Crise sociale ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Crise sociale ?

Message par Raffa le Ven 23 Jan 2009 - 20:57

Cela concerne la France, il me semble que cela rassemble suffisamment de "mouvements" pour que ce soit en Zone d'alerte ?

L'appel des appels

Alors que nos métiers respectifs, qu’il s’agisse de la santé, du soin,
du travail social, de l’éducation, de la recherche, de la justice, de
l’information et de la culture, subissent une attaque sans précédent de
la part du gouvernement - alors que des appels de réaction et de
protestations sont lancés par dizaines dans le pays - le temps est
venu, nous semble-t-il, de coordonner ces différents mouvements et d’en
tirer tout le sens politique.

[...]
Appel des appels



« Nous, professionnels du soin, du travail social, de
l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, attirons
l’attention des Pouvoirs Publics et de l’opinion sur les conséquences
sociales désastreuses des Réformes hâtivement mises en place ces
derniers temps.


A l’Université, à l’École, dans les services de soins
et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information
et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s’accroître. Elle
compromet nos métiers et nos missions.


Au nom d’une idéologie de "l’homme économique", le
Pouvoir défait et recompose nos métiers et nos missions en exposant
toujours plus les professionnels et les usagers aux lois "naturelles"
du Marché. Cette idéologie s’est révélée catastrophique dans le milieu
même des affaires dont elle est issue.


Nous, professionnels du soin, du travail social, de
l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, refusons
qu’une telle idéologie mette maintenant en "faillite" le soin, le
travail social, l’éducation, la justice, l’information et la culture.


Nous appelons à une Coordination Nationale de tous ceux qui refusent cette fatalité à se retrouver le 31 janvier 2009 à Paris. »



Le 22 décembre 2008,



Roland Gori et Stefan Chedri

(25 091 signatures électroniques depuis le 9 janvier 2009)

Relayé dans certains médias aujourd'hui, genre Libé

Ainsi «l’Appel des appels» que nous publions aujourd’hui est-il un
événement qui dépasse de loin le jeu du mécontentement catégoriel.
Depuis de longs mois, nombre de professions, souvent vouées au service
public, manifestent leur opposition. Elles usent de protestations
classiques, mais aussi d’un langage et de méthodes dont la radicalité
doit être méditée, alors même que leurs porte-parole ne sont pas
forcément des militants organisés. Les psychiatres, les professeurs,
les magistrats, les créateurs on tous un motif d’exprimer leur refus et
leur revendication, quand ce n’est pas leur révolte. Il y a là un
phénomène politique qui n’émane pas du monde des élus, des responsables
de partis ou de syndicats. Il vient de la société.

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par DeLaPerouse le Sam 24 Jan 2009 - 1:10

Oui ca promet d'etre animé sur paris les 29 et 31 Janvier.

D'ailleurs, petit épisode parisien qui me met en rogne.
Bien entendu il y'a eu des grêves contraignantes pour les usagers et considerées par beaucoup comme "abusives" a la gare saint-lazare et dans les transports d'ile de france en général ces deniers temps
(peu importe le débat politique, ce n'est pas ce qui nous interesse présentement).

Et bien aujourd'hui, suite a un "accident de voyageur" ca a plutot dégéneré...dixit l'article en lien ci dessous, qui relate a quel point la foule a pu etre civilisée ce soir, cette dernière causant le problème et s'en offusquant par la suite.Magnifique...

Ca promet pour les prochains mouvements sociaux, si les gens sont aussi zens que ca ces temps ci!

http://www.liberation.fr/societe/0101314273-trains-arretes-a-saint-lazare-plusieurs-milliers-de-voyageurs-bloques

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par mado le Sam 24 Jan 2009 - 1:19

Si ça avait été une autre gare, peut-être ! là, ça a du faire "piqûre de rappel", lol. Un peu comme la ligne B du RER...

Les DRH soulignent un durcissement et une violence dans les entreprises ces dernières années.

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par SavageBeast le Sam 24 Jan 2009 - 1:41

Mais non, Mado, voyons, ça n'existe pas... On vit dans un monde tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... On a tendance à oublier les émeutes de L.A. Il y a trop de pression psychologique sur les moutons, grâce à nos amis journaleux et à la manipulation des informations... Le mouton stresse et cela donne des mouvements de masse ... A force de comprimer les gens dans un système réducteur, contraignant, dysfonctionnel... il y a expansion de la compression et explosion. C'est de la physique. 

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par lykos69 le Sam 24 Jan 2009 - 10:47

Ne soyons pas dupes !
La plupart des états se préparent déjà à des conflits sociaux et des mouvements de foule... et sont très désemparés car ils n'ont pas vraiment de moyens de contenir sans envenimer le conflit.
La société tient grâce au panurgisme ou à l'habitude des personnes : habitude fait loi.
Si certains commencent à remettre en cause les principes et les fondements de la vie sociale, ça risque de vite dégénérer.
Il ne manque qu'une belle étincelle et un catalyseur pour que tout parte en brioche.
Là où il était nécessaire d'avoir une personne charismatique et doté d'un grand sens de la manipulation, du leadership ou du management (on appelle ça comme on veut) et, qui plus est, d'une grande force de propagation et de la transmission de l'information il y a quelques années, internet a réduit considérablement ces conditions en transmettant, véhiculant et servant de caisse de résonnance à toutes les idées.
Le fait de voir que des actes "gonflés" ou qui auraient été qualifiés de "perdu d'avance" réussissent commence à faire son effet chez les personnes bien dans les clous (soit par force de l'habitude, soit par peur du "qu'en dira t'on" ou des retours de bâton).
Par ailleurs, la perte des "tuteurs sociaux" et la déliquescence des valeurs produit de plus en plus de travers et de comportements aberrants (cf les meurtes commis sans raison que l'on voit de plus en plus, les déviances de plus en plus sordides ...)
Ce constat étant fait, il y en a un autre à dresser qui permet de conforter ce qui vient d'être dit.
Il y a de nombreuses années la délinquance provenait de personnes qui se mettaient en marge de la société soit pour lutter contre ses valeurs soit pour en tirer profit.
Ces individus prenaient toutes les précautions et adoptaient des comportements à même de lutter contre un ennemi (la société) qu'ils savaient coriace. Leur action était préméditée, mûrement réfléchie et préparée. On avait affaire à des gens froids, intelligents et suffisamment retors ou calculateurs pour mener les opérations.
Actuellement on assiste à des déviances sociales, des actes aberrants qui sont commis par des personnes qui n'ont pas ou peu d'envergure, de savoir ou de reflexion et qui arrivent à faire des exactions complétement invraisemblables au nez et à la barbe de la société (cf le réseau de pédophiles).
Effectivement cela prouve bien que les "tuteurs sociaux", le tissu social, l'ambiance et la cohésion de notre société est véritablement en train de s'effilocher.

Déjà le constat d'une décadence de notre société et la concrétisation d'actes impensables, "inosables" auraient suffi à en pronostiquer l'évolution et la resistance au carcan social qu'on sent en faiblesse, à cela vient s'ajouter les multiples crises qui touchent les personnes dans leur vie et viennent aussi enlever les restes de crédibilité de l'état de de son administration (au sens politique et social).

Il faut s'attendre à de jolis merdiers d'ici cet été !!

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Sam 24 Jan 2009 - 11:07

Pour les mois devant nous cela dépend +/- d'où on vit mais pour moi 2009 va être très chaud d'un point de vue social, politique et économique, et jusqu'au moins 2012 (tiens donc clind'oeil ).

(et je suis pas prête et je crois qu'on ne l'est jamais vraiment...)

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par SavageBeast le Sam 24 Jan 2009 - 11:33

Salut à tous, je crois que la notion d'être prêt se passe dans notre tête. Est-on prêt à faire face à des événements pour lesquels nous n'avons pas d'expérience ?

Cela signifie d'aller jusqu'à des extrêmes que nous n'avons sans doute jamais soupçonnés, mais aussi à être prêts à assumer leurs conséquences. Dans ce genre de situation, on ne se transforme pas en prédateur du jour au lendemain, et effectivement, les mouvements de masse non-contrôlable sont le plus grand risque avec les débordements déjà vus. Sauf que cette fois, ce ne sera pas sectoriel mais général.

Comme le disaient les paroles d'une chanson de JJ-Goldman "Il sufira d'un signe, un matin, un matin tout tranquille et serein..." et après ce sera "Chauffe Marcel !!!" Nous somme proches du point de rupture... Après, lorsqu'il se sera produit, tout les scénarii deviennent possibles.

Du reste, je pense que dans le cadre de ma théorie sur la surpopulation planétaire, l'équipe Bush a fait le maximum pour arriver à créer un énorme conflit mondial, histoire de réduire le nombre de moutons ... La dernière trouvaille ayant été de spollier la planète d'un monstrueux montant d'argent. Pas d'argent, pas de travail, pas de niam-niam... conflits, confrontations, manifestations, émeutes, guerres civiles, révolutions... Ce sera passionnant de voir si le mouton moyen redevient actif, et si oui, combien de temps il est capable de tenir.

Je considère que je suis prêt à faire face à ce type de scénario, puisque c'est celui auquel je crois. Ensuite, ce qui se passera entre les moutons qui viendront m'ennuyer et moi, ne regarde que la Volonté du Très Haut ...

jesus

"Viva la Révolucion, Viva le Général Alcazar !! A bas Tapioca"

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Dim 8 Fév 2009 - 16:26

Guadeloupe, vers une répression violente ?

Un collectif de 52 organisations comprenant
tous les syndicats, des groupements de mutuelle, des fédérations
d'associations, les plus grosses associations de la Guadeloupe, le
syndicat des transporteurs, les syndicats des stations de service,
syndicat de pêcheurs, etc
a lancé un mouvement de grève depuis le 20 janvier 2009.

Des négociations on été engagées au World Trade Center,
avec autour de la table de négociation, une représentation de
l'ensemble des décideurs de la Guadeloupe :

<img alt="-"> Le collectif : *Lyanag kont profitasyon* - Rassemblement contre les profiteurs

<img alt="-"> Les élus : Conseil Régional - Conseil Général - Les maires - les Députés - Les Sénateurs

<img alt="-"> Les socio professionnels : MEDEF - CGPME - CTPME - CCI - CES - etc

<img alt="-"> L'Etat : Préfet de Région - Les Directeurs d'administration centrale



Suite à la lecture d'une note émise par le Secrétaire
d'Etat à
l'Outre-Mer, Yves JEGO, le Préfet de Région a décidé d'abandonner la
table de négociations pour soi-disant se mettre à travailler.


Aujourd'hui, vendredi 30 janvier 2009, près de 60.000
personnes ont défilé dans les rues de Pointe à Pitre, afin de démontrer
leur soutien au "kolectif", or les médias métropolitains, confisqués
par SARKOZY, ne font guère écho de ce mouvement dont la substance est
unique dans l'histoire de France ; car, c'est la première fois qu'un
telle manifestation arrive a créer un consensus de toutes les forces
vives d'une Région et sans exclusive.


La Guadeloupe réclame la venue du Premier Ministre pour
gérer une fin de cette crise. Or, le ministre de tutelle, en
l'occurrence Monsieur JEGO, refusant de jouer son rôle légal, refuse de
se rendre en Guadeloupe par peur de...


L'Etat Français s'est défaussé devant le peuple guadeloupéen qui a assisté en direct à la démission du gouvernement.

Les négociations étaient retransmises par 3 chaines de
télévision locale, les téléspectateurs ont assisté au départ du Préfet
qui a refusé de continuer les négociations, promettant de sévir en cas
de dérapage.


17 Airbus ont débarqué depuis début janvier, avec près
de 4000 militaires/gendarmes/CRS, armés jusqu'aux dents. Des chars
d'assauts, des minutions, des cercueils en plastique, des vivres ont
également été acheminés en même temps que ces forces de répression.
Ce
tel dispositif de guerre coûte 3 millions d'euros par jour au
contribuable français. Les guadeloupéens auraient préféré que cet
argent serve à résoudre quelques uns des 146 points de la plateforme de
revendications.


L'Etat français a tiré sur la foule à plusieurs reprises en Guadeloupe :
1910 - 1925 - 1952 - 1967


En 1967, suite à un fort mouvement de grève, messieurs
MESSMER, MARCELIN et DE GAULLE ont fait tirer sur la foule et tuer plus
de 170 personnes - officiellement seuls 31 morts ont été déclarés par
l'Etat.


Pendant que je rédige ce document, le gouvernement
vient de décider de transférer les rédactions de RFO à Paris, les
émissions locales ne seront plus produites localement.


Sarkosy se fabrique sa dictature par ses exactions,
voilà que l'Outre-Mer revient 30 ans en arrière avec les pratiques
coloniales.




*"La gwadloup cé tan nou - la gwadloup cé pa ta yo - yo
bisyon fé sa yo vlé - a dan péyi en nou"


* /*"La Guadeloupe est à nous - la Guadeloupe n'est pas à eux - ils veulent faire ce qu'ils veulent - dans notre pays"

toulouse.indymedia

Lire aussi

Les "réponses" de Jégo à la Guadeloupe et à la Martinique

DOM-TOM en crise : où en sont les « confettis de l'empire »

Guadeloupe : possible accord entre le LPK et le patronat

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par billebaude le Dim 8 Fév 2009 - 18:50

Bsr,

A prendre avec des pincettes ce texte, mélange de vérités et d'affabulations, en particulier les "4000 militaires, gendarmes, crs, chars d'assaut et autres cercueils en plastique".
Les Antilles traversent une grave crise encore plus importante qu'en métropole du fait du monopole des importations alimentaires et de la présence d'une seule raffinerie sur le territoire, les manif existent, mais le couplet sur la répression armée qui se met en place me laisse dubitatif pour ne pas dire plus.
A+

Ps: pour info les "chars d'assaut" de l'armée française sont des blindés de 56 tonnes (chars Leclerc) et à ma connaissance ils ne voyagent pas par avion..pas même en Airbus (surtout pas d'ailleurs puisque c'est un avion de ligne et non un avion mili).

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par serilynpayne le Dim 8 Fév 2009 - 19:11


serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Wasicun le Dim 8 Fév 2009 - 19:49

Moi la Guadeloupe et la Martinique ... pour y avoir traîné un peu ... c'est presque la même salade que la Réunion et Mada ... Faudrait juste éviter de laisser se transformer ces "confettis" en paradis mafieux parce que c'est vraiment une tendance majeure depuis deux décennies (la zone Caraïbes en est un bon exemple ...).

(juste mon avis de "zoreille" ...)

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Invité le Dim 8 Fév 2009 - 19:56

Ces confettis sont un luxe qu'on ne pourra pas se permettre longtemps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par billebaude le Dim 8 Fév 2009 - 19:57

serilynpayne a écrit:ben y'a ça :

http://www.nantes.indymedia.org/article/16196

Bsr,

Merci pour le lien, mais ça n'en fait pas pour autant une information fiable à 100%......

Par exemple, les seuls Leclerc déployés hors du territoire métropolitain le sont au sud liban dans le cadre d'un mandat onusien.

Pour les forces de maintien de l'ordre, je ne trouve plus le lien mais chaque escadron de GM ou Cie de Crs si il est hors résidence est répertorié comme tel avec sa zone d'emploi.

Il y en a sans doute aux Antilles, comme il y en a à la Réunion, en Corse, en Nlle calédonie ou à la Guyane, peut être un ou deux escadrons de plus suite au mouvement social en cours, mais guère mieux.

Enfin pour les mili purs (les verts) il faut savoir que le maintien ou le rétablissement de l'ordre ne fait pas partie de leur savoir faire et plus encore, ne fait pas partie de leur culture, alors les envoyer réprimer un mouvement populaire, faut pas pousser grand mère dans les orties!!

Même en 68 ils ne sont pas intervenus.

Le type qui écrit le texte fait de l'agit prop, c'est son droit, le mien est de ne pas croire ce que je ne peux vérifier

Tout ceci dit en parfaite amitié car il n'y a pas de polémique entre nous, surtout pas sur ce genre "d'info" Very Happy

A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par serilynpayne le Dim 8 Fév 2009 - 20:33

oui pas forcément fiable sur l'actualité , mais fiable sur l'historique en tout cas.

bon un engin vert , VAB par exemple , peut facilement se transformer en char dans l'imaginaire populaire.


pour info une petite histoire : Lors du G8 à Evian en 2003, les pouvoirs publics à genève, avaient fait vider la piscine du service kiné de l'hopital, pour entasser les éventuels cadavres suite aux manifestations.

je sais ça a rien à voir mais j'ai tendance à croire aux cercueils en plastique. De plus dans ce genre de cas je pense que ça fait partie des plans (la couleur que vous voulez) d' approvisionner un endroit comme une ile en matos divers et variés y/c cercueils !



Embarassed Embarassed c'est dur d'écrire le mot cerceuil , non cercueil !

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Dim 8 Fév 2009 - 22:01

Merci de ces précisions Smile

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par phm1903 le Dim 8 Fév 2009 - 22:19

RER/METRO/TRAIN
blocus et sabotage ce n'est pas nouveau, hélas.
1947 le Paris-Tourcoing déraille dans la
nuit du 2 au 3 décembre suite à un sabotage : 16 morts ou 21 selon les sources.

Nota :
Les liens pointent vers de pages plus ou moins "teintées", vous êtes assez critiques pour traiter l'info...
cyclops

phm1903
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 378
Localisation : France
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.4urocknmetal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par phm1903 le Dim 8 Fév 2009 - 22:39

pour les manifestations les forces de l'ordre ont autre chose que les chars :
VBMO


phm1903
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 378
Localisation : France
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.4urocknmetal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par billebaude le Lun 9 Fév 2009 - 5:16

Bjr,

Avec une différence majeure, ces engins (VBRG) ne sont pas armés (même si par ailleurs le GBGM dispose de blindés équipés de canon de 90) et leur emploi est soumis à une procédure d'engagement extrêmement stricte.(autorisation ministérielle en fait et dans un cadre juridique très précis puisque en MO ils sont assimilés à des armes)

@serilynpayne: c'est ce que je disais, un mélange de vérités et d'affabulations, pour moi ce qui compte ce sont les faits pas les bruits de couloirs quand bien même auraient ils une large audience.

Ce qui n'enlève rien à la grave crise sociale aux Antilles.

a+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Lun 9 Fév 2009 - 8:41


Ce mouvement ne se déroule pas sans
heurts, mais moins nombreux qu’on pourrait le croire, et surtout pas
forcément dans le sens qu’on pourrait penser. Si des « commandos » de
grévistes imposent la fermeture plutôt vigoureusement à des
commerçants [3],
jusqu’à présent, il n’y a eu que des menaces. Mais la peur gagne
pourtant le monde touristique. Ainsi, les voyageurs d’un bateau de
croisière en escale à Pointe-à-Pître se sont vus parqués sur le port et
longuement briefés sur les dangers qu’ils encouraient à sortir. Leur
court séjour s’est évidemment déroulé sans problème. Par contre, cette
peur s’est transformée vendredi 23 janvier en panique incontrôlée,
quand un touriste a forcé le barrage d’un groupe de grévistes devant
son hôtel. Un homme a été blessé et emmené à l’hôpital avec le nez
cassé. Il s’en sort avec 10 jours d’ITT et l’hôtel, par prudence, a
préféré fermer. Par ailleurs, certains semblent aussi profiter de la
confusion qui règne pour régler certains comptes, comme à Goyave où des
hommes armés se sont attaqués aux grévistes. Certains parlent de
rivalités politiques locales dans cette affaire. Des incidents se
déclarent un peu partout, pour l’instant sans victimes : caillassages
de pompiers, dégâts matériels, poubelles et voitures brûlées...Du
côté des grévistes, par contre, beaucoup d’observateurs notent une
grande discipline et une très bonne organisation afin d’éviter tout
problème de sécurité. [...]

En Guadeloupe, tout le monde s’interroge sur la volonté de l’État. On
commence d’ailleurs à préciser « État français ». [...] Dans de telles considération c’est l’État qui est mis en cause.


Et il semblerait que l’État a très bien
compris ce risque de voir sa souveraineté remise en question en
Guadeloupe. Et la suite de la réponse au conflit pourrait bien être
purement répressive, si ce n’est plus. D’importants renforts
d’effectifs anti-émeutes viennent d’arriver en Guadeloupe par deux
avions. Mais de récents exercices militaires réalisés à
Saint-Martin,proche de la Guadeloupe, par des militaires venus de la
Martinique, pourtant plus lointaine, semblent même envoyer un signal
plus grave. L’un de ces exercices, comme le porte-parole de l’armée
l’expliquait au journal de RFO du 24 janvier, simulait une « situation
d’instabilité » dans laquelle ils étaient envoyés pour rétablir
l’ordre. L’autre était un « exercice de souveraineté », ayant pour but
d’affirmer la présence de la France. Un message aux grévistes en
Guadeloupe ? Il faut aussi dire que le mouvement va s’étendre à partir
du 5 février à la Martinique et à la Guyane... Le conflit en Guadeloupe
devrait encore durer au moins jusque-là. On comprend que l’État soit
inquiet.En attendant, certaines petites entreprises envisagent déjà le dépôt de bilan. [...]

Mais plusieurs témoignages font état de
pratiques qui se développent du fait de la grève, qui pourraient
peut-être faire évoluer les esprits et faire réfléchir sur les modes de
consommation. En effet, par manque d’essence, les gens se remettent à
marcher et à fréquenter les petits commerces de proximité (les lolos). Les marchés seraient plus fréquentés, les grandes surfaces étant fermées. Citons aussi ce koudmen
(coup de main) organisé par des agriculteurs pour les aider à récolter
leur production de tomate : ils ont fait appel à la solidarité des gens
pour récolter en échange de légumes. Et les gens ont joué le jeu.
Si ce conflit dure, de
nombreuses entreprises fermeront certainement, mais sous la nécessité,
ce peuple pourrait bien trouver des voies alternatives de
fonctionnement, comme il a déjà su le faire pendant la seconde guerre
mondiale, alors que les anglais maintenaient la Guadeloupe sous blocus.
A l’époque, les modes de consommation avaient grandement évolué et des
agrocarburants avaient déjà été utilisés...
Tout
dépendra sûrement de l’État, qui au vu de l’ampleur du mouvement et de
son durcissement annoncé aura bien du mal à trouver de l’espace entre
une intervention manu militari
et une cession sur bien des revendications. Sans compter que la
question nationale pourrait bien finir par être mise sur le tapis.. .


Agoravox

Je précise que pour ma part je soumets ces articles à vos esprits critiques, ce n'est pas parceque je les diffuse que je les "crois", je pense juste que c'est suffisamment intéressant pour être diffusé. Le témoignage page précédente n'engage que son auteur. Le fait que ce témoignage existe (et circule) est pour moi une info intéressante en soi dans le cadre d'une éventuelle grave crise sociale.

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par billebaude le Lun 9 Fév 2009 - 18:13

Bsr Raffa,
Je suis d'accord avec ton analyse, cette situation pourrait bien préfigurer une crise de même nature en Métropole, ce qui explique sans doute les "réticences" des pouvoirs publics à accorder le dernier point sur lequel les négociations achoppent : une augmentation de salaire de 200€, sachant que les Guyanais qui commencent eux aussi à bouger en réclament 300.

Si l'Etat accorde cette augmentation, il est clair que les syndicats qui demandent un coup de pouce pour les bas salaires vont pousser à la roue.

A terme ça risque de virer au b*rdel généralisé (dans ce cas b*rdel n'est pas une injure, mais bien la compréhension de la situation intenable dans laquelle beaucoup de personnes se trouvent).

En ce qui concerne l'aspect "répressif" détaillé dans le premier texte, je suis plus circonspect, des manœuvres mili ne veulent pas dire la mobilisation générale, peut être tout au plus de la "gesticulation" et la tentation de faire peur en montrant les forces.

Ceci dit, et contrairement à ce que pense beaucoup de gens, les militaires sont plus républicains que disposés à se mettre au service de la répression.

Le maintien de l'ordre public oui, mais dans le respect des personnes et de la Loi.

AMHA, nous sommes sur un baril de poudre, et le pire est à venir, il va suffire un jour d'une étincelle, un truc tout c*n et ça va partir en live, et je crains que chaque jour qui passe nous rapproche de l'échéance.

A+

billebaude
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 221
Age : 62
Localisation : Limousin
Emploi : en recherche
Loisirs : lecture, jardinage, bricolage, pêche, chasse
Date d'inscription : 29/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Situation en guadeloupe

Message par DeLaPerouse le Mer 18 Fév 2009 - 22:31

Les evenements la bas meritent d'etre observés.
Si la situation est inhérente à l'ile et a son histoire, rien ne permet d'ecarter la naissance future de tels troubles en métropole (ou ailleurs dans le monde)

Un petit lien avec le récit d'un local ici

DeLaPerouse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 242
Localisation : 75
Emploi : Sécurité...
Date d'inscription : 16/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Lun 2 Mar 2009 - 12:46

Pour info grève générale et intersyndicale pour le 19/03 en France


On va y arriver. Ça mûrit partout. Du succès massif du 29 janvier, jusqu’au 19
mars en passant par les grèves générales aux Antilles, et par la mobilisation des
enseignants, chercheurs et étudiants, l’explosion se prépare.


La question des salaires est évidemment centrale et aucun artifice ne l’évitera. Chacun voit que le pouvoir sarkozyste inquiet, essaie d’inventer toutes les parades pour ne pas augmenter les salaires. Il s’agit du partage entre capital et travail, entre actionnariat et salariat.[...]

Sarkozy a brûlé tous les intermédiaires : ainsi ce qui reste de lui va bientôt être à nu face à la revendication populaire incontournable. Il ne s’agit pas seulement du CPE comme en 2006, il s’agit du cœur du pouvoir. [...]

Soyons des millions dans la grève et dans la rue le 19 mars, dans l’unité avec les huit syndicats (CGT, CFDT, FO, UNSA, SUD, FSU, CFTC, CGC,) qui appellent et avec les 11 organisations de gauche (PS, PCF, NPA, LO, MRC, PRG, Verts, PG, Alternatifs,…) qui soutiennent. D’ici là chaque combat particulier est celui de tous : départements d’outre-mer, enseignants, chercheurs, étudiants, la grève générale ne se commande pas mais elle est à l’ordre du jour.


Et au plan politique prenons un monde d’avance : il urge que la gauche
s’unisse et s’adapte à la tempête sociale qui arrive. Il y faudra de la voix, de la détermination, de l’audace. Sarkozy n’est pas fait pour tenir 5 ans : des élections anticipées seront vite à l’ordre du jour. Comme en Grèce, en Islande, et sans doute, très vite, dans toute l’Europe.

Source (socialiste)

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Raffa le Mer 3 Juin 2009 - 10:09



Le monde est assis sur une bombe à retardement sociale, politique et économique alimentée par une crise des droits humains, a déclaré Irene Khan, secrétaire générale dAmnesty International, ce jeudi 28 mai en lançant le Rapport 2009 La situation des droits humains dans le monde.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par Le_Celte le Mer 3 Juin 2009 - 14:50

phm1903 a écrit:pour les manifestations les forces de l'ordre ont autre chose que les chars :
VBMO


Suis je le seul a remarquer que le premier de ces engins ressemble étrangement a ceux utilisés dans Soleil vert???affraid

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Crise sociale ?

Message par un ptit breton le Mer 3 Juin 2009 - 19:57

Suis je le seul a remarquer que le premier de ces engins ressemble étrangement a ceux utilisés dans Soleil vert???affraid


C'est clair que c'est le même type mais on ne fonce pas dans la foule avec celui là .....ange

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum