Subvention pour surviveurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Subvention pour surviveurs

Message par luxferrrare le Ven 6 Fév 2009 - 21:07

Au court de mes recherches de subventions pour mon projet, j'ai trouvé ça :

Prévention des risques




Description


Le territoire de Rhône-Alpes est particulièrement concerné par les risques, qu'ils soient naturels ou technologiques.
La volonté de la Région est de mettre en place une véritable politique de gestion des risques, alliant prévention et solidaritéPour cela elle soutient :les
actions visant à favoriser le développement d'une culture du risque à
travers la diffusion des connaissances, la formation, l'information, la
sensibilisation et l'éducation des publics

les
actions visant à améliorer la connaissance des risques et leur prise en
compte dans les grands projets d'infrastructure ou les projets de
territoire, ainsi que les actions visant à développer la planification
régionale et la surveillance des phénomènes.

les
actions favorisant le développement de la formation professionnelle
dans le domaine des risques, le développement de l'innovation et de
l'expérimentation et la coopération interrégionale

les
actions « post -catastrophe » : travaux de mise en sécurité des
personnes et des biens, de restauration..., en solidarité avec les
territoires sinistrés.
Public concerné


collectivités territoriales
établissements publics et parapublics
associations loi 1901 dont le statut vie à la mise en place d'actions dans le domaine de la prévention des risques
autres organismes d'étude ou de recherche en matière de gestion des risques.
Montant de l'aide/accompagnement proposé


Le
taux de subvention est variable, et au maximum de 60%, sauf pour les
associations pour lesquelles il peut être porté à 80% maximum .
Modalités d'attribution


Pour
être recevable, un dossier de demande de subvention doit être adressé
avant tout début de l'opération à la direction de l'Environnement et de
l'Energie.

Il comprend au minimum :
un descriptif du projet
un calendrier provisionnel de réalisation,
un plan de financement,
une déclaration du demandeur de non commencement des travaux,
une
estimation des coûts d'entretien et de fonctionnement et engagement du
demandeur d'assurer le cas échéant, l'entretien des ouvrages réalisés.
Contact(s)


Région Rhône-Alpes
Direction, de l'Environnement et de l'énergie
Service Education à l'environnement et prévention des risques
78, route de Paris - B.P. 19
69751 Charbonnières-les-Bains Cedex
Téléphone : 04 72 59 51 93 ou 04 72 59 5118

Surprenant, non ?..

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par supercureuil le Ven 6 Fév 2009 - 23:30

Effectivement, mais bon je connais bien le genre de personnes qui donnent ces subvention. généralment c est voté lors de réunion. Et présenté un projet "qui leur plaisent " n'est pas chose facile.

Mais pourquoi pas

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par mado le Ven 6 Fév 2009 - 23:34

L'idée paraît excellente, mais je m'interroge sur le fait que les Collectivités locales délèguent ce travail au milieu associatif.
Ca relève de sa responsabilité première ?
Ou elles ne savent pas faire ?

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par commandos le Ven 6 Fév 2009 - 23:48

Bonsoir,pour ma part je voie sa comme un moyen de ce laver les mains en cas de problème (la région :ont a rien avoir avec sa c'est l'assos machin chose qui en ait chargée et bam sa retombe sur le dos de l'assos machin chose qui doit faire marcher ses assurance pour couvrir les frais du problème survenu).
P.S:c'est juste mon avis ,j'ai peut-ètre faux .
@+.
Commandos.

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par billebaude le Sam 7 Fév 2009 - 4:18

mado a écrit:L'idée paraît excellente, mais je m'interroge sur le fait que les Collectivités locales délèguent ce travail au milieu associatif.
Ca relève de sa responsabilité première ?
Ou elles ne savent pas faire ?

Bjr,

Non pas seulement au milieu associatif, dans le cas présent c'est une collectivité régionale qui délègue soit à d'autres collectivités: collectivités territoriales (communautés de communes, mairies) soit à des établissements publics et parapublics (tout ça sans buts lucratifs)

Mais aussi à des organismes d'études ou recherches en matière de risques (ça pourrait être un cabinet de conseil= structure non philanthrope).

Pour les asso, je vois bien la Croix Rouge qui a les structures et une partie des savoirs faire.

Moi dans l'esprit ce qui me gêne même si l'idée est bonne et louable, ce sera si il y a des acteurs multiples, soit une redire des savoirs, soit au contraire une dilution selon l'orientation de la structure qui enseigne ( la CR va plus aller vers les secours par exemple, alors que ce n'est qu'un aspect du pb).

Ceci étant quand on lit le préambule du texte mis en ligne par luxferrare, c'est un joyeux fourre tout, prévenir et connaître les risques ce n'est pas savoir les affronter le moment venu.

a+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par mado le Sam 7 Fév 2009 - 15:32

Il me semble que le préambule est une demande d'expertise. Et là, effectivement, il faut des spécialistes, sans doute du privé.

Ensuite vient la mission de Conseil. Privé/Public.

Enfin, la mise en oeuvre : ça peut être des travaux d'infrastructure.

En derniers recours, la préparation des populations, et là, effectivement, la Croix Rouge a sa part. Ce qui ne dispense pas les pouvoirs publics d'anticiper un peu (logistique, etc...).

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Subvention pour surviveurs

Message par mado le Dim 8 Fév 2009 - 0:41

Ceci explique peut-être cela :

Dans son dernier rapport, la Cour des comptes dénonce les lacunes de la
prévention contre les risques naturels les plus sensibles en métropole
que sont les feux de forêts et les inondations, particulièrement en
zone méditerranéenne.

Alors que le grand Sud a encore en
mémoire les incendies meurtriers de l'été 2003 et les inondations de
2002, 2003 et 2005 en Languedoc-Roussillon, "les perspectives de
changement climatique devraient augmenter la probabilité et l'intensité
de ces catastrophes", note la Cour.

Elle fait valoir que le coût
de la prévention des risques et de préparation aux crises est "sans
commune mesure" avec celui d'une catastrophe naturelle majeure.


la suite.

Sachant qu'il ne s'agit pas du dernier rapport et c'est avant la tempête), l'intérêt est certain.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum