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par tarsonis le Mer 27 Jan - 9:02:31

Salut à tous !
Hier, à la plus grande joie des vigiles, je me suis mis à sonner à une caisse de supermarché.
L'inconvénient était que je n'avais strictement rien sur moi à part ma lampe à dynamo...très chic d'ailleurs pour expliquer pourquoi il y a des boutons partout Smile

Après quelques explications, on s'est aperçu que c'était mon pull qui sonnait. C'est sans doute déjà arrivé à pas mal de monde d'acheter une fringue qui sonne partout.

Pourtant, dans le pull, rien d'apparent, pas d'étiquette.
Tout me porte à faire un petit test et ressortir de vieux montages, comme le premier évoqué dans ce topic :


Bon, après quelques années, je m'aperçois que le circuit a depuis longtemps été cannibalisé :



Pour ceux qui n'ont pas la plaquette époxy, Velleman offre gratuitement les schémas et explications sur son site (case 'téléchargements' à droite) :

Manuel d'assemblage illustré en anglais, avec schémas
Manuel en 4 langues, sans illustrations.

Ce circuit est assez sommaire, mais permet de détecter un clou ou un câble EDF dans un mur à environ 8cm en utilisant la LED.

Cependant, en analysant le schéma, on se rend compte de plusieurs choses :



Il y a une diode zéner 3,9V montée sur une résistance (R2). Comme je l'avais évoqué avec la dynamo, elle sert à stabiliser la tension à cette valeur, afin de ne pas griller certains composants avec la pile 9V.
Or, pourquoi utiliser une pile 9V si c'est pour abaisser la tension si ce n'est pour la place...mais intervenir dans 25% de la consommation du montage ?
Personnellement, depuis que j'ai la dynamo qui fournit toutes sortes de tension, je n'alimente plus les petits montages à pile.

Donc dans mon cas, j'ai shunté la résistance 470Ohms et supprimé la diode Zener afin d'alimenter directement le montage avec la dynamo (sous 3,6V cela fonctionne très bien).

Par ailleurs, je trouvais l'affichage avec la luminosité de la led pas vraiment précis (j'imagine un compteur geiger avec un indicateur à LED). En la remplaçant par un simple vu-mètre de récup (et en adaptant sa résistance R1 aux alentours de 1,8KOhms), on obtient un module beaucoup plus précis (et que l'on peut utiliser en plein jour).
Auparavant, il était lié à un circuit oscillant via un optocoupleur (la led+photorésitances). Dès que la LED émettait la moindre lumière, le circuit oscillant générait une fréquence de plus en plus aiguë...

En dernier lieu, le constructeur conseille pour C1 soit 1,2nF ou 3,3nF. Comme je n'avais pas vraiment ces valeurs, j'ai directement relié deux condos de 1nF (un juste milieu donc clind'oeil ) en parallèle.

On peut presque doubler la distance de détection en prenant une barre ferrite plus longue, et surtout en éloignant la barre du circuit (qui 'cache' les autres métaux).
Je ne règle pas le vu-mètre sur une tension nulle car l'aiguille oscille à chaque mouvement, mais aux alentours de 1 afin que celle-ci soit fixe. Voici le montage avec que de la récup (à part les potentiomètres) :

Les transistors ont beaucoup d'équivalences, il n'est pas difficile de les remplacer (ici des BC548).


On vérifie que le détecteur fonctionne bien :



Et on trouve cette *?k°rbl+ de puce qui n'a pas été désactivée à l'achat :



Évidemment, elle était dans la doublure du bas du pull !
Avec ce détecteur, j'ai mis un peu de temps à la trouver. Il aurait fallu éloigner les selfs du circuit afin d'avoir une 'sonde'.

Première question maintenant : c'est quoi cette puce RFID ? Normalement elles sont plus grosses en U.E...

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 6780
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par tarsonis le Mar 7 Déc - 8:08:55

J'ai ajouté la nomenclature, beaucoup de membres me l'ayant demandée.
Une question qui est souvent revenue : comment réaliser cette fichue self L1 de 330μH ?!

Pour les plus pressés, il est possible de l'acheter toute prête chez tout bon revendeur (quoiqu'ils aient maintenant tendance à être en rupture de composants destinés aux bidouilleurs).
Pour les plus bricoleurs, il suffit de suivre le petit tuto de fabrication de self que j'avais fait dans le post Fabriquer un Récepteur ondes courtes schéma construction
Pour les bricoleurs pressés (), on peut réaliser une self monocouche dont les caractéristiques sont :
diamètre : 30mm
longueur : 22mm
diamètre du fil 0.2mm
nombre de spires : 110

Bon bricolage à tous !

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 6780
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par lyam dickinson le Mar 7 Déc - 14:13:11

tu m'étonneras toujours Tarsonis.. superbe tuto, encore une fois et intéressant.

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 977
Age: 40
Localisation: Ouest de la France
Emploi: où on me dit d'aller..
Loisirs: ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription: 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t2246-detecteur-de-metaux-construction-schema-plan

Message par roger83 le Lun 15 Aoû - 11:50:24

j'interviens sur ce sujet car je connais bien les détecteurs de métaux, je pratique la détection de loisir depuis 25 ans maintenant.

Effectivement je n'avais jamais songé jusqu'à maintenant à l'utilité que pouvait revêtir un détecteur de métal dans le cadre d'une survie post-apocalyptique. Alors pour ceux qui seraient tentés par la possesion d'un détecteur dans cette optique, je rejoins l'auteur du premier post: oubliés les détecteurs de métaux en vente actuellement, car ils ne sont composés que de micro-composants qui doivent être difficilement réparables (en tout cas quand j'ai un de mes appareils modernes qui tombe en panne le magasin change directement tout le circuit imprimé).

par contre le soucis d'en construire un soi-même, c'est que si en terme de performances pures vous pourrez égaler celle d'un mi-de-gamme, vous ne pourrez avoir d'autres régalges très importants que sont la compensation des effets de sols (les sols fortement minéralisés, comme les terres volcaniques et granitiques réduisent fortement les perfs des détecteurs vlf qui ressentent ces terrains comme du métal, voir ce lien :

http://www.detecteur-de-metaux.com/mineralisation.html), et surtout la discrimination (celà permet d'éliminer certains métaux comme le fer, voir ce lien : http://www.detecteur-de-metaux.com/discri.html).

Voilà ce que je recommandes :

il vaut mieux essayer de trouver d'occasion un vieux mi-de-gamme des années 80, vous pouvez en trouver pour une bouchée de pain (perso je vais garder le mien précieusement). les marques les meilleures de cette époque sont:

white's, c.scope et fisher (1265x). ces detecteurs ont des performances équivalentes aux appareils actuels (les perfs n'ont pas bougées d'un pouce en 25 ans), ils disposent des mêmes réglages d'effets de sol et de discrimination, et l'avantage c'est que les composants peuvent être modifiés (je me souviens qu'à l'époque les magasin ne changaient pas tout le circuit imprimé, ils réparaient). la seule différence avec les détecteurs de métaux actuels c'est qu'ils sont beaucoup plus lourds, leur utilisation devient pénible au bout de quelques heures.

________________________________________________________
Detecteur-de-metaux.com

roger83
Membre

Masculin Nombre de messages: 12
Date d'inscription: 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par Rammstein le Lun 22 Aoû - 11:07:10

@Roger83 : as-tu des références et un ordre de prix pour ce matériel d'occasion ?



Merci !



Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4557
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

http://www.le-projet-olduvai.com/t2246-detecteur-de-metaux-construction-schema-plan#80635

Message par roger83 le Lun 22 Aoû - 15:35:39

alors au niveau des modèles, il faut viser tous les bons mi et haut-de-gamme produit dans les années 80.

chez fisher tu as le 1235 X et le 1265 X.

chez scope tu as le vlf-tr 990 B, le 1220 B, la série des promet (2 et 3) et des metadec (2 et 3)

chez whites tu as le coinmaster 6000 D series 2 coinmaster 4000 D series 2.

il ya d'autres modèles, je ne cite que ceux que j'ai utilisé et que j'ai trouvé très bons. je m'arrête à la fin des années 80 car ensuite je ne suis pas sur de ceux qui sont réparables et de ceux qui ont déjà des plaques de composant miniaturisés (par exemple, le haut-de-gamme garrett sortit en 1991, le cx 2, contient déjà des plaques qui n'étaient pas réparées).

pour le choix des modèles le mieux c'est c.scope et white's, car ils disposent d'un mode de recherche statique (pas besoin de mouvement de balayage pour detecter une cible metallique, alors que les fisher sont dynamiques : besoin d'un mouvement de la tête de détection pour detecter), ce qui est bien pratique dans les maison et les décombres.

pour les prix c'est très difficiles à dire, car ce sont des détecteurs "collector", sans grande valeur sur le marché, mais qui ont leurs afficionados, généralement ils se négocient en très bon état autour de 200 euros. on en voit quelque fois sur un site comme le bon coin.

________________________________________________________
Detecteur-de-metaux.com

roger83
Membre

Masculin Nombre de messages: 12
Date d'inscription: 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Détecteur de métaux : construction, schéma, plan

Message par tarsonis le Mer 9 Nov - 17:19:39

Salut à tous !
Au niveau des détecteurs de métaux, nous étions coincés entre deux types de montages :
- celui à circuit intégrés, proposant des performances "intéressantes"
- celui à transistors, d'une portée bien moindre.

Entre les deux, c'était un peu le néant. Les CI demandent de passer par un revendeur électronique, ce qui je le rappelle n'est pas possible pour tout le monde sur le forum.

J'ai récemment dégotté un schéma qui me semble combler ce vide : le détecteur de métaux uniquement à transistors !
Il est paru en 1959 dans la revue Radio-Electronics :


On reconnaît la structure du premier montage d'Électronique Pratique : deux oscillateurs calés sur une fréquence identique, mais dont l'un possède un inductance variable (notre poêle à frire).

La différence ici réside dans le fait que notre mélangeur de fréquences est transistorisé.
Bien entendu, les transistors ont un peu changé, mais il est tout à fait possible de prendre des équivalents (voire directement les grands classiques) moyennant quelques ajustements sur les résistances.

2N137 : Ge pnp 100mW 20V ft 4MHz, Pf: 25, hFE 60 : pourquoi pas un BC557 (attention au gain élevé)
2N135 : Ge pnp 100mW 20V ft 2MHz, Pf: 25 hFE 20: idem BC557
2N43 :Ge pnp 150mW 45V ft 1.3MHz, Pf: 80 hFE 53 : BC327
Circuit non testé mais cela ne saurait tarder !

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 6780
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum