Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par DeLaPerouse le Ven 6 Fév 2009 - 21:43

Ce post va paraitre futile a la majorité d'entre vous.
Il n'a pour but que d'enumerer et rappeler (de façon non exhaustive) quelques règles de bon sens qui, si vous etes sur ce forum, doivent vous apparaitrent comme tout a fait logiques et naturelles.

Si j'ouvre malgrès cela ce message, c'est que mon quotidien n'est qu'une répetition de ce genre de mesaventures urbaines qui se produisent suite a la negligeance ou la naiveté de certains, car comme l'on dit "l'occasion fait le larron".

Deplacement en voiture:

Bien entendu, le respect du code de la route commence par attacher sa ceinture et faire de meme pour les enfants, qui risquent réellement leur vie lorsque, tout petit, ils ne sont pas maintenus par des sièges adaptés.

N'hesitez pas a verouiller vos portes de l'interieur quand vous circulez.
Cela evitera bien des ennuis et la traditionnelle réponse "mais en cas d'accident les pompiers ou un passant ne pourront pas ouvrir la porte" (si souvent entendue) n'est pas opposable. Les pompiers ne se generont pas pour briser une vitre et un passant, en cas de réelle urgence, trouvera toujours un objet à portée de main pour faire de meme.

Ne laissez pas de sac ou autre objet de valeur sur vos sieges passager lorsque vous circulez. Un bris de vitre et un arrachage de sac arrivent bien plus vite qu'on ne le pense, alors autant eviter de donner envie.

En cas de petit accrochage ("oh mince, la voiture de derriere vient de me percuter a 2km/h") ne sortez pas immediatement pour constater l'etat de votre pare-choc ou autre, faites le dans une zone qui vous parait sure (passage de piéton ou d'autre véhicule) et retirez les clefs du contact.
Parfois il sagit simplement de maraudeurs n'attendant qu'une chose, que vous sortiez pour que leur complices cachés non loin grimpent dans votre véhicule et ne repartent avec.

Lorsque vous stationnez votre véhicule, si vous constatez dans la rue ou la zone de nombreux débris de verres....changez de zone, quitte a marcher un peu! (zone à roulottiers)

Déplacement en deux roues (moto, scooter...)

Lorque vous etes dans une zone peu fréquentée (la nuit par exemple, ou tot le matin) et que un ou deux gugus attendent mine de rien a pied a coté d'un feu rouge, n'hesitez pas a vous arreter plusieurs metres avant la signalisation, histoire d'eviter de vous faire sauter dessus par le gugus et ses 3 copains cachés aux alentours qui repartiront avec votre deux roues.
Lorsque vous etes en mouvement, il est bien trop dangereux de tenter quelque chose pour les voleurs, donc ne pas etre a l'arret a coté de gens suspects evite les ennuis.

Déplacement à pieds:

Les grands classiques sont de rigeurs, portefeuille ou telephone portable et autres objets de valeurs dans les poches interieures de vos vetements, ou autre poches difficilement accessible.

Dans les transports en commun, tenir le sac sur son torse plutot que dans le dos.

En cas de "mauvaises rencontres", comme un groupe d'individu patibulaire ou un scooter avec deux personnes vous tournant un peu trop autour, ne pas hesiter a entrer dans un commerce, a vous rapprocher de personnes qui fument a l'exterieur d'un lieux public, ou encore a rebrousser chemin vers une zone plus frequentée.

Pour finir, si vous avez le moindre doute et l'opportunité de contacter par telephone les secours, n'hesitez pas a faire le 17 en expliquant vos inquiettude et le lieux ou vous etes.
Mieux vaut un controle préventif inutile qu'un depouillage en règle...


Comme je le disais, tout ca ne tiens qu'au bon sens, mais visiblement la leçon n'est pas connue de tout le monde. (mais ca reste du basique, rien de nouveaux, rien de fabuleux)
Pour ce qui est des conseils ci dessus, au cas ou, je précise qu'il sagit de réponses a certains des mefaits urbains que j'ai pu personnellement constaté.

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Blaise le Ven 6 Fév 2009 - 22:16

DeLaPerouse a écrit:Déplacement en deux roues (moto, scooter...)

Lorque vous etes dans une zone peu fréquentée (la nuit par exemple, ou tot le matin) et que un ou deux gugus attendent mine de rien a pied a coté d'un feu rouge, n'hesitez pas a vous arreter plusieurs metres avant la signalisation, histoire d'eviter de vous faire sauter dessus par le gugus et ses 3 copains cachés aux alentours qui repartiront avec votre deux roues.
Lorsque vous etes en mouvement, il est bien trop dangereux de tenter quelque chose pour les voleurs, donc ne pas etre a l'arret a coté de gens suspects evite les ennuis.


Merci pour ces rappels.

Une anecdote : il y a 6 semaines, un jeune cagoulé a tenté de me faire tomber de ma moto alors que je circulais à une quarantaine de km/h en ville (sur un grand boulevard d'un quartier).

Il s'est positionné sur la ligne blanche centrale et quand je suis arrivé à sa hauteur a brusquement tendu les bras pour me faire tomber (comme s'il tendait un fil en travers de la route).

Je m'étais méfié en le voyant roder au milieu de la route et le quartier m'invitait à être sur le qui vive.

Je me suis ramassé derrière mon carénage et surtout n'est pas ralenti. La moto n'a pas bronché (1000 cm² plus de 230 kg) et je pense qu'il s'est fait mal au bras. Peu importe je ne me suis pas arrêté pour lui porté secours :cdb:

Donc pour aller dans le sens de ton post : TOUJOURS être sur ses gardes

Blaise
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 01/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Jean le Ven 6 Fév 2009 - 22:32

Des gestes de sécurité simple et élémentaire, mais je n'ai jamais eu la décence d'y penser. Avant d'avoir mon permis dans quelque mois, je tâcherais de les relire fréquemment pour bien avoir en tête ces comportements à tenir.
Merci DeLaPerouse!

Jean
Membre

Masculin Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par supercureuil le Ven 6 Fév 2009 - 23:11

a la campagne méfiez vous des "gens du voyages" qui font des grand signes a coté d une voiture avec le capot ouvert, soit ils veulent vous vendre des bijoux volés avec un pretexte bidon, ou il "aime bien votre voiture"

ne vous arrêtez pas, et ne vous inquiétez pas si il reste au milieu de la route ils on l' habitude... par contre ne confondez pas avec les force de l'ordre !

d'ailleurs une fois le personnage douteux évité appelez les gendarmes et indiquez leurs l'emplacement, ils aime bien contrôler ce genre d'individu, on y fait des découvertes intéressantes.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Sam 7 Fév 2009 - 8:46

J'ai toujours fermé mes portières à l'intérieur, le coup du verre par terre je n'y pensais pas, merci.
On m' expliqué que ma voiture, une japonaise d'avant l'électronique, que je croyais plus très tentante pour un trafic (12 ans) était recherchée pour l'export en Russie: très robuste et pas encore de complications électroniques que là bas ils ne maitrisent pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par un ptit breton le Sam 7 Fév 2009 - 10:23

DeLaPerouse a écrit :
Ce post va paraitre futile a la majorité d'entre vous.

Ben je trouve que tu as fais un bon condensé de ce qui peut arriver à n'importe lequel d'entre nous.
Maintenant à chacun de lire et de faire attention.
Pour en rajouter sur les gens du voyage, je dirais NE JAMAIS ETRE PRIS en stop avec eux, on sait jamais ( enfin si on sait justement le risque )

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Raffa le Sam 7 Fév 2009 - 11:27

Déplacement à pieds:

Ne pas regarder dans les yeux ni croiser le regard (qui cherche !) des mines patibulaires (sinon : "Qu'est-ce t'as tu m'cherches ?" et c'est parti).

Ne pas fumer en marchant dans les coins risqués (les clopes ça attire, "t'as pas une clope ?" si tu dis non t'es (très) mal si tu dis oui souvent cela ne s'arrête pas là...)

Essayer d'éviter discrètement les groupes de jeunes c*ns (se reconnaissent en général à la démarche et l'habillement)

Habillement passe partout. En particulier pour les filles. Éviter les talons hauts (le seul intérêt des talons en dehors de bousiller le dos est sans doute d'empêcher les femmes de courir...).

Mode fille : éviter de se déplacer seule le soir dans des coins pas sûr et sur certaines lignes de métro. Prendre un taxi si nécessaire.

Le 17 c'est pour la France, le 112 c'est pour tous les pays européens.

Il est intéressant de savoir comment on réagit à une agression. J'ai hélas eu plusieurs fois l'occasion de le savoir et même si c'est pas glorieux je porte un sifflet sur moi car je sais qu'en cas d'agression je perds tous mes moyens (mes jambes, ma voix et même ma capacité de réflechir). La violence ne fait pas partie de mon monde...

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Sam 7 Fév 2009 - 12:05

Si par erreur tu as pris le regard de quelq'un quitter le regard horizontalement (identifié comme croisement de regard accidentel) et non baisser le regard (soumission).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Petrus16 le Sam 7 Fév 2009 - 12:38

Sujet intéressant, mais assez glissant......


Raffa a écrit:
Il est intéressant de savoir comment on réagit à une agression. J'ai hélas eu plusieurs fois l'occasion de le savoir et même si c'est pas glorieux je porte un sifflet sur moi

Quel rapport?
Ce qui n'est pas glorieux c'est de se faire exploser pour avoir voulu montrer ce dont on était (in)capable! énervé

Raffa a écrit:car je sais qu'en cas d'agression je perds tous mes moyens (mes jambes,
ma voix et même ma capacité de réflechir).
C'est l'effet recherché par les vilains. C'est une réaction normale

Raffa a écrit:La violence ne fait pas
partie de mon monde...
Là, AMHA, si tu te trouve ici, c'est quelle est quand même présente un petit peu.....

Petrus.

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Raffa le Sam 7 Fév 2009 - 13:24

Ben certains on des pshitt d'autodéfense de gaz machin ou de poivre, où sont ceinture noire de self defense c'est peut-être plus "glorieux" (terme mal approprié clind'oeil ) qu'un bête sifflet de "détresse" clind'oeil Mais je sais que je serais incapable d'utiliser une arme défensive en première intention, j'ai aussi pratiqué l'aikido mais je ne pense pas que je pourais réagir comme il faut si nécessaire...

Quand je dis que la violence ne fait pas partie de mon monde je parle de mon univers à moi perso dans ma petite tête, ma petite vie de bisounours très naïf dans lequel même les méchants sont gentils... Donc quand je la rencontre je suis incapable d'y réagir. Littéralement "les bras m'en tombent !". Et je me sais incapable de m'y péparer. Ce nest pas ce qui m'intéresse sur ce forum. A moins que qqn ait la recette de la potion d'invisibilité ? mrsgreen Je ne pense pas pouvoir survivre dans et à un monde hyperviolent (en tout cas non entourée).

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Sam 7 Fév 2009 - 13:52

La pratique d'activité à risque permet de se familiariser avec la peur et de la gérer. Je ne me suis jamais fait braquer avec avec une arme blanche mais coincer au fond d'une écurie par un cheval réputé frappeur, quelle peur, le passage de qulqu'un avec un seau de nourriture le fit changer d'avis et me sauva. D'autres fois principalement l'hiver, avec des chevaux emballés maitriser sa peur pour voir que faire et
agir...ou ne pas agir: route de plusieurs kilomètres sans croisement il se fatiguera, croisement agir vite et coute que coute. J'ai rrêté l'équitation assez vite et suis retourné au vélo, la aussi quelques pratiques un peu effrayante s au départ donnent plus de sureté ensuite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Raffa le Sam 7 Fév 2009 - 14:06

Je pratique les sports natures et extrêmes depuis longtemps. J'ai appris à dépasser ma peur assez jeune (effectivement les plus grandes ont été ma première expérience de l'escalade vers 11 ans et... mon tout premier galop clind'oeil plus jeune encore ). J'ai appris à réagir avec les animaux difficiles (et mêmes sauvages ayant bossé dans des centres de réhabilitations, des réserves, des refuges et des zoos).

Mais pas cette peur là. Ce n'est d'ailleurs pas de la peur vraiment à mon avis (car la peur elle me submerge... après). Un cheval, un chien et même un tigre ou un ours ne me font pas cet effet. Loin de là même clind'oeil

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par serilynpayne le Sam 7 Fév 2009 - 14:13

attention ... ne pas tirer à vue sur "les gens du voyage". j'en connais qquns et globalement on se fait une mauvaise opinion de ces personnes. Ce sont des personnes qui survivent depuis longtemps. il n'y a pas de règle, mais au delà du fait qu'ils sont différents de nous ils sont largement démerde et s'en sortent pas mal dans notre société. Donc respect.
soit des margoulins y'en a partout, mais aujourd'hui j'ai plutôt peur des banquiers et des politiques que des gens du voyage. De plus c'est un nom générique qui ne représente rien pour eux, c'est comme on dit Africain pour une personne de couleur.
y'a des nuances, faut pas tout mettre dans le même panier. Dans un cas de "gros caca" faut avoir peur des gens lambda, pas de l'origine ou autres ...
évitons les procès d'intention et restons lucides.

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par DeLaPerouse le Sam 7 Fév 2009 - 14:43

Tout a fait, ce n'est d'ailleurs pas le but du topic ^^

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par mado le Sam 7 Fév 2009 - 15:51

En ville :
- je marche sur le trottoir de gauche, une voiture qui ralentit, je la vois venir.

- j'ai un sifflet sur mes clés et je m'en sers au moindre doute.

- je ne cherche pas les ennuis : un quartier de la ville où les gens se font dépouiller au distributeur, j'évite.

- j'ai des "leurres" : porte-monnaie avec quelques pièces, petit sac avec rien que des babioles dedans et un vieux portable HS (le vrai étant caché).

- j'ai toujours à l'esprit que je suis responsable de ma sécurité.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Sam 7 Fév 2009 - 17:05

Le coup du porte monnaie avec des pièces ça a marché deux fois pour moi, deux fois sans violence à 10 ans d'écart : veston au porte-manteau et sur le dossier de chaise la seconde, le porte monnaie disparait en mon absence lourdement chargé de pièces jaunes pour la machine à café.
Les billets sont toujours au chaud dans ma poche de pantalon ou dans ma ceinture (ceinture creuse avec une fermeture éclair au dos sur 20 centimètres).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par KrAvEuNn le Sam 7 Fév 2009 - 17:18

Raffa a écrit:Mais pas cette peur là. Ce n'est d'ailleurs pas de la peur vraiment à mon avis (car la peur elle me submerge... après). Un cheval, un chien et même un tigre ou un ours ne me font pas cet effet. Loin de là même clind'oeil
Si je puis me permettre dévil

Peut être pas de la peur non ; plutôt un blocage.
On apprend très tôt (éducation : école, société, fratrie, famille, etc) que répondre à la violence par la violence c'est mal, que donner des coups c'est socialement condamnable (pour vivre en société on apprend a inhiber certaines émotions) et risqué, pour soit (risque de blessures) et pour l'autre (inhibition) ... et, sans juger, on intériorise cet interdit (surmoi freudien).
Bref et avec décodeur : on intériorise un blocage/tabou/inhibition (interdit social). Aller outre, peut être perçu, par certains, comme une transgression culpabilisante (et donc inhibitrice).

C'était le mot du jour de doc maboul geek

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Sam 7 Fév 2009 - 18:11

Enfance dans un quartier ouvrier (français de souche + italiens et arméniens) non on n'intégrais pas ce genre de choses, pas du tout. Mais bagarres codifiées, deux contre un c'est mal, à mains nues seulement.......voler c'est mal, oui ça on intégrait!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Skeld le Sam 7 Fév 2009 - 18:18

Merci pour ce petit exposé, je rajouterait bien deux trois trucs, mais qui sont à la limite hors-charte, donc je m'abstiendrait.

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Raffa le Dim 8 Fév 2009 - 14:00

Vi KrAvEuNn, un blocage c'est certain... quant à son origine je ne sais... Dans tous les cas le blocage est là et j'y peux pas grand chose clind'oeil

Pour ce qui est des astuces contre le vol personnellement je n'ai pas de sac à mains, tout (c'est à dire pas grand chose) est dispersés dans mes poches de jean. Il m'est impossible de perdre tout à la fois (et difficile de perdre quelque chose tout court) et un voleur n'aurait vraiment pas grand chose à se mettre sous la dent (et je me trimballe pas avec un portable).

AU brésil par contre j'avais ce système de leurre (carte de banque périmée, photocopies de doc. d'identité etc. d'ailleurs cela a bien été volé, dans un sac, dans une voiture) l'important étant mis dans une pochette à même le corps. Le matériel un peu de valeur était transporté dans des sacs plastiques de supermarché de là-bas. Je n'utilisais aucun sac ou petit sac à dos pour mes petits déplacements.


Dernière édition par Raffa le Dim 22 Fév 2009 - 14:46, édité 1 fois

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petites notions de prudence (survie?) urbaine

Message par Invité le Mer 11 Fév 2009 - 22:25

Bsr,
Un bon bouquin de survie urbaine "Protegor" donne moultes astuces sur ce même thême.

lien

site de l'auteur

-Avoir des vêtements communs (sans marque) & sans interêts mais efficaces pour l'effort est un bon moyen pour passer inaperçu.
-Pour le regard et ne pas subir celui d'en face, il faut regarder ses épaules et son cou.
-La bombe gel à "moustiques" prête au cas où rassure & aidera si besoin.
-Quitte à fuir si besoin.
"Il vaut être jugé par 12 hommes que d'être porté par 4".
@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum