Organisation de réseaux

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Capausoleil le Jeu 19 Fév 2009 - 15:43

Immortal_Soul a écrit:Une personne ayant une vitesse moyenne de marche de 5 kilomètre heure on peut espacer les zone de relais de 25 à 50 kilomètres...
L'information peut ainsi être toujours relayée même par des marcheurs...

Ben dans ce cas il serait plus simple de mettre en place un reseau de CiBistes....
Pas de gros investissements à prevoir et simplicité de mise en oeuvre.
Pas de problemes avec la reglementation en ce qui concerne la puissance d'emmission.
Pas besoin de marcher des kilometres (temps perdu et depense d'energie inutile).
Rapidité de la transmission d'information et couverture nationale quand Olduvaï explosera le nombre de connexions ! Shocked
Respect de la localisation des membres.
Possibilité d'appeler des voisins à l'aide en cas d'invasion de ..."zombies".
Il suffit de répéter mot pour mot ce qu'on entends pour propager (relayer) une info sur des kilometres (conseil, diagnostic ou prescription pharmaceutique)
Sans parler du reconfort moral pour ceux qui se retrouveraient isolés.

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Immortal_Soul le Jeu 19 Fév 2009 - 15:53

Capausoleil a écrit:
Immortal_Soul a écrit:Une personne ayant une vitesse moyenne de marche de 5 kilomètre heure on peut espacer les zone de relais de 25 à 50 kilomètres...
L'information peut ainsi être toujours relayée même par des marcheurs...

Ben dans ce cas il serait plus simple de mettre en place un reseau de CiBistes....
Pas de gros investissements à prevoir et simplicité de mise en oeuvre.
Pas de problemes avec la reglementation en ce qui concerne la puissance d'emmission.
Pas besoin de marcher des kilometres (temps perdu et depense d'energie inutile).
Rapidité de la transmission d'information et couverture nationale quand Olduvaï explosera le nombre de connexions ! Shocked
Respect de la localisation des membres.
Possibilité d'appeler des voisins à l'aide en cas d'invasion de ..."zombies".
Il suffit de répéter mot pour mot ce qu'on entends pour propager (relayer) une info sur des kilometres (conseil, diagnostic ou prescription pharmaceutique)
Sans parler du reconfort moral pour ceux qui se retrouveraient isolés.

et si les émetteurs radios ne fonctionnent plus ?

Si tu n'as plus de batteries dans t'as voiture ?

Si il y a eu une impulsion électromagnétique ?

Sans compter la mise en danger d'un cbiste émetteur en période de crise et de répressions éventuelles...

Immortal_Soul
Membre

Féminin Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 09/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par tarsonis le Jeu 19 Fév 2009 - 16:06


et si les émetteurs radios ne fonctionnent plus ?
Si tu n'as plus de batteries dans t'as voiture ?
Si il y a eu une impulsion électromagnétique ?

C'est pour ça que je ne privilégie pas trop la CB car si elle tombe en panne, trop de composants (dont circuits intégrés) ne sont pas renouvelables.
Pour l'alim, si l'émetteur ne nécessite pas du 220 avec une grosse conso, on peut bricoler une mini-centrale avec des dynamos et un redresseur, ou alors éolienne, solaire, chimique, à induction etc...
Pour l'IEM, justement, de petits émetteurs portatifs et assez puissants pour couvrir plusieurs disaines de km pourraient être placés dans des boites de métal (style biscuits, ça protège bien pour tous types d'ondes) en attendant leur utilisation. fumeur

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Invité le Jeu 19 Fév 2009 - 17:58

Immortal_Soul a écrit:des entrainements sportifs le we en groupe et en milieu naturel seraient vraiment une bonne chose...

Vélo, course à pied et parcours santé au bois de Vincennes le Dimanche matin? qui n'en veut? Moi j'y suis toujours si il ne pleut pas, car dans ce cas là piscine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Capausoleil le Jeu 19 Fév 2009 - 20:23

Immortal_Soul a écrit:et si les émetteurs radios ne fonctionnent plus ?
Ben c'est pas la mort non plus !
C'est comme une radio...Si elle fonctionnent plus...Ben t'as plus de radio !
Il en sera de meme pour tout le materiel qu'on stocke precieusement. Soit tu répares, soit tu t'en passes !

Immortal_Soul a écrit:Si tu n'as plus de batteries dans t'as voiture ?
C'est pas ce qui manquera, des batteries de voitures, quand les stations d'essences ne seront plus approvisionnées. Et puis il y a plein de moyens de produire un peu de 12volts depuis la batterie jusqu'a l'éolienne en passant par le panneau solaire, le vélo/alternateur, le groupe electrogene, les piles rechargeables en serie.....

Immortal_Soul a écrit:Si il y a eu une impulsion électromagnétique ?
Houla....On aura d'autres problemes à gerer avant de "tailler une bavette" à la cibi....Et de toute façon, une cibi peut se proteger de la meme façon que tout les autres appareils sensibles comme precisé par Tarsonis !
Immortal_Soul a écrit:Sans compter la mise en danger d'un cbiste émetteur en période de crise et de répressions éventuelles...
Bon ben, si tu penses que "trainer" sur les routes et moins dangereux et plus efficace...Je m'incline !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par tarsonis le Ven 20 Fév 2009 - 8:40

Au sujet de l'alimentation :
Beaucoup envissagent un avenir sans électricité. Je pense du moins vivre sûrement sans du 220V 35A.
Mais il est facile de bricoler une mini-centrale électrique produisant du 25V sous 2A quelques heures par jour. De quoi faire tourner la plupart des objets "utiles", qui fonctionnent sous du 12V (la plupart du temps), ou de recharger une batterie.
C'est justement ce genre d'appareils (émetteurs portatifs, circuits divers, lampes, horloges, radios etc...).
Ce n'est pas hors de portée : centrale à vapeur (cocotte minute + hélice), à eau (pas mal de courants dans ma région), à vent, à huile de coude etc...+ dynamos ou alternateur de voiture + redresseur (facile à fabriquer) avec très peu de connaissances théoriques. fumeur
Ps : par émetteurs portatif j'entends 12V sous 1A max.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7991
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Canis Lupus le Ven 20 Fév 2009 - 12:15


________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009 - 8:13

Bon déjà une chose me semble evidente : en cas de crise il vaut mieux etre en reseau que seul.


Ne serait ce que pour prendre des eventuels tours de garde, pour garder un abris pendant que le reste du groupe part chasser , pour pouvoir defendre un abri contre des assauts , pour avoir un pool de connaissances plus etendu ( une personne ne peut pas avoir acquis toutes les connaissances du monde en meme temps ).
Ceux qui auront le plus de chances de survivre , sont ceux qui seront en groupes organisés.

En plus de ca, selon le type de crise, on aura pas le meme type de groupe!
Si c 'est apocalypse total et qu on se retrouve en pagne au fond des bois, c'est pas pareil que si c'est une crise type argentine ou on doit continuer à exercer un emploi et vivre en societé(si bidule travaille et habite dans une ville A,machin dans une ville B et schmurtz dans une ville C ; ils vont pas tous demenager dans une ville D ou ils n'auront ni emploi ni logement).


Probleme (deja evoqué) : former un groupe homogene (psychologiquement ,physiquement et un peu au niveau des connaissances aussi,du moins sur un noyau de base) et avoir des reserves de bouffe adaptées au groupe.
Ca veut dire que vous devrez filtrer les candidats et tester la solidité du groupe.
Faudra pas organiser ca au dernier moment.


Pour les eventuelles rencontres, il vaut mieux preserver l'anonymat.
Par exemple definir un point de rendez vous et une date,chacun se pointe au moment convenu(pas de tel, pas de vrai nom etc...).
Ca fait un peu film de mafiosos mais bon... lunettes (les lunettes noires et la fausse moustache c est peut etre pas utile )

Cela ne marchera que tant que le forum est accessible evidement.
Pour après il faut un moyen de communication alternatif.
La radio c est bien mais c est localisable et c 'est pas crypté.
Sinon ya les pigeons voyageurs Smile
Ou bien des lieux predeterminés qui servent de boite aux lettres cachées ( le deuxieme chene à coté du chewing rose par terre Very Happy )

PS: internet est aussi accessible par satellite je vous le rappele

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par KrAvEuNn le Jeu 26 Fév 2009 - 8:44

Bonjour,
bosco a écrit:Bon déjà une chose me semble evidente : en cas de crise il vaut mieux etre en reseau que seul.
Yep ! c'est clair clind'oeil
Ne serait ce que pour prendre des eventuels tours de garde, pour garder un abris pendant que le reste du groupe part chasser , pour pouvoir defendre un abri contre des assauts , pour avoir un pool de connaissances plus etendu ( une personne ne peut pas avoir acquis toutes les connaissances du monde en meme temps ).
Ceux qui auront le plus de chances de survivre , sont ceux qui seront en groupes organisés.
Là, tu envisage un cas particulier : le retour au féodalisme (moyen âge) ou au monde de mad max. Cas qui me semble, personnellement, fictionnel désolé
Le groupe qui part à la chasse, la défense contre les attaques de mercenaires... en France, ça ne va pas le faire (survivre de la chasse et arriver à repousser une armée, c'est de la fiction...désolé).

En plus de ca, selon le type de crise, on aura pas le meme type de groupe!
Un groupe (survivaliste, qui plus est), cela ne se crée pas et ne se fédère pas sur la durée comme ça ; c'est un chalenge et en ce qui me concerne, un doux rêve. Trop d'impondérables à gérer et surtout et à mon sens, sans intérêt. Le vrai intérêt, et cela n'engage que moi, c'est de s'inscrire dans le local et le citoyen (créer un réseau de connaissances local et multiple...moins dur que de créer un groupe de survivors de la mort qui tue et surtout plus efficace, durable, stable et réaliste. C'est mon avis et je le partage mrsgreen

Probleme (deja evoqué) : former un groupe homogene (psychologiquement ,physiquement et un peu au niveau des connaissances aussi,du moins sur un noyau de base) et avoir des reserves de bouffe adaptées au groupe.
Ca veut dire que vous devrez filtrer les candidats et tester la solidité du groupe.
Faudra pas organiser ca au dernier moment.
Que rajouter que je n'ai déja dits ailleurs, sur les autres topics traitant de ce sujet ? Si ce n'est que vous n'êtes plus dans le facta, mais dans le verba complet. Le monde réel ne fonctionne pas comme ça ; il ne suffit pas de souhaiter pour y arriver. Si vous n'êtes pas à même d'intégrer et de participer à l'évolution de groupes sociaux existants (clubs, corporations, réseau sociaux, société, etc.) je doute que vous soyez capables de mettre en place de tels réseaux. Là encore, ce n'est que mon avis et tant mieux si je me trompe clind'oeil

On a déja maintes fois parler de ce sujet ; dans les faits, ce type de groupe, ça ne fonctionne pas (sauf peut être à virer à la secte et là, tout le monde pète les plombs et se prépare non au réel, mais à des fictions paranos survivors de la mort).

Navré de casser les beaux espoirs ; ch'uis décidément pas un mec sympa.

Sans rancune.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Invité le Jeu 26 Fév 2009 - 9:19

KrAvEuNn a écrit:Là, tu envisage un cas particulier : le retour au féodalisme (moyen âge) ou au monde de mad max. Cas qui me semble, personnellement, fictionnel désolé
Le groupe qui part à la chasse, la défense contre les attaques de mercenaires... en France, ça ne va pas le faire (survivre de la chasse et arriver à repousser une armée, c'est de la fiction...désolé).

Non je pensais au cas ferfal en fait(mais c'est vrai que j'ai lancé plusieurs possibilités très générales en meme temps).

"L'abri" mettons c'est sa barraque.
Le fait d'avoir des gens en permanence à l'interieur evite eventuellement les pillages.
Cela permet de securiser aussi les entrees/sorties de la maison.
Cela permet de pas etre hyper stressé la nuit comme il l'est(car il y a toujours quelqu'un qui veille) (stress = maladies )
Cela permet de dissuader/repousser les attaques (ses voisines se sont faites attaquer plusieurs fois)

Apres oui faut gerer les psychologies de chacun,c'est un gros probleme.


Bref desolé d'enfoncer des portes ouvertes et peut etre de repeter des choses qui ont deja ete dites : j'ai pas (encore) lu tout le forum clind'oeil

PS: il faudrait (peut etre) une section "verba" , pour discuter/elaborer des strategies/theories pour avoir du materiel à experimenter plus tard(sans polluer les discussions sur les "facta"). Ce sujet de toutes facons c'est du pur verba, mais il est pas inutile pour autant(à mon avis).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par mado le Jeu 26 Fév 2009 - 11:36

Lis tout le forum, ensuite ta vision des choses sera peut-être différente. Tu trouveras sans doute pas mal de réponses à toutes tes interrogations.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par $$$.XV2 le Jeu 26 Fév 2009 - 19:59

Bonsoir a tous,

Comme Bosco je pense que il vaut mieux en situation de survie être en groupe que seul dans son coin (même très bien préparé) mais j'ajouterais qu'il faut avoir un groupe fiable, hétéroclite, complémentaire, qui s'entendent bien (très important) avec des connaissances différentes et que ce groupe œuvre dans le même sens.

Car il est vrai quand groupe tout ou presque et plus simple: se protéger, la multiplicité et le partage des connaissances, le partage des biens et le partage des couts de la préparation a une autonomie et une autarcie plus ou moins totale, la répartition des taches quotidiennes...

Pour se faire je pense donc que ce groupe de personnes doivent se connaitre depuis longtemps (famille, amis d'enfance) car cela permet de maintenir la cohésion du groupe et permet aussi de prévenir et d'atténuer les conflits.

Donc je pense qu'il est plus judicieux de concevoir un noyau dur englobant la famille et les amis très proche et ensuite pour des raisons diverses d'y rapporter quelques personnes extérieur (médecin, ingénieur ou toutes autres personnes nécessaire a la survie du groupe).

En conclusion je pense que l'élaboration d'un tel groupe ne relève pas de l'utopie mais bien d'une nécessité car je pense qu'il faut autant que faire ce peut prendre en compte tous les scénarios et c'est pour cela que certain membre de ma famille et quelques très proches amis oeuvront dans ce but a savoir essayer de mettre toutes les chances de notre coté pour survivre et nous pensons que le cela passe inéluctablement par là...

$$$.

$$$.XV2
Membre

Masculin Nombre de messages : 286
Age : 35
Localisation : Paris/Sarthe/Ariège
Date d'inscription : 17/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par mado le Ven 27 Fév 2009 - 0:55

Il me semble qu'il n'y a pas de contradiction.
Ce qui est en cause, c'est la constitution d'un réseau à partir de gens qu'on connaît dans la "vraie vie" par rapport à sa construction à partir de rencontres virtuelles.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par billebaude le Ven 27 Fév 2009 - 4:53

Bjr,

je suis de ceux qui pensent que la survie ne peut être vraiment efficace qu'en groupe.
Un groupe ce n'est pas pour moi une communauté vivant sous le même toit, mais plus un ensemble de gens convaincus de l'intérêt social des autres et idéalement situés à une distance raisonnable.
Si il y a problème, le groupe va se constituer de lui même, les gens vont d'abord se regrouper par famille ou amis/relations puis par ensemble de familles ou le partage des tâches et des compétences va peu à peu se faire.
Après le sujet devient plus compliqué: est ce que le groupe est capable de se fédérer pour résister à des attaques extérieures, est ce qu'il est capable de nouer des relations avec d'autres groupes, est il autogéré ou au contraire fonctionne t il sous un mode patriarcal (ou matriarcal) etc...
Vouloir imaginer la création " a priori" d'un réseau en partant de l'idée initiale du post à savoir faire se rencontrer les gens qui ont ici des besoins , des degrés de préparations, des visions différentes me semble à défaut d'être utopique à tout le moins très aléatoire.
a+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Invité le Ven 27 Fév 2009 - 7:40

billebaude a écrit:
Après le sujet devient plus compliqué: est ce que le groupe est capable de se fédérer pour résister à des attaques extérieures, est ce qu'il est capable de nouer des relations avec d'autres groupes, est il autogéré ou au contraire fonctionne t il sous un mode patriarcal (ou matriarcal) etc...
a+

On en est loin de cette situation AMHA la prochaine étape sera d'échanger outils et savoirs pour faire des travaux sans débourser un argent que l'on aura plus, puis d'aller à deux ou trois faire la queue aux service sociaux de la mairie ou aux restos du coeur pour alterner les pauses-pipi...au dela je ne veux même pas y penser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par Rammstein le Ven 27 Fév 2009 - 8:11

Si cela peut en inspirer certains, Woodrunner, du forum DavidManise, avait fait un petit exposé intéressant sur la vie au Kosovo : Exemple d'une habitation et d'un mode de vie survivaliste.

On voit que l'organisation s'appuie plus sur la famille, le "clan" et le voisinage que sur des compétences ou des affinités politiques.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par billebaude le Ven 27 Fév 2009 - 19:34

Rammstein a écrit:Si cela peut en inspirer certains, Woodrunner, du forum DavidManise, avait fait un petit exposé intéressant sur la vie au Kosovo : Exemple d'une habitation et d'un mode de vie survivaliste.

On voit que l'organisation s'appuie plus sur la famille, le "clan" et le voisinage que sur des compétences ou des affinités politiques.

Rammstein

Bjr,

C'est juste et c'est d'ailleurs le mode de fonctionnement des communautés rurales et c'est en gros comme cela que ça fonctionne dans la France "profonde".
Un service ne se refuse pas et tout naturellement il sera rendu si besoin, sans logique de comptabilité mais plus dans l'esprit de solidarité qui d'ailleurs n'est même pas pensé comme tel, c'est juste un acte naturel.
C'est peut être d'ailleurs ce qui fait la force de la vie dans le monde rural.
A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation de réseaux

Message par petit scarabée le Mer 10 Juin 2009 - 23:36

la solidarité est un moyen de défense (le principal? j'ai tendance à le croire):
il vaut mieux partager un bol de riz avec quelqu'un qui est paumé, ou mal en point que de risquer de le voir tenter n'importe quoi pour l'avoir son bol. aider ce type de personnes, c'est toujours, avoir la possibilité d'avoir des infos sur l'endroit d'ou il vient, ce qu'il sait faire, ce qu'il a ou peut avoir... ça permet aussi d'évaluer un ennemi potentiel, évidemment. si on l'élimine de suite (en le chassant ou pire)on saura pas ce qu'il voulait, et on perd du même coup beaucoup d'opportunités.
en bref en faire un allié, et donc une chance de plus pour son propre groupe. même s'il ne l'intégre pas, il repartira en disant qu'il y a des gens bien là, qui sont préparés(attention dans tous les sens du terme, préparés aussi à se défendre...). donc possibilité de trouver de nouvelles ressources aides ailleurs (réseaux d'échanges...). c'est pas pour rien que cette tradition de solidarité existe quasiment partout !! c'est que ça marche comme défense.
pour ce qui est de comment fonctionne un groupe, je vous renvoie à "dynamique des groupes restreints", d'Azieu et Martin aux éditions PUF. si on fait dans le verba, qu'au moins ce soit du sérieux !

petit scarabée
Membre

Masculin Nombre de messages : 53
Age : 41
Localisation : sud, vraiment au sud!
Emploi : épuisant !!
Loisirs : terrariophilie, armes japonaises
Date d'inscription : 26/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum