La cuisiniere à bois

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La cuisiniere à bois

Message par seth le Lun 23 Fév 2009 - 9:32

A la recherche d'un outil de cuisson independant du nucleaire et du gaz ,je compte investir dans ce type d'appareil dans ma prochaine habitation
cuisiniere bois avec bouilleur


ce n'est pas donné mais cela permet la cuisson,le chauffage de l'eau chaude sanitaire et le chaufage de la piece ou il est situé .

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Skeld le Lun 23 Fév 2009 - 17:16

Ça je l'ai testé dans un chalet cet hiver, c'est tip top, bon ca prend du bois, mais pas encore des masses, et tu peut faire un tas de trucs avec (tu les a presque tous cités). Par contre on avait bien chauffé une piece, mais la piece à l'étage était juste en "hors-gel"

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par billebaude le Lun 23 Fév 2009 - 19:25

bsr,
Attention à la puissance de la "bête", celle citée par seth semble tourner dans les 8kw, c'est à dire assez peu.

A titre d'exemple la mienne fait 18kw dont 4kw pour la cuisinière elle même (le rayonnement) reste donc 14kw (théorique) avec lesquels j'alimente 9 radiateurs, mais pas un chauffe eau (ça consomme un max) pour une consommation d'environ 25 stères pendant la période de chauffe c'est à dire en gros de mi octobre à mi avril.

Gaffe avec les g*d*n, la conception n'est pas top (le bouilleur est à l'extérieur et non à l'intérieur de la cuisinière, j'en avais une que je me suis empressé de revendre.

Pour le prix c'est plus dans les 2500/3000 euros pour avoir une cuisinière assez puissante.

Autrement le système est impeccable, ça chauffe vraiment bien:
la salle commune ou est la cuisinière: 23°, le salon ou se trouve le dernier radiateur: 20°, les chambres dans les 22° (obligé de baisser les radiateurs), pour info ma maison fait dans les 150m² et je suis à 400m d'altitude.

A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 64
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Skeld le Lun 23 Fév 2009 - 23:03

la puissance sur un poêle comme ça? pour moi si la combustion du bois libère tant de joules, elles serons récupérés au final par la pièce (absorbés par le poêle puis rayonnés dans la pièce sur le long terme, ou libéré directement par la t°).

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par mado le Lun 23 Fév 2009 - 23:05

Et qu'en est-il du four ? J'ai utilisé une vieille cuisinière à bois pendant 2 ans (pas aussi bien que celle-ci), et la cuisson au four demandait le double du temps de cuisson.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado
avatar
mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 64
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par billebaude le Mar 24 Fév 2009 - 4:02

bjr,
@ mado: pas d'élément de réponse fiable, sur ma cuisinière (ancienne) la porte du four n'est pas étanche, donc je ne m'en sert que peu pour de "vraies" cuissons type poulet rôti par exemple.
Mais sur un modèle neuf ça doit marcher sachant qu'en effet la cuisson est plus longue en général, ce qui n'est pas un souci la cuisinière fonctionnant en continu, il faut juste prévoir d'enfourner plus tôt;
@ volga: je comprends mal la question
la puissance est celle qui est liée à la conception de l'appareil, donc elle varie d'une cuisinière à l'autre, la mienne fait 18kw mais j'en connais de 22kw
les joules ne sont pas toutes récupérées dans la pièce sinon quel serait l'intérêt d'une cuisinière dite "chauffage central"?, une partie va servir à chauffer le bouilleur et donc l'eau contenue dedans et ensuite par le réseau de tuyaux et de radiateurs, diffuser dans toutes les pièces.

A+

PS: une seule contrainte mais de taille, c'est un appareil a bois, donc il faut nourrir la bête souvent sinon plus de chauffage

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 64
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par seth le Mar 24 Fév 2009 - 9:31

merci pour toutes ces informations
elles m'aideront pour mon futur achat en fonction de mon budget Sad
a priori je n'utiliserais le bouilleur que pour l'eau chaude sanitaire
couplés à un ballon d'eau chaude (résilles au sol?faut que je me renseigne auprés d'un pro)qui chauffera électriquement en été.

Sinon le bois je le fais avec un collegue donc gratuit.
j'ai une gaziniere que je garderai pour l'été,je pense.

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Barnabé le Mar 24 Fév 2009 - 10:56

Bonjour,

quelques infos sur ce type d'appareil :

- comme tout appareil, le dimensionner correctement. C'est à dire que si tu contruits une maison neuve et bien isolée de 130 m², le modèle que tu montres sera déjà trop puissant (une telle maison a besoin de 6 kW environ de chauffage, selon le climat). Inversement, si tu veux chauffer 200 m² mal isolés, c'est insuffisant.

- rester réaliste sur les possibilités de cuisiner avec, car si on chauffe assez pour faire bouillir de l'eau sur les plaques, ou pour faire cuire du pain dans le four, on est obligé de charger à fond et d'ouvrir l'air à fond, il fait 35 °C dans la pièce et le ballon d'eau chaude sanitaire monte à ébullition ! C'est plutôt prévu pour une cuisson lente type mijotage, ce qui ne convient pas à tout (le pain, par exemple !).

- le rendement est généralement assez faible. Le site que tu cites indique un rendement de 80 % : j'ai des doutes. Généralement, ce genre d'appareil a un rendement relativement réduit, c'est à dire qu'on brûle plus de bois pour le même chauffage, par rapport à un poêle plus haut de gamme.

- enfin, bien concevoir le circuit de chauffage. Ces appareils fonctionnent souvent en circuit ouvert, ce qui est bien différent d'un circuit classique de chaudière. De plus, si on veut que sans fonctionne en thermosiphon (donc sans circulateur), il faudra prévoir un circuit adapté (tuyaux de gros diamètre montant vers les usages). Par exemple, si la cuisinière est au RdC et le cumulus d'eau chaude sanitaire à l'étage, la circulation peut très bien se faire par thermosiphon. Et il faut bien dire qu'il serait assez paradoxal de se revendiquer survivaliste et de prévoir un système de chauffage qui dépend de l'électricité pour la circulation de la chaleur ... clind'oeil

A propos de bien concevoir le circuit de chauffage, je dois avouer que je ne comprends pas ta phrase : "couplés à un ballon d'eau chaude (résilles au sol?faut que je me renseigne auprés d'un pro)qui chauffera électriquement en été."
Est-ce que tu envisages un plancher chauffant à eau, ou un plancher chauffant en résistances électriques ?
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5311
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par seth le Mar 24 Fév 2009 - 12:08

salut barnabé et merci de tes conseils

j'envisage un plancher chauffant à eau (me suis mal exprimé) avec cumulus en hauteur ,le tout dans un chalet bois.

pour le chauffage reel un poele à bois ou une cheminée à foyer fermé (insert)
je ne sais pas encore...
seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Barnabé le Mar 24 Fév 2009 - 13:56

seth a écrit:
j'envisage un plancher chauffant à eau (me suis mal exprimé) avec cumulus en hauteur ,le tout dans un chalet bois.

pour le chauffage reel un poele à bois ou une cheminée à foyer fermé (insert)
je ne sais pas encore...
seth

La cuisinière est tout à fait capable de faire tout le chauffage.

L'installation "survivaliste" la plus adéquate, si le chalet est bien isolé, c'est d'avoir la cuisinière branchée sur un réseau de radiateurs en thermosiphon et sur le cumulus d'eau chaude sanitaire situé à l'étage. Tout fonctionne en thermosiphon.

A noter que le cuisinière chauffe bien la pièce où elle est, ainsi que les pièces adjacentes à côté et au-dessus, surtout si l'air circule (cage d'escalier, double porte laissée ouverte, etc.). On n'a donc besoin de radiateurs que dans les pièces les plus éloignées, les plus froides et/ou les plus sensibles (par exemple : la chambre la plus au nord, le bureau et la salle de bains).

Par contre, je ne pense pas qu'un plancher chauffant permette de fonctionner en thermosiphon, et de plus le plancher chauffant est rendu inopportun par le fait que la cuisinière chauffe déjà en direct les pièces les plus voisines, ce qui réduit comme peau de chagrin la surface où on a réellement besoin d'un apport supplémentaire ; quelques radiateurs dans les pièces les plus froides sont donc préférables.

Avec une telle installation, on a du chauffage dans toute la maison tant qu'on a du bois. On de l'eau chaude sanitaire dans toute la maison tant qu'on a de la pression dans le circuit d'eau (soit cette pression provient du réseau d'eau, soit elle vient d'une source locale pourvue qu'elle soit suffisamment en hauteur pour produire de la pression ; rappel : 1 bar pour 10 m de dénivelé ; si la source est entre 10 et 30 mètres au-dessus du chauffe-eau c'est idéal). Installation survivaliste parce qu'elle est capable de fonctionner même en absence d'électricité et qu'elle est suffisamment "low tech" pour être entretenue par n'importe quel bon bricoleur. Inversement la solution avec plancher chauffant est plus complexe, elle nécessitera logiquement un circulateur, une vanne trois voies et une régulation, ce qui n'est ni low tech ni survivaliste.

Je ne vois pas du tout l'intérêt d'avoir un poele ou insert pour le chauffage "réel". Même si les cuisinières ont généralement un rendement un peu inférieur à celui d'un bon poêle, l'argent qu'on mettrait dans le poêle et dans le second conduit de fumées sera bien mieux investi dans un surcroît de budget pour la cuisinière, ce qui permet de viser un meilleur appareil et/ou de financer le réseau de tuyaux et de radiateurs.

Voilà, c'est mon avis, mais il serait à peaufiner en fonction du plan, et avec l'avis d'un chauffagiste professionnel qui aurait déjà réalisé plusieurs installations de ce type (et ils sont rares de nos jours !).
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5311
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par seth le Mar 24 Fév 2009 - 15:06

tout ceci va me permettre de bien étudier l'idée car à l'heure actuelle je ne suis qu'à ce stade

en tout cas merci de tes conseils,je te recontacterai en MP si j'ai d'autres questions

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Wasicun le Mer 25 Fév 2009 - 2:20

Dans une des baraques que j'ai récemment visité il y en une qui "traîne" (raccordée) dans la cuisine ... Je ne l'ai pas trrop considéré en détails mais à priori pas trop merdique (mais ancienne). Il y a en plus un poele Bullerjan (industriel) dans l'entrée donc je pense que si j'achète cette maison (réponse dans 2 semaines) elle devrait servir essentiellement pour la cuisine et non pour le chauffage ...
De mémoire je crois que les modèles les plus aboutis que j'ai vu jusqu'ici (salons ou expositions) étaient autrichiens ... trés beaux, costauds, pratiques et à priori performants mais très chers : autour de 3000 à 4000 euros je crois ...
Pour la marque Godin je confirme : pas vraiment "top" comme productions ...

:-|
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1943
Age : 45
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par KrAvEuNn le Mer 25 Fév 2009 - 8:04

Salut,
Wasicun a écrit:Pour la marque Godin je confirme : pas vraiment "top" comme productions ...

:-|
Bah ! je ne vois pas trop ce que vous leur reprochez. Crying or Very sad
Perso j'en ai une et j'ai eut des rosière.... je ne vois pas de différences notables.
Chez godin, l'intérêt vient de l'un de leur modèle (que j'ai) qui possède un foyer des plus profonds, qui permet de mettre des buches de 50 cm et ça, c'est très appréciable lorsque l'on désir faire durer son feu toute une nuit. désolé
Un modèle que je n'ai pas choisi à cause du prix, mais qui est tip top, c'est celui flanqué d'une plaque de cuisson avec couche de protection anti occidation (le top pour éviter qu'elle ne rouille (la plaque).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par un ptit breton le Mer 25 Fév 2009 - 13:29

Pour info , j'avais un ami de mes parents qui travaillait chez Godin à Guise (02). La boite a fait faillite dans les années 80 et elle a été reprise par un grand groupe international. Depuis la qualité du produit a largement baissé, pour économiser trois francs six sous on tire sur la qualité des aciers .....
C'est le même probléme chez de nombreux produits d'ailleurs, un truc super des années 80 et remplacé par du bas de gamme au même prix aujourd'hui Sad , bon on est dans un forum accessible à tout un chacun, je citerais pas de marque.... dévil

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4025
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par billebaude le Mer 25 Fév 2009 - 17:48

KrAvEuNn a écrit:Salut,
Wasicun a écrit:Pour la marque Godin je confirme : pas vraiment "top" comme productions ...

:-|
Bah ! je ne vois pas trop ce que vous leur reprochez. Crying or Very sad
Perso j'en ai une et j'ai eut des rosière.... je ne vois pas de différences notables.
Chez godin, l'intérêt vient de l'un de leur modèle (que j'ai) qui possède un foyer des plus profonds, qui permet de mettre des buches de 50 cm et ça, c'est très appréciable lorsque l'on désir faire durer son feu toute une nuit. désolé
Un modèle que je n'ai pas choisi à cause du prix, mais qui est tip top, c'est celui flanqué d'une plaque de cuisson avec couche de protection anti occidation (le top pour éviter qu'elle ne rouille (la plaque).


Parlons nous de la même chose?

Est ce que la cuisinière qui te donne satisfaction est une cuisinière chauffage central avec bouilleur?

Je ne critique pas les cuisinières "standard" je dis simplement que celle que je possédait c'est à dire le modèle Chatelaine, en version chauffage centrale n'était pas performante pour la simple raison qu'au contraire des autres marques le bouilleur n'était pas autour du foyer, mais était situé à l'arrière et à l'extérieur de la cuisinière, donc inopérant pour une chauffe efficace.

Ceci étant dit, je suis de l'avis de ptit breton, la qualité de leurs appareils n'est pas celle d'avant, en particulier godin était réputé pour ses fabrication tout fonte, ce qui n'est plus le cas maintenant sauf rares exceptions.

A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 64
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par KrAvEuNn le Mer 25 Fév 2009 - 18:44

billebaude a écrit:Parlons nous de la même chose?

Est ce que la cuisinière qui te donne satisfaction est une cuisinière chauffage central avec bouilleur?
Oups ! ben ! non Embarassed Je pensais que tu généralisait. ma cuisinière est une cuisinière à bois simple. Sorry pour le derrangement.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7519
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Silex le Jeu 26 Fév 2009 - 3:20

Barnabé a écrit:
L'installation "survivaliste" la plus adéquate, si le chalet est bien isolé, c'est d'avoir la cuisinière branchée sur un réseau de radiateurs en thermosiphon et sur le cumulus d'eau chaude sanitaire situé à l'étage. Tout fonctionne en thermosiphon.

Bonsoir à tous.
Barnabé, je trouve le principe de cette installation tout simplement génial. Par contre, je m'interroge sur la nécessité d'y adjoindre où non un circulateur (comme sur les chaudières classiques).
En trainant sur le net, je vois parfois des installations solaires ou autres, utilisant le principe du thermosyphon tantôt avec ou tantôt sans circulateur. Sans que j'arrive à trouver pourquoi telle instalation en a un et pas une autre.
J'en arrive à me demander s'il ne faut pas effectuer le montage sans et attendre de voir à l'usage si le thermosyphon fonctionne ou pas; auquel cas un circulateur viendrait appuyer le thermosyphon. (Mais bon, pas top car qui dit circulateur dit fée electricité).
Le fait de mettre le ballon d'eau chaude à l'étage, garanti t'il un thermosyphon efficace à 100%.
Désolé, je suis pas technicien en mécanique des fluides et je me pose des questions.
avatar
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par billebaude le Jeu 26 Fév 2009 - 3:44

Silex a écrit:
Barnabé a écrit:
L'installation "survivaliste" la plus adéquate, si le chalet est bien isolé, c'est d'avoir la cuisinière branchée sur un réseau de radiateurs en thermosiphon et sur le cumulus d'eau chaude sanitaire situé à l'étage. Tout fonctionne en thermosiphon.

Bonsoir à tous.
Barnabé, je trouve le principe de cette installation tout simplement génial. Par contre, je m'interroge sur la nécessité d'y adjoindre où non un circulateur (comme sur les chaudières classiques).
En trainant sur le net, je vois parfois des installations solaires ou autres, utilisant le principe du thermosyphon tantôt avec ou tantôt sans circulateur. Sans que j'arrive à trouver pourquoi telle instalation en a un et pas une autre.
J'en arrive à me demander s'il ne faut pas effectuer le montage sans et attendre de voir à l'usage si le thermosyphon fonctionne ou pas; auquel cas un circulateur viendrait appuyer le thermosyphon. (Mais bon, pas top car qui dit circulateur dit fée electricité).
Le fait de mettre le ballon d'eau chaude à l'étage, garanti t'il un thermosyphon efficace à 100%.
Désolé, je suis pas technicien en mécanique des fluides et je me pose des questions.

Bjr,

@ K: c'est bien ce que je pensais, nous ne parlions pas de la même chose, pas de lézard maintenant c'est plus clair.

Un début de réponse au vu de ma propre expérience /installation.
Comme dit plus haut je me chauffe avec ce type de système et mon installation est composée de tuyaux de cuivre de petite section et d'un circulateur (pas de ballon d'eau chaude).
la cuisinière est située en Rdc, 4 radiateurs à l'étage et 5 en Rdc.
Lors d'une panne généralisée d'électricité en janvier 2006 qui a durée une semaine, donc pas de circulateur, seuls les radiateur de l'étage étaient opérationnels ceux du Rdc étant froids.
Ceci étant dit le chauffagiste qui a effectué l'installation me disait que les calculs de pente étaient très importants pour un bon fonctionnement de l'ensemble de l'installation et que sur une longue distance ou un réseau un peu complexe comme le mien, ce n'est pas simlple.
a+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 64
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Silex le Jeu 26 Fév 2009 - 4:17

Merci à toi de cette précision intéressante
avatar
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par un ptit breton le Jeu 26 Fév 2009 - 7:57

Sans étre un pro de la plomberie, j'ai vu en fonctionnement un chauffe eau solaire. Le panneau était posé au sol et le ballon étant à l'étage, celui ci se rechargait en eau chaude tout seul par le simple fait que l'eau chaude monte dans un circuit.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4025
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Barnabé le Jeu 26 Fév 2009 - 9:14

Thermosiphon = l'eau chaude monte (ou "l'eau froide descend" c'est pareil). Tout simplement parce que l'eau chaude étant plus dilatée, sa masse volumique est plus faible que l'eau froide (tiède en fait) qui redescend. L'eau tiède, plus lourde, redescend et "pousse" l'eau chaude vers le haut.

Donc, première règle pour que le thermosiphon fonctionne : tous les tuyaux entre la production de chaleur (ici la cuisinière) et les émetteurs (ici les radiateurs) doivent être en pente montante.
Ca monte forcément pour aller à l'étage, mais encore faut-il ne pas interrompre cette pente quand on repart à l'horizontale. Don cpente minimum 1 à 2 ° même sur les sections horizontales.
Pour le RdC : là aussi, pente minimum (1 ou 2° minimum d'inclinaison). Pour que le radiateur le plus distant ne se retrouve pas à hauteur du plafond, il peut être intéressant de mettre la cuisinière un peu en contrebas. Par exemple, prévoir une zone plus basse de quelques marches où on place la cuisinière ; cela peut correspondre au coin cuisine par exemple.
Bien évidemment, l'eau chaude doit arriver par le haut du radiateur et ressortir par le bas.

Deuxième point : cette "force" étant limitée, il faut peu de résistance à la circulation de l'eau. Dans un tuyau, ce qui provoque une résistance, ce sont les petits diamètres, et les coudes brusques. On prendra donc des tuyaux de gros diamètre et des coudes à grand rayon. Le cuivre étant très cher, une installation en gros diamètre va être très couteuse, et c'est pourquoi ce type d'installation va souvent être réalisée en tuyaux acier.

Dans les maisons anciennes on voit encore ces gros tuyaux en acier, les tuyaux qui montent légèrement, et les gros radiateurs en fonte.

Toutes ces conditions expliquent pourquoi dans une installation moderne telle que décrite par billebaude, avec des tuyaux de petit diamètre posés à l'horizontale voire parfois avec une pente négative, et avec des coudes brusques, le thermosiphon ne marche pas ou alors seulement à l'étage.

Il faut bien voir qu'entre le principe que j'explique, et une installation nickel où même les radiateurs du RdC chauffent bien et où ceux de l'étage ne chauffent pas trop, il y a le savoir-faire de l'installateur ! Un chauffagiste qui a déjà réussi de telles installations a un savoir-faire rare et précieux !

Ca répond aussi à Silex : si on fait une installation prévue pour un circulateur, le fonctionnement sera forcément décevant en thermosiphon seul. Il faut vraiment une installation optimisée pour le thermosiphon pour que ça fonctionne bien sur tous les radiateurs.

Dans un système solaire, c'est beaucoup plus basique. L'eau chauffée dans les capteurs monte dans le cumulus. C'est bien le même phénomène (thermosiphon), mais le savoir-faire et les détails de mise en oeuvre nécessaires sont bien plus complexes pour une installation de chauffage.

Ceux qui veulent approfondir leurs infos sur ce système devraient faire une recherche sur internet avec les mots clés qui vont bien. Ils devraient trouver plein de schémas, prescriptions, etc.
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5311
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Silex le Jeu 26 Fév 2009 - 18:52

Moi y en a tout compris.
Moi y en a pouvoir dire avoir inventer eau chaude !!
Merci
avatar
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 43
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par tempete le Jeu 15 Déc 2016 - 2:56

retex poele a bois..

j'ai changé mon vieux poele a bois pour une belle cuisiniere a bois.. achat fin octobre, installé le 29 novembre, je le test depuis Smile






avant, pendant, apres... il me reste le mur et plafond a retaper Smile 











marque J.A. Roby 

tres performant..

on ne cuisine pas sur ce poele comme sur les anciens.. la plaque de cuisson est chauffé par la fumé, donc, c'est un peu plus long.. pcque la plaque de cuisson et les rond sont en acier peint on ne peut y faire des toast directement dessus, donc, on enleve un rond et on met une poele en fonte sur le trou d'un rond.. 

pour le four, c'est aussi un peu plus long, mais quand il est bien chaud vive le bon pain Smile j'ai fais cuire ma dinde aujourd'hui.. ca n'a pas été plus long qu'au four électrique Smile

le réchaud est tres pratique.. j'y fais lever mon pain, réchauffer des muffins et j'y fais secher fruits et légumes.. je commence a avoir une bonne réserve de bananes et champignons séché Smile

j'habite une maison solaire passive, sur une petite ile, sur le bord de l'eau (au quebec).. la maison est tres (trop) bien isolé, tellement bien isolé que j'ai des problèmes de buée dans les fenetres, il me faut un échangeur d'air Smile

superficie de la maison, un peu plus de 2000 pieds carrés incluant une véranda 3 saisons de 15 pieds par 25 pieds.. températures extérieur ces temps-ci entre 0 et mois 6.. dans la maison, je doit ouvrir des fenetres dans le jours meme si je ne chauffe pas fort, sinon il fait 25 a 30 degrés chaud  lolll 

présentement il fait moins 10 dehors, 25 degrés dans la piece ou est le poele (cuisine-salle a manger-salon air ouverte) 20 degrés dans les 2 chambres et la salle de bain, et 18 degrés au fond (point le plus froid) de la véranda..

dans les 2 prochains jours on va avoir des température entre moins 15 et moins 20.. j'ai hate de voir son rendement  Very Happy

bref, je suis en amour    content


alors si des gens du quebec passe par ici et pense investir sur une cuisiniere au bois, je confirme que c'est un tres bon poele Smile

ici il y a aussi les poeles amish (en ontario) qui sont aussi de tres bon poele.. si j'ai a réinvestir un jour sur une autre cuisiniere, ce sera sur un des amish Smile

tempete
Membre

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 52
Localisation : quebec
Emploi : alimentation, restauration et maman
Date d'inscription : 12/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par albertspetz le Jeu 15 Déc 2016 - 7:59

@Tempete merci pour ce partage. Une question, en été, tu fais la cuisine où ?

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1726
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par tempete le Jeu 15 Déc 2016 - 18:12

sur le poele électrique ou dehors sur le BBQ Smile

tempete
Membre

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 52
Localisation : quebec
Emploi : alimentation, restauration et maman
Date d'inscription : 12/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cuisiniere à bois

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum